Gazette 1er juin

397 vues

Publié le

Gazette de Gascogne Juin 1462

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
397
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gazette 1er juin

  1. 1. La Gazette de Gascogne Amis lecteurs ou entendeurs, si vous faites appel aux crieurs pour prendre connaissance des nouvelles, ravi de vous revoir. Voici donc un nouvel exemplaire de la Gazette, de mémoire le 12ème numéro. Voici les informations que vous pourrez y trouver 1.Présentation de la présidence du comité de loisir Dame Sashah 2. Se divertir en Gascogne 3. Informations du conseil 4. Connaitre son duché : La légende de la grotte d'Anglet 5. L’avancement du Port de Bayonne 6. Le coin culinaire 7. Divers 8. S'abonner à la Gazette dernière information que je souhaitais vous livrer, Dame Sashah si elle le souhaite bien sur, deviendra rédactrice en chef de cette gazette gasconne, et pour l'aider dans son travail, qu'il soit à la rédaction ou à l'animation, je vous propose de lui apporter votre aide. J'ai eu plaisir à vous informer pendant toute cette période, j'espère que ce plaisir fut partagé. Edito Juin 1462
  2. 2. La Gazette de Gascogne Ilnous est paru important de faire plus ample connaissance avec la Présidente de notre comité de loisir de Gascogne, aussi, nous lui avons demander de se présenter, et ce en répondant à quelques questions. Aussi voici son histoire ! Entretien avec Sashah de Castelcerf Riveroy Bonjour, je m’appelle Sashah de Riveroy-Castelcerf à présent, mais jeune fille je m’appelais Sashah Del Castillo. D’où je viens ? C’est une longue histoire, parfois je ne le sais plus moi-même. Je dirais que je suis née quelque part là, au hasard des chemins. Je fus pourtant élevée dans un monastère. Oui un monastère pas un couvent. On m’a retrouvé dans un panier en osier emmitouflée dans une couverture sur le pas de la porte d’un monastère. Sur un petit morceau de parchemin était écrit « Prenez soin de mon enfant Sashah – Signée Elena Del Castillo ». Le frère Grégoire qui m’a trouvé faisait sa ronde de nuit après sa prière, mes vagissements l’ont guidé jusqu’à moi et il s’empressa de m’emmener au Père Supérieur. « Sacha »fut ce que compris celui- ci. « Emmenez ce petit pour la nuit, nous le ferons adopter plus tard. » Mais il n’y eut jamais de plus tard et Frère Grégoire cacha jusqu’à mes 9 ans cette méprise, m’enjoignant de me taire et ne pas révéler que j’étais une petite fille.
  3. 3. La Gazette de Gascogne Entretien avec Sashah de Castelcerf Riveroy Mais en grandissant personne ne fut dupe et je fus placée dans une ferme ensuite comme servante. Je ne revis jamais Frère Grégoire emporté par une fièvre le printemps suivant. De cette vie monacale, j’ai appris ce qu’une fille n’aurait jamais dû apprendre, mais qui me permet aujourd’hui d’être une femme de plume mais pas de plumeaux. C’est à 16 ans je suis arrivée à Murat, la toute première ville où j’ai vécu libre. J’y suis restée quelques mois le temps de créer une gazette, un carnet de voyage, que nous tenions à quelques-unes et puis un jour j’ai rêvé de passer le pont-levis. J’en ai rêvé tant que j’ai fini par le faire, accompagnée par un vagabond Vénitien du nom d’Indy, qui devint mon parrain de cœur, puisqu’il n’était pas baptisé. Ce fut alors mon tout premier voyage. Nous partîmes de Murat, descendîmes jusqu’à Béziers, pour remonter le Rhône et rejoindre notre ville de départ. À Lodève il voulut me vendre pour acheter une robe et l’offrir pour faire son joli cœur. À Nîmes il me perdit, oubliant le départ parce que soit disant il apprenait à jouer au ramponneau à mon chat « Plume ». Mais ce fut à Montpellier que la poésie fit son entrée dans ma vie. Le jour où pour la première fois je découvris la mer. C’est à ce printemps-là précisément que je devins Sashah la poétesse. Et c’est en poétesse que mon voyage reprit plus tard non plus pour un mois mais pour un an. Voyage qui c’est terminé par un mariage et un emménagement dans la ville de Blaye. Entre temps j’avais créé une troupe d’artistes du nom des Filles de la Lune.
  4. 4. La Gazette de Gascogne Entretien avec Sashah de Castelcerf Riveroy Un autre homme entra dans ma vie en Guyenne : Alexandre de Castelcerf, dicte Dragonet. Il me repéra quand j’écrivis ma tout première « Feuille de Chou de Blaye ». Pour lui je devins la plume, la Muse, la Kalliòpê, la gardienne des souvenirs qui sait les transmettre par ses écrits. Il fut mon mécène, m’apprit la politique je fus élue au conseil ducal pour gérer le culturel et les animations, il m’apprit surtout à comprendre ce que divertir pouvait apporter à un duché. Plus tard, veuve je me suis laissée guider par cet homme qui a su m’aider à prendre confiance, m’épanouir. Et c’est naturellement que je devins sa fille adoptive et m’appela alors Sashah de Castelcerf. Fatiguée de mes 4 mois de politique, je suis repartie en voyage par mer et j’ai visité le nord de l’Ecosse et le Sud de l’Italie jusqu’aux deux Sicile. Revenant au royaume de France, je me suis installée en Périgord et me suis penchée sur ce que j’aimais par-dessus tout « l’animation et la culture ». Je devins quelques mois plus tard Porte- Parole et Animatrice ducale. Si un Byzantin n’était pas venue m’y cherchait non pas guidé par ses pas, mais par l’amour qui nous unissait, j’y serais surement encore. J’avais appris beaucoup de mes voyages. Traverser des villes sans âme, sans vie, me fut très pénible. Séjourner dans des duchés vivants et où les divertissements allaient bon train, fut une joie, mais aussi un déchirement quand il me fallait poursuivre ma route. Mon père me disait poéticienne, moi je me dis une femme passionnée tout simplement persuadée qu’un peuple qui se divertit, est un peuple qui s’installe, qui consomme, qui prospère et incite ses amis ou des voyageurs à s’installer.
  5. 5. La Gazette de Gascogne Entretien avec Sashah de Castelcerf Riveroy Écrire, conter, animer est pour moi une joie, un peu de mon âme d’enfant qui revient. J’ai été élevée dans un mutisme quasi permanent, mon imagination c’est développer et j’espère en faire profiter la Gascogne. Pourquoi je me suis installée ici ? Je l’ignore par instinct, mon futur époux Athanasios de Riveroy et moi avons suivi nos pieds et avons posé bagages parmi vous. Depuis Monseigneur Torcal nous a marié et nous sommes très heureux. Voilà pourquoi je m’appelle à présent Sashah de Riveroy-Cstelcerf. Je porte le nom des deux hommes que j’aime le plus au monde… Voilà qui je suis et j’espère vous faire retrouver votre âme d’enfant et que vous prendrez plaisir à participer à mes jeux. Poétiquement Vôtre, Sashah
  6. 6. La Gazette de Gascogne Les animations et les résultats Un regard sur le Festival du Printemps. Après avoir élu le Roy et la Reyne des Lapins dernièrement, épreuve remportée haut la main par Toto.Dangely et Anne-Lise, voici que nous célébrons actuellement le Printemps. Et une pluie de Festivaliers se sont rendus sous les remparts de notre château pour venir encourager les concurrents. L’ouverture des réjouissances eut lieu avec un tir à la corde. Il était prévu de faire concourir chaque ville les unes contre les autres, mais le manque de participants pour les villes de Dax, Mont-de-Marsan et Labrit réduisit ce défi à une seule manche. Bayonne se mesura donc à Mimizan. Et si Mimizan ne démérita pas, Bayonne réussit à remporter ce concours avec brio. Toutefois je fus très heureuse de voir Mimizan se battre et je suis certaine qu’un jour la victoire leur reviendra. Vint ensuite le grand jeu de Remue-Méninges orchestré avec talent par mon jeune assistant Nanoiaque. Oscar fit chauffer les neurones de nos habitants avec des questions pertinentes et pernicieuses parfois. Bien évidemment ne pouvait ne pas assister notre Roy des Lapins qui se distingua pour sa grande culture. Comme quoi manger des carottes ça rend drôlement cultivé !
  7. 7. La Gazette de Gascogne Les animations et les résultats Et Toto donc notre Capitaine-Roy des Lapins se vit offrir une coupe dédiée à son nom. Nous clôturerons notre Festival du Printemps pour un spectacle réalisé par Nanoiaque dont voici l’affiche.
  8. 8. La Gazette de Gascogne Les animations et les résultats J’espère vous y voir nombreux. Je tiens à remercier personnellement notre Duc sa Grâce Percius qui m’attribua sur ses deniers personnels une coquette somme pour pouvoir offrir des lots lors de mes jeux ainsi que le Conseil Ducal qui me fit parvenir aussi un don pour la caisse du Comité des Animations. Si le cœur vous dit de vous investir pour que jeux, de créer des spectacles, d'inventer des jeux, d'écrire des scènettes, de conter, de chanter, de siffler et que sais-je ! , Venez nous rejoindre au Comité des Loisirs, afin que les animations aient toujours leurs places en notre Duché, vous y serez les bienvenus. Sashah
  9. 9. La Gazette de Gascogne Information sur l’avancement du port Le port de Bayonne Souvenez vous, les premiers ouvriers ont commencés le 15 septembre de l'an 1461, cela était des plus discret. Souvenez vous du raffut qu'il fut fait pour promouvoir cet agrandissement, c'était 1150 jours hommes de travail, ah vous ne saviez pas que cela était autant, alors c'est que nous avons mal informé. Même l'université a adapté ses cours, pour que les gascons apprennent le maniement de la truelle. Et bien aujourd'hui, je puis vous dire que d'après des sources sures, que toutes les matières et écus nécessaires à achever cet agrandissement sont dans l'inventaire du port. Le chantier de Bayonne est avancé à moitié au jour ou cet article parait, et nous saluons le travail acharné de tous les ouvriers, maçons, forgerons, et maintenant charpentier qui n'ont pas hésité à se rendre à Bayonne pour y travailler.
  10. 10. La Gazette de Gascogne Information sur l’avancement du port Depuis quelque temps on entend les ouvriers chanter avec les bayonnais ceci Dans le port de Bayonne Y a des marins qui chantent Les rêves qui les hantent Au large de Bayonne Dans le port de Bayonne Y a des ouvriers qui bossent Comme ceux qui maçonnent Le long des quais mornes Dans le port de Bayonne Y a des forgerons qui œuvrent Pleins de sueur et d'odeurs Aux premières lueurs Mais dans le port de Bayonne Y a du monde chaque jour Pour être sur qu'un jour Soit grand le port de Bayonne Alors si vous aussi vous voulez chanter, vous savez la route.... dans le cas contraire, tendez l'oreille et suivez les voix. Et vous savez quoi, quand la commission de vérification aura achevé sont travail, alors un grand bal se déroulera pour fêter l'achèvement de l'agrandissement du port de Bayonne
  11. 11. La Gazette de Gascogne La rubrique culinaire de Alvira
  12. 12. La Gazette de Gascogne Dans un temps si vieux, il y avait une fois… Une fois il n’y avait pas… Une fois, il y aura…. Croyez-moi ou ne me croyez pas, je vous conterais les choses telles que je les ai entendues… Et qu’il vous suffira de répéter aussi loin que le vent souffle. Légende de Gascogne Il était une fois.... une légende. la légende de la grotte d'Anglet Vous êtes vous aventurés au sud de Bayonne ? Avez vous osez vous pencher du haut des rochers ? Là juste au dessus d'une grotte... Connaissez vous la grotte de la Chambre d'Amour ? Alors laissez moi vous conter :
  13. 13. La Gazette de Gascogne La Chambre d’Amour est un hameau d’Anglet situé à l’extrémité sud de la Côte d’Argent, à proximité du phare de Biarritz. La dune landaise et la côte rocheuse basque se rejoignent à cet endroit là précisément. Une grotte s'est formée sous le plateau Saint Martin, dans des strates sédimentaires. Un peu plus loin avant d'arriver à Saint Jean de Luz si vous passez par la corniche dite basque vous pourrez admirer ces strates bien plus marqués encore.. Légende de Gascogne
  14. 14. La Gazette de Gascogne Mais revenons à notre légende : Dans les temps lointains, Laorens, pauvre et orphelin et Saubade, fille d’un riche cultivateur, s’aimaient. Ils se retrouvaient, en dépit de l’opposition paternelle, dans une grotte, face à l’immensité des vagues. Là, ils faisaient le serment de s’aimer jusqu’à la mort. Un beau jour, l’orage gronda dans le Golfe de Gascogne, et la mer, poussée par le vent du large, monta plus rapidement qu’à l’habitude, emportant les amants. On appela « Chambre d’Amour » la grotte fatale qui avait accueilli les amants. Texte inspiré de la Légende de la Chambre d'Amour d'Etienne de Jouy Légende de Gascogne
  15. 15. La Gazette de Gascogne Divers : Rubrique des chiens écrasés ! Petite devinette Quelle eau-de-vie issue de la distillation de vin blanc sec puis vieillie en fût de chêne est élaborée au cœur de la Gascogne ? Ce qu'il se passe à coté de chez vous ! Trop de carrioles sur les chemins ! De sources sures, on a appris qu'une collision avait eu lieu entre Dax et Mont de Marsan, deux carrioles à deux chevaux se seraient percutés, mais les équidés vont biens, les passagers un peu secoués, tout comme les cochers, s'étant eux, retrouvés assis brutalement sur les chevaux ! Les propriétaires des carrioles, ont refusés que leurs noms soient cités.
  16. 16. La Gazette de Gascogne Histoire drôle ou drôle d’histoire ! Madame La Virgule et Monsieur Tréma devaient se marier. Mais voilà qu`elle apprend tout à coup que son futur, l`infâme, est actuellement épris d`une autre femme. Elle le fait venir. Ils sont dans le salon. Très nerveuse, elle sonne. Un serviteur fidèle entre : C`est le brave Guillemet. Ayant besoin d`air, la gente Dame alors montrant du menton, au serviteur, les fenêtres, lui ordonna « Ouvre-les, Guillemet et préparez mes malles ». Guillement les ouvrit et disparut. Alors, calmée un peu par l'air frais entrant dans la pièce, elle se tourna vers Monsieur Tréma. J`ai été, fort aise, Monsieur, d'âtre une parenthèse dans votre vie. Mais puisqu'une autre femme est mieux à votre goût que moi... Ne niez surtout pas Monsieur, je sais tout. Elle est jeune, jolie et se nomme Cédille, danseuse à l`Opéra dans le premier quadrille. Brisons donc là cette union ! dit-elle d'un accent aigu.
  17. 17. La Gazette de Gascogne L'abonnement à la Gazette Nouveau service proposé, la livraison par pigeon express de votre exemplaire, service gratuit, il suffit de le demander.

×