1
BILAN DES ACCIDENTS DE CHASSE
SAISON 2014 – 2015
2
232
186 180
259
167
203
168 169
179
163
146
174
131
143
179
114
122
100
120
140
160
180
200
220
240
260
280
98/99
99/00
...
3
23
31
27
29
26
24
22
15
22
19
18
16
21
16
14
39
5
10
15
20
25
30
35
40
45
99/00
00/01
01/02
02/03
03/04
04/05
05/06
06/0...
4
non chasseurs
14%
auto-accidents
25%
chasseurs
61%
chasseurs
61%
non chasseurs
12%
auto-accidents
27%
Rappel sur les 4 d...
5
Journées accidents 2014-2015
6% 5%
13%
5%
3%
22%
45%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi d...
6
GIBIER TIRÉ AU MOMENT DE L’ACCIDENT
année 2014-2015 (79 fiches)
grand
gibier
63%
petit gibier
37%
grand
gibier 56%
petit...
7
arme semi-
automatique
38%
arme basculante
55%
arme blanche
1%arme à verrou
5%
arme à pompe
1%
armes
basculantes
57%
arm...
8
40 à 59
ans
33%
plus de
60 ans
53%
moins de
40 ans
14%
plus de 60
ans
37%
40 à 59
ans
44%
moins de
40 ans
19%
Rappel 6 d...
9
Analyse détaillées des 14 accidents
mortels
10
14 accidents mortels
11 au grand gibier 3 au petit gibier
1 auto-accident 2 auto-accidents +
1 départ intempestif
11
40 à 59 ans
7%
plus de
60 ans
79%
moins de
40 ans
14%
plus de
60 ans
37%
40 à 59
ans
44%
moins de
40 ans
19%
Age des au...
12
Age des auteurs d’accidents mortels
3 dernières saisons (N=47)
plus de
60 ans
46%
40 à 59 ans
33%
moins de
40 ans
21%
4...
13
Armes impliquées dans les accidents
mortels 2014-2015 (N=14)
arme à verrou
7% arme basculante
21%
arme à pompe
7%
arme ...
14
Armes impliquées dans les accidents mortels
3 dernières saisons (N=47)
arme semi-
automatique
56%
arme
basculante38%
ar...
15
Circonstances des accidents mortels 1
 Age de l’auteur: 19 ans, permis passé en 2010, fusil semi-
automatique.
 Battu...
16
 Age de l’auteur 36 ans. Permis passé en 1996. Il porte une
carabine 300 semi-automatique munie d’une bretelle.
 L’au...
17
 Age de l’auteur: 61 ans, groupe de 7 chasseurs au petit
gibier dans un champ de betteraves, porte un fusil semi-
auto...
18
 Age de l’auteur: 63 ans, posté au sol en bordure d’une route
ouverte à la circulation.
 Battue au grand gibier, port...
19
Le sanglier
s’engage sous le
rail de sécurité
pour traverser la
route
AUTEUR
VICTIME
2 impacts de ricochets
Circonstanc...
20
 L’auteur 69 ans, invité à une battue administrative au grand
gibier, posté, carabine semi-automatique calibre 300.
 ...
21
AUTO-ACCIDENT:
 Age: 62 ans, posté au sol dans le cadre d’une battue au grand
gibier.
 Porteur d’une carabine semi-au...
22
 L’auteur 67 ans, posté au sol dans le cadre d’une battue au grand
gibier.
 La victime, 65 ans est le voisin de poste...
23
 L’auteur 67 ans posté avec une carabine semi-automatique
munie d’une lunette dans le cadre d’une battue au grand gibi...
24
 Battue au grand gibier en milieu de cultures et vergers, l’auteur 74
ans posté au sol, carabine semi-automatique, per...
25
 L’auteur 84 ans, chasse seul à l’affut les sangliers depuis un
mirador.
 Se poste alors qu’il fait encore nuit (5 he...
26
 L’auteur, 75 ans posté au sol dans le cadre d’une battue au
grand gibier, fusil calibre 12, balles BRENNECKE.
 La vi...
27
 L’auteur, 83 ans, chasseur seul, est posté au petit
gibier sur le haut d’un vallon.
 La victime, 52 ans, chasse seul...
28
AUTO-ACCIDENT:
 L’auteur 66 ans, chasseur de petit gibier (canards).
 Porte un fusil basculant fermé, chargé à la bre...
29
AUTO-ACCIDENT:
 Age 54 ans, permis depuis 1975, chasse seul la bécasse avec
son chien.
 Utilise un fusil à pompe de c...
30
Points communs de tous
ces accidents mortels
Les 14 accidents mortels sont tous la
conséquence du non respect des règle...
31
Faits marquants
lors des accidents mortels
 Une proportion très importante d’armes semi-
automatiques impliquées.
 L’...
32
Thématiques 2014-2015
Les règles de sécurité pour se baisser
avec une arme de chasse
Impacts d’une gerbe de plombs
à di...
33
INCIDENTS 2014-2015
17 impacts
relevés dans des habitations
34
INCIDENTS 2014-2015
35
INCIDENTS 2014-2015
36
INCIDENTS 2014-2015
37
Trajectoire de la balle qui traverse la baie vitrée
Distance parcourue 210 mètres
38
La balle traverse une panière posée sur la table du salon
39
La balle fini sa course dans un jouet
40
5 véhicules en circulation et
3 véhicules stationnés touchés
41
42
Enfant de 8 ans dans la voiture
stationnée d’un autre chasseur
20 mètres
43
Impacts
des éclats de balle
44
PUBLICATIONS ONCFS 2014-2015
45
46
47
Réseau « Sécurité à la chasse »
ONCFS – DAT – Division du permis de chasser
Toute diffusion ou présentation des données...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bilan accident de chasse 2014-2015

646 vues

Publié le

Bilan et analyses des accidents de chasse saison 2014/2015

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
646
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bilan accident de chasse 2014-2015

  1. 1. 1 BILAN DES ACCIDENTS DE CHASSE SAISON 2014 – 2015
  2. 2. 2 232 186 180 259 167 203 168 169 179 163 146 174 131 143 179 114 122 100 120 140 160 180 200 220 240 260 280 98/99 99/00 00/01 01/02 02/03 03/04 04/05 05/06 06/07 07/08 08/09 09/10 10/11 11/12 12/13 13/14 14/15 Évolution du nombre d’accidents de chasse
  3. 3. 3 23 31 27 29 26 24 22 15 22 19 18 16 21 16 14 39 5 10 15 20 25 30 35 40 45 99/00 00/01 01/02 02/03 03/04 04/05 05/06 06/07 07/08 08/09 09/10 10/11 11/12 12/13 13/14 14/15 Évolution du nombre d’accidents mortels
  4. 4. 4 non chasseurs 14% auto-accidents 25% chasseurs 61% chasseurs 61% non chasseurs 12% auto-accidents 27% Rappel sur les 4 dernières années N = 584 (Nb = 32 dont 3 mortels) (Nb =76 dont 11 mortels) (Nb = 18) Victimes 2014-2015 (N = 126)
  5. 5. 5 Journées accidents 2014-2015 6% 5% 13% 5% 3% 22% 45% 0% 10% 20% 30% 40% 50% lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche 3 mortels 2 mortels 2 mortels 1 mortel 2 mortels 4 mortels 1 non chasseur 1 non chasseur 4 non chasseurs 12 non chasseurs
  6. 6. 6 GIBIER TIRÉ AU MOMENT DE L’ACCIDENT année 2014-2015 (79 fiches) grand gibier 63% petit gibier 37% grand gibier 56% petit gibier 44% Rappel sur les 6 dernières années
  7. 7. 7 arme semi- automatique 38% arme basculante 55% arme blanche 1%arme à verrou 5% arme à pompe 1% armes basculantes 57% armes semi- automatiques 36% arme à verrou 7% Rappel 5 dernières années N = 663 ARMES IMPLIQUEES 2014-2015 (N = 107)
  8. 8. 8 40 à 59 ans 33% plus de 60 ans 53% moins de 40 ans 14% plus de 60 ans 37% 40 à 59 ans 44% moins de 40 ans 19% Rappel 6 dernières années N = 701 Age des auteurs d’accidents 2014-2015 (N=110) Rappel : âge moyen des chasseurs Français  Moins de 40 ans : 22%  40 à 59 ans : 47 %  60 ans et plus: 31%
  9. 9. 9 Analyse détaillées des 14 accidents mortels
  10. 10. 10 14 accidents mortels 11 au grand gibier 3 au petit gibier 1 auto-accident 2 auto-accidents + 1 départ intempestif
  11. 11. 11 40 à 59 ans 7% plus de 60 ans 79% moins de 40 ans 14% plus de 60 ans 37% 40 à 59 ans 44% moins de 40 ans 19% Age des auteurs d’accidents mortels 2014-2015 (N=14) (1 auto-accident) (dont 2 auto-accidents) Rappel 6 dernières années tous accidents confondus N = 701
  12. 12. 12 Age des auteurs d’accidents mortels 3 dernières saisons (N=47) plus de 60 ans 46% 40 à 59 ans 33% moins de 40 ans 21% 40 à 59 ans 40% moins de 40 ans 18%plus de 60 ans 42% Rappel des 3 dernières saisons tous accidents confondus
  13. 13. 13 Armes impliquées dans les accidents mortels 2014-2015 (N=14) arme à verrou 7% arme basculante 21% arme à pompe 7% arme semi- automatique 65% (1 auto-accident) (dont 1 auto-accident) (dont 1 auto-accident) arme basculante 55% arme semi- automatique 38% arme à pompe 1% arme à verrou 5% arme blanche 1% Rappel tous accidents confondus 2014-2015
  14. 14. 14 Armes impliquées dans les accidents mortels 3 dernières saisons (N=47) arme semi- automatique 56% arme basculante38% arme à pompe 2%arme à verrou 4% arme semi- automatique 35% arme basculante 58% arme à verrou 6% à pompe 1% Rappel 3 dernières saisons tous accidents confondus
  15. 15. 15 Circonstances des accidents mortels 1  Age de l’auteur: 19 ans, permis passé en 2010, fusil semi- automatique.  Battue grand gibier, 3 postés au sol sur une piste forestière.  Consignes de sécurité : tirs interdits en direction de la traque  Un daguet est levé. Les trois postés tirent tous en direction de la traque.  L’auteur tire deux fois dans la traque et tire sa troisième cartouche au moment où le daguet traverse la ligne des postés.  La victime, postée à 40 mètres, 22 ans est touchée en pleine tête par un tir direct.  Angle des 30° non matérialisé, l’auteur voyait la victime.  Tous portaient des vestes oranges. Analyse: tir en direction de la traque puis sur la ligne, perte de repères (effet tunnel)
  16. 16. 16  Age de l’auteur 36 ans. Permis passé en 1996. Il porte une carabine 300 semi-automatique munie d’une bretelle.  L’auteur est le seul traqueur.  La victime, 29 ans, postée tue un sanglier et décide, pendant la battue, sans prévenir, de quitter son poste et de trainer le sanglier mort jusqu’en bas (zone de montagne).  Les chiens du rabatteur suivent le sanglier trainé en aboyant.  Le rabatteur croit à un ferme roulant.  Il se rapproche des chiens qui aboient toujours.  Il voit une masse sombre à 27 mètres et tire.  Le posté est tué sur le coup.  La casquette fluo du posté est retrouvée dans sa poche de carnier. Il ne portait donc plus de vêtements de couleur vive au moment de l’accident. Circonstances des accidents mortels 2 Analyse: La victime quitte son poste pendant la battue, l’auteur tire sans identifier
  17. 17. 17  Age de l’auteur: 61 ans, groupe de 7 chasseurs au petit gibier dans un champ de betteraves, porte un fusil semi- automatique.  Un chien attrape un lièvre (espèce non autorisée à la chasse ce jour).  Dans la précipitation, l’auteur pose son arme chargée au sol pour attraper le chien et lui faire lâcher le lièvre.  Les autres chiens et un autre chasseur viennent précipitamment autour du lièvre.  Face à l’agitation qui s’en suit, l’auteur, accroupi, récupère son arme à terre.  Le coup part pour une raison non déterminée. La victime, 24 ans, également accroupie, reçoit la gerbe de plombs à moins de 2 mètres et décède sur place. Circonstances des accidents mortels 3 Analyse: L’auteur pose à terre son fusil semi-automatique sans sécuriser son arme (arme sécurisée = culasse en arrière, non chargée, non approvisionnée)
  18. 18. 18  Age de l’auteur: 63 ans, posté au sol en bordure d’une route ouverte à la circulation.  Battue au grand gibier, porteur d’un fusil semi-automatique, veste orange.  Un sanglier est levé dans la traque et vient en direction de la ligne des postés.  La future victime tire 3 fois sur le sanglier en direction de la traque.  Le sanglier coupe la ligne des postés et l’auteur tire. L’angle des 30° n’est pas matérialisé, le sanglier semble être tiré en limite de l’angle, au moment où il passe sous le rail de sécurité de la route.  La balle BRENNECKE tape dans ce rail, ricoche et vient toucher le voisin de poste, 47 ans, situé à 30 mètres. La victime meurt sur le coup. Circonstances des accidents mortels 4 Analyse: L’auteur tire vers une route ouverte à la circulation, sans repère des 30°, à l’extrême limite de l’angle
  19. 19. 19 Le sanglier s’engage sous le rail de sécurité pour traverser la route AUTEUR VICTIME 2 impacts de ricochets Circonstances des accidents mortels 4
  20. 20. 20  L’auteur 69 ans, invité à une battue administrative au grand gibier, posté, carabine semi-automatique calibre 300.  Victime, 70 ans, lieutenant de louveterie, traqueur porteur d’une veste orange délavée.  L’auteur, posté, tire un sanglier à 15 mètres en direction de la traque.  La victime, traqueur se trouve 3 mètres derrière le sanglier. Est touchée en tir direct à l’artère fémorale.  L’auteur ne voyait pas (ou peu) la victime dans le maquis (seule la tête dépassait de la végétation).  Tir dans la traque autorisé.  Battue depuis le matin. Accident survenu vers 16H00 après le repas du midi arrosé. L’auteur est sous l’emprise de l’alcool. Circonstances des accidents mortels 5 Analyse: L’auteur tire en direction de la zone traquée, dans une zone sans visibilité
  21. 21. 21 AUTO-ACCIDENT:  Age: 62 ans, posté au sol dans le cadre d’une battue au grand gibier.  Porteur d’une carabine semi-automatique munie d’une bretelle.  Durant la battue, a quitté son poste de 200 mètres pour satisfaire un besoin naturel.  A été retrouvé mort, sa carabine juste à coté de lui, le pantalon baissé.  Hypothèse la plus probable: arme posée chargée contre un arbre, est tombée et au moment de l’impact au sol, le coup est parti et à touché à bout portant la victime. Circonstances des accidents mortels 6 Analyse: La victime pose son arme semi-automatique non sécurisée pour se baisser (arme sécurisée = culasse en arrière, non chargée et non approvisionnée)
  22. 22. 22  L’auteur 67 ans, posté au sol dans le cadre d’une battue au grand gibier.  La victime, 65 ans est le voisin de poste de l’auteur. Il est porteur d’une veste et d’un bonnet orange.  Les postes ne sont pas matérialisés.  Un sanglier se dirige vers la ligne des postés.  La victime quitte son poste en restant sur la ligne de postés pour se rapprocher du lieu où le sanglier va couper la ligne. Il se déplace de 60 mètres sur la ligne en se rapprochant de l’auteur.  L’auteur tire le sanglier avec des chevrotines 12 graines à 35 mètres au moment où il coupe la ligne des postés. Le tir n’est pas fichant. Le sanglier est tué de deux chevrotines.  La victime, alors à 73 mètres du tireur, reçoit en tir direct une chevrotine en plein cœur.  Poste non matérialisé, tir sur la ligne de posté, angle des 30° non matérialisé et non respecté. Circonstances des accidents mortels 7 Analyse: L’auteur tire directement sur la ligne des postés dans l’angle des 30° non matérialisé
  23. 23. 23  L’auteur 67 ans posté avec une carabine semi-automatique munie d’une lunette dans le cadre d’une battue au grand gibier, permis depuis 1975.  La victime 72 ans, traqueur, porteur d’une veste orange.  A peine la battue commencée, un sanglier est levé dans la traque.  L’auteur tire le sanglier à 2 reprises en direction de la traque, dans la végétation, dans la direction prise quelques minutes auparavant par le traqueur.  Le traqueur, dans la végétation, est touché à 23 mètres par un tir direct dans le dos. Circonstances des accidents mortels 8 Analyse: L’auteur tire en direction de la zone traquée, dans une zone sans visibilité
  24. 24. 24  Battue au grand gibier en milieu de cultures et vergers, l’auteur 74 ans posté au sol, carabine semi-automatique, permis depuis 1975.  La victime, 65 ans, également posté au sol est le voisin de l’auteur, à 75 mètres et porte une veste orange.  Les deux chasseurs ne se voient pas mais savent où ils sont.  La victime tire à trois reprises sur un sanglier et se décale légèrement pour observer sa fuite.  L’auteur tire à 20 mètres et à deux reprises sur le sanglier, dans son angle de 30° non matérialisé, en direction de son voisin.  Un éclat de balle (ricochet au sol) touche mortellement la victime à 75 mètres.  Les tirs sont également effectués en direction d’une route.  L’auteur est sous l’emprise d’alcool. Accident survenu vers 14H30. Circonstances des accidents mortels 9 Analyse: L’auteur tire directement sur la ligne des postés dans l’angle des 30° non matérialisé Manquements à l’organisation de la battue
  25. 25. 25  L’auteur 84 ans, chasse seul à l’affut les sangliers depuis un mirador.  Se poste alors qu’il fait encore nuit (5 heures du matin)  Voit une masse sombre se rapprocher de son mirador.  Il fait encore nuit. Il tire (arme munie d’une lunette) la masse noire à 7 mètres de son poste.  La victime, 65 ans, chasseur qui venait également pour se poster dans le mirador.  La victime porteur d’une veste orange.  L’auteur ne savait pas qu’un autre chasseur avait décidé de venir chasser ce jour là. Circonstances des accidents mortels 10 Analyse: L’auteur tire directement sur une masse noire en mouvement, sans identifier Manquements dans l’organisation de ce mode de chasse
  26. 26. 26  L’auteur, 75 ans posté au sol dans le cadre d’une battue au grand gibier, fusil calibre 12, balles BRENNECKE.  La victime, 67 ans, voisin de poste, porteur d’une casquette orange.  Pas de consignes de sécurité et la ligne de postés est placée dans une prairie, à 20 mètres de la lisière du bois traqué. Les deux chasseurs se voient.  L’auteur tire une première fois un sanglier à 20 mètres en direction de la traque alors qu’il sort tout juste du bois, dans un angle d’environ 15° par rapport à ses voisins de poste.  Il tire une deuxième fois ce sanglier sur l’axe de la ligne des postés. Les deux tirs sont fichants.  Son voisin, distant de 80 mètres, est touché à l’artère fémorale par la balle qui ricoche au sol. Circonstances des accidents mortels 11 Analyse: La ligne des postés n’est pas positionnée contre la lisière du bois mais 20 mètres après (erreur d’organisation) L’auteur tire en direction la traque puis sur la ligne, perte de repères (effet tunnel)
  27. 27. 27  L’auteur, 83 ans, chasseur seul, est posté au petit gibier sur le haut d’un vallon.  La victime, 52 ans, chasse seul devant soi le petit gibier dans le maquis. Il ne porte pas de vêtements de couleur vive.  L’auteur entend du bruit dans la végétation, pense être en présence de sangliers, charge à deux cartouches chevrotines et tire.  La victime meurt sur place.  L’auteur appelle les pompiers qui interviennent.  L’auteur meurt d’une crise cardiaque le soir même. Circonstances des accidents mortels 12 Analyse: L’auteur tire directement dans la végétation, sans identifier
  28. 28. 28 AUTO-ACCIDENT:  L’auteur 66 ans, chasseur de petit gibier (canards).  Porte un fusil basculant fermé, chargé à la bretelle.  En se baissant pour ramasser la laisse de son chien tombée à terre, l’arme glisse de son épaule et la crosse vient percuter le sol.  Le coup part et atteint le chasseur à bout portant dans la poitrine.  Il est 11H30. Circonstances des accidents mortels 13 Analyse: L’auteur ne sécurise pas son arme avant de se baisser et la porte chargée sur l’épaule à la bretelle
  29. 29. 29 AUTO-ACCIDENT:  Age 54 ans, permis depuis 1975, chasse seul la bécasse avec son chien.  Utilise un fusil à pompe de calibre 12.  Tient son chien en laisse entourée autour de sa taille pour franchir un ruisseau.  L’arme est chargée et est munie d’une bretelle mais tenue à ce moment là à la main.  Il glisse dans le ruisseau, perd l’équilibre, l’arme lui échappe, le coup part et le blesse mortellement au niveau du sternum.  Une seule cartouche se trouvait à ce moment dans l’arme. Circonstances des accidents mortels 14 Analyse: L’auteur ne sécurise pas son arme avant de traverser un ruisseau (obstacle) et tient en même temps son chien en laisse
  30. 30. 30 Points communs de tous ces accidents mortels Les 14 accidents mortels sont tous la conséquence du non respect des règles élémentaires de sécurité  3 tirs sans identifier  4 départs intempestifs sans gibier (dont 3 auto-accidents)  7 tirs en direction de la traque ou dans l’angle des 30°
  31. 31. 31 Faits marquants lors des accidents mortels  Une proportion très importante d’armes semi- automatiques impliquées.  L’âge des auteurs d’accidents mortels est proportionnellement supérieur à la moyenne d’âge des auteurs tous accidents confondus.  Aucun angle des 30° matérialisés.  Tous les accidents à une distance inférieure à 80 mètres  2 accidents mortels avec des chevrotines.  2 auteurs positifs à l’alcool.  Toutes les circonstances constatées lors de ces 14 accidents mortels sont abordées dans le cadre de l’examen du permis de chasser
  32. 32. 32 Thématiques 2014-2015 Les règles de sécurité pour se baisser avec une arme de chasse Impacts d’une gerbe de plombs à différentes distances
  33. 33. 33 INCIDENTS 2014-2015 17 impacts relevés dans des habitations
  34. 34. 34 INCIDENTS 2014-2015
  35. 35. 35 INCIDENTS 2014-2015
  36. 36. 36 INCIDENTS 2014-2015
  37. 37. 37 Trajectoire de la balle qui traverse la baie vitrée Distance parcourue 210 mètres
  38. 38. 38 La balle traverse une panière posée sur la table du salon
  39. 39. 39 La balle fini sa course dans un jouet
  40. 40. 40 5 véhicules en circulation et 3 véhicules stationnés touchés
  41. 41. 41
  42. 42. 42 Enfant de 8 ans dans la voiture stationnée d’un autre chasseur 20 mètres
  43. 43. 43 Impacts des éclats de balle
  44. 44. 44 PUBLICATIONS ONCFS 2014-2015
  45. 45. 45
  46. 46. 46
  47. 47. 47 Réseau « Sécurité à la chasse » ONCFS – DAT – Division du permis de chasser Toute diffusion ou présentation des données, même partielle, doit obligatoirement faire référence à son origine: « ONCFS - DAT - Réseau sécurité à la chasse » ONCFS – Division du permis de chasser – Réseau sécurité à la chasse -

×