Élections municipales - 23 et 30 mars 2014
municipalesLE JOURNAL N°2
2014-2020MON PROJET2014-2020
FRONT
NATIONAL
Imprimeur...
ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014
BAISSER LES IMPÔTS,
C’EST INDISPENSABLE!
Notre ambition : limiter la pression fiscale sur les mé...
ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014
LOGEMENT: POUVOIR VIVRE ET
TRAVAILLER À PARIS
Notre ambition : + 10 % de propriétaires en 10 an...
LES 23 ET 30 MARS, VOTEZ
VIE MUNICIPALE: TRANSPARENCE
ET DÉMOCRATIE LOCALE
Notre principe : n’oublions que jamais la démoc...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

75 paris13 marie-amelie_4p2

670 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
670
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
94
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

75 paris13 marie-amelie_4p2

  1. 1. Élections municipales - 23 et 30 mars 2014 municipalesLE JOURNAL N°2 2014-2020MON PROJET2014-2020 FRONT NATIONAL ImprimeurRCS400363198 POUR PARIS 13E Madame, Monsieur, Les 23 et 30 mars, nous élirons nos conseilleurs d’arrondissement et conseillers de Paris. Il s’agit d’un choix important qui doit être fait en conscience. Cette version résumée du projet municipal de la liste que je conduis doit vous y aider. Les propositions qu’il contient, Wal- lerand de Saint-Just et moi-même les avons voulues utiles, réalistes et sérieuses. Pas d’effets d’annonce, de promesses démagogiques, d’en- gagements impossibles. Lisez-les, lisez le programme complet sur le site internet. Et surtout, allez voter ! Si vous êtes convaincu que le rôle de l’État et de protéger les faibles contre la loi du plus fort et que le premier devoir d’une génération est de transmettre ce qu’elle a reçu à la suivante, rejetez la gauche caviar et la droite Fouquet’s, choisissez le parti du peuple et de la vraie vie, vo- tez Front National – Rassemblement Bleu Marine ! Marie-Amélie Dutheil de la Rochère, ENS-Ulm, agrégée de lettres. ÉDITOÉDITO Marie-Amélie DUTHEIL DE LA ROCHÈRE avec Wallerand de SAINT-JUST pour le 13e Paris Bleu Marineliste www.dutheildelarochere.fr
  2. 2. ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 BAISSER LES IMPÔTS, C’EST INDISPENSABLE! Notre ambition : limiter la pression fiscale sur les ménages et les entreprises. En douze ans, le budget de la Ville est passé de 3,1 à plus de 7,5 milliards d’euros et les impôts ont augmenté de plus de 45% (de 2,3 à près de 5 milliards) : revalorisation de la taxe d’ha- bitation et des taxes foncières (de près de 20 % rien qu’entre 2009 et 2012), création d’une taxe foncière départementale de 3%, hausse des taxes et redevances diverses (balayage, ordures ménagères, l’accès aux équipements, stationnement…), etc. En 2014, la hausse des impôts est de 3,5% en moyenne ! Nous nous engageons à : • réduire les impôts de 20 % en 6 ans ; • réduire les dépenses de 3,3 % par an (réduction des dépenses de fonctionnement, maîtrise de la masse salariale, baisse des subventions, réduction des dépenses sociales non obligatoires de 5 % par an) ; • réduire la dette qui a presque triplé, passant de 1,5 à 3,5 mil- liards d’euros ; • réduire les investissements de 3 % par an, en bannissant les réalisations de prestige, comme le Forum des Halles et la Cano- pée (plus d’un milliard d’euros !), la Philharmonie (plus de 400 millions), la place de la République (plus de 50 millions), etc. ; • privilégier les équipements de proximité (crèches, accessibi- lité handicapés, équipements sportifs et culturels, équipements spécialisés pour les personnes âgées, réfection et entretien de la voirie, etc.) SÉCURITÉ: LA PREMIÈRE DES LIBERTÉS! Notre ambition : rendre aux Parisiens une ville sûre. Paris connaît une hausse spectaculaire de l’insécurité et le 13e n’est pas épargné, loin de là ! Seules des mesures immédiates pour établir une tolérance zéro pourront commencer à inverser la tendance : • doubler la vidéo-protection, y compris aux abords des établis- sements scolaires sensibles ; • prioriser l’action des Inspecteurs de sécurité de la voie publique (ISVP) pour assurer la sécurité des personnes et des biens ; • augmenter les équipes d’intervention mobiles type GPIS (Grou- pement Parisien Interbailleurs de Surveillance) sur les sites sen- sibles ; • systématiser les plaintes de la Mairie du 13e pour les dégrada- tions de bâtiments publics et mobilier urbain ; • améliorer la surveillance dans les jardins et les squares ; • demander la création d’une nouvelle ZSP au ministre de l’Inté- rieur pour la gare d’Austerlitz ; • donner une plus grande visibilité au Centre de veille opération- nelle (ligne téléphonique directe) ; • lutter contre les pratiques illégales tolérées (vendeurs à la sau- vette, encombrement des trottoirs, envahissement abusif des terrasses, etc.) ; • favoriser l’action des associations de locataires grâce au dispo- sitif « Voisins vigilants » ; • renforcer le rôle des Contrats locaux de sécurité, des Conseils de prévention de la délinquance ; • renforcer les Conseils pour les droits et devoirs des , pour engager un dialogue ferme et prendre des mesures rapides afin de stopper la dérive des mineurs délinquants ; • créer un numéro « SOS Parents » pour aider les parents d’ados en difficulté ; • cesser les aides municipales aux parents de mineurs récidi- vistes. Projet municipal 2014-2020 NOUS LE FERONS ! Priorité au petit commerce ! Face à l’implantation abusive de la grande distribu- tion, nous défendrons au cours de la mandature le petit commerce et l’artisanat, seuls garants d’une ville à taille humaine. Pour cela nous favoriserons en priorité les PME du 13e arrondissement lors des appels d’offre, et nous accorderons aux jeunes lau- réats des écoles professionnelles une subvention pour leur installation dans notre arrondissement. Dans le même temps nous autoriserons l’ouverture le dimanche aux petits commerces exclusivement.
  3. 3. ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 LOGEMENT: POUVOIR VIVRE ET TRAVAILLER À PARIS Notre ambition : + 10 % de propriétaires en 10 ans. Notre principe : privilégier le « savoir-vivre » au « vivre-ensemble ». Paris compte seulement 30 % de propriétaires (40 % en Île- de-France, 60 % en France). Et la politique du logement social favorise les banlieusards (+ 25 % en 4 ans) au détriment des Parisiens. Le nombre des demandeurs en 2012 a atteint 120 000, contre 90 000 en 2000. Pour maintenir les classes moyennes et populaires à Paris, nous voulons : • favoriser l’accession à la propriété : barème adapté à Paris pour les 25-35 ans, taux zéro dans l’ancien, vente de logements sociaux (entre 65 000 et 75 000 logements sur 6 ans) entre 30 et 50 % sous le prix du marché, selon conditions (ancienneté dans les murs, catégorie de logement, engagement de non-cession, etc.) ; • faciliter les changements d’usage (transformation de bureaux vides en logements) ; • poursuivre la lutte contre l’habitat insalubre ; • redéfinir les critères d’attribution du logement social à Paris en privilégiant les Parisiens et ceux qui travaillent à Paris (infir- mières, salariés des commerces et PME, artisans, policiers, pom- piers, enseignants, etc.) ; • gérer les demandes de logement social au niveau de Paris et non plus au niveau de la Région ; • expulser fauteurs de troubles et délinquants récidivistes des logements sociaux ; • faciliter les échanges de logements entre locataires du parc social ; • réaliser 25 000 logements sociaux « réels » ; • favoriser le logement intergénérationnel (étudiants / personnes âgées). FAMILLE : RENFORÇONS LE SOCLE DE LA SOCIÉTÉ ! Notre ambition : remettre la famille au cœur des préoccupa- tions de la Mairie. Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour contrer la politique hostile à la famille du gouvernement actuel : • créer 10 000 places en crèche avec priorité donnée aux jeunes couples parisiens ; • soutenir des associations de quartier « Mamies solidaires » (échanges de services entre jeunes parents et personnes plus âgées) ; • délivrer aux parents d’un chéquier pour chaque enfant en âge de participer à des activités sportives et culturelles proposées dans l’arrondissement ; • renégocier les rythmes scolaires avec parents, enseignants et animateurs ; • contrôler les associations intervenant dans le temps périscolaire (refus de toute idéologie) et informer les parents ; • favoriser dans le temps périscolaire l’aide aux devoirs et le montage de projets culturels sur l’année (spectacles, films, ex- positions…) permettant aux élèves de réaliser un projet commun faisant appel aux talents de chacun ; • faire respecter la laïcité dans les menus des cantines ; • protéger les familles par les mesures fiscales, la politique du logement, la sécurisation des quartiers, etc. Culture et patrimoine : une complémentarité indispensable Une véritable politique d’accès à la culture est néces- saire. Pour cela, nous voulons : • valoriser le patrimoine culturel du 13e en entretenant le patrimoine architectural (église Sainte-Anne-de-la- Butte-aux-Cailles),en sauvant les lieux de culture mena- cés (Grand-Écran-Italie), en soutenant les associations qui permettent aux jeunes de découvrir le patrimoine ; • refuser tout sectarisme dans l’aide à la création en ne favorisant pas une forme d’expression (tout ne se résume pas au street art !) et en n’accordant pas les subventions sur des critères politiques ou idéologiques.
  4. 4. LES 23 ET 30 MARS, VOTEZ VIE MUNICIPALE: TRANSPARENCE ET DÉMOCRATIE LOCALE Notre principe : n’oublions que jamais la démocratie, c’est le pouvoir du peuple ! Nous estimons que tout doit être fait pour rendre la parole aux habi- tants et qu’il faut les écouter : • informer systématiquement les habitants d’un quartier ou d’une rue pour leur présenter tout projet les concernant afin de prendre en compte leurs observations et leurs demandes ; • consulter la population par référendum local sur les grands sujets qui engagent l’avenir et les finances de notre arrondissement ; • en tant que maire, j’assurerai une permanence hebdomadaire à la mairie pour rencontrer régulièrement les habitants. CIRCULATION : LA MOBILITÉ, C’EST L’EMPLOI ! Notre principe : Fluidifier le trafic pour libérer Paris des embou- teillages et de la pollution. Il est temps de rompre avec douze années d’une idéologie anti-voi- ture dont les résultats ont été contre-productifs sur notre environ- nement, notre santé et nos entreprises. Pour cela, nous nous enga- geons à : • recréer dès le lendemain de l’élection 35 000 places de stationne- ment et créer pour les artisans/commerçants des places de station- nement dédiées jouxtant les places de livraison ; • créer 15 000 places de stationnement 2RM ; • remplacer le paiement à l’horodateur par un abonnement (heb- domadaire, mensuel ou annuel) assurant le stationnement sur tout Paris (fin du zonage actuel) ; ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 • assurer aux bénéficiaires de véhicules de fonction le même régime qu’aux autres ; • ne pas faire du stationnement une variable d’ajustement financière (dépénalisation des amendes votée en janvier : Delanoë s’est fixé 400 millions de recette) ; • synchroniser et automatiser les feux pour faire des «  vagues vertes » sur les grands axes ; • diminuer le nombre de zones à vitesse réduite (40 % des voies actuelles) ; • revenir à 80 km/h sur le périphérique ; • rétablir la circulation sur les voies sur berges rive gauche ; • réorganiser les carrefours « nœuds de blocage quotidien » ; • informer en temps réel sur l’état de la circulation routière dans Paris grâce aux solutions de transport intelligent ; • remettre aux normes la signalétique et le marquage au sol de sé- paration des voies ; • remettre en état les chaussées défoncées et devenues dange- reuses ; • créer des stations de co-voiturage sécurisées et bien identifiées aux portes de Paris ; • renforcer la protection des pistes cyclables et y interdire le sta- tionnement ; • supprimer les circulations à contre-sens des vélos dans les voies étroites ; • inciter au retour des stations-service dans Paris (50 seulement actuellement !) et favoriser l’implantation de pompes GPL, dont les nuisances seront à terme moins lourdes que celles des bornes élec- triques. NEPASJETERSURLAVOIEPUBLIQUE CONTACT : FN75 - 165, rue Jeanne d’Arc - 75013 PARIS fn75@frontnational.com • Tél : 01 45 22 25 91 • Fax : 01 45 22 49 76 Marie-Amélie DUTHEIL DE LA ROCHÈRE avec Wallerand de SAINT-JUST pour le 13e Paris Bleu Marineliste www.dutheildelarochere.fr

×