programme culturel Saint-Louis mars 2015

106 vues

Publié le

programme culturel Saint-Louis mars 2015

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
106
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

programme culturel Saint-Louis mars 2015

  1. 1. Lundi 9 février 2015 Mairie de Saint-Louis - 21, rue Théo Bachmann – 68300 Saint-Louis – Tél : 03 89 69 52 00 Lundi au jeudi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 17 h 30 – Vendredi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 16 h 30 Samedi : permanence à l’accueil de 10 h à 12 h www.saint-louis.fr 1 Programme culturel Mars 2015 Dimanche 8 mars à 20 h Cinéma la Coupole Projection débat – Rock the Casbah de Laïla Marrakchi Proposée par l’association Amitié Maroc Sud Alsace, en partenariat avec la ville de Saint-Louis et le cinéma La Coupole Dans le cadre de la journée internationale de la Femme, en partenariat avec le service culturel de la Ville de Saint Louis et La Coupole, l'association Amitié Maroc Sud Alsace organise une manifestation autour de la projection du film Rock The Casbah en version originale. Ce film sera suivi d’un débat sur la situation de la Femme au Maroc et en France, et sur l’évolution de son statut en particulier au Maroc depuis la mise en place de la Moudouana. Cette manifestation aura pour but de créer des liens entre les habitants de toute origine, de favoriser le vivre ensemble et le respect mutuel des cultures et des traditions. Tarif unique : 5 €. Mardi 10 mars à 20 h 30 Caveau Humour n’est pas sarcasme, introduction à une philosophie politique du rire Conférence de Gérard Rabinovitch Cycle humour et philosophie Gérard Rabinovitch est l’auteur de Comment ça va mal ? L'humour juif, un art de l'esprit (éditions Bréal, 2011). Il mène depuis plusieurs années une réflexion sur les formes de l’humour, notamment de l’humour juif, et ce qu’elles révèlent d’une attitude face au monde. L’humour juif pourrait bien, à ce compte-là, être très proche de l’humour anglais… Gérard Rabinovitch est philosophe, chercheur associé au CNRS, chercheur associé au Centre de recherches psychanalyse, médecine, société - Université Denis Diderot Paris ; Directeur de l'Institut européen Emmanuel Levinas. Entrée libre sur réservation au 03 89 69 52 23 ou par mail à resa.culture@ville-saint-louis.fr
  2. 2. Lundi 9 février 2015 Mairie de Saint-Louis - 21, rue Théo Bachmann – 68300 Saint-Louis – Tél : 03 89 69 52 00 Lundi au jeudi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 17 h 30 – Vendredi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 16 h 30 Samedi : permanence à l’accueil de 10 h à 12 h www.saint-louis.fr 2 Mercredi 11 mars à 14 h 30 Médiathèque Le Parnasse Le cordonnier D’après le conte Les lutins des Frères Grimm Spectacle de marionnettes par la compagnie À fleur de main avec Cécile Marion (marionnettiste) et Sara Buffler (harpe) Un spectacle de marionnettes et ombres accompagné de harpe celtique. Un très pauvre cordonnier va se coucher un soir, laissant sur la table les pièces de cuir prêtes à coudre. Au matin, il découvre des souliers magnifiquement façonnés. Mais qui l’aide ainsi pendant la nuit ? Pour enfants à partir de 4 ans. Durée : 1 h Entrée libre - Sur inscription au 03 89 69 52 43 ou par mail discotheque@ville-saint-louis.fr Vendredi 13 mars à 20 h Caveau Dans le jardin obscur Rencontre autour de la poésie avec Alain Duault et Monique Labidoire animée par Jacques Lindecker, journaliste Dans le cadre du Printemps des poètes Depuis des années, Alain Duault et Monique Labidoire ont entamé un dialogue continu, construit au fil de conversations impromptues, de connivences et de lectures croisées ayant pour sujet la poésie elle-même. Lors de ces échanges, plusieurs interrogations ont émergé : qu’est-ce qu’être poète ? Que peut la poésie contre le mal ? Le poème révèle-t-il ce que nous ne voulons pas savoir de nous ? La beauté est-elle un outil d’élucidation du monde ? Ces réflexions à deux voix, entrecoupées de poèmes, peuvent nourrir la pensée et les lectures de ceux qui, aujourd’hui encore, se préoccupent de poésie. La rencontre s’inspire du livre Dans le jardin obscur que les deux intervenants viennent de publier aux éditions du Passeur. Alain Duault est spécialiste de la musique à la télévision et à la radio, dans la presse, au cinéma, sur Internet, à travers des livres. Après avoir travaillé sur RTL, il présente deux émissions sur Radio classique, une quotidienne : Duault Classique ainsi que L’invité classique le dimanche. Concepteur de plusieurs spectacles et événements musicaux, il continue de produire et présenter les principales émissions de musique classique de France 3, en particulier les grandes soirées de la Fête de la musique notamment l’émission Musiques en fête en direct des Chorégies d’Orange Depuis 2010, il est directeur artistique et présentateur de Viva l'opéra dans les cinémas UGC. Il est aussi un poète reconnu qui a obtenu plusieurs prix dont le Grand Prix de poésie de l’Académie française.
  3. 3. Lundi 9 février 2015 Mairie de Saint-Louis - 21, rue Théo Bachmann – 68300 Saint-Louis – Tél : 03 89 69 52 00 Lundi au jeudi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 17 h 30 – Vendredi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 16 h 30 Samedi : permanence à l’accueil de 10 h à 12 h www.saint-louis.fr 3 Monique Labidoire, née de parents hongrois, a vu sa vie de jeune poète bouleversée par sa rencontre avec Guillevic qui la considérait comme sa fille adoptive. Infatigablement attachée à la diffusion de la poésie, elle anime plusieurs associations, forums et revues. Elle a publié une vingtaine de recueils et plusieurs essais critiques. Entrée libre sur réservation au 03 89 69 52 23 ou par email resa.culture@ville-saint-louis.fr Samedi 21 mars, après-midi Haus für elektronische Künste de Bâle Exposition Ryoji Ikeda Visite culturelle avec Stéphane Valdenaire Institution pionnière dans le paysage bâlois, la maison des arts électroniques présente depuis plusieurs années des réalisations d’artistes qui sont autant de passionnantes réflexions sur les nouvelles technologies et leur manière d’altérer notre perception. Rouvrant à l’automne 2014 dans de nouveaux locaux, la HEK les inaugurera avec un artiste incontournable, mêlant technologie et poésie, le Japonais Ryoji Ikeda. Renseignements et inscriptions au 03 89 69 52 47 ou par mail à culture@ville-saint-louis.fr Mardi 24 mars à 20 h 30 Caveau Esprit Boris Vian L’épopée d’un bison ravi, d’après l’œuvre de Boris Vian Montage de textes issus des chansons et de la poésie de Boris Vian Lecture spectacle interprétée par Christophe Feltz et Grégory Ott au clavier. Boris Vian qui a pour anagramme « bison ravi » est un artiste original, surprenant et unique dans l’histoire du XXe siècle. Il se situe dans la lignée du mouvement surréaliste (André Breton, Jacques Prévert, Jean Tardieu, Serge Gainsbourg, etc.). Écrivain, poète, parolier, chanteur, critique, musicien de jazz, scénariste, traducteur, conférencier, peintre, acteur, il est aussi ingénieur de l’École centrale. C’est Henri Salvador qui fera connaître et apprécier ses chansons dans les caveaux de la Rive gauche à Paris, à Saint-Germain et à l’Odéon. « Plus qu’un artiste, Boris Vian est un véritable symbole de liberté, de fantaisie et d’intelligence. » Christophe Feltz Durant cette soirée, les artistes tentent d’approcher l’âme de Vian, l’esprit de Boris, d’aller fouiller dans son rapport au monde, aux êtres, à la vie. Cette lecture-spectacle musicale vous propose d’entendre des textes cultes : Le déserteur, La java des bombes atomiques, J’suis snob, Je voudrais pas crever, La complainte du progrès, Je bois, On n’est pas là pour se faire engueuler, Cantilène gelée, Chronique du menteur, etc. Tout public à partir de 12 ans Entrée libre sur réservation au 03 89 69 52 23 ou par mail à resa.culture@ville-saint-louis.fr
  4. 4. Lundi 9 février 2015 Mairie de Saint-Louis - 21, rue Théo Bachmann – 68300 Saint-Louis – Tél : 03 89 69 52 00 Lundi au jeudi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 17 h 30 – Vendredi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 16 h 30 Samedi : permanence à l’accueil de 10 h à 12 h www.saint-louis.fr 4 Jeudi 26 mars à 20 h 30 Ciné-club : Les ailes du désir (1987) de Wim Wenders - 2 h 08 Deux anges, Damiel et Cassiel, qui existent hors de l'espace et du temps, descendent du ciel à Berlin. Ils rencontrent un ancien ange devenu humain qui sent leur présence et leur communique sa foi en l’humanité. Sorti en 1987, Der Himmel über Berlin est un film franco- allemand réalisé par Wim Wenders sur un scénario de l'écrivain autrichien Peter Handke. Le film nous présente la ville de Berlin, son contexte historique deux ans avant la chute du mur, et ses habitants, qui gardent des souvenirs de guerre vivaces mêlés à leur désir de se libérer. Ils commencent à peine à se projeter dans un avenir toujours incertain. Tarif unique : 6 € Le programme annuel du ciné-club en cliquant ici. Vendredi 27 mars à 20 h 30 Médiathèque Le Parnasse Conférence rock : Les Seventies (1969 à 1976) : rock progressif, jazz rock, hard rock Présentée par Christophe Brault Christophe Brault est chargé de cours à l’université de Rennes 2 en musicologie sur l’histoire de la musique électronique à travers le 20e Siècle et est l’auteur d’un Guide des albums de 1964 à 2004. Le thème de la conférence porte sur le rock des années 70, de 1969 à 1976. Il y sera abordé le rock progressif et ses nombreuses sous familles (King Crimson, Pink Floyd, Genesis, Queen, Supertramp, Chicago, etc.), les scènes country rock et folk rock (C.C.R., The Band, Eagles, Fairport Convention, etc.), ainsi que le très célèbre hard rock et ses grands noms comme Led Zeppelin, Deep Purple, Black Sabbath, Status Quo, Kiss, Aerosmith ou ZZ Top. Il y sera également question des songwriters (Nick Drake, Neil Young, Robert Wyatt, Rod Stewart ou Bruce Springsteen), du glam rock et ses princes tels que David Bowie, T.Rex ou Roxy Music et de la power pop, style moins connu mais qui compta des gens comme Big Star, Badfinger ou les Flamin’ Groovies. Durée : 2 h Conférence gratuite sur inscription au 03 89 69 52 43 ou par mail discotheque@ville-saint- louis.fr
  5. 5. Lundi 9 février 2015 Mairie de Saint-Louis - 21, rue Théo Bachmann – 68300 Saint-Louis – Tél : 03 89 69 52 00 Lundi au jeudi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 17 h 30 – Vendredi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 16 h 30 Samedi : permanence à l’accueil de 10 h à 12 h www.saint-louis.fr 5 Lundi 30 mars à 19 h 30 Auditorium du Conservatoire Concert du conservatoire 2 X 3 = 20 Ce concert propose la découverte d’un répertoire du 20e siècle ayant pour fil conducteur la musique latine et plus particulièrement le tango. Entre ancrage traditionnel et modernité, la thématique choisie nous parle d’universalisation des cultures. La musique d’Astor Piazzolla illustrera parfaitement cette ambivalence composée de traditions populaires et de rencontre des mondes. Deux trios se produiront à cette occasion : un trio de professeurs du conservatoire, composé de Priscille Blin aux flûtes, Grégoire Vallette à l’alto et Luis Orias-Diz à la guitare, ainsi qu’un trio d’élèves de troisième cycle des mêmes classes, préparés pour l’occasion par leurs professeurs. Élèves et enseignants partageront la scène pour une soirée musicale haute en couleurs, qui fera voyager l’auditeur dans l’espace et le temps. Entrée libre - Renseignements au 03 89 67 72 42. La Médiathèque organise des cours d’informatique pour adultes :  Un atelier d’initiation à Internet de 5 séances pour les adultes débutants le samedi à 14 h (durée 5 x 1 h 30)  Les 14 et 28 février, les 14 et 28 mars et le 11 avril 2015  Un atelier de perfectionnement de 3 séances pour les adultes le vendredi à 15 h (durée 3 x 1 h 30)  Les 20 février, 6 et 20 mars 2015. Inscriptions en section jeunesse au 03 89 69 52 57.
  6. 6. Lundi 9 février 2015 Mairie de Saint-Louis - 21, rue Théo Bachmann – 68300 Saint-Louis – Tél : 03 89 69 52 00 Lundi au jeudi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 17 h 30 – Vendredi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 16 h 30 Samedi : permanence à l’accueil de 10 h à 12 h www.saint-louis.fr 6 Expositions : Susanne Janssen, Contes et mythologies Forum de l’Hôtel de Ville Exposition – illustrations et peintures Du 13 mars au 30 avril 2015 Née près d'Aix-la-Chapelle, Susanne Janssen fit des études de graphisme et de design à Düsseldorf. Elle a été l'élève de Wolf Erlbruch pour l'illustration et a également été fortement inspirée par les Maîtres de la Renaissance. L'illustratrice, qui vit aujourd'hui en Alsace, a été récompensée par de nombreux prix. Ses œuvres relèvent d'une technique tout-à-fait originale. Les formes découpées dans du papier qu'elle colle sur un fond après les avoir peintes à l'huile confèrent à ses illustrations un effet très plastique et proche de la réalité. L’exposition présentera tant son œuvre graphique que des formats plus grands et indépendants, autour de thèmes célèbres comme Hänsel et Gretel, Peter Pan, ou encore la mythologie grecque. Entrée libre aux horaires d’ouverture de l’Hôtel de Ville Du lundi au jeudi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 Le vendredi de 8 h à 16 h 30 - Le samedi de 10 h à 12 h Ouverture exceptionnelle le dimanche 15 mars de 13 h 30 à 16 h 30 et pendant la Foire du livre (24-26 avril) L’œil et la main Cité Danzas Une exposition photo de l’association Saint-Louis pour la photo Commissaire d’exposition : Gilbert Coutelet, docteur en photographie L’exposition présente les travaux de 13 photographes avec des thèmes très variés :  Graveur en taille douce, par Robert Bubendorf  Sculpteur sur bois, par Franck Ehret  Verrier (souffleur sur verre), par Franck Ehret  Ébéniste, par Huguette Gentner  Tatoueur, par Stéphanie Guéret  Tissage de pashmina, par Céline Jentzsch  Brasseur artisanal, par Céline Jentzsch  Photographe de mode, par Philippe Litzler  Restauratrice d’art, par Christine Meyer  Cordier, par Christine Meyer  Facteur d’orgues, par Michel Petit  Verrier (assembleur), par Françoise Sagon  Luthier, par Sabrina Seyfried
  7. 7. Lundi 9 février 2015 Mairie de Saint-Louis - 21, rue Théo Bachmann – 68300 Saint-Louis – Tél : 03 89 69 52 00 Lundi au jeudi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 17 h 30 – Vendredi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 16 h 30 Samedi : permanence à l’accueil de 10 h à 12 h www.saint-louis.fr 7  Barbier à l’ancienne, par Michel Stephan  Potier, par Dominique Valle  Créateurs de bijoux, par Anne Wurthlin Ce bel hommage au travail manuel artistique nous permet de découvrir 16 séries photographiques qui dépassent le simple intérêt. Surtout, cette exposition nous permet de retrouver des gestes que nous avions oubliés, capturés par l’œil expert des photographes de l’association Saint-Louis pour la photo. La diversité des représentations – toutes unies dans le thème de l’exposition – est vrai un bonheur. Où ? : Cité Danzas, rez-de-jardin (entrée par le rez-de-chaussée), 12 rue Théo Bachmann, 68300 Saint-Louis Quand ? Les samedis 14, 21 et 28 février de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h Les dimanches 15, 22 février et 1er mars de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h Entrée libre Renseignements : Philippe Litzler, président de l’association Saint-Louis pour la Photo Litzlerchromato@aol.com Tél. 03 89 68 74 99 / 06 66 78 16 58 Exposition jusqu’au 8 mars Fondation Fernet-Branca Prendre le temps Ansel / Bey / Cahen / Dyminski / Latuner / Nussbaum / Roesz Karine de Robert Cahen La Fondation Fernet-Branca à Saint-Louis est heureuse d’accueillir l’œuvre de 7 artistes indépendants. Associés à une historienne d’art, Fleur Chevalier, les artistes se proposent d’exposer leur évolution en confrontant leur travail et en croisant leurs trajectoires sur la scène contemporaine, de 1970 à aujourd’hui. 4 décades. 7 visions du monde. 7 parcours singuliers. Par tranches de dix ans, Prendre le temps veut observer l’ouverture de ces 7 expériences sans en boucler le sens, comme on pourrait l’attendre d’une rétrospective, ainsi que restituer, intact, le foisonnement complexe et les incertitudes de tout itinéraire artistique. 7 artistes, 1 histoire. Analytique, Germain Roesz désosse la grammaire de la peinture et joue du pinceau comme on frappe des percussions, le rythme dégageant de puissants refuges colorés dans l’espace dense de ses jungles optiques. Aveuglée par ses soleils polychromes, la rétine trouvera le repos dans les paysages lunaires de Joseph Bey. Ses Plaques accidentées, poncées, érodées comme le sol qu’il aime fouler, inlassable, lorsqu’il marche par monts et par vaux,
  8. 8. Lundi 9 février 2015 Mairie de Saint-Louis - 21, rue Théo Bachmann – 68300 Saint-Louis – Tél : 03 89 69 52 00 Lundi au jeudi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 17 h 30 – Vendredi : 8 h - 12 h / 13 h 30 - 16 h 30 Samedi : permanence à l’accueil de 10 h à 12 h www.saint-louis.fr 8 résonnent avec les horizons détricotés à l’oscilloscope par Robert Cahen dans son installation vidéo Paysages-Passage. Sa formation de compositeur en musique concrète lui a appris à traiter l’image comme des sons : « il aiguise notre regard, et […] nous conduit à mieux voir et à mieux entendre le monde » (Stéphane Audeguy). C’est l’autodestruction qui, à l’échelle humaine, socio-économique et personnelle, occupe Daniel Dyminski, dont la peinture satirique entretient un dialogue permanent avec ses performances, visant à démystifier le sacro-saint statut de l’artiste. « Je suis trop vieux pour être punk ! », déclare Guido Nussbaum, qui se taille volontiers le costume burlesque d’un prestidigitateur-loser. Et pourtant, son travail polymorphe, entre photo, vidéo, peinture et sculpture ne cesse de discourir sur la fonction et l’image publique de l’artiste dans la société. Il manquait un Chaplin à l’art contemporain. Loin de la dérision, frontal, Bernard Latuner a trouvé sans détour sa place de lutteur dans la société en optant pour le militantisme. Sa peinture indignée recycle, des photos documentaires au cinéma, en passant par les news, pour mieux haranguer les foules passives de spectateurs. Car c’est bien un mode alternatif de « consommation » des images que proposent ces 7 artistes, à l’instar de Denis Ansel, moine copiste du visible, iconodoule critique dont les toiles interrogent la béance entre la représentation et son sens, un vide qu’il tente de palier dans son travail récent, en restaurant l’aura des clichés banals qu’il prend pour modèles. Pour en arriver là, chacun a pris le temps de se perdre, de se chercher, de se redécouvrir, le plus souvent à l’écart du marché de l’art. C’est cet écart avec le monde et le torrent des mass media qui les rapproche. Commissaire associée aux artistes de l’exposition : Fleur Chevalier Inscription auprès de la Fondation au 03 89 69 10 77 Prix d’entrée : 8 €, 6 € tarif réduit. Exposition ouverte du mercredi au dimanche de 13 h à 18 h. Fermeture le lundi et le mardi • 2, rue du Ballon • Tél. 03 89 69 10 77 contact@fondationfernet-branca.org • www.fondationfernet-branca.org Visites guidées en présence d’artistes Dimanche 1er mars à 15 h En présence de Daniel Dyminski et Joseph Bey Mercredi 4 mars à 15 h En présence de Denis Ansel et Guido Nussbaum

×