EN	
  décembre	
  →	
  au	
  théâtre	
  La	
  Coupole	
  à	
  Saint-­‐Louis	
  

	
  
	
  
DE	
  L’ENFER	
  AU	
  PARADI...
Inclassable, Emiliano Pellisari fait littéralement voler ses interprètes, assimilant le rêve à la réalité. La beauté du
sp...
Max Boublil débute sa carrière en tant que comédien. Il joue dans plusieurs films (Le bon fils) et séries télévisées
(Nava...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Théâtre La Coupole Saint Louis Programme Novembre Décembre 2013

184 vues

Publié le

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
184
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Théâtre La Coupole Saint Louis Programme Novembre Décembre 2013

  1. 1.   EN  décembre  →  au  théâtre  La  Coupole  à  Saint-­‐Louis       DE  L’ENFER  AU  PARADIS  Emiliano  pellisari  studio CAT  A    MAR.  03.12        →  20:30   MAGIE   AERIENNE   D’après La Divine Comédie de Dante Mise en scène, chorégraphie : Emiliano Pellisari Assistants à la mise en scène : Mariana Porceddu, Flavio Monti Production : Emiliano Pellisari Studio Coproduction : nogravity ltd Diffusion : Gruber Ballet Opéra Avec 6 danseurs Faisant référence à la Divine Comédie de Dante, ce spectacle en 3 parties (l’Enfer, le Purgatoire et le Paradis) développe l’un des rêves de l’homme de voler et d’aller au-delà de sa propre perception. ©Emiliano  Pellisari  Studio   Un spectacle comme vous n’en avez encore jamais vu ! Emiliano Pellisari, l’homme aux danseurs volants, est encore méconnu en France. Cela ne devrait pas durer tant son travail de corps en mouvement dans les airs fascine, relève de la magie. Son travail si particulier est à michemin entre la danse, l’acrobatie aérienne et le théâtre d’image. 1    
  2. 2. Inclassable, Emiliano Pellisari fait littéralement voler ses interprètes, assimilant le rêve à la réalité. La beauté du spectacle étreint les spectateurs qui se laissent irrésistiblement emporter par la grâce des corps comme libérés de l’apesanteur et la force des images… fascinant. Sur scène, six danseuses et danseurs bougent, volent dans les airs et créent des figures irréelles. Inspiré par les fééries du théâtre baroque et puisant dans les possibilités technologiques actuelles, Emiliano Pellisari, est l’inventeur d’un art chorégraphique singulier, au croisement de la magie, de l’illusionnisme et du cirque. Inspirée de la Divine Comédie de Dante, ce spectacle est l’expression suprême du talent et de la persévérance, du savoir-faire et de l’expérience, le tout développé sur scène dans un seul et même élan : le rêve de l’homme de voler et d’aller au-delà de toute compréhension. Pour créer son propre style Emiliano Pellisari s’est inspiré des études préalables du théâtre grec et de la Renaissance, ainsi que de sa passion pour les inventions mécaniques fantasques. Le spectacle entraîne le spectateur dans un monde d’illusions et d’interdits, vers des frontières inconnues où règne la beauté. C’est un voyage de l’âme dans une après-vie fascinante, une suite incroyable de performances en trois parties qui défient et bouleversent les lois de la physique. Biographie     Metteur en scène, scénographe, chorégraphe et écrivain, Emiliano Pellisari a conçu des spectacles qui ont connu un grand succès en Italie, en Suisse et en Russie : - Daimon (2005) - No gravity (2005) - Comix ( 2006) - Orfeo, Euridice - Blutango (2008) - Inferno (2008) - Cantica II (2010) - Paradiso (2012) Il est l’auteur de performances pour des événements internationaux : - Salon de l’Automobile, Milan (2005) - Conservatoire de Musique de Moscou (2005) - Jeux Paralympiques de Turin (2006) - Musée de Bercy, Paris (2006) - Culture Nocturne, Rome (2007) Il est un grand connaisseur du théâtre fantastique de la Renaissance et des inventions mécaniques du XVIIème siècle dont on trouve des réminiscences dans son œuvre. Et l’on comprend que cette passion, source d’inspiration est à l’origine de cette approche si particulière et onirique de l’art et la danse. Extraits,  vidéos   https://www.facebook.com/video/video.php?v=10150092083482628 MAX  BOUBLIL         CAT  b      JEU.  12.12              →  20:30   HUMOUr   Textes : Max Boublil, Anthony Marciano, Edouard Pluvieux, Morgan Spillemaecker Mise en scène : Morgan Spillemaecker Lumières : Xavier Maingon Max Boublil est la nouvelle star montante du net. Ses chansons humoristiques font le tour des cours de lycées. Mêlant sketches et chansons, il use d’un humour 1er degré et communicatif. Max Boublil ne fait pas dans la dentelle mais il possède charisme et sens de la scène. 2    
  3. 3. Max Boublil débute sa carrière en tant que comédien. Il joue dans plusieurs films (Le bon fils) et séries télévisées (Navarro, Sous le soleil). Il se fait connaître en 2007 grâce à Internet où il poste une chanson provocante et humoristique. Il poursuit en faisant des apparitions comiques dans l’émission Le Grand Journal sur Canal +. En 2013, il est fortement sollicité par le cinéma et se retrouve à l’affiche des films : Des gens qui s’embrassent avec Kad Merad et Monica Bellucci puis dans la comédie Les gamins avec Alain Chabat. Quelques  Mots  de    Pierre  palmade   « Max Boublil prend son temps pour savoir ce qu’il aime et du coup moi aussi j’ai pris mon temps pour savoir si je l’aimais. Au début agacé par un succès facile sur internet, je suis allé voir ce garçon sur scène et j’ai compris très vite que son apparente décontraction était en fait un style beaucoup plus élaboré qu’il n’en a l’air. Au moment où l’on croit qu’il va être lourd, il devient subtil et vice-versa, ce qui lui donne un charme fou. Je suis devenu fan de ses chansons que je ne trouve plus si « faciles » que ça et je le laisse désormais m’embarquer où il veut dans son humour. Je lui fais confiance. C’est un acteur solide et un humoriste exigeant qui doute en permanence de lui, ce qui m’évite de le faire. Je l’aime beaucoup, mais ça n’engage que moi... J’espère que quelques personnes me feront confiance.  » ©Nicolas  Hidiroglou     Dans son nouveau spectacle En sketches et en chansons, il nous raconte son quotidien et tout ce que sa cyber notoriété lui a apporté. Avec un humour potache, licencieux et plein d’autodérision, il nous explique comment il en est venu à écrire ses chansons cultes : J’aime les moches, A mon coloc, Chatroulette, ou T’es bonne. Extraits,  vidéos     http://www.youtube.com/watch?v=iee3yrszEdk http://www.youtube.com/watch?v=g63tFmbP-­‐YM   C0NTACT     3    

×