Logique floue du médecin              39.2 C                                ©                                ©            ...
Echelle de Température Rectale T C                              36 C                              37 C                    ...
Classiquement…… une T C   une seule interprétation        39.2 C                  ©       Hyperthermie                  © ...
Logique classique• Si l’éclair tombe 2 foisau même endroit,  l’interprétation sera toujours la même.• Dans cet exemple, 39...
En réalité…… une T C     plusieurs interprétations possibles                             39.2 C                           ...
Logique floue• Si l’éclair tombe 2 fois au même endroit,  l’interprétation sera sans doute différente car  le disque bouge...
1er exemple : tableau cliniquecohérent, pas de biais relevés          39.2 C                   ©                   ©
Décision : Hyperthermie       39.2 C
2ème exemple : tableau cliniqueincohérent et/ou biais relevé          39.2 C
Décision : « Normothermie »           39.2 C - chaleur ambiante, animalexcité -
Normothermie   Hyperthermie
Le chat de Schrödinger Avant l’ouverture de la boîte noire, le chat estdans un « état superposé », à la fois mort et viva...
CaptainAmericasauvera le chatde Schrödinger !    39.2 C             ©             ©
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le Chat de Schrödinger pour le Clinicien

1 594 vues

Publié le

Logique "quantique" du clinicien /
chat de Schrödinger

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 594
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
750
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le Chat de Schrödinger pour le Clinicien

  1. 1. Logique floue du médecin 39.2 C © © Vincent Duquerroux, Vétérinaire
  2. 2. Echelle de Température Rectale T C 36 C 37 C 38 C 39 C 40 C 41 C 42 C
  3. 3. Classiquement…… une T C une seule interprétation 39.2 C © Hyperthermie © Normothermie Hypothermie
  4. 4. Logique classique• Si l’éclair tombe 2 foisau même endroit, l’interprétation sera toujours la même.• Dans cet exemple, 39,2°C sera toujours interprétée comme une vraie hyperthermie. Or, ce n’est pas le cas.
  5. 5. En réalité…… une T C plusieurs interprétations possibles 39.2 C © ©Imaginez « lebouclier deCaptainAmerica »rebondir au hasardsur les bords ducarré !
  6. 6. Logique floue• Si l’éclair tombe 2 fois au même endroit, l’interprétation sera sans doute différente car le disque bouge aléatoirement dans le carré.• Dans cet exemple, 39,2°C sera interprétée soit comme une hyperthermie, soit comme unenormothermie, c.à.d une « hyperthermie non significative ».
  7. 7. 1er exemple : tableau cliniquecohérent, pas de biais relevés 39.2 C © ©
  8. 8. Décision : Hyperthermie 39.2 C
  9. 9. 2ème exemple : tableau cliniqueincohérent et/ou biais relevé 39.2 C
  10. 10. Décision : « Normothermie » 39.2 C - chaleur ambiante, animalexcité -
  11. 11. Normothermie Hyperthermie
  12. 12. Le chat de Schrödinger Avant l’ouverture de la boîte noire, le chat estdans un « état superposé », à la fois mort et vivant. Seulel’observation permettra de savoir si lechat est réellement toujours vivant ou mort.
  13. 13. CaptainAmericasauvera le chatde Schrödinger ! 39.2 C © ©

×