Résultats annuels      2011   1er mars 2012
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Disclaimer Veolia  Environnement  is  a  corporation  listed  on  the  NYSE  and  E...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Sommaire1. Introduction par Antoine Frérot2. Comptes annuels 2011 par Pierre‐Franço...
Introduction           Antoine Frérot
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Faits marquants 2011  Une année de transition pour recentrer le Groupe   • Adoption...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Faits marquants 2011  Des plans d’actions rapides:  •   Fin du contrat Propreté d’A...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Faits marquants 2011 Des succès commerciaux qui confortent l’enrichissement des off...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Faits marquants 2011  Une politique dynamique de gestion d’actifs   • 1,54 Mds€ d’a...
Comptes annuels 2011      Pierre‐François Riolacci
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Veolia TransdevApplication  de  la  norme  IFRS  5  suite  à la  décision  de  dése...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Année 2011 : des résultats en retrait   Un chiffre d’affaires de 29,6 Mds€ en hauss...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Année 2011 : génération de cash et réduction de la dette  Bonne maîtrise des invest...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012  Chiffres clés 2011 En M€                                                         ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Répartition du chiffre d’affaires par divisionen M€             28 764             ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012      Chiffre d’affaires par trimestre                            1er trimestre    ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012  Capacité d’autofinancement opérationnelle en retrait de 4,9%   à 3 152 M€        ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Evolution de la capacité d’autofinancement opérationnelle                        E...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012De la capacité d’autofinancement opérationnelle au résultat opérationnel récurrent ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Résultat opérationnel récurrent                                                    ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012    Evolution du résultat opérationnel récurrent            En M€  2 056           ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Eau : chiffre d’affaires de 12 617 M€ (+3%)  Exploitation: Chiffre d’affaires en ha...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Eau : capacité d’autofinancement opérationnelle de 1 462 M€  CAFop de 1 462 M€ en b...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Propreté : chiffre d’affaires de 9 740 M€ (+4,3%)              Variation du CA  201...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Propreté : capacité d’autofinancement opérationnelle de 1 197 M€   CAFop de 1 197 M...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Energie : chiffre d’affaires de 7 290 M€ (+1,6%) Chiffre d’affaires de 7 290 M€ en ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Energie : capacité d’autofinancement opérationnelle de 598 M€  CAFop de 598 M€, en ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Coût de financement                                                                ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Impôts   Après retraitement des éléments ponctuels, le taux d’impôt du Groupe au 31...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Du résultat opérationnel au résultat net part du GroupeEn M€                      ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Tableau de financement : cash flow positif de 438 M€      En M€                    ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Cessions : plus de 4 Mds€ réalisés en 3 ans                                        ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012New Veolia 2011*                     Chiffre d’affaires (Mds€)                     ...
Point d’avancementdu plan stratégique           Antoine Frérot
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Transformer Veolia              1. Recentrer le Groupe et le désendetter           ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20121. Recentrage du groupe et désendettement   Réduction de la participation   dans Ve...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20122. Faire évoluer nos offres  Traiter ou valoriser les pollutions les plus difficile...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Des succès commerciaux qui confortent nos business models(1/3)Eau• France: 238 cont...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Des succès commerciaux qui confortent nos business models(2/3)  Propreté  • Contrat...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Des succès commerciaux qui confortent nos business models(3/3)  Services à l’Energi...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20123. Reprofiler notre organisation pour réduire les coûts                 Réorganisat...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20124. Réduire les coûtsUn plan en deux phases                                         ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20124. Réduire les coûtsPlan d’efficacité : réalisations 2011 supérieures aux objectifs...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20124. Réduire les coûts – Convergence phase 1                     En M€               ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20124. Réduire les coûts – Convergence phase 2Les 1ers projets (1/2)  Eau: Réorganisati...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20124. Réduire les coûts – Convergence phase 2Les 1ers projets (2/2)   Eau: Réorganisat...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Pôles de croissance (1/2)    Eau PECO                          Energie PECO        ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Focus réseau de chaleur de Varsovie (SPEC)  (2/2)                                  ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Perspectives                                  • 5 Mds€ de cessions                 ...
Sommaire Annexes
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Sommaire des annexes Un exercice affecté par l’évolution des devises               ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Annexe 1 : Evolution des devises   Principales devises                             ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Annexe 2 : Principales données à fin 2010 retraitées (1)  En M€                   ...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Annexe 3 : Définition New Veolia  Le périmètre "New Veolia" correspond au Groupe Ve...
Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012      Annexe 4 : Principaux contrats gagnés ou renouvelés depuis       le début de ...
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Résultats annuels 2011
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Résultats annuels 2011

1 159 vues

Publié le

01-03-2012

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 159
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
445
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Résultats annuels 2011

  1. 1. Résultats annuels 2011 1er mars 2012
  2. 2. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Disclaimer Veolia  Environnement  is  a  corporation  listed  on  the  NYSE  and  Euronext  Paris.  This  document  contains  "forward‐looking  statements"  within  the  meaning  of  the  provisions  of  the  U.S.  Private  Securities  Litigation  Reform  Act  of  1995.  Such  forward‐looking  statements  are  not  guarantees  of  future  performance.  Actual  results  may  differ  materially  from  the  forward‐looking  statements  as  a  result  of  a  number  of  risks  and  uncertainties,  many  of  which  are  outside  our  control,  including  but  not  limited  to:  the  risk  of  suffering  reduced  profits  or  losses  as  a  result  of  intense  competition,  the  risks  associated with conducting business in some countries outside of Western Europe, the United States and Canada, the risk  that  changes  in  energy  prices  and  taxes  may  reduce  Veolia  Environnements  profits,  the  risk  that  we  may  make  investments  in  projects  without  being  able  to  obtain  the  required  approvals  for  the  project,  the  risk  that  governmental  authorities could terminate or modify some of Veolia Environnements contracts, the risk that our long‐term contracts may  limit  our  capacity  to  quickly  and  effectively  react  to  general  economic  changes  affecting  our  performance  under  those  contracts, the risk that acquisitions may not provide the benefits that Veolia Environnement hopes to achieve, the risk that  Veolia Environnements compliance with environmental laws may become more costly in the future, the risk that currency  exchange rate fluctuations may negatively affect Veolia Environnements financial results and the price of its shares, the  risk that Veolia Environnement may incur environmental liability in connection with its past, present and future operations,  as  well  as  the  risks  described  in  the  documents  Veolia  Environnement  has  filed  with  the  U.S.  Securities  and  Exchange  Commission. Veolia Environnement does not undertake, nor does it have, any obligation to provide updates or to revise  any  forward‐looking  statements.  Investors  and  security  holders  may  obtain  a  free  copy  of  documents  filed  by  Veolia  Environnement with the U.S. Securities and Exchange Commission from Veolia Environnement. This document contains "non‐GAAP financial measures" within the meaning of Regulation G adopted by the U.S. Securities  and  Exchange  Commission  under  the  U.S.  Sarbanes‐Oxley  Act  of  2002.  These  "non‐GAAP  financial  measures"  are  being  communicated and made public in accordance with the exemption provided by Rule 100(c) of Regulation G This  document  contains  certain  information  relating  to  the  valuation  of  certain  of  Veolia  Environnement’s  recently  announced or completed acquisitions. In some cases, the valuation is expressed as a multiple of EBITDA of the acquired  business,  based  on  the  financial  information  provided  to  Veolia  Environnement  as  part  of  the  acquisition  process.  Such  multiples do not imply any prediction as to the actual levels of EBITDA that the acquired businesses are likely to achieve.  Actual  EBITDA  may  be  adversely  affected  by  numerous  factors,  including  those  described  under  “Forward‐Looking  Statements” above. 2
  3. 3. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Sommaire1. Introduction par Antoine Frérot2. Comptes annuels 2011 par Pierre‐François Riolacci3. Point d’avancement du Plan Stratégiquepar Antoine Frérot4. Annexes 3
  4. 4. Introduction Antoine Frérot
  5. 5. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Faits marquants 2011 Une année de transition pour recentrer le Groupe • Adoption du plan stratégique • Premiers résultats de cette stratégie dès 2012 Une année focalisée sur la génération de cash • Un chiffre d’affaires de 29,6 Mds€ • Un résultat opérationnel récurrent de 1,7 Mds€ • Un Free Cash Flow positif de 438 M€ • Un résultat net récurrent de 290 M€. Des éléments non récurrents  de ‐780 M€, essentiellement non cash, menant à une perte nette de  490 M€ • Un endettement financier net en réduction de 488 M€ à 14 730 M€ 5
  6. 6. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Faits marquants 2011 Des plans d’actions rapides: • Fin du contrat Propreté d’Alexandrie • Fin du contrat de Rabat dans le Transport • Lancement d’une procédure de mise en liquidation amiable de Veolia  Propreté en Calabre • Restructuration de Dalkia en Italie et en Espagne Re‐engineering de l’Eau France en cours d’exécution Mise en oeuvre des plans d’économies de coûts • Plan d’Efficacité 259 M€ 6
  7. 7. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Faits marquants 2011 Des succès commerciaux qui confortent l’enrichissement des offres… • Dans l’Eau :  Amérique du Nord (New York, Winnipeg), Koweït (Az‐Zour),  France (Montauban)… • Dans la Propreté : Royaume‐Uni (Hertfordshire, Haringey), France  (collecte pneumatique à Romainville)… • Dans les Services à l’Energie : Europe Centrale (Varsovie), Amérique du  Nord (Montréal), France (Ministère de la Défense)… … poursuivis sur les 2 premiers mois de 2012 • Dans l’Eau : la principale usine dépuration dIle‐de‐France (France) et  des contrats au Japon • Dans la Propreté : preferred bidder sur la ville de Leeds (Royaume‐Uni) 7
  8. 8. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Faits marquants 2011 Une politique dynamique de gestion d’actifs  • 1,54 Mds€ d’actifs cédés en 2011, soit 4 Mds€ cédés sur 3 ans • Des investissements sélectifs de développement dans les Services à l’Energie à Varsovie dans la Propreté sur les contrats intégrés au Royaume‐Uni Accord de négociation exclusive avec un investisseur sur Veolia  Transdev • Processus engagé dès fin 2011 • Un objectif confirmé de désengagement avant fin 2012 Deux processus de cession initiés sur les activités « Eau régulée » au  Royaume‐Uni et « Déchets solides » aux Etats‐Unis 8
  9. 9. Comptes annuels 2011 Pierre‐François Riolacci
  10. 10. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Veolia TransdevApplication  de  la  norme  IFRS  5  suite  à la  décision  de  désengagement progressif de la division TransportEntrée en négociation exclusive avec un investisseurIndicateurs au 31 décembre 2011 : CAF : 171 M€ (en tableau des flux) Résultat net : ‐56 M€ (en résultat des activités non poursuivies) – Résultat net des opérations: ‐46 M€ – Plus value au 3 mars 2011: 430 M€ – Dépréciation au 31 décembre 2011: ‐440 M€ Augmentation  du  free  cash  flow  de  550  M€ liée  à la  transaction  du        3 mars 2011 205 M€ de reclassement de l’EFN externe en actifs et passifs destinés à la vente, soit un impact total sur l’EFN au 31 décembre 2011 : ‐755 M€ 10
  11. 11. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Année 2011 : des résultats en retrait Un chiffre d’affaires de 29,6 Mds€ en hausse de 3,1% en courant Un RESOP récurrent de 1 700 M€, en baisse de 11,1% à change  constant par rapport à 2010 publié hors VTD,  Résultat net récurrent part du Groupe par action de 0,58€ soit 290 M€,  contre 0,98€ au 31 décembre 2010 retraité Des éléments non récurrents totaux de ‐780 M€ nets part du Groupe Résultat net part du Groupe de ‐0,99€ par action, soit ‐490 M€, contre  1,16€ au 31 décembre 2010 retraité 11
  12. 12. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Année 2011 : génération de cash et réduction de la dette Bonne maîtrise des investissements, ramenés à 3 134 M€ Cessions au‐dessus de l’objectif, à 1 544 M€ Free cash flow positif en progression à 438 M€ Nouvelle réduction de l’endettement financier net de 488 M€ 12
  13. 13. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Chiffres clés 2011 En M€ 31 déc.  31 déc.  31 déc  Δà Δà 2010 publié 2010  2011 (2) change  change  retraité (1) courant constant Chiffre d’affaires 34 787 28 764 29 647 +3,1% +3,2% (3) Capacité d’autofinancement opérationnelle 3 654 3 315 3 152 ‐4,9% ‐4,7% Taux de marge de CAFop 11,5% 10,6% CAFop hors VTD 3 325 3 315 3 152 ‐5,2% (4) ‐5,0% (4) Résultat opérationnel récurrent 2 056 1 891 1 700 ‐10,1% ‐10,3% Taux de marge de RESOP récurrent 6,6% 5,7% RESOP récurrent hors VTD 1 910 1 891 1 700 ‐11,0% (4) ‐11,1% (4) Résultat opérationnel 2 120 1 982 1 017 ‐48,7% Résultat net récurrent part du Groupe 579 474 290 ‐38,9% Résultat net part du Groupe 581 559 ‐490 na Free Cash Flow 409 409 438 Endettement financier net 15 218 15 218 14 730(1)Les comptes de l’année 2010 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes :  ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » de l’intégralité de la division Transport, des activités Services à l’Habitat (« Proxiserve ») dans  les divisions Eau et Services à l’Energie, des activités de Citelum dans la division Services à l’Energie;  ‐ du reclassement en activités poursuivies des activités de l’Eau au Gabon et les activités d’incinération « Pinellas » faisant partie des activités Montenay International au Etats‐Unis dans la division Propreté; ‐ de l’impact  sur la période de la fraude comptable découverte au cours du deuxième trimestre 2011 dans la filiale Marine Services de la division Propreté aux  Etats‐Unis. L’impact sur 2010 était non significatif, mais l’ajustement a été fait en application d’IAS 8 « Méthodes comptables, changements d’estimations  comptables et erreurs ».(2) Les procédures d’audit par les commissaires aux comptes sont en cours(3) +2,0 % à périmètre et change constants 13(4)  Variations par rapport au 31/12/ 2010 publié hors contribution Veolia Transport
  14. 14. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Répartition du chiffre d’affaires par divisionen M€ 28 764 29 647 Var.  Var.  Var. hors  12 617 change  change  change et  12 250 courant constant périmètre Eau +3,0% +3,1% +1,2% 9 338 9 740 Propreté +4,3% +4,5% +4,9% 7 176 7 290 Services à l’Energie +1,6% +1,7% ‐0,5% Groupe VE +3,1% +3,2% +2,0% 31 déc. 2010 retraité (1) 31 déc. 2011(1) Les comptes de l’année 2010 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes :  ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » de l’intégralité de la division Transport, des activités Services à l’Habitat (« Proxiserve »)  dans les divisions Eau et Services à l’Energie, des activités de Citelum dans la division Services à l’Energie;  ‐ du reclassement en activités poursuivies des activités de l’Eau au Gabon et les activités d’incinération « Pinellas » faisant partie des activités Montenay International au Etats‐Unis dans la division Propreté; ‐ de l’impact  sur la période de la fraude comptable découverte au cours du deuxième trimestre 2011 dans la filiale Marine Services de la division Propreté aux  Etats‐Unis. L’impact sur 2010 était non significatif, mais l’ajustement a été fait en application d’IAS 8 « Méthodes comptables, changements d’estimations  comptables et erreurs ». 14
  15. 15. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Chiffre d’affaires par trimestre  1er trimestre 2ème trimestre 3ème trimestre 4ème trimestre 2010 2011 Δà 2010 2011 Δà 2010 2011 Δà 2010 2011 Δà change et  change et  change et  change et  Retraité Retraité Retraité Retraité (1) périmètre  (1) périmètre  (1) périmètre  (1) périmètre  constants constants constants constantsEau 2 883 2 986 ‐1,5% 2 941 3 159 +6,4% 3 061 3 139 +1,2% 3 365 3 333 ‐1,1%Propreté 2 113 2 361 +10,2% 2 401 2 533 +7,3% 2 392 2 434 +3,7% 2 432 2 412 ‐0,7%Energie 2 211 2 342 +2,7% 1 309 1 320 ‐0,1% 1 195 1 213 +1,9% 2 461 2 415 ‐4,9%Groupe 7 207 7 689 +3,2% 6 651 7 012 +5,5% 6 648 6 786 +2,3% 8 258 8 160 ‐2,1%Variation  +6,7% +5,4% +2,1% ‐1,2%en courant (1) Les comptes de l’année 2010 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes :  ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » de l’intégralité de la division Transport, des activités Services à l’Habitat (« Proxiserve »)  dans les divisions Eau et Services à l’Energie, des activités de Citelum dans la division Services à l’Energie;  ‐ du reclassement en activités poursuivies des activités de l’Eau au Gabon et les activités d’incinération « Pinellas » faisant partie des activités Montenay International au Etats‐Unis dans la division Propreté; ‐ de l’impact  sur la période de la fraude comptable découverte au cours du deuxième trimestre 2011 dans la filiale Marine Services de la division Propreté aux  Etats‐Unis. L’impact sur 2010 était non significatif, mais l’ajustement a été fait en application d’IAS 8 « Méthodes comptables, changements d’estimations  comptables et erreurs ». 15
  16. 16. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Capacité d’autofinancement opérationnelle en retrait de 4,9%  à 3 152 M€ 2010 (1) 2011 CAFop Taux de  Taux de  Δ Change  Δ Change       En M€ retraitée marge CAFop marge courant constant Eau 1 526 12,5% 1 462 11,6% ‐4,1% ‐4,2% Propreté 1 272 13,6% 1 197 12,3% ‐5,9% ‐5,6% Services à l’Energie 658 9,2% 598 8,2% ‐9,2% ‐8,8% Autres ‐141 ‐ ‐105 ‐ +25,4% +25,4% CAF opérationnelle 3 315 11,5% 3 152 10,6% ‐4,9% ‐4,7% Impacts des difficultés opérationnelles 2011 sur la CAFop (2) En M€ Propreté Energie Total Europe du Sud (9) (53) (62) Afrique du Nord (27) (27) Marine Services (28) (28) TOTAL (64) (53) (117)(1) Les comptes 2010 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes : voir annexe 2 (2) Y compris dépréciations d’actifs et coûts de réorganisation 16
  17. 17. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Evolution de la capacité d’autofinancement opérationnelle  En M€ 3 654 À changer PFR 3 315 -339 -6 3 192 +2 3 152 +35 +36 -117 +32 -107 -38 CAFOP IFRS5 CAFOP Change Difficultés Total Eau Eau Sofia Eau Holdings Autres CAFOPdécembre et IAS8 décembre opérationnelles France Royaume Asie décembre 2010 2010 Uni Pacifique 2011 (publié) (retraité) (publié) 17
  18. 18. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012De la capacité d’autofinancement opérationnelle au résultat opérationnel récurrent En M€ 2010 Δ Change  Dont  retraité(1) 2011         courant change Capacité d’autofinancement  3 315 3 152 ‐4,9% ‐0,2% opérationnelle Amortissements* ‐1 475 ‐1 550 Plus‐values nettes 118 85 Provisions, juste valeur et autres ‐67 13 Résultat opérationnel récurrent 1 891 1 700 ‐10,1% +0,2%* Dont variation des taux d’actualisation des provisions pour remise en état des sites (+26M€ en 2010 et ‐7M€ en 2011) (1) Les comptes 2010 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes : Se référer à l’annexe 2 18
  19. 19. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Résultat opérationnel récurrent 2010 (1) 2011 RESOP Taux  ΔEn M€ récurrent  Taux de  RESOP  de  Change  Δ Change       retraité marge récurrent       marge courant constantEau 1 046 8,5% 972 7,7% ‐7,1% ‐7,3%Propreté 584 6,3% 508 5,2% ‐13,0% ‐13,3%Services à l’Energie 440 6,1% 386 5,3% ‐12,3% ‐12,1%Autres ‐179 ‐ ‐166 ‐ +7,5% +7,5%Résultat opérationnel récurrent 1 891 6,6% 1 700 5,7% ‐10,1% ‐10,3% Impacts des difficultés opérationnelles spécifiques 2011 sur le RESOP  récurrent (2) En M€ Eau Propreté Energie Total Europe du Sud (11) (34) (51) (96) Afrique du Nord (22) (29) (51) Marine services (55) (55) TOTAL (33) (118) (51) (202)(1) Les comptes 2010 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes : Se référer à l’annexe 2(2) Y compris dépréciations d’actifs et coûts de réorganisation 19
  20. 20. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Evolution du résultat opérationnel récurrent En M€ 2 056 1 910 -19 1 891 +3 -146 1 700 +39 1 692 +67 +10 +22 -202 -91 -39RESOP réc VTD RESOP IFRS5 RESOP Change Difficultés Total Eau Eau Sofia Eau Holdings Autres RESOPdécembre réc 2010 et IAS8 réc 2010 opérationnelles France Royaume Asie réc 2011 2010 (hors VTD) (retraité) Uni Pacifique (publié) (publié) 20
  21. 21. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Eau : chiffre d’affaires de 12 617 M€ (+3%) Exploitation: Chiffre d’affaires en hausse de 3,6%  Chiffre d’affaires au 31 décembre  (1,4% à périmètre et change constants) (M€) • France : activité en baisse de 2,3% dans un contexte  d’érosion contractuelle (notamment le SEDIF) et de recul  12 617 +3,0% 12 250 des volumes, en dépit d’un effet prix favorable  • International: chiffre d’affaires en progression de 7,2%:  bonnes performances en Allemagne, Europe Centrale et  +3,6% Orientale (hausses de prix et contribution des contrats  8 749 9 064 United Utilities) et en Asie (Chine et Japon) Technologies et Réseaux: Chiffre d’affaires en hausse  3 501 3 553 +1,5% de 1,5% (+0,6% à périmètre et change constants)  • Reprise des activités aux  Industriels  2010* 2011 • Effet favorable du contrat de Hong Kong (160 M€ de  Exploitation chiffre d’affaires) Technologies et Réseaux • Et poursuite du retrait du municipal (France et fin  * Les comptes de l’année 2010 ont été retraités, afin d’assurer la  programmée des grands contrats de Marafiq/ Fujairah /  comparabilité des périodes, des activités de Proxiserve Ras Laffan)  • Carnet de commandes en progression de 7% hors Sade  par rapport à 2010 essentiellement lié aux solutions  industrielles et au DBI 21
  22. 22. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Eau : capacité d’autofinancement opérationnelle de 1 462 M€ CAFop de 1 462 M€ en baisse de 4,1% (‐4,2% à change constant) • Bonne contribution des nouveaux contrats (notamment Sofia)  • Bonne performance en Asie (Chine, Japon)  • En France, érosion contractuelle (dont SEDIF) et volumes en repli de 1%  (climat été 2011 défavorable) • Surcoûts et charges d’infrastructure au Royaume Uni en début d’année • Plan d’efficacité : 126 M€ RESOP récurrent de 972 M€ en baisse de 7,1% (‐7,3% à change constant) • Outre les effets négatifs impactant la CAFop, recul des plus‐values récurrentes vs. 2010 (‐43 M€) et des dépréciations d’actifs non courants pour ‐33M€ 22
  23. 23. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Propreté : chiffre d’affaires de 9 740 M€ (+4,3%) Variation du CA  2011 / 2010 : +4,3% et +4,9% à pcc 2011 Q1 Q2 Q3 Q4 Prix et volumes des matières recyclées +1,8% +4,1% +2,8% +1,4% ‐1,3% Volumes déchets +1,3% Hausse des prix des services +0,9% Autres +0,9% Effet de change ‐0,2% Répartition du chiffre d’affaires par activité Périmètre ‐0,4% 2010 2011 9% 9% France: croissance interne de +5,2% :  21% 20% volumes en progression notamment dans le  9% 10% traitement des déchets spéciaux, maintien  des prix des matières recyclées à un niveau  7% 7% élevé UK : croissance interne de +6,7% grâce à la  forte contribution des contrats intégrés (PFI) 13% 15% Allemagne : croissance à périmètre constant  24% de +6,4% soutenue par la hausse des prix du  25% papier et des efforts commerciaux en déchets  16% 15% industriels et commerciaux Collecte et propreté urbaine  USA : bonne tenue des activités de déchets  Collecte déchets industriels et banals et services associés spéciaux et solides, pénalisée par la  Services industriels et collecte déchets dangereux dégradation des opérations de Marine  Tri, recyclage et négoce Services  Traitement déchets dangereux Incinération déchets banals Enfouissement des déchets banals et inertes 23
  24. 24. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Propreté : capacité d’autofinancement opérationnelle de 1 197 M€ CAFop de 1 197 M€ en baisse de 5,9% (‐5,6% à change constant) • Effet prix des matières favorable particulièrement au premier semestre • Progression des déchets spéciaux en France et aux Etats‐Unis • Montée en puissance des PFI au UK • Difficultés opérationnelles de Marine Services • Résiliation anticipée du contrat d’Alexandrie • Lancement d’une procédure de mise en liquidation amiable de Veolia Propreté en Calabre • Evolution défavorable du prix des carburants • Plan d’efficacité : 61 M€ RESOP récurrent de 508 M€ en baisse de 13% (‐13,3% à change constant) • Outre les effets négatifs impactant la CAFop, effet de la restructuration des  activités en Italie, ayant conduit à des dépréciations d’actifs non courants de          ‐41,5 M€ • Effet de la variation de l’actualisation des provisions pour remise en état des sites  pour ‐33 M€ 24
  25. 25. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Energie : chiffre d’affaires de 7 290 M€ (+1,6%) Chiffre d’affaires de 7 290 M€ en hausse de  1,6% (‐0,5% à périmètre et change constants) Chiffre d’affaires au 31 décembre  • Hausse des prix des énergies : impact positif de 265 M€ vs  (M€) 2010 +1,6% • Effet climatique défavorable, principalement en France et  7 176 7 290 en Europe Centrale : impact de ‐285 M€ vs 2010 En France, progression de 3% (et 2,4% à 3 763 3 775 périmètre constant) +0,3% • Hausse du panier combustible moyen compensé par un  environnement climatique défavorable 3 413 3 515 A l’international, activité stable, mais retrait de  +3,0% 3,2% à périmètre et change constants • PECO: +4,3% à change courant mais ‐5,4% à périmètre et  2010* 2011 change constants France International Hausse des prix chaleur et électricité mais baisse des ventes de  soutien et des subventions sur l’électricité cogénérée Périmètre : effet de la réorganisation de la République Tchèque  * Les comptes de l’année 2010 ont été retraités, afin d’assurer la  en 2010 et de l’intégration du réseau de chaleur de Varsovie au  comparabilité des périodes, des activités de Citelum et de Proxiserve quatrième trimestre 2011 • Espagne et en Italie : arrêt du solaire, difficultés  persistantes dans l’installation 25
  26. 26. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Energie : capacité d’autofinancement opérationnelle de 598 M€ CAFop de 598 M€, en recul de 9,2% (‐8,8% à change constant) • France: progression de la CAFop : l’impact du climat est compensé par les effets prix favorables • International: recul de la CAFop Impact négatif du climat compensé par les effets prix PECO: faible croissance de la CAFop, suite à la baisse des ventes électriques en  Pologne et en République Tchèque, ainsi qu’à l’arrêt de la subvention de  l’électricité cogénérée en Hongrie Difficultés opérationnelles et conjoncturelles en Europe du Sud, notamment en Italie • Plan d’efficacité: 72 M€ RESOP récurrent de 386 M€ en recul de 12,3% (‐12,1% à change constant) 26
  27. 27. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Coût de financement Variation  En M€ 2010 retraité 2011 en % Coût de l’EFN ‐ 759 5,09% ‐748 5,39% +0,3% Impact variation de la trésorerie moyenne +0,16% Impact variation des taux d’intérêt +0,04% Impact du rachat partiel de souches obligataires +0,04% Autres impacts +0,06% Evolution du taux de financement EFN de clôture (1) de 14 730M€ vs 15 218M€ EFN moyen(2) de 14 600 M€ contre 15 566 M€ en  6,00% 5,61% 5,39% 2010 5,09% Dette Brute moyenne: 19 868M€ vs. 20 539M€ 5,00% 4,76% 5,11% • Taux de financement brut 4,32% vs 4,10% 4,00% 4,32% Placements moyens de 5 742 M€ @ 1,48% 4,10% 4,03% 3,00% 2,00%(1) L’endettement financier net (EFN) représente  la dette financière brute (la dette financière  non courante, courante et trésorerie passive),  1,00% nette de la trésorerie et équivalents de  trésorerie et hors réévaluation des dérivés de  0,00% couverture de la dette 2008 2009 2010 2011(2) L’EFN moyen est la moyenne des EFN  mensuels de la période  taux de financement net taux de financement brut 27
  28. 28. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Impôts Après retraitement des éléments ponctuels, le taux d’impôt du Groupe au 31  décembre 2011 est de 37,2%. Le taux d’impôt apparent au 31 décembre 2011 s’explique ainsi : Base  TauxEn M€ Charge  résultat  d’impôt d’impôt avant  impôtRetraité des éléments ponctuels ‐380 1 021 37,2% Impairment de goodwills et dépréciation d’actifs  47 ‐733 Dépréciation des impôts différés actifs des groupes  ‐225                                                              ‐fiscaux France et US Changement de taux (notamment UK) 20 ‐ Autres éléments ‐1 ‐76Apparent ‐539 212 28
  29. 29. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Du résultat opérationnel au résultat net part du GroupeEn M€ 2010  2011 retraité (1) Récurrent Non  TOTAL Récurrent Non  TOTAL récurrent récurrent (3)Résultat opérationnel 1 891 91 1 982 1 700 ‐683 1 017Charges financières (2) ‐861 ‐861 ‐804 ‐ ‐804Charges d’impôts sur les sociétés ‐302 ‐17 ‐319 ‐355 ‐184 ‐539Résultat des entreprises associées 18 18 12 ‐ 12Résultat net des activités non  ‐ 29 29 ‐ ‐3 ‐3poursuiviesPart des minoritaires ‐272 ‐18 ‐290 ‐263 90 ‐173Résultat net part du Groupe 474 85 559 290 ‐780 ‐490Résultat net publié part du Groupe 579 2 581 290 ‐780 ‐490(1) Les comptes de l’année 2010 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes :‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » de l’intégralité de la division Transport, des activités Services à l’Habitat (« Proxiserve ») dans les divisions Eau et  Services à l’Energie, des activités de Citelum dans la division Services à l’Energie; ‐ du reclassement en activités poursuivies des activités de l’Eau au Gabon et les activités d’incinération « Pinellas » faisant partie des activités Montenay International au Etats‐Unis  dans la division Propreté;‐ de l’impact  sur la période de la fraude comptable découverte au cours du deuxième trimestre 2011 dans la filiale Marine Services de la division Propreté aux Etats‐Unis. L’impact sur  2010 était non significatif, mais l’ajustement a été fait en application d’IAS 8 « Méthodes comptables, changements d’estimations comptables et erreurs ».(2) Et autres charges et produits financiers, dont -59 M€ de charges de désactualisation des provisions en 2011(3) Voir détails en annexe 6 29
  30. 30. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Tableau de financement : cash flow positif de 438 M€ En M€ 2010 2011 Capacité d’autofinancement (1) 3 719 3 353 Remboursements actifs financiers opérationnels 424 441 Génération totale de cash 4 143 3 794 Investissements bruts ‐3 256 ‐3 134 Variation BFR 106 ‐41 Impôts payés ‐368 ‐368 Intérêts versés ‐808 ‐771 Dividende (2) ‐735 ‐547 Autres (3) 86 ‐39 Cessions 1 241 1 544 Cash flow libre 409 438 Effets de change ‐465 ‐64 Autres (4) ‐35 114 Endettement financier net au 31 décembre 15 218 14 730 Variation de l’endettement 91 ‐488(1) Dont capacité d’autofinancement financière (-14M€ en 2010 retraité et 9M€ en 2011) et capacité d’autofinancement des opérations non poursuivies (418 M€ en 2010 retraité et 192 M€ en 2011)(2) Dividende versé aux actionnaires et aux minoritaires(3) Comprend notamment les variations de créances et autres actifs financiers pour 41 M€ en 2010 et -53 M€ en 2011 30(4) En 2011, impact du reclassement de VTD en actifs et passifs destinés à la vente pour -205 M€
  31. 31. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Cessions : plus de 4 Mds€ réalisés en 3 ans ≥ 5Mds€ Révision de  l’objectif en Mars  2011 300 1 291 1 544 1 000 1 0001 241 1 000 2009 2010 2011 2012 2013 Cessions annoncées Cessions réalisées Objectif : 5Mds€ de cessions en 2012‐2013 31
  32. 32. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012New Veolia 2011* Chiffre d’affaires (Mds€) CAF opérationnelle (Mds€) % marge: 10.6% 10,4% Résultat opérationnel récurrent (Mds€) Investissements bruts (Mds€) % marge: 5.7% 5,9% Capitaux employés de clôture (Mds€) ROCE avant impôts (%) 17,0 13,4 13,5 9,6% 8,5% 7,8% 2011 Publié New Veolia 2010 New Veolia 2011* Après mise en oeuvre du programme de cessions de 5Mds€ de capitaux employés 32
  33. 33. Point d’avancementdu plan stratégique Antoine Frérot
  34. 34. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Transformer Veolia 1. Recentrer le Groupe et le désendetter 2. Faire évoluer les business models 3. Reprofiler notre organisation 4. Réduire les coûts Concentrer le Groupe sur  Améliorer la flexibilité ses solutions à valeur  financière ajoutée Saisir les opportunités de  croissance organique à forte  rentabilité 34
  35. 35. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20121. Recentrage du groupe et désendettement  Réduction de la participation  dans Veolia Transdev • Entrée en négociation exclusive  avec un investisseur Plus de 5 Mds€ de cessions d’actifs en  Eau régulée UK  2012 et 2013 • Processus de cession initié Déchets solides aux Etats‐Unis • Processus de cession initié Endettement financier net 16.5Mds€ 15.1Mds€ 15.2Mds€ 14.7Mds€ < 12Mds€* Déc‐08 Déc‐09 Déc‐10 Déc‐11 Dec‐13 * Avant effets de change de clôture 35
  36. 36. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20122. Faire évoluer nos offres Traiter ou valoriser les pollutions les plus difficiles Proposer des solutions face aux raretés croissantes Gérer les services publics de grande taille avec efficacité Apporter des solutions de pointe aux enjeux les plus complexes  D’un marché de l’offre à un marché de la  demande Des offres commercialisées et rémunérées en  fonction des bénéfices clients 36
  37. 37. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Des succès commerciaux qui confortent nos business models(1/3)Eau• France: 238 contrats renouvelés, dont 122 en Eau  potable et 116 en assainissement• Contrat DBO d’une usine de dessalement au Koweit (environ 79 M€ sur 5 ans) • Contrat de DBO sur 10 ans d’une usine de traitement  des eaux usées de mines en Virginie Occidentale et DBO  sur 12 ans d’une station de traitement d’eau produite  pour un champ pétrolifère en Californie (CA total  cumulé d’environ 88 M€ ‐ exploitation uniquement)• New York : partenariat entre Veolia Water et la ville pour  optimiser les services d’eau• Winnipeg (Canada): rénovation et optimisation de 3 stations  d’épuration (30 ans/ 700 000 habitants) en partenariat avec la  ville. Rémunération de Veolia fonction des économies réalisées 37
  38. 38. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Des succès commerciaux qui confortent nos business models(2/3) Propreté • Contrat de collecte/recyclage/ nettoyage urbain  d’Haringey (235 M£, soit environ 282 M€ sur 14 ans) • Contrat intégré dont incinérateur (350 000T) du  comté de Hertfordshire au R‐U (1,3 Md£, soit  environ 1,6 Md€ sur 25 ans) • Romainville: contrat de collecte  pneumatique de déchets 38
  39. 39. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Des succès commerciaux qui confortent nos business models(3/3) Services à l’Energie  • Privatisation du réseau de chaleur de  Varsovie (SPEC) • Contrat O&M du CHU de Montréal  (environ 1,6 Mds dollars canadiens  soit environ 1,2Md€ sur 30 ans) • Exploitation et maintenance du site du  Ministère de la Défense à Balard (205 M€ sur 30 ans) • Contrat DBO du réseau de chaleur (80%  ENR) du Grand Dijon (200 M€ sur 25 ans) 39
  40. 40. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20123. Reprofiler notre organisation pour réduire les coûts Réorganisation des fonctions et des processus • Reconfiguration des siègesSimplification • Renforcement des filières fonctionnelles Suppression d’un niveau de management Elimination des Zones au niveau des divisions  Simplification des structures des divisions (ex.: plan d’adaptation de l’Eau France) Mutualisation des fonctions support par pays New IT: des infrastructures informatiques standardisées et  simplifiéesMutualisation Des processus normés Des systèmes d’information pilotés de façon commune et  cohérente Organisation de la fonction Achats par pays 40
  41. 41. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20124. Réduire les coûtsUn plan en deux phases                                                         1. Plan d’efficacité M€ 233 225 270 270 270 300• Augmenter la performance opérationnelle  259 300 300 250• Gain d’efficacité, après coûts de mise en oeuvre :  • 2012 : 225 M€ (périmètre new Veolia) • A  partir  de  2013  :  270  M€ p.a.  (périmètre  new  2011 2012e 2013e 2014e 2015e Veolia) Périmètre actuel New Veolia2. Convergence – Phase 1• Economies de coûts rapides M€• Coûts de mise en oeuvre : 80 M€ en 2012 100 170 170 170• Impact  net  sur  le  résultat  opérationnel  (périmètre  new  Veolia) : ‐92 ‐80 • 2012 : 20 M€ 2011 2012e 2013e 2014e 2015e • 170 M€ par an à partir de 20133. Convergence – Phase 2 M€• Transformer notre organisation• Coûts de mise en oeuvre totaux 2012‐2015 : 270 M€• Impact net sur le résultat opérationnel en 2015 : 250 M€ (périmètre new Veolia) Impact net minimum sur le résultat opérationnel : ‐ 20 M€ en 2012,                120 M€ en 2013, 220 M€ en 2014 et 420 M€ en 2015 41
  42. 42. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20124. Réduire les coûtsPlan d’efficacité : réalisations 2011 supérieures aux objectifs Gains d’efficacité de  259 M€ en 2011 (hors transport) nets des coûts de mise en oeuvre 1% 16% 1% 28% 31% 49% 13% 12% 10% 23% 16% Eau Achats Redressement contrats ou entités Propreté Autres améliorations de revenus Services à lEnergie Optimisations techniques Efficacité des organisations Productivité SI Réduction charges externes Risques et assurances 42
  43. 43. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20124. Réduire les coûts – Convergence phase 1 En M€ 100 Coûts de mise en œuvre 60 Economies de coûts brutes ‐38 ‐80 17 fév. 2012e 31 déc. 2012eRépartition des économies nettes par zone  Répartition des économies nettes par levier géographique France Achats 1,1% 2,6% 3,7% 12,3% Amérique du Nord & Australie Efficacité des 26,4% Amérique Latine et organisations 9,1% Europe du sud 21,3% Réduction Asie, Afrique, Moyen‐Orient coûts SI Europe Centrale et Réduction de lest charges 15,0% 3,2% Europe du Nord externes 9,3% Réduction Siège corporate coûts assurances 6,5% 8,7% Autres 68,1% Autres 43 12,7%
  44. 44. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20124. Réduire les coûts – Convergence phase 2Les 1ers projets (1/2) Eau: Réorganisation en France • Spécialisation des compétences (Développement, Clientèle, Exploitation) vs.  l’organisation territoriale classique • Mise en place de nouvelles méthodes Maintenance conditionnelle des équipements Optimisation du renouvellement des compteurs Standardisation de la conduite des usines Planification et géo‐localisation des 20 millions d’interventions annuelles 10 à 15% d’efficacité opérationnelle  1/3 d’économies de trajets  • Début 2012 : 7 régions vs. 10 et 35 centres vs. 45 Suppression des 110 agences 3 filières verticales (Développement, Clientèle, Exploitation) constituées Pilotage des 20 millions d’interventions en cours de déploiement 44
  45. 45. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 20124. Réduire les coûts – Convergence phase 2Les 1ers projets (2/2) Eau: Réorganisation en Allemagne • Objectif : intégrer l’organisation actuelle (3 entités) en une seule unité de  management • Organisation par ligne de métiers Economies de 15 M€ par an Un projet transverse : New IT • Enjeu: réduire les coûts et améliorer l’échange d’informations dans le  Groupe • Objectif: infrastructures standardisées, processus normés, SI pilotés de  manière cohérente Pour la France: 40 M€ de Capex & 15 M€ d’économies par an 45
  46. 46. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Pôles de croissance (1/2) Eau PECO Energie PECO M€ 2009 2011M€ 2009 2011PAO 875 1 038 PAO 1 241 1 416CAFop 141 181 CAFop 289 301 Eau Chine PFI UKM€ 2009 2011 M€ 2009 2011PAO 531 772 PAO 370 567CAFop 92 125 CAFop 102 135 46
  47. 47. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Focus réseau de chaleur de Varsovie (SPEC)  (2/2) Autres En M€ Hausse du tarif distribution Turbine à gaz Optimisation des coûts Plan de départs volontaires EBITDA 2010 EBITDA 2010 2011 2012 2013 2014 Une intégration rapide • Reprise le 11 Octobre 2011, nomination du nouveau management • Lancement du projet d’intégration informatique  • Lancement de la réorganisation début janvier 2012  • 2 turbines à gaz disponibles dans le Groupe 4 leviers de création de valeur à l’instar de ce que nous avons fait à Poznan et Lodz • Optimisation des coûts  • Réduction des personnels • Cogénération  • Développement commercial  Rentabilité du projet élevée • Capex cumulé sur 5 ans ~220 M€ dont 85 M€ pour les turbines à gaz • Evolution du ROCE avant impôts : >4% en 2012 et  >15% en 2014 47
  48. 48. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Perspectives • 5 Mds€ de cessions • Endettement Financier Net inférieur à 12 Mds€(1) • Réduction des coûts en 2013 : 220 M€ d’impact brut  2012‐2013: et 120 M€ d’impact net(2) sur le résultat opérationnel  Période de • Engagement sur un montant fixe de dividendes transition • 0,70 €(3) par action en 2012 en numéraire ou  en actions • 0,70 €(3) par action en 2013 • Croissance organique du PAO supérieure à 3% par an  (en milieu de cycle) A partir de • Croissance de la CAF opérationnelle  >+5% par an   (en milieu de cycle) 2014: • Levier(4) de 3.0x(5) Nouveau  • A moyen terme: taux de distribution en ligne avec le  Veolia niveau historique(3) • Réduction des coûts en 2015 : 450 M€ d’impact brut  et 420 M€(2) d’impact net sur le résultat opérationnel  (1) Avant effets de change de clôture (2) Net des coûts de mise en oeuvre (3) Soumis à l’approbation du conseil d’administration de Veolia et de l’Assemblée Générale des actionnaires (4) Endettement Financier Net / (Capacité d’Autofinancement + Remboursements d’AFO) 48 (5) +/‐5%
  49. 49. Sommaire Annexes
  50. 50. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Sommaire des annexes Un exercice affecté par l’évolution des devises Annexe  1 Principales données 2010 retraitées Annexe  2 Définition New Veolia  Annexe  3 Principaux contrats gagnés ou renouvelés en 2011 Annexes 4 Analyse du PAO 2011 vs 2010 Annexes 5 Synthèse des éléments non récurrents Annexe  6 Propreté: PAO vs Production industrielle & Evolution des cours Annexes 7 Investissements bruts par division  Annexe  8 Cessions 2011  Annexe  9 Vue d’ensemble des actifs financiers opérationnels  Annexes 10 Caractéristiques de la dette  Annexes 11  Liquidité nette Annexe  12 Bilan  Annexe  13 ROCE  Annexes 14 Composition du Conseil d’Administration et du Comité Exécutif                                   Annexes 15 50
  51. 51. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Annexe 1 : Evolution des devises Principales devises  Δ 2011 /  (1€ = xx devise étrangère) 2010 2011 2010 Dollar US  Taux moyen 1,327 1,392 ‐4,9% Taux de clôture  1,336 1,294 +3,2% Livre sterling  Taux moyen 0,858 0,868 ‐1,1% Taux de clôture  0,861 0,835 +3,0% Yuan Chinois Taux moyen 8,981 8,996 ‐0,2% Taux de clôture  8,822 8,159 +7,5% Dollar australien Taux moyen 1,444 1,348 +6,6% Taux de clôture  1,314 1,272 +3,1% Couronne tchèque Taux moyen 25,294 24,589 +2,8% Taux de clôture  25,061 25,787 ‐2,9%Le taux moyen s’applique au compte de résultat et aux flux de trésorerieLe taux de clôture s’applique au bilan 51
  52. 52. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Annexe 2 : Principales données à fin 2010 retraitées (1) En M€ 12M 2010 Retraitement  Retraitement  Autres(c) 12M 2010 publié IFRS5(a) IFRS5 VTD(b) retraité(1) Chiffre d’affaires 34 786,6 (258,3) (5 764,7) 0,6 28 764,2 Capacité d’autofinancement  3 653,8 12,8 (329,2) (22,8) 3 314,6 opérationnelle  Résultat opérationnel récurrent 2 055,7 4,1 (145,8) (22,6) 1 891,4 Résultat net récurrent part du  579,1 (6,2) (76,3) (22,6) 474,0 Groupe Résultat net part du Groupe 581,1 (22,6) 558,5 Cash Flow libre(2) 409,0 409,0(1) (a) Les comptes de l’année 2010 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes :  ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » des activités Services à l’Habitat (« Proxiserve ») dans les divisions Eau et Services à l’Energie, des activités de Citelum dans la division Services à l’Energie;  ‐ du reclassement en activités poursuivies des activités de l’Eau au Gabon et les activités d’incinération « Pinellas » faisant partie des activités  Montenay International au Etats‐Unis dans la division Propreté; (b) Les comptes de l’année 2010 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » de  l’intégralité de la division Transport. (c) Les comptes de l’année 2010 ont  été retraités de l’impact  sur la période de la fraude comptable découverte au cours du deuxième trimestre 2011 dans la  filiale Marine Services de la division Propreté aux Etats‐Unis. L’impact sur 2010 était non significatif, mais l’ajustement a été fait en application d’IAS 8 « Méthodes  comptables, changements d’estimations comptables et erreurs ».(2) Le cash flow libre correspond au cash généré (somme de la capacité d’autofinancement totale et du remboursement des actifs financiers opérationnels) net de la  prise en compte de la partie cash des éléments suivants : (i) variation du BFR opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital, dividendes  versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions (y compris la variation des créances et autres actifs financiers), (iv) intérêts financiers nets versés et (v)  impôts versés.  52
  53. 53. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012Annexe 3 : Définition New Veolia  Le périmètre "New Veolia" correspond au Groupe Veolia recentré sur les 3 divisons cœur de  métier : lEau, la Propreté et lEnergie.  Ce nouveau périmètre tient compte: • des cessions structurantes majeures : Veolia Transdev, lEau régulée du Royaume‐Uni et  Solid Waste de Veolia Propreté US.  • Auxquelles sajoute, en plus des cessions de Proxiserve et de Citelum, un recentrage  géographique pour le Groupe via la  sortie de certains pays. Ces activités ne sont pas encore cédées et le Groupe ne peut garantir ni le calendrier des  cessions, ni le résultat du processus de cession. Réconciliation des données publiées 2011 et 2010 aux données 2011 et 2010 périmètre New  Veolia: RESOP Investissements Capitaux employés de ROCE avant PAO CAFOP Récurrent Bruts clôture impôts 2011 publié (*) 29.6 3.2 1.7 3.1 17.0 7.80% Cessions structurantes -0.9 -0.3 -0.1 -0.1 -2.1 Autres cessions -2.5 -0.2 -0.1 -0.6 -1.4 2011 New Veolia (**) 26.2 2.7 1.5 2.4 13.5 8.50% (*) hors contribution Veolia Transdev reclassées en activités non poursuivies au 31 décembre 2011 (**) Hors impacts fiscaux et coûts de cessions RESOP Investissements Capitaux employés de ROCE avant PAO CAFOP Récurrent Bruts clôture impôts 2010 retraité (*) 28.8 3.3 1.9 3.3 17.2 9.10% Cessions structurantes -0.9 -0.3 -0.2 -0.1 -2.0 Autres cessions -2.9 -0.3 -0.1 -0.7 -1.8 2010 New Veolia (**) 25.0 2.7 1.6 2.5 13.4 9.60% (*) hors contribution Veolia Transdev reclassées en activités non poursuivies au 31 décembre 2011 (**) Hors impacts fiscaux et coûts de cessions 53
  54. 54. Relations Investisseurs ‐ 1er Mars 2012 Annexe 4 : Principaux contrats gagnés ou renouvelés depuis  le début de l’année 2011 en France (1/4) CROISSANCE ORGANIQUE CROISSANCE ORGANIQUE‐ Renouvellements : 238 principaux contrats renouvelés en France en 2011 dans l’Eau (dont 122 en Eau potable  & 116 en Assainissement), 74 dans la Propreté (dont 48 auprès des collectivités & 26 auprès                                                  La  Areva des entreprises), & 80% des contrats arrivant à terme en  2011 renouvelés dans l’Energie Hague Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SYCTOM) de Nanterre                                         (Propreté) ‐ Durée : 3 ans ‐ CA cumulé : 36 M€ Argenteuil La Manche  Collecte des ordures ménagères et matériaux recyclables de Hyères les Palmiers (Propreté)                                                              SYCTOM  Nanterre Seine Aval (Achères) ‐ Durée : 6 ans ‐ CA cumulé : 25 M€ Perpignan (Eau) – Durée 12 ans – CA cumulé : 196 M€ Airefsol Energies Clichy Batignolles Melun (Eau) – Durée 12 ans – CA cumulé : 106 M€ M2o city Melun Lorient Balard Fontainebleau (Eau) ‐ Durée : 10 ans ‐ CA cumulé : 34 M€ Fontainebleau Rénovation et nouvelle chaufferie Biomasse sur le site Areva La Hague – CA cumulé : 499 M€ ‐ Durée : 20 ans (Energie) Exploitation de l’unité de traitement biologique des biodéchets et des déchets ménagers résiduels                                              Grand de la communauté d’agglomération du pays de Lorient (Propreté) ‐ Durée : 6 ans  Dijon‐ Outsourcing / Privatisation : DSP Argenteuil/ Réseau de chaleur – CA cumulé : 109 M€ ‐ Durée : 30 ans (Energie) Exploitation et maintenance du site du Ministère de la Défense à Balard – CA cumulé : 205 M€ ‐ Durée : 30 ans (Energie) Département de la Manche (Contrat de Partenariat de Performance Energétique) – Durée :  15 ans – CA cumulé : 8 M€ (Energie) Montauban : contrat de délégation par affermage du service public de production et distribution d’eau potable                                      – Durée : 9 ans – CA cumulé : 46 M€ (Eau)‐ Ingénierie / Conception & Construction : Liaison hydraulique Verdon/Saint‐Cassien (réseaux) (Eau) Montauban  Réalisation des travaux de refonte de la filière de traitement biologique de l’usine Seine Aval (Achères) – CA cumulé :  Verdon /  196 M€ (Eau) Saint‐Cassien Conception, construction et exploitation du premier contrat de collecte pneumatique des déchets de la Ville de Paris  dans le futur quartier Clichy‐Batignolles – Durée : 12 ans (Propreté) Conception, réalisation et gestion du réseau de chaleur du Grand Dijon (Délégation de service public) – Durée :                     25 ans – CA cumulé : 200 M€ (Energie) Hyères PARTENARIATS PARTENARIATS Perpignan Partenariat entre Veolia Eau & Orange avec la création de «m2o city», opérateur de services de télérelevé de compteurs d’eau & de données environnementales Partenariat entre Eolfi (filiale de VE) & Réseau Ferré de France (RFF)(3) avec la création d’une société Renouvellementscommune (67/33) «Airefsol Energies » chargée de concevoir et développer des centrales de production  Outsourcing / Privatisationd’énergie verte (multi‐services)  Ingénierie / Conception & Construction Partenariat entre Veolia Propreté et la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment :  54 Partenariats avec d’autres sociétésoffre spécifique pour faciliter la gestion et le recyclage des déchets de chantiers

×