Sortir du diesel grâce au GNV et au Biogaz
POLE DÉPLACEMENT ET ACCESSIBILITÉ DE LA MÉTROPOLE
Une solution d’hier répondant...
GENÈSE DU PROJET MEL
3
Contexte des années 90
1990 Lille met
sur pied un
projet pilote
en Europe de
bus biogaz
Réchauffeme...
DEUX PROJETS, LE MÊME OBJECTIF
4
Sortir de la dépendance énergétique et améliorer le bilan écologique des
Transports
1. Fa...
 14 mars 1994 : 1er bus au gaz en France
(biogaz station épuration de Marquette)
 1997/98 : 7 bus de série (biogaz marqu...
RETOUR D’EXPÉRIENCE
6
• C’est plus de 172 millions de kilomètres parcourus par des bus GNV (mars 2015) :
• La fiabilité de...
EQUILIBRE ÉCONOMIQUE
7
• L’envolée du prix du gasoil depuis plusieurs années est favorable à la filière gaz.
• Malgré un s...
AVANTAGES ÉCOLOGIQUES
8
• En15 ans d’exploitation, les gains sur les
GES et les polluants normés sont
considérables.
• Les...
CONFIGURATION GÉOGRAPHIQUE DU PROJET
9
Dépôts et production de biogaz
Dépôts
CVO
Station épuration
(Marquette)
DÉPÔT FAIDHERBE
10
• 1er dépôt de bus gaz (en 2001)
• Dépôt de bus diesel adapté
(1978)
• 128 places (avec places
couverte...
DÉPÔT DE WATTRELOS
11
• Dernière génération
• Mis en service septembre
2008
• 150 places
DÉPÔT DE SEQUEDIN ET CVO
12
• 1er dépôt construit pour
des bus gaz
• Mis en service début 2006
• 150 places
• Approvisionn...
LE PROJET CVO
13
Les dates importantes
2007 : Inauguration du site en septembre
2007-2010 :
• Constitution des dossiers ...
LE PROJET CVO
14
En quelques chiffres
o Capacité de traitement :108 000 tonnes de déchets/an (sources : collecte porte à
p...
LE BILAN
15
 Le GNV apparait comme une réel alternative au diesel :
 Sans surcoûts
 Moins polluante
 Fiable
 La possi...
×	MEL Métropole Européenne de Lille Yannick Jacob, chef du service évolution du réseau
×	MEL Métropole Européenne de Lille Yannick Jacob, chef du service évolution du réseau
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

× MEL Métropole Européenne de Lille Yannick Jacob, chef du service évolution du réseau

571 vues

Publié le

MEL Métropole Européenne de Lille Yannick Jacob, chef du service évolution du réseau

La Rochelle, EIGSI Ecole d’ingénieurs généralistes
3ième Edition du Forum des mobilités interrégionales « ENERGIES & TRANSPORT PUBLIC »

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
571
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Pour les quantités de Gaz injecté pour 2014 :-550867 nm  soit en 583299 KWh en équivalence
    Pour les quantités en amont traité pour 2014 en Fermentescible : -77383.74/Tonnes
  • × MEL Métropole Européenne de Lille Yannick Jacob, chef du service évolution du réseau

    1. 1. Sortir du diesel grâce au GNV et au Biogaz POLE DÉPLACEMENT ET ACCESSIBILITÉ DE LA MÉTROPOLE Une solution d’hier répondant aux attentes de demain… 2
    2. 2. GENÈSE DU PROJET MEL 3 Contexte des années 90 1990 Lille met sur pied un projet pilote en Europe de bus biogaz Réchauffement climatique La pollution de l’air Développement durable
    3. 3. DEUX PROJETS, LE MÊME OBJECTIF 4 Sortir de la dépendance énergétique et améliorer le bilan écologique des Transports 1. Faire évoluer le parc bus sur une nouvelle motorisation maitrisée : le GNV 2. Production de bio gaz pour alimenter la flotte de véhicule de MEL
    4. 4.  14 mars 1994 : 1er bus au gaz en France (biogaz station épuration de Marquette)  1997/98 : 7 bus de série (biogaz marquette)  1999 : vote du projet 100 bus (et aménagement du dépôt Faidherbe)  En 2004 : décision du 100% gaz et de la construction de 2 dépôts de 150 bus ÉTAPES CLÉS DU PROJET BUS AU GAZ 5 vers un parc 100% gaz/biogaz PROTOTYPE Renouvellement et extension du parc avec des bus au gaz Réforme 20 bus diesel par an  En 2013 : objectif atteint avec 428 bus gaz soit le plus grand parc de bus gaz en France (standards; articulés; BHNS, minibus, midibus)
    5. 5. RETOUR D’EXPÉRIENCE 6 • C’est plus de 172 millions de kilomètres parcourus par des bus GNV (mars 2015) : • La fiabilité des bus GNV a toujours été en cohérence avec les besoins d’exploitation. Elle s’est sans cesse améliorée à chaque nouvelle génération. TYPE EURO 2 EURO 3 EURO 4 EURO 5 MINI - - - 369 590 MIDI - - - 362 236 STANDARD 53 524 652 14 718 562 62 027 180 9 443 022 ARTICULE - 5 875 337 16 287 097 9 799 763 TOTAL 53 524 652 20 593 899 78 314 277 19 974 611
    6. 6. EQUILIBRE ÉCONOMIQUE 7 • L’envolée du prix du gasoil depuis plusieurs années est favorable à la filière gaz. • Malgré un surcout d’achat (environ 32 000 €) et de maintenance par rapport à la filière gasoil, le PRK Gaz reste inférieur (pour 800 000 km : 0.85€/km contre 0.99€/km). • Plus le parc de véhicules est important plus les infrastructures dédiées s’amortissent rapidement. • Pour atteindre euro 6, l’ajout de nouveaux équipements sur les bus diesel a été nécessaire : des coûts inhérents aux nouvelles technologies utilisées devraient apparaitre €/m3 HT 1999 2008 2012 2013 2014 GAZ 0,11 0,39 0,29 0,29 0,31 GO 0,58 1,03 1,1 1,136 1,08
    7. 7. AVANTAGES ÉCOLOGIQUES 8 • En15 ans d’exploitation, les gains sur les GES et les polluants normés sont considérables. • Les performances environnementales des moteurs gaz ont toujours été supérieures aux moteurs diesel. Toutefois la norme Euro 6 à resserré les écarts. • Réduction notable du bruit : - 91 db diesel - 86 db GNV EMISSION (g/kwh) EURO 6 Norme Diesel (320/360ch) GNV (290 ch) CO 4 0.029 0,377 HC nm 0,16 0 0 HC (CH 4) 0,5 0 0,271 HCt 0.66 0,0013 0.271 Nox 0.46 0.351 0,236 Particules 0,01 0,0064 0.0004 Données constructeur
    8. 8. CONFIGURATION GÉOGRAPHIQUE DU PROJET 9 Dépôts et production de biogaz Dépôts CVO Station épuration (Marquette)
    9. 9. DÉPÔT FAIDHERBE 10 • 1er dépôt de bus gaz (en 2001) • Dépôt de bus diesel adapté (1978) • 128 places (avec places couvertes)
    10. 10. DÉPÔT DE WATTRELOS 11 • Dernière génération • Mis en service septembre 2008 • 150 places
    11. 11. DÉPÔT DE SEQUEDIN ET CVO 12 • 1er dépôt construit pour des bus gaz • Mis en service début 2006 • 150 places • Approvisionné en biogaz (CVO)
    12. 12. LE PROJET CVO 13 Les dates importantes 2007 : Inauguration du site en septembre 2007-2010 : • Constitution des dossiers demande d’autorisation d’utilisation de la canalisation dédiée • Epreuve des canalisations 2010 • Le 24 septembre, alimentation des premiers bus • Le lendemain, découverte de déchirure du gazomètre ! arrêt de production 2011 • 17 juin : ouverture de la vanne et alimentation du réseau –première en France ! • Fin novembre : arrêt de la production pour travaux dans l’usine 2012 : Depuis le 5 juillet, reprise de l’injection
    13. 13. LE PROJET CVO 14 En quelques chiffres o Capacité de traitement :108 000 tonnes de déchets/an (sources : collecte porte à porte, déchets verts, restauration collective, déchets municipaux) o Capacité de production : 4 millions de Nm3 de biogaz par an et 48 000 tonnes de composte dimensionné pour alimenter jusqu’à 100 bus
    14. 14. LE BILAN 15  Le GNV apparait comme une réel alternative au diesel :  Sans surcoûts  Moins polluante  Fiable  La possibilité d’alimenter la flotte de bus avec du biogaz, améliore considérablement ces résultats.  Cette solution offre encore des perspectives d’évolution :  Couplage à l’Hybridation hydraulique (expérience positive testé sur la MEL)  Solution de l’hydrogène en additif : (Hythane Dunkerque)

    ×