Le luxe en periode de crise

153 vues

Publié le

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
153
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le luxe en periode de crise

  1. 1. Nous pouvons constater une augmentation constante de nouveaux magasins H&M dans le monde, entre 1974 et 2012. Le nombre de magasins est passé de 100 en 1974 à 2800 en 2012. Malgré cette hausse, depuis la crise de 2008 l’entreprise se porte mal, le chiffre d’affaire est en baisse
  2. 2. « L’Asie est un marché en plein boom pour la France » est le titre d’un article dans le magasine Alternatives Economiques, celui-ci démontre que les Français exportent plus vers les nouveaux pays industrialisés d'Asie qu'ils n'en importent. Pour la première fois depuis dix ans, la France a retrouvé, en 1995, un solde commercial positif avec les pays asiatiques en développement rapide: (+ 8 milliards de francs). Cette amélioration spectaculaire de 11 milliards de francs en un an résulte d'une explosion des exportations vers la zone (+ 30%). Cette envolée de l'excédent commercial français vers ces pays ne fait que poursuivre une tendance car depuis 1991, le déficit français avec la zone se contractait d'année en année. Ce renversement de tendance s'explique par la forte progression des importations asiatiques. La zone connaît en effet un boom économique (+ 7% en moyenne en 1995) non égalé dans le reste du monde. Cette forte croissance s'accompagne d'une poussée des investissements locaux et étrangers. Les industriels l'ont bien compris, nos gouvernants aussi. Ils multiplient les visites dans la zone et jouent les représentants de commerce. Seulement, malgré ce boom économique en Asie l’entreprise a décidé de s’exporter en Afrique plutôt qu’en Asie car l’Ethiopie produit à moindre cout, cette décision est probablement un des facteurs de ce chiffre d’affaire en baisse…
  3. 3. Seulement, ce changement majeur dans la stratégie du groupe s'explique surtout par l'augmentation des salaires en Chine. Selon le Wall Street Journalen effet, le coût de production d'un vêtement fabriqué actuellement en Ethiopie est moitié moins cher qu'un vêtement fabriqué en Chine en 2011, dernière année pour laquelle ces statistiques sont disponibles. Or, les coûts de transport et les délais de livraisons pourraient s'en trouver réduits, du à la plus grande proximité entre les côtes africaines et le marché européen. Dans un contexte économique morose, les ventes d'articles d'habillement sont au plus bas depuis dix ans selon l'Insee. L'Institut Français de la Mode confirme cette dégradation du commerce de détail de prêt-à-porter. D'une façon générale, le consommateur privilégie les produits présentant un bon rapport qualité-prix : les premiers prix et le luxe sont les deux segments qui se portent le mieux, au détriment des produits de moyenne gamme. Ce constat, est aussi un facteur de la diminution des profits de l’entreprise qui fait parti du secteur de moyenne gamme.

×