La Veille Maritime
Enjeux et solutions
« Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance
active de l’environnement pour en anticiper le...
La veille thématique permet d’être au fait de l'actualité internationale ou
nationale, commerciale et concurrentielle de v...
La veille maritime:
Faire de la veille maritime, c’est mettre en place un dispositif organisé et
structuré, à valeurs ajou...
« Quart » et « Veille maritime »
Le champ sémantique du web est d’origine nautique.
Le World Wide Web est truffé d’allusio...
Cette veille spécifique à l’univers du domaine maritime peut consister à :
• Surveiller l’évolution des réglementations ma...
La segmentation du marché
• Armateurs
• Lignes maritimes
• Traversiers
• Croisières / excursions
Transport
maritime
• Port...
En Europe :
• L’UE est la première puissance économique maritime mondiale
• 90% du commerce extérieur de l’UE est transpor...
En France :
• Plus de 1 100 navires opérés par des compagnies françaises dont
près de 600 sous pavillon français.
• Une fl...
Plusieurs éléments intrinsèques au secteur maritime complexifient la démarche de veille.
On peut citer par exemple :
• Un ...
Première possibilité : La démarche « Amateur »
1) Recherche de sources à partir
de moteurs de recherche
2) Surveillance ré...
Première possibilité : La démarche « Amateur »
1) Recherche de sources à partir
de moteurs de recherche
Inconvénients :
• ...
Deuxième possibilité : La démarche « Amateur Avisé »
via l’utilisation d’outil gratuit
1) Recherche de sources à partir
de...
Deuxième possibilité : La démarche « Amateur Avisé »
via l’utilisation d’outil gratuit
1) Recherche de sources à partir
de...
Troisième possibilité : La démarche « Professionnelle»
via l’utilisation d’outil payant
Exemple de RSS Maritime
1) Recherc...
Ce que l’on peut retenir sur ces 3 démarches
Les moteurs de recherche sont efficaces d’un point de vue quantitatif (volume...
Recherche
Surveillance
Alertes Mail
Sourcing collaboratif
Diffusion mail
Curation
Une solution clé en main:
- Des fonction...
RSS Maritime permet de disposer d’informations fiables, pertinentes et
récentes sur lesquelles s’appuyer pour :
• Surveill...
Plus que n’importe quel outil, RSS Maritime offre:
• Un mode d’emploi interactif
• Une personnalisation dans le fond comme...
Une surveillance à 360 d’un simple coup d’œil
Des recherches ciblées
Des tableaux de bord personnalisables
Découvrez RSS Maritime en profitant d’un mois d’essai gratuit
en vous inscrivant sur :
http://www.rssmaritime.com/
Un serv...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Veille maritime

3 295 vues

Publié le

La Veille Maritime, questionnements, définitions, chiffres, méthodologies et solutions.

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 295
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
717
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Veille maritime

  1. 1. La Veille Maritime Enjeux et solutions
  2. 2. « Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement pour en anticiper les évolutions » Définition de l’AFNOR La veille consiste à : • Collecter les informations stratégiques pour l’entreprise • Traiter ces informations en vue de leur exploitation • Diffuser la bonne information à la bonne personne
  3. 3. La veille thématique permet d’être au fait de l'actualité internationale ou nationale, commerciale et concurrentielle de votre secteur. Elle permet : • D’orienter la veille autour de votre environnement professionnel : concurrents, innovations, nouveaux entrants, recherche de fournisseurs... • De ne pas se noyer au milieu d’informations qui ne vous concernent pas mais bien de trouver des informations fiables, pertinentes et récentes selon vos thématiques.
  4. 4. La veille maritime: Faire de la veille maritime, c’est mettre en place un dispositif organisé et structuré, à valeurs ajoutées, de collecte, d’analyse, de partage et de diffusion de l’information ciblée dans le but : • D’orienter la veille autour de votre environnement professionnel : concurrents, innovations, nouveaux entrants, recherche de fournisseurs... • De ne pas se noyer au milieu d’informations qui ne vous concernent pas mais bien de trouver des informations fiables, pertinentes et récentes selon vos thématiques. • Et donc de surveiller son environnement afin de déceler des indices pour: Anticiper l’évolution du marché maritime, Dégager les menaces, et saisir les opportunités.
  5. 5. « Quart » et « Veille maritime » Le champ sémantique du web est d’origine nautique. Le World Wide Web est truffé d’allusions nautiques, ce qui à d’ailleurs tendance à brouiller les pistes. Ne dit on pas : Surfer et même naviguer sur le web, utiliser des ancres, rechercher dans le web profond… Le paradoxe est qu’en Français la « veille maritime » n’existe pas plus que « l’intelligence économique maritime ». En revanche le terme original est utilisé depuis des siècles concernant les activités de quart. « Être de quart » signifiait avoir la responsabilité de surveiller le navire et ses environs. Aujourd’hui, ce sont des systèmes électroniques qui s’en chargent. Et sur le web « veille maritime » renvoie vers ces activités de quart. Rapporté à l’image de l’entreprise-navire et de son environnement évoluant rapidement, la veille maritime au sens strict peut donc effectivement s’apparenter à un « quart ».
  6. 6. Cette veille spécifique à l’univers du domaine maritime peut consister à : • Surveiller l’évolution des réglementations maritimes (droit maritime) • Suivre de façon permanente l’actualité du secteur (tendances) • Identifier les acteurs du domaine (concurrents, nouveaux entrants) • Rechercher de nouveaux fournisseurs (construction navale notamment) • Faire une étude de marché préalable (au développement d’un nouveau service..) • Identifier de nouveaux marchés • Identifier de nouveaux besoins (transport, énergies..) • Identifier des brevets et des innovations produits (R&D)…
  7. 7. La segmentation du marché • Armateurs • Lignes maritimes • Traversiers • Croisières / excursions Transport maritime • Ports • Opérateurs de quais privés • Arrimeurs et terminaux Activités portuaires • Agences gouvernementales • Etablissements de services portuaires • Etablissements de services maritimes • Associations, fédérations Services de soutien
  8. 8. En Europe : • L’UE est la première puissance économique maritime mondiale • 90% du commerce extérieur de l’UE est transporté par mer • 37% de son commerce intérieur est transporté par mer (en 2010) • Le trafic maritime européen a augmenté de 60% en 10 ans • 1 200 ports • 1ère flotte marchande au monde • L’UE représente 40% de la flotte mondiale et domine incontestablement le secteur maritime • 5,4 millions de personnes travaillent dans le secteur maritime européen avec une prévision à 7 millions à horizon 2020 • Ces emplois ont génèré 495 milliards de Valeur Ajouté (VA) en 2012 Source : Euromaritime http://www.euromaritime.fr
  9. 9. En France : • Plus de 1 100 navires opérés par des compagnies françaises dont près de 600 sous pavillon français. • Une flotte jeune, avec un âge moyen de 8 ans (contre 16 ans en Europe). 22 000 emplois directs et 305 000 emplois induits en 2012. • Chiffre d’affaires de la filière de transport maritime : 14,6 Md€. • Près de 90 % du transport de marchandises dans le monde s’effectue par la voie maritime, soit 8,8 milliards de tonnes de marchandises transportées chaque année. Source : Rapport annuel 2012, Armateurs de France, http://www.armateursdefrance.org.
  10. 10. Plusieurs éléments intrinsèques au secteur maritime complexifient la démarche de veille. On peut citer par exemple : • Un secteur industriel d’une très grande diversité : vrac sec, vrac liquide, conteneurs, passagers (ferries et croisière), recherche et technologie, dragage, extraction, services portuaires (remorquage et pilotage) avec des besoins et acteurs tout à fait différents qui empêchent d’avoir une vision globale. • Des acteurs qui souvent communiquent peu. Des sites souvent peu informatifs, et très peu de flux RSS (rendant la surveillance plus difficile). • Une réglementation internationale complexe avec de nombreux niveaux intermédiaires (Instances internationales, organismes internationaux spécialisés, Europe, France). • Un secteur peu tourné vers la veille, mais plutôt sur le « business intelligence ». • Une omniprésence de sources anglo-saxonnes. • Un certain « conservatisme » propre au domaine maritime ?… D’où un fort volume de sources d’informations à surveiller à l’échelle mondiale.
  11. 11. Première possibilité : La démarche « Amateur » 1) Recherche de sources à partir de moteurs de recherche 2) Surveillance régulière de chacune des sources identifiées
  12. 12. Première possibilité : La démarche « Amateur » 1) Recherche de sources à partir de moteurs de recherche Inconvénients : • Démarche chronophage (nécessite d’aller régulièrement sur chacune des sources sans l’assurance d’y trouver de la nouveauté) • Possible uniquement avec un faible volume de sources • Compétences nécessaires en recherche d’information (les sources les mieux référencées ne sont pas toujours les plus qualifiées) • Veille axée uniquement sur la surveillance (pas de diffusion, ni de capitalisation) 2) Surveillance régulière de chacune des sources identifiées
  13. 13. Deuxième possibilité : La démarche « Amateur Avisé » via l’utilisation d’outil gratuit 1) Recherche de sources à partir de moteurs de recherche 2) Recherche de flux rss sur les sources identifiées 3) Intégration des flux dans un outil et paramétrage 4) Surveillance des flux à partir de l’outil
  14. 14. Deuxième possibilité : La démarche « Amateur Avisé » via l’utilisation d’outil gratuit 1) Recherche de sources à partir de moteurs de recherche 2) Recherche de flux rss sur les sources identifiées 3) Intégration des flux dans un outil et paramétrage Inconvénients : • Investissement de départ plus ou moins lourd (temps de recherche + temps de paramétrage) • Compétences nécessaires en recherche d’information + Difficulté à trouver des flux RSS • Renouvellement des sources indispensable (des sources meurent, d’autres naissent) • Pérennité des outils gratuit pas toujours assurée (exemple de Google Reader) • Confidentialité pas toujours garantie • Outil la plupart du temps mono-fonction (nécessite une approche multi briques : utilisation combinée de plusieurs outils pour répondre au besoin et aux attentes)
  15. 15. Troisième possibilité : La démarche « Professionnelle» via l’utilisation d’outil payant Exemple de RSS Maritime 1) Recherche de sources à partir de moteurs de recherche 2) Recherche de flux rss sur les sources identifiées 3) Intégration des flux dans un outil et paramétrage 4) Surveillance des flux à partir de l’outil Un outil immédiatement opérationnel avec plusieurs centaines de sources qualifiées dans le domaine
  16. 16. Ce que l’on peut retenir sur ces 3 démarches Les moteurs de recherche sont efficaces d’un point de vue quantitatif (volume d’informations trouvées). Néanmoins, ils ne connaissent pas votre projet de veille et ne peuvent pas y répondre par conséquent de façon optimale. Les outils gratuits sont plutôt destinés à un usage personnel car ils nécessitent, outre un investissement en temps parfois conséquent, souvent d’être associés à d’autres outils pour offrir une solution globale à titre professionnel. Aujourd’hui, il existe des outils professionnels payants mais abordables (même pour des petites structures) et qui peuvent vous faciliter la veille et vous faire gagner un temps précieux.
  17. 17. Recherche Surveillance Alertes Mail Sourcing collaboratif Diffusion mail Curation Une solution clé en main: - Des fonctionnalités 100% essentielles - Des sources 100% qualifiées - Pour un coût accessible aux TPE, PME - Immédiatement opérationnelle - Aucune formation nécessaire validation
  18. 18. RSS Maritime permet de disposer d’informations fiables, pertinentes et récentes sur lesquelles s’appuyer pour : • Surveiller fournisseurs et concurrents au travers des lancements de produits et services, • Détecter les nouveaux entrants, • Identifier de nouveaux marchés, • Suivre la règlementation, • Identifier les tendances du marché et les innovations technologiques… Comptabilisant près de 3 000 sources d’informations à l'international (dont plus de 400 flux rss surveillés en temps réel), RSS Maritime offre une solution clé en main pour comprendre et agir avant les autres, anticiper les évolutions du marché,
  19. 19. Plus que n’importe quel outil, RSS Maritime offre: • Un mode d’emploi interactif • Une personnalisation dans le fond comme dans la forme • Une simplicité d’utilisation et une prise en main intuitive des fonctions • Des sources qualifiées et vérifiées • Des alertes pour rester informé à distance par email • Une surveillance des salons à venir et des offres d’emplois Mais surtout l’outil couvre l’ensemble des étapes de la veille: • Collecte • Moteur de recherche Sourcing • Surveillance multimodes • Thématique Analyse • Alertes Mail • Réseaux sociaux Diffusion
  20. 20. Une surveillance à 360 d’un simple coup d’œil Des recherches ciblées Des tableaux de bord personnalisables
  21. 21. Découvrez RSS Maritime en profitant d’un mois d’essai gratuit en vous inscrivant sur : http://www.rssmaritime.com/ Un service développé par la société Viedoc 2 Rue Hélène Boucher 78280 Guyancourt (France) Tél : +33 (0)1 30 43 45 27 Email : info@viedoc.biz Site web : www.viedoc.fr Pour connaître les autres domaines couverts par nos outils : www.rss-sourcing.com

×