LE TEMPS

9 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
9
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

LE TEMPS

  1. 1. LA COURSE CONTRE LE TEMPS Chapitre 1 : Archéologie Le temps est très important, théoriquement et pratiquement, car il est le jalon-témoin d'une période donnée. Le temps est précieux et compté, car il fait partie des facteurs de réussite ou d'échec, d'une opération. Les différentes missions sont soit programées, soit préventives, alors c'est pour cela, que le facteur temps prend une place prépondérante. Cela permet de fixer une période plus ou moins historique, par des témoins, qui peuvent être des artefacts positifs ou négatifs. Donc, la course contre le temps, est primordiale, par le fait qu'elle correspond à une mise en placeet en phase d'une réalité donnée. Chapite 2 : Histoire Remonter le temps grâce aux souvenirs et aux témoignages, cela correspond à une mise en place de réaliotés établies, à plus ou moins long terme. C'est pourquoi, l'historicité, commence par le marquage temporel
  2. 2. et le jolonnement des sources écrites et orales. Donc, l'Histoire est un marqueur qui, comme l'Archéologie, sert de repère spatio-temporel, pour des hypothèses, plus ou moins validantes, d'une réalité continue. Chapitre 3 : Disparaître Bien que cela fasse plaisir de conserver, à titre préventif, des objets et des écrits, témoignant d'un passé de plus en plus aléatoire, avec le temps passant. Il faut se trouver en face d'une évidence, tout à tendance à disparaître, car l'éternité est une erreur ! Par le fait que la course contre le temps, recule les datations, il y a urgence de sauvegarder le patrimoine mondial, qui, avec les siècles, disparaît progressivement. N'est-ce pas cela qu'on appelle évolution ? Chapitre 4 : Souvenirs... Le temps nous échappe, car les souvenirs font partie de la mémoire collective et individuelle. Ils sont plus ou moins subjectifs, par sa selection, et manque de recul, par rapport à une situation ou un évènement donné.
  3. 3. Mais cela reste, se tranforme, évolue vers...l'Histoire ! Donc, il faut préserver cette mémoire, qui est le moteur même de la collecte d'informations, ouvrant la porte à une historicité certaine. Chapitre 5 : La réalité La réalité est plus ou moins tronquée, à mesure que nous progressons dans la recherche des temps perdus, car, il faut une certaine preuve tangible et vérifiable, pour que l'objectif soit atteint. Mais, on peut à coup sûr , donner une définition du temps qui passe. Elle serait comme un oiseau, bercée par les vents, variant selon les époques, et s'adaptant au fait Qu'il n'y a pas une seule vérité, mais plusieurs hypothèses, permettant de les vérifier. Donc, est-il nécessaire d'avoir des jalons, pour construire une hypothèse ?

×