médiation
Éducation
cognitive,
remédiation
cognitive,
programmes
instrumentés
Formation CAPASH 2014
2015
Les concepts de base de
l’approche de Feuerstein
 La modifiabilité cognitive structurelle
 L’expérience d’apprentissage ...
Le postulat de modifiabilité
cognitive structurelle (d’après les travaux d’Annie
Cardinet)
Le petit être humain:
 A un ba...
Les interactions facilitatrices
d’apprentissage
 Nous tirons parti d’interactions:
 Par impregnation
 Par observation
...
Le concept d’expérience
d’apprentissage médiatisé
Toute interaction n’est pas médiatisante
La médiation, un type particuli...
La médiation, un type
particulier d’interaction pour
apprendre:
 Elle stimule et focalise
 Elle est centrée sur le dével...
L’interaction médiatisante vu
par Jérôme Bruner
Il décrit l’interaction médiatisante
en six grandes fonctions:
L’enrôlem...
Les critères de médiation de
Feuierstein
 L’intentionnalité réciproque
 La transcendance, une nécessité pour sortir d’ic...
Les environnements modifiants
 Un environnement adapté:
 Procure du confort
 Permet de se poser dans un lieu et un
cadr...
Les environnements modifiants
 Un environnement modifiant:
 Offre de multiples occasions de se poser des
questions, de c...
La médiation à partir des outils
de Feuerstein
les grilles présentées ici sont des outils
utilisables dans toutes situatio...
Les fonctions cognitives
déficientes de Feuerstein
 Il décrit trois phases de l’acte mental:
 L’entrée des informations
...
Les fonctions cognitives
déficientes de Feuerstein Phase « d’input »:
 Perception vague et insuffisante
 Manque d’instr...
Les fonctions cognitives
déficientes de FeuersteinPhase d’élaboration de la pensée:
 Incapacité à percevoir l’existence ...
Les fonctions cognitives
déficientes de FeuersteinPhase d’élaboration de la pensée:
 Manque de pensées inférentielles et...
Les fonctions cognitives
déficientes de Feuerstein
 Phase « d’output »
 Modalité de communication égocentrique
 Difficu...
Concevoir des outils de
médiation
Analyser le support de travail
 Délimiter le cadre de travail et le
domaine conceptuel de référence:
Les programmes, le d...
Analyser la tâche et le support
de travail
 Qu’y a-t-il dans ce support?
 Dans quel cadre demande-t-il de
travailler?
 ...
Analyser la tâche
 Repérer les éléments de savoir
nécessaires à la compréhension et à
l’exécution
 La relation entre le ...
les quatre niveaux
d’apprentissage selon
Gregory Bateson
 Niveau 0: il n’y a rien à apprendre, réponse systématique et ré...
Analyser la tâche
Les niveaux de familiarité avec la tâche:
 Approche de découverte de la tâche:
découvrir que l’objet d ...
Analyser la tâche
 Qu’elles sont les opérations mentales
nécessaires à la compréhension et à
l’exécution de la tâche?
Analyser la tâche
Les opérations de compréhension:
 Observations: observer, repérer, identifier,
reconnaître, nommer, dés...
La carte mentale: les 7
paramètres
1. L’univers du contenu
2. Le modalités
3. La phase de l’acte mental prioritaire
4. Les...
Mettre en œuvre une séance
de médiation
Les 7 temps d’une séance de
médiation
 Temps d’observation silencieuse
 Temps de travail seul
 Temps d’expression et de...
Le LAPD, instrument
d’évaluation dynamique de
Feuerstein
 Il est composé d’instruments centrés sur:
 Le processus percep...
Évaluation du processus
perceptif
Les outils:
 Organisation de points
 Tracé d’une figure complexe
 Test d ’attention d...
Évaluer la mémoire
Les outils:
 Test d’apprentissage des positions
 Les plateaux
 Rappel associatif; partie/tout et rel...
Les processus cognitifs et les
opérations mentales
 Analogie
 Pochoirs
 Progressions numériques
 L’organisateur
Test de barrage
Le PEI
 Il s’agit de changer les structures
cognitives existantes et d’en créer de
nouvelles
 Le programme cible les str...
Les objectifs du programme
d’enrichissement instrumental
 Changer l’attitude d’apprentissage traditionnelle
passive accep...
Les instruments du PEI
13 instruments sous la forme de 14 cahiers:
 Organisation de points
 Orientation spatiale 1 et 2
...
Feuerstein
Feuerstein
Feuerstein
Feuerstein
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Feuerstein

596 vues

Publié le

outils de médiation cognitive

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
596
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Feuerstein

  1. 1. médiation Éducation cognitive, remédiation cognitive, programmes instrumentés Formation CAPASH 2014 2015
  2. 2. Les concepts de base de l’approche de Feuerstein  La modifiabilité cognitive structurelle  L’expérience d’apprentissage médiatisé
  3. 3. Le postulat de modifiabilité cognitive structurelle (d’après les travaux d’Annie Cardinet) Le petit être humain:  A un bagage génétique et une physiologie de base  Est sensible aux émotions que l’environnement et les interactions font naître en lui  Dispose et acquiert des outils cognitifs qui peuvent prendre les rênes du comportement  Est capable de se développer, quel que soient son âge et le niveau de développement qu’il montre  Est influencé par l’environnement où il se développe  Peut tirer parti de son environnement et de ses actions sur celui-ci pour apprendre  Est capable d’accéder à l'abstraction et à la complexité qui n’existent pas concrètement dans l’environnement quel qu’il soit
  4. 4. Les interactions facilitatrices d’apprentissage  Nous tirons parti d’interactions:  Par impregnation  Par observation  Guidance  Répétition  Imitation  Et par médiation
  5. 5. Le concept d’expérience d’apprentissage médiatisé Toute interaction n’est pas médiatisante La médiation, un type particulier d’interaction pour apprendre:  Elle permet le développement d’outils cognitifs qui amèneront l’enfant à tirer parti des situations d’apprentissage direct (sans médiation)  Elle offre des clefs pour prendre du sens et créer des liens  elle touche la compréhension de la situation autant que la construction de la réponse
  6. 6. La médiation, un type particulier d’interaction pour apprendre:  Elle stimule et focalise  Elle est centrée sur le développement de l’enfant  Elle est intentionnelle  Elle est objectivée  Elle est expérientielle
  7. 7. L’interaction médiatisante vu par Jérôme Bruner Il décrit l’interaction médiatisante en six grandes fonctions: L’enrôlement La réduction des degrés de liberté Le maintien de l’orientation La signalisation des caractéristiques déterminantes Le contrôle de la frustration La démonstration
  8. 8. Les critères de médiation de Feuierstein  L’intentionnalité réciproque  La transcendance, une nécessité pour sortir d’ici et maintenant et apprendre à créer des liens  La signification: donner du sens  Médiation du sentiment de compétence  Médiation de la régulation et du contrôle du comportement  Médiation du comportement de partage  Médiation du sentiment de soi  Médiation de la poursuite de buts  Médiation du sens du défi  Médiation de sa propre modifiabilité  Médiation du choix et de l’alternative optimiste  Médiation du sentiment d’appartenance
  9. 9. Les environnements modifiants  Un environnement adapté:  Procure du confort  Permet de se poser dans un lieu et un cadre où les difficultés d’adaptation sont reconnues et aplanies, qu’elles soient dues à des difficultés d’apprentissage ou à des handicaps  Offre peu d’occasion de dépasser l’état actuel de développement
  10. 10. Les environnements modifiants  Un environnement modifiant:  Offre de multiples occasions de se poser des questions, de chercher des réponses nouvelles…  Permet grâce à l’accompagnement médiateur, les moyens de sortir de l’état actuel de développement  Est le cadre grâce auquel le médié accède à des savoirs qu’il ne pouvait atteindre seul  Sollicite une action mentale du médié qui le fait progresser
  11. 11. La médiation à partir des outils de Feuerstein les grilles présentées ici sont des outils utilisables dans toutes situations de médiation:  La liste des fonctions cognitives  La carte cognitive, qui permet d’analyser la tâche et le support de travail
  12. 12. Les fonctions cognitives déficientes de Feuerstein  Il décrit trois phases de l’acte mental:  L’entrée des informations  L’élaboration de la pensée  Le rendu de la réponse Deux phases périphériques et une phase centrale
  13. 13. Les fonctions cognitives déficientes de Feuerstein Phase « d’input »:  Perception vague et insuffisante  Manque d’instruments verbaux  Manque de concepts de temps  Manque de permanence des constantes  Manque de besoin de précision  Incapacité à considérer plusieurs sources d’information
  14. 14. Les fonctions cognitives déficientes de FeuersteinPhase d’élaboration de la pensée:  Incapacité à percevoir l’existence d’un problème et à le définir  Incapacité à distinguer les donner pertinentes  Manque de comportement comparatif  Étroitesse du champ mental  Appréhension épisodique de la réalité  Manque ou défaut de besoin d’un raisonnement logique  Manque d’intériorisation
  15. 15. Les fonctions cognitives déficientes de FeuersteinPhase d’élaboration de la pensée:  Manque de pensées inférentielles et hypothétiques (si…)  Manque de stratégies pour vérifier les hypothèses  Manque de comportements de planification  Non-élaboration de certaines catégories cognitives du fait de manque de vocabulaire ou de mobilisation du vocabulaire  Manque de comportements d’assemblage  Manque dans l’établissement de relations virtuelles
  16. 16. Les fonctions cognitives déficientes de Feuerstein  Phase « d’output »  Modalité de communication égocentrique  Difficulté de projeter des relations virtuelles  Blocage  Réponse par essai/erreur  Manque d’instruments pour communiquer des réponses correctement élaborées  Manque de besoin de précision et d’exactitude dans la communication de la réponse  Transfert visuel insuffisant  Comportement impulsif et de passage à l’acte
  17. 17. Concevoir des outils de médiation
  18. 18. Analyser le support de travail  Délimiter le cadre de travail et le domaine conceptuel de référence: Les programmes, le domaine disciplinaire, la place dans la progression…
  19. 19. Analyser la tâche et le support de travail  Qu’y a-t-il dans ce support?  Dans quel cadre demande-t-il de travailler?  Quels sont les concepts, mots, principes sous jacents requis ou considérés comme précédemment acquis ?
  20. 20. Analyser la tâche  Repérer les éléments de savoir nécessaires à la compréhension et à l’exécution  La relation entre le niveau d’apprentissage et l’investissement dans la tâche. (les quatre niveaux d’apprentissage selon Gregory Bateson)
  21. 21. les quatre niveaux d’apprentissage selon Gregory Bateson  Niveau 0: il n’y a rien à apprendre, réponse systématique et réflexe: Routine  Niveau 1: on constate un changement dans le comportement après un conditionnement, un apprentissage qui ne fait pas appel à la conscience de l ’apprenant ( publicité, répétition avec punition et récompense): imitation  Niveau 2: l’apprenant est capable d’adapter une réponse précédemment acquise pour une situation différente. Le processus de généralisation aide à transposer et à adapter la réponse: adaptation  Niveau 3: l’apprenant ne trouvant pas de réponse, trouve des comportement nouveaux. C’est un apprentissage qui engendre des changements souvent profonds et durables. La situation l’oblige à créer du nouveau dans ses pensées, ses comportements, ses attitudes: modification
  22. 22. Analyser la tâche Les niveaux de familiarité avec la tâche:  Approche de découverte de la tâche: découvrir que l’objet d ’apprentissage existe: l’opération pour calculer, les lettres pour écrire…  L’intériorisation: apprentissage d’une technique ou du cheminement de résolution, ou stratégie  L’exercice, l’application: l’apprentissage devient automatisé, sa mise en œuvre est facilitée.
  23. 23. Analyser la tâche  Qu’elles sont les opérations mentales nécessaires à la compréhension et à l’exécution de la tâche?
  24. 24. Analyser la tâche Les opérations de compréhension:  Observations: observer, repérer, identifier, reconnaître, nommer, désigner, situer, analyser les données, repérer les constantes  Mises en relation: comparer discerner, distinguer, différencier, séparer  Utilisation de connaissances: compter, dénombrer, énumérer, mesurer, décoder, assembler, conceptualiser
  25. 25. La carte mentale: les 7 paramètres 1. L’univers du contenu 2. Le modalités 3. La phase de l’acte mental prioritaire 4. Les opérations cognitives 5. Le niveau de complexité de la tâche 6. Le niveau d’abstraction dans la tâche 7. Le niveau d'efficience, se calcule en fonction des paramètres précédents
  26. 26. Mettre en œuvre une séance de médiation
  27. 27. Les 7 temps d’une séance de médiation  Temps d’observation silencieuse  Temps de travail seul  Temps d’expression et de partage  Temps de retour à l’activité  Temps de passage à l’abstraction  Temps de mise en projet de transfert  résumé
  28. 28. Le LAPD, instrument d’évaluation dynamique de Feuerstein  Il est composé d’instruments centrés sur:  Le processus perceptif  La mémoire  Les processus cognitifs et les opérations mentales
  29. 29. Évaluation du processus perceptif Les outils:  Organisation de points  Tracé d’une figure complexe  Test d ’attention diffuse  Les contraires
  30. 30. Évaluer la mémoire Les outils:  Test d’apprentissage des positions  Les plateaux  Rappel associatif; partie/tout et relations fonctionnelles  Les 16 mots
  31. 31. Les processus cognitifs et les opérations mentales  Analogie  Pochoirs  Progressions numériques  L’organisateur
  32. 32. Test de barrage
  33. 33. Le PEI  Il s’agit de changer les structures cognitives existantes et d’en créer de nouvelles  Le programme cible les structures cognitives et non les comportements
  34. 34. Les objectifs du programme d’enrichissement instrumental  Changer l’attitude d’apprentissage traditionnelle passive acceptante en une attitude active, modifiante et créatrice d’information  Corriger les déficiences cognitives  Acquérir les concepts de base des opérations  Faire naître la motivation intrinsèque à agir à travers des habitudes d’apprentissage, doublée d’une motivation intrinsèque à la tâche  Mettre en place les processus métacognitifs, réflexifs et perspicaces
  35. 35. Les instruments du PEI 13 instruments sous la forme de 14 cahiers:  Organisation de points  Orientation spatiale 1 et 2  Comparaison  Perception analytique  Classification  Consignes  Relations temporelles  Relations familiales  Progression numérique  Relations transitives  Syllogismes

×