p r o j e c t i o n s 
s é m i n a i r e 
r e n c o n t r e s
werner-herzog.unistra.fr 
ORGANISATEURS 
Alsace Cinémas 
Stéphanie Dalfeur, directrice 
Milène Ehrhart, coordinatrice du F...
p r o j e c t i o n s 
s é m i n a i r e 
r e n c o n t r e s
06 
ÉDITO 
08 
BIOGRAPHIE 
09 
ÉVÉNEMENTS 
10 
PARCOURS 
12 
FILMOGRAPHIE 
13 
Lost Western 
13 
Héraclès 
13 
La défense ...
26 
Cobra Verde 
26 
Les Francais vus par : 
Les Gaulois 
27 
Wodaabe 
27 
Échos d’un sombre empire 
28 
Cerro Torre 
28 
...
À L’OCCASION DES 10 ANS DU FESTIVAL 
AUGENBLICK, NOUS AVONS CHOISI D’OFFRIR 
AU PUBLIC UNE RÉTROSPECTIVE COMPLÈTE 
DE L’OE...
Pourquoi avoir choisi Werner Herzog ? Bien 
sûr, avant tout pour les traces que ses films 
ont laissées en nous, par désir...
8 
WERNER HERZOG, NÉ EN 1942 EN ALLEMAGNE, 
EST AUJOURD’HUI CONSIDÉRÉ COMME L’UN 
DES MAÎTRES INCONTOURNABLES DU 7e ART 
—...
9 
LES TEMPS FORTS 
DE LA RÉTROSPECTIVE INTÉGRALE 
— 
JEUDI 6 NOVEMBRE À 20H 
Ouverture à l’Université de Strasbourg : pro...
10 
L’OEUVRE DE WERNER HERZOG EST 
AUSSI FOISONNANTE QUE VASTE ET IL PEUT 
PARAÎTRE DIFFICILE DE S’Y ORIENTER OU 
D’Y TROU...
11 
PARCOURS MUSIQUE 
Gesualdo, mort à cinq voix - La transformation du 
monde en musique - Ode à l’aube de l’humanité 
PA...
12 
FILMOGRAPHIE —
LOST WESTERN 
— 
/// RFA, COULEUR, 6 MIN., 1959. SANS PAROLE 
Une parodie de western, le premier court métrage de Werner H...
14 
DERNIÈRES PAROLES / LETZTE WORTE 
— 
/// RFA, NB, 13 MIN., MUNICH 1967. VOSTF 
Sur l’île grecque de Spinalonga, un vie...
LES MÉDECINS VOLANTS DE L'AFRIQUE DE L’EST / 
DIE FLIEGENDEN ÄRZTE VON OSTAFRIKA 
— 
/// RFA, COULEUR, 45 MIN., MUNICH 196...
16 
LES NAINS AUSSI ONT COMMENCÉ PETITS / 
AUCH ZWERGE HABEN KLEIN ANGEFANGEN 
— 
/// RFA, NB, 96 MIN., MUNICH 1970. VOSTF...
AVENIR BOUCHÉ / BEHINDERTE ZUKUNFT 
— 
/// RFA, COULEUR, 43 MIN., MUNICH 1971. VOSTF 
Dans ce film, Werner Herzog intervie...
18 
AGUIRRE, LA COLÈRE DE DIEU / 
AGUIRRE, DER ZORN GOTTES 
— 
/// RFA, COULEUR, 100 MIN., MUNICH 1972. VOSTF 
AVEC KLAUS ...
L'ÉNIGME DE KASPAR HAUSER / JEDER FÜR SICH UND GOTT GEGEN ALLE 
— 
/// RFA, COULEUR, 110 MIN., MUNICH 1974. VOSTF 
AVEC BR...
20 
HOW MUCH WOOD WOULD A WOODCHUCK CHUCK 
— 
/// RFA, COULEUR, 45 MIN., MUNICH 1976. VOSTF 
Werner Herzog suit ici un cha...
COEUR DE VERRE / HERZ AUS GLAS 
— 
/// D'APRÈS UN CHAPITRE DU ROMAN DIE STUNDE DES TODES DE HERBERT ACHTERNBUSCH. RFA, COU...
22 
NOSFERATU, FANTÔME DE LA NUIT / 
NOSFERATU, PHANTOM DER NACHT 
— 
/// RFA, COULEUR, 103 MIN., MUNICH 1979. VOSTF 
AVEC...
FRIC ET FOI / GOD'S ANGRY MAN 
— 
/// RFA, COULEUR, 43 MIN., MUNICH 1980. VOSTF 
AVEC GENE SCOTT 
Dr. Scott est un prédica...
24 
FITZCARRALDO 
— 
/// RFA, COULEUR, 157 MIN., MUNICH 1982. VOSTF 
AVEC KLAUS KINSKI, CLAUDIA CARDINALE, JOSÉ LEWGOY, PE...
LE PAYS OÙ RÊVENT LES FOURMIS VERTES / 
WO DIE GRÜNEN AMEISEN TRÄUMEN 
— 
/// RFA, COULEUR, 100 MIN., MUNICH 1984. VOSTF 
...
26 
PORTRAIT WERNER HERZOG / WERNER HERZOG FILMEMACHER 
— 
/// RFA, COULEUR, 28 MIN, 1986. VOSTF 
Dans cet autoportrait, W...
WODAABE, LES BERGERS DU SOLEIL / WODAABE, HIRTEN DER SONNE 
— 
/// RFA, COULEUR, 52 MIN., MUNICH 1989. VOSTF 
Les Peuls Wo...
28 
CERRO TORRE, LE CRI DE LA ROCHE / SCHREI AUS STEIN 
— 
/// CA / FR / RFA, COULEUR, 105 MIN., MUNICH 1991. VOSTF 
AVEC ...
JAG MANDIR, DAS EXZENTRISCHE PRIVATTHEATER 
DES MAHARADSCHA VON UDAIPUR 
— 
/// AT / RFA, COULEUR, 82 MIN., 1991. VOSTF 
U...
30 
LA TRANSFORMATION DU MONDE EN MUSIQUE / 
DIE VERWANDLUNG DER WELT IN MUSIK 
— 
/// RFA, COULEUR, 90 MIN., MUNICH 1994....
PETIT DIETER DOIT VOLER / LITTLE DIETER NEEDS TO FLY 
— 
/// FR / GB / DE, COULEUR, 60 MIN., MUNICH 1997. VOSTF 
AVEC DIET...
32 
LES AILES DE L'ESPOIR / JULIANES STURZ IN DEN DSCHUNGEL 
— 
/// DE, COULEUR, 65 MIN., MUNICH 2000. VOSTF 
24 décembre ...
INVINCIBLE 
— 
/// DE, COULEUR, 120 MIN., MUNICH 2001. VOSTF 
AVEC TIM ROTH, JOUKO AHOLA, ANNA GOURARI, MAX RAABE, UDO KIE...
34 
LA ROUE DU TEMPS / WHEEL OF TIME 
— 
/// DE, COULEUR, 80 MIN., MUNICH 2002. VOSTF 
AVEC SA SAINTETÉ LE XIVe DALAÏ LAMA...
INCIDENT AU LOCH NESS / INCIDENT AT LOCH NESS 
— 
/// USA, COULEUR, 94 MIN., 2004. VOSTF 
AVEC WERNER HERZOG 
Werner Herzo...
36 
GRIZZLY MAN 
— 
/// USA, COULEUR, 103 MIN., MUNICH 2005. VOSTF 
AVEC TIMOTHY TREADWELL, WERNER HERZOG, CAROL DEXTER, V...
RENCONTRES AU BOUT DU MONDE / 
ENCOUNTERS AT THE END OF THE WORLD 
— 
/// USA, COULEUR, 99 MIN., 2007. VO ANGLAISE NON SOU...
38 
DANS L'OEIL D'UN TUEUR / 
MY SON MY SON WHAT HAVE YE DONE 
— 
/// USA, DE, COULEUR, 91 MIN., 2009. VOSTF 
AVEC MICHAEL...
INTO THE ABYSS 
— 
/// USA, COULEUR, 105 MIN., 2011. VOSTF 
Le film propose un regard sur le crime et sur la réponse qu’y ...
40 
ODE À L’AUBE DE L’HUMANITÉ / 
ODE AUF DEN MORGEN DER MENSCHHEIT 
— 
/// USA, COULEUR, 40 MIN., 2011. VO ALLEMANDE NON ...
41 
JEUDI 6 NOV. 2014 
20H00 1 
OUVERTURE : 
Bad Lieutenant, 
escale à la Nouvelle-Orléans 
MERCREDI 12 NOV. 2014 
11H 
Fi...
LUNDI 17 NOVEMBRE 2014 
42 
14H 
L’énigme de Kaspar Hauser 
— 
18H 
La grande extase du scuplteur 
Steiner / Petit Dieter ...
43 
MARDI 02 DÉCEMBRE 2014 
14H 
La ballade du petit soldat / 
Leçons de ténèbres 
— 
18H 
Invincible 
— 
20H 
Grizzly Man...
DIMANCHE 14 DÉCEMBRE 2014 
44 
11H 
Fric et Foi / 
Les cloches des profondeurs 
— 
14H 
La ballade du petit soldat / 
Leço...
45 
VENDREDI 26 DÉCEMBRE 2014 
11H 
Incident au Loch Ness 
— 
14H 
La grotte des rêves perdus 
(projection en 2D) 
— 
18H ...
46 
OUVRAGES ET TEXTES DE WERNER HERZOG 
— 
SUR LE CHEMIN DES GLACES 
P.O.L., Paris 1988 
CONQUÊTE DE L’INUTILE 
Capricci,...
47 
ADRESSES DES LIEUX DE PROJECTION 
— 
SITE INTERNET DE L’ÉVÉNEMENT 
werner-herzog.unistra.fr 
CINÉMA STAR 
27 rue du Je...
Werner Herzog, l'intégrale
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Werner Herzog, l'intégrale

987 vues

Publié le

Programme de l'intégrale Werner Herzog

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
987
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Werner Herzog, l'intégrale

  1. 1. p r o j e c t i o n s s é m i n a i r e r e n c o n t r e s
  2. 2. werner-herzog.unistra.fr ORGANISATEURS Alsace Cinémas Stéphanie Dalfeur, directrice Milène Ehrhart, coordinatrice du Festival Augenblick Cinémas Star Stéphane Libs, gérant Vidéo Les Beaux Jours Catherine Mueller, directrice Juliette Cousin, community manager Université de Strasbourg Valérie Carré, maître de conférences Sophie Hedtmann, Service universitaire de l’action culturelle (Suac) Suivi du projet : Léa Moneta Caglio DESIGN & PRINT Conception graphique Imprimerie DALI, Unistra Impression Gyss Imprimeur REMERCIEMENTS Alain Beretz président de l’Université de Strasbourg (Unistra) Mathieu Berthon et Benoît Dalle Potemkine Christophe Cerdan et Aurélien Gorisse département production audiovisuelle et diffusion, Unistra Erika Demenet Goethe-Institut de Strasbourg Alain Fontanel premier adjoint au maire, Ville de Strasbourg Georges Heck responsable du département audiovisuel et cinéma, Ville de Strasbourg Hubertus Legge consul général d’Allemagne Clémentine More Alsace Cinémas Daniel Payot directeur de l’EA 3402, Unistra Roland Ries maire, Ville de Strasbourg Mathieu Schneider en charge de la vice-présidence Sciences en société, Unistra Julien Simon imprimerie DALI, Unistra Lucki Stipetic Werner Herzog Film Marianne Therre-Mano consulat général d’Allemagne Pascal Vaissier responsable du département production audiovisuelle et diffusion, Unistra Équipe des enseignants en cinéma de l’Université de Strasbourg Direction des Usages du Numérique (DUN) Unistra Direction des affaires logistiques intérieures Unistra Service de la communication Unistra Werner Herzog pour nous honorer de sa présence à Strasbourg
  3. 3. p r o j e c t i o n s s é m i n a i r e r e n c o n t r e s
  4. 4. 06 ÉDITO 08 BIOGRAPHIE 09 ÉVÉNEMENTS 10 PARCOURS 12 FILMOGRAPHIE 13 Lost Western 13 Héraclès 13 La défense sans pareil de la forteresse Deutschkreutz 14 Dernières paroles 14 Signes de vie 15 Les médecins volants de l’Afrique de l’Est 15 Mesures contre des fanatiques 16 Les nains aussi ont commencé petits 16 Fata Morgana 17 Avenir bouché 17 Le pays du silence et de l’obscurité 18 Aguirre 18 La grande extase du sculpteur sur bois Steiner 19 L’énigme de Kaspar Hauser 19 La ballade de Bruno 20 How Much Wood Would a Woodchuck Chuck 20 Personne ne veut jouer avec moi 21 Coeur de verre 21 La Soufrière 22 Nosferatu 22 Woyzeck 23 Fric et Foi 23 Le sermon de Huie 24 Fitzcarraldo 24 La ballade du petit soldat 25 Le pays où rêvent les fourmis vertes 25 Gasherbrum 26 Portrait Werner Herzog SOMMAIRE —
  5. 5. 26 Cobra Verde 26 Les Francais vus par : Les Gaulois 27 Wodaabe 27 Échos d’un sombre empire 28 Cerro Torre 28 Film lesson 1–4 29 Jag Mandir 29 Leçons de ténèbres 29 Les cloches des profondeurs 30 La transformation du monde en musique 30 Gesualdo 31 Petit Dieter doit voler 31 Dieu et les porteurs de fardeaux 32 Les ailes de l’espoir 32 Ennemis intimes 33 Invincible 33 Pèlerinage 33 Ten Thousand Years Older 34 La roue du temps 34 Le diamant blanc 35 Incident au Loch Ness 35 Au-delà de l’infini 36 Grizzly Man 36 Rescue Dawn 37 Rencontres au bout du monde 37 Bad Lieutenant 38 Dans l’oeil d’un tueur 38 La grotte des rêves perdus 38 Happy People 39 Into The Abyss 39 On Death Row 40 Ode à l’aube de l’humanité 40 PROGRAMME COURTS & MOYENS 41 GRILLE DE PROGRAMMATION 46 BIBLIOGRAPHIE 47 ADRESSES & CONTACTS
  6. 6. À L’OCCASION DES 10 ANS DU FESTIVAL AUGENBLICK, NOUS AVONS CHOISI D’OFFRIR AU PUBLIC UNE RÉTROSPECTIVE COMPLÈTE DE L’OEUVRE DU CINÉASTE WERNER HERZOG. — La démarche est la même que celle d’une expo-sition monographique : permettre à chacun d’appréhender l’oeuvre dans son ensemble, d’en parcourir les méandres, de comprendre comment elle s’est construite en découvrant les oeuvres de jeunesse, d’explorer la galerie des personnages qui peuplent l’imaginaire du cinéaste. Mais dans une rétrospective, pas de scénographie. Au public de construire son parcours en choisissant les films qu’il souhaite voir ou revoir dans ceux qui lui sont proposés, ou en suivant l’une des suggestions thématiques que nous avons dessinées pour cette occasion. ÉDITO — 6
  7. 7. Pourquoi avoir choisi Werner Herzog ? Bien sûr, avant tout pour les traces que ses films ont laissées en nous, par désir d’en revoir certains et de les partager. Mais aussi, en raison de la complexité et de la densité de son oeuvre, des allers-retours incessants qu’il opère entre cinéma de fiction et documen-taire, refusant les limites de la distinction des genres. Pour ses personnages aussi, extraor-dinaires, leurs histoires hors du commun, leur profonde humanité malgré tout. Tout ce qui fait qu’aujourd’hui, Werner Herzog est l’un des grands de cet art du cinéma. À cette occasion unique d’embrasser l’inté-gralité de l’oeuvre, nous avons souhaité ajou-ter deux autres propositions. La première est un séminaire d’introduction mené par Valérie Carré, universitaire, spécialiste du cinéma allemand contemporain, auteur d’un ouvrage de référence sur le cinéma de Werner Herzog. Ouvert à tous, il sera l’occasion de poser des principes d’analyse filmique propres à l’oeuvre du cinéaste, en s’appuyant sur deux de ses films. La seconde est une lecture publique. Peu de textes de Werner Herzog ont été pu-bliés. Le plus connu relate sous la forme d’un journal d’une écriture laconique et taillée à la serpe la traversée à pied qu’il a effectuée de Munich à Paris, sa manière à lui de tenter de sauver Lotte Eisner, malade. Le texte qui sera lu cette fois, dans sa version originale, Rede über das eigene Land, a été écrit à la demande des Kammerspiele de Munich, alors qu’il avait entrepris de parcourir à pied les frontières de l’Allemagne. L’oeuvre, et l’homme, sa figure, ses gestes, sa voix, ses mots, son allure, ses sentences. Incroyable présence, le cinéaste nous fera l’honneur d’être là, le temps d’un week-end. Il sera d’abord à l’Université de Strasbourg pour un échange avec le public, puis au ciné-ma Star Saint-Éxupéry pour présenter deux épisodes de sa série On Death Row. Moments offerts, rares, à ne pas laisser échapper. Ce projet, nous l’avons porté à quatre, croi-sant nos manières d’envisager le cinéma avec passion, par le biais de la cinéphilie, de l’éducation à l’image, d’un travail de re-cherche. Nous espérons que votre plaisir sera à la hauteur de notre investissement et vous souhaitons une belle rétrospective, intégrale. 7
  8. 8. 8 WERNER HERZOG, NÉ EN 1942 EN ALLEMAGNE, EST AUJOURD’HUI CONSIDÉRÉ COMME L’UN DES MAÎTRES INCONTOURNABLES DU 7e ART — Son parcours est aussi l’un des plus originaux. Il débute sa longue carrière en 1962. Son premier long métrage, Signes de vie, est diffusé en France en 1969. Mais on le découvre véritablement grâce à Aguirre, la colère de Dieu, avec Klaus Kinski dans le rôle titre. Herzog est dès lors considéré comme un « génie du cinéma allemand ». Une longue série de succès critiques commence, de L’énigme de Kaspar Hauser (1974) jusqu’à Fitzcarraldo (1982) en pas-sant par Nosferatu, fantôme de la nuit (1978). Après Fitzcarraldo, le silence se fait autour du réalisateur. Pourtant, entre 1982 et 2005, Herzog ne tourne pas moins de 23 films. Parmi eux, seuls Échos d’un sombre empire (1990), consacré à Bokassa, et Ennemis intimes (2000), hommage à Klaus Kinski, bénéficieront d’une sortie nationale en France. Ainsi, il faut pratiquement attendre 2005 avant d’entendre à nouveau véritablement parler de Werner Herzog, et ce grâce à Grizzly Man. Depuis les films de Herzog sont régulièrement diffusés, que ce soient des fictions (Bad Lieutenant, 2008) ou des documentaires (Into The Abyss, 2012). Le talent particulier de Herzog est de savoir, en toutes circonstances, trouver les images appro-priées aux histoires qu’il raconte. C’est ce qui fait de lui un cinéaste exceptionnel. BIOGRAPHIE —
  9. 9. 9 LES TEMPS FORTS DE LA RÉTROSPECTIVE INTÉGRALE — JEUDI 6 NOVEMBRE À 20H Ouverture à l’Université de Strasbourg : projection du film Bad Lieutenant, escale à la Nouvelle-Orléans / / PATIO - AMPHI CAVAILLÈS, ENTRÉE LIBRE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES SAMEDI 8 ET DIMANCHE 9 NOVEMBRE Séminaire « Lecture d’une oeuvre » par Valérie Carré, maître de conférences et spécialiste du cinéma allemand contemporain / / VIDÉO LES BEAUX JOURS - MAISON DE L’IMAGE À STRASBOURG SUR INSCRIPTION, TARIF : 20 € DU 12 NOVEMBRE AU 17 DÉCEMBRE 2014 Projections hebdomadaires les mercredis à 18h30 / / NOUVEAU PATIO - SALLE DES THÈSES, ENTRÉE LIBRE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES VENDREDI 14 NOVEMBRE À 18H Rencontre publique avec Werner Herzog / / PEGE - AMPHI 4, ENTRÉE LIBRE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES SAMEDI 15 NOVEMBRE À 20H Rencontre avec Werner Herzog : projection inédite des épisodes Darlie Routier et Douglas Feldman de la série On Death Row / / CINÉMA STAR SAINT-EXUPÉRY, PRÉVENTE À PARTIR DU 24 OCT. TARIF PLEIN : 13.80€ / TARIF ÉTUDIANT : 10€ LUNDI 8 DÉCEMBRE À 19H Lecture publique du texte de Werner Herzog, Rede über das eigene Land / / NOUVEAU PATIO - SALLE DES THÈSES, ENTRÉE LIBRE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES — / / VOIR DÉTAILS DES ADRESSES ET CONTACTS PAGE 47 ÉVÉNEMENTS —
  10. 10. 10 L’OEUVRE DE WERNER HERZOG EST AUSSI FOISONNANTE QUE VASTE ET IL PEUT PARAÎTRE DIFFICILE DE S’Y ORIENTER OU D’Y TROUVER UN FIL CONDUCTEUR. NOUS VOUS PROPOSONS ICI DES «PARCOURS» QUI RASSEMBLENT DES FILMS AUX THÉMATIQUES COMMUNES. BIEN-SÛR, IL NE S’AGIT LÀ QUE DE SUGGESTIONS AFIN DE VOUS AIDER À ÉLABORER VOTRE PROPRE PARCOURS EN FONCTION DE VOS INTÉRÊTS PERSONNELS. PARCOURS ÉTATS-UNIS How Much Wood Would a Woodchuck Chuck - La ballade de Bruno - Fric et foi - Le sermon de Huie - Petit Dieter doit voler - Grizzly Man - Rescue Dawn - Bad Lieutenant - Dans l’oeil d’un tueur - Into The Abyss - On Death Row PARCOURS RÉVOLTE ET ÉCHEC Signes de vie - Les nains aussi ont commencé petits - Aguirre PARCOURS AMÉRIQUE DU SUD Aguirre - Fitzcarraldo - La ballade du petit soldat - Cobra Verde - Dieu et les porteurs de fardeaux - Ten Thousand Years Older PARCOURS EXPLOITS Héraclès - L’extase du sculpteur sur bois Steiner - La Soufrière - Gasherbrum - Cerro Torre, le cri de la roche - Petit Dieter doit voler - Rescue Dawn - Les ailes de l’espoir - Invincible - Grizzly Man - Le diamant blanc PARCOURS RELIGION / FOI / CROYANCES Fric et foi - Le sermon de Huie - Le pays où rêvent les fourmis vertes - Jag Mandir - Dieu et les porteurs de fardeaux - Les cloches des profondeurs - Pèlerinage - La Roue du Temps PARCOURS —
  11. 11. 11 PARCOURS MUSIQUE Gesualdo, mort à cinq voix - La transformation du monde en musique - Ode à l’aube de l’humanité PARCOURS KLAUS KINSKI Aguirre - Fitzcarraldo - Nosferatu - Woyzeck - Cobra Verde - Ennemis intimes PARCOURS AFRIQUE Fata Morgana - Les médecins volants d’Afrique de l’Est - Cobra Verde - Wodaabe - Échos d’un sombre empire PARCOURS HANDICAP Le pays du silence et de l’obscurité - Avenir bouché - Les nains aussi ont commencé petits - L’Énigme de Kaspar Hauser PARCOURS RÊVE L’Énigme de Kaspar Hauser - Coeur de verre - Le pays où rêvent les fourmis vertes - Au-delà de l’infini - La grotte des rêves perdus PARCOURS SCIENCES Au-delà de l’infini - Le diamant blanc - Rencontres au bout du monde - La grotte des rêves perdus PARCOURS ALLEMAGNE Avenir bouché - Le pays du silence et de l’obscurité - L’Énigme de Kaspar Hauser - La ballade de Bruno - Personne ne veut jouer avec moi - Coeur de verre - Nosferatu - Woyzeck - La transformation du monde en musique PARCOURS FOLIE DOUCE Mesures contre des fanatiques - La défense sans précédents de la forteresse Deutschkreuz - Signes de vie - Coeur de verre - Gesualdo, mort à cinq voix - Ennemis intimes- Incident au Loch Ness - Grizzly Man - Bad Lieutenant - Dans l’oeil d’un tueur PARCOURS LANGAGE Dernières paroles - Le pays du silence et de l’obscurité - How Much Wood Would A Woochuck Chuck - L’Énigme de Kaspar Hauser - Le pays où rêvent les fourmis vertes - Ten Thousand Years Older - Leçons de Ténèbres PARCOURS MORT ET RÉSURRECTION Fata Morgana - Leçons de Ténèbres - Au-delà de l’infini - Into The Abyss
  12. 12. 12 FILMOGRAPHIE —
  13. 13. LOST WESTERN — /// RFA, COULEUR, 6 MIN., 1959. SANS PAROLE Une parodie de western, le premier court métrage de Werner Herzog, tourné en super-8. HÉRACLÈS / HERAKLES — /// RFA, NB, 12 MIN., MUNICH 1962. VOSTF Des images de bodybuilders et d’accidents, de tremblements de terre, de décharges... Pour son premier film, Werner Herzog a recours à un montage ironique alternant démonstration de muscles et images de catastrophes naturelles ou dues à la vie moderne, le tout sur fond de mythologie grecque. Dès ce pre-mier film, on entre de plain-pied dans les thématiques herzogiennes qui se retrouveront tout au long de l’oeuvre : l’homme face à la nature, la civilisation occidentale et sa technique, la démonstration de force... LA DÉFENSE SANS PAREIL DE LA FORTERESSE DEUTSCHKREUTZ / DIE BEISPIELLOSE VERTEIDIGUNG DER FESTUNG DEUTSCHKREUTZ — /// RFA, NB, 15 MIN., MUNICH 1966. VOSTF AVEC PETER H. BUMM, GEORG ESKA, KARL-HEINZ STEFFEL, WOLFGANG V. UNGERN-STERNBERG Quatre hommes dans une forteresse à l’abandon. Ils y trouvent des armes, des uniformes militaires et s’amusent à jouer aux soldats. Ils se prennent rapidement au jeu et attendent impatiemment qu’appa-raisse enfin cet ennemi qu’ils appellent de leurs voeux. Ce film peut être vu comme un travail préparatoire 13 à Signes de vie. 12 NOV. 18H30 Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses 12 NOV. 20H 14 NOV. 14H 25 NOV. 16H 27 NOV. 14H cinéma Star, projeté en première partie des séances Signes de vie 5 JAN. 18H cinéma Star
  14. 14. 14 DERNIÈRES PAROLES / LETZTE WORTE — /// RFA, NB, 13 MIN., MUNICH 1967. VOSTF Sur l’île grecque de Spinalonga, un vieil homme a longtemps vécu seul. Arraché à son royaume, il refuse dorénavant de parler à quiconque. Les habitants du village témoignent. Tourné en parallèle de Signes de vie, Dernières paroles est un mélange de fiction, documentaire et de film expérimental. Werner Herzog s'y interroge sur le langage, un sujet qui reviendra tout au long de l'oeuvre à venir. SIGNES DE VIE / LEBENSZEICHEN — /// RFA, NB, 91 MIN., MUNICH 1968. VOSTF AVEC PETER BROGLE, WOLFGANG REICHMANN, ATHINA ZACHAROPOULOU, WOLFGANG V. UNGERN-STERNBERG Blessé au front durant la 2e Guerre mondiale, Stroszek, un jeune soldat allemand, est affecté sur une île à la garde d'un fort. Eloigné des combats, réduit à l'inaction, Stroszek tente tant bien que mal de s'occu-per. Bientôt pourtant, ces activités laissent la place à l'inertie et Stroszek sombre dans la folie avec des conséquences inattendues. Premier long métrage, Signes de vie est un film magnifique sur la détresse d'un homme qui se sent traqué par son environnement. Il est le premier héros de Werner Herzog à se révolter... et à échouer. 5 JAN. 18H cinéma Star 12 NOV. 20H 14 NOV. 14H 25 NOV. 16H 27 NOV. 14H cinéma Star
  15. 15. LES MÉDECINS VOLANTS DE L'AFRIQUE DE L’EST / DIE FLIEGENDEN ÄRZTE VON OSTAFRIKA — /// RFA, COULEUR, 45 MIN., MUNICH 1969. VO ALLEMANDE NON SOUS-TITRÉE COMMENTAIRE DIT PAR : WILFRIED KLAUS Ce documentaire suit une association de médecins oeuvrant en Afrique. Pilotant de petits avions, ils sil-lonnent un territoire grand comme l’Europe centrale pour intervenir sur une opération complexe, prêter main forte à un centre de soin isolé ou apporter une aide médicale à des régions qui n’ont ni infrastructure ni personnel soignant. Huit de ces médecins témoignent de leur travail devant la caméra de Werner Herzog. MESURES CONTRE DES FANATIQUES / MASSNAHMEN GEGEN FANATIKER — /// RFA, COULEUR, 12MIN., MUNICH 1969. VOSTF AVEC PETAR RADENKOVIC, MARIO ADORF, HANS TIEDMANN, HERBERT HISEL, PETER SCHAMONI Les employés d’un hippodrome partagent leurs points de vue. Ils prétendent vouloir protéger les chevaux des fanatiques, mais semblent être eux-mêmes une source de danger. À maintes reprises, un homme man-chot défile devant la caméra. Il se prend pour le seul connaisseur de chevaux et veut chasser les autres. 15 9 JAN. 18H cinéma Star 5 JAN. 18H cinéma Star
  16. 16. 16 LES NAINS AUSSI ONT COMMENCÉ PETITS / AUCH ZWERGE HABEN KLEIN ANGEFANGEN — /// RFA, NB, 96 MIN., MUNICH 1970. VOSTF AVEC HELMUT DÖRING, GERD GICKEL, PAUL GLAUER, ERNA GSCHWENDTNER, GISELA HERWIG Un dénommé Hombre est interrogé dans un commissariat. Il raconte comment les pensionnaires de sa maison de redressement se sont rebellés. Le directeur s’est réfugié dans son bureau et attend les renforts de la police tandis que les mutins se déchaînent au dehors. Au départ, ils demandent la libération de Pépé, un leader du groupe retenu par le directeur, mais bientôt leur fronde se transforme en un déferlement de violence et d’anarchie. Attention film clivant ! Présenté à Cannes en 1970, le film fut ovationné ou détesté. Il est à l'origine de la réputation sulfureuse du réalisateur. FATA MORGANA /// RFA, COULEUR, 79MIN., MUNICH 1971. VOSTF AVEC WOLFGANG V. UNGERN-STERNBERG, JAMES WILLIAM GLEDHILL Un voyage dans le désert africain, une légende en trois temps (La Création, Le Paradis, L’Âge d’or) sur la naissance de l’homme, une quête des mirages. Fata Morgana inaugure la série des films « cosmologiques » qui offrent une réflexion sur le début et la fin du monde. Werner Herzog utilise dans la première partie le mythe du Popol Vuh lu par la « marraine » du Nouveau Cinéma Allemand, Lotte Eisner... 16 NOV. 18H 18 NOV. 14H 26 NOV. 18H 28 NOV. 14H 1er JAN. 18H 5 JAN. 18H cinéma Star 30 NOV. 11H 4 DÉC. 18H 7 DÉC. 14H 12 DÉC. 14H cinéma Star
  17. 17. AVENIR BOUCHÉ / BEHINDERTE ZUKUNFT — /// RFA, COULEUR, 43 MIN., MUNICH 1971. VOSTF Dans ce film, Werner Herzog interviewe des enfants handicapés et leur famille suite au scandale de la tha-lidomide (Contergan en allemand) qui fut prescrit dans les années 50 et 60 à des femmes enceintes et qui conduisit à de graves malformations. Le film est un pamphlet contre les conditions de vie des personnes handicapées dans la RFA des années 60-70. On peut le voir en parallèle du documentaire consacré aux sourds-aveugles (Le pays du silence et de l’obscurité). LE PAYS DU SILENCE ET DE L’OBSCURITÉ / LAND DES SCHWEIGENS UND DER DUNKELHEIT — /// RFA, COULEUR, 85 MIN., MUNICH 1971. VOSTF AVEC FINI STRAUBINGER Fini Straunbinger est une femme sourde et aveugle. Elle est aussi une femme extraordinaire. Elle parvient à communiquer grâce à un langage tactile et aide d’autres adultes et enfants handicapés à entrer en contact avec le monde, à les sortir du silence et de l’obscurité. Le film doit beaucoup à son personnage principal qui témoigne d'une grande compassion à l'égard de ceux à qui elle rend visite. Mais Werner Herzog a aussi su trouver des images simples d'une grande force émotionnelle. 17 5 JAN. 18H cinéma Star 30 NOV. 14H 5 DÉC. 18H 6 DÉC. 11H 12 DÉC. 18H cinéma Star
  18. 18. 18 AGUIRRE, LA COLÈRE DE DIEU / AGUIRRE, DER ZORN GOTTES — /// RFA, COULEUR, 100 MIN., MUNICH 1972. VOSTF AVEC KLAUS KINSKI, RUY GUERRA, HELENA ROJO, DEL NEGRO, PETER BERLING Partie découvrir l'Eldorado, une troupe de conquistadores espagnols est peu à peu décimée par les Indiens, les fièvres et les dangers de la jungle amazonienne. Klaus Kinski, halluciné et génial, dans le premier succès de Werner Herzog. À travers une oeuvre très différente de son premier long métrage, Signes de vie, Werner Herzog reprend l'idée d'un mouvement qui évolue irrémédiablement vers l'immobilisme. Aguirre est le film qui fit découvrir Werner Herzog en France. C'était en 1975. Il fut alors qualifié de génie qui sauverait le cinéma allemand ! LA GRANDE EXTASE DU SCULPTEUR SUR BOIS STEINER / DIE GROSSE EKSTASE DES BILDSCHNITZERS STEINER — /// RFA, COULEUR, 45 MIN., MUNICH 1973. VOSTF AVEC WALTER STEINER Steiner, sculpteur sur bois, est aussi champion de saut à skis. Seul problème : il saute plus loin que les limites prévues et il lui faut sans cesse négocier avec les organisateurs de nouvelles mesures de sécurité. Il ne s'agit pas tant du portrait d'un champion que de celui d'un homme qui saute toujours plus loin... Et chute. Sorte de variation sur le mythe d'Icare, le film est le premier d'une série sur des exploits physiques. Mais ce qui intéresse Werner Herzog, c'est de trouver l'homme qui se cache derrière l'exploit. 1er DÉC. 14H 6 DÉC. 14H 10 DÉC. 18H 13 DÉC. 14H cinéma Star 12 NOV. 18H30 Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses 17 NOV. 18H 26 NOV. 11H 1er DÉC. 20H cinéma Star
  19. 19. L'ÉNIGME DE KASPAR HAUSER / JEDER FÜR SICH UND GOTT GEGEN ALLE — /// RFA, COULEUR, 110 MIN., MUNICH 1974. VOSTF AVEC BRUNO S., WALTER LADENGAST, BRIGITTE MIRA, ALFRED EDEL, CLEMENS SCHEITZ, FLORIAN FRICKE Le 26 mai 1828, sur la grand-place de Nuremberg, un étrange jeune homme semble surgir de nulle part. Il peut à peine écrire son nom : Kaspar Hauser. Enfermé et observé comme une bête curieuse, sa véritable identité interroge tout le monde. L'énigme de Kaspar Hauser est peut-être le plus beau film de Werner Herzog. Le rôle-titre est interprété par Bruno S. - un choix que l'on reprocha au réalisateur, l'acteur étant jugé trop vieux pour interpréter Kaspar. Pourtant Bruno S. permet de rendre palpable cette étrangeté que pouvait représenter Kaspar pour ceux qui l'entouraient. Mais qu'on ne s'y trompe pas : chez Werner Herzog, l'irruption de Kaspar dans cette société Biedermeier ne fait que souligner la cruauté des bien-pensants, qu'ils soient prêtres, enseignants, ou scientifiques. Face à cette hostilité, Kaspar se réfugie dans un monde intérieur qui fait germer en lui des paysages et scènes qu'il n'a jamais vus. C'est beau, très beau. LA BALLADE DE BRUNO / STROSZEK — /// RFA, COULEUR, 115 MIN., MUNICH 1976. VOSTF AVEC BRUNO S., EVA MATTES, BURKHARD DRIEST, PRINZ VON HOMBURG, CLEMENS SCHEITZ À sa sortie de prison, Bruno, chanteur d'arrière-cour, retrouve son appartement berlinois et son oiseau Béo dont son voisin Scheitz a bien voulu s'occuper durant son emprisonnement. Bruno retrouve par hasard Eva, jeune prostituée à la botte de deux proxénètes violents. Scheitz, Bruno et Eva se prennent à rêver d'un nouveau départ aux États-Unis, pays par excellence de la liberté et de l'ascension sociale. Pourtant, à peine arrivés sur le sol américain, les ennuis commencent : l'oiseau Béo est confisqué et les conditions de vie ne sont pas si différentes de celles qu'ils avaient en Europe... Ce premier film tourné aux États-Unis est aussi la première fiction de Werner Herzog, dont l'action se déroule au xxe siècle. Il nous livre ici un tableau sombre de la destinée d'un homme aux rêves modestes et broyé par les mécanismes de pouvoir qui régissent nos sociétés. 19 14 NOV. 18H 17 NOV. 14H & 20H 20 NOV. 16H 29 NOV. 18H cinéma Star 12 NOV. 14H 16 NOV. 20H 18 NOV. 18H 24 NOV. 16H cinéma Star
  20. 20. 20 HOW MUCH WOOD WOULD A WOODCHUCK CHUCK — /// RFA, COULEUR, 45 MIN., MUNICH 1976. VOSTF Werner Herzog suit ici un championnat de commissaires-priseurs spécialisés dans la vente de bétail en Pennsylvanie. Il interroge différents concurrents et capte leurs performances sur scène. How Much Wood Would a Woodchuck Chuck, dont le sous-titre est Observations sur un nouveau langage, témoigne de la fascination et en même temps de l'aversion de Werner Herzog pour cette langue particulière, pur produit du système capitaliste, que pratiquent les commissaires-priseurs. En même temps, il y a là quelque chose de poétique. Parallèlement à cela, Werner Herzog s'intéresse à une communauté Amish dont le mode de vie (ils refusent toute forme de modernité) et la langue (un dialecte allemand) sont aux antipodes de ceux des précédents. PERSONNE NE VEUT JOUER AVEC MOI / MIT MIR WILL KEINER SPIELEN — /// RFA, COULEUR, 14 MIN., MUNICH 1976. VOSTF À l'école, un petit garçon se heurte à l'hostilité de ses camarades. Ils ignorent que sa mère est atteinte d'un cancer, ce qui l'oblige à se débrouiller tout seul et à ne manger que du pop-corn. Tourné pour l'Institut du film et de l'image dans la science et l'éducation, ce court métrage, qui s'intéresse aux phénomènes de rejet et d'intégration parmi un groupe d'enfants, restera une expérience unique dans la filmographie du cinéaste. 26 NOV. 18H30 Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses 8 JAN. 18H cinéma Star 30 NOV. 14H 5 DÉC. 18H 6 DÉC. 11H 12 DÉC. 18H cinéma Star
  21. 21. COEUR DE VERRE / HERZ AUS GLAS — /// D'APRÈS UN CHAPITRE DU ROMAN DIE STUNDE DES TODES DE HERBERT ACHTERNBUSCH. RFA, COULEUR, 95 MIN., MUNICH 1976. VOSTF AVEC JOSEF BIERBICHLER, STEFAN GÜTTLER, CLEMENS SCHEITZ, VOLKER PRECHTEL En Basse-Bavière, au xviiie siècle, un maître verrier, Mühlbeck, meurt en emportant le secret de la fabrication du verre rubis. Le berger Hias, qui possède un don de voyance, prédit dans le même temps la destruction du village et l’Apocalypse. Le maître de la verrerie se lance corps et âme dans la recherche de la formule du verre rubis, sa quête tournant bientôt à l’obsession. Il entraîne avec lui les villageois qui, bientôt, accomplissent les prédictions de Hias… Coeur de verre est un film planant. Servi par la musique du groupe Popol Vuh, il fit sensation à sa sortie parce que Werner Herzog avait mis ses acteurs sous hypnose. LA SOUFRIÈRE — /// RFA, COULEUR, 30 MIN., MUNICH 1977. VOSTF En 1976, Werner Herzog et deux cameramen (Jörg Schmidt-Reitwein et Ed Lachman) se rendent en Gua-deloupe suite à l’annonce de l’éruption imminente de la célèbre Soufrière. Ils y filment les villages alen-tours déserts, les rencontres avec les rares habitants ayant refusé d’abandonner leur maison. L’attente d’une « inévitable catastrophe » se révèle être une erreur d’estimation sans précédent dans l’histoire de la vulcanologie. On pourra se demander ce qui, réellement, attira Werner Herzog. Bien qu'il répète avoir voulu retrouver les quelques habitants qui avaient refusé de se faire évacuer, il est permis de douter de cette affirmation tant l'intérêt du film est ailleurs. La performance ici, c'est l'image. Mais Werner Herzog échoue puisque la nature n'a pas voulu relever le défi... Ce documentaire forme avec Gasherbrum un programme intitulé « Les ascensions de Werner Herzog ». 21 30 NOV. 18H 3 DÉC. 14H 9 DÉC. 18H 13 DÉC. 11H cinéma Star 12 NOV. 18H 15 NOV. 18H 21 NOV. 16H 28 NOV. 18H 3 DÉC. 18H 5 DÉC. 14H 7 DÉC. 18H 10 DÉC. 14H 13 DÉC. 18H 22 DÉC. 14H 11 JAN. 18H cinéma Star
  22. 22. 22 NOSFERATU, FANTÔME DE LA NUIT / NOSFERATU, PHANTOM DER NACHT — /// RFA, COULEUR, 103 MIN., MUNICH 1979. VOSTF AVEC KLAUS KINSKI, ISABELLE ADJANI, BRUNO GANZ, ROLAND TOPOR, JAQUES DUFILHO, WALTER LADENGAST Au xixe siècle, Jonathan Harker se rend en Transylvanie pour vendre un manoir au comte Dracula. Sur la route, les villageois lui conseillent de rebrousser chemin, mais le jeune homme refuse. Au moment de la signature, Dracula aperçoit le portrait de l'épouse de Harker et en tombe immédiatement amoureux. Il fait alors Jonathan prisonnier et se rend à Wismar pour rejoindre la jeune femme. Remake-hommage du célèbre Nosferatu de Murnau, Werner Herzog a recours à la fois au film de ce dernier et au roman de Bram Stoker. Mais le vampire de Werner Herzog se différencie en cela de ses prédécesseurs qu'il est las de son éternité. Un Kinski tout en retenue et douceur ici, inhabituel et surprenant. WOYZECK — /// RFA, COULEUR, 74 MIN., MUNICH 1979. VOSTF D'APRÈS LE DRAME DE GEORG BÜCHNER Woyzek est soldat dans une petite ville de garnison au milieu du xixe siècle. Il est à la caserne et travaille pour aider sa compagne Marie et son enfant illégitime. Un soir, il sombre dans la folie. Woyzeck est la troisième des cinq collaborations du couple mythique Klaus Kinski / Werner Herzog. Mais ici, nous sommes dans un tout autre registre. Tourné en plans séquences et avec des moyens minimalistes, l'interprétation de Kinski donne toute sa force dramatique à Woyzeck, symbole s'il en est des laissés pour compte. 13 NOV. 18H 15 NOV. 14H 18 NOV. 20H 19 NOV. 16H cinéma Star 14 NOV. 20H 16 NOV. 14H 26 NOV. 14H 27 NOV. 18H cinéma Star
  23. 23. FRIC ET FOI / GOD'S ANGRY MAN — /// RFA, COULEUR, 43 MIN., MUNICH 1980. VOSTF AVEC GENE SCOTT Dr. Scott est un prédicateur qui chaque jour anime pendant une dizaine d’heures sa chaîne câblée. Il exhorte les téléspectateurs à se livrer totalement à Dieu, mais aussi à ouvrir leurs portefeuilles pour soutenir son église. S'ils ne donnent pas assez, alors Dieu se mettra en colère et lui avec. Le documentaire s’articule autour d’entretiens avec Scott et de clips de son show télévisé. Il montre un homme en mission, essayant de sauver les gens tout en luttant contre ses propres démons. LE SERMON DE HUIE / HUIE'S SERMON — /// RFA, COULEUR, 43 MIN., MUNICH 1980. VOSTF AVEC HUIE L. ROGERS Les pratiques religieuses d'une communauté noire dans le quartier de Brooklyn à New York. Le prédicateur Huie chante et incite les fidèles à participer avec enthousiasme. Les deux films dont le sujet commun est la religion aux États-Unis s'intéressent à des pratiques religieuses fort différentes. Le premier met en évidence le mélange entre argent, show télévisé et religion. Surtout, il montre le gouffre entre le Dr. Scott du show télévisé et l'homme dans le privé, longuement interviewé en gros plan. Le second film présente le pasteur Huie comme une véritable rock-star capable d'enflam-mer ses fidèles, avec un rythme bien précis. Ici, Werner Herzog renonce à tout commentaire et à toute 23 interview, fait très inhabituel. 1er DÉC. 18H 4 DÉC. 14H 7 DÉC. 11H 14 DÉC. 11H cinéma Star 26 NOV. 18H30 Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses 8 JAN. 18H cinéma Star
  24. 24. 24 FITZCARRALDO — /// RFA, COULEUR, 157 MIN., MUNICH 1982. VOSTF AVEC KLAUS KINSKI, CLAUDIA CARDINALE, JOSÉ LEWGOY, PETER BERLING, HUEREQUEQUE ENRIQUE BOHORQUEZ Brian Sweeney Fitzgerald rêve de construire le plus grand opéra du monde à Iquitos, au coeur de l’Amazonie. Afin de gagner l’argent nécessaire à son projet, il achète une concession de caoutchouc le long du fleuve Uycali, réputé inaccessible à cause de violents rapides. Pour atteindre sa concession, Fitzcarraldo choisit de descendre le fleuve Pachitea, séparé de l’Uycali par une montagne, qu’il veut gravir avec son bateau. Fitzcarraldo est sans doute le film le plus connu de Werner Herzog qui se plaisait à dire qu'il était son meilleur documentaire. De fait, le réalisateur a renoncé à tout truquage pour passer le bateau par-dessus la colline. Fitzcarraldo est un peu un film maudit. Les préparatifs du tournage et le tournage lui-même furent longs et riches en rebondissements. Surtout ils furent propices à la propagation des rumeurs les plus folles et valurent à Werner Herzog une mise au ban dans son pays. Aujourd'hui, c'est bien le film qui reste dans les mémoires et c'est heureux. LA BALLADE DU PETIT SOLDAT / DIE BALLADE VOM KLEINEN SOLDATEN, DER UNTERGRUNDKAMPF DER MISKITO-INDIANER IN NICARAGUA — /// RFA, COULEUR, 45 MIN., MUNICH 1984. VOSTF AVEC DENIS REICHLE En février 1984, Werner Herzog retrouve au Nicaragua le journaliste Denis Reichle pour filmer les conditions de vie et de lutte des enfants-soldats de la guérilla Miskito préparés au combat dès l'âge de neuf ans et engagés comme de véritables mercenaires. On a beaucoup reproché à Werner Herzog de prendre partie ici pour les Indiens Miskito, dont l'armée clandestine était largement financée par les États-Unis, et contre les Sandinistes. Mais de fait, le réali-sateur s'intéresse aux victimes du conflit armé et en particulier aux enfants soldats endoctrinés dès leur plus jeune âge. 12 NOV. 11H 13 NOV. 13H30 & 20H 29 NOV. 13H30 cinéma Star 13 JAN. 20H cinéma Star St-Exupéry : clôture 2 DÉC. 14H 8 DÉC. 18H 11 DÉC. 14H 14 DÉC. 14H cinéma Star
  25. 25. LE PAYS OÙ RÊVENT LES FOURMIS VERTES / WO DIE GRÜNEN AMEISEN TRÄUMEN — /// RFA, COULEUR, 100 MIN., MUNICH 1984. VOSTF Dans le nord de l’Australie, les Aborigènes Wororas et Ritajingus vénèrent depuis 10000 ans le lieu sacré où rêvent les fourmis vertes. Lorsqu’une compagnie d’exploitation minière s’installe sur leurs terres, une délégation des deux communautés essaye d’entraver la progression du chantier. Avec Le pays où rêvent les fourmis vertes, Werner Herzog invente de toute pièce un mythe qui toutefois puise dans la culture aborigène. Le film est une fable écologique. Il fut assez mal accueilli à sa sortie mais mérite d'être redécouvert ne serait-ce que pour les très beaux plans de tornades... GASHERBRUM, LA MONTAGNE LUMINEUSE / GASHERBRUM, DER LEUCHTENDE BERG — /// RFA, COULEUR, 45 MIN., MUNICH 1985. VOSTF AVEC REINHOLD MESSNER, HANS KAMMERLANDER Reinhold Messner est une légende de l’alpinisme. En juin 1984, Werner Herzog le suit tandis qu'il s'apprête, avec son acolyte Hans Kammerlander, à se lancer dans un nouveau pari : faire l’ascension en une seule expédition de deux des sommets de la chaîne Gasherbrum, situés respectivement à 8068 et 8035 mètres entre la Chine et le Pakistan. Messner a déjà fait ces deux ascensions, mais les enchaîner ainsi sans retour au camp de base est un exploit inédit. Deuxième film sur les exploits, Werner Herzog se retrouve ici en présence d'un personnage bien différent de Walter Steiner. Face à un Messner prolixe aux récits bien rôdés, Werner Herzog cherche à « casser la noix » pour pénétrer au plus profond de l'homme qui se cache derrière la façade. Ce documentaire forme avec La Soufrière un programme intitulé « Les ascensions de Werner Herzog ». 25 15 DÉC. 14H 18 DÉC. 18H cinéma Star 12 NOV. 18H 15 NOV. 18H 21 NOV. 16H 28 NOV. 18H 3 DÉC. 18H 5 DÉC. 14H 7 DÉC. 18H 10 DÉC. 14H 13 DÉC. 18H 22 DÉC. 14H 11 JAN. 18H cinéma Star
  26. 26. 26 PORTRAIT WERNER HERZOG / WERNER HERZOG FILMEMACHER — /// RFA, COULEUR, 28 MIN, 1986. VOSTF Dans cet autoportrait, Werner Herzog évoque son enfance et sa jeunesse dans les montagnes éloignées de la «civilisation», son attrait pour le paysage qui marquera toute son oeuvre. COBRA VERDE — /// RFA, COULEUR, 111 MIN., MUNICH 1987. VOSTF AVEC KLAUS KINSKI, LE ROI AMPAW, JOSÉ LEWGOY, SALVATORE BASILE, PETER BERLING D'APRÈS UN ROMAN DE BRUCE CHATWIN THE VICEROY OF QUIDAH Après avoir perdu tout son bétail à cause de la sécheresse, Francisco Manoel quitte le Sertao brésilien, devient hors-la-loi et se fait appeler Cobra Verde. Finalement engagé comme intendant d'un propriétaire terrien, il est envoyé au Dahomey, en Afrique, pour ramener un convoi d'esclaves. Sur place, il ne tarde pas à s'allier au terrible roi du Dahomey. Grandeur et décadence d'un personnage, le film suit la trajectoire d'un homme à tous niveaux hors du commun (cruauté, endurance, parcours) et dont la chute sera brutale. Cobra Verde est la dernière colla-boration avec Kinski et elle ne s'est pas très bien passée. Dès lors, les dernières images du film n'en sont que plus poignantes. LES FRANÇAIS VUS PAR : LES GAULOIS — /// COULEUR, 12 MIN., 1988. VERSION ORIGINALE FRANÇAISE Dans une mini-série pour la télévision sur le particularisme français, dirigée également par Luigi Comencini, Jean-Luc Godard, David Lynch et Andrzej Wajda, Werner Herzog revisite deux mythes hexagonaux : les grands vins et le rugby. 12 NOV. 18H30 Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses 15 DÉC. 18H 19 DÉC. 14H 22 DÉC. 11H cinéma Star 24 DÉC. 11H 26 DÉC. 18H 27 DÉC. 14H 30 DÉC. 11H cinéma Star
  27. 27. WODAABE, LES BERGERS DU SOLEIL / WODAABE, HIRTEN DER SONNE — /// RFA, COULEUR, 52 MIN., MUNICH 1989. VOSTF Les Peuls Wodaabe vivent en nomades à la lisière sud du Sahara, en République du Niger, et vouent un véritable culte à la beauté et à l'élégance. Ce film évoque leur mode d'existence et leurs traditions, en particulier la cérémonie Gereol qui vise à l'élection du plus bel homme de la tribu par deux jeunes filles à la suite d'un véritable concours de beauté. Avec Wodaabe Werner Herzog signe un film qui, s'il semble proche par endroits du film ethnographique, s'en éloigne à d'autres, notamment par l'utilisation de la musique. ÉCHOS D'UN SOMBRE EMPIRE / ECHOS AUS EINEM DÜSTEREN REICH — /// RFA, COULEUR, 91 MIN., MUNICH 1990. VOSTF En 1977, le journaliste Michael Goldsmith devient correspondant spécial en République centrafricaine et couvre le sacre de Jean-Bedel Bokassa qui s'autoproclame empereur. Accusé d'être un espion par le dictateur, il est arrêté et longuement torturé avant d'être relâché. C'est à travers son histoire et de nom-breuses interviews que Werner Herzog revient sur la dictature de Bokassa, un épisode que le réalisateur qualifie de «tragédie shakespearienne». Pour Werner Herzog, Bokassa fait partie de la même famille que Aguirre, c'est pourquoi il refuse pour ce film (et pour nombre d'autres d'ailleurs) le terme de documentaire. 27 19 NOV. 18H30 Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses 9 JAN. 18H cinéma Star 16 DÉC. 14H 19 DÉC. 18H 23 DÉC. 11H cinéma Star
  28. 28. 28 CERRO TORRE, LE CRI DE LA ROCHE / SCHREI AUS STEIN — /// CA / FR / RFA, COULEUR, 105 MIN., MUNICH 1991. VOSTF AVEC DONALD SUTHERLAND, VITTORIO MEZZOGIORNO, MATHILDA MAY, STEFAN GLOWACZ Tout oppose Roccia, 45 ans, alpiniste de renommée internationale, conquérant des plus hauts sommets du monde et Martin, 25 ans, pionnier de l'escalade sportive. Leur différence va les conduire à s'affronter dans l'ascension du Cerro Torre, une tour de granit et de glace en Patagonie, réputée parmi les plus dif-ficiles au monde. Cri de pierre est un film peu connu de Werner Herzog. À sa sortie, Michel Houellebecq (!) écrivit dans les Lettres françaises : « On est tenu en haleine, chaque péripétie surprend. Le travail des scénaristes est excellent, jusqu'à la fin, d'une très belle géométrie, où tout se confirme : il s'agit bien d'une tragédie, d'une tragédie moderne, dérisoire ; et c'est justement ce dérisoire qui constitue le point culminant du tragique. [...] Werner Herzog vient juste, contre toute attente, de réaliser un de ses meilleurs films ». FILM LESSON 1-4 — /// RFA, COULEUR, 4 X 60 MIN., 1991. VO SOUS-TITRÉE ALLEMAND Werner Herzog rencontre des personnalités, parmi lesquelles Michael Kreihsl, Jeff Sheridan, Peter Turrini, Volker Schlöndorff, Kamal Saiful Islam, Philippe Petit ou encore Ryszard Kapuscinski, lors de la Viennale de 1991. 4 JAN. 18H cinéma Star 10 DÉC. 18H30 Projection de deux épisodes à l’Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses
  29. 29. JAG MANDIR, DAS EXZENTRISCHE PRIVATTHEATER DES MAHARADSCHA VON UDAIPUR — /// AT / RFA, COULEUR, 82 MIN., 1991. VOSTF Un inventaire de la culture indienne moderne, à travers l'interview de André Heller, activiste autrichien, manager culturel, auteur, acteur et chansonnier, et l'analyse de son projet, Jag Mandir, théâtre privé excentrique du Maharaja d'Udaipur en Inde. LEÇONS DE TÉNÈBRES / LEKTIONEN IN FINSTERNIS — /// RFA, COULEUR, 50 MIN., MUNICH 1992. VOSTF Koweït, au lendemain de la deuxième guerre du Golf. Werner Herzog cherche, en treize chapitres, des traces de la catastrophe humaine et écologique. Le film est construit comme un récit mythologique sur la fin (images d'Apocalypse) mais aussi sur la résurrection. Il s'inscrit en cela dans la continuité de Fata Morgana. Présenté à la Berlinale en 1992, le réalisateur s'attira les foudres de la critique et du public allemands qui ne supportaient pas l'esthétisme très prononcé du film. Vingt ans plus tard, force est de constater que le réalisateur était en avance sur son temps... LES CLOCHES DES PROFONDEURS, FOI ET SUPERSTITION EN RUSSIE / GLOCKEN AUS DER TIEFE, GLAUBE UND ABERGLAUBE IN RUSSLAND — /// RFA, COULEUR, 60 MIN., MUNICH 1993. VOSTF Au nord de la rivière Yenisei, en Sibérie, Werner Herzog rencontre différentes personnes qui lui font part de leurs croyances religieuses. Rites orthodoxes, chamanisme, paganisme, sorcellerie, exorcisme, fantômes et cités englouties se côtoient lors de ce voyage dans le mystère de la foi. Avec ce film, Werner Herzog poursuit son exploration de la relation qu'entretiennent les êtres qu'il rencontre avec la foi. Pour ce faire, il n'hésite pas à faire dire aux images ce qu'elles ne montrent pas. Mais peu importe. «La vérité des comptables», celle des faits, n'a aucun intérêt. Ce qui compte, c'est cette vérité plus profonde qu'inlassablement il tente, à travers ses images, de faire surgir. 29 16 DÉC. 18H 20 DÉC. 11H 21 DÉC. 14H cinéma Star 24 NOV. 20H 2 DÉC. 14H 8 DÉC. 18H 11 DÉC. 14H 14 DÉC. 14H cinéma Star 1er DÉC. 18H 4 DÉC. 14H 7 DÉC. 11H 14 DÉC. 11H cinéma Star
  30. 30. 30 LA TRANSFORMATION DU MONDE EN MUSIQUE / DIE VERWANDLUNG DER WELT IN MUSIK — /// RFA, COULEUR, 90 MIN., MUNICH 1994. VO ANGLAISE NON SOUS-TITRÉE AVEC WOLFGANG WAGNER, SVEN FRIEDRICH, YOHJI YAMAMOTO, PLACIDO DOMINGO, DIETER DORN, HEINER MÜLLER, WALTRAUD MAIER, SIEGFRIED JERUSALEM Profitant d'un travail de mise en scène à Bayreuth, Werner Herzog tourne un film sur ce qu'on ne voit jamais : les répétitions, la confection des costumes... Par ailleurs, il discute avec d'autres metteurs en scène comme Heiner Müller. Wagner a toujours fait partie de l'univers de Werner Herzog. On l'entend dans La Soufrière, dans Nosfe-ratu , dans Leçons de ténèbres, dans Petit Dieter doit voler. Dès lors, il n'est guère surprenant qu'il se soit tourné vers Bayreuth pour y mettre en scène Lohengrin et consacrer un film à cet endroit mythique dont il montre ici les coulisses, un peu comme l'envers et l'endroit d'une seule et même chose. GESUALDO, MORT À CINQ VOIX / TOD FÜR FÜNF STIMMEN — /// RFA, COULEUR, 60 MIN., MUNICH 1995. VOSTF Le film explore la musique, révolutionnaire et incomprise, de Carlo Gesualdo (1560-1613) ainsi que la légende qui entoure sa personnalité : son château maudit, ses noces, le meurtre de sa femme et de son amant. Entre narrations et entretiens, plusieurs madrigaux composés par Gesualdo sont joués. Une multitude de personnages excentriques peuplent ce film telle cette femme qui dit avoir connu Gesualdo. 3 JAN. 18H cinéma Star 6 JAN. 18H cinéma Star
  31. 31. PETIT DIETER DOIT VOLER / LITTLE DIETER NEEDS TO FLY — /// FR / GB / DE, COULEUR, 60 MIN., MUNICH 1997. VOSTF AVEC DIETER DENGLER Dieter Dengler, Américain d'origine allemande, a toujours rêvé de devenir pilote. Comme cela n'était pas possible en Allemagne, il décide d'émigrer. Après maintes étapes, il finit par réaliser son rêve, mais il est immédiatement envoyé au Vietnam. Durant une mission, son avion est abattu. Il est capturé et reste pri-sonnier six mois durant avant de parvenir à s'évader avec un compagnon d'infortune. Seul Dieter Dengler put être récupéré par un avion américain qui l'avait repéré. Dieter Dengler est l'archétype du personnage herzogien. Un homme qui a un rêve et qui va tout faire pour le réaliser avant de chuter. DIEU ET LES PORTEURS DE FARDEAUX / GOTT UND DIE BELADENEN — /// RFA, COULEUR, 43 MIN., MUNICH 1999. VO ALLEMANDE NON SOUS-TITRÉE Werner Herzog évoque ici la conquête de l'Amérique latine par l'Église catholique. Tourné au Guatemala, le film met en évidence les conséquences du colonialisme religieux sur la vie des habitants de cette partie du monde. Parallèlement à cela, il s'intéresse aux formes syncrétiques du christianisme. Réalisé dans le cadre d'une série oecuménique pour commémorer les 2000 ans du christianisme, Werner Herzog montre à quel point, dans certaines régions, les cultes chrétiens sont méconnaissables. 31 17 NOV. 18H 26 NOV. 11H 1er DÉC. 20H cinéma Star 19 NOV. 18H30 Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses 7 JAN. 18H cinéma Star
  32. 32. 32 LES AILES DE L'ESPOIR / JULIANES STURZ IN DEN DSCHUNGEL — /// DE, COULEUR, 65 MIN., MUNICH 2000. VOSTF 24 décembre 1971 : Werner Herzog et son équipe s'apprêtent à prendre un avion puis reportent finalement leur vol, échappant ainsi au crash qui coûta la vie à 91 personnes. Une seule passagère survécut : Julianne Koepcke, de nationalité allemande et qui vivait depuis son enfance avec ses parents chercheurs au Pérou. Après le crash, dans lequel elle perdit sa mère, elle erra dix jours durant avant de trouver de l'aide. Werner Herzog refait le trajet avec elle. Les ailes de l'espoir est dans la même veine que Petit Dieter doit voler : un destin singulier, une terrible souffrance et une incroyable force de vie. ENNEMIS INTIMES / MEIN LIEBSTER FEIND — /// DE, COULEUR, 95 MIN., MUNICH 1999. VOSTF AVEC KLAUS KINSKI, EVA MATTES, CLAUDIA CARDINALE, BEAT PRESSER, GUILLERMO RIOS, ANDRES VICENTE, JUSTO GONZALEZ Retour sur les relations tumultueuses entre Werner Herzog et son acteur fétiche Klaus Kinski. Huit ans après la disparition de l'acteur, Werner Herzog rend un hommage vibrant à celui qui anima ses tournages. Il a recours pour cela aux témoignages de ceux qui l'ont côtoyé au cours de ces cinq films, à des images d'archives ou encore à des recherches effectuées pour le film. À cet égard, la séquence d'ouverture est tout à fait savoureuse et particulièrement réussie. Réalisé avec beaucoup d'humour, Mon ennemi intime, est un très beau film qui marque pour Werner Herzog une lente et progressive sortie du désert. 24 DÉC. 11H 26 DÉC. 18H 27 DÉC. 14H 30 DÉC. 11H cinéma Star 17 DÉC. 11H 20 DÉC. 14H 22 DÉC. 18H cinéma Star
  33. 33. INVINCIBLE — /// DE, COULEUR, 120 MIN., MUNICH 2001. VOSTF AVEC TIM ROTH, JOUKO AHOLA, ANNA GOURARI, MAX RAABE, UDO KIER L’histoire vraie du forgeron juif polonais Zishe Breitbart, l'homme le plus fort de son temps. À Berlin, Zishe se produit au Palais de l'occulte dirigé par un certain Hanussen. Il enthousiasme la clientèle nazie du cabaret qui voit en lui un Siegfried moderne et la preuve de la supériorité germanique. Pourtant, un jour Zishe, sur scène, décide de devenir Samson, défenseur de son peuple. Avec Invincible, Werner Herzog revient à la fiction. Il convoque pour cela une star (Tim Roth) et des acteurs non professionnels (Jouko Ahola, haltérophile, et Anna Gourari, pianiste) pour construire une fable entre réalité et irréel. Un sujet «casse-cou» dont Werner Herzog se sort plutôt pas mal. PÈLERINAGE / PILGRIMAGE — /// DE, COULEUR, 18 MIN., MUNICH 2001. SANS PAROLE Un film sur les pèlerinages à la Vierge de Guadalupe, à la tombe Saint Sergei à Zagorsk (Russie) et à d’autres endroits dans le monde, mais surtout un film (et une musique) sur la spiritualité intense et la ferveur religieuse. Le film appartient à une série de la BBC intitulée Sound and Film. Werner Herzog a pour cela travaillé avec le compositeur John Tavener. TEN THOUSAND YEARS OLDER — /// DE, COULEUR, 10 MIN., MUNICH 2001. VOSTF Une tribu nomade ayant toujours vécu dans les régions les plus retirées de la forêt brésilienne, entre en contact avec le monde «civilisé». Le film fait partie du long métrage collectif Ten Minutes Older : The Trumpet , auquel ont participé, entre autres, Victor Erice, Abbas Kiarostami, Jim Jarmush et Aki Kaurismaki. 33 2 DÉC. 18H 6 DÉC. 18H 9 DÉC. 14H cinéma Star 7 JAN. 18H cinéma Star 19 NOV. 18H30 Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses 7 JAN. 18H cinéma Star
  34. 34. 34 LA ROUE DU TEMPS / WHEEL OF TIME — /// DE, COULEUR, 80 MIN., MUNICH 2002. VOSTF AVEC SA SAINTETÉ LE XIVe DALAÏ LAMA Un documentaire sur la cérémonie du Kalachakra, principal rituel bouddhiste pour la paix et la tolérance tenu par sa Sainteté le Dalai Lama à Bodh Gaya (Inde) et à Graz (Autriche) en 2002. Il contient des entretiens exclusifs avec le Dalai Lama, l’accès à des rituels secrets filmés pour la première fois, ainsi que des images du pèlerinage au mont sacré Kailash au Tibet. Werner Herzog porte une attention particulière à l'élaboration du mandala qui prend plusieurs jours et qui sera anéanti en quelques secondes. Avec ce film, Werner Herzog se penche une fois encore sur le fait religieux et sur le rapport qu'entretient l'homme avec le sacré. Il établit par ailleurs un parallèle entre les éléments du bouddhisme et ses propres quêtes et intérêts (la recherche du paysage intérieur, l'arpentage du monde par le corps...) LE DIAMANT BLANC / THE WHITE DIAMOND — /// DE, COULEUR, 88 MIN., MUNICH 2004. VOSTF AVEC CRAHAM DORRINGTON, MARK ANTHONY YHAP, ANTHONY MELVILLE, MICHAEL WILK, JAN-PETER MEEWES, JASON GIBSON, RED MAN, THE ROOSTER Graham Dorrington, un ingénieur en aéronautique, a conçu et construit un dirigeable en forme de goutte afin de voler au-dessus de la canopée de la forêt tropicale en Guyane. Douze ans auparavant, une tentative similaire s'était soldée par l'accident tragique de Dieter Plage. On retrouve dans Le diamant blanc le rêve de voler qui était déjà au centre de L'extase du sculpteur sur bois Steiner et dans Petit Dieter doit voler. Tout comme ces deux précédents films, Le diamant blanc est une illustration poignante du rêve qui passe par la case cauchemar. Un très beau film. 2 JAN. 18H cinéma Star 8 DÉC. 20H 24 DÉC. 14H 27 DÉC. 11H 28 DÉC. 18H 31 DÉC. 18H cinéma Star
  35. 35. INCIDENT AU LOCH NESS / INCIDENT AT LOCH NESS — /// USA, COULEUR, 94 MIN., 2004. VOSTF AVEC WERNER HERZOG Werner Herzog part en expédition en Écosse afin de faire toute la vérité sur le monstre qui se cache dans le Loch Ness pour les besoins d'un film intitulé Enigma of Loch Ness. À la même époque, John Bailey réalise un documentaire sur Werner Herzog, baptisé Herzog au pays des merveilles, et suit le cinéaste lors de la préparation du film et sur le tournage. Ce que tous deux ne pouvaient prévoir, c'est que le film de Werner Herzog ne se ferait jamais. Le chaos qui fut le lot de Werner Herzog sur nombre de ses longs métrages l'a poursuivi jusqu'en Écosse, un tragique accident après seulement quelques jours de tournage ayant définitivement interrompu la production... Incident au Loch Ness est un ovni cinématographique. Werner Herzog et Zak Penn se livrent à une auto-parodie 35 pour le plus grand plaisir du public. AU-DELÀ DE L'INFINI / THE WILD BLUE YONDER — /// DE, COULEUR, 81 MIN., MUNICH 2005. VOSTF AVEC BRAD DOURIF, DONALD WILLIAMS, ELLEN BAKER, FRANKLIN CHANG-DIAZ, SHANNON LUCID, MICHAEL MCCULLEY, ROGER DIEHL, TED SWEETSER, MARTIN LO Un extraterrestre, provenant d'une planète océan (The Wild Blue Yonder) située dans la galaxie d'Andromède, est arrivé sur Terre il y a plusieurs décennies après que sa planète est entrée dans une période glaciaire. Il révèle qu'il a essayé avec ses compatriotes de former une communauté sur notre planète, mais sans succès. Avec beaucoup d'humour et de superbes images, Werner Herzog nous livre un film qui est à la fois une fable historique, scientifique, écologique, philosophique et cinématographique. 17 DÉC. 18H30 Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses 25 DÉC. 18H 26 DÉC. 11H 27 DÉC. 18H 30 DÉC. 14H cinéma Star 17 DÉC. 18H 21 DÉC. 11H 23 DÉC. 14H cinéma Star
  36. 36. 36 GRIZZLY MAN — /// USA, COULEUR, 103 MIN., MUNICH 2005. VOSTF AVEC TIMOTHY TREADWELL, WERNER HERZOG, CAROL DEXTER, VAL DEXTER Le portrait de Tim Treadwell, un écologiste controversé et charismatique, qui trouva la mort avec sa compagne, tous deux dévorés par des ours dont ils assuraient la protection. Grizzly Man est une oeuvre charnière dans la filmographie de Werner Herzog. Il marque le grand retour du réalisateur sur le devant de la scène cinématographique. Constitué essentiellement d'extraits de films tournés par Treadwell, Werner Herzog agence ses matériaux pour construire l'image d'un homme à la voix et au comportement enfantins mais à la personnalité complexe. Un film troublant et magnifique. RESCUE DAWN — /// USA, COULEUR, 126 MIN., MUNICH / HOLLYWOOD 2006. VOSTF AVEC CHRISTIAN BALE, STEVE ZAHN, JEREMY DAVIES, PAT HEALY D’APRÈS LE DOCUMENTAIRE LITTLE DIETER NEEDS TO FLY 1965, aube de la guerre du Vietnam. Lors d'une mission secrète, l'avion de Dieter Dengler, pilote de l'armée américaine, est abattu au-dessus du Laos. Retenu en pleine jungle, l'ennemi lui inflige les pires tortures et humiliations. Décidé à lutter pour sa survie, Dieter organise une évasion... 2 DÉC. 20H 3 DÉC. 11H 8 DÉC. 14H 10 DÉC. 11H 11 DÉC. 18H 14 DÉC. 18H cinéma Star 29 DÉC. 18H cinéma Star
  37. 37. RENCONTRES AU BOUT DU MONDE / ENCOUNTERS AT THE END OF THE WORLD — /// USA, COULEUR, 99 MIN., 2007. VO ANGLAISE NON SOUS-TITRÉE À la découverte des individus qui vivent et travaillent en Antarctique. Ce film explore les rêves de la population, la beauté des paysages et les dangers écologiques qui pèsent sur ce territoire. Rencontres au bout du monde peut être considéré comme le dernier volet d'une trilogie scientifique dont les deux premières parties seraient Au-delà de l’infini et Le diamant blanc. Dans les trois films, les scientifiques sont présentés comme des «rêveurs professionnels» ainsi que le déclare un habitant de la base de Mac Murdo. BAD LIEUTENANT, ESCALE À LA NOUVELLE-ORLÉANS / BAD LIEUTENANT, PORT OF CALL NEW ORLEANS — /// USA, COULEUR, 122 MIN., 2009. VOSTF AVEC NICOLAS CAGE, EVA MENDES, VAL KILMER, ALVIN «XZIBIT» JOINER, FAIRUZA BALK, SHAWN HATOSY, JENNIFER COOLIDGE Terence McDonagh est lieutenant à la police criminelle de La Nouvelle-Orléans. En sauvant un détenu de la noyade pendant l’ouragan Katrina, il s’est gravement blessé au dos. Désormais, pour ne pas trop souffrir, il prend des médicaments puissants, souvent, bien trop souvent… Parce que Terrence est sur les traces d’un gros dealer qui a tué une famille entière d’immigrants africains, il doit mener une enquête périlleuse. En quelques heures, tous les enjeux de sa carrière et de sa vie vont se combiner pour devenir sa pire épreuve. Peut-être le plus grand rôle de Nicolas Cage, parfait en lieutenant aux méthodes peu orthodoxes... 37 29 DÉC. 14H cinéma Star 6 NOV. 20H Université de Strasbourg, Patio, amphi Cavaillès : ouverture 18 DÉC. 14H 21 DÉC. 18H 23 DÉC. 18H 10 JAN. 18H cinéma Star
  38. 38. 38 DANS L'OEIL D'UN TUEUR / MY SON MY SON WHAT HAVE YE DONE — /// USA, DE, COULEUR, 91 MIN., 2009. VOSTF AVEC MICHAEL SHANNON, GRACE ZABRISKIE, WILLEM DAFOE, CHOË SEVIGNY, BRAD DOURIF, UDO KIER Brad McCullum doit interpréter sur scène le rôle d'Oreste qui a assassiné sa mère, Clytemnestre. Mais la réalité rejoint la fiction… Présenté en même temps que Bad Lieutenant à la Mostra de Venise en 2009, My Son, My Son What Hava Ye Done est un film totalement déjanté qui brasse toute la mythologie Werner Herzogienne. LA GROTTE DES RÊVES PERDUS / CAVE OF FORGOTTEN DREAMS — /// CA, USA, FR, COULEUR, 90 MIN, 2D, 2010. VOSTF Un film sur la grotte Chauvet, grotte ornée paléolithique située en Ardèche (France), inaccessible au public, qui comporte quelque 420 représentations d’animaux, peintes ou gravées, datant de 31 000 ans avant notre ère. Werner Herzog a été autorisé à pénétrer en ce lieu et entreprend un voyage saisissant capté avec des caméras 3D, à la découverte de la naissance de l’art… HAPPY PEOPLE, A YEAR IN THE TAIGA — /// USA, COULEUR, 90 MIN., 2010. VO ALLEMANDE NON SOUS-TITRÉE Documentaire sur la vie des communautés vivant au coeur de la Sibérie. 17 DÉC. 14H 20 DÉC. 18H cinéma Star 24 DÉC. 18H 26 DÉC. 14H 28 DÉC. 11H cinéma Star 30 DÉC. 18H cinéma Star
  39. 39. INTO THE ABYSS — /// USA, COULEUR, 105 MIN., 2011. VOSTF Le film propose un regard sur le crime et sur la réponse qu’y apporte l’État. Werner Herzog rencontre un condamné à mort, Michael Perry (†), et son complice, Jason Burkett, condamné, lui, à la perpétuité. Il alterne entretiens avec les condamnés, les familles des victimes, ou rencontre un ancien bourreau qui a décidé de ne plus perpétrer d'exécution. Into The Abyss est le premier film d'une série saisissante sur la peine de mort aux États-Unis. Comme son titre l'indique, c'est à un regard dans les profondeurs de l'abyme humain que Werner Herzog nous convie. ON DEATH ROW, SAISONS I & II — /// USA, GB, COULEUR, 50 MIN. X 8, 2011 – 13. AVEC HANK SKINNER, JAMES BARNES, JOSE GARCIA, GEORGE RIVAS (†), LINDA CARTY, DARLIE ROUTIER, ROBERT FRATTA, DOUGLAS FELDMAN (†), BLAINE MILAM. Série-documentaire de huit épisodes composée d'entretiens avec des condamnés à mort aux États-Unis. Dernière oeuvre en date de Werner Herzog, les deux séries Death Row sont d'une incroyable force. Werner Herzog atteint ici le sommet de son art. À travers des entretiens magistralement menés, il dresse avec discernement, retenue et respect un portrait effrayant de l'humanité sans jamais tomber dans le voyeu-risme ou le misérabilisme. Réalisés pour la télévision, les huit films de cette série sont paradoxalement 39 des grands moments de cinéma. 11 DÉC. 20H 25 DÉC. 14H 28 DÉC. 14H 29 DÉC. 11H 12 JAN. 18H cinéma Star 15 NOV. 20H Douglas Feldman / Darlie Routier, VOSTF, en présence de Werner Herzog au cinéma Star Saint-Exupéry 3 DÉC. 18H30 Hank Skinner / Jose Garcia et George Rivas, VO anglaise non sous-titrée à l’Université de Strasbourg, Nouveau Patio, salle des Thèses 15 DÉC. 20H James Barnes / Linda Carty, VO anglaise non sous-titrée, au cinéma Star 13 JAN. 18H Robert Fratta / Blaine Milam, VO anglaise non sous-titrée, au cinéma Star
  40. 40. 40 ODE À L’AUBE DE L’HUMANITÉ / ODE AUF DEN MORGEN DER MENSCHHEIT — /// USA, COULEUR, 40 MIN., 2011. VO ALLEMANDE NON SOUS-TITRÉE Portrait du compositeur Ernst Reijseger, en plein travail sur la bande-originale du film La grotte des rêves perdus. PROGRAMME COURTS & MOYENS — LES FILMS DE CE CATALOGUE SONT PRÉSENTÉS PAR ORDRE CHRONOLOGIQUE. LORS DE LEUR DIFFUSION EN SALLE, CERTAINS SONT REGROUPÉS PAR PROGRAMMES. EN VOICI LA LISTE. • « Les ascensions de Werner Herzog » : La Soufrière - Gasherbrum • Héraclès - Signes de vie •La grande extase du sculpteur sur bois Steiner – Petit Dieter doit voler • Personne ne veut jouer avec moi – Le pays du silence et de l’obscurité • Fric et foi – Les cloches des profondeurs • La ballade du petit soldat – Leçons de ténèbres • Les ailes de l’espoir - Les Français vus par : Les Gaulois • PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES 1 Lost Western - La défense sans pareil de la forteresse Deutschkreutz - Mesures contre les fanatiques - Dernières paroles - Avenir bouché • PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES 2 Gesualdo, mort à cinq voix - Ode à l’aube de l’humanité • PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES 3 Dieu et les porteurs de fardeaux - Pèlerinage - Ten Thousand Years Older • PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES 4 Le sermon de Huie - How Much Wood Would a Woodchuck Chuck • PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES 5 Les médecins volants de l’Afrique de l’Est - Wodaabe, les bergers du soleil 6 JAN. 18H cinéma Star
  41. 41. 41 JEUDI 6 NOV. 2014 20H00 1 OUVERTURE : Bad Lieutenant, escale à la Nouvelle-Orléans MERCREDI 12 NOV. 2014 11H Fitzcarraldo — 14H La ballade de Bruno — 18H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum — 18H30 2 Lost Western / La grande extase du scuplteur sur bois Steiner / Portrait Werner Herzog — 20H Héraclès / Signes de vie JEUDI 13 NOMVEBRE 2014 13H30 Fitzcarraldo — 18H Nosferatu, fantôme de la nuit — 20H Fitzcarraldo VENDREDI 14 NOVEMBRE 2014 14H Héraclès / Signes de vie — 18H L’énigme de Kaspar Hauser — 20H Woyzeck SAMEDI 15 NOVEMBRE 2014 14H Nosferatu, fantôme de la nuit — 18H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum — 20H 3 On Death Row : Douglas Feldman / Darlie Routier, en présence de W. Herzog DIMANCHE 16 NOVEMBRE 2014 14H Woyzeck — 18H Les nains aussi ont commencé petits — 20H La ballade de Bruno PROGRAMMATION — SAUF MENTION CONTRAIRE, LES SÉANCES ONT LIEU AU CINÉMA STAR DE STRASBOURG 1 : université, amphi Cavaillès, Patio 2 : université, salle des Thèses, Nouveau Patio 3 : cinéma Star Saint-Exupéry TOUS LES FILMS SONT EN VO SOUS-TITRÉE FRANÇAIS SAUF MENTION CONTRAIRE TARIFS SÉANCES À L’UNIVERSITÉ DE STRASBOURG entrée libre dans la limite des places disponibles SÉANCES AUX CINÉMAS STARS pendant le Festival Augenblick (12 > 29 nov.) : tarif unique 4,50 € hors Festival Augenblick : tarifs normaux en vigueur séance du samedi 15 nov. en présence de Werner Herzog : 13,80€ / tarif étudiant : 10€ prévente à partir du 24 oct.
  42. 42. LUNDI 17 NOVEMBRE 2014 42 14H L’énigme de Kaspar Hauser — 18H La grande extase du scuplteur Steiner / Petit Dieter doit voler — 20H L’énigme de Kaspar Hauser MARDI 18 NOVEMBRE 2014 14H Les nains aussi ont commencé petits — 18H La ballade de Bruno — 20H Nosferatu, fantôme de la nuit MERCREDI 19 NOVEMBRE 2014 16H Nosferatu, fantôme de la nuit — 18H30 2 Wodaade, les bergers du soleil / Ten Thousand Years Older / Dieu et les porteurs de fardeaux VO ALLEMANDE NON SOUS-TITRÉE JEUDI 20 NOVEMBRE 2014 16H L’énigme de Kaspar Hauser VENDREDI 21 NOVEMBRE 2014 16H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum LUNDI 24 NOVEMBRE 2014 16H La ballade de Bruno — 20H Leçons de ténèbres en partenariat avec le Département des Arts du spectacle MARDI 25 NOVEMBRE 2014 16H Héraclès / Signes de vie MERCREDI 26 NOVEMBRE 2014 11H La grande extase du scuplteur Steiner / Petit Dieter doit voler — 14H Woyzeck — 18H Les nains aussi ont commencé petits — 18H30 2 Le sermon de Huie / How Much Wood Would A Woodchuck Chuck JEUDI 27 NOVEMBRE 2014 14H Héraclès / Signes de vie — 18H Woyzeck VENDREDI 28 NOVEMBRE 2014 14H Les nains aussi ont commencé petits — 18H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum SAMEDI 29 NOVEMBRE 2014 13H30 Fitzcarraldo — 18H L’énigme de Kaspar Hauser DIMANCHE 30 NOVEMBRE 2014 11H Fata Morgana — 14H Personne ne veut jouer avec moi / Le pays du silence et de l’obscurité — 18H Coeur de verre LUNDI 01er DÉCEMBRE 2014 14H Aguirre, la colère de Dieu — 18H Fric et Foi / Les cloches des profondeurs — 20H La grande extase du scuplteur Steiner / Petit Dieter doit voler en partenariat avec le Département des Arts du spectacle
  43. 43. 43 MARDI 02 DÉCEMBRE 2014 14H La ballade du petit soldat / Leçons de ténèbres — 18H Invincible — 20H Grizzly Man en partenariat avec la FEDEPSY MERCREDI 03 DÉCEMBRE 2014 11H Grizzly Man — 14H Coeur de verre — 18H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum — 18H30 2 On Death Row : Hank Skinner / Jose Garcia et George Rivas VO ANGLAISE NON SOUS-TITRÉE JEUDI 04 DÉCEMBRE 2014 14H Fric et Foi / Les cloches des profondeurs — 18H Fata Morgana VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014 14H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum — 18H Personne ne veut jouer avec moi / Le pays du silence et de l’obscurité SAMEDI 06 DÉCEMBRE 2014 11H Personne ne veut jouer avec moi / Le pays du silence et de l’obscurité — 14H Aguirre, la colère de Dieu — 18H Invincible DIMANCHE 07 DÉCEMBRE 2014 11H Fric et Foi / Les cloches des profondeurs — 14H Fata Morgana — 18H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum LUNDI 08 DÉCEMBRE 2014 14H Grizzly Man — 18H La ballade du petit soldat / Leçons de ténèbres — 20H Le diamant blanc en partenariat avec le Département des Arts du spectacle MARDI 09 DÉCEMBRE 2014 14H Invincible — 18H Coeur de verre MERCREDI 10 DÉCEMBRE 2014 11H Grizzly Man — 14H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum — 18H Aguirre, la colère de Dieu — 18H30 2 Film Lesson (2 épisodes) VO ANGLAISE NON SOUS-TITRÉE JEUDI 11 DÉCEMBRE 2014 14H La ballade du petit soldat / Leçons de ténèbres — 18H Grizzly Man — 20H Into The Abyss en partenariat avec Rue 89 VENDREDI 12 DÉCEMBRE 2014 14H Fata Morgana — 18H Personne ne veut jouer avec moi / Le pays du silence et de l’obscurité SAMEDI 13 DÉCEMBRE 2014 11H Coeur de verre — 14H Aguirre, la colère de Dieu — 18H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum
  44. 44. DIMANCHE 14 DÉCEMBRE 2014 44 11H Fric et Foi / Les cloches des profondeurs — 14H La ballade du petit soldat / Leçons de ténèbres — 18H Grizzly Man LUNDI 15 DÉCEMBRE 2014 14H Le pays où rêvent les fourmis vertes — 18H Cobra Verde — 20H On Death Row : James Barnes / Linda Carty en partenariat avec le Département des Arts du spectacle VO ANGLAISE NON SOUS-TITRÉE MARDI 16 DÉCEMBRE 2014 14H Échos d’un sombre empire — 18H Jag Mandir, Das exzentrische Privattheater des Maharadscha von Udaipur MERCREDI 17 DÉCEMBRE 2014 11H Ennemis intimes — 14H Dans l’oeil d’un tueur — 18H Au-delà de l’infini — 18H30 2 Incident au Loch Ness JEUDI 18 DÉCEMBRE 2014 14H Bad Lieutenant, escale à la Nouvelle-Orléans — 18H Le pays où rêvent les fourmis vertes VENDREDI 19 DÉCEMBRE 2014 14H Cobra Verde — 18H Échos d’un sombre empire SAMEDI 20 DÉCEMBRE 2014 11H Jag Mandir, Das exzentrische Privattheater des Maharadscha von Udaipur — 14H Ennemis intimes — 18H Dans l’oeil d’un tueur DIMANCHE 21 DÉCEMBRE 2014 11H Au-delà de l’infini — 14H Jag Mandir, Das exzentrische Privattheater des Maharadscha von Udaipur — 18H Bad Lieutenant, escale à la Nouvelle-Orléans LUNDI 22 DÉCEMBRE 2014 11H Cobra Verde — 14H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum — 18H Ennemis intimes MARDI 23 DÉCEMBRE 2014 11H Échos d’un sombre empire — 14H Au-delà de l’infini — 18H Bad Lieutenant, escale à la Nouvelle-Orléans MERCREDI 24 DÉCEMBRE 2014 11H Les ailes de l’espoir / Les Français vus par : Les Gaulois — 14H Le diamant blanc — 18H La grotte des rêves perdus (projection en 2D) JEUDI 25 DÉCEMBRE 2014 14H Into The Abyss — 18H Incident au Loch Ness
  45. 45. 45 VENDREDI 26 DÉCEMBRE 2014 11H Incident au Loch Ness — 14H La grotte des rêves perdus (projection en 2D) — 18H Les ailes de l’espoir / Les Français vus par : Les Gaulois SAMEDI 27 DÉCEMBRE 2014 11H Le diamant blanc — 14H Les ailes de l’espoir / Les Français vus par : Les Gaulois — 18H Incident au Loch Ness DIMANCHE 28 DÉCEMBRE 2014 11H La grotte des rêves perdus (projection en 2D) — 14H Into The Abyss — 18H Le diamant blanc LUNDI 29 DÉCEMBRE 2014 11H Into The Abyss — 14H Rencontres au bout du monde VO ANGLAISE NON SOUS-TITRÉE — 18H Rescue Dawn MARDI 30 DÉCEMBRE 2014 11H Les ailes de l’espoir / Les Français vus par : Les Gaulois — 14H Incident au Loch Ness — 18H Happy people, un an dans la Taïga MERCREDI 31 DÉCEMBRE 2014 18H Le diamant blanc JEUDI 01er JANVIER 2015 18H Les nains aussi ont commencé petits VENDREDI 02 JANVIER 2015 18H La roue du temps SAMEDI 03 JANVIER 2015 18H La transformation du monde en musique DIMANCHE 04 JANVIER 2015 18H Le cri de la roche LUNDI 05 JANVIER 2015 18H Prog courts 1 VOIR DÉTAILS PAGE 40 MARDI 06 JANVIER 2015 18H Prog courts 2 VOIR DÉTAILS PAGE 40 MERCREDI 07 JANVIER 2015 18H Prog courts 3 VOIR DÉTAILS PAGE 40 JEUDI 08 JANVIER 2015 18H Prog courts 4 VOIR DÉTAILS PAGE 40 VENDREDI 09 JANVIER 2015 18H Prog courts 5 VOIR DÉTAILS PAGE 40 SAMEDI 10 JANVIER 2015 18H Bad Lieutenant, escale à la Nouvelle-Orléans DIMANCHE 11 JANVIER 2015 18H Les ascensions de Werner : La Soufrière / Gasherbrum LUNDI 12 JANVIER 2015 18H Into The Abyss MARDI 13 JANVIER 2015 18H On Death Row : Robert Fratta / Blaine Milam VO ANGLAISE NON SOUS-TITRÉE — 20H 3 CLÔTURE : Fitzcarraldo
  46. 46. 46 OUVRAGES ET TEXTES DE WERNER HERZOG — SUR LE CHEMIN DES GLACES P.O.L., Paris 1988 CONQUÊTE DE L’INUTILE Capricci, Paris 2009 «REDE ÜBER DAS EIGENE LAND». IN : REDEN ÜBER DAS EIGENE LAND : DEUTSCHLAND 2. Bertelsmann, Munich 1984 «SCHWANGER GEHEN MIT GANZEN PROVINZEN». ÜBER DEN LANDSCHAFTSMALER HERCULES SEGERS.» IN : SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 4 / 5 juin 1983 OUVRAGES SUR WERNER HERZOG — FEROCIOUS REALITY : WERNER HERZOG AND DOCUMENTARY CINEMA Ames, Eric, University of Minnesota Press, Min-neapolis 2013 MANUEL DE SURVIE Aubron, Hervé / Burdeau, Emmanuel, Capricci, Nantes 2008 LA QUÊTE ANTHROPOLOGIQUE DE WERNER HERZOG Carré, Valérie, Documentaires et fictions en regard, Presses Universitaires de Strasbourg, Strasbourg 2008 WERNER HERZOG Carrère, Emmanuel, Edilio, Paris 1982 WERNER HERZOG. A GUIDE FOR THE PERPLEXED Cronin, Paul, Conversations With Paul Cronin. Faber & Faber, Londres 2014 A COMPANION TO WERNER HERZOG Prager, Brad (Éd.), Wiley-Blackwell, Londres 2012 LEKTIONEN IN HERZOG. NEUES ÜBER DEUTSCHLANDS VERLORENEN FILMAUTOR WERNER HERZOG UND SEIN WERK, Chris Wahl (Éd.), Edition text / kritik, Munich 2011 BIBLIOGRAPHIE —
  47. 47. 47 ADRESSES DES LIEUX DE PROJECTION — SITE INTERNET DE L’ÉVÉNEMENT werner-herzog.unistra.fr CINÉMA STAR 27 rue du Jeu des Enfants, Strasbourg / 03 Préfecture 88 22 33 95 www.cinema-star.com / contacts@cinema-star.com CINÉMA STAR SAINT-EXUPÉRY 18 rue du 22 Novembre, Strasbourg / 03 88 32 34 82 www.cinema-star.com / contacts@cinema-star.com VIDÉO LES BEAUX JOURS – MAISON DE L’IMAGE 31 rue Kageneck, Strasbourg / 03 88 23 86 51 www.videolesbeauxjours.org / vlbj@videolesbeauxjours.org UNIVERSITÉ DE STRASBOURG PEGE - 61 Avenue de la Forêt Noire, Strasbourg Salle des Thèses – Nouveau Patio, Strasbourg Amphi Cavaillès – Patio, Strasbourg Service de l’action culturelle / 03 68 85 66 28 www.culture.unistra.fr / shedtmann@unistra.fr LES SALLES INDÉPENDANTES D’ALSACE DANS LE CADRE DU FESTIVAL AUGENBLICK festival-augenblick.fr ADRESSES — Place de l’Esplanade Mairie Opéra Théâtre Bibliothèque Nationale Universitaire Mission opération campus de Strasbourg Palais Universitaire 4 5 6 1 1 2 3 4 5 6 2 3

×