Document mis à jour le 14/03/12
Photo : Chritophe DAUTRICHE

avec l’aimable collaboration de Cyril GOTTIEB
(conseiller péd...
Document mis à jour le 14/03/12

Démarche
Même si il est possible de réaliser une activité boomerang avec des cycle1 (j’ai...
Document mis à jour le 14/03/12

POUR SAVOIR
OÙ ON EN EST

POUR APPRENDRE
ET PROGRESSER

POUR MESURER
LES PROGRÈS

séance ...
Document mis à jour le 14/03/12

Même si l’une des caractéristiques principales de l’activité est la réalisation de ses pr...
Document mis à jour le 14/03/12

GAUCHER
Tenez votre boomerang entre vos doigts repliés et le
pouce, en pinçant la pale.
M...
Document mis à jour le 14/03/12

Eléments
d’observations

TENUE

le lanceur tient bien son boomerang
entre le poing et le ...
7

Document mis à jour le 14/03/12

Comment stimuler l’activité ? :
Si vous voulez stimuler l’activité et permettre à vos ...
8
Niveau :

TOUS
NIVEAUX

échauffement
échauffement

Activité :

ENTRER DANS
L’ACTIVITE

Objectifs :

Réveiller l’apparei...
9
Niveau :

1
tiré de « BOOMERANG » livre de Benjamin RUHE

BOOM
BOOM
PETANQUE
PETANQUE

Objectifs :

Améliorer sa techni...
10
Niveau :

1

LE RUG’BOOM
LE RUG’BOOM

Objectifs :

Retirer les appréhensions liées au rattrapage

Lire le vol du boom...
11
Niveau :

2

LE BOOM AU
LE BOOM AU
CENTRE
CENTRE

Objectifs :

Améliorer l’orientation de son lancer

Précision du re...
12
Niveau :

2

LE RELAIS
LE RELAIS

Activité :

LANCER RELAIS

Objectifs :

amélioration des sensations kinesthésiques d...
13
Niveau :

2

LA BATAILLE
LA BATAILLE

Objectifs :

Améliorer sa lecture de vol

Améliorer son placement

Améliorer s...
14
Niveau :

2

LA CHASSE
LA CHASSE

Objectifs :

Réduire le temps de vol

Améliorer son rattrapage

Réagir à un signal...
15
Niveau :

2

A TOI, A MOI
A TOI, A MOI

Objectifs :

Améliorer sa lecture de vol

Lancer pour que le boomerang vole l...
16
Niveau :

2

BOOM !
BOOM !

Objectifs :

Réduire le temps de vol

Améliorer son rattrapage

Courir vite
Dispositif :...
17
Niveau :

3

LE GAGNELE GAGNETERRAIN
TERRAIN

Objectifs :

Voir la corrélation entre la durée de vol et la durée de la...
18

Document mis à jour le 14/03/12

Description des trajectoires
du boomerang
VENT

D : Il atterrit à ta gauche sans avoi...
Document mis à jour le 14/03/12

Actions

FIN DE VOL
PLONGEANT
REDUISANT LA
DUREE DE VOL

VOL HAUT POUR
AUGMENTER
LA DUREE...
Document mis à jour le 14/03/12

Actions

FIN DE VOL
PLONGEANT
REDUISANT LA
DUREE DE VOL

VOL HAUT POUR
AUGMENTER
LA DUREE...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Unite apprentissage boomerang

1 388 vues

Publié le

Unite apprentissage boomerang

Publié dans : Sports, Formation, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 388
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
296
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Unite apprentissage boomerang

  1. 1. Document mis à jour le 14/03/12 Photo : Chritophe DAUTRICHE avec l’aimable collaboration de Cyril GOTTIEB (conseiller pédagogique EPS de la circonscription de Sud-Nivernais II) « La passion ne vaut que si elle est partagée. » 1 Document réalisé par Jérôme MINARD, (enseignant, Usépien, lanceur et ex-président de France Boomerang Fédération)
  2. 2. Document mis à jour le 14/03/12 Démarche Même si il est possible de réaliser une activité boomerang avec des cycle1 (j’ai eu plusieurs fois l’occasion de le faire au sein de ma classe avec toujours le même succès), la proposition d’unité d’apprentissage que je livre ici est plus particulièrement destinée à des élèves de cycle 3. Idéalement, cette programmation vient en prolongement d’une activité de lancer ou bien fait suite à un cycle hand-ball, badminton ou tennis… ou toute activité où le geste de projection vers l’avant est utilisé. Cependant, il est tout à fait réalisable de lancer l’activité sans pré-requis. Toutefois, il est possible que vous ayez à multiplier les premières séances. Globalement la démarche se déroule en 4 étapes et 12 séances. 1) « Pour entrer dans l’activité » : séances 1 à 3 Les premières séances permettent de se familiariser avec le boomerang, de dédramatiser le rattrapage voire de prendre en compte les premiers paramètres techniques que sont les conditions aérologiques : sens et force du vent. Pour ce faire, nous alternerons des périodes (10 à 15’) de lancer individuel, temps mis à profit pour donner des conseils et reprendre le geste de l’élève, avec des périodes collectives où le jeu d’équipe trouvera pleinement sa place. 2) « Situations de référence initiales » : séance 4 et 5 Ces séances permettront à chacun de voir le but à atteindre et le chemin qu’il devra accomplir pour y parvenir. Il s’agit de situations mettant en œuvre la performance individuelle pour la performance du collectif. Quatre situations sont retenues (voir tableau ci-après), celles que nous retrouverons lors de la dernière séance. Nous mettrons à profit ces séances pour recenser les difficultés rencontrées afin de définir les nouveaux axes de travail (voir grille de suivi). 3) « Pour apprendre et progresser » : séance 6 à 11 Comme pour la partie 1, nous travaillerons alternativement sur des phases individuelles et collectives. Les phases collectives se feront sous la forme de rencontres où l’élément déterminant de la stratégie de jeu sera justement le point vu en situation individuelle. 4) « Pour mesurer ses progrès » : séance 12 Cette séance reprendra les jeux de la situation de référence sous forme de tournoi afin que chacun puisse apprécier ses progrès : maniement de l’engin, expérience de jeu, stratégie de jeu au service de la performance et du collectif. Celte dernière séance peut également se faire dans le cadre d’une rencontre de secteur (USEP). Celle-ci se déroulera en deux temps : une première partie basée sur des ateliers de jeux préparatoires et une seconde sur les situations de références. Par ailleurs, il est tout à fait envisageable de proposer à l’ensemble de l’école et des parents : une démonstration de boomerang, suivie, pourquoi pas, d’une initiation. Une exposition des boomerangs réalisés (type exposition de productions plastiques) peut également voir le jour. 2 Avant-propos : Le travail que vous trouverez ici est la synthèse d’une de mes passions et de mon métier. 25 ans de boomerang et presque autant d’enseignement. Depuis le début, j’ai toujours chercher à transmettre cette passion et notamment auprès des plus jeunes. Voilà déjà plusieurs années que je réalise des documents autour de l’animation boomerang. Celui-ci a été plus particulièrement pensé pour la mise en place de l’activité dans le cadre scolaire et de l’USEP. Cependant, il pourra être adapté aux besoins des clubs et autres structures d’animation. Ce document est surtout le vôtres. Jérôme Minard
  3. 3. Document mis à jour le 14/03/12 POUR SAVOIR OÙ ON EN EST POUR APPRENDRE ET PROGRESSER POUR MESURER LES PROGRÈS séance 1 à 3 séance 4 et 5 séance 6 à 11 séance 12 Des situations de découverte et d’apprentissage : situations de référence : Des situations organisées autour d’ateliers et de jeux en équipes : Situations de référence : Objectifs :  connaître et utiliser les techniques statiques de tenue, positionnement, et orientation du boomerang,  connaître et utiliser les techniques de positionnement et orientation du lanceur,  connaître et utiliser les techniques dynamiques de transmission d’énergie au boomerang,  reconnaître une trajectoire de vol correcte,  lire une trajectoire de vol  se positionner pour réception le boomerang. Jeux utilisés :  boom’pétanque  rug’boom  boom au centre  le relais  la bataille... Objectifs :  connaître et vivre les situations de jeu références,  analyser les difficultés posées par les différentes situations, les lister Jeux de référence : 1. opposition directe :  le relais (variante)  le gagne-terrain (variante) 2. opposition différée :  Rug’boom (maxi 12*)  Boom’ pétanque (12 lancers*) * équipe de 4 lanceurs effectuant 1 lancer pour chaque partenaire (Rug’boom) ou 3 lancers par joueur (Boom’pétanque) EVALUATION DIAGNOSTIQUE Objectifs :  lire et analyser la lecture de vol pour modifier son lancer,  maîtriser le rattrapage,  agir sur son appareil, son lancer et son rattrapage pour augmenter la durée de vol,  proposer un lancer correct pour une bonne réception,  agir sur son appareil et son lancer pour ralentir son boomerang en fin de vol. Jeux utilisés :  boom’pétanque  rug’boom  boom au centre  la chasse  à toi, à moi  la bataille  boom !  gagne-terrain EVALUATION FORMATIVE Objectifs :  utiliser l’ensemble de ses compétences (théoriques, physiques, techniques) liées à l’activité pour optimiser ses performances,  performer pour l’équipe,  confronter sa performance à celles d’autres équipes  comprendre ses erreurs ou contreperformances pour continuer à progresser Jeux de référence : 1. opposition directe :  le relais (variante)  le gagne-terrain (variante) 2. opposition différée :  Rug’boom (maxi 12*)  Boom’ pétanque (12 lancers*) * (voir situations de référence : séance 4 et 5) EVALUATION SOMMATIVE Idée de présentation « proposition d’unité d’apprentissage : frisbee » de David LESCHI 3 POUR ENTRER DANS L’ACTIVITÉ
  4. 4. Document mis à jour le 14/03/12 Même si l’une des caractéristiques principales de l’activité est la réalisation de ses propres boomerangs pour lancer, nous nous contenterons de boomerangs du commerce qui, si ils sont bien choisis, offrent d’excellentes qualités. Pour débuter : je conseille un modèle mousse et plus particulièrement le CHE (modèle développé par Jérôme ROYO, un des meilleurs lanceurs français, en collaboration avec LMI&Fox, gage supplémentaire de qualité). Ce modèle offre d’excellentes performances de vol, y compris en extérieur (assez bonne résistance aux vents légers) tout en remplissant à 100% les conditions de sécurité. Pour aller plus loin : A l’unanimité des lanceurs, le modèle SPIN RACER (développé par Christian JABET et LMI&Fox) est idéal pour le lanceur débutant qui souhaite progresser dans l’activité. Ses performances de vol sont indéniables. Sa portée et sa résistance au vent sont bien meilleurs. Il requiert un geste sûr et quelques précautions d’utilisation comme le port d’une casquette voire de lunettes. Avec ce boomerang, vos élèves auront réellement l’impression d’avoir franchi une nouvelle étape. le CHE, préféré le modèle en mousse rigide ATTENTION ! : Lors de l’acquisition de vos boomerangs, choisissez une série pour droitiers et gauchers (4 pour 1). L’idéal est de disposer des deux modèles en nombre suffisant. Un minimum de 4 droitiers et un gaucher de chaque est indiqué. Le confort est une dizaine d’engins pour chaque modèle. le SPIN RACER, préféré le modèle « flotteur » Où acheter ces boomerang : LMI & Fox, fabriquant et distributeur, vous offrira du matériel extrêmement fiable à des prix « scolaires » tout à fait intéressants. Vous pourrez commander en ligne directement sur leur site : http://www.lmifox.com 4 Quel matériel utiliser ?
  5. 5. Document mis à jour le 14/03/12 GAUCHER Tenez votre boomerang entre vos doigts repliés et le pouce, en pinçant la pale. Mettre la pale libre le plus possible en arrière comme sur la photo pour favoriser la rotation La face décorée doit être orientée vers vous. Repérez la direction du vent. Sur les photos, c’est la canne à vent (piquet surmonté d’un ruban situé devant le lanceur ) qui l’indique. Puis, repérez votre angle au vent. Préparez vous à lancer à droite du vent, avec un angle de 45°. Le boomerang, lui, est placé verticalement, c’est ainsi qu’il quittera votre main. Positionner votre pied droit dans la direction du lancer. Fixez votre point de visée du regard. Préparez-vous à lancer, penser à bien décoller le coude du corps. Pendant le jet : Votre coude doit rester à la même hauteur que votre épaule. Votre regard est fixé sur le point de visée. N’oubliez pas de lever votre pied gauche en fin de geste afin de dynamiser votre lancer. DROITIER TENUE ORIENTATION (lanceur, boomerang) PLACEMENT (lanceur) GESTE Nota : je vous conseille d’imprimer cette fiche de synthèse pour que les groupe d’élèves puissent s’y référer sur le terrain. Elle est également la référence de la fiche de suivi. Tenez votre boomerang entre vos doigts repliés et le pouce, en pinçant la pale. Mettre la pale libre le plus possible en arrière comme sur la photo pour favoriser la rotation La face décorée doit être orientée vers vous. Repérez la direction du vent. Sur les photos, c’est la canne à vent (piquet surmonté d’un ruban situé devant le lanceur ) qui l’indique. Puis, repérez votre angle au vent. Préparez vous à lancer à droite du vent, avec un angle de 45°. Le boomerang, lui, quittera votre main à la verticale. Positionner votre pied gauche dans la direction du lancer. Fixez votre point de visée du regard. Préparez-vous à lancer, penser à bien décoller le coude du corps. Pendant le jet : Votre coude doit rester à la même hauteur que votre épaule. Votre regard est fixé sur le point de visée. N’oubliez pas de lever votre pied droit en fin de geste afin de dynamiser votre lancer. Document réalisé d’après des informations recueillies sur le site de LMI&Fox 5 Comment lancer ? : leçon avec Jérôme ROYO (Champion de France et vice champion du monde par équipe)
  6. 6. Document mis à jour le 14/03/12 Eléments d’observations TENUE le lanceur tient bien son boomerang entre le poing et le pouce. ORIENTATION (lanceur) Observations concernant le vol du boomerang  oui le lanceur s’oriente en fonction du vent. ORIENTATION (boomerang)  oui  non le boomerang part de la main du lan-  oui ceur dans une position proche de la verticale (pour les tripales).  non Le lanceur positionne son pied d’appel en avant. PLACEMENT (lanceur)  non  oui  non  oui Le lanceur fixe son regard au loin.  non  oui Le lanceur décolle son coude du corps.  non Le boomerang à une course d’élan rectiligne (droite). GESTE Le boomerang part en direction du point de visée. Le lanceur décolle son pied arrière en fin de lancer.  oui  non  oui  non  oui  non Document réalisé d’après des informations recueillies sur le site de LMI&Fox 6 Thèmes d’observations
  7. 7. 7 Document mis à jour le 14/03/12 Comment stimuler l’activité ? : Si vous voulez stimuler l’activité et permettre à vos élèves de perfectionner leur lancer, faites-leur construire leur boomerang ! Rien de plus simple, il suffit de vous munir de carton rigide et de suivre les étapes suivantes. 1) Découper les pales : vue de dessous 35 mm x 300 mm trait pour droitier trait pour gaucher 2) Assembler les pales : après avoir repéré le milieu de celles-ci, coller-les en croix 3) Marquer, à l’aide d’un stylo, le dessous des pales selon que vous êtes gaucher ou droitier 4) Effectuer un léger pliage sur l’une des 4 pales afin d’obtenir ceci (pour droitier) : (vue selon F) intrados intrados 35 mm x 300 mm extrados 5) Prenez votre boomerang en main de façon à voir l’extrados et faites vos premiers tests de lancer. 6) Vous pouvez maintenant décorer votre boomerang… de préférence l’extérieur (ou extrados : partie visible en vol) Photo France Boomerang Fédération vue F
  8. 8. 8 Niveau : TOUS NIVEAUX échauffement échauffement Activité : ENTRER DANS L’ACTIVITE Objectifs :  Réveiller l’appareil cardio-vasculaire, musculaire et articulaire pour être plus efficace durant l’activité et mieux récupérer ensuite.  Echauffer certaines zones particulièrement sollicitées : chaîne dos-épaule-coude-poignet (plus particulièrement sur le bras de lancer), chaîne musculaire des jambes. Mise en place de la gestuelle de lancer (position, mouvement)  Dispositif :  1 terrain  1 balle pour deux ou trois (type balle de jonglage ou de tennis) Consignes : (plus votre séance sera longue, plus l’échauffement sera long et complet. Idem si vous lancez par temps froid) 1- Réveil de l’appareil cardio-vasculaire, musculaire et articulaire général par une course lente 2a- Echauffement spécifique lié aux différentes courses de déplacement opérées durant l’activité et ce directement à la suite de la course lente : courir en arrière, sur le côté en pas croisés et chassés, courir « fléchi, prêt à bondir ». Dans un deuxième temps, faire le jeu du miroir (un meneur face au groupe classe pour un jeu d’imitation de déplacements - même type de déplacement que ci-dessus avec changements rapides). 2b- Echauffement spécifique lié au lancer (articulaire et musculaire) : Rotation du bassin : pieds écartés, bras à l’horizontal, opérer une rotation du bassin pour aller fixer un point au loin en arrière. Maintenir la position 10’’ et revenir. Ne pas donner d’à-coups en fin de course. Changer de côté. A effectuer 5 à 10 fois. Echauffement des épaules : 1- mains sur les épaules, effectuer des petits cercles avec les coudes dans un sens puis dans l’autre. 2- faire des moulinets tout en douceur principalement sur l’avant. 3- haut du corps horizontal, regard vers l’avant, effectuer des mouvements de type crawl (les coudes sont aussi sollicités) Echauffement du coude : 1- bras à l’horizontal, paumes de main en l’air, effectuer des mouvements de « plier » (10 répétitions lentes). 2- même exercice paumes de main vers le sol (10 répétitions lentes). 3- bras à l’horizontal, coude posé sur la main opposée. Effectuer des cercles avec la main libre dans les deux sens. Echauffement des poignets : joindre les deux mains en croisant les doigts puis effectuer des rotations dans les deux sens. 3- Echauffement (des tendons) : Compléter avec un échauffement des tendons dans le cadre d’étirements. Autour de l’épaule : 1- Attraper le coude opposé et le ramener en direction de l’épaule opposée (maintenir la position 10’’ et recommencer 5 à 10 fois) 2- Attraper le coude opposé et le ramener au-dessus de la partie arrière de la tête (maintenir 10’’ et recommencer 5 à 10 fois). Autour de l’avant-bras : 1- bras tendu, fléchir le poignet vers le bas et avec l’autre main accentuer légèrement la position (maintenir 10’’ et recommencer 5 à 10 fois). 2- même type d’exercice avec, cette fois, le poignet fléchi vers le haut (maintenir 10’’ et recommencer 5 à 10 fois). 4- Echauffement en situation (ce sera l’occasion d’affiner la gestuelle du lancer) 1- il s’agit en douceur et sans violence de répéter le geste du lancer. On veillera ainsi à la position des pieds, au mouvement de déplacement du coude : à hauteur d’épaule, décollé du corps (ceci peut-être facilité en demandant à la main de passer au-dessus de la tête) et en avant. On peut imaginer que sa main tient une coulisse sur une tringle à rideau (mouvement rectiligne : le lancer « javelot » ou « hand-ball » est également une bonne référence). 2- on pourra poursuivre en travaillant par deux et en se lançant en douceur une balle : mouvement cloche puis plus direct. Pour aller plus loin : une séance d’étirements après l’activité peut-être pratiquée si celle-ci a été intense (beaucoup de courses rapides). F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N 31, chemin des sources - 33610 CESTAS—http://franceboomerang.fr Document mis à jour le 14/03/12
  9. 9. 9 Niveau : 1 tiré de « BOOMERANG » livre de Benjamin RUHE BOOM BOOM PETANQUE PETANQUE Objectifs :  Améliorer sa technique de lancer  Se faire plaisir à lancer Dispositif :  1 terrain  Individuel ou par équipes  1 boomerang  Un plot de marquage (centre) Activité : PRECISION Consignes :  Chaque lanceur effectue son lancer. Celui qui a le moins de distance à parcourir remporte le point. Tous types de pas autorisés Partie en 13 points   Pour aller plus loin : Les distances sont mesurées plus précisément Schéma de jeu : Plot de marquage Vol du boomerang F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N 31, chemin des sources - 33610 CESTAS—http://franceboomerang.fr Document mis à jour le 14/03/12
  10. 10. 10 Niveau : 1 LE RUG’BOOM LE RUG’BOOM Objectifs :  Retirer les appréhensions liées au rattrapage  Lire le vol du boomerang Dispositif :  2 équipes  1 boomerang  1 lanceur confirmé (animateur)  1 terrain Activité : LECTURE DU VOL RATTRAPAGE Consignes :  Les deux équipes se disputent le rattrapage du boomerang. * si le boomerang est plaqué au sol (à la main), l’équipe marque 1 point * si le boomerang est touché en l’air, l’équipe marque 2 points * si le boomerang est rattrapé, l’équipe marque 3 points La première équipe qui parvient à 15 a gagné. Le contact volontaire n’est pas autorisé. Le boomerang est toujours planqué au sol avec la main au centre.   Pour aller plus loin : On peut lancer 2 boomerangs simultanément ou avec décalage, ceci permet la participation de plus de joueurs et augmente l’attrait du jeu. Schéma de jeu : Membres des deux différentes équipes réparties sur le terrain Animateur/lanceur Vol du boomerang F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N 31, chemin des sources - 33610 CESTAS—http://franceboomerang.fr Document mis à jour le 14/03/12
  11. 11. 11 Niveau : 2 LE BOOM AU LE BOOM AU CENTRE CENTRE Objectifs :  Améliorer l’orientation de son lancer  Précision du retour Dispositif :  1 terrain  2 équipes  1 boomerang  1 cercle de lancer de 10 m de diamètre (centre du terrain de foot) Activité : PRECISION LANCER Situation 2 Consignes :  un lanceur d’une équipe est au centre du cercle (inviolable). Il lance, les mêmes points qu’au « rug’boom » sont accorder.  si le boomerang sort du cercle, ce sont les autres joueurs qui entrent en action de la même façon qu’au « rug’boom ». l’équipe qui totalise 21 points en premier a gagné.  Pour aller plus loin : Réduire le cercle de rattrapage possible pour le lanceur. Schéma de jeu : Situation 1 Membres des deux différentes équipes Cercle de rattrapage du lanceur, limite d’intervention des joueurs Vol du boomerang F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N 31, chemin des sources - 33610 CESTAS—http://franceboomerang.fr Document mis à jour le 14/03/12
  12. 12. 12 Niveau : 2 LE RELAIS LE RELAIS Activité : LANCER RELAIS Objectifs :  amélioration des sensations kinesthésiques du jet en réduisant le temps de préparation de ce dernier Dispositif :  2 équipes  1 boomerang par équipe  1 marquage pour point de départ et de lancer  1 terrain d’au moins 30m (distance de sécurité entre points de lancer) Consignes :  Au top départ, le premier lanceur de chaque équipe, court avec son boomerang, jusqu’au point de lancer où il lance son boomerang…  si le boomerang n’est pas rattrapé, le lanceur récupère son matériel, passe par le plot de lancer et passe le relais (boomerang) au lanceur suivant.  si le boomerang est rattrapé, le relayeur suivant n’attend pas le retour pour prendre le relais mais part récupérer le matériel (boomerang) et effectuer son lancer (chaque rattrapage se transforme en gain de temps pour l’équipe). Pour aller plus loin : Une variante consiste à donner une seconde chance au lanceur qui n’a pas rattrapé. Dans cette variante, proche du véritable « Team relais » le rattrapage ne donne plus droit au départ anticipé des relayeurs. Schéma de jeu : A B A et B : équipes Parcours effectué en courant le plus vite possible Relayeurs Vol du boomerang F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N 31, chemin des sources - 33610 CESTAS—http://franceboomerang.fr Document mis à jour le 14/03/12
  13. 13. 13 Niveau : 2 LA BATAILLE LA BATAILLE Objectifs :  Améliorer sa lecture de vol  Améliorer son placement  Améliorer sa technique de rattrapage Dispositif :  1 terrain  2 groupes ou individuel  1 boomerang par joueur  1 ligne de lancer Consignes : Activité : LECTURE DE VOL RATTRAPAGE Au top départ, tous les joueurs lancent. Ils doivent rattraper leur boomerang pour accéder au deuxième tour, les lanceurs ayant échoués sont en prison. On renouvelle les lancers jusqu’à ce qu’il n’y ait plu qu’un groupe ou lanceur. Pour aller plus loin :  le groupe victorieux gagne une vie qu’il pourra échanger dans une autre partie contre un joueur prisonnier. Ceci pourra se montrer fort utile le moment opportun.  Le jeu commence avec seulement 2 joueurs de chaque équipe, celui qui gagne, prend un joueur qui lancera avec lui et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les joueurs soient dans une équipe. Schéma de jeu : groupes Ligne de lancer Vol du boomerang F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N 31, chemin des sources - 33610 CESTAS—http://franceboomerang.fr Document mis à jour le 14/03/12
  14. 14. 14 Niveau : 2 LA CHASSE LA CHASSE Objectifs :  Réduire le temps de vol  Améliorer son rattrapage  Réagir à un signal et courir vite Dispositif :  2 équipes  1 boomerang  1 terrain balisé et une zone de lancer  1 foulard par joueur (placé pour faire une queue)  1 arbitre Activité : VITESSE RATTRAPAGE Un joueur d’une équipe se présente à la zone de lancer. Il lance, c’est lui qui détermine le temps durant lequel ses adversaires pourront attraper ses coéquipiers (temps de vol du boomerang). Le temps de chasse est arrêté lorsque le boomerang est rattrapé ou au sol. Les coéquipiers sans queue quitte le jeu. L’autre équipe entre en jeu pour deux tours (afin de compenser le handicap de l’équipe qui débute) L’équipe qui se retrouve sans lanceur a perdu. Consignes :      Pour aller plus loin : Le boomerang doit être obligatoirement rattrapé. Schéma de jeu : Membres des deux différentes équipes réparties sur le terrain Zones de jeux et de lancer totalement distinctes Vol du boomerang F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N 31, chemin des sources - 33610 CESTAS—http://franceboomerang.fr Document mis à jour le 14/03/12
  15. 15. 15 Niveau : 2 A TOI, A MOI A TOI, A MOI Objectifs :  Améliorer sa lecture de vol  Lancer pour que le boomerang vole le plus longtemps possible  Courir vite Dispositif :  1 terrain  2 équipes ou plus  2 boomerangs par équipe  2 cercles de lancer distant de 20 m Activité : LECTURE DE VOL MTA Consignes : Les équipes présentent, à tour de rôle, leur binôme de lanceur. Ils se mettent à l’intérieur des cercles (2m). Au signal, ils lancent et chacun essaie de rattraper le boomerang de l’autre. Des points sont attribués à l’équipe selon le barème du rug’boom. L’équipe qui à la fin totalise le plus de points a gagné. Pour aller plus loin : Multiplier les cercles de lancers pour faire jouer un maximum de joueurs et faire plusieurs tours. Schéma de jeu : Membres des deux différentes équipes Course du lanceur vers le boomerang de son coéquipier Vol du boomerang F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N 31, chemin des sources - 33610 CESTAS—http://franceboomerang.fr Document mis à jour le 14/03/12
  16. 16. 16 Niveau : 2 BOOM ! BOOM ! Objectifs :  Réduire le temps de vol  Améliorer son rattrapage  Courir vite Dispositif :  1 terrain  2 équipes ou plus  1 boomerang par équipe  2 cercles de lancer distant de 20 m Activité : VITESSE RATTRAPAGERELAI Consignes :  les équipes sont en ligne. Le dernier joueur possède le boomerang et au top départ le fait passer de main en main jusqu’au premier joueur qui lance.  Après avoir rattrapé ou ramasser le boomerang, il prend la place du dernier joueur e fait remonter le boomerang… l’équipe qui termine en premier l’ensemble des relais a gagné.  Pour aller plus loin : Le boomerang doit être obligatoirement rattrapé ou oblige un 2ème lancer. Schéma de jeu : Membres des deux différentes équipes Remontée du boomerang avant lancer Vol du boomerang F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N 31, chemin des sources - 33610 CESTAS—http://franceboomerang.fr Document mis à jour le 14/03/12
  17. 17. 17 Niveau : 3 LE GAGNELE GAGNETERRAIN TERRAIN Objectifs :  Voir la corrélation entre la durée de vol et la durée de la course  Trouver des moyens pour que le vol soit plus long (jet, réglages) Activité : LANCER MTA Dispositif :  des équipes de 3 (1 lanceur, 1 coureur, 1 arbitre), nombre d’équipes illimité  1 boomerang par équipe  1 marquage pour point de lancer (pour prolongement)  1 meneur (animateur)  1 terrain d’au moins 30m marqué par deux lignes (départ, arrivée) Consignes :  Les coureurs, au départ du jeu, sont sur la même ligne : départ. Les lanceurs sont à proximité.  Au signal, les lanceurs entrent en action. Pendant la durée du vol le coureur parcourt le maximum de distance. Lorsque le boomerang tombe au sol, l’arbitre d’équipe crie « STOP » et le coureur s’arrête sous l’œil du meneur. L’équipe qui passe la ligne d’arrivée en premier a gagné. Lanceur, coureur et arbitre change de rôle à chaque lancer.   Arbitre Lanceur Coureur A et B : équipes « STOP » « STOP » Pour aller plus loin :  Nous pouvons aussi, en fonction du niveau des lanceurs, obliger le rattrapage. Si le boomerang n’est pas rattrapé le coureur revient à son point initial. En fonction du niveau technique des lanceurs, on peut chercher à augmenter la durée de vol.  Schéma de jeu : A B « STOP » F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N F R A N C E B O O M E R A N G F E D E R AT I O N 31, chemin des sources - 33610 CESTAS—http://franceboomerang.fr Document mis à jour le 14/03/12
  18. 18. 18 Document mis à jour le 14/03/12 Description des trajectoires du boomerang VENT D : Il atterrit à ta gauche sans avoir D : Lance plus à droite voire un peu plus bas sur la ligne de visée. terminé sa boucle. G : Il atterrit à ta droite sans avoir terG : Lance plus à gauche voire un peu plus bas sur la ligne de visée. miné s boucle D : Il boucle devant toi et atterrit à ta D : Lance plus à gauche voire un peu plus haut sur la ligne de visée. droite. G : Il boucle devant toi et atterrit à ta G : Lance plus à droite voire un peu plus haut sur la ligne de visée gauche. Il monte très haut et revient avec un Donne à ton boomerang une inclinaison plus proche de la verticale. mouvement de pendule. Il monte vite et haut puis sur le retour effectue un virage extérieur pour partir Donne à ton boomerang une inclinaison plus proche de la verticale. vers l’arrière. Il tombe en cours de route. Lance plus fort ou avec une inclinaison plus marquée. Il rase le sol et ne décolle pas assez. Lance plus haut sur la ligne de visée. Il prend de la hauteur immédiatement Tu as fait pivoté ton poignet juste avant le lâcher et le boomerang est après avoir quitté ta main, vol à l’en- parti dans un vol horizontal. Maintiens-le bien dans l’alignement de ton vers puis redescend très vite ! avant-bras (comme si tu lançais une fléchette). Il passe au-dessus de ta tête alors qu’il Lance-le moins fort, avec un peu moins de rotation, plus haut sur la lisemblait venir vers toi. gne de visée ou avec une inclinaison plus marquée. Il part bien mais effectue un virage ex- Tu lances un boomerang de gaucher alors que tu es droitier ou inversetérieur et tombe. ment ! D’après une idée recueillie dans le livre « boomerang » de Jean-Luc Porquet et Dominique Pouillet VENT Comment les améliorer ?
  19. 19. Document mis à jour le 14/03/12 Actions FIN DE VOL PLONGEANT REDUISANT LA DUREE DE VOL VOL HAUT POUR AUGMENTER LA DUREE DE VOL TRAJECTOIRE RACCOURCIE REDUISANT LA DUREE DE VOL MEILLEURE TENUE AU VENT (Si le vent se lève et perturbe les vols) (A toi, à moi, Le gagneterrain) (Boom pétanque, Le relais, (Boom pétanque, Le relais, La chasse, Boom !) La chasse, Boom !) Baisser la pale (dièdre néga- Lever la pale (dièdre positif). tif). Attention il peut aller jus- Lancer plus haut. Attention, qu’à tomber. le boomerang peut devenir instable et la lecture de trajectoire presque impossible. TORSION DE LA PALE (une, deux ou trois) Vriller l’extrémité de la pale pour présenter le dessous de celle-ci. Lancer avec plus de rotation. Attention, l’incidence positive agit comme un frein et votre boomerang peut ne pas finir sa trajectoire. Air Pale vue de profil Pale vue de profil Extrémité de la pale Placer un à plusieurs élastiques près du centre du boomerang. Lancer avec plus de force car ils agissent aussi comme des freins. ELASTIQUES Placer un à plusieurs élastiques sur les pales (plus ou moins excentrés). Lancer avec plus de force car ils agissent aussi comme des freins. 19 Vol attendu
  20. 20. Document mis à jour le 14/03/12 Actions FIN DE VOL PLONGEANT REDUISANT LA DUREE DE VOL VOL HAUT POUR AUGMENTER LA DUREE DE VOL TRAJECTOIRE RACCOURCIE REDUISANT LA DUREE DE VOL MEILLEURE TENUE AU VENT (Si le vent se lève et perturbe les vols) (A toi, à moi, Le gagneterrain) (Boom pétanque, Le relais, (Boom pétanque, Le relais, La chasse, Boom !) La chasse, Boom !) Certains boomerangs possèdent une forme telle qu’elle influence la trajectoire du vol. Ils sont répertoriés dans la catégorie des boomerang de forme active. Ainsi Le CHE de Jérôme ROYO a été conçu en ce sens (forme et profil) pour permettre deux types de vol : haut et bas. Les recommandations de lancer sont les mêmes que pour le dièdre. Boomerang pour Gaucher BOOMERANGS (de forme active) Boomerang pour Droitier 20 Vol attendu

×