La persévérance

366 vues

Publié le

La persévérance

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
366
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Il est vrai que si j’avais à donner la recette du succès en un seul mot, ce serait  « persévérance » . Si nous regardons l’histoire de tous les grands hommes qui ont connu des réussites hors du commun, nous trouvons à chaque fois un dénominateur commun qui est   la persévérance . C’est ce qui différencie les personnes qui ont rencontré le succès, des autres . Pour commencer, il faut avoir une image claire de ce que vous souhaitez accomplir ou réussir dans votre vie, puis la maintenir tout au long de votre parcours, sans jamais démissionner, à aucun moment. Il peut bien évidemment arriver à tout le monde d’être découragé, je dis bien à tout le monde, y compris aux plus grands. Mais ce qui différencie celui qui réussit de celui qui échoue, c’est le nombre de fois qu’il s’est relevé Hicham El Guerrouj  ( en   arabe  :  هشام الكروج   ; né le   14   septembre   1974   à   Berkane ) est un   athlète   marocain   spécialiste des courses de   fond   et de   demi-fond .
  • Lorsque l’on parle de persévérance, d’autres mots viennent aussitôt à l’esprit : volonté, opiniâtreté, pugnacité, résolution, obstination, patience, insister, persister, poursuivre, entêtement, ténacité , D’après le dictionnaire   la persévérance est l’action de persévérer   et signifie : « continuer de faire ou d’être ce que l’on a résolu par   un acte de volonté renouvelé  ». Il ne faut pas imaginer que pour obtenir le bien-être il ne faut pas de persévérance. Bien au contraire, c’est avec cette qualité que l’on peut obtenir le bien-être au quotidien. Le bien-être arrive avec la réalisation des défis tels que la perte de poids, exercer une activité physique régulière, mieux s’organiser, etc …
  • l existe beaucoup d'autres qualités auxiliaires ayant leur propre importance qui, greffées sur celles énumérées ci-dessus, leur ajoutent une grande part de leur valeur tout en jouant le rôle de fidèles alliées . Le calme Le calme est la qualité des courageux. C'est dans le calme que sont conçues toutes les bonnes résolutions qui mènent à des résultats bénéfiques. Grâce au calme, nous sommes capables de poser les prémisses d'un raisonnement juste qui est à la base de toutes les entreprises comportant un potentiel de réussite. Sans calme aucune déduction valable ne peut être faite et c'est toujours par ces déductions que débute la réussite. Il est d'une importance cruciale d'entreprendre une action sans commettre d'erreur au départ . La patience La patience, interdisant tous les signes de nervosité, nous impose la continuité de même que la régularité de l'effort. Mais nous devons garder à l'esprit que la persévérance n'est rien d'autre que la volonté de faire cet effort dont la répétition crée la continuité. La patience nous permet aussi d'évaluer les choses à leur juste valeur. Elle dit non à l'irruption des considérations passionnelles et, au corollaire inévitable de celles-ci, le préjugé .  La patience nous permet aussi de choisir avec discernement et d'exécuter avec clarté et méthode les actions que la raison nous suggère d'accomplir . L'activité   L'activité est indispensable à l'homme qui désire être persévérant. Nous avons déjà parlé de cet enthousiasme factice qui prend trop souvent le nom d'activité, mais n'est en réalité rien de plus que la satisfaction d'un besoin excessif de mouvement. L'activité réellement efficace ne se disperse pas dans telle ou telle direction. Elle ne perd jamais une minute en choses inutiles. Elle ne tente que ce qui, grâce à son pouvoir, est susceptible de se développer avec succès. La division de l'effort est toujours le résultat d'une activité mal dirigée. Beaucoup de siècles se sont écoulés depuis que l'expression “L'union fait la force ” a été prononcée pour la première fois, et dans son voyage à travers les âges jusqu'à nous, cette maxime n'a rien perdu de sa vérité et de sa pertinence . L'assurance L'assurance nous permet de mettre en pratique les décisions que nous avons conçues dans le calme et que la patience nous a aidé à faire mûrir lentement et sûrement jusqu'à ce qu'elles soient prêtes à rentrer en action. L'assurance est la qualité maîtresse de ceux qui se sentent investis de la force de volonté qui inspire les actes .  Elle canalise tous les bienfaits de l'activité en lui permettant de connaître sa propre valeur et d'être utilisée pour une juste cause .  Elle est la qualité de ceux qui sont maîtres de soi, ceux qui ne cherchent pas ailleurs qu'en soi-même les moyens d'atteindre la réussite. En nous donnant la confiance en nous-mêmes, l'assurance nous rend capables d'avancer sans halte vers le but lointain que la raison nous a désigné . L'attention L'attention est la pratique de la réflexion délibérément fixée sur un but défini. C'est le désir de compréhension doublé de celui d'appliquer les enseignements que nous avons reçus. Sans cette qualité d'attention aucune entreprise ne peut être conduite vers sa réussite finale. Grâce à son éclairage, elle fait sortir de l'ombre les avantages et les inconvénients de toute action .  Les leçons du passé sont pour l'adepte de l'attention des promesses sûres de la réussite future. Ceux qui ont de l'énergie s'appliqueront, en revanche, à trouver tous les moyens possibles pour mettre les leçons ainsi acquises en pratique. Elle est la mère de l'expérience qui n'existerait pas si on ne prenait pas le soin de fixer notre esprit sur les détails des choses, sur la fiabilité desquels on commencera à bâtir ultérieurement. C'est grâce à l'attention qu'un inventeur est capable de faire des modifications dans ses créations en observant les défauts existant dans les mécanismes similaires. C'est aussi grâce à l'attention que l'idée motrice peut se convertir en force active dont les effets se conjugueront dans la direction de l'acquisition de la persévérance .
  • # S’imprégner de la vie des succes stories ! J’ai trouvé le secret pour développer ma persévérance. Je vous le livre ici. Tout d’abord, allez à la bibliothèque de votre municipalité et recherchez les grands noms. Celles et ceux qui ont atteint un grand but dans leur vie . Vous constaterez que TOUS, sans exception ont rencontré des échecs. TOUS je le répète ! Lisez “Comment” ils ont appréhendé ces échecs. Imprégnez-vous de leurs histoires, qui même, si elles semblent à priori personnelles, vous parleront. Vous vous retrouverez dans leurs vécus . # L’échec est une expérience indispensable ! Revenons à mon exemple de l’apprentissage de la marche. Vos fonctions motrices (cerveau et système neuromusculaire) ont eu BESOIN de traiter les multiples informations que produisaient vos “expériences” de chutes, de pertes d’équilibre, et de douleurs causées par les chocs contre les coins de tables ou de genoux sur le carrelage par exemple . Si vous n’aviez pas vécu ces expériences d’échecs de la marche, vous ne marcheriez tout simplement pas encore aujourd’hui . # Vous apprenez de vos échecs ! C’est l’expérience de l’échec qui, avec une analyse post expérimentale de ces expériences (parfois jugées précocement négatives), qui vont alimenter votre subconscient en moyens de “rectifier le tir” et de mieux viser le but la fois suivante .
  • Biographie Chaque fois que Steve Jobs s'est intéressé à un domaine, il l'a révolutionné. Ordinateurs, Musique en ligne ou téléphonie, le PDG d'Apple fait montre d'un savoir faire quasi infaillible. L'homme, connu pour son perfectionnisme, son aspiration à l'excellence et son souci du détail s'est peu à peu construit un statut de prophète du design. Et ça marche : les fidèles du Mac, de iTunes et de l'iPhone, séduits par la philosophie de marque, utilisent Apple comme un marqueur social.  La saga Apple a été maintes fois été racontée et pour cause. Elle rassemble tous les ingrédients d'une success story à l'américaine. En 1976, deux jeunes passionnés, Steve Jobs et et Steve Wozniak assemblent des circuits imprimés dans un garage aux abords de la Silicon Valley. Ils fondent Apple avec un capital de 500 dollars, fruit de la vente de la Volkswagen de Jobs et fabriquent leur premier ordinateur : l'Apple 1 qui sera vendu 666,66 dollars. La compagnie au logo en forme de pomme est née.  En 1980, la société entre en bourse. Deux ans plus tard, Steve Jobs est le plus jeune homme à entrer dans le classement Fortune parmi les hommes les plus riches de la planète.  Irascible, rigide et autoritaire, Steve Jobs se voit écarter de la direction d'Apple. Douze ans plus tard, Apple voyant qu'il perdait du terrain et de l'argent le rappelle aux commandes.  Entre temps, Steve Jobs aura racheté Pixar à George Lucas pour un montant de dix millions de dollars et propulsé le film d'animation aux sommets. Vingt ans plus tard la société Pixar a été revendue à Disney pour plus de sept milliards de dollars.  Terrassé une première fois par un cancer du pancréas en 2004, il se relèvera de sa maladie. Mais en 2008, il montre des signes d'amaigrissement qui affolent son entourage et déchaînent les spéculations sur l'avenir d'Apple.  Début 2009, il reconnaît de sérieux problèmes de santé et accepte de lever le pied pendant six mois, probablement le temps d'une transplantation du foie. Il laisse les commandes à ses deux hommes de confiance Tim Cook et Jonathan Ives qui a signé le design de l'iPhone et du MacBook. L'annonce a provoqué un décrochage du titre.  Depuis, l'action a repris des couleurs mais des questions persistent sur l'avenir de la firme même si tout le monde convient que le talent de Steve Jobs à susciter la passion chez les utilisateurs de technologies est aujourd'hui un savoir faire acquis à la firme et qui devrait lui permettre d'occuper pendant longtemps le créneau de prescripteur de tendances.  En congé maladie depuis janvier dernier, il annonce sa démission de son poste de directeur général le 24 août, cédant les rênes à son numéro deux  Tim Cook . Le 5 octobre 2011, Steve Jobs décède.
  • Harland David Sanders  né en 1890, issu d’un milieu très modeste, commença à travailler dès l’âge de dix ans. Sa vie fut ensuite parsemée d’ échecs successifs . Il monta une entreprise pour fabriquer des lampes à carbure (combustion d’une flamme avec du gaz). Malheureusement le vaste campagne d’électrification lancée sur tout le territoire américain rendit son affaire obsolète. Il se lança ensuite dans une carrière de juriste, mais fut radié de la profession à la suite d’une bagarre en pleine audience. Bien que disculpé, ce coup du sort discrédita définitivement sa réputation dans le milieu… Sanders monta ensuite un restaurant qui présentait ses talents culinaires, notamment des spécialités du Sud :  le poulet frit , de la purée de pommes de terres, préparés selon  sa propre recette d’aromates et d’herbes  … Pour se perfectionner dans la gestion, il retourna huit semaines en stage à l’Université Cornell. A son retour le  gouverneur du Kentucky  lui accorda le titre honorifique de «  Colonel du Kentucky  » afin de le récompenser pour sa contribution à la cuisine américaine. La réussite semblait enfin au rendez-vous sauf que, Sanders perdit une bonne partie de sa clientèle à cause de la construction d’une autoroute. La valeur de son commerce s’étant effondrée, il vendit à perte et pu à peine rembourser ses dettes. Ruiné, abattu et désabusé « Le Colonel » , âgé de 66 ans, vivota au crochet d’un chèque mensuel de 105 $, délivré par la sécurité sociale et du reste de ses maigres économies. Là où une  majorité  de gens auraient pesté contre la fatalité, la malchance ou encore contre l’acharnement du sort pour au final, baisser les bras. Sanders décida d’ agir  plutôt que de passer pour une victime.   La clef du succès est de réaliser ce qu’il y a de plus important pour vous et de faire le maximum tous les jours pour améliorer les choses. Même lorsque vos efforts ne semblent mener à rien.   Convaincu par le potentiel de sa fameuse  recette secrète de poulet frit  Sanders démarcha des franchisés. Et sa persévérance fut mise à rude épreuve : il essuya plus de  1009 refus  avant d’entendre le premier  Oui . Il sillonna l’Amérique pendant deux ans dans sa vieille voiture, dormant sur le siège arrière. Malgré les refus, il s’évertua à être toujours très matinal et plein d’enthousiasme pour partager son idée avec de nouveaux restaurateurs. Son acharnement fini par payer puisqu’il se retrouva à la fin des années 50, à la tête d’un empire de 400 restaurants en franchise. A la fois gérant et emblème de sa chaine, le colonel se retrouva propulser au rang de véritable icône de l’Amérique, apparaissant dans de nombreuses publicités KFC et évènements promotionnels de ses restaurants. Aux alentours de 1963, le « Kentucky Fried Chicken » commença par engendrer 300 000 $ de profits par an. En protégeant farouchement sa recette secrète, le Colonel ne tarda pas à devenir un septuagénaire multi-millionnaire .
  • إبراهيم الفقي " قصة نجاح متعددة المواهب  " كان عندي أحلام أكون مدير أكبر فندق في العالم وأكون بطل مصر في البينج بونج .. وبدأت حلمي خطوة خطوة حتى أصبحت بطل مصر لسنوات وسافرت لبطولة العالم ومثلت مصر في ألمانيا الغربية وبطولة البحر المتوسط وبطولة الدول العربية وبطولة أفريقيا "  بهذه الكلام بدأ د . إبراهيم الفقي أشهر خبراء التنمية في العالم العربي حواره معنا في محاولة للتعرف على حياته وكيف أستطاع أن ينجح وحول العقبات إلى دفعات ..  ويكمل د . إبراهيم قائلا " كنت أتدرب كل يوم 6 ساعات وكنت أتعلم لغات مثل الإنجليزية والفرنسية والألمانية رغم أني كنت أدرس في مدارس عربية، فلم أكن أضيع وقتي وهذا لا يمنع أن يكون عندي أصدقاء أضحك وألعب معهم ".  " بعد ذلك تزوجت وسافرت سنة 1977 إلى كندا وهناك مثلي مثل أي إنسان يبدأ حياته الرحلة كانت صعبة جدا فبدأت في غسيل الصحون في أحد الفنادق الفرنسية، كنت أتحدث ثلاث لغات وكان عندي 3 دبلومات في الفنادق ومع ذلك لم أحزن أنى بدأت في غسيل الصحون فقد كنت أعرف أنها الخطوة الأولى . فقد كنت أجهز نفسي للإدارة العليا فمثلما فعلت في لعبه البينج بونج بدأت من تحت الصفر، لعبت بطولة أندية شعبية ومن نادي صغير إلى أكبر .. كذلك فعلت في كندا . أمضيت سنه كاملة في غسيل الصحون وكنت أعرف أسرار الفندق وكذلك أدرس هناك في معهد الفنادق بالفرنسية ".  " الرحلة كانت صعبة لدرجة كبيرة فعندما تدرجت في الوظيفة أصبحت مساعد لحامل الطاولات بعد ذلك تدرجت لوظيفة أكبر ولاحظت تحديات كبيرة . فهناك تفرقة عنصرية ودينية وشخصية فكلما حصلت على جائزة أحسن عامل كانت تلغى لأني عربي .. وعندما تركت الفندق كنت في حالة نفسية سيئة وكنت أبكى لأني لا أملك المال حتى أصرف على زوجتي وبناتي نانسى ونيرمين "  قوة اليأس " في وقتها كان عندي ما أطلق عليه قوة اليأس فعندما يكون الإنسان يائس يتراجع عن ما يفعله، لذلك الدوافع تأتى من قوه اليأس وقوة الإيحاء .. فعندما يكون الإنسان لديه إيحاء وعنده هدف لا يستطيع النوم حتى يحقق ما يريده أو العكس ."  " وأنا ماشى في الشارع وتعبان وأفكر وأتساءل .. فجأة جائني صوت والدي الله يرحمه يقول لي أن الله عندما يغلق باب يفتح بابا آخرا أكبر فلا تنظر وراءك، وقتها قررت أن أكون مدير أكبر فنادق العالم وقررت أن أكون كذلك في 6 سنوات وبدأت ".  رحلة الإدارة و يكمل إبراهيم الفقي كلامه قائلا " بعدها عملت حارس ليلى وأنا في حجمي هذا وكنت أعمل في فندق أحمل طاولات وكراسي وكذلك كنت أدرس في جامعة ( الكورديا ) في كندا إدارة عليا وخلال الست سنوات بعد أن عانيت وطردت من العمل عده مرات وأعود أصبحت أول مدرب مصري عربي يعمل في فندق ضخم مثل الذي كنت فيه . فقد كان عندي 1300 عامل .  وخطوة خطوة أصبحت نائب مدير الفندق وصار من الضروري أن أتعلم لغة هذه البلاد وهى الفلوس فكنت أعرف كيف أجمع فلوس كويس فتخصصت في التسويق والإدارة والمبيعات ومن هنا أصبحت مدير يعرف يسوق كويس، وجمعت مبالغ كثيرة وفى سنة 1990 أخذت جائزة أحسن مدير عام في أمريكا الشمالية وكتبت عنى الجرائد والمجلات وهذا موجود على موقعي على الانترنت وسميت بابي الفنادق لأني أبتكرت فكرة جديدة فمثلما هناك عيد الأم ابتكرت عيد الأب وعيد الأسرة وعيد الحفلات .  " وأنا أول من أدخل زفه الفرح في كندا وفى رمضان أقيم طقوس رمضان وفى الأعياد الإسلامية أعمل الكحك والبسكويت وأذبح وأصبح الناس يعيشون أجواء مصرية وأنشأت مؤسسة كبيرة ومدارس عربية ومساجد ووصلت للمرحلة التي كنت أضع عيني عليها، وعندما وصلت إليها وجدت نفسي اتجه إلى طريق آخر ."  من الصفر .. مرة أخرى يحكي إبراهيم عن كبوة أعادته إلي الصفر مرة أخرى بعد أن كان فوق القمة قائلا " وجدت نفسي بعد كل النجاح لا أطيق عملي كمدير فندق وهذه ليست طبيعتي فأنا أحب عملي جدا وكنت اعمل 60 ساعة في الأسبوع ومع ذلك استمريت في الفنادق واستثمرت أموالى في شركه فنادق كبيرة وكنت مساعد الإدارة التنفيذية واستثمرت في فندق من فنادق الشركة ومعي شريكان وفجأة لعبوا لعبة أفلسوا الشركة بدون علمي وخسرت كل ما أملك / وحسيت أن الله بعتلى رسالة إن كفاية كده وبدأت مره أخرى من تحت الصفر فبعد أن كنت أغلى مدير عام في كندا وأتقاضى الملايين فجأة اخذوا سيارتي ساعتها قررت أن ما حدث لن يحدث مره أخرى ".  " وقتها قررت أن أجمع الأموال لصالحي لا من أجل غيري وأن يكون لدي فريق ضخم حتى لا يحدث ما حدث سابقا . في البداية كنت أدرب في مجال الفنادق حوالي 18 ألف شخص وألفت أول كتاب بعنوان on the roal to sell mistry لأني بعد أن أفلست شركتي أصبحت مديونا بـ 180 ألف دولار ولا أملك المال فكتبت هذا الكتاب وربحت منه 100 ألف دولار في شهر واحد فبدأت أسدد الديون بعدها ألفت كتابي الثاني وبدأت أعرف علي أني متخصص في فلسفة المبيعات وفلسفة الإدارة والتسويق وبدأت الشركات الكبيرة تطلب مني أن أعمل لديها ".  علاج روحاني .. بالمسافات " وحصلت على 23 دبلوم مختلفين و 3 " ماسترز " وحصلت على الدكتوراة في الميتافيزيقا أو ما وراء الطبيعة والآن أحضر رسالة دكتوراة في العلاج الروحاني بالمسافات .. وجدت نفسي أدخل في مجالات كثيرة وأتعمق فيها وأصبحت اجلس مع ناس في هذا المجال واستمع لهم وخطوة خطوة وجدت نفسي أقوم بتأليف كتبا مبنية على خبراتي وتجاربي وشهاداتي وتجاربي كمدير ناجح ".  " وفى هذه المرحلة كان يعرض على العديد من المناصب في مجال الفنادق وكنت أرفضها بدون تردد لأني أريد الاستمرار في المجال الذي أنا فيه لأني قررت التغيير فبدأت أدرس المجال الجديد بعمق .. وبدأت أتعلم فن الإلقاء بجانب الموهبة التي أعطاها لي الله سبحانه وتعالى ".  " وكانت الانظلاقة بالنسبة لي في المجال الجديد من خلال محاضرة ألقيتها في أحدى شكرات البترول أمام 1500 شخص، بعدها سافرت إلى بلاد كثيرة وظهرت في البرامج التلفزيونية وبدأت الضجة تحدث حولي ونجحت نجاحا كبيرا في كندا وأمريكا وبدأت أتوسع فذهبت إلى الصين واستراليا وأوروبا . وفجأة بدأت اتجه إلى العالم العربي بسبب أنى كنت مره في نيويورك فوجدت رجلا مغربيا يوجه لي اتهام أنى أنانى فكيف أسافر وأحاضر في كل العالم وأترك الوطن العربي ".  خائف من مصر كنت خائفا من أن أكون في مصر وأريد أن أجهز نفسي . وقد كان هناك مصريون يحضرون أمسياتي في الخارج ويتابعون ما أقوله في الفضائيات لأني كنت أول من تكلم عن التنمية البشرية في القنوات الفضائية فقد كان لي في قناة الشارقة الفضائية برنامجين أحدهما بعنوان الطاقة البشرية والأخر القوسين، وانتشرت في كل القنوات الفضائية وأصبح العالم كله يعرفني فأصبحت جاهزا لكي أكون في مصر .  وعندما حضرت لأول مرة تمنيت أن يحضر لي عدد بسيط حتى أستطيع أن أفهم ما احتياجات الناس وكيف يمكن أن تحققها وكيف يمكن أن ينجح ولكني وجدت أعدادا ضخمة تحضر لي .. وجدت أكثر من 1400 شخص في مكان واحد والحمد لله أنا في بلدي أتكلم بلهجتي العادية ووجدت نجاحا كبيرا وبرامج تلفزيونية ودورات وأمسيات والحمد لله على هذا النجاح 
  • La persévérance

    1. 1. L aper sévér anceRéalisée ParWafaâ bendahmane
    2. 2. C  eux qui ont cultivé l‘habitude de la p  ersévérance ont acquis unea  ssurance contre l‘échec. « – [[Napoléon Hil
    3. 3. Qu ‘est-ce que lapers év é? rancevolonté patience insister poursuivre persisterContinuite acharnement
    4. 4. Les qualit és dunepersonne pers év é rante Le calme La patience Lactivité Lassurance Lattention
    5. 5. vous entendrez des personnes qui vous . diront : c est impossible, tu ny arriverai pas ou arrête cest pas fait pour toi moi je vous dit surtout à vous les jeunes  ,que  Rien n est impossible on peut réussiril suffit de vouloir et non pas par la force mais par .la persévérance que vous atteindrez la réussite  ,Nécoutez pas les autres qui vous décourage  continuez davancer, persévérer dans vos  projets,vos espoirs et vous serez des Gagnants
    6. 6. Secrets pour D évelopperlaPers év érance S‘imprégner de la vie des succes stories -1 L‘échec est une expérience indispensable -2 Vous apprenez de vos échecs -3
    7. 7. succes story: Steve Jobs
    8. 8. succes story: Ha rland David SandersLa clef du succès est de réaliser ce qu‘il y a de plus importantpour vous et de faire le maximum tous les jours pour améliorer.les choses. Même lorsque vos efforts ne semblent mener à rien
    9. 9. succes story: Ibrahim Elfikyvit chaque instant comme si c’était le dernier, parce que ça peut ‘’effectivement être le dernier, vit avec l’amour, vit avec la persévérance, et‘‘rend à la vie sa vrai valeur
    10. 10. Gardez bien ceci entêteAucun succès n’arrive par hasard -- Aucun échec n’arrive par hasard- Tout échec contient en lui le germe dusuccès- Ne remettez jamais la faute sur l’extérieur
    11. 11. Ce n‘est pas la force, mais lapersévérance, qui fait les grandesœuvresSamuel Johnson
    12. 12. La vie est un cumule d’expérience , ne!! restez pas au bord
    13. 13. Merci :ByWafaâ Bendahmane

    ×