Tendances pour une économie légère®                                      Premier                                        vo...
IntroductionLa mutation de nos modes de vie et de consommation, la croissancedémographique ou la raréfaction de nos ressou...
Premier voletLe premier volet de l’étude vise à capter des idées, des tendances révélatrices dela mutation de nos modèles ...
SommaireMutations urbainesDigitalisationDes parties prenantes plus influentesSantéConvergence Nord-SudEnvironnement
Mutations urbaines                                                                                                     Chi...
Vers une économie légère® !                                                  Gestion des différents rythmes               ...
Digitalisation                                                                                                Chiffres clé...
Vers une économie légère® !                                                   Gestion de la complexité                    ...
Des parties prenantes plus influentes                                                                                     ...
Vers une économie légère® !                                                    Co-création                                ...
Santé                                                                                                   Chiffres clés :   ...
Vers une économie légère® !                                                      Principe de précaution :                 ...
Convergence Nord-Sud                                                                                                      ...
Vers une économie légère® !                                                  Croissance démographique                     ...
Environnement                                                                                                       Chiffr...
Vers une économie légère® !                                       L’homme au cœur des impacts                             ...
En brefL’entreprise est confrontée à des défis encore inédits jusque là, qui lui ouvrent denouveaux horizons pour une croi...
weave AIR  - Tendances pour une économie légère - Premier volet
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

weave AIR - Tendances pour une économie légère - Premier volet

1 104 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 104
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
261
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

weave AIR - Tendances pour une économie légère - Premier volet

  1. 1. Tendances pour une économie légère® Premier volet
  2. 2. IntroductionLa mutation de nos modes de vie et de consommation, la croissancedémographique ou la raréfaction de nos ressources naturelles remettent enquestion nos modèles de développement traditionnels.Ces changements créent de nouvelles opportunités de marchés pour qui sait lesanticiper et les saisir. Il n’est plus aujourd’hui suffisant d’optimiser l’existant,l’entreprise doit inventer un modèle de croissance pérenne, qui vise l’équilibreentre rentabilité financière, empreinte légère sur l’environnement et bien-êtresocial. Chez weave AIR, nous l’appelons économie légère®.Cette étude vise à identifier les tendances et les défis majeurs que l’entreprisedoit relever pour aller vers une économie légère®.
  3. 3. Premier voletLe premier volet de l’étude vise à capter des idées, des tendances révélatrices dela mutation de nos modèles de développement traditionnels.Des initiatives novatrices en ce sens ont déjà vu le jour aux quatre coins dumonde. Puissent-elles nous inspirer, nous stimuler et nous permettre d’innoverpour prendre la voie de l’économie légère®…
  4. 4. SommaireMutations urbainesDigitalisationDes parties prenantes plus influentesSantéConvergence Nord-SudEnvironnement
  5. 5. Mutations urbaines Chiffres clés : Environ 90 % de la croissance urbaine mondiale a maintenant lieu dans les pays développés En Europe le taux d’urbanisation passera de 70 à 80% en 2020La ville de demain va devoir réconcilier les contraintes liées à la densification urbaine,l’aménagement de l’espace public, l’évolution vers un habitat écologique ou la mobilité douce avecles besoins fondamentaux des habitants en quête de nature, de bien-être et d’équilibre.Cette recherche d’équilibre et d’harmonie servira de fil conducteur aux projets d’urbanisation etd’aménagement du territoire de demain.
  6. 6. Vers une économie légère® ! Gestion des différents rythmes • Temps naturel vs temps artificiel : temps des horloges, temps d’internet, temps économique, temps réel, temps libre • Complexité de la gestion du temps Télétravail / téléprésence :Masdar City, ville zéro carbone et sans déchets • De nouvelles formes de manifestation de sa présence Jeux Olympiques 2012, Londres • Magasins temporaires Mobilité douce • Transports en commun : tram, bus, location de voiture, redécouverte du vélo… Livraison en • De la recherche de vitesse à celle de proximité véhicules L’éco-quartier Ginko à Bordeaux électriques Mutation et croissance des villes • Urbanisation, développement des mégacités / Création d’éco-quartiers • Répartition des zones et des espaces dans la ville (lieu de travail, de production…) Qualité de vie demandée par les citoyens • Moins de pollution / Recherche d’espaces Tesco, Steelcase, salle de téléprésence Berges de Seine magasin virtuel
  7. 7. Digitalisation Chiffres clés : 29% de la population mondiale est connectée à internet soit une augmentation de 444% en 10 ans1Les nouvelles technologies de l’information et la numérisation de l’économietransforment radicalement la société. Il s’agissait initialement du partage de savoirs et deconnaissances…. Cela s’étend dorénavant à l’ensemble des activités, y compris physiques : lesobjets deviennent connectés, les machines se parlent entre elles…Cet “internet des objets”, qui touchera l’ensemble des économies du monde,modifiera profondément notre manière de penser, d’agir et de consommer.
  8. 8. Vers une économie légère® ! Gestion de la complexité • Systèmes intelligents (smart grid…) • Régulation de flux complexes (eau, énergie, trafic) • Anticipation des risques • Accès instantané aux savoirs • Transparence de l’information • Propagation quasi-immédiate Jeux Olympique 2012, LondresMasdar City, ville zéro carbone et sans déchets Linky, compteur ERDF Global heritage Fund • Une nouvelle forme d’intelligence : savoir accéder à l’information plutôt que la connaître • Objets et matières intelligents • Internet des objets • Réalité augmentée • Domotique / Robotisation Groupe Casino et Nest, thermostat intelligent livraison en Nabaztag véhicules • Proximité au lieu du déplacement électriques • Téléportation (pas physiquement mais via les outils de communication) • Télémédecine • Dématérialisation • IT for Green / Green for IT Réalité Itok, pour l’orthophonie Smart grid meter augmentée
  9. 9. Des parties prenantes plus influentes Chiffres clés : Chiffres clés : Plus de 1800 rapports Environ 90 % de la de développement croissance urbaine durable ont été publiés mondiale à maintenant en 2010 1 lieu dans les pays développés 122 conseils de quartier couvrent la totalité du En Europe le taux territoire parisienpassera de d’urbanisation 70 à 80% en 2020L’intégration des parties prenantes dans la gouvernance des projets publics et privésest en train de devenir une réalité : comment imaginer un projet local aujourd’hui sans les solliciter ?Au-delà de ce principe de consultation, des premières expérimentations de co-constructionréelle apparaissent (impliquant clients, ONG, collectivités…) ; elles pourraient être annonciatrices demodèles de services privés / publics co-gérés.
  10. 10. Vers une économie légère® ! Co-création • Co-développement / co-branding / Open innovation • Actions multipartenaires (social business, Danone, Essilor...) = mélange d’entités hybrides / PPP • Communautés d’utilisateurs / développement des syndics autogérés / associations d’auto-partage Risque de réputation Des idées neuves sur l’eau, • Mise en cause de multinationales Jeux Olympique 2012, LondresMasdar City, ville zéro carboned’électricitéERDF Fournisseur et sans déchets Linky, compteur verte Lyonnaise des EAUX Global heritage Fund • Transparence (donc reporting) La prise de contrôle par les citoyens • Mobilisation collective / participative • Développement des concertations locales • Habitat participatif Danone /Grameen bank Groupe Casino et Innovation sociale Nest, thermostat intélligent Poids des ONG / associations livraison en Carte de conseils de quartier Nabaztag véhicules • Force de proposition électriques • Création d’activités commerciales / semi- commerciales (cf. micro-crédit) Nouvelles formes de régulation • Gouvernance mondiale (OME…) • Protectionnisme environnemental ou social • Pollueur payeur Sony Open Réalité Ideas Planet Greenpeace Itok, pour l’orthophonie Smart grid meter Éco-quartier groupé HGMA augmentée
  11. 11. Santé Chiffres clés : Chiffres clés : 29% de la Agriculture biologique, un population marché en mondiale est connectée à 4,6% augmentation : internet. Une mi- dexploitation bio 2011 avec un augmentation de objectif de 6% en 444% en 10 2012 ans1Avec la crise financière, la recherche de bien-être, d’équilibre au travail et de qualité de vieprend une place importante, quelles que soient les différentes classes d’âge.La santé fait vendre car le consommateur recherche ce qui est bon pour lui, pour sa santéet son corps.
  12. 12. Vers une économie légère® ! Principe de précaution : • Médecine traditionnelle et médecine douce • L’innovation et la recherche bridées par le principe de précaution Santé par l’alimentation • Alicaments • Slow food / Agriculture biologique • Accès à l’eau potableMasdar City, ville zéro l’air inquiétante àdéchets Qualité de carbone et sans Beijing Produits de l’Agriculture Biologique Recherche du bien-être • De nouvelles formes de qualité de vie • Vers des notions de confort moins matérialistes • Mieux vivre et plus longtemps Accomplissement au travail Problèmes musculaires liés au travail • Equilibre entre carrière et vie personnelle Logo Slow Food • Nouveaux types d’organisations (auto-entreprenariat) Lien entre santé et environnement • Qualité de l’air / qualité de l’eau • Risques associés aux nouvelles technologies (nanoparticule) Les bureaux Google classés « Meilleur L’acupuncture comme Nutriset, yaourt environnement de travail au monde » médecine douce hyperprotéiné
  13. 13. Convergence Nord-Sud Chiffres clés : Le salaire minimum à Shangai est d’environ 130€/moisLes pays émergents le sont de moins en moins…Sur certaines dimensions, ces économies sont en train de répliquer les étapes du développementoccidental, sur d’autres, elles les contournent (passage à la téléphonie mobile sans avoir connu le fixe).L’enjeu majeur pour les entreprises issues des pays développés est de pouvoir proposerdes modèles économiques, de société ou technologiques permettant de s’orienter vers desmodes de développement propres et adaptés.
  14. 14. Vers une économie légère® ! Croissance démographique • Stagnation européenne • Augmentation des pays en développement • Possession ou accaparation des ressources • Processus d’achat des terres (Nord – Sud, Sud – Sud…)Grameen danone, contre la malnutrition en AsieMasdar City, ville zéro carbone et sans déchets Conséquences et réactions des pays développés Mine à ciel ouvert, Bornéo • Ouverture de nouveaux marchés…avec des besoins vitaux pour lesquels les business models économiques sont difficiles à équilibrer (bottom of the pyramid) • Développement de centres R&D dans les pays émergents • Utilisation du dumping social (délocalisation) mais aussi réaction (protectionnisme) rarification L’écoquartier Ginko à Bordeaux du li thium Le Qatar a racheté une partie de Dexia Nouveaux échanges et nouvelles distributions • Meilleure répartition des richesses, des connaissances, des compétences, des technologies (commerce équitable, propriété intellectuelle…) • Adaptation des enseignements et des expériences du Nord aux problématiques locales • Economie coopérative et solidaire, réciprocité, partage Natura Cosmetic, entreprise Carrefour et FIDH éco responsable, Tesco, MDI racheté par TATA partenaires Berges de Seine Brésil Magasin virtuel
  15. 15. Environnement Chiffres clés : Chiffres clés : Près d’un quart des 29% de la mammifères (22%) population sont éteints ou en mondiale est voie de disparition connectée à La pollinisation des internet. Une abeilles génère 153 augmentation de milliards en 10 444% de bénéfices pour ans1 l’industrie agroalimentaireLinfluence de l’Homme sur le système terrestre n’est plus à démontrer et prend des formesmultiples (époque anthropocène) : effet de serre ; pollution de l’eau, de l’air et des sols ;épuisement des ressources ; perte de biodiversité…Elle se traduit au 21ème siècle par l’attribution d’une valeur économique à l’environnement.Et pourtant, la nature a inspiré l’être humain depuis longtemps que ce soit dans les arts ou de plusen plus dans le domaine de la recherche et de l’innovation (biomimétisme).
  16. 16. Vers une économie légère® ! L’homme au cœur des impacts • Lien entre activité économique et changement climatique • Choc entre temps industriel et temps biologique = « Overshootday » Rareté des ressources • Plus de besoins / moins de ressources • Energie, eau potable IBM biomimicry Global heritage Fund • Epuisement de certains minerais Biodiversité • Perte d’espèces / espèces invasives • Restauration / préservation Réfugiés climatiques de Coûts de l’environnement PanKhali, Bangladesh • Perte de 5% du PIB si pas d’action (cf. rapport Stern) Peinture Lotusan • Taxation (existante ou à venir comme sur le carbone) • Financiarisation (indices ISR, principes Equateur, marchés MDP…) • Gestion des réfugiés climatiques • Précarité énergétique Biomimétisme , le monde vivant comme source d’inspiration : • Recherche, science, architecture… • Matières et invention Le ragondin, RobotLe biomimétisme à grande échelle espèce invasive arachnomorphe
  17. 17. En brefL’entreprise est confrontée à des défis encore inédits jusque là, qui lui ouvrent denouveaux horizons pour une croissance plus responsable. Il faut qu’elle soitparticulièrement inventive pour repenser son business model, imaginer sesmarchés de demain et prendre la voie de l’économie légère®.Comment impliquer ses parties prenantes dans un processus de co-productionde solutions, indispensable pour trouver son chemin dans un environnement deplus en en plus complexe ?Quels leviers peut-elle actionner pour faire évoluer son organisation et ses A suivre…métiers vers une économie légère® ?

×