14 mars 2013                                Présentation de                                weave Business Technology      ...
Business Technology«     Le monde qui se « technologise » et se globalise sans cesse, gomme la distance      entre le vend...
Business Technology                        Notre positionnementNos savoir-faire…                                      Au s...
Business Technology                       Nos savoirs-faire                                                   Gestion de l...
Business Technology                 De la vision à la transformation                            Avant-projet              ...
Business Technology                            Nos valeurs      Des valeurs Weave                                Une spéci...
Business Technology                           Notre développement2002                                               2007  ...
Nos atouts pour vous accompagner                    8
Nos offres Business Technology                       Organisation et gouvernance                                          ...
Nos offres Business Technology (1/3)          Schéma directeur                                Pilotage financier de       ...
Nos offres Business Technology (2/3)                                                          Mise en œuvre de            ...
Nos offres Business Technology (3/3)              Démarches                                     Innovative Digital        ...
Nos références                 13
Business Technology                      Architecture et gouvernance des SI (1/2)                                         ...
Business Technology                      Architecture et gouvernance des SI (2/2)                                         ...
Extraits de nos références                                                      Etat des lieux, audit             Schéma d...
Extraits de nos références                                                 Etat des lieux, audit              Schéma direc...
Extraits de nos références                                                   Etat des lieux, audit             Schéma dire...
Extraits de nos références                                                Etat des lieux, audit            Schéma directeu...
Weave : Qui sommes nous ?                    20
Un acteur significatif,un succès commun.                          21
Une dynamique singulière,réconcilier des notions opposées.                          22
Nos valeurs,socle de toute relation.                           23
Notre mission,produire de l’excellence.                            24
Notre conviction,construire avec nos clients un cercle vertueux.                          25
Notre culture,une intelligence collective et connective.                           26
Notre promesse,mettre notre intuition au service de lexcellence.                           27
Présentation détaillée de weave                      28
weave                    1. En chiffresUn acteur significatif du conseil en FranceWeave est un cabinet de conseil multi-sp...
weave                      2. Notre positionnement et nos expertisesDeux métiers complémentaires pour un cabinet multispéc...
weave                         3. Nos principaux clientsNos compétences métiers et sectorielles sont issues de références s...
weave                             4. Nos valeurs et engagements (1/3) Notre ADN repose sur une dynamique singulière visant...
weave                         4. Nos valeurs et engagements (2/3)Notre sens des responsabilités sociales, écologiques et e...
weave                        4. Nos valeurs et engagements (3/3)Notre démarche qualité nous a permis de devenir en 2011 le...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[Business technology] savoir faire business technology

3 564 vues

Publié le

Le monde qui se « technologise » et se globalise sans cesse, gomme la distance entre le vendeur et son client, banalise l’acte d’achat en ligne et nous conduit progressivement vers le temps réel.
Dans ce contexte, penser métier et technologie de façon dissociée ne permettra bientôt plus de concevoir les produits et services répondant aux usages de demain.
Pour l’Entreprise, à l'heure où définir un unique axe stratégique ne suffit plus, l'ouverture du champ stratégique en « mode innovation » s’impose.
Dépassant la simple prise en charge de l’innovation technologique, donner le droit au métier de se tromper et lui offrir la capacité d'aller vite quand nécessaire, seront ainsi les piliers de la création de valeur pour les organisations qui mettent en œuvre la technologie.
Pour cela, opérer le changement passera par des modes de pensée et de fonctionnement différents, tant sur la définition de la stratégie que sur sa mise en œuvre opérationnelle.
Ne jamais perdre un seul instant la finalité métier d’un projet technologique, pacifier les querelles d’expert au profit de la réussite collective et ne plus aborder la complexité par l’expertise mais par la méthode sont quelques une des clés de la performance des Entreprises de demain.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 564
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 947
Actions
Partages
0
Téléchargements
75
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  •   Business Technology : Etre perçu par les DSI comme une structure qui parle au métier et donc légitime pour conseiller le DSI. D’où l’absence de SI dans le nom Lien wiki : Business Technology Management Doc de référence : Publication CIGREF Benchmark   Positionnement Business IT Advisory Intègre tous nos savoirs faire actuels sur l’appui au “métier” (Direction Générale, Direction Métier, Fonctions support) concernant la prise en compte de l’IT dans leurs stratégies et leurs projets CIO Advisory Intègre tous nos savoirs faire actuels sur la stratégie des SI CTO Advisory Intègre tous nos savoirs faire actuels sur le management des SI
  • Attention ! Le conseil, ce n’est pas que de la vision !!!! Les deux modes d’intervention Privilégier structuration et accompagnement  Construire la vision : En s’appuyant sur la connaissance des outils et des techniques (expertise, référentiels) En exploitant les méthodologies et retours d’expérience capitalisés En utilisant la connaissance du contexte client  Convaincre l’interlocuteur de la pertinence de la vision : En utilisant une communication adaptée En adoptant la posture conseil  Mettre en œuvre la transformation : En adaptant la démarche de transformation au contexte projet et organisationnel En utilisant une communication adaptée En privilégiant, au travers d’une relation de confiance Le développement d’une maturité permettant d’appréhender l’évolution des métiers du SI Pour au final, bien se positionner dans l’organisation cible et dans le développement des compétences et savoir-faire à valeur ajoutée pour l’entreprise … mais démontrer par l’exemple lorsque cela s’impose  Un plan d’action efficace Utiliser les démarches déjà éprouvées dans des contextes similaires Prendre le chemin le plus sûr et le plus court  Le bon dispositif pour avancer Mettre à disposition la force d’« arrachage » lorsque cela s’impose  Un engagement exemplaire Montrer le chemin en démontrant par l’exemplarité, la bonne posture et les résultats
  • Un projet de valeur : Plus que jamais, il est important de faire vivre nos valeurs Nous devons devenir des leaders incarnant l’innovation, l’exemplarité dans l’excellence, de l’audace et de l’engagement, la solidarité et surtout l’humilité N’oublions jamais que nous avons choisis ce métier : donc passion Notre métier c’est de mettre en œuvre une synergie de compétence et de talents dans une efficience au service du développement métier de nos clients.  c’est le métier de chacun Attention aux consultants qui auto-définissent leur niveau d’excellence et d’activité et qui se mettent « en vrille » en souhaitant être au top sur chaque domaine de compétences Le mot d’ordre est de se concentrer et ne pas se disperser  Se poser la question de « quelle valeur je génère pour moi et BT » et non pas « est-ce que je ne serais pas en train de me faire plaisir » ? Le forces de BT sont : Ses consultants pluridisciplinaires formés aux techniques conseil  Le capital humain au cœur du modèle Weave : La valeur de l’exemple sur nos missions L’excellence comme objectif de toutes nos prestations Le coaching : donner à chaque collaborateur les moyens de la transformation  Des consultants sensibilisés aux problématiques SI et qui ont justement : La connaissance des meilleures pratiques du marché La capacité à transposer dans un contexte client La capacité à transférer les connaissances requises aux équipes du client En adoptant la posture conseil - Ses outils , construits et éprouvés dans le cadre de ses missions, de mise en œuvre pragmatique des fondamentaux techniques et organisationnels au travers d'une approche méthodologique AJOUTER UN LISTING DES OUTILS STRATEGIQUES MAITRISES  Connaissance des fondamentaux et de l’état de l’art du marché Exploitation d’études de grands cabinet du secteur (META, Gartner), mais aussi des associations de référence (AFAI, CIGREF, …) Maîtrise des référentiels méthodologiques existants (TOGAF, ITIL, CMMI, COBIT) mais : Choisir son référentiel en fonction de la pertinence et pas du label Adapter la mise en œuvre au contexte client et aux objectifs prioritaires recherchés Faire preuve de créativité, par opposition à une mise en œuvre mécanique Appropriation de ces référentiels pour les décliner chez nos clients Mise en œuvre pragmatique des fondamentaux méthodologiques Mise en œuvre d’un référentiel de modélisation Centraliser l’ensemble de la documentation relative à la description du SI Fournir une description du SI adaptée aux différents intervenants (manager, urbaniste, …) Fournir l’accès à l’information au plus grand nombre Contextualiser la documentation
  • 2011, une année de transformation : de SMSI vers BT Un nouveau positionnement Une nouvelle partnership Un nouveau collectif managérial Des axes de développement accélérateurs de notre projet entrepreneurial Des nouveaux secteurs : Pharma, Media, Poursuite du développement dans l’assurance Le développement de notre offre Innovative Digital Factory Le lancement de L’Entreprise Digitale   2011, une année de résultats ! Le cap des 10M€ franchis / 9M€ de production 2,3M€ de sous traitance Un positionnement assumé Une stratégie pleinement déroulée Un affichage de nos offres 2 jobs majeurs (CDC et IDF) qui entérinent notre capacité à faire sur le marché 25 nouveaux consultants (dont 15 depuis la rentrée de septembre) – 9 départs (dont 2 vers des structures de service) – 2 mobilités internes Un fonctionnaire naissant… CONTEXTE : DE STRATEGIE & MANAGEMENT DES SYSTEMES D’INFORMATION A BUSINESS TECHNOLOGY   Dans notre parcours d’Entreprise visant à faire connaître notre vision du métier de conseil dans la technologie, nous étions prêt à franchir une nouvelle étape   La remise en question et la projection permanente vers l’excellence font partie des gènes de Weave   Le nouveau positionnement vise deux objectifs principaux Permettre de « toucher » de nouveaux interlocuteurs Accélérer notre développement par une forte dynamique interne générée par un projet ambitieux     Business Technology : Etre perçu par les DSI comme une structure qui parle au métier et donc légitime pour conseiller le DSI.   WEAVE : UNE AMBITION POUR UN NOUVEL ELAN   Le plan stratégique BT s’inscrit dans l’ambition de weave à 3 ans 1. Une ambition pour un nouvel élan : Doubler le chiffre d’affaire en conservant nos fondamentaux Modèle et comportement entrepreneurial Excellence de nos prestations Management de proximité 2. Une croissance responsable 3. Innover par notre positionnement marché Etre au carrefour de l’Entreprise, la Recherche, l’Enseignement Ce plan de « rupture » vient en complément de notre développement historique Chaque Associé, Directeur et Senior Manager est en lead sur le développement d’un sujet Chaque manager s’inscrit en relais du développement
  • [Business technology] savoir faire business technology

    1. 1. 14 mars 2013 Présentation de weave Business Technology Vos INTERLOCUTEURS Olivier Reisse Associé chaîne TV page weave Olivier.reisse@weave.eu@weaveconseil blog.weave.eu +33 (0)6 60 91 23 16
    2. 2. Business Technology« Le monde qui se « technologise » et se globalise sans cesse, gomme la distance entre le vendeur et son client, banalise l’acte d’achat en ligne et nous conduit progressivement vers le temps réel.Dans ce contexte, penser métier et technologie de façon dissociée ne permettra bientôt plus deconcevoir les produits et services répondant aux usages de demain.Pour l’Entreprise, à lheure où définir un unique axe stratégique ne suffit plus, louverture du champstratégique en « mode innovation » s’impose.Dépassant la simple prise en charge de l’innovation technologique, donner le droit au métier de setromper et lui offrir la capacité daller vite quand nécessaire, seront ainsi les piliers de la création devaleur pour les organisations qui mettent en œuvre la technologie.Pour cela, opérer le changement passera par des modes de pensée et de fonctionnement différents,tant sur la définition de la stratégie que sur sa mise en œuvre opérationnelle.Ne jamais perdre un seul instant la finalité métier d’un projet technologique, pacifier les querellesd’expert au profit de la réussite collective et ne plus aborder la complexité par l’expertise mais par laméthode sont quelques une des clés de la performance des Entreprises de demain. » Olivier Reisse Associé Fondateur Weave Business Technology Pensons autrement… 2
    3. 3. Business Technology Notre positionnementNos savoir-faire… Au service de … Dans une démarche d’excellence conseil (le go-to-market) Dir. Générale Business IT Advisory Dir. Commerciales Appui au métier sur la prise en compte de la Dir. Opérationnelles technologie dans leur stratégie et leurs projets Dir. Industrielles Organisation des relations entre les métiers et les structures en charge du SI Dir. centrales Pilotage de projets SI tirés par les métiers Technologie & Usages CIO Advisory Stratégie des SI (alignement du SI sur la Transformation stratégie métier) Organisation & Gouvernance CTO Advisory DSI / DOSI Management des SI (organisation des structures internes en charge du SI) Dir. Technique Dir. Etudes Dir. Exploitation Autres 3
    4. 4. Business Technology Nos savoirs-faire Gestion de la relation client Efficience des DSI • Gestion de l’insatisfaction client Pilotage de programmes de • Gestion financière • Stratégie multicanal transformation • Agilité • Politique de gestion globale • Accompagnement & PMO • Audit & benchmark • Gestion du risque • Mesure de la performance Innovation • Gestion de l’Innovation Business • Services mobiles • DématérialisationConduite du changement • Paiement mobile • Plan de communication • Tablettes numériques • Gestion de la formation • Signature électronique Technology Développement Durable • Marketing durable • Eco-innovation L’Entreprise Digitale • Green for IT & IT for green • Collaboratif • E-réputation Stratégie des SI • Medias sociaux Valorisation du capital humain • Gouvernance & organisation • Performance RH • Architecture • Efficacité opérationnelle • Sécurité • Transformation des cultures & • Innovative Digital Factory pratiques 4
    5. 5. Business Technology De la vision à la transformation Avant-projet Projet 3Les hommes Modèle 5 économique Conduite du 2 4 changement Organisation DémarcheLa technologie etles processus métier 1 méthodologique Structuration 5
    6. 6. Business Technology Nos valeurs Des valeurs Weave Une spécificité BT : faire de nos différences incarnées par BT une complémentarité créatrice de valeur La passion… La synergie des compétences… Le métier de conseil est un métier La diversité des compétences est particulièrement forte chez Business Technology que l’on pratique par choix : ne Dans cette diversité, c’est le socle de compétences et le langage conseil qui est notre l’oublions pas ! dénominateur commun et qui nous rassemble Notre enjeu est de cultiver le dialogue entre consultants, pour récolter les bénéfices de cette synergie de compétences, pour nous, et pour nos clients Entrepris IDF e Digitale L’incarnation du leadership… Pilotage Finance … essentielle pour Architec- permettre la … ture transformation Le socle conseilRetour au début 6
    7. 7. Business Technology Notre développement2002 2007 2010 Weave Weave Weave Architecture Stratégie et Management des SI Business Technology● Une offre basée sur l’architecture et ● La création d’un « Go To Market » métier ● L’interpénétration « Go To Market » métier d’urbanisation exclusivement orientée et technologie ● Une posture conseil à consolider vers les DSI ● Un positionnement affirmé avec la● Une posture conseil à acquérir formalisation de nos offres Nous étoffons notre activité avec une Nous affichons notre ambition de offre « Stratégie des SI » ! réconcilier le métier et le SI ! 7
    8. 8. Nos atouts pour vous accompagner 8
    9. 9. Nos offres Business Technology Organisation et gouvernance Technologie et usages Etat des lieux, Carte SIMM, Audit des projetsaudit, diagnostic Création de valeur Pilotage financier de Schéma directeur par l’innovationSchéma directeur, l’informatique Orga/ SI (mobilité, entreprise digitale…) trajectoire, plan d’action Architecture de Stratégie de l’organisation IT sourcing Mise en œuvre de Gestion du Démarche Centres de Services portefeuille d’Enterprise Partagés Architecture Transformation, de projets / PMO conduite Amélioration des Innovative Digital méthodes de Pilotage de projets Factory (bureau Sécurité et résilience du changement travail / lean IT d’architecture) Valorisation du Green for IT capital humain IT for green 9
    10. 10. Nos offres Business Technology (1/3) Schéma directeur Pilotage financier de Création de valeur Stratégie de sourcing par l’innovation Orga / SI l’informatique « fixer le cap des grandes  «  maîtriser l’évolution des coûts  « utiliser les leviers de  « faire de la DSI un  évolutions du SI devant  et challenger la valeur ajoutée  performance d’une politique  partenaire de l’innovation  accompagner la stratégie  des services rendus » de sous-traitance réussie » auprès des métiers » d’entreprise »• Comment les enjeux stratégiques de • Comment structurer le contrôle de • Comment l’IT peut-elle contribuer à • Quelle part des investissements de la DSI l’entreprise se traduisent-ils en enjeux gestion IT ? créer des savoir faire uniques et tombe dans une logique d’innovation ? pour l’IT ? • Quelles sont les autres fonctions et différenciateurs pour l’entreprise ? • Quelle est la vitesse d’intégration de• Quels sont les besoins métiers critiques pré-requis à un réel pilotage • Quels sont les domaines candidats à une nouvelles technologies dans les activités vis-à-vis de l’informatique ? Quel est leur économique ? externalisation ? Pour quelles raisons : cœur au métier de l’entreprise? degré de couverture par le SI ? • Que doit-on attendre des managers gérer la variabilité de la charge, accéder • Comment faire passer les idées• En fonction des attentes et de l’état opérationnels en la matière ? à des compétences indisponibles en innovantes de l’étape de concept à la actuel du SI, quelles priorités ressortent interne, profiter d’une meilleure réalité opérationnelle? • Comment définir le catalogue des compétitivité des prestataires ? pour l’IT ? services de la DSI ? • Au-delà de certains projets, comment• Comment décliner ces priorités en • Quelle forme de contractualisation de la • Comment structurer l’analyse et le l’organisation IT est-elle encouragée à projets précis ? Quels investissements sous-traitance est la mieux adaptée à innover, à prendre des risques et tester suivi des coûts par nature, par activité chaque domaine : régie, forfait, faut-il prévoir ? et par service ? de nouvelles idées? outsourcing, centre de service ?• Comment ordonnancer les projets pour • Quel pricing des services instaurer • Quelle intimité a l’IT avec les métiers et • Comment développer une relation progresser vers la cible avec des pour soutenir la stratégie IT et inciter à leurs responsables ? résultats intermédiaires et garder une efficace avec ses fournisseurs ? des comportements vertueux ? capacité d’ajuster la trajectoire en • Que prévoir en interne pour bien piloter Des savoir-faire spécifiques : Des savoir-faire spécifiques : fonction des aléas et nouvelles • Comment instaurer un dialogue la sous-traitance ? •Mobilité •Mobilité demandes ? constructif avec les clients autour de la •Dématérialisation •Dématérialisation • Comment se prémunir d’une •Entreprise digitale valeur des services ? •Entreprise digitale• Quelle gouvernance instaurer pour dépendance des sous-traitants ? suivre la progression des chantiers ? 10
    11. 11. Nos offres Business Technology (2/3) Mise en œuvre de Amélioration des Valorisation du Architecture de Centres de Services méthodes de l’organisation IT capital humain Partagés travail / lean IT «  faire évoluer l’organisation  «  maîtriser l’évolution des coûts  « améliorer la performance  « accompagner les transformations  IT en cohérence avec les  et challenger la valeur ajoutée  de l’organisation et des métiers Coûts /Qualité/Délais  évolutions des métiers  » des services rendus »  de la DSI » de la DSI  »• Comment structurer l’organisation • Comment structurer le contrôle de • Comment mesurer la performance de la • Comment organiser, outiller et animer informatique par rapport à l’organisation gestion IT ? DSI (benchmark, tendances, …) ? une filière RH au service de l’IT ? de l’entreprise ? • Quelles sont les autres fonctions et • La gestion de la DSI est-elle centrée sur • Quels dispositifs de GPEC et de gestion• Quel périmètre confier à la DSI et où la pré-requis à un réel pilotage son offre et ses modes de des talents mettre en œuvre ? positionner ? économique ? fonctionnement ou sur la • Comment transformer les cultures et• Comment définir les frontières et • Que doit-on attendre des managers compréhension et la prise en compte de adapter les pratiques ? organiser la relation entre DSI et métiers opérationnels en la matière ? la demande ? • Comment gérer les volets sociaux et RH ? • Comment structurer un costing et un • Quels sont les leviers de progrès pour des projets de réorganisation dans un• Quelles fonctions aligner sur le pricing vertueux des services? améliorer parallèlement Coûts, Qualité cadre de Responsabilité Sociale de découpage business, lesquelles et Délais ? l’Entreprise ? • Comment instaurer un dialogue positionner en transversal (CSP…) ? • Comment appliquer au SI les bonnes • Comment transformer les pratiques constructif avec les clients autour de la• Comment s’assurer que les fonctions IT valeur des services ? pratiques issues du lean (tension et managériales au sein de la DSI en transverses restent au service du stabilisation des flux, chasse aux proposant des programmes de • Où sont les potentiels d’optimisation gaspillages, intégration de la qualité, business ? de la performance et des coûts IT ? mobilisation ? responsabilisation des acteurs…) ? Comment les activer ? • Comment inscrire la DSI dans une culture de performance et de progrès durable ? • En quoi une gestion performante de l’IT peut-elle contribuer au développement de l’activité ? 11
    12. 12. Nos offres Business Technology (3/3) Démarches Innovative Digital Gestion du Enterprise Factory (bureau portefeuille de Pilotage de projets d’architecture) projets / PMO Architecture « faire de la technologie un  « repenser la complémentarité  « prioriser en continu les  « Remettre l’homme au  moteur pour adresser les  entre la DSI et ses partenaires  investissements de la DSI en  cœur du pilotage de projet  enjeux métiers de  pour une création de valeur  fonction des priorités de  de transformation » l’entreprise » accrue » l’entreprise »• De quelle manière la DSI contribue-t-elle • Comment rester agile et répondre à la • Comment évaluer les propositions de • Comment assurer le succès des projets à l’atteinte des objectifs de l’entreprise? demande croissante d’innovation nouveaux projets ? et la matérialisation de la valeur• Comment instruire les décisions prises émanant de l’entreprise ? • Comment s’assurer que tous les projets attendue des investissements en matière d’IT avec un équilibre entre • Comment optimiser le coût des en cours soient toujours en mesure de consentis ? création de valeur immédiate et projets d’innovation ? créer la valeur promise ? Faut-il arrêter • Comment responsabiliser l’organisation maîtrise technologique? • Qu’est ce qui permet de s’assurer maintenant ceux qui vont manquer leurs à travers l’appropriation des enjeux ?• Quels principes structurants - partagés qu’ils respectent la stratégie IT et font objectifs ? • Quel pilotage de projets mettre en par la DSI et les métiers - instaurer pour levier des ressources disponibles • Quel est l’agencement du portefeuille et œuvre qui prenne en compte les enjeux définir les attentes et guider les (techniques et humaines) ? les mesures à mettre en place pour de transformation ? évolutions du SI (charte d’architecture • Comment disposer des expertises assurer le pilotage recherché ? • Comment créer un langage commun d’entreprise) ? techniques nécessaires au moment où • Le portefeuille est-il équilibré en matière pour permettre une collaboration• Comment communiquer et faire vivre on en a besoin (et seulement à ce de projets innovants (à risques) et de efficace entre acteurs des projets ? ces principes pour qu’ils soient pris en moment là) ? projets plus traditionnels en fonction des • Quel est l’équilibre idéal entre le pilotage compte dans la gestion du portefeuille • Comment créer un centre de service objectifs stratégiques de l’entreprise ? par des méthodes classiques et des de projets et dans le pilotage de chaque d’architecture qui garantisse la • Comment gérer de façon prévisionnelle méthodes innovantes (Agile )? projet ? réactivité souhaitée et optimise les l’adéquation entre l’offre et la demande • Comment s’assurer que la• Les déviations de ces principes sont-elles coûts ? de la DSI (et donc la faisabilité des transformation durera dans le temps et identifiées ? Font-elles l’objet d’une projets stratégiques) ? sera assimilée par tous ? gestion spécifique ? 12
    13. 13. Nos références 13
    14. 14. Business Technology Architecture et gouvernance des SI (1/2) Concilier logiques Maitriser la technologie Piloter par la gouvernance budgé taire etConstruire un SI réactif et maitrisé technologiquetechniquement et financièrement. • Dé finir la straté gie IT et la • Dé finir l’organisation adapté e • Elaborer un sché ma dé cliner opé rationnellement aux enjeux DSI directeur en regard desAdopter une politique DSI de contextes straté giques et • Mettre en œuvre, de faç on • Etablir une gouvernancetransparence et piloter par une financiers pragmatique, les fondamentaux d’animation et de contrô le mé thodologiques (Cadre de • Se doter d’un reporting degouvernance pragmatique, adaptée • Piloter des programmes ré fé rence, Ré fé rentiel niveau directionà l’évolution des métiers straté giques d’entreprise, Urbanisation) • Corré ler les suivis • Contrô ler la straté gie • Insuffler une culture de la budgé taire et opé rationnel d’externalisation dé marche et de la mé thode • Animer des centres de compé tences transverses Extraits de nos références (architectes, …) Structuration et gouvernance d’une Direction Technique (200 pers) par les principes d’Architecture d’Entreprise Urbanisation et trajectoire d’é volution de l’activité moné tique Assistance à la maitrise de l’architecture du SI GEDS (marché dé rivé s actions) Dé finition de la trajectoire d’é volution à 3 ans du SI technique Initialisation et mise en place de la dé marche SOA Mise en place du ré fé rentiel de l’organisation 14
    15. 15. Business Technology Architecture et gouvernance des SI (2/2) Transformation des Pilotage par les tableaux Augmentation de laElever la position de la DSI dans relations avec les DM de bord valeur d’usage du SIl’entreprise en la rendant partenaire • Mettre en place les instances • Ré concilier les attentes des • Gé né raliser l’é laboration debusiness des Directions Générales et de dé cision et de contrô le mé tiers et les contraintes de la business plan sur les projets DSI informatiquesdes Directions Métiers • Structurer les relations MOA / MOE • Faire partager les axes de • Arbitrer et suivre les projets • Renforcer et lé gitimer les progrè s au travers du PPM rô les et missions de la DSI • Dé finir et quantifier les • Poursuivre la ré duction des • Tirer parti des communauté s indicateurs coû informatiques ts transversales • Auditer et optimiser les processus IT Extraits de nos références Dé finition et mise en place des nouveaux dispositifs de gouvernance SI suite à la fusion Natexis et IXIS CIB Assistance à la transformation des activité s de la Direction des projets et Evolutions du Systè me d’Information Elaboration du plan de transformation de la DSI de Gé odis Logistique Gestion et mesure de la performance du SI (DSI de l’enseigne La Poste) Revue de la gouvernance SI sur les mé tiers Lancement Bord et Sol, RH et Finances 15
    16. 16. Extraits de nos références Etat des lieux, audit Schéma directeur, Architecture Conduite du et diagnostic SI trajectoire, plan d’action d’entreprise changement • Analyse de l’existant • Définition collaborative d’une • Architecture réseau et • Accompagnement dans • Etude du fonctionnement cible sécurité des projet de d’une entité • Confrontation de cette cible à la • Urbanisation du SI transformation • Evaluation de la maturité maturité et à la réalité du SI • Plan de conduite du SI par rapport aux cadres existant changement méthodologiques du • Identification d’axes marché et à nos REX d’amélioration mêlant victoires rapides et transformation de fondAudit des activités AU CIRAU & AU TR@M dudomaine SI Commercialisation des InfrastructuresAudit physique de l’infogérance gérée parProsodieDiagnostic des activités de la DSI (Architecture,gouvernance, projets)Diagnostic de maturité et conformité Togaf de lacellule d’Architecture d’EntrepriseQualification technique d’un acteur de ladématérialisationDiagnostic de la fonction architecture 16
    17. 17. Extraits de nos références Etat des lieux, audit Schéma directeur, Architecture Conduite du et diagnostic SI trajectoire, plan d’action d’entreprise changement • Analyse de l’existant • Définition collaborative d’une • Architecture réseau et • Accompagnement dans • Etude du fonctionnement cible sécurité des projet de d’une entité • Confrontation de cette cible à la • Urbanisation du SI transformation • Evaluation de la maturité maturité et à la réalité du SI • Plan de conduite du SI par rapport aux cadres existant changement méthodologiques du • Identification d’axes marché et à nos REX d’amélioration mêlant victoires rapides et transformation de fondAudit de disponibilité de SIConstruction d’un guide d’audit desoutsourcersDiagnostic et transformation de la DSI de laDivision LogistiqueUrbanisation du SI-ClientsAccompagnement sur les solutions de mise enœuvre de l’archivage électroniqueRevue de la gouvernance IT avec les métiers 17
    18. 18. Extraits de nos références Etat des lieux, audit Schéma directeur, Architecture Conduite du et diagnostic SI trajectoire, plan d’action d’entreprise changement • Analyse de l’existant • Définition collaborative d’une • Architecture réseau et • Accompagnement dans • Etude du fonctionnement cible sécurité des projet de d’une entité • Confrontation de cette cible à la • Urbanisation du SI transformation • Evaluation de la maturité maturité et à la réalité du SI • Plan de conduite du SI par rapport aux cadres existant changement méthodologiques du • Identification d’axes marché et à nos REX d’amélioration mêlant victoires rapides et transformation de fondAccompagnement Architecture Réseau etsécurité pour la refonte du réseau datacenterElaboration du schéma directeur de la sécuritéde la DSI de La Banque PostaleElaboration de l’architecture du socletechnique de cloisonnement du SIElaboration du schéma directeur du SISchéma directeur de l’application « PortailAgence »Vision métier et trajectoire SI 18
    19. 19. Extraits de nos références Etat des lieux, audit Schéma directeur, Architecture Conduite du et diagnostic SI trajectoire, plan d’action d’entreprise changement • Analyse de l’existant • Définition collaborative d’une • Architecture réseau et • Accompagnement dans • Etude du fonctionnement cible sécurité des projet de d’une entité • Confrontation de cette cible à la • Urbanisation du SI transformation • Evaluation de la maturité maturité et à la réalité du SI • Plan de conduite du SI par rapport aux cadres existant changement méthodologiques du • Identification d’axes marché et à nos REX d’amélioration mêlant victoires rapides et transformation de fondAncrage opérationnel d’une démarche demodélisation MegaRefonte du portail commercial des forces deventeAccompagnement de l’évolution de l’activitémonétiqueAccompagnement des projets métier eturbanisation du SIMéthode d’élaboration de la trajectoiretriennale dévolution du SI techniqueCartographie des risquesProjet « 3D » (convergence SI SAB-SAMIC)Conduite du changement étape 1 19
    20. 20. Weave : Qui sommes nous ? 20
    21. 21. Un acteur significatif,un succès commun. 21
    22. 22. Une dynamique singulière,réconcilier des notions opposées. 22
    23. 23. Nos valeurs,socle de toute relation. 23
    24. 24. Notre mission,produire de l’excellence. 24
    25. 25. Notre conviction,construire avec nos clients un cercle vertueux. 25
    26. 26. Notre culture,une intelligence collective et connective. 26
    27. 27. Notre promesse,mettre notre intuition au service de lexcellence. 27
    28. 28. Présentation détaillée de weave 28
    29. 29. weave 1. En chiffresUn acteur significatif du conseil en FranceWeave est un cabinet de conseil multi-spécialiste à taille humaine dont laculture est fondée sur limpertinence constructive et limmersion dans la culture deses clientsLe cabinet fait partie des membres administrateurs du Syntec Conseil enManagement, fédération qui rassemble plus de 1 250 groupes spécialisés dansl’ingénierie, les SI et le conseilWeave regroupe aujourd’hui plus de 230 collaborateurs dont 40% sont desfemmes et a réalisé un chiffre d’affaires de 35,5 M€ en 2011En se positionnant comme un acteur significatif du conseil en France, le cabinetest également capable d’accompagner ses clients à l’international (bureaux àParis et Bruxelles ; 20% du chiffre d’affaires global du groupe réalisé àl’international)Un cabinet de conseil jeune et dynamiqueCréé en 2001, le cabinet a connu un essor rapide et a reçule prix gazelle 2005 du Ministère des PME récompensantles entreprises à forte croissanceWeave est le 1er cabinet de conseil français diplômé EFQMen 2011, en obtenant l’une des meilleures note de cemodèle de qualité totale 29
    30. 30. weave 2. Notre positionnement et nos expertisesDeux métiers complémentaires pour un cabinet multispécialisteAfin de répondre aux enjeux de ses clients, lecabinet se positionne sur deux métiers : Télécoms Energie & Agro, Secteur Transport & Banque Assurance Assurance•Le conseil en stratégie opérationnelle & Médias Utilities Distribution Public Messagerie•Le conseil en Business Technology Stratégie opérationnelleWeave dispose par ailleurs d’un large éventaild’expertises sectorielles allant de la banquede détail à l’industrie, en passant par l’agro- Business Technologyalimentaire et le transport Une expertise complète L’intervention de weave s’effectue sur l’ensemble du cycle de vie des projets… Conduite du Conduite du Stratégie Stratégie Cadrage Cadrage Transformation Transformation changement changement Conseil métier Conseil SI Pilotage de programmes complexes … assurant ainsi une transformation efficace et durable de l’entreprise 30
    31. 31. weave 3. Nos principaux clientsNos compétences métiers et sectorielles sont issues de références significatives : Banque Banque Assurance Assurance Télécoms & Médias Télécoms & Médias Energies & Utilities Energies & Utilities Agro. & Distribution Agro. & Distribution Secteur Public Secteur Public Transport & Messagerie Transport & Messagerie 31
    32. 32. weave 4. Nos valeurs et engagements (1/3) Notre ADN repose sur une dynamique singulière visant à réconcilier des notions a priori opposées : Produire de l’excellence Une intelligence collectiveUne culture de l’excellence alliant et connectivesavoir faire issu des grands cabinets et Un management de proximitéconstruction d’interventions sur- facilitant les échanges et favorisant lemesure développement des consultantsUne capacité à créer de la valeur et à Une organisation de la société endélivrer des produits de qualité afin de communautés favorisant égalementcontribuer fortement au les échangesdéveloppement de ses clients Une culture entrepreneuriale visantUne capacité à proposer différentes à donner du pouvoir et desmanières de penser et d’agir afin de responsabilités aux collaborateursconstruire une vision innovante Construire un cercle vertueux Le socle de toute relation durable Une recherche de partenariats durables fondés sur des valeurs humaines fortes Une valorisation de l’impertinence constructive et de la culture du « risque réfléchi » Une co-construction de solutions avec nos clients dans un souci d’appropriation Une volonté de remise en cause permanente comme source de développement Une intégration étroite dans le dispositif de chaque projet incluant le respect de la Un droit à l’erreur et un devoir de la reconnaître culture des clients pour en tirer parti 32
    33. 33. weave 4. Nos valeurs et engagements (2/3)Notre sens des responsabilités sociales, écologiques et environnementales nous a amené à structurer un engagementfort auprès de nos parties prenantes : Engagement Engagement Ressources Environnement entrepreneurial sociétal humaines Une participation active Un engagement vis-à-vis Des gestes et des actions La volonté d’améliorer les auprès d’associations et de la société civile et de au quotidien pour relations professionnelles fondations pour enrichir la causes humanitaires ou protéger, sauvegarder et et les conditions de travail réflexion sur une caritatives prévenir les atteintes à ainsi que d’intégrer les croissance responsable La signature du Pacte l’environnement contraintes personnelles Global de l’ONU pour et familiales dans le contribuer à la réalisation quotidien des d’une économie plus collaborateurs viable et plus ouverte POLITIQUE ACHATS 33
    34. 34. weave 4. Nos valeurs et engagements (3/3)Notre démarche qualité nous a permis de devenir en 2011 le premier cabinet de conseil français certifié EFQM enobtenant l’une des meilleures évaluations (« Recognized for Excellence – 5 étoiles ») : Pourquoi cette Les concepts fondamentaux certification ? Le modèle d’excellence « European Le modèle EFQM est fondé sur Foundation for Quality Management » 8 concepts fondamentaux… … évalués selon 9 critères (EFQM) est une déclinaison non 1.Apporter une valeur ajoutée à ses clients normative de la Gestion de la Qualité 2.Gérer par des processus optimisés Totale (TQM) 3.Réussir grâce à son personnel 4.Obtenir des résultats équilibrés En allant plus loin que la norme ISO 5.Entretenir la créativité et l’innovation 9000 dédiée à la qualité du processus 6.Créer des partenariats de production, l’EFQM intègre dans son 7.Assumer la responsabilité pour un futur durable évaluation toutes les dimensions de 8.Diriger avec vision, être une source d’inspiration la vie de l’entreprise et d’intégrité Un parcours d’excellence L’organisation et les valeurs incarnées par weave ont permis d’obtenir une certification EFQM dans des délais exceptionnellement courts autorisant le cabinet à concourir au niveau européen, 8 mois seulement après avoir déposé sa candidature 34

    ×