3 mars 2012                                Offre « IT Efficiency »                                Vers la maîtrise techniq...
« La technique est un non sujet »…                     …tant qu’elle est correctement maîtrisée !• Notre posture vis-à-vis...
Les managers techniques du SI sont confrontés à                         plusieurs difficultés majeures                    ...
Répondre à la lettre de mission de la DSI est                      impossible sans traiter ces difficultés                ...
Nos convictions pour maîtriser techniquement        le SIConviction n°1La DSI doit aller au devant du métier pour construi...
Nos convictions pour maîtriser techniquement        le SIConviction n°2La roadmap technique et les trajectoires dévolution...
Nos convictions pour maîtriser techniquement        le SIConviction n°3La DSI doit savoir communiquer sur la pertinence te...
Nos convictions pour maîtriser techniquement        le SIConviction n°4La conception de solutions techniques complexes ne ...
Nos convictions pour maîtriser techniquement         le SIConviction n°5Les architectes sont des facilitateurs indispensab...
Ensemble, faisons de la technologie une véritable                                source de solutions et d’opportunités    ...
Positionnement de l’offre                   Au sein des savoir-faire BT                                                   ...
La population d’architectes au sein de Weave BT                                                                        Oli...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

WBT - offre architecture technique IT efficiency

1 994 vues

Publié le

Ensemble, faisons de la technologie une véritable source de solutions et d'opportunités

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 994
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
835
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

WBT - offre architecture technique IT efficiency

  1. 1. 3 mars 2012 Offre « IT Efficiency » Vers la maîtrise technique du SI Ensemble, faisons de la technologie une véritable source de solutions et d’opportunités Vos INTERLOCUTEURS Julien Soyer Senior Manager chaîne TV page weave julien.soyer@weave.eu@weaveconseil blog.weave.eu +33 (0)6 80 30 46 13
  2. 2. « La technique est un non sujet »… …tant qu’elle est correctement maîtrisée !• Notre posture vis-à-vis du Senior Management et des Directions Métier : • Le SI doit être un facteur d’accélération pour le développement de l’entreprise, et non un frein • Les contraintes techniques ne peuvent pas être une de leurs préoccupations• Ce message n’est crédible que si la maîtrise technique est une réalité au sein de la DSI « La maîtrise « La maîtrise de technologique est la technologie par l’un des leviers « La technique l’architecture est pour respecter les est un non sujet » un savoir-faire engagements du indispensable SI envers le pour la DSI » métier » Senior Management Directeur Directeur DOSI DSI Opérationnels et Directeurs Métier Technique Production 2
  3. 3. Les managers techniques du SI sont confrontés à plusieurs difficultés majeures  Difficulté à se projeter dans un contexte d’évolution métier etQuel doit être le SI de demain ? technologique fort :  Avoir une vision technique claire d’un SI cible aligné sur les besoins métiers « La DSI ne sait pas sortir un projet en moins de 2 ans. »  Elaborer une trajectoire d’évolution maitrisée, garantissant la stabilité et le respect des engagements de service Quels projets pour  Difficulté à évaluer et garantir l’intérêt technico-économique des projetsoptimiser et réduire mes coûts ? dans un contexte de réduction et de maîtrise des coûts : « Encore un projet qui ne sert à rien  Incapacité à évaluer le ROI, les réduction de dépenses ou le TCO des projets et et qui coûte de l’argent. » à suivre ces indicateurs dans le temps Comment réussir à  Difficulté à manager de manière efficace des populations d’expert, dans manager mes experts ? un contexte de demande d’engagement et de réduction des délais : « Quand un expert me parle, pas moyen  Difficulté de communication et d’insertion dans les instances de pilotage de comprendre ce qu’il raconte. »  Incapacité à obtenir des prises d’engagements et le respect de celles-ci  Difficulté à « sortir » les dossiers pour des sujets complexes et/ou Comment faire travailler les transverses équipes en synergie sur les projets transverses ?  Incapacité à faire émerger un consensus entre différents silos techniques ou entités (architecture/production…) « J’ai plein d’interlocuteurs différents à la DSI, et quasiment autant d’avis sur ce qu’il faut faire. »  Difficultés à élaborer des solutions techniques maitrisées, en ligne avec les besoins des directions métiers. 3
  4. 4. Répondre à la lettre de mission de la DSI est impossible sans traiter ces difficultés La réalité du terrain La lettre de mission des DSI Les difficultés Leurs impacts  Garantir la disponibilité et le  Diminution de la capacité à Opacité du SI maintien en conditions maitriser la complexité du SI opérationnelles du SI Arbitrages budgétaires  Perte des capacités complexes  Maîtriser les coûts liés au SI d’anticipation et d’agilité Gestion difficile des  Garantir la maîtrise technique  Dérive des coûts populations techniques du SI  Incapacité à répondre aux Respects des engagements  Fournir le niveau de réactivité besoins métier en termes de sur les projets fortement nécessaire pour rapprocher délai contraints les « time to market » SI et  Incapacité à répondre aux métier niveaux de service attendus 4
  5. 5. Nos convictions pour maîtriser techniquement le SIConviction n°1La DSI doit aller au devant du métier pour construire sa vision technique  La DSI doit devenir un partenaire métier de premier plan pour le reste de l’entreprise, et ne pas s’enfermer dans une position attentiste de fournisseur.  Si le manque de visibilité sur la stratégie métier est souvent une réalité, la DSI se doit d’aller au devant du métier pour collecter des éléments de vision, de prendre des hypothèses sur la cible technique du SI sur la base des éléments à disposition, et de communiquer sur ses choix. Et par conséquent d’accepter de se tromper… 5
  6. 6. Nos convictions pour maîtriser techniquement le SIConviction n°2La roadmap technique et les trajectoires dévolution doivent être réévaluées régulièrement  Un SI maîtrisé est un SI qui évolue d’état stable en état stable selon un cadençage précis défini par la trajectoire d’évolution, chaque état portant des objectifs communs métier et SI.  Si savoir garder un cap est indispensable, savoir réorienter ce cap à mesure que les hypothèses s’affirment ou s’infirment, constitue la véritable intelligence dans l’évolution du SI. 6
  7. 7. Nos convictions pour maîtriser techniquement le SIConviction n°3La DSI doit savoir communiquer sur la pertinence technico-économique de ses projets  Toute décision d’investissement ou d’engagement budgétaire doit s’appuyer sur des éléments technico-économiques tangibles, transparents et partagés par l’ensemble des parties décisionnaires.  Malgré l’effort nécessaire pour les produire, a posteriori, il existera toujours un écart plus ou moins important avec la réalité. La DSI doit néanmoins s’habituer à produire ce type d’analyse, en recherchant l’optimum technico-économique dans chaque sujet, avec le bon niveau d’instruction et de communication. 7
  8. 8. Nos convictions pour maîtriser techniquement le SIConviction n°4La conception de solutions techniques complexes ne peut se faire que par la méthode  Contrairement aux idées reçues, lexpertise technique ne peut garantir à elle seule la réussite des projets.  Les centres d’expertises techniques doivent intervenir à bon escient, au bon niveau d’implication en fonction de la phase projet considérée, dans le cadre d’une méthode déterministe. 8
  9. 9. Nos convictions pour maîtriser techniquement le SIConviction n°5Les architectes sont des facilitateurs indispensables pour faire aboutir les projets  Le dégagement de consensus entre experts ou entités s’obtient par une intervention en amont des différents acteurs, et l’implication d’architectes, possédant des compétences relationnelles (communication, organisation, force de conviction…), se positionnant en catalyseurs capables de faire le pont entre les différentes parties prenantes. 9
  10. 10. Ensemble, faisons de la technologie une véritable source de solutions et d’opportunités Notre offre de conseil pour une meilleure maîtrise technique du SIQuel doit être le SI de demain ? Stratégie d’architecture technique « La DSI ne sait pas sortir un projet  Donner une vision technique claire de la cible SI et de la trajectoire d’évolution en moins de 2 ans. » Quels projets pouroptimiser et réduire mes coûts ? Efficience technico-économique des projets « Encore un projet qui ne sert à rien  Outiller la prise de décision sur les projets techniques via une approche et qui coûte de l’argent. » gains/risques Comment réussir à manager mes experts ? Management de l’expertise « Quand un expert me parle, pas moyen  Accompagner les managers dans une gestion efficace des populations de comprendre ce qu’il raconte. » d’experts Comment faire travailler les équipes en synergie sur les Sécurisation des projets techniques transverses projets transverses ?  Accompagner les équipes opérationnelles pour l’animation de travaux « J’ai plein d’interlocuteurs différents à la DSI, et d’architecture complexes quasiment autant d’avis sur ce qu’il faut faire. » 10
  11. 11. Positionnement de l’offre Au sein des savoir-faire BT From strategy  Notre savoir-faire en Architecture d’Entreprise englobe l’ensemble des problématiques de la DSI et y apporte une réponse de niveau stratégiqueDes savoir-faire Architecture  Nos savoir-faire en Architecture Techniquecomplémentaires d’Entreprise permettent d’intervenir au plus près des équipes opérationnelles pour ancrer cette vision en transmettant les outils et méthodes Un ancrage du  Ces savoir-faire contribuent pleinement au positionnement de Weave “from strategy to Architecturepositionnement delivery”, en garantissant notre capacité Technique Weave d’intervention opérationnelle au sein des entités SI To delivery 11
  12. 12. La population d’architectes au sein de Weave BT Olivier Reisse Associé fondateurUrbanisation Trajectoire de Sécurité Weaver depuis 2002 transformation Cadre de Ex-SQLI Cadre de référence référence Trajectoire de Architecture transformation technique Olivier Grandjean, Senior Manager, Julien Soyer, Senior Manager Weaver depuis 2007 Weaver depuis 2006 Ex-Atos Origin Ex-SQLIDavid Chemla, Associé, Stratégie IT Jean-Pierre Poinsignon Architecture Trajectoire de Weaver depuis 2003 Coaching Associé, Weaver depuis 2010 technique transformation Ex-SQLI de la DSI Ex-Accenture Notre site dédié au recrutement de profils architectes : lebureaudesarchitectes.weave.eu 12

×