J ’  étais assis au bar en train de boire un CALVADOS Tandis que je regardais un clochard faire la MANCHE Une dame vint s’...
Au bout de quelques minutes, elle me demanda de monter, il fallait donc que je  et j’acceptai sans crier  Elle ne perdit p...
Au petit matin, je lui fis goûter mon jambon, mon saucisson et mon et elle fut si contente qu’elle me traita de  un peu fa...
J e vis alors, dans ses yeux, beaucoup de  et c’est à ce moment là que j’aurais eu besoin d’un  car elle me frappa en plei...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Départements

253 vues

Publié le

Publié dans : Business, Voyages
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
253
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les Départements

  1. 2. J ’ étais assis au bar en train de boire un CALVADOS Tandis que je regardais un clochard faire la MANCHE Une dame vint s’asseoir près de moi ; elle portait un manteau de LOIRE Je fus déjà impressionné car je sais que le LOIR ET CHER Nous engageâmes la conversation et ce qui me charma, chez elle, furent SAVOIE et ses yeux DOUBS CLICQUER pour avoir chaque réponse SUITE
  2. 3. Au bout de quelques minutes, elle me demanda de monter, il fallait donc que je et j’acceptai sans crier Elle ne perdit pas le car, à peine arrivés, nous entrâmes dans la chambre ; elle se déshabilla ; ses seins étaient magnifiques : elle les En fait cette fille était vraiment et nous nous amusâmes jusqu’à l’ VIENNE GARD NORD AVEYRON GIRONDE AUBE CLICQUER pour avoir chaque réponse SUITE
  3. 4. Au petit matin, je lui fis goûter mon jambon, mon saucisson et mon et elle fut si contente qu’elle me traita de un peu fatiguée, elle me demanda tout d’abord l’ mais là où l’histoire se c’est que lorsqu’on eut fini, elle me demanda une Je refusais de payer, trouvant que c’était trop et ce fut une terrible CANTAL HERAULT EURE CORSE SOMME CHER SEINE CLICQUER pour avoir chaque réponse SUITE
  4. 5. J e vis alors, dans ses yeux, beaucoup de et c’est à ce moment là que j’aurais eu besoin d’un car elle me frappa en pleine bouille . Tout s’arrangea, mais à des histoires pareilles on ne l’y reprendra plus, elle le AISNE ALLIER JURA CLICQUER pour avoir chaque réponse FIN

×