UNION CYCLISTE INTERNATIONALEPrésident                                                         A toutes les parties prenan...
Thèmes à débattreAxe 1: la mondialisationObjectif : le cyclisme doit profiter de sa nature universelle et utiliser cette c...
•   Développer les pratiques exemplaires pour un « écosystème » centré sur les athlètes            (économique, social, fo...
Axe 4: le calendrierObjectifs : les différents calendriers cyclistes doivent être passés en revue de tous les points de vu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lettre uci 3.12.2012

1 689 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 689
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
726
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lettre uci 3.12.2012

  1. 1. UNION CYCLISTE INTERNATIONALEPrésident A toutes les parties prenantes __________________________ Envoyé par email uniquement Aigle, le 3 décembre 2012 Réf: PrésidenceChère Partie Prenante,Ainsi que nous l’avons annoncé début novembre, pendant le premier trimestre 2013 l’UCIlancera une vaste consultation impliquant toutes les parties prenantes du cyclisme dans lebut de bâtir un bel avenir pour le cyclisme et de collaborer pour aborder des problématiquespropres à notre sport.L’UCI se réjouit de pouvoir compter sur votre participation à cette consultation qui examineraégalement la manière dont nous pourrons poursuivre la mondialisation de notre sport,encourager une participation plus large et prendre des mesures pour rendre ce sport encoreplus intéressant pour les spectateurs. lusNous avons divisé la consultation en quatre axes de discussion: « la mondialisation », « lalutte contre le dopage », « les coureurs » et « le calendrier ». Nous avons suggéré ci ci-dessous une liste de thèmes de discussion pour chacun de ces quatre axes. discussionA ce stade, nous souhaitons vivement vous encourager à nous faire part de vos remarqueset suggestions à propos de cette liste de thèmes ainsi que des quatre axes – surtout si vouspensez que des points importants ont été omis de cette liste. Nous vous serions très étéreconnaissants de nous adresser vos commentaires et suggestions d’ici au 10 décembre2012. Nous annoncerons ensuite le format définitif de la Consultation des Parties Prenantes .à la mi-décembre 2012 – et préciserons les aspects pratiques de son déroulement début préciseronsjanvier 2013. Nous nous réjouissons de votre participation à cette consultation afin dedévelopper une série complète de recommandations et de mesures.D’avance, je vous remercie tous pour l’aide et le soutien que vous nous apporterez dans laconstruction d’un nouvel avenir pour notre sport.Bien sincèrement. Pat McQuaid Président CH 1860 Aigle / Suisse +41 24 468 58 11 fax +41 24 468 58 12 www.uci.ch
  2. 2. Thèmes à débattreAxe 1: la mondialisationObjectif : le cyclisme doit profiter de sa nature universelle et utiliser cette caractéristiquemajeure dans le but de s’assurer un avenir prometteur. Ceci inclut identifier les tendancesterritoriales et démographiques et prendre les mesures qui s’imposent afin d’attirer uneportion encore plus vaste de la population à ce sport, ainsi que de renforcer le statut ducyclisme aux Jeux Olympiques et Paralympiques. Il est également impératif de promouvoirles éléments socialement responsables du sport, y compris le cyclotourisme, la mobilitédurable dans les villes, l’accès pour tous et l’intégration de pratiques écologiques dans lagestion des épreuves. a) Rester au fait de l’évolution globale du sport au sein de la société • Comment le cyclisme peut encourager une plus grande participation des femmes • Identifier des tendances cyclistes émergentes au niveau national et dans différentes disciplines cyclistes. • Identifier les changements démographiques et les opportunités à venir au sein du cyclisme (par exemple la croissance de l’intérêt des jeunes pour le sport) • Comment concilier les intérêts au niveau régional et continental (y compris le développement du calendrier de compétition). • Comment renforcer le rôle du cyclisme dans les Jeux Olympiques et Paralympiques. b) Le cyclisme socialement responsable • Comment le cyclisme peut s’intégrer au, et stimuler le tourisme écologique • Le développement de petites structures cyclistes urbaines, telles que des parcs BMX, pour encourager des activités saines pour les jeunes • Les priorités écologiques pour la gestion des épreuves • Rendre le cyclisme accessible à tousAxe 2 : la lutte contre le dopageObjectif : la consultation devrait débattre de la sévérité des sanctions relatives au dopage, ainsi quedes méthodes d’éducation, non seulement pour les coureurs mais aussi pour leur entourage. Lesdiscussions porteront également sur les méthodes de contrôle antidopage et leur impartialité. Unautre facteur important dans la lutte contre le dopage est le partage de l’information avec d’autresorganismes luttant contre le dopage, la police et diverses autres autorités. Les outils de préventionessentiels comprennent notamment le développement d’un « écosystème » centré sur les athlètesdans un contexte favorable du point de vue économique, social, éducatif et culturel. a) Education et prévention • Procédés les plus efficaces pour informer les coureurs sur les pratiques exemplaires • Comment éduquer au mieux l’entourage des coureurs • Identifier les situations à risque • Rassembler des astuces, des informations ou des indicateurs (concernant les coureurs, les médecins, les nouvelles substances, les entraîneurs, les habitudes et comportements liés au dopage, les ex-dopés, etc.) • Normaliser les modèles d’équipes (structure, fonctionnement, composition, développement des trajectoires professionnelles des athlètes de manière à fournir des alternatives par rapport à la performance, politique de recrutement pour l’entourage, etc.) 2/4
  3. 3. • Développer les pratiques exemplaires pour un « écosystème » centré sur les athlètes (économique, social, formateur, culturel, etc.) • Encourager les pratiques exemplaires b) Coopération avec d’autres organisations de lutte contre le dopage – ainsi qu’avec la police, les autorités nationales et les organisations gouvernementales et non-gouvernementales. • Outils, méthodes et impartialité des contrôles antidopage • Partage des informations c) Sanctions (inciter l’AMA à adapter le code AMA) • Longueur des périodes de suspension • Sévérité des amendes/dommages et intérêts • Introduction de sanctions pour les membres de l’entourage (ou autres)Axe 3: les coureursObjectifs : ces discussions ont pour objet d’assurer une relation plus étroite entre l’UCI et les coureurs,en particulier pour permettre à l’UCI d’entendre et de comprendre leurs préoccupations. En raison deleurs engagements, toute discussion impliquant les coureurs et leur entourage doit être organisée enfonction de leur disponibilité, c’est-à-dire en dehors de la compétition. a) Reprendre contact avec les coureurs • Explorer les opportunités supplémentaires ouvertes à l’UCI de rencontrer des coureurs et de prendre connaissance de leurs préoccupations (soit par contact direct, soit par l’intermédiaire d’un organisme représentatif). • Comment s’assurer du transfert opportun d’information pertinente et de qualité aux coureurs • Augmenter le nombre de coureurs qui jouent un rôle central au sein des différentes instances cyclistes et organisations de coureurs • S’interroger sur la création d’un rôle de « personne de contact permanente » sur le terrain • Comment promouvoir l’image et le statut des coureurs • Explorer la possibilité d’introduire une licence UCI • Revoir le système d’attribution de points • Proposer des mesures visant à garantir de meilleures conditions de travail ainsi qu’une couverture légale satisfaisante (salaire minimum, rupture de contrat, assurances, retraite, etc.) • Comment améliorer la sécurité lors des courses • Renforcer les sanctions pour violation des règles antidopage • Développement d’une assistance téléphonique confidentielle pour les coureurs, qui sera mise sur pied en janvier 2013 b) Reprendre contact avec les organisations de coureurs • S’attaquer aux problèmes concernant la structure du calendrier • Explorer des manières d’analyser la qualité des épreuves WorldTour UCI • Comment augmenter l’attractivité des courses pour les spectateurs • Déterminer des critères pour les instances/organisations qui représentent les coureurs actifs • Organiser des consultations avec des experts « neutres » sur différents thèmes (reconversion, gestion, suivi de la nouvelle carrière) 3/4
  4. 4. Axe 4: le calendrierObjectifs : les différents calendriers cyclistes doivent être passés en revue de tous les points de vue :les coureurs, les équipes, les organisateurs, les hommes, les femmes, les professionnels, les coureurscontinentaux, les médias, le grand public. La consultation débattra également des règlements departicipation, des classements, des salaires, du système de points, etc. a) Les organisateurs d’épreuves • Le(s) format(s) et la mondialisation des compétitions de cyclisme professionnel sur route • Le développement du cyclisme féminin • Comment développer au mieux l’essor du calendrier des équipes femmes Elite • La composition et la durée des différents calendriers cyclistes • Les relations entre le cyclisme professionnel (1ère et 2e division) et le niveau continental (3e division) • Le classement • Quels devraient être les objectifs stratégiques pour le développement du sport, par ex. la stabilité des équipes/épreuves ; rendre les compétitions plus passionnantes ; et la mondialisation du cyclisme • Les nouvelles technologies devraient-elles être autorisées, et si oui, lesquelles ? • Comment maximiser la couverture médiatique du cyclisme • Proposé de nouvelles courses et épreuves pro b) Les participants aux épreuves • Les systèmes d’équipes • Les règlements de participation • Un fair-play financier accru – salaire maximum/minimum • Le système de points • Le partage des revenus 4/4

×