LES DATAS SONT PARTOUT…AND SO WHAT!Professionnalisme & Régulation des chiffres utilisés en marketing / communication et da...
2,8 ZETTAOCTETS,SOIT 2,8 21 ou2 800 000 000 000000 000 000données produitesdans le monde en2012 : very, verybig data!
2,5Milliards d’internautes, 144 billionsd’emails échangés/jour dont68,8% de spams !Le digital nourrit etpourrit la data.
PROBLÉMATIQUE:BusinessLa finance, le marketing, la communicationsappuient massivement sur des chiffrespour leur diagnostic...
POURQUOI TANT DE DATAS ?TRENDSBUSINESS.• L’intégration du marketingde la finance ou du socialproduit toujours plus dedonné...
LA PRISE DE DÉCISION SESHOOTE DE + EN + À LA DATAACTIONS :ANTICIPERSUIVREVALIDERINTÉGRER(temps et espace)ATTENTE POURDES C...
LE MARKETING FONCTIONNE ENBOUCLE SUR LA DATAPanelsConso.BaromêtresMarket &MédiasTouchpointsde la marqueSegmentation/Ciblag...
LES SOURCES DE SONDAGESE DÉCLOISONNENTAvant:…Etudes individuelles norméeset études collectivesAujourd’hui et demainavec le...
TOUT EST DATASDes données passives dont le citoyen/consommateur n’est plusobligatoirement avisé et dont la compréhension n...
UNE ÉVOLUTION DE LA DATA MARCHÉ QUIPASSE DU DOMAINE COLLECTIF NORMÉ À UNEMULTIPLICATION DES ETUDES PROPRIÉTAIRESET À UNE P...
UNE INVASION DE DATAS.Btob / btoc: dont le citoyen/ consommateur est aujourd’hui la cible directe ou indirectemais de tout...
QUELQUES PRÉCONISATIONSMETHODOLOGIQUES OUPROFESSIONNELLES
TOUTES LES ÉTUDESDOIVENT RÉPONDREÀ DES RÈGLESPROFESSIONNELLESPOUR APPORTER DESRÉPONSESSTRUCTURANTES.STATISTIQUES, MAIS AUS...
TOUS LES SONDAGESDOIVENT ÊTRECONSTRUITS SUR DESMÉTHODOLOGIESPROFESSIONNELLES POURAPPORTER TOUTE LEURSIGNIFICATIVITÉ.LA MUL...
TOUTES LES DATASPAR DÉFINITIONSONT COMPARÉESET DONC DOIVENTÊTRE COMPARABLES.SANS BACKGROUND UN CHIFFRE N’ESTRIEN, ET ON PE...
TOUS LESDÉNOMBREMENTS,ALGORITHMES, …DOIVENT ÊTRETRANSPARENTS POURÊTRE LISIBLES ETVALIDÉS AU MOINS PARLES SPÉCIALISTES.ILS ...
QUELQUES APPROCHES POUR UNEMEILLEURE RÉGULATION DE LA DATA
DÉFINIR DES CRITÈRES D’ACCORDSSUR LA DATA
ACTIVER LES DATASMAIS PROTÉGER LESACTEURS
DÉFINIR DES ENJEUXPAR CIBLE
PROTÉGERLE CONSOMMATEURCITOYENIL NE VEUT PAS ÊTRE MANIPULÉ PARLA COMMUNICATION (SONDAGES+DATAS) DONC IL DOIT POUVOIR:• Ide...
NOTRE OBJECTIFCOMMUN :ORGANISER DEFAÇON COLLECTIVEET SOLIDAIRE LAPRODUCTION DE LADATA ET LAPROTECTION DEL’USAGER.
MERCI.
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Datas présentation alger 2 juin2013

266 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
266
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Datas présentation alger 2 juin2013

  1. 1. LES DATAS SONT PARTOUT…AND SO WHAT!Professionnalisme & Régulation des chiffres utilisés en marketing / communication et dans les médias.Alger le 26 Mai 2013
  2. 2. 2,8 ZETTAOCTETS,SOIT 2,8 21 ou2 800 000 000 000000 000 000données produitesdans le monde en2012 : very, verybig data!
  3. 3. 2,5Milliards d’internautes, 144 billionsd’emails échangés/jour dont68,8% de spams !Le digital nourrit etpourrit la data.
  4. 4. PROBLÉMATIQUE:BusinessLa finance, le marketing, la communicationsappuient massivement sur des chiffrespour leur diagnostic, leurrecommandation, leur contrôle et la mesurede leur efficacité ( ROI).Vie socialeLa consommation et la société médiatiséese nourrissent à tout instant des chiffres lesplus divers.Quelles opportunités, quellesinterrogations,… mais aussi quellesrégulations, quelles organisationscollectives?
  5. 5. POURQUOI TANT DE DATAS ?TRENDSBUSINESS.• L’intégration du marketingde la finance ou du socialproduit toujours plus dedonnées• Des enjeux toujours plusimportants : marchés,mondialisation,• La multiplication destouchpointsconsommateurs.• Des segmentations de plusen plus fines/• Le culte de laperformance: le ROITRENDSTECHNOS<>CULTURELS• Tout s’observe donc toutse mesure ( l’homme maisavant tout lanature, l’espace, … lessciences).• La puissance de calculdisponible (home ou enaccés simple)• Le business de la data(études, analytics, …)• L’avènement des panels etdes datas propriétaires.• Une multiplication desbaromètres et desdashboards pour…anticiper le futur etdécider
  6. 6. LA PRISE DE DÉCISION SESHOOTE DE + EN + À LA DATAACTIONS :ANTICIPERSUIVREVALIDERINTÉGRER(temps et espace)ATTENTE POURDES CHIFFRES :• Précis• Significatifs• Pertinents• Extrapolables• Comparables(donc normés…).
  7. 7. LE MARKETING FONCTIONNE ENBOUCLE SUR LA DATAPanelsConso.BaromêtresMarket &MédiasTouchpointsde la marqueSegmentation/CiblageAudiencespotentiellesdes médias /cibles.Mesures desperformancesde laplateformeSuivi desventes ou desKPI…Modélisationde l’annéeN+1.Des datas à tousles stades dedécisionsentrepreneuriallesLes modèles«Stop and Go »se multiplient.
  8. 8. LES SOURCES DE SONDAGESE DÉCLOISONNENTAvant:…Etudes individuelles norméeset études collectivesAujourd’hui et demainavec le digital:votreEntreprise créeses propresaccess panelsSondages et DénombrementspropriétairesUn sondagemondialtoutes les2,7 minutesNouveaux métiers, nouveaux enjeux
  9. 9. TOUT EST DATASDes données passives dont le citoyen/consommateur n’est plusobligatoirement avisé et dont la compréhension n’est guèreaccessible.Hier des sondagesaujourd’hui des datasTout se dénombreet s’analyseLes ciblages sont deplus en plus préciset fondés sur desdonnées les plusdiverses.Le cloud démultiplie les puissancesde calcul.Les algorithmes auto produisent dala donnée
  10. 10. UNE ÉVOLUTION DE LA DATA MARCHÉ QUIPASSE DU DOMAINE COLLECTIF NORMÉ À UNEMULTIPLICATION DES ETUDES PROPRIÉTAIRESET À UNE PUISSANCE DE DIFFUSION SANSLIMITES ET SANS RÉFÉRENTS.MARKETING
  11. 11. UNE INVASION DE DATAS.Btob / btoc: dont le citoyen/ consommateur est aujourd’hui la cible directe ou indirectemais de toute façon involontaire.
  12. 12. QUELQUES PRÉCONISATIONSMETHODOLOGIQUES OUPROFESSIONNELLES
  13. 13. TOUTES LES ÉTUDESDOIVENT RÉPONDREÀ DES RÈGLESPROFESSIONNELLESPOUR APPORTER DESRÉPONSESSTRUCTURANTES.STATISTIQUES, MAIS AUSSI SOCIALES,PSYCHOLOGIQUES… Cahier descharges Réalisation Exploitation
  14. 14. TOUS LES SONDAGESDOIVENT ÊTRECONSTRUITS SUR DESMÉTHODOLOGIESPROFESSIONNELLES POURAPPORTER TOUTE LEURSIGNIFICATIVITÉ.LA MULTIPLICATION DES SOURCES ET DESMODES DE RECUIL ( FÀF,TEL, AUTOAD ONLINE, … REND LES COMPARAISONS PLUSDÉLICATES ) Échantillon Terrain Redressement Extrapolation
  15. 15. TOUTES LES DATASPAR DÉFINITIONSONT COMPARÉESET DONC DOIVENTÊTRE COMPARABLES.SANS BACKGROUND UN CHIFFRE N’ESTRIEN, ET ON PEUT LUI FAIRE DIREN’IMPORTE QUOI. Normes Publications Contrôles
  16. 16. TOUS LESDÉNOMBREMENTS,ALGORITHMES, …DOIVENT ÊTRETRANSPARENTS POURÊTRE LISIBLES ETVALIDÉS AU MOINS PARLES SPÉCIALISTES.ILS PRODUISENT DES DATAS DE X+ 1 èmeGENERATION QUI TRANSFORMENT LADONNÉE INITIALE ET ONT LA MÊME VALEUR. ? ? ?
  17. 17. QUELQUES APPROCHES POUR UNEMEILLEURE RÉGULATION DE LA DATA
  18. 18. DÉFINIR DES CRITÈRES D’ACCORDSSUR LA DATA
  19. 19. ACTIVER LES DATASMAIS PROTÉGER LESACTEURS
  20. 20. DÉFINIR DES ENJEUXPAR CIBLE
  21. 21. PROTÉGERLE CONSOMMATEURCITOYENIL NE VEUT PAS ÊTRE MANIPULÉ PARLA COMMUNICATION (SONDAGES+DATAS) DONC IL DOIT POUVOIR:• Identifier le commanditaire• Identifier l’institut et valider la source• avoir accès aux données• Savoir à qui se plaindre et obtenir réparation.• Ne pas recommencer et être mieux défendu pourl’avenirIL NE VEUT PAS ÊTRE MARCHANDISÉ PARLE CIBLAGE PASSIF DE LA DATA DONC ILDOIT POUVOIR :Comprendre le processus de construction de la data etla raison de son implication.Faire cesser toute violation éventuelle de son identité(subjectif)Dialoguer avec un émetteur identifié.Savoir à qui se plaindre et obtenir réparation.Ne pas recommencer et être mieux défendu pour l’avenir
  22. 22. NOTRE OBJECTIFCOMMUN :ORGANISER DEFAÇON COLLECTIVEET SOLIDAIRE LAPRODUCTION DE LADATA ET LAPROTECTION DEL’USAGER.
  23. 23. MERCI.

×