7. Le Sexenio démocratique
““Ces six années [1868-1874] forment laCes six années [1868-1874] forment la matrice de l'Espagne contemporainematrice de ...
“Après la chute des Bourbon, le centre de la coalition était le progressismeprogressisme et son
chef, PrimPrim. Les démocr...
“La question du régimequestion du régime ne tarda pas à diviser les alliés à la veille. Tandis qu'une
partie des démocrate...
L'ambassadeur
espagnol en
France,
Olózaga
Antoine
d'Orléans,
duc de
Montpensier
Le prétendant
carliste,
Charles VII
L'anci...
L'impossible stabilisation de la monarchie d'Amédée Ier
LLa révolution avait établi unea révolution avait établi une
monar...
L'impossible stabilisation de la monarchie d'Amédée Ier
Les ennemis du régime relevèrentLes ennemis du régime relevèrent
a...
“D'autre part, les partisans des Bourbonsles partisans des Bourbons en désarmèrent pas autour de Cánovas delautour de Cáno...
“La Première République (1873-1874)Première République (1873-1874) est
née d'un vide de pouvoir et non pas d'une
quelconqu...
L'échec d'une République démocratique
Le premier gouvernement deLe premier gouvernement de
FiguerasFigueras était de major...
La république de l'ordre
Le général Serrano ne réussit pasLe général Serrano ne réussit pas
à agglutiner les forces nécess...
PROJET DE
CONSTITUTION (1873) Constitution fédérale
Souveraineté de la nation
Division des pouvoirs et
pouvoir de rélation...
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Le "Sexenio" démocratique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le "Sexenio" démocratique

5 461 vues

Publié le

Présentation autour de la période 1868-1874

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 461
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 839
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le "Sexenio" démocratique

  1. 1. 7. Le Sexenio démocratique
  2. 2. ““Ces six années [1868-1874] forment laCes six années [1868-1874] forment la matrice de l'Espagne contemporainematrice de l'Espagne contemporaine,, en particulier de sa vie politique. (…)en particulier de sa vie politique. (…) LeLe SexenioSexenio s'ouvre par un des derniers pronunciamientos du siècle,s'ouvre par un des derniers pronunciamientos du siècle, probablement le mieux organiséprobablement le mieux organisé. La mort d'O'Donnell en 1867 et celle de Narváez. La mort d'O'Donnell en 1867 et celle de Narváez en 1868 avaient clôt un cycle politique, symboles de l'épuisement du régimeen 1868 avaient clôt un cycle politique, symboles de l'épuisement du régime d'Isabelle II et de lad'Isabelle II et de la faillite du libéralisme doctrinaire formulé dans les annéesfaillite du libéralisme doctrinaire formulé dans les années 18301830. Plus immédiatement, la révolution de Septembre fut rendue possible par la. Plus immédiatement, la révolution de Septembre fut rendue possible par la lutte entre les élites politiques, davantage que par la mobilisation populaire: d'unlutte entre les élites politiques, davantage que par la mobilisation populaire: d'un côté, l'ancienne tendance modérée était désormais incapable d'élaborer descôté, l'ancienne tendance modérée était désormais incapable d'élaborer des réponses nouvelle à l'emancipation culturelle, aux bouleversements sociaux et àréponses nouvelle à l'emancipation culturelle, aux bouleversements sociaux et à l'enracinement des idées démocratiques. De l'autre, l'Union libérale … ne résistaitl'enracinement des idées démocratiques. De l'autre, l'Union libérale … ne résistait pas à la formation d'un large groupement progressiste qui débordait sur le Partipas à la formation d'un large groupement progressiste qui débordait sur le Parti démocrate.démocrate.””
  3. 3. “Après la chute des Bourbon, le centre de la coalition était le progressismeprogressisme et son chef, PrimPrim. Les démocratesdémocrates assuraient le lien avec une partie des classes populaires urbaines et les libérauxlibéraux, celui avec l'armée et une partie des anciennes élites du régime d'Isabelle II. Le gouvernement provisoire, présidé par Serrano mais sans démocratesLe gouvernement provisoire, présidé par Serrano mais sans démocrates, donna immédiatement les gages de la révolution démocratique attendue: octroi des libertés d'expression, d'association, de réunion et de culte; retour au désamortissement des biens des congrégations et interdiction des jésuites; la suppression des quintas et des impôts à la consommation; la création de la peseta. Sur le plan économique, Laureano Figuerola prit des mesures d'inspiration libérale, réforme des concessions minières, libre- échange (juillet 1869), mais il ne put enrayer le creusement du déficit budgétaire de l'État, miné par les dettes isabellines.” Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine. Coalition deCoalition de différentes idéologiesdifférentes idéologies Important rôle desImportant rôle des progressistesprogressistes, avec, avec son chefson chef PrimPrim Octroi des libertésOctroi des libertés d'expression,d'expression, d'association, ded'association, de réunion...réunion... Création de la pesetaCréation de la peseta Le déficit budgétaireLe déficit budgétaire n'est pas contenun'est pas contenu
  4. 4. “La question du régimequestion du régime ne tarda pas à diviser les alliés à la veille. Tandis qu'une partie des démocrates rejoignait les partisans majoritaires d'une monarchie constitutionnelle, les grands chefs démocrates (Salmerón, Pi y Margall, Castelar) choisirent l'option de la république fédérale. Les élections législatives de janvier 1869, première élection au suffrage universel masculin en Espagne, assirent solidement le nouveau pouvoir (236 députés monarchistes-démocrates, 85 républicains fédéraux, 20 carlistes). (…) L'adoption de la constitution monarchiqueconstitution monarchique, le 1er juin 1869, signifia l'éclatement de la coalition monarchiste-démocrate. C'est la première constitution démocratepremière constitution démocrate espagnoleespagnole: le titre Premier qui occupe un tiers du texte est une déclaration des droitsdéclaration des droits individuelsindividuels. Le régime monarchique fondait sa légitimité sur la souveraineté nationalesouveraineté nationale; la division des pouvoirsdivision des pouvoirs et la décentralisationdécentralisation organisaient l'État. Le coeur de la vie politique se situait aux Cortès, bicaméralesCortès, bicamérales, élues au suffrage universelsuffrage universel soit directdirect, soit indirectindirect. (…) Le monarque constitutionnel régnait mais ne gouvernait pasLe monarque constitutionnel régnait mais ne gouvernait pas.” Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine. Division monarchistesDivision monarchistes /vs/ républicains/vs/ républicains Adoption de laAdoption de la Constitution deConstitution de 18691869
  5. 5. L'ambassadeur espagnol en France, Olózaga Antoine d'Orléans, duc de Montpensier Le prétendant carliste, Charles VII L'ancienne reine, Isabelle II, avec son fils, le futur Alphonse XII
  6. 6. L'impossible stabilisation de la monarchie d'Amédée Ier LLa révolution avait établi unea révolution avait établi une monarchie sans roi. Le généralmonarchie sans roi. Le général SerranoSerrano était nomméétait nommé RégentRégent L'option d'Amédée de SavoieL'option d'Amédée de Savoie emporta la Couronne enemporta la Couronne en novembre 1870novembre 1870 Des républicains insurrectionnalistesDes républicains insurrectionnalistes fomentèrent unefomentèrent une révolte généralerévolte générale enen septembre 1869septembre 1869 qui mobilisaqui mobilisa les foyers du républicanismeles foyers du républicanisme fédéral (Catalogne, Valence)fédéral (Catalogne, Valence) UneUne loi d'ordre publicloi d'ordre public en avril 1870en avril 1870 finit de réguler lesfinit de réguler les situations d'exceptionsituations d'exception Confictualité socialeConfictualité sociale sans précédentsans précédent qui se nourrit d'une situationqui se nourrit d'une situation économique déplorable depuis 1866économique déplorable depuis 1866 La répression de la révolution agraireLa répression de la révolution agraire provoqua leprovoqua le détachement de ladétachement de la paysannerie pauvre de la révolutionpaysannerie pauvre de la révolution et prépara son ralliement auxet prépara son ralliement aux idées anarchistes (congrès de l'AITidées anarchistes (congrès de l'AIT à Cordoue en 1872)à Cordoue en 1872) C'est lors du Sexennat que lesC'est lors du Sexennat que les premières formes de protestationpremières formes de protestation ouvrièreouvrière prirent corpsprirent corps En 1869 naissait la sectionEn 1869 naissait la section barcelonaise de l'AIT, la premièrebarcelonaise de l'AIT, la première d'Espagned'Espagne Prim est assassiné le 27 décembrePrim est assassiné le 27 décembre 1870, avant même qu'Amédée ne1870, avant même qu'Amédée ne jure la constitutionjure la constitution Rupture du consensus entre libéraux,Rupture du consensus entre libéraux, progressistes et démocratesprogressistes et démocrates
  7. 7. L'impossible stabilisation de la monarchie d'Amédée Ier Les ennemis du régime relevèrentLes ennemis du régime relevèrent alors la têtealors la tête À partir du printemps 1871, le PartiÀ partir du printemps 1871, le Parti progressiste se fissura entre partisansprogressiste se fissura entre partisans de Sagasta (Parti constitutionnaliste)de Sagasta (Parti constitutionnaliste) et Ruiz Zorrilla (Parti radical)et Ruiz Zorrilla (Parti radical) Deuxième guerre carlisteDeuxième guerre carliste (1872-1876), qui outre la Catalogne(1872-1876), qui outre la Catalogne concerna en particulier les provincesconcerna en particulier les provinces du Nord et du Centredu Nord et du Centre
  8. 8. “D'autre part, les partisans des Bourbonsles partisans des Bourbons en désarmèrent pas autour de Cánovas delautour de Cánovas del CastilloCastillo: préparant le retour du fils d'Isabelle II, ils gagnèrent à leur cause une grande partie de la noblesse espagnole. Quant aux républicainsrépublicains, la tension entre la voievoie parlementaireparlementaire, défendue par Pi y Margall notamment, et la voie insurrectionnellevoie insurrectionnelle recouvrent une scission entre les dirigeants et la base du mouvement, plus sensible à l'influence du monde ouvrier et à l'expérience communarde à Paris. Dans l'opinion modérée, la peur de la révolution n'en fut que plus extrême et au cours de 1872, le gouvernement Sagasta prit en pratique le parti de la répression de l'AIT, en dépit de la liberté d'association. Outre le problème carliste, les questions qui divisaient en manquaient pas: la guerreguerre coloniale à Cubacoloniale à Cuba posa le problème de l'abolition de l'esclavage. (…) Le gouvernement ne réussit à promouvoir l'abolition qu'à Porto Rico en décembre 1872. Une autre source de division consista dans les relations avec l'Église: la perspective d'une séparation de l'Église et de l'État était combattue par les catholiques.” Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine. D'autres ennemis:D'autres ennemis: les partisans desles partisans des BourbonsBourbons LesLes républicainsrépublicains sontsont divisés:divisés: ceux qui acceptent la voieceux qui acceptent la voie parlementaire, d'autresparlementaire, d'autres partisans de l'insurrectionpartisans de l'insurrection Guerre coloniale àGuerre coloniale à CubaCuba Les catholiques combattentLes catholiques combattent aussi le régimeaussi le régime 10 février 1873, le Roi10 février 1873, le Roi abdiqueabdique
  9. 9. “La Première République (1873-1874)Première République (1873-1874) est née d'un vide de pouvoir et non pas d'une quelconque pression des masses républicaines. L'expérience, éphémère, ne constitua pas un virage dans le cours du Sexenio mais plutôt l'aboutissement logique d'une révolution démocratique dans l'impasse. La solution républicaine fut donc le produit d'un pragmatisme réformiste d'urgence davantage qu'une rupture présentant une alternative politique globale. (…) Le choix effectué en juin [1873] d'une république fédéralerépublique fédérale organisée de haut en bas choqua avec ceux qui voulaient la fonder de bas en haut: les cantonalistes. Quant au réformisme social, il mécontenta ceux qui voyaient dans le régime l'emblème de l'égalitarisme. Cette double fracture obligea les dirigeants républicains à opter pour une voie plus autoritaire, à partir de juillet 1873. En janvier 1874, la présidence de Castelar cédait devant un coup d'État qui continuait, hors du parlamentarisme, cette orientation d'ordre.” Source: Jordi Canal (dir.): Histoire de l'Espagne contemporaine.
  10. 10. L'échec d'une République démocratique Le premier gouvernement deLe premier gouvernement de FiguerasFigueras était de majorité radicaleétait de majorité radicale et son action se limita à laet son action se limita à la sauvegarde de l'ordre publicsauvegarde de l'ordre public Les Cortès constituantes, ouvertesLes Cortès constituantes, ouvertes le 1le 1erer juin 1873, choisirent lajuin 1873, choisirent la formule fédéraleformule fédérale et confièrent leet confièrent le gouvernement à Pi y Margallgouvernement à Pi y Margall Pi y Margall tenta de donner unPi y Margall tenta de donner un contenu social à la jeune démocratiecontenu social à la jeune démocratie espagnole, notamment pour laespagnole, notamment pour la première fois en Espagne unepremière fois en Espagne une loiloi agraireagraire, demeurée à l'état de projet., demeurée à l'état de projet. Pour les ouvriers, unePour les ouvriers, une loi sur laloi sur la protection des mineursprotection des mineurs de moinsde moins de 16 ans; aussi le projetde 16 ans; aussi le projet d'établissement ded'établissement de jurés mixtesjurés mixtes de patrons et de travailleursde patrons et de travailleurs pour résoudre les conflits du travailpour résoudre les conflits du travail Déclenchement duDéclenchement du cantonalismecantonalisme àà Alcoy, Carthàgene,...Alcoy, Carthàgene,... SalmerónSalmerón devient président de ladevient président de la République le 18 juillet 1873République le 18 juillet 1873 CastelarCastelar est élu président leest élu président le 8 septembre. Il8 septembre. Il accentua leaccentua le virage conservateurvirage conservateur: il renforça la: il renforça la Garde civileGarde civile Lorsque les républicains fédéralistesLorsque les républicains fédéralistes pactisèrent la chute de Castelar,pactisèrent la chute de Castelar, l'armée provoqua unl'armée provoqua un coup d'Étatcoup d'État pour empêcher un nouveaupour empêcher un nouveau virage à gauchevirage à gauche Le général Pavía se soulevaLe général Pavía se souleva lele 3 janvier 18743 janvier 1874
  11. 11. La république de l'ordre Le général Serrano ne réussit pasLe général Serrano ne réussit pas à agglutiner les forces nécessairesà agglutiner les forces nécessaires à la stabilisation duà la stabilisation du régime républicainrégime républicain Manifeste de SandhurstManifeste de Sandhurst (décembre 1874)(décembre 1874) La mémoire de la Première RépubliqueLa mémoire de la Première République a toujours été associée à laa toujours été associée à la révolution et au radicalismerévolution et au radicalisme politique.politique. La République sembla aux yeux deLa République sembla aux yeux de la Restauration comme un régimela Restauration comme un régime contre-naturel à l'Espagnecontre-naturel à l'Espagne
  12. 12. PROJET DE CONSTITUTION (1873) Constitution fédérale Souveraineté de la nation Division des pouvoirs et pouvoir de rélation du Président de la République Grande Déclaration des Droits et séparation Église / État État central superposé aux États membres, comme une République Fédérale. Il y aurait une Constitution pour l'État fédéral et pour les autres, une pour chaque État Suffrage universel masculin Distribution de compétences entre l'État central et les autres États PREMIÈRE RÉPUBLIQUE (1873-74) Parlement avec Congrès et Sénat Tribunal Fédéral Éclatement de l'insurrection cantonalista (juillet 1873- janvier 1874) Coup d'État Du général Pavía (3 janvier 1874) Gouvernement de Serrano Pronunciamento de Martínez Campos (29 décembre 1874) Foyers carlistes et soulèvement cantonalista

×