LE TEMPS DESHABSBOURG EN   ESPAGNE
Source: Rafael Agúndez
Voici laLe cortège est arrêté                                                       Chartreuse pendant le jour sur        ...
Source: Rafael Agúndez
Juan de Padilla écoutePROBLÈMES INTERNES: COMUNEROS                     les                                         consol...
PROBLÈMES INTERNES: XERMANÍAS     LES PROBLÈMES INTERNES: XERMANÍAS        D’un point de vue social, les rebelles (agerman...
Charles Quint        de                               estlempereur Charles                      habillé comme       Quint ...
François I de   France                Soliman I,                empereur                 ottoman
Charles Quint1555: ABDICATION DE CHARLES V, EN FLANDRES                                       abdique                     ...
Chefs daccusation de la “Légende noire”                                              Le fanatisme Le caractère des        ...
Sous le dais, Dominique                                      deÀ ses côtés se tiennent       Guzmán préside          les  ...
Un portrait dElizabeth I, la “Reine Vierge” Elizabeth I met  sa main sur le    territoire de la Virginie,      baptiséde c...
1547: Victoire                              1588: Défaite de          1517: Charles I             à Mühlberg              ...
Philippe II,                agenouillé devant               le culte du nom de                    Jésus, IHS              ...
Source: Rafael Agúndez
PROBLÈMES ESPAGNOLEXERMANÍAS MODERNES  LA SOCIÉTÉ INTERNES: DES TEMPS        « Les Cortès du royaume de Castille comprenai...
Je suis en train de                               Je suis le     diriger les troupes                               valido ...
Un groupe de moissonneurs se     rebellenten Catalogne (juin       1640)    à cause du mécontentementcontre les troupes ca...
Indépendance des Provinces-Unies                                  Division de lAllemagneDivisions politiques en Europeaprè...
Source: Rafael Agúndez
Descente générale de la population au XVIIème siècle,       à cause des guerres et des épidémies
Les Habsbourg en Espagne
Les Habsbourg en Espagne
Les Habsbourg en Espagne
Les Habsbourg en Espagne
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Habsbourg en Espagne

3 419 vues

Publié le

Petite présentation sur les XVIème et XVIIème siècles en Espagne, période de gouvernement de la Maison des Habsbourg.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 419
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 618
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les Habsbourg en Espagne

  1. 1. LE TEMPS DESHABSBOURG EN ESPAGNE
  2. 2. Source: Rafael Agúndez
  3. 3. Voici laLe cortège est arrêté Chartreuse pendant le jour sur de Miraflores La reine, enceinte, le plateau castillan, (Burgos), porte unepuisquil se déplaçait de laquelle part ample robe de le la nuit, avec des Voici le velours cortège torches cercueil de Philippe le Beau, mort en septembre 1506 à Burgos La reine Jeanne, “la Folle”, accompagne le cercueil de son Cest un tableau mari. Elle voulait du le rendre àpeintre Francisco Grenade Pradilla (1877) Enfin, le cortège, après deux ans de parcours, est obligé de se rendre au couvent de Sainte-Claire de Tordesillas, où Philippe sera enterré (1525) et Jeanne retenue à vie, jusquà sa mort en 1555
  4. 4. Source: Rafael Agúndez
  5. 5. Juan de Padilla écoutePROBLÈMES INTERNES: COMUNEROS les consolations du frère dominicain Francisco Maldonado monte à léchafaud par les escaliers Juan Bravo avec les mains détachées par le bourreau 24 avril 1521: exécution, à Villalar (Valladolid) des chefs comuneros Tableau dAntonio Gisbert (1860)
  6. 6. PROBLÈMES INTERNES: XERMANÍAS LES PROBLÈMES INTERNES: XERMANÍAS D’un point de vue social, les rebelles (agermanats) étaient, pour la plupart, issus du monde de l’artisanat et de la paysannerie, et, dans une moindre mesure, des sphères du bas clergé. Les agermanats défendaient les intérêts des maîtres artisans pauvres face aux maîtres artisans riches qui bénéficiaient du capital commercial italien. Des paysans du nom de Joan Borrel, Joan Gilabert, Martí Domènech, Pere Mexicà, Perot Vila, Johan Alapont..., se firent les porte-paroles d’un mouvement anti-seigneurial basé, entre autres, sur l’abolition des censos et la suppression du favoritisme mudéjare dans les campagnes. Le bas clergé tentait par tous les moyens de susciter chez les populations vieilles-chrétiennes des sentiments de racisme et de haine à l’encontre des musulmans qui pratiquaient une religion distincte de celle de leur monarque et représentaient une main-d’oeuvre rurale docile et industrieuse. Dans le groupe des anti-agermanats, se trouvaient la noblesse et leurs vassaux mudéjares, le haut clergé et une bonne partie de la bourgeoisie autochtone et étrangère (élite mercantile italienne des Antoni Usodemar, Bernabé Grimaldo, César de Barzi, etc.). L’aristocratie seigneuriale – duc de Gandie, comte d’Oliva, seigneur de Buñol, vice-roi, etc. – dépensa d’énormes sommes d’argent pour mener à bien la répression du mouvement révolutionnaire. Comment on appele les rebelles? Les agermanats Lesquels étaient les métiers des rebelles? Artisans, paysans et membres du bas clergé Lesquels intérêts défendaient les rebelles? Les intérêts des maîtres artisans pauvresDautres choses qui défendaient les rebelles? Labolition des censos et la suppression du favoritisme mudéjare Lesquels groupes étaient contre les rebelles? La noblesse, les mudéjares, le haut clergé et la bourgeoisie
  7. 7. Charles Quint de estlempereur Charles habillé comme Quint chevalier (1500-1558), chrétien, commémoratif de mais héritier de la la tradition victoire des romaine Il porte la troupes lance, impériales sur les symbole du protestantes à pouvoir Mühlberg (1547) des césars, mais aussi référence à larme de Saint Georges et à la lance qui portait Longinos Cest une représentation qui évoque la traversée du Rubicon par Cest un César, avant sa tableau de guerre contre Titien Pompeius, mais (Tiziano), Charles va peint en traverser lElbe 1548
  8. 8. François I de France Soliman I, empereur ottoman
  9. 9. Charles Quint1555: ABDICATION DE CHARLES V, EN FLANDRES abdique en son fils Philippe II, devant le Conseil de Flandres Lempereur soutien la main sur lépaule du jeune Guillaume dOrange, qui deviendra un grand ennemi de Philippe II Son fils Philippe II est nommé héritier des royaumes de CharlesEn 1557, Charles V se retire au monastère de Yuste (Cáceres), là où il mourra en 1558. Peinture de Louis Galleit
  10. 10. Chefs daccusation de la “Légende noire” Le fanatisme Le caractère des religieux espagnols: de l’Espagne : on accuse les les attaques espagnols portentd’être orgueilleux, principalement fanatiques et sur l’action de hypocrites l’Inquisition La perversité dumonarque espagnol:on accuse Philippe II Le massacre des dinceste et Indiens et leur bigamie exploitation éhontée
  11. 11. Sous le dais, Dominique deÀ ses côtés se tiennent Guzmán préside les lautodafé, représentants des revêtu de lhabit de autorités lordre civiles et religieuses dominicainAu pied de lestrade, lecondamné sapprête àmonter les marches pour Ceux qui refusent recevoir le pardon de se de linquisiteur repentir de leurs erreurs, ils vont souffrir le châtiment Au pied de léchafaud, les condamnés, revêtus du sambenito ou tunique dinfamie, sont accompagnés dun confesseur... “Autodafé”, peinture de Berruguete (vers 1500)
  12. 12. Un portrait dElizabeth I, la “Reine Vierge” Elizabeth I met sa main sur le territoire de la Virginie, baptiséde cette façon en honneur de la reine par Walter Raleigh. Là est né le premier descendant danglais en 1587 Peinture Deux tableaux qui rappellent la victoire sur lInvincible Attribuée à Armada” encadrent la composition George Gower
  13. 13. 1547: Victoire 1588: Défaite de 1517: Charles I à Mühlberg lInvincible Armada 1571: Victoire rentre en Espagne à Lepante 1558: Mort de Charles V 1568:1500:Naissance Soulèvement Charles I 1520-21: aux Pays-Bas Soulèvement des 1555: 1580: Annexion Comuneros Abdication de du Portugal 1609-21: 1519: Charles Charles V 1567: 1598: Mort Trêve Quint, empereur 1555: Soulèvement de Philippe II des 1521-23: Paix dAugsbourg des morisques Douze Ans Xermanías 1563: 1525: On commence à 1609: Victoire à Pavie construire lEscurial Expulsion des morisques
  14. 14. Philippe II, agenouillé devant le culte du nom de Jésus, IHS Le dogeLa peinture de Venise, son alliécommémore la défaite des Turcs à Lepante Un autre (1571), allié, grâce à le Pape la “Sainte Alliance”. Les machoîresAujourdhui, dun monstre elle est qui placée à représente la lEscurial bouche de lenfer souvrent afin daccueillir les damnés “Ladoration du nom de Jésus”, peinture de Le Greco (1578)
  15. 15. Source: Rafael Agúndez
  16. 16. PROBLÈMES ESPAGNOLEXERMANÍAS MODERNES LA SOCIÉTÉ INTERNES: DES TEMPS « Les Cortès du royaume de Castille comprenaient trois corps appelés brazos : Les caballeros hidalgos, les ecclésiastiques et les roturiers, tandis que les Cortès du royaume d’Aragon en avaient quatre: les ricoshombres (haute noblesse), les caballeros hidalgos (moyenne et petite noblesse), le bras ecclésiastique et le peuple, appelé aussi universidad. En Catalogne, on en distinguait trois : le braç eclesiàstic (le clergé), le braç militar (la noblesse) et le braç reial (les représentants des villes). Comme on peut le constater, il existait une grande diversité dans la société d’ordres espagnole. Dans les deux cas cependant, le statut juridique oppose les états privilégiés à l’état numériquement majoritaire des roturiers qui ne jouissent d’aucun privilège de nature fiscale ou honorifique. Afin de cerner les contours de la société espagnole classique, il convient de prendre en compte des critères d’ordre (l’opposition entre le noble et le roturier), de classe (l’opposition entre le riche et le pauvre, le propriétaire et le non propriétaire) et de «caste» (l’opposition entre le vieux et le nouveau-chrétien). C’est ainsi que l’historien J. Gutiérrez Nieto a pu parler de société de type «castizo-estamental» à propos del’Espagne. »Combien de “bras” étaient représentés aux Cortès de Castille? Trois: hidalgos, ecclésiastiques et roturiers Quels étaient les “bras” du royaume dAragon? Ricoshombres, hidalgos, ecclésiastiques et peuple Quels sont les privilèges des roturiers? Ils nont pas de privilèges, ni fiscaux ni honorifiques Quelle est la signification de “castizo-estamental? Cest une société “de caste”: être des “chrétiens vieux” devient un honneur
  17. 17. Je suis en train de Je suis le diriger les troupes valido de qui participent à Philippe IV. la bataille de Puisquil Fuenterrabía, naime pas le contre gouvernement, les français. “jai pris sa Regardez place” la fumée! Mon grand projet (1626) cétait lUnion des Armes, Jai le privilège qui proposait la davoir un création dune armée portrait de 140 000 réservistes équestre, recrutés et entretenus privilège par les différentes toujours provinces, royaumes réservé et vice-royaumes pour les rois en fonction de leurs besoins et possibilités. Avec cela, on pourrait accélérer luniformisation des couronnes et royaumes espagnols. Maisje nai pas eu du succès. En 1640, la Catalogne se rebelle et le Portugal reprend “Portrait équestre du son indépendance Comte-Duc dOlivares”, peinture de Velázquez (1638)
  18. 18. Un groupe de moissonneurs se rebellenten Catalogne (juin 1640) à cause du mécontentementcontre les troupes castillaines et le mauvais gouvernement du comte-duc dOlivares “Drapeau noir. Le Corpus de Sang”, peinture de A. Estruch (1907)
  19. 19. Indépendance des Provinces-Unies Division de lAllemagneDivisions politiques en Europeaprès les traités de Westphalie La France, grande puissance continentale Division de lItalie Le Saint-Empire survit, mais il devient fragile
  20. 20. Source: Rafael Agúndez
  21. 21. Descente générale de la population au XVIIème siècle, à cause des guerres et des épidémies

×