Jean Nouvel
École Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme
EPAU
Gr:11 Année universitaire :2005/2006
Architecte Contemp...
1/Introduction générale:
Définition de l'architecture contemporaine « moderne et postmoderne ».
1/2-Objectif.
1/3-Probléma...
2/Partie 01:Mouvement postmoderne:
PLAN DE TRAVAIL
Qui sont les postmodernistes et les conditions d’émergence
de postmoder...
PLAN DE TRAVAIL
Identification et comparaison des principes de postmoderne.
2/5-Conclusion:
2/4- Défirent architectes de p...
PLAN DE TRAVAIL
3/Partie 02:L’architecte Jean Nouvel:
3/1-Présntation de l’architecte Jean Nouvel:
3/1/a- Biographie.
3/1/...
PLAN DE TRAVAIL
3/2- La pensée philosophique de l’architecte:
« Architecturale et Urbaine ».
3/2/a- L’architecture.
3/2/b-...
PLAN DE TRAVAIL
3/5- La démarche de l’architecte.
3/4- Les principes de l’architecte:
3/4/a- Le contexte.
3/4/b- Profondeu...
5/Conclusion générale.
4/Partie3: Analyse de trois projets.
1-L’institut du Monde Arabe.
2-Logements Némausus.
3-L’opéra d...
1/1-Introduction:
L’architecture contemporaine se devise en deux grandes périodes :
La première de 1900 à 1975, s’est déve...
1/2-Objectif:
Cet éxposé est l’occasion de faire découvrir l’architecture postmoderne
et identification de l’architecture ...
2/Mouvement postmoderne
Qui sont les postmodernistes et les conditions
d’émergences de postmoderne?
Mouvement postmoderne
2/1-La mort de l ’architecture moderne:
 Au lendemain de la seconde guerre
mondiale, les villes sont à reconstruire,
les ...
-construction dépouillée
d’ornements.
-La construction de bâtiments
gouvernée par leur fonction.
-Pureté des surfaces, lin...
2/2-Présentation de postmoderne :
2/1/a- Définition du mot postmoderne:
2/1/b- Définition de postmoderne:
Le préfixe post ...
2/1/c- Les origines.
Globalement les origines du postmoderne datent des années 1960 mais il
y a plusieurs estimations qui ...
2/1/c- Les origines:
Les premiers signes de cette tendance « historiciste » apparaissent
en Italie avec « Pessarell et Por...
2/2-Présentation de postmoderne :
2/1/d- Caractéristiques de postmoderne.
-La redécouverte de ville:
-La renaissance du mo...
-L’oubli de la technique:
-Le foisonnement du décor:
Principe de l’enchaînement baroque ; ouvertures fortement
reliées par...
2/3-Mouvement High-tech:
High-tech, style architectural
contemporain inspiré de
l’esthétique industrielle et
représenté p...
Crystal Palace, exposition
universelle (1851)
Paxton, Crystal Palace
2/3-Mouvement High-tech:
Mouvement postmoderne
2/4- Défirent architectes de postmoderne:
3-Carré d'art (Nîmes), Foster Norman.
5-Maison Izenour (New Haven),Steven, Ventu...
1-Centre George Pompidou
Mouvement postmoderne
Centre George Pompidou:
Le Centre national d'art et de culture
Georges Pompidou construit par les
architectes Renzo Pianot...
Objectif :
Créer un bâtiment qui n’aura pas à réaménagés ses
espaces pour ses besoins futures.
La solution:
Était de faire...
Centre George Pompidou:
Les travaux débutent en avril 1972, la construction de
la charpente métallique en septembre 1974.
...
Le centre Georges Pompidou a ouvert au
public le2 février 1977. Rénové de 1997 à
décembre 1999, il a réouvert au public le...
Centre George Pompidou:
Le Centre national d'art et de culture
Georges Pompidou construit au cœur de
Paris, sur le plateau...
Centre George Pompidou:
Surface du terrain : 2 hectares.
Surface du Centre : 103 305 m2.
Superstructure : 7 niveaux.
Haute...
Centre George Pompidou:
Accessibilité:
Mouvement postmoderne
Centre George Pompidou:
Accessibilité:
Entrée principale: par la piazza, place Georges Pompidou (rue
Saint-Martin).
Entr...
Centre George Pompidou:
Etude des parois:
La transparence de la façade principale
à l'ouest permet d'observer la vie du
Ce...
Centre George Pompidou:
Les gaines techniques se détachent en
quatre couleurs : le bleu pour
l'air(climatisation) , le vert pour les
fluides(circu...
Centre George Pompidou:
Centre George Pompidou:
Renzo Piano, Richard Rogers et Gianfranco Franchini, les
architectes du Centre Georges Pompidou, o...
Centre George Pompidou:
Programmation intérieur:
Le Centre Pompidou réunit en un lieu unique l'un des
plus importants musé...
Centre George Pompidou:
Les espaces intérieures:
1-Forum -1.
2-Foyer.
3-Billetterie spectacles.
4-Cinéma 2.
5-Petite salle...
Centre George Pompidou:
1-Forum.
2-Information générale.
3-Vente Laissez-
passer.
4-Accueil des groupes.
espace éducatif.
...
Centre George Pompidou:
1-Bibliothèque: espace de
références, loges pour
mal-voyants.
2-Cinéma 1.
3-Boutique Printemps
Des...
Centre George Pompidou:
1- Fonds général.
2 -Espace d'autoformation.
3- Télévisions du monde.
4 -Salle de presse.
5- Cafét...
Centre George Pompidou:
1- Espace son-video.
2- Fonds général.
3- Bibliothèque
Kandinsky.
et Cabinet d'art
graphique (entr...
Centre George Pompidou:
1-Collections
de 1960 à nos jours.
2-Espace nouveaux
médias.
3-Salon du Musée.
4-Galerie du Musée....
Centre George Pompidou:
1-Collections
de 1905 à 1960
2-Terrasse sculptures
de Calder, Takis
3-Terrasse sculptures
de Richi...
Centre George Pompidou:
1-Galerie 1.
2-Galerie 2.
3-Galerie 3.
4-Restaurant.
5-Librairie.
Niveau 6: Expositions.
Mouvement...
Centre George Pompidou:
Dans le centre Pompidou les espaces sont repoussées vers l’extérieur.
Mouvement postmoderne
Centre George Pompidou:
Dans l’édifice il n’y a plus de partie
cachées l’organisme devient
transparent.
Une complète liber...
Centre George Pompidou:
La priorité a été donnée à la
plus grande mobilité
fonctionnelle possible en
libérant l'espace int...
Centre George Pompidou:
La charpente métallique est constituée
de 14 portiques supportant 13 travées,
de 48 m de portée ch...
Les poutres, d'une longueur de
45 m, s'appuient sur ces
"gerberettes" qui transmettent les
efforts dans les poteaux et son...
Les architectes Renzo Piano et Richard
Rogers ont utilisé la technique pour
imaginer de nouvelles architectures.
Construir...
2-Pyramide de Louvre
Mouvement postmoderne
Pyramide de Louvre:
Ancienne résidence royale
exceptionnelle par son
importance dans l’histoire de
France ainsi que par sa...
53
Depuis 1871 le palais de Louvre était
composé de deux ailes prolongeant la
coure carrée l’un occupée par le
ministère d...
-D’après la restauration le
musée souterrain devient
contient des espaces
d’exposition et des services.
-Architectes ils a...
La parti proposé par pie est d’un
grande clarté le musée devenant
symétrique il lui fallait une entré sur
son axe et cette...
Situation Géographique : Situé à
paris de la cour de la grande Louvre
(cour de napoléon) à la croise des
axes est-ouest no...
1-Eclairé généreusement le hall de musée.
2-Jouer le roule d’un signale urbaine fort a
la mesure de l’accès au grande musé...
1-Métallique : 128 poutre
métallique porte le verre collés et
plus de 6000 bars et 2000 neuds l’
impéralive de légèreté vi...
2-Le verre :Agrée de soleil ou des
nuages se fait transparence ou
méroire , libèrent la vue ou reflètent
le ciel, IM PIE: ...
La pyramide n’est en réalité que la partie
émergées d’un immense iceberg
regroupant tous les services du musée et
relient ...
3-Carré d’art (Nime)
Mouvement postmoderne
Carré d'art (Nîmes), Foster Norman
Foster, Norman (1935- ), architecte
britannique, Né à Manchester, étudia
l’architecture...
Foster (Norman), Carré d'art
(Nîmes)
Célèbre représentant du
mouvement high-tech, l'architecte
Norman Foster combine des p...
Construction d'un bâtiment d'art
contemporain dans un site
historique (antique) très sensible
Objectif:
Situe face a la ma...
La vile de Nîmes est réputée
par les vestiges et les
architectures laissées par
les romains<< la Rome
française>> on retro...
Le bâtiment avec sa trame régulière de
poteaux de 5x7 m offre quatre façades
Calmes à l’ordonnance toute classique.
Bien e...
Un auvent largement
ouvert , supporté par 5
fines colonnes de métal,
s’inscrit sagement en
résonnance avec la
Maison Carré...
Il abrite au-dessus du parvis une
terrasse. De ce point stratégique
la ville déroule la splendeur de
ses toits anciens. ex...
Carré d'art (Nîmes), Foster Norman
Galerie supérieure niveau bar Niveau bibliothèque
Les plans:
A A
B
B
Mouvement postmode...
Carré d'art (Nîmes), Foster Norman
Les coupes:
Coupe A-A
Mouvement postmoderne
Coupe B-B
Carré d'art (Nîmes), Foster Norman
Mouvement postmoderne
Les espaces d’exposition du
musée d’art contemporain
occupent les deux niveaux
supérieurs pour bénéficier de
l’éclairage z...
Carré d'art (Nîmes), Foster Norman
La bibliothèque encadre le
niveau d’accueil, surélevé
d’environ 1.50m par rapport à la
...
Comme pour les parois extérieur,
le verre est largement utilisé dans
les cloisonnements intérieures. Ce
sont en effet des ...
4-Maison Izenour
Mouvement postmoderne
Présentation de l’architecte:
Venturi robert né en 1925
, est un architecte et
professeur américain ,
l'un des théoriciens...
Étude du projet :
Les architectes Steven Izenour
et venturi robert ont utilisé les
éléments
De l’antiquité gréco-romaine
c...
Utilisation d’une voûte
pour l’éclairage et l’
aération .
Utilisation de la
forme du gouvernail
de bateau comme
fenêtre po...
Plan de niveau Plan de RDC
Maison Izenour ,New Haven (Steven, Venturi)
Mouvement postmoderne
5-Centre culturel
Jean-Marie-Tjibaou
Mouvement postmoderne
Présentation de l’architecte:
Piano, Renzo (1937- ), architecte italien.
Né à Gênes, Renzo Piano étudie à la
section archi...
Œuvre de l'architecte
italien Renzo Piano, le
Centre culturel Jean-Marie-
Tjibaou est situé près de
Nouméa (Nouvelle-
Calé...
Un croquis de Renzo Piano
synthétise ces directions et
résume les intention du
projet Le programme et
définie progressivem...
Plan village 2:
Médiathèque,
exposition temporaire
Plan village 1:
Accueil, exposition,
cafétéria, spectacle
Plan village ...
Vent très légère inférieur à 3m /s
L’air chaud est aspiré dans la
cheminé
Vent moyenne de 6 à 10m/s les
clapets de la faça...
Vent fort de 10 à15m/s les clapets
sont refermés la cheminée joue son
rôle d’aspiration de l’air chaud
L’essai en souffler...
Coupe village 1 Coupe village 2
Coupe village 3
Piano (Renzo), Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou
Mouvement postmoderne
projets architectes Lieu et date caractéristique
Carré d'art Foster Norman
Ville de Nîmes en
France
(1984-1992)
- Traditio...
Le postmoderne n’émergea pas comme un
mouvement cohérent reposant sur des principes
théoriques étroits et un style unique ...
Jean Nouvel
3/Jean Nouvel
3/1-Présentation de l’architecte:
JEAN NOUVEL est né en 1945 à Fumel (Lot-et-Garonne).France.
Il a reçu une éducation très...
-Les concours
-Les réalisations
des projets
-Les prix
-La biographie
3/1-Présentation de l’architecte:
-Jean Nouvel a trav...
3/1-Présentation de l’architecte:
-Les concours
-Les réalisations
des projets
-Les prix
-La biographie
Chez Nouvel, la rel...
--Grand prix d’architecture, 1987.
-Prix Agha Khan, mention spéciale pour l’institut du
monde arabe, 1987.
-Equerre d’arge...
--La Tour sans Fin, Paris, France.
-Opéra de Tokyo, Tokyo, Japon.
-Tête Défense, La Défense, France.
-Ministère de finance...
-Rénovation du théâtre (avec Gilbert Lézénès et Dominique
Lyon), Belfort, 1983.
-Institut du monde arabe (avec Gilbert Léz...
1-L’architecture selon l’architecte:
L’architecture est une production d’images, c’est une
définition culturelle.
Elle fai...
2-Qu’est-ce qu’un architecte ?
Il est toujours devant des contraintes qui doivent être solutionnées
L’architecte est un as...
6- le bâtiment :
Un bâtiment est un témoin de l’architecture, il faut le donner un sens
architectural remarquable
Le bâtim...
-crée un espace qui n’est
pas lisible.
-elle joue sur la profondeur
de champs.
-composé un espace
architectural -aussi- à ...
Tours sans fins Effets de lumière à l’IMA
(Dans l’escalier central)
jean nouvel
-Architecture
parlante:
-La transparence
-...
Auditorium, Luxembourg
Vue de la maquette
jean nouvel
La transparence en là prenant au sens strict du terme :
« Je vais fa...
Fondation Cartier
Vue de la maquette
qui montre les
degrés variables de
transparence et
d’opacité
Auditorium, Luxembourg
b...
Tête défense
Maquette du projet (paris)
Détail de la maquette
jean nouvel
architecture
parlante:
L’illusion
-la transparen...
-Architecture référentielle:
la fonction de sa
programme et sa
destinateur.
-utiliser la technologie
pour déterminer ce
qu...
L’institut du monde arabe
« Chaque projet, chaque construction évolue à partir d’une
appréciation de son contexte rationne...
-Notre dame de Paris,
depuis l’IMA
Tour Agbar, Barcelone 
Du Jean Nouvel face
au génie GAUDI.
-Profondeur de
la surface
-L...
-centre de culture et
de congrès de Lucerne
Suisse
Extension du musée
Reine Sofia de Madrid.
-Profondeur de
la surface
-La...
Logements Némausus:
L’architecture de
jean nouvel s’appuie
sur un travail de la
surface (intégrée,a
un sens cultural)
-La ...
La luminosité de la salle
de lecture de l’IMA
Centre de congrès Vinci
Les éclairages colorés à
luminescence du foyer.
-Con...
-Les statuts des musés
éclairées en rouge.
Le locale de répétition. La nuit .
(Un éclairage coloré illumine l’espace.)
Opé...
Tour Agbar, Barcelone
-La végétation
-L’articulation
-Le génie du lieu
-La complexité
Et la complicité
-Profondeur de
la s...
Tour de Bureaux,Francfort. Tours sans fins
-La végétation
-L’articulation
-Le génie du lieu
-La complexité
Et la complicit...
Galerie Lafayette, Berlin.
-La végétation
-L’articulation
-Le génie du lieu
-La complexité
Et la complicité
-Profondeur de...
Siége social de la société Richemont, Genéve-Bellevue
L’architecture est liée à
l’instant, au climat, aux
saisons. C’est p...
-Une vue intérieure
sur le patio.
Coupes et élévation
Jean Nouvel
3/4- Les principes de l’architecte:
-Contexte
-La lumièr...
Diagonal sud et parc
Poble Nou, Barcelone :
architectonique de la nature
Jean Nouvel
3/4- Les principes de l’architecte:
-...
Immeuble Andel Prague
Tous les projets de Jean Nouvel sont basés sur
l’articulation de trois choses, des choses qu’on ne
m...
-La végétation
-La complexité
Et la complicité
-Profondeur de
la surface
-Le génie du lieu
-La lumière
-Contexte
-Construi...
-La végétation
-Profondeur de
la surface
-La lumière
-Contexte
-Construire
en verre
-L’articulation
-Le génie du lieu
-La ...
1-J.N intègre la logique structurale (la forme) par rapport à la
logique fonctionnelle et l’environnemental.
2-la démarche...
6-les certitudes de Jean Nouvel à l’égard de la fonction et de la
mission de l’architecture ont fourni l’impulsion majeure...
1-Institut du monde arabe:
Jean Nouvel
L’IMA est une réussite urbaine incontestable.c’est un pond
entre la culture arabe et occidentale. C’est un bâtiment qui
ho...
L’institut du monde arabe,
dont l’idée remonte à 1974,
a été fondé en 1980
fondation de droit français
reconnu établisseme...
Le site:
Situé sur le quais de la seine
de Paris face à l’ancien Paris,
à l’alignement du boulevard
saint –Germain à proxi...
Continuer l’alignement de
boulevard Saint Germain et
des quais le long de la Seine.
Structurer un espace ouvert de
transit...
Prolonger les gabarits
contradictoires des
continuités créées.
Orienter la faille séparant les
deux corps de bâtiment sur ...
Créer un signal symbolique inclus
dans la proue du bâtiment-repère
depuis l’île Saint Luis ,le pont Sully et
le Boulevard ...
Crier un parvis en relation avec
lender l’entrée publique de l’institut :
rabattement de la geometry de la
façade
L’espace...
Jean Nouvel
L’institut est la résultante du
contradiction de site . Un lieu de
confluent, d’intersection et de
contradiction.
L’espace...
Le jardin des plantes envahit
l’université. L’ IMA est. proue
d’un nouveau quartier unissant
jardin des plantes université...
L’environnement existant:
1-Institut du monde arabe:
Faculté de
Jussieu
Jardin des
plantes
Université
IMA
La seine
de pari...
L’institut du monde arabe et composé de deux
bâtiments parallèles séparé par une grande faille ,
elle-même prolongée par u...
Composition volumétrique:
1-Institut du monde arabe:
Volume Nord
représente
la culture
occidentale
Volume Sud
présente
la ...
BibliothèquePatio
Musée Faille
1-Institut du monde arabe:
Jean Nouvel
Pont Sully
Boulevard
saint germain
Courbe
saint Bernard
Quai de
la tournelle
Accessibilité:
1-Institut du monde arabe:
Jea...
1-Institut du monde arabe:
Plus discrète , son concept
structure de store vénitien est
spectaculairement mis en
œuvre dans...
Une faille qui mène au patio
dilatée.
Une cage de verre englobants
des escalier hélicoïdale (point
de circulation vertical...
cette façade se compose
de métal et de verre.
Panneaux formant les
figures géométriques
mobiles(moucharabiehs),
dans un bu...
Les Moucharabiehs:
La façade sud constituée par des
milliers de diaphragme animés par
des cellules photoélectrique qui
ont...
Jean Nouvel
1-Institut du monde arabe:
Les Moucharabiehs:
Jean Nouvel en a retenu les
signes distinctifs:l’association
de ...
Les Moucharabiehs:
Effet de lumière
dans la salle de lecture.
Jean Nouvel
1-Institut du monde arabe:
Le programme de l’IMA comprenait plusieurs catégories de locaux:
Musée de l’art et de la civilisation arabo-islamiques
M...
1-Institut du monde arabe:
1-Salle hypostyle
2-Auditorium de 352 places
3-Salles d’expositions temporaires
4-Salles d’actu...
2
4 1
3
Coupe A-A
1-Institut du monde arabe:
1-Salle hypostyle
2-Auditorium de 352
places
3-Salles d’expositions
temporair...
L’Auditorium équipé en
son et lumière permet
l’organisation de
manifestations variées :
conférences, séminaires,
colloques...
A la sortie de l'auditorium, au niveau
-1, ce vaste espace de 900 m2
ponctué par 140 colonnes offre un
cadre original susc...
Au R.D.C sont installés les
services d’accueil
un espace consacrée aux
exposition temporaires
une salle d’actualité , un c...
1-Hall.
2-Hall d’accueil.
3-Vide sur les salles d’actualités.
4-Vide sur les salles
d’expositions temporaires.
Les accès:
...
1-Institut du monde arabe:
Entré principal
Entré nord
Entré sud
Jean Nouvel
1-Musée.
2-Vide sur la bibliothèque.
3-Patio.
1
2
3
Plan de quatrième étage:
1-Institut du monde arabe:
Jean Nouvel
Le musée également réparti
sur trois niveaux, accueille
une Importante collection
d’objets provenant soit du
fonds propre ...
La bibliothèque du type libre
service et directement accessible
au public elle regroupe 55000
titres et 1200 périodique et...
Le patio résumé dans chacun de
ses carrées d’albâtre translucide
1-Institut du monde arabe:
Le patio:
Le traitement du pat...
1-Musée.
2-Vide sur la bibliothèque.
3-Bureaux. 1
2
3
Plan de sixième étage:
1-Institut du monde arabe:
Jean Nouvel
1-salle du haut-conseil
2-cafétéria
3-terrasse
32
1
1-Institut du monde arabe:
Plan de neuvième étage:
Les niveau supérieu...
Cette salle de 260 m2 avec
son fumoir attenant de 40 m2
peut recevoir, selon son
aménagement, de 50 à 400
personnes en sém...
La terrasse, située au 9ème
et dernier étage de l’IMA,
offre un point de vue
imprenable sur le chevet de
Notre-Dame. Cet e...
La tour de livres:
1-Institut du monde arabe:
Jean Nouvel
C’est un espace de pénétration
des mondes extérieur dans la
bibl...
1-Institut du monde arabe:
Notre dame depuis la tour de livres (IMA)
Jean Nouvel
La façade donnant sur notre
dame est moin...
1-Institut du monde arabe:
La tour de livres
Notre dame de paris
Jean Nouvel
Circulation vertical. Circulation horizontal.
1-Institut du monde arabe:
Espace de la circulation:
Niveau -2Niveau -1
Jean...
Circulation vertical.
Circulation horizontal.
1-Institut du monde arabe:
Plan de R.D.C
Plan de 4eme Étage
Jean Nouvel
Circulation vertical.
Circulation horizontal.
Plan de 6eme Étage
Plan de 9eme Étage
1-Institut du monde arabe:
Jean Nouvel
La structure:
Institut du monde arabe est édifice
moderne de métal et de verre au
dessin géométrique rigoureux, dont
la te...
1-Institut du monde arabe:
Les Moucharabiehs
Façade sud:
Mur-rideau
Façade nord:
Jean Nouvel
Présence de lumière
Fermé
Absence de lumière
Ouvert
Jean Nouvel
1-Institut du monde arabe:
Les Moucharabiehs:
L’institut a ouvert une voie novatrice dans le rapport
entre l’histoire et la modernité, entre la mémoire et le
projet… qu...
2-Logements Némausus:
Jean Nouvel
NÎMES, France. 1987.
Cet ensemble de logements sociaux a échoué au sud de la ville
Nîmes comme deux bateaux en cale sèche ...
2-Logements Némausus :
Le contexte:
Némausus semble hors contexte et pourtant il est
doublement contextuel :
1-Contextuel ...
2-Logements Némausus :
Le site :
Nîmes est une ville peu éloignée de
la Méditerranée, la température y est
plutôt clémente...
C’est la nature même de
chaque chose qui crée
la façade.
Créer de belles façades
n’est pas un acte futile
et l’architecte ...
Utilisation des parois légère
horizontalement en suivant
Les rangées de plantes.
Des coursives et des
balcons en symétrie ...
-Sur chaque deux niveaux on
trouve des balcons et des
coursives qui se sont en
symétrie
-Grandes portes de garage
détourné...
1
2
4
56
3 5
1
2
4
561-Coursive d’accès.
2-Cuisine.
3-Séjeur.
4-Terrasse.
5-Thambres.
6-Salle de bain.
F3: Duplexe
La conc...
Vues intérieures:
Vue vers le balcon.Vue vers l’escalier.
2-Logements Némausus :
Jean Nouvel
Catégories des appartements:
Il existe 114
logements de 17
modèles
distingués en
trois catégories:
1-Simplexe.
2-Duplexe.
...
Duplexe
Triplex
2-Logements Némausus :
Jean Nouvel
Le principe de l’îlot fonctionnel est de créer un
système regroupant tous les éléments fonctionnels de
part et d’autre d’u...
Coursive
Escalier
Pilotis
Balcon
Fonctionnement des espaces extérieures:
2-Logements Némausus :
Jean Nouvel
Les escaliers:
Il a utilisé des escaliers industriels à
l’extérieur pour monter aux coursives.
Les coursive:
Utilisation d...
Les balcons:
Chaque appartement dispose d'un
accès à un large balcon de chaque
côté du bâtiment.
Remarque:
Une surface max...
Pilotis:
L’usage des pilotis au dessous
des deux bâtiments pour:
1-Le rôle structurel.
2-La continuité des espaces de
site...
Des rayures rouges
et blanches
qui marquent les
escaliers, les rouges
sur les portes
articulées.
Les matériaux
utilisés la...
Circulation:
Circulation vertical Circulation horizontal
2-Logements Némausus :
Jean Nouvel
Circulation vertical:
Escaliers intérieurs
métalliques pour
chaque appartement
, duplexe ou triplex
Escaliers principaux
r...
L'exigence d'un coût réduit
est satisfaite par l'emploi de
matériaux industriels
préfabriqués pour les
équipements aussi b...
Bardage d’aluminium en façade
2-Logements Némausus :
Jean Nouvel
3-Opéra de Lyon:
Jean Nouvel
En 1986 un concours lancé pour
l’agrandissement et la rénovation de
l’opéra de Lyon. Avait été remporté
par jean nouvel av...
Comment transformer un véritable théâtre de 20eme siècle aux
équipement vétuste en opéra moderne sans en compromettre
l’in...
On notera que la vout et la grande
salle sont structuralement
indépendant du gros œuvre ancien la
première est porte par u...
La coupe transversale montre le
positionnement de la salle surélevée
par rapport à la rue .cette disposition
est notamment...
L’inscription d’une voûte dans le
paysage et sans doute plus douce
que celle d’une forme
parallélépipédique . La perceptio...
Ici la lumière est conçu comme
une succession d’effet
complémentaire qui
correspondant à des situation
particulier chacune...
-De l’intérieure du grade studio
de ballet on bénéficie à travers
les brises de soleil de verre
sérigraphie d’une vue
priv...
Un opéra sous le double signe de noir et de
rouge:
Le noir de la nuit et des aménagements
intérieurs.
Le rouge de l’éclair...
De nombreux thèmes se retrouvent de façon répétitive dans le
travail de NOUVEL, la transparence et la présence, la fonctio...
1-Modernes et postmodernes/1971-1987/Joseph Belnont.
2-Les architectures postmodernes/1997/Diane Chirardo
Morgan.
3-Jean N...
12-AM 031 : logements Némausus, Nîmes.
13-L’architecture des monument parisienne/2001/Joseph
Belmont.
14-Design et archite...
Exposée sur  jean nouve.l
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Exposée sur jean nouve.l

22 749 vues

Publié le

0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
22 749
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
321
Actions
Partages
0
Téléchargements
1 827
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • 02+
  • Exposée sur jean nouve.l

    1. 1. Jean Nouvel École Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme EPAU Gr:11 Année universitaire :2005/2006 Architecte Contemporain Encadré par: Mr: Hammouche Melle: Bachekh Réalisé par : 1-Mr:KRIKET Djamel. 2-Mr:BRAKNI Mohammed. 3-Mr:DJEBRIT Zoubir. 4-Mr:BELASLA Belkacem. 5-Mr:GATTAF Kouider. Atelier: 3eme année
    2. 2. 1/Introduction générale: Définition de l'architecture contemporaine « moderne et postmoderne ». 1/2-Objectif. 1/3-Problématique. PLAN DE TRAVAIL 1/1-Introduction: 1/4-Méthodologie.
    3. 3. 2/Partie 01:Mouvement postmoderne: PLAN DE TRAVAIL Qui sont les postmodernistes et les conditions d’émergence de postmoderne? 2/2-Présentation de postmoderne: 2/1/a- Définition du mot postmoderne. 2/1/b- Définition du postmoderne. 2/1/c- Les origines. 2/1/d- Caractéristiques de postmoderne: -La redécouverte de ville. -La renaissance du monument. -L’oubli de la technique. -Le foisonnement du décor. 2/1-La mort de l ’architecture moderne.
    4. 4. PLAN DE TRAVAIL Identification et comparaison des principes de postmoderne. 2/5-Conclusion: 2/4- Défirent architectes de postmoderne: 3-Carré d'art (Nîmes), Foster Norman. 5-Maison Izenour (New Haven),Steven, Venturi. 4-Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou Renzo Piano. 2-Pyramide de Louvre (Paris), Ieo Ming Pie. 1-Centre George Pompidou (Paris), Renzo Piano et Richard Rogers. 2/3-Mouvement High-tech.
    5. 5. PLAN DE TRAVAIL 3/Partie 02:L’architecte Jean Nouvel: 3/1-Présntation de l’architecte Jean Nouvel: 3/1/a- Biographie. 3/1/b- Les influences de l’architecte. 3/1/c- Les prix. 3/1/d- Réalisation et projets. Comment se présente le postmoderne chez Jean Nouvel?
    6. 6. PLAN DE TRAVAIL 3/2- La pensée philosophique de l’architecte: « Architecturale et Urbaine ». 3/2/a- L’architecture. 3/2/b- L’architecte. 3/2/c- La ville. 3/2/d- L’art. 3/2/e- Le style. 3/2/f- Le bâtiment. 3/2/g- La singularité et l’esthétique. 3/2/h- Valeur du fonctionnalisme. 3/3-Les concepts de l’architecte: 3/3/a- L’illusion. 3/3/b- La transparence. 3/3/c- Une architecture parlante.
    7. 7. PLAN DE TRAVAIL 3/5- La démarche de l’architecte. 3/4- Les principes de l’architecte: 3/4/a- Le contexte. 3/4/b- Profondeur de la surface. 3/4/c- La lumière. 3/4/d- Construire en verre. 3/4/e- La végétation. 3/4/f- L’articulation. 3/4/g- Le génie du lieu. 3/4/h- La complexité et la complicité.
    8. 8. 5/Conclusion générale. 4/Partie3: Analyse de trois projets. 1-L’institut du Monde Arabe. 2-Logements Némausus. 3-L’opéra de Lyon. PLAN DE TRAVAIL 6/Bibliographie.
    9. 9. 1/1-Introduction: L’architecture contemporaine se devise en deux grandes périodes : La première de 1900 à 1975, s’est développées une architecture dite « moderne » issue d’une théorie appelée le « mouvement moderne » Après 1975 est apparues une architecture baptisée « postmoderne » Les canons de l’architecture moderne résultant réévaluation des règles et de conventions stylistiques hérités de la renaissance et du classicisme. L’architecture postmoderne prenant le contre pied de la précédente et fut au départ très axés sur des réapparition du passé. On retrouve plusieurs tendances dans le postmodernisme : high tech, déconstructivisme…étc High tech : Style architecturale contemporaine inspiré de l’esthétique Industriel, et Jean Nouvel l’un des architectes apparaissants dans cette période. 1/Introduction générale:
    10. 10. 1/2-Objectif: Cet éxposé est l’occasion de faire découvrir l’architecture postmoderne et identification de l’architecture de Jean Nouvel. 1/3-Problématique: 1/3/a- Quel est l’apport de Jean Nouvel au courant postmoderne? 1/3/b- Est-il réellement postmoderniste? 1/3/c- Quelle sont les caractéristiques commune « Jean Nouvel, postmoderne »? 1/4-Méthodologié: Pour répondre aux objectifs de cet éxposé, notre travail présentent en 3 parties principales: Partié 1: Comprendre le courant postmoderne et définir les déférents architectes de ce courant. Partié 2: A travers la deuxième partie nous permets de identifier les principes et la méthodologie de Jean Nouvel. Partie 3: Lecture de 3 projets pour vérifier les principes de Jean Nouvel. 1/Introduction générale:
    11. 11. 2/Mouvement postmoderne Qui sont les postmodernistes et les conditions d’émergences de postmoderne? Mouvement postmoderne
    12. 12. 2/1-La mort de l ’architecture moderne:  Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les villes sont à reconstruire, les populations à reloger. Le Corbusier lance l ’idée de « la machine à habiter »:  Résultat: -un monde planifié et structuré dans les détails. -Clarté des formes. Mouvement postmoderne
    13. 13. -construction dépouillée d’ornements. -La construction de bâtiments gouvernée par leur fonction. -Pureté des surfaces, linéarité, angles droits, -Formes épurées, lisses et élémentaires. Terragni, Immeuble Novocomum (Côme, Italie). Mouvement postmoderne 2/1-La mort de l ’architecture moderne:
    14. 14. 2/2-Présentation de postmoderne : 2/1/a- Définition du mot postmoderne: 2/1/b- Définition de postmoderne: Le préfixe post : élément du latin signifiant après donc ce mot fait référence à la période moderne. C’est une tendance architecturale apparue dans les année soixante en un réaction contre le modernisme faisant appel a plus l’individualité de complexité et d’originalité de la conception architecturale toute en revendiquant le reconnaissance de style précédant et d’une continuité historique (c'est-à-dire il recherche à inventer, a innover en réinterprétant les traditions et les coutumes du passé). Le postmoderne est aussi le recyclage (réadaptation) des formes traditionnelles dans de nouveaux contextes grammaticaux (donc c’est la fusion de toutes ces normes architecturales dans un nouveau moule à travers une réinterprétation des symboles et des motifs ornementaux du passé. Mouvement postmoderne
    15. 15. 2/1/c- Les origines. Globalement les origines du postmoderne datent des années 1960 mais il y a plusieurs estimations qui tentent de situer son apparition dans le temps. Selon le critique américain (charles-jencks) ce courant a débuté en 1972 lors de la destruction d’un vaste ensemble à Missouri réalisé selon les théories les plus avancées du mouvement moderne (qui s’est avérée tout a fait inhabitable). Il y en a d’autres qui voient que l’apparition du postmoderne est du a la crise économique de 1973. Mais en réalité, le postmoderne est apparu en réaction contre la rigueur, la stérilité, La monotonie du mouvement moderne, et on peut admettre que le modernisme était la cause principale de l’apparition du postmoderne. Le postmoderne correspondait également au désir de chacun de retrouver ses propres racines et de se rattacher à son histoire du passé. 2/2-Présentation de postmoderne : Mouvement postmoderne
    16. 16. 2/1/c- Les origines: Les premiers signes de cette tendance « historiciste » apparaissent en Italie avec « Pessarell et Portoghesi », en Angleterre avec « Zubetkim et Erskine », au Japon avec « Tange », en Belgique avec « Kroll et les frères Krier ». Mais c’est robert venturi qui le premier a défini ces idées nouvelles dans son ouvrage « complexité et contradiction en architecture » en 1960. Au même moment ces idées ont guidés (Eisnman, Soleri, et Meir) a instauré une nouvelle école américaine qui a joué un rôle important dans l’apparition du postmoderne. Dans les années 1980 le postmoderne est devenu le style prédominant notamment aux états unis (le jeune continent). 2/2-Présentation de postmoderne : Mouvement postmoderne
    17. 17. 2/2-Présentation de postmoderne : 2/1/d- Caractéristiques de postmoderne. -La redécouverte de ville: -La renaissance du monument: Des édifices enchaînés les uns aux autres le long des rues et insères dans leurs tissu urbain une nouvelle importance donnée a l’ornement et une moins grande importance donnée a la construction «forme », une importance donnée au symbole tiré de l’histoire qu’a la forme Mouvement postmoderne
    18. 18. -L’oubli de la technique: -Le foisonnement du décor: Principe de l’enchaînement baroque ; ouvertures fortement reliées par leur décor dans des volumes reliés ensembles. Une parfaite maîtrise des techniques de construction. Utilisation de ces techniques pour imaginer de nouvelles architectures. La technique est un moyen important pour l’élaboration de la forme 2/2-Présentation de postmoderne : Mouvement postmoderne
    19. 19. 2/3-Mouvement High-tech: High-tech, style architectural contemporain inspiré de l’esthétique industrielle et représenté par le Centre national d’art et de culture Georges- Pompidou. Le high-tech trouve ses racines dans les constructions industrielles du XIXe siècle, comme l’immense serre du Crystal Palace de Joseph Paxton édifié à Londres pour l’exposition universelle de 1851. Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou Mouvement postmoderne
    20. 20. Crystal Palace, exposition universelle (1851) Paxton, Crystal Palace 2/3-Mouvement High-tech: Mouvement postmoderne
    21. 21. 2/4- Défirent architectes de postmoderne: 3-Carré d'art (Nîmes), Foster Norman. 5-Maison Izenour (New Haven),Steven, Venturi. 4-Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou Renzo Piano. 2-Pyramide de Louvre (Paris), Ieo Ming Pie. 1-Centre George Pompidou (Paris), Renzo Piano et Richard Rogers. Mouvement postmoderne
    22. 22. 1-Centre George Pompidou Mouvement postmoderne
    23. 23. Centre George Pompidou: Le Centre national d'art et de culture Georges Pompidou construit par les architectes Renzo Pianot et Richard Rogers dans le cadre du réaménagement du quartier des Halles, sur le plateau de Beaubourg (vide depuis 1938), il est né de la volonté du Président Georges Pompidou de créer au cœur de Paris une institution culturelle originale entièrement vouée à la création moderne et contemporaine où les arts plastiques voisineraient avec le théâtre, la musique, le cinéma, les livres, les activités de parole... Présentation: Mouvement postmoderne
    24. 24. Objectif : Créer un bâtiment qui n’aura pas à réaménagés ses espaces pour ses besoins futures. La solution: Était de faire un cadre d’espaces qui pouvaient être additionnés ou enlevés les uns aux autres , ouverts ou cloisonnés. En plaçant les pilier structurels , les gaines , les ascenseurs et les couloir à l’extérieur , pour libérer tous les niveaux. Centre George Pompidou: Mouvement postmoderne
    25. 25. Centre George Pompidou: Les travaux débutent en avril 1972, la construction de la charpente métallique en septembre 1974. Parallèlement, les institutions futures du Centre se définissent. Dès juillet 1972, le Centre de création industrielle est intégré au Centre Beaubourg. En 1974, le transfert des collections du Musée national d'art moderne, situé avenue du Président Wilson, est projeté. Après presque 5 années de travaux, le 31 janvier 1977, le Centre national d'art et de culture Georges Pompidou est inauguré par Monsieur Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République. LA CONSTRUCTION: Mouvement postmoderne
    26. 26. Le centre Georges Pompidou a ouvert au public le2 février 1977. Rénové de 1997 à décembre 1999, il a réouvert au public le 1er janvier 2000, en lui offrant des espaces muséaux agrandis, des surfaces d'accueil enrichies. Il est redevenu dès lors l'un des monuments les plus fréquentés de France. Recevant près de 6 millions de visiteurs par an, le Centre Pompidou aura ainsi accueilli, en près de 25 ans, plus de 150 millions de visiteurs. L’ouverture au public: Centre George Pompidou: Mouvement postmoderne
    27. 27. Centre George Pompidou: Le Centre national d'art et de culture Georges Pompidou construit au cœur de Paris, sur le plateau de Beaubourg, l’architecture du centre n’a pas manqué de susciter de vives polémiques. En effet l’intégration de ce « paquebot de la culture » dans le cartier a été difficilement acceptée. Il ne reste pas moins que ce parallélépipède de verre et de métal, dont les conduites d’air et d’eau ainsi que les ascenseurs qui ont été rejetés vers l’extérieur, occupe une place incontestés dan la vie de ce quartier. Le site: Mouvement postmoderne
    28. 28. Centre George Pompidou: Surface du terrain : 2 hectares. Surface du Centre : 103 305 m2. Superstructure : 7 niveaux. Hauteur : 42 m (côté rue Beaubourg), 45,5 m (côté piazza). Longueur : 166 m, largeur : 60 m. Infrastructure : 3 étages. Profondeur : 18 m, longueur : 180 m, largeur : 110 m. Matériaux mis en oeuvre : Terrassement : 300 000 m3. Béton armé : 50 000 m3. Ossature métallique : 15 000 tonnes d'acier. Façades : surfaces vitrées : 11 000 m². Surfaces opaques : 7 000 m². Fiche technique du bâtiment: Mouvement postmoderne
    29. 29. Centre George Pompidou: Accessibilité: Mouvement postmoderne
    30. 30. Centre George Pompidou: Accessibilité: Entrée principale: par la piazza, place Georges Pompidou (rue Saint-Martin). Entrée à la bibliothèque publique d'information (BPI):par a rue du Renard (à l'opposé de l'entrée principale).  Entrée rue du Renard angle Saint-Merrin : accueil pour les handicapés, moteurs et public non voyant (emplacements réservés dans le parc auto, niveaux -2 et -3).  Parc auto: Entrées rue Beaubourg et souterrain des Halles. Parc autocars: Entrée souterrain des Halles. Mouvement postmoderne
    31. 31. Centre George Pompidou: Etude des parois: La transparence de la façade principale à l'ouest permet d'observer la vie du Centre depuis la piazza, une vaste esplanade voulue par les architectes comme lieu de continuité entre la ville et l'institution. La structure portante et les circulations, la chenille des escalators par exemple, sont rejetées à l'extérieur laissant toute la place aux espaces muséaux et d'activités. La façade ouest: Mouvement postmoderne
    32. 32. Centre George Pompidou:
    33. 33. Les gaines techniques se détachent en quatre couleurs : le bleu pour l'air(climatisation) , le vert pour les fluides(circuits d'eau) , le jaune pour les gaines électriques et le rouge pour les circulations(ascenseurs...), sécurité (pompes incendie...),qui sont Arrimées à l'extérieur sur la façade est, et utilisées comme habillage de la structure. La façade est: Centre George Pompidou: Mouvement postmoderne
    34. 34. Centre George Pompidou:
    35. 35. Centre George Pompidou: Renzo Piano, Richard Rogers et Gianfranco Franchini, les architectes du Centre Georges Pompidou, ont conçu le bâtiment comme un "diagramme spatial évolutif". Un bâtiment en deux parties : 1- une infrastructure de 3 niveaux où sont regroupés des locaux techniques et des services. 2- une vaste superstructure en verre et en acier de 7 niveaux, y compris la terrasse et la mezzanine, concentrant la plupart des secteurs d'activités du Centre, à l'exclusion de l'Ircam situé place Stravinsky. Les concepteurs du Centre Georges Pompidou ont cherché à optimiser la mobilité de l'espace pour en favoriser l'interdisciplinarité. Les concepts du bâtiment: Mouvement postmoderne
    36. 36. Centre George Pompidou: Programmation intérieur: Le Centre Pompidou réunit en un lieu unique l'un des plus importants musées au monde possédant la première collection d'art moderne et contemporain en Europe, une grande bibliothèque de lecture publique disposant de plus de 2000 places de travail, une documentation générale sur l'art du XXe siècle, des salles de cinéma et de spectacles, un institut de recherche musicale, des espaces d'activités éducatives, librairies, un restaurant et un café. Mouvement postmoderne
    37. 37. Centre George Pompidou: Les espaces intérieures: 1-Forum -1. 2-Foyer. 3-Billetterie spectacles. 4-Cinéma 2. 5-Petite salle. 6-Grande salle. Niveau -1(sous-sol): Espace spectacles. Mouvement postmoderne
    38. 38. Centre George Pompidou: 1-Forum. 2-Information générale. 3-Vente Laissez- passer. 4-Accueil des groupes. espace éducatif. 5-Galerie des enfants. 6-Billetterie. 7-Vestiaire. 8-La Poste. 9-Librairie Flammarion. Niveau 0(RDC):Forum. Mouvement postmoderne
    39. 39. Centre George Pompidou: 1-Bibliothèque: espace de références, loges pour mal-voyants. 2-Cinéma 1. 3-Boutique Printemps Design. 4-Café "Le Mezzanine". 5-Espace 315. 6-Galerie Sud. Niveau 1: Bibliothèque(entrée par la rue du Renard) Cinéma 1 Exposition (Galerie sud). Mouvement postmoderne
    40. 40. Centre George Pompidou: 1- Fonds général. 2 -Espace d'autoformation. 3- Télévisions du monde. 4 -Salle de presse. 5- Cafétéria de la Bpi. Niveau 2: Bibliothèque(entrée par la rue du Renard). Mouvement postmoderne
    41. 41. Centre George Pompidou: 1- Espace son-video. 2- Fonds général. 3- Bibliothèque Kandinsky. et Cabinet d'art graphique (entrée niveau 3, accès réservé). Niveau 3: Bibliothèque(entrée par la rue du Renard). Mouvement postmoderne
    42. 42. Centre George Pompidou: 1-Collections de 1960 à nos jours. 2-Espace nouveaux médias. 3-Salon du Musée. 4-Galerie du Musée. 5-Galerie d'art graphique. 6-Entrée. 7-Librairie. Niveau 4: Musée (entrée). Mouvement postmoderne
    43. 43. Centre George Pompidou: 1-Collections de 1905 à 1960 2-Terrasse sculptures de Calder, Takis 3-Terrasse sculptures de Richier, Miró 4- Terrasse sculptures de Laurens Niveau 5: Musée (entrée par le niveau 4). Mouvement postmoderne
    44. 44. Centre George Pompidou: 1-Galerie 1. 2-Galerie 2. 3-Galerie 3. 4-Restaurant. 5-Librairie. Niveau 6: Expositions. Mouvement postmoderne
    45. 45. Centre George Pompidou: Dans le centre Pompidou les espaces sont repoussées vers l’extérieur. Mouvement postmoderne
    46. 46. Centre George Pompidou: Dans l’édifice il n’y a plus de partie cachées l’organisme devient transparent. Une complète liberté d’aménagement intérieur tout les tripes du bâtiments. Mouvement postmoderne
    47. 47. Centre George Pompidou: La priorité a été donnée à la plus grande mobilité fonctionnelle possible en libérant l'espace intérieur des gaines techniques et des organes de circulation (escaliers, ascenseurs…etc). La circulation: Mouvement postmoderne
    48. 48. Centre George Pompidou: La charpente métallique est constituée de 14 portiques supportant 13 travées, de 48 m de portée chacun, espacés de 12,80 m. Sur les poteaux, et à chaque niveau, viennent s'articuler des éléments en acier moulé, les "gerberettes", qui mesurent 8 m de long et pèsent 10 tonnes. La structure du bâtiment: Mouvement postmoderne
    49. 49. Les poutres, d'une longueur de 45 m, s'appuient sur ces "gerberettes" qui transmettent les efforts dans les poteaux et sont équilibrées par des tirants ancrés dans des barrettes. Chaque étage a une hauteur de 7 m entre planchers. La superstructure, en verre et en acier, enveloppe les grands espaces banalisés. La structure du bâtiment: Centre George Pompidou: Mouvement postmoderne
    50. 50. Les architectes Renzo Piano et Richard Rogers ont utilisé la technique pour imaginer de nouvelles architectures. Construire un langage architectural visible depuis l’extérieur ou tous les élément constitutifs sont donnés à lire. Construire des bâtiments qui enrichissent l’espace public et mettent en valeurs ses différents composants. Mouvement postmoderne
    51. 51. 2-Pyramide de Louvre Mouvement postmoderne
    52. 52. Pyramide de Louvre: Ancienne résidence royale exceptionnelle par son importance dans l’histoire de France ainsi que par sa superficie et par ses aménagements muséographiques parmi les plus modernes au monde, le palais du Louvre offre aujourd’hui au public un espace d’exposition d’envergure internationale en un site particulièrement privilégié. Mouvement postmoderne
    53. 53. 53 Depuis 1871 le palais de Louvre était composé de deux ailes prolongeant la coure carrée l’un occupée par le ministère de finance et l’autre pour le musée. François Meterande voulu que le Louvre tout le Louvre rendu à ça destination muséographique. Présentation : Le Louvre avant la restauration Pyramide de Louvre: Mouvement postmoderne
    54. 54. -D’après la restauration le musée souterrain devient contient des espaces d’exposition et des services. -Architectes ils a imaginent plusieurs entrés périphérique ils prévoyant regroupant des services autour d’un patio. . Pyramide de Louvre: Coupe transversale Mouvement postmoderne
    55. 55. La parti proposé par pie est d’un grande clarté le musée devenant symétrique il lui fallait une entré sur son axe et cette entré devait bien affirmé d’où l’idée d’un grand pyramide centrale. Un géométrie simple pour un espace d’accueil confortable. PROPOSISTION DE PIE Pyramide de Louvre: Mouvement postmoderne
    56. 56. Situation Géographique : Situé à paris de la cour de la grande Louvre (cour de napoléon) à la croise des axes est-ouest nord –sud. Architecte: IEO MING PIE : Architecte amiricain d’origine japon. Date de réalisation : 1983 -1989 . La forme de pyramide: Reprendre les proportions de la pyramide de GIZEH de base carré 35.4m et de hauteur 21.65m cette forme fait la perpendicularité de regarde et qui utilise le moins d’espace qu’un dôme ou cube. Pyramide de Louvre: Mouvement postmoderne
    57. 57. 1-Eclairé généreusement le hall de musée. 2-Jouer le roule d’un signale urbaine fort a la mesure de l’accès au grande musée. 3-Aserez léger pour respecter son Historique. 4-Pie veut que les visiteurs voient les façades de grand Louvre donc la forme de pyramide est le meiur parce que il fait la perpendicularité de regarde et utilise moins d’espace qu’un dôme ou cube . Vue sur Le hall d’entré de pyramide. Pyramide de Louvre: Le rôle de pyramide: Mouvement postmoderne
    58. 58. 1-Métallique : 128 poutre métallique porte le verre collés et plus de 6000 bars et 2000 neuds l’ impéralive de légèreté visuel à exige une géométrie d’une complexité inouïs . Détail technique Pyramide de Louvre: La technique utilisé: Mouvement postmoderne
    59. 59. 2-Le verre :Agrée de soleil ou des nuages se fait transparence ou méroire , libèrent la vue ou reflètent le ciel, IM PIE: (le temps constate ment instable de paris qui se reflet dans le pyramide comme un organisme vivant. La transparence: L’architecture ménage des vision en perspective à travers le palais et au dehors grâce à la multiplication des pyramides pour l’ouverture de musée sur la ville et le confort visuelle. Pyramide de Louvre: Mouvement postmoderne
    60. 60. La pyramide n’est en réalité que la partie émergées d’un immense iceberg regroupant tous les services du musée et relient ses département .L’architecture de ce vaste sous-sol est admirable et la pyramide constitue alors le geste brutale et visible ensevelie. Mouvement postmoderne
    61. 61. 3-Carré d’art (Nime) Mouvement postmoderne
    62. 62. Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Foster, Norman (1935- ), architecte britannique, Né à Manchester, étudia l’architecture à l’université Yale, dont il sortit diplômé en 1962. remarqué dès les débuts de sa carrière internationale pour la rigueur et pour l’audace dont il fit preuve dans son usage des technologies et des matériaux contemporains Présentation de l’architecte: Mouvement postmoderne
    63. 63. Foster (Norman), Carré d'art (Nîmes) Célèbre représentant du mouvement high-tech, l'architecte Norman Foster combine des plans simples et des matériaux contemporains qui laissent parfois transparaître la structure métallique du bâtiment. À Nîmes, il réalise les plans du Carré d'art (1984-1992), complexe culturel conçu autour d'un atrium de verre, face à l'antique Maison Carrée. Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Étude du projet: Mouvement postmoderne
    64. 64. Construction d'un bâtiment d'art contemporain dans un site historique (antique) très sensible Objectif: Situe face a la maison carré monument romain très important ou se trouve un théâtre incendie en 1951 ce site est entoure d'arbre qui n'empêche pas l'explosion de la lumière a cet endroit Un autre point me paraît important a mentionner les inondations qu'a connue cette zone en 1988 Données du site : Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Mouvement postmoderne
    65. 65. La vile de Nîmes est réputée par les vestiges et les architectures laissées par les romains<< la Rome française>> on retrouve la Maison Carrée, les arènes, le temple de Diane, les jardins Fontaine. Nîmes se devait de mettre en valeur ce patrimoine historique qui déjà a lui seul génère une trame urbaine. Contexte: Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Mouvement postmoderne
    66. 66. Le bâtiment avec sa trame régulière de poteaux de 5x7 m offre quatre façades Calmes à l’ordonnance toute classique. Bien enfoncé dans le sol grâce ses 5 niveaux enterrés, il respecte la ligne des toitures environnant. deux entrées ménagées sur la façade principale et à L’arrière déterminent une diagonale permettant d’intégrer dans un axe fédérateur Le carré d’art , les arènes et les jardins de la fontaine du 18eme siècle. Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Mouvement postmoderne
    67. 67. Un auvent largement ouvert , supporté par 5 fines colonnes de métal, s’inscrit sagement en résonnance avec la Maison Carrée. Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Mouvement postmoderne
    68. 68. Il abrite au-dessus du parvis une terrasse. De ce point stratégique la ville déroule la splendeur de ses toits anciens. exemple d’intégration réussie: La préservation d’un arbre centenaire dont les branches ont déterminé le positionnement d’une des colonnes de métal. Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Mouvement postmoderne
    69. 69. Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Galerie supérieure niveau bar Niveau bibliothèque Les plans: A A B B Mouvement postmoderne
    70. 70. Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Les coupes: Coupe A-A Mouvement postmoderne
    71. 71. Coupe B-B Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Mouvement postmoderne
    72. 72. Les espaces d’exposition du musée d’art contemporain occupent les deux niveaux supérieurs pour bénéficier de l’éclairage zénithal. Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Fonctionnement des espaces: Mouvement postmoderne
    73. 73. Carré d'art (Nîmes), Foster Norman La bibliothèque encadre le niveau d’accueil, surélevé d’environ 1.50m par rapport à la chaussée. la cafétéria et les salles de lecture occupent le premier niveau tendis que le second regroupe des activités diverses: discothèque, salle d’exposition de la bibliothèque salles de conférences, salle de documentation. Mouvement postmoderne
    74. 74. Comme pour les parois extérieur, le verre est largement utilisé dans les cloisonnements intérieures. Ce sont en effet des escaliers en verre qui franchissent le vide de l’atrium sur toute sa longueur, et joignent tous les niveaux par volées successives. Carré d'art (Nîmes), Foster Norman Mouvement postmoderne
    75. 75. 4-Maison Izenour Mouvement postmoderne
    76. 76. Présentation de l’architecte: Venturi robert né en 1925 , est un architecte et professeur américain , l'un des théoriciens de l'architecture les plus influents de la fin du XXe .deplopmé à 1950 . Maison Izenour ,New Haven (Steven, Venturi) Mouvement postmoderne
    77. 77. Étude du projet : Les architectes Steven Izenour et venturi robert ont utilisé les éléments De l’antiquité gréco-romaine comme les fausses colonnes (doriques ) et les voûtes Dans le courant post-moderne modifiant la fonction de ces éléments (les colonnes comme supporter la structure). Façade Nord Façade Ouest Maison Izenour ,New Haven (Steven, Venturi) Mouvement postmoderne
    78. 78. Utilisation d’une voûte pour l’éclairage et l’ aération . Utilisation de la forme du gouvernail de bateau comme fenêtre pour l’intégration au site Maison Izenour ,New Haven (Steven, Venturi) Mouvement postmoderne
    79. 79. Plan de niveau Plan de RDC Maison Izenour ,New Haven (Steven, Venturi) Mouvement postmoderne
    80. 80. 5-Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou Mouvement postmoderne
    81. 81. Présentation de l’architecte: Piano, Renzo (1937- ), architecte italien. Né à Gênes, Renzo Piano étudie à la section architecture de l’école polytechnique de Milan, parallèlement à son travail d’assistant dans l’agence de l’architecte Franco Albini. Diplômé en 1964, il décide de compléter sa formation par cinq années en Grande-Bretagne (auprès de Z. S. Makoswsky) et aux États-Unis (dans l’agence de Louis Kahn). Les réalisations de Renzo Piano, architecte associé au mouvement high-tech, témoignent d’une réelle invention formelle, d’un usage original des matériaux et d’un souci du contexte urbain. Piano (Renzo), Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou Mouvement postmoderne
    82. 82. Œuvre de l'architecte italien Renzo Piano, le Centre culturel Jean-Marie- Tjibaou est situé près de Nouméa (Nouvelle- Calédonie) et a été inauguré en 1998. C'est un complexe de dix bâtiments high-tech de bois en forme de huttes célébrant la culture kanak. Piano (Renzo), Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou Étude du projet; Mouvement postmoderne
    83. 83. Un croquis de Renzo Piano synthétise ces directions et résume les intention du projet Le programme et définie progressivement et parallèlement aux études architectural avec l’agence pour le développement culturelle kanak L’esquisse du projet: Piano (Renzo), Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou Mouvement postmoderne
    84. 84. Plan village 2: Médiathèque, exposition temporaire Plan village 1: Accueil, exposition, cafétéria, spectacle Plan village 3: Projection vidéo, débats, classe de culture Programme de projet: Piano (Renzo), Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou Mouvement postmoderne
    85. 85. Vent très légère inférieur à 3m /s L’air chaud est aspiré dans la cheminé Vent moyenne de 6 à 10m/s les clapets de la façade extérieure font pénétrer l’air à l’intérieur de la case. Système de la ventilation: Piano (Renzo), Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou Mouvement postmoderne
    86. 86. Vent fort de 10 à15m/s les clapets sont refermés la cheminée joue son rôle d’aspiration de l’air chaud L’essai en soufflerie réalisé au centre scientifique et technique du bâtiment Piano (Renzo), Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou Mouvement postmoderne
    87. 87. Coupe village 1 Coupe village 2 Coupe village 3 Piano (Renzo), Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou Mouvement postmoderne
    88. 88. projets architectes Lieu et date caractéristique Carré d'art Foster Norman Ville de Nîmes en France (1984-1992) - Tradition locale. -La continuité avec l’histoire. Maison Izenour Steven, Venturi New Haven 1982 - Retour ver les éléments de l’antiquité . Centre culturale Jean Marie- Tjibaou Piano Renzo Nouméa Nouvelle Calédonie Australie -Tradition locale. -Nouvelle technologie d’aération . Pyramide de Louvre Ieo Ming Pie Paris, France -L’oubli de la technique. Monumentale. -L’oubli de la Synthèse du projetsMouvement postmoderne
    89. 89. Le postmoderne n’émergea pas comme un mouvement cohérent reposant sur des principes théoriques étroits et un style unique : il appelait à plus d’individualité, de complexité et d’originalité dans la conception architecturale. 2/5-Conclusion: Mouvement postmoderne
    90. 90. Jean Nouvel 3/Jean Nouvel
    91. 91. 3/1-Présentation de l’architecte: JEAN NOUVEL est né en 1945 à Fumel (Lot-et-Garonne).France. Il a reçu une éducation très stricte de ses parents. Donc il a acquis très tôt le goût des choses interdites. Il voulait être un peintre mes ses parents était contre « alors pourquoi pas l’architecture ! ». Jean Nouvel commença ses études à Bordeaux puis à l’école des beaux-arts à paris en 1969. Il était contre le système académiste des beaux arts et aussi contre le conservatisme et la planification. Diplômé d’architecture en 1972, il est fondateur du syndicat de l’architecture en 1977 et organisateur, la même année, du concours « Mille contre-projets pour les halles ». Il fonde en 1980, dans le cadre de la Biennale de Paris, la Biennale d’architecture dont il est le responsable artistique. il fonde sa première agence avec François Seigneur en 1970, et crée en 1988 l’agence Jean Nouvel, Emmanuel Cattani et Associés, qui devient architecture Jean Nouvel en 1994. J .N est l’un des architectes les plus créatifs et les plus irrésistible au monde. La qualité intellectuelle de son travail, tout autant que sa séduction visuelle exigent notre attention, et fond de Jean Nouvel aujourd’hui l’un des plus importants architectes du monde. -Les concours -Les réalisations des projets -Les prix -La biographie Jean Nouvel -Les influences
    92. 92. -Les concours -Les réalisations des projets -Les prix -La biographie 3/1-Présentation de l’architecte: -Jean Nouvel a travaillé avec Claude Parent que son bureau était pratique au vrai sens du terme et aussi un foyer pour la théorie. Claude Parent avait introduit Nouvel au monde de l’art contemporain. 1-Claude Parent La formation de Nouvel à l’école des beaux arts était très prépondérante dans ces démarches vus sa collaboration avec le plasticien François Seigneur. La combinaison subtile entre les formes des matériaux et les couleurs. L’un des éléments constants de la méthode de travail de Jean Nouvel, à travers toutes ses variantes réalisations, est l’implication, dans son équipe d’éléments extérieurs à l’architecture venant du monde des arts 2-Peintures et arts plastiques Jean Nouvel -Les influences
    93. 93. 3/1-Présentation de l’architecte: -Les concours -Les réalisations des projets -Les prix -La biographie Chez Nouvel, la relation entre cinéma et architecture est la plus étroite et la plus satisfaisante. Jean Nouvel déclare : « je me fais toujours piéger par le décor du film, par le thème du livre, par le pays que je découvre, ou par la suggestion de l’ami dont j’envisage tout de suite la transposition architecturale ». Nouvel prend souvent l’exemple du cinéma parce que pour lui, le réalisateur et l’architecte, sont ceux qui sons souvent les plus contrains dans cette univers culturel ! Ils ont à peu prés les mêmes relations avec un commanditaire, ou un producteur, ou un promoteur, on nous confie de l’argent et ils aiment bien qu’on le fasse fructifier, que ça ne donne pas de catastrophes, ils ont des équipes à diriger sur un temps donné, il y a une censure. C’est une situation assez particulière, finalement très différente de celle que rencontre un homme de plume. 3-cinématographie Jean Nouvel -Les influences
    94. 94. --Grand prix d’architecture, 1987. -Prix Agha Khan, mention spéciale pour l’institut du monde arabe, 1987. -Equerre d’argent du journal Le Moniteur pour l’institut de monde arabe, 1987. -« Créateur de l’année » au salon du meuble de Paris,1987. -Prix Architectural Record pour l’Hôtel Saint-James, Bouillac, 1990. -Equerre d’argent du journal Le Moniteur pour la rénovation de l’Opéra de Lyon, 1993. -Les concours -Les réalisations des projets -La biographie -Les prix Jean Nouvel 3/1-Présentation de l’architecte: -Les influences
    95. 95. --La Tour sans Fin, Paris, France. -Opéra de Tokyo, Tokyo, Japon. -Tête Défense, La Défense, France. -Ministère de finance, Paris, France. -Médiathèque, Nîmes, France. -Seine Rive Gauche, Paris, France. -Baltic Tower, Londres, Angleterre Jean Nouvel 3/1-Présentation de l’architecte: -Les prix -Les réalisations des projets -La biographie -Les influences -Les concours
    96. 96. -Rénovation du théâtre (avec Gilbert Lézénès et Dominique Lyon), Belfort, 1983. -Institut du monde arabe (avec Gilbert Lézénès, Pierre Soria et Architecture Studio), Paris, 1987. -Némausus I, logements (avec Jean-Marc Ibos), Nîmes, 1987. -Usine Cartier, villeret (suisse), 1992. - Hôtel des Thermes, Dax, sud-ouest de la France 1992. -174 logements de vacances, Cap-d’Ail, 1992. -107 logements HLM, Bezons, 1993. -Centre des Congrès, Tours, 1993. -Rénovation de l’Opéra de Lyon, 1993. -Centre commerciale, Euralille, Lille, 1994. -Fondation Cartier, bureaux et centre d’exposition, Paris, 1994. -Galeries Lafayette, Berlin (Allemagne), 1996. -Centre de culture et des congrès, Lucerne (suisse). -Tour Agbar, Barcelone : un geyser vitrifié. -Musée Guggenheim temporaire, Tokyo : la contradiction contextuelle. -Hôtel Broadway, New York : la ville mise en scène -Les prix -Les concours -La biographie Jean Nouvel 3/1-Présentation de l’architecte: -Les influences -Les réalisations des projets
    97. 97. 1-L’architecture selon l’architecte: L’architecture est une production d’images, c’est une définition culturelle. Elle fait des choses intelligents et possibles L’architecture qui doit être qui sera un sens demain Ce que voie nouvelle aujourd’hui l’évolution de la mentalité vis-à-vis de la technique Pour la relation entre l’architecture et la matière il vois que plus l’architecte maîtrise la matière plus il peut se consacrer à la démentions sensible ou symbolique de l’architecture L’architecture n’a de sens que par rapport à ce que l’entoure. Jean Nouvel 3/2-La pensée philosophique de l’architecte: « Architecturale et Urbaine ».
    98. 98. 2-Qu’est-ce qu’un architecte ? Il est toujours devant des contraintes qui doivent être solutionnées L’architecte est un ascenseur profitionel Son rôle étant techniquement et culturellement de définir le bâtiment et de transformer les idées en réalité Il doit être ouvert devant beaucoup d’information pour le plus loin possible Il travail pas pour lui mais pour tout est autour lui 3-La ville: Il faut construire une ville réclame une vision et une culture 4-L’art: L’art a besoin d’être ressenti d’une façon plus large 5- le style : Pour jean nouvel chacun personnaliser le style architectural qu’il le fait Jean Nouvel 3/2-La pensée philosophique de l’architecte:
    99. 99. 6- le bâtiment : Un bâtiment est un témoin de l’architecture, il faut le donner un sens architectural remarquable Le bâtiment suive la culture pas le contraire 7- la singularité : La singularité est plus que la spécificité, elle revoie à une connaissance profonde, à l’utilisation des exceptions 8- l’esthétique : Il croit que l’esthétique n’a pas une situation primordiale dans la singularité 9- la culture : Comment faire une architecture n’est pas en phase avec les usages de son temps Comment vivent les hommes dans une société qui ne sont pas à elle Il n’y a pas une rupture entre l’architecture et la culture Jean Nouvel 3/2-La pensée philosophique de l’architecte:
    100. 100. -crée un espace qui n’est pas lisible. -elle joue sur la profondeur de champs. -composé un espace architectural -aussi- à partir de ce qu’on mémorise. Galerie Lafayette, Berlin. jean nouvel -Architecture parlante: -La transparence -L’illusion Jean Nouvel 3/3-Les concepts de l’architecte:
    101. 101. Tours sans fins Effets de lumière à l’IMA (Dans l’escalier central) jean nouvel -Architecture parlante: -La transparence -L’illusion Jean Nouvel 3/3-Les concepts de l’architecte:
    102. 102. Auditorium, Luxembourg Vue de la maquette jean nouvel La transparence en là prenant au sens strict du terme : « Je vais faire quelque chose qu’on ne voit pas et je vais tout voir à travers ». Sur le plan architectural, c’est de l’immoralité, tout simplement, il serait très amusant d’avoir une image du bâtiment avec toutes les expositions qui ont eu lieu à l’intérieur -Architecture parlante: -L’illusion -La transparence Jean Nouvel 3/3-Les concepts de l’architecte:
    103. 103. Fondation Cartier Vue de la maquette qui montre les degrés variables de transparence et d’opacité Auditorium, Luxembourg bureaux et centre d’exposition, Paris, 1994. jean nouvel -Architecture parlante: L’illusion -La transparence Jean Nouvel 3/3-Les concepts de l’architecte:
    104. 104. Tête défense Maquette du projet (paris) Détail de la maquette jean nouvel architecture parlante: L’illusion -la transparence Jean Nouvel 3/3-Les concepts de l’architecte: -La transparence -Architecture parlante: -L’illusion
    105. 105. -Architecture référentielle: la fonction de sa programme et sa destinateur. -utiliser la technologie pour déterminer ce qu’elle veut dire. jean nouvel -La transparence -L’illusion -Architecture parlante: Jean Nouvel 3/3-Les concepts de l’architecte:
    106. 106. L’institut du monde arabe « Chaque projet, chaque construction évolue à partir d’une appréciation de son contexte rationnel, de ces besoins, de ses objectifs et de ses possibilité » A un rapport avec les objectif, les possibilités. -Pour chaque projet de Nouvel on trouve des aspects contextuels (objectif, lieu, climat,…). Et la forme finale du projet dérive de ces paramètres. - J, N aime que la forme ait un sens par rapport au contexte et au programme. -Contexte -Profondeur de la surface -La lumière -Construire en verre -La végétation -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité « Chaque projet, chaque construction évolue à partir d’une appréciation de son contexte rationnel, de ces besoins, de ses objectifs et de ses possibilité » A un rapport avec les objectif, les possibilités. -Pour chaque projet de Nouvel on trouve des aspects contextuels (objectif, lieu, climat,…). Et la forme finale du projet dérive de ces paramètres. - J, N aime que la forme ait un sens par rapport au contexte et au programme. Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    107. 107. -Notre dame de Paris, depuis l’IMA Tour Agbar, Barcelone  Du Jean Nouvel face au génie GAUDI. -Profondeur de la surface -La lumière -Construire en verre -La végétation -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Contexte Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    108. 108. -centre de culture et de congrès de Lucerne Suisse Extension du musée Reine Sofia de Madrid. -Profondeur de la surface -La lumière -Construire en verre -La végétation -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Contexte Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    109. 109. Logements Némausus: L’architecture de jean nouvel s’appuie sur un travail de la surface (intégrée,a un sens cultural) -La lumière -Construire en verre -La végétation -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Profondeur de la surface -Contexte Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    110. 110. La luminosité de la salle de lecture de l’IMA Centre de congrès Vinci Les éclairages colorés à luminescence du foyer. -Construire en verre -La végétation -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Contexte -La lumière Jean nouvel indique l’intérêt de la lumière en la donner un rapport avec la matière pour faire une ambiance ou bien un mouvement qui ne limite par l’observation. Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte: -Profondeur de la surface
    111. 111. -Les statuts des musés éclairées en rouge. Le locale de répétition. La nuit . (Un éclairage coloré illumine l’espace.) Opéra de Lyon -Construire en verre -La végétation -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Profondeur de la surface -La lumière -Contexte Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    112. 112. Tour Agbar, Barcelone -La végétation -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Profondeur de la surface -Construire en verre -La lumière -Contexte C’est une des tendances de l’architecture aujourd’hui, qui consiste à capter tout ce qui peut jouer sur cette conscience de l’instant. Et l’on essaye de capter aussi les variations du temps, des saisons, de capter les mouvements des visiteurs. Et tout cela fait partie de la composition architecturale. Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    113. 113. Tour de Bureaux,Francfort. Tours sans fins -La végétation -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Profondeur de la surface -Construire en verre -La lumière -Contexte Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    114. 114. Galerie Lafayette, Berlin. -La végétation -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Profondeur de la surface -Construire en verre -La lumière -Contexte Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    115. 115. Siége social de la société Richemont, Genéve-Bellevue L’architecture est liée à l’instant, au climat, aux saisons. C’est pour cette raison que le végétal peut être considéré comme un paramètre de plus, qui change de couleurs, qui prend les gouttes d’eau, qui lui, crée un contre jour. « Jean Nouvel«. -Construire en verre -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Profondeur de la surface -La végétation -La lumière -Contexte Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    116. 116. -Une vue intérieure sur le patio. Coupes et élévation Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte: -Contexte -La lumière -Construire en verre -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Profondeur de la surface -La végétation
    117. 117. Diagonal sud et parc Poble Nou, Barcelone : architectonique de la nature Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte: -Contexte -La lumière -Construire en verre -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Profondeur de la surface -La végétation
    118. 118. Immeuble Andel Prague Tous les projets de Jean Nouvel sont basés sur l’articulation de trois choses, des choses qu’on ne maîtrise pas, des choses qui sont de l’ordre du fatal, de l’ordre du volontairement incontrôlé. Ces choses font référence à une notion qui est « L’illusion». -La végétation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Profondeur de la surface -La lumière -Contexte -Construire en verre -L’articulation Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    119. 119. -La végétation -La complexité Et la complicité -Profondeur de la surface -Le génie du lieu -La lumière -Contexte -Construire en verre -L’articulation «Plus que jamais, c’est le génie du lieu qui permet de transcender la situation ». Les bâtiments de Jean Nouvel sont toujours le fruit de la rencontre d’une poétique personnelle, fondée sur le questionnement de la matière et de sa perception et d’un « Génie du lieu », dont il entend la plupart du temps exacerber les caractéristiques. Une telle attitude vise à exploiter les hasards poétiques du réel, afin d’en tirer la substance de chaque bâtiment. Cette ouverture au réel explique pourquoi les bâtiments de Jean Nouvel sont si différents les uns des autres. Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    120. 120. -La végétation -Profondeur de la surface -La lumière -Contexte -Construire en verre -L’articulation -Le génie du lieu -La complexité Et la complicité -Nous arrivons a faire des choses de façon profonde seulement dans la complicité, et c’est peut être dans cette complicité qu’on atteint un certain degré de complexité, qui n’est pas un but en soi. -La complicité est la seule garantie de parvenir à aller plus loin. Mais il faut l’entendre sur un plan plus vaste. Si cette complicité est établie, cela signifie qu’il y a d’avantage entre les êtres une simple compréhension, un sens commun, une aide. Jean Nouvel 3/4- Les principes de l’architecte:
    121. 121. 1-J.N intègre la logique structurale (la forme) par rapport à la logique fonctionnelle et l’environnemental. 2-la démarche de J.N est fondée sur le contexte, la connaissance et la raison. 3-J.N fait des choses incroyables, il aime évolue la limite de possible. 4-Quand Jean Nouvel détermine un objectif son imagination est mobilisée sur les meilleurs moyens de l’atteindre sur la détermination d’une stratégie. Jean Nouvel « mon esprit est captif, mon temps est brûlé jusqu’au résultat : l’ai-je atteint ? Ai-je échoué ? Ce métier ne me fait jamais la paix ». 5-Dans les projets de Jean Nouvel y a une évolution dont se trouve l’hypothèse d’une architecture pour laquelle la matérialité n’a pas à être évidente dans la réalisation finale. Jean Nouvel 3/5- La démarche de l’architecte:
    122. 122. 6-les certitudes de Jean Nouvel à l’égard de la fonction et de la mission de l’architecture ont fourni l’impulsion majeure à son dessin. 7-Jean Nouvel dans sa méthode, ne dessin jamais, il écrit et surtout parle. Et tous ses collaborateurs s’accordent à lui reconnaître le don du verbe. 8-la méthode de J.N fondée sur le nécessaire, tourne autour d’une idée centrale permanente, elle est fixée en terme de programmation. 9-J.N préfère -à partir de l’espace et de la matière- ses projets semblent très légers. 10-Dans son architecture, toutes les disciplines liées à la production de l’image sont essentielles à l’acte de l’architecture (à un sens architectural). 11-la forme se conduite par le contexte (environnemental et historique) Jean Nouvel 3/5- La démarche de l’architecte:
    123. 123. 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    124. 124. L’IMA est une réussite urbaine incontestable.c’est un pond entre la culture arabe et occidentale. C’est un bâtiment qui honore Paris et lui donne tout son sens. Ses objectif est de développer et approfondir en France l’étude la connaissance et la compréhension du monde arabe .ainsi favoriser les échanges culturels, la communication et la coopération entre la France et le monde arabe surtout dans le domaine des sciences et techniques. L’IMA est un lieu de réconciliation (trait d’union) : Entre 2 cultures (occidentale et orientale). Entre 2religion (chrétienne et musulmane). Entre 2 tissus urbains :le vieux et le nouveau paris. 1-Institut du monde arabe: Présentation: Jean Nouvel
    125. 125. L’institut du monde arabe, dont l’idée remonte à 1974, a été fondé en 1980 fondation de droit français reconnu établissement d’utilité publique,il a été créé par la France et 19 états arabes .il devait s’implanter au boulevard de grenelle mais avec le changement de gouvernement mai 1981on ordonna de chercher un nouveau site . Le contexte historique: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    126. 126. Le site: Situé sur le quais de la seine de Paris face à l’ancien Paris, à l’alignement du boulevard saint –Germain à proximité de notre dame de Paris, et de l’université de Jussieu dons il est séparé par un mur plein et envahit par le jardin des plantes. 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    127. 127. Continuer l’alignement de boulevard Saint Germain et des quais le long de la Seine. Structurer un espace ouvert de transition avec l’université ouverture perceptible au débouché du Bd Saint Germain. 1-Institut du monde arabe: L’implantation et la morphologie du bâtiment: Jean Nouvel
    128. 128. Prolonger les gabarits contradictoires des continuités créées. Orienter la faille séparant les deux corps de bâtiment sur le chevet de Notre-Dame-de-Paris. 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    129. 129. Créer un signal symbolique inclus dans la proue du bâtiment-repère depuis l’île Saint Luis ,le pont Sully et le Boulevard Saint Germain. Séparer symboliquement le bâtiment de l’université par un mur plein et incisif légèrement décalé. 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    130. 130. Crier un parvis en relation avec lender l’entrée publique de l’institut : rabattement de la geometry de la façade L’espace ouvert crée est une premonade menant au jardin des plantes .il se prête à une continuité végétale. 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    131. 131. Jean Nouvel
    132. 132. L’institut est la résultante du contradiction de site . Un lieu de confluent, d’intersection et de contradiction. L’espace ouvert absorbe , par les ondulations , les petits bâtiments existants . Il est lu en profondeur depuis le Bd St-germain . Les pilotis dégages sous le bâtiment du font créent une entrée sur le jardin des plantes. 1-Institut de monde arabe: Jean Nouvel
    133. 133. Le jardin des plantes envahit l’université. L’ IMA est. proue d’un nouveau quartier unissant jardin des plantes université et institute . L’implantation , la morphologie du bâtiment et la nature des espaces extérieures sont nées d’une analyse rigoureuses urbaines . Dans un premier temps , la forme s’est pliée aux principes : elle exprime dualité et contradictions . 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    134. 134. L’environnement existant: 1-Institut du monde arabe: Faculté de Jussieu Jardin des plantes Université IMA La seine de paris Jean Nouvel
    135. 135. L’institut du monde arabe et composé de deux bâtiments parallèles séparé par une grande faille , elle-même prolongée par un patio . L’un de ces bâtiments , s’ouvrant sur l’université de Jussieu, abrite la bibliothèque et l’autre , s’ouvrant sur la seine , accueille le musée. En parties haute et basse de l’édifice ont été répartis les services communs. Composition volumétrique: Jean Nouvel
    136. 136. Composition volumétrique: 1-Institut du monde arabe: Volume Nord représente la culture occidentale Volume Sud présente la culture arabe Jean Nouvel
    137. 137. BibliothèquePatio Musée Faille 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    138. 138. Pont Sully Boulevard saint germain Courbe saint Bernard Quai de la tournelle Accessibilité: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    139. 139. 1-Institut du monde arabe: Plus discrète , son concept structure de store vénitien est spectaculairement mis en œuvre dans le mur rideau suspendu dans un niveau à un autre et raidi par un système de potelets et pièces de métal. Le tout présente un aspect lisse qui reflète la seine. On retrouve trois types de façades :  Une façade pignon transparente  Deux façades longitudinales Etude des parois: Façade nord: Jean Nouvel
    140. 140. Une faille qui mène au patio dilatée. Une cage de verre englobants des escalier hélicoïdale (point de circulation verticale ). Façade jonction entre la façade sud orientale et nord occidentale (architecture contextuel) 1-Institut du monde arabe: La façade ouest: Jean Nouvel
    141. 141. cette façade se compose de métal et de verre. Panneaux formant les figures géométriques mobiles(moucharabiehs), dans un but pétorisque (crée un image provocatrice). Architecture thématique. Intérieur riche en matière et son aptitude à délivrer une lumière filtrée et changeante participe à la magie du bâtiment. Elle compte un accès. 1-Institut du monde arabe: Façade sud: Jean Nouvel
    142. 142. Les Moucharabiehs: La façade sud constituée par des milliers de diaphragme animés par des cellules photoélectrique qui ont pour objet de doser l’éclairage intérieur en fonction de la lumière extérieure. Le dessin de cette façade, très technique, rappelle de façon inattendue les moucharabiehs des pays arabes ou certains tapis orientaux. Jean Nouvel 1-Institut du monde arabe:
    143. 143. Jean Nouvel 1-Institut du monde arabe: Les Moucharabiehs: Jean Nouvel en a retenu les signes distinctifs:l’association de la géométrie et de la lumière et des ombres portée et changeantes selon les heures. Effets de lumière à l’IMA (dans l’escalier central)
    144. 144. Les Moucharabiehs: Effet de lumière dans la salle de lecture. Jean Nouvel 1-Institut du monde arabe:
    145. 145. Le programme de l’IMA comprenait plusieurs catégories de locaux: Musée de l’art et de la civilisation arabo-islamiques Médiathèque largement ouvert au public Salles d’expositions Auditorium Des services communs Programmation intérieur: Jean Nouvel 1-Institut du monde arabe:
    146. 146. 1-Institut du monde arabe: 1-Salle hypostyle 2-Auditorium de 352 places 3-Salles d’expositions temporaires 4-Salles d’actualités 43 2 4 1 Les espaces intérieures: A A Plan de sous sol: Au sous-sol a été aménagée une salle hypostyle pouvant être modulée pour recevoir les expositions les plus diverses .A ce niveau ont été également annexés un auditorium et un espace pour les jeunes. Jean Nouvel
    147. 147. 2 4 1 3 Coupe A-A 1-Institut du monde arabe: 1-Salle hypostyle 2-Auditorium de 352 places 3-Salles d’expositions temporaires 4-Salles d’actualités Jean Nouvel
    148. 148. L’Auditorium équipé en son et lumière permet l’organisation de manifestations variées : conférences, séminaires, colloques, conventions, projections cinématographiques, spectacles de théâtre… L’Auditorium: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    149. 149. A la sortie de l'auditorium, au niveau -1, ce vaste espace de 900 m2 ponctué par 140 colonnes offre un cadre original susceptible d'accueillir de nombreuses manifestations : expositions, défilés de mode, réunions promotionnelles, cocktails, dîners assis etc. Remarque : la partie droite de la salle hypostyle (400 m2 env.) ne peut-être louée que dans le seul cas où la manifestation qui s'y déroule n'empêche pas l'accès à l'auditorium et son utilisation. La salle hypostyle: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    150. 150. Au R.D.C sont installés les services d’accueil un espace consacrée aux exposition temporaires une salle d’actualité , un café littéraire , une librairie et une boutique. La autour sous plafond de ces locaux est faible, ce qui rend plus intéressant leur contraste avec le grand volume d’escalier, et des ascenseurs. Cette entrée est précédée d’un vaste parvis. B B Coupe B-B Plan de rez de chaussée: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    151. 151. 1-Hall. 2-Hall d’accueil. 3-Vide sur les salles d’actualités. 4-Vide sur les salles d’expositions temporaires. Les accès: Entré principal. Entré secondaire au nord. Entré secondaire au sud. 4 3 22 4 3 Plan de rez de chaussée: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel 1
    152. 152. 1-Institut du monde arabe: Entré principal Entré nord Entré sud Jean Nouvel
    153. 153. 1-Musée. 2-Vide sur la bibliothèque. 3-Patio. 1 2 3 Plan de quatrième étage: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    154. 154. Le musée également réparti sur trois niveaux, accueille une Importante collection d’objets provenant soit du fonds propre de l’institut , soit de dons et de prêts extérieurs. Il permet un Intéressant parcours de la civilisation arabe dans le temps et Dans l’espace. Musée: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    155. 155. La bibliothèque du type libre service et directement accessible au public elle regroupe 55000 titres et 1200 périodique et elle est équipée d’un service de prête la liaison entre ces trois niveaux. S’effectués soit par ascenseur soit par un tour de livres hélicoïdale s’ouvrant sur notre dame. Bibliothèque: Tour de livres Salle de lecture 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    156. 156. Le patio résumé dans chacun de ses carrées d’albâtre translucide 1-Institut du monde arabe: Le patio: Le traitement du patio intérieur, revêtu du plaques de marbre translucide agrafées à une réssille métallique. Jean Nouvel
    157. 157. 1-Musée. 2-Vide sur la bibliothèque. 3-Bureaux. 1 2 3 Plan de sixième étage: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    158. 158. 1-salle du haut-conseil 2-cafétéria 3-terrasse 32 1 1-Institut du monde arabe: Plan de neuvième étage: Les niveau supérieures comprennent, outre l’administration de l’institut, la salle du salle du haut conseil et deux restaurants,dont l’un s’ouvre sur une terrasse dominant Paris. Jean Nouvel
    159. 159. Cette salle de 260 m2 avec son fumoir attenant de 40 m2 peut recevoir, selon son aménagement, de 50 à 400 personnes en séminaires, réunions, réceptions et cocktails. salle du haut-conseil: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    160. 160. La terrasse, située au 9ème et dernier étage de l’IMA, offre un point de vue imprenable sur le chevet de Notre-Dame. Cet espace à ciel ouvert de 300 m2 peut être aménagé selon la météo pour un cocktail, dîner assis. Il est possible de la privatiser en complément de la salle du Haut Conseil, située au même étage. La terrasse: Vue sur notre dame de paris 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    161. 161. La tour de livres: 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel C’est un espace de pénétration des mondes extérieur dans la bibliothèque. On est dans un espace qui « est »la ville tout en étant protégé de ses bruits c’est tout à fait intéressant sur le plan visuel et sur celui de confort psychologique .
    162. 162. 1-Institut du monde arabe: Notre dame depuis la tour de livres (IMA) Jean Nouvel La façade donnant sur notre dame est moins spectaculaire mais tout aussi intéressante, avec la tour de livres,ce partie de la tour et très important sur le plan architectural et spatial. il est utile pour comprendre l’articulation des trois zones de lecture. et puis , il y à cette sorte de promenade qui permet d’avoir la vision de paysage extérieur .
    163. 163. 1-Institut du monde arabe: La tour de livres Notre dame de paris Jean Nouvel
    164. 164. Circulation vertical. Circulation horizontal. 1-Institut du monde arabe: Espace de la circulation: Niveau -2Niveau -1 Jean Nouvel
    165. 165. Circulation vertical. Circulation horizontal. 1-Institut du monde arabe: Plan de R.D.C Plan de 4eme Étage Jean Nouvel
    166. 166. Circulation vertical. Circulation horizontal. Plan de 6eme Étage Plan de 9eme Étage 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    167. 167. La structure: Institut du monde arabe est édifice moderne de métal et de verre au dessin géométrique rigoureux, dont la technicité constructive est soit dissimulée sous des capotages de métal luisant,soit encore détournée à des fins plus formelles. Ainsi la véritable performance technique est- elle sur la façade nord, mur-rideau suspendu et tendu en courbe, tandis que la façade sud et sa complexité apparente ne mettent en œuvres que des « mécanismes d’horloge de grand-mère ». 1-Institut du monde arabe: Jean Nouvel
    168. 168. 1-Institut du monde arabe: Les Moucharabiehs Façade sud: Mur-rideau Façade nord: Jean Nouvel
    169. 169. Présence de lumière Fermé Absence de lumière Ouvert Jean Nouvel 1-Institut du monde arabe: Les Moucharabiehs:
    170. 170. L’institut a ouvert une voie novatrice dans le rapport entre l’histoire et la modernité, entre la mémoire et le projet… qui est bien au centre de réflexion de l’architecture actuelle (et de la civilisation dont elle est l’image). Jean Nouvel a écrit: « Ce qui pour moi caractérise la grande architecture arabe, c’est l’utilisation de la lumière comme matériau de l’architecture. J’ai donc voulu que la première matière de l’institut du monde arabe soit la lumière ». Jean Nouvel
    171. 171. 2-Logements Némausus: Jean Nouvel
    172. 172. NÎMES, France. 1987. Cet ensemble de logements sociaux a échoué au sud de la ville Nîmes comme deux bateaux en cale sèche , sur pilotis. Tout le vocabulaire industriel participe à la cohérence de l’ensemble dans un souci autant esthétique qu’économique. L'emploi de matériaux industriels (portes de garage en accordéon pour l'accès aux balcons, coursives métalliques, escaliers d’aluminium ouverts), est effectivement radical, mais n'est la manifestation ni d'une intention de choquer, ni d'une radicalité gratuite. 2-Logements Némausus : Présentation : . Jean Nouvel
    173. 173. 2-Logements Némausus : Le contexte: Némausus semble hors contexte et pourtant il est doublement contextuel : 1-Contextuel à une esthétique contemporaine liée aux déplacements et à la vitesse : le capotage d’une automobile, les lignes tendues d’un bateau. 2-Contextuel à la culture méditerranéenne; dont il est, par ailleurs, devenu une référence en matière de logement. Jean Nouvel
    174. 174. 2-Logements Némausus : Le site : Nîmes est une ville peu éloignée de la Méditerranée, la température y est plutôt clémente une grande partie de l'année, et on y passe traditionnellement beaucoup de temps dehors. Ils existent quelques- uns des arbres, particulièrement deux -rangées de platanes alignés au milieu du terrain, devaient être préservés. L'environnement urbain mélange logements modestes et petites industries. Donc la forme du projet final dérivé de ces paramètres. Jean Nouvel
    175. 175. C’est la nature même de chaque chose qui crée la façade. Créer de belles façades n’est pas un acte futile et l’architecte a le devoir de s’y attacher. Celles-ci prennent une grande part dans la qualité et la beauté d’une ville. Étude des parois: 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    176. 176. Utilisation des parois légère horizontalement en suivant Les rangées de plantes. Des coursives et des balcons en symétrie sur la noyau centrale qui comporte les appartements. 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    177. 177. -Sur chaque deux niveaux on trouve des balcons et des coursives qui se sont en symétrie -Grandes portes de garage détournées qui peuvent s’ouvrir complètement sur de grands balcons sur le long de la façade. -Les module des ouvertures sont répétitifs 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    178. 178. 1 2 4 56 3 5 1 2 4 561-Coursive d’accès. 2-Cuisine. 3-Séjeur. 4-Terrasse. 5-Thambres. 6-Salle de bain. F3: Duplexe La conception à l’intérieur: 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    179. 179. Vues intérieures: Vue vers le balcon.Vue vers l’escalier. 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    180. 180. Catégories des appartements: Il existe 114 logements de 17 modèles distingués en trois catégories: 1-Simplexe. 2-Duplexe. 3-Triplex. Simplexe Duplexe 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    181. 181. Duplexe Triplex 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    182. 182. Le principe de l’îlot fonctionnel est de créer un système regroupant tous les éléments fonctionnels de part et d’autre d’une paroi légère ou de la gaine et de se servir de ce noyau pour structurer les différents espaces du séjour, de la cuisine, des chambres. Le bloc fonctionnel apparaît comme un îlot autonome que l’on colle aux murs latéraux ou que l’on fait naviguer au gré des besoins dans l’espace entier de la cellule. Fonctionnement d’îlot: 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    183. 183. Coursive Escalier Pilotis Balcon Fonctionnement des espaces extérieures: 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    184. 184. Les escaliers: Il a utilisé des escaliers industriels à l’extérieur pour monter aux coursives. Les coursive: Utilisation des coursives collectives à l’extérieur sur le long du bâtiment au lieu des couloire a l’intérieur. 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    185. 185. Les balcons: Chaque appartement dispose d'un accès à un large balcon de chaque côté du bâtiment. Remarque: Une surface maximale pour les appartements est obtenue grâce à la réduction au minimum des parties communes, escaliers ou couloirs. 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    186. 186. Pilotis: L’usage des pilotis au dessous des deux bâtiments pour: 1-Le rôle structurel. 2-La continuité des espaces de site. 3-Faire des parkings pour gagner la surface. 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    187. 187. Des rayures rouges et blanches qui marquent les escaliers, les rouges sur les portes articulées. Les matériaux utilisés laissent filtrer la lumière à toute heure de la journée. Rapport « lumière- matière »: 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    188. 188. Circulation: Circulation vertical Circulation horizontal 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    189. 189. Circulation vertical: Escaliers intérieurs métalliques pour chaque appartement , duplexe ou triplex Escaliers principaux rejetés vers l’extérieur. 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    190. 190. L'exigence d'un coût réduit est satisfaite par l'emploi de matériaux industriels préfabriqués pour les équipements aussi bien extérieurs qu'intérieurs (l'enveloppe du bâtiment est faite de fines plaques de béton enserré dans des feuilles d'aluminium) Structure et technique: Escalier extérieur industriel Plaques de béton enserrées par feuilles d’aluminium 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    191. 191. Bardage d’aluminium en façade 2-Logements Némausus : Jean Nouvel
    192. 192. 3-Opéra de Lyon: Jean Nouvel
    193. 193. En 1986 un concours lancé pour l’agrandissement et la rénovation de l’opéra de Lyon. Avait été remporté par jean nouvel avec un projet qui utilisé le bâtiment initial comme point de départ et de référence de la nouvelle construction. Le premier théâtre construit au 18 eme siècle à Lyon en 1830 de style néo- classique avec chenvarde et poullet. Présentation: Opéra de Lyon face à l’hôtel de la ville. Jean Nouvel 3-Opéra de Lyon:
    194. 194. Comment transformer un véritable théâtre de 20eme siècle aux équipement vétuste en opéra moderne sans en compromettre l’insertion urbain dans en centre délicate face a l’hôtel de la ville de belle facture classique. Jean nouvel Inséra sous le bâtiment les salles de répitition et auditorium. En placent en super -structure sous la voûte. La salle de répitition du ballet et l’administration. Jean Nouvel La solution: Objectif: 3-Opéra de Lyon:
    195. 195. On notera que la vout et la grande salle sont structuralement indépendant du gros œuvre ancien la première est porte par une structure compose de douze arc en plein centre et la voûte suspendue à une poutraison haut reprise par des pilastres de béton arme visible sur tout la hauteur de la façade intérieure puisque cette position évite la transmission des vibration par le sol. Jean Nouvel Coupe transeversale. La structure de voûte: 3-Opéra de Lyon:
    196. 196. La coupe transversale montre le positionnement de la salle surélevée par rapport à la rue .cette disposition est notamment comme avantage d’avoir l d’élargir la scène, la coup longitudinale révèle la capacité relative de la salle à l’étalienne et les deux montre l’importance des volumes gagner en sous œuvre et de surélévation qui font que la hauteur est maintenant plus grande de l’édifice. Jean Nouvel Coupe longitudinale. 3-Opéra de Lyon:
    197. 197. L’inscription d’une voûte dans le paysage et sans doute plus douce que celle d’une forme parallélépipédique . La perception de l’opéra permet d’apprendre le rapport entre façade en pierre de siècle dernier et voûte en plein centre de métal et de verre tous deux sont dessinés – insiste jean nouvel selon le même tracé régulateur Jean Nouvel La forme: 3-Opéra de Lyon:
    198. 198. Ici la lumière est conçu comme une succession d’effet complémentaire qui correspondant à des situation particulier chacune d’entre elle demandent une réponse d’ordre esthétique et d’ordre plastique. Ainsi à l’extérieur l’embrassement de la varier permet de préparer l’opéra de loin et de lui donner un présence qui rende compte de son caractère et de ça relation avec les ses enverront immédiate. Jean Nouvel La lumière: 3-Opéra de Lyon:
    199. 199. -De l’intérieure du grade studio de ballet on bénéficie à travers les brises de soleil de verre sérigraphie d’une vue privilégiée les toit d’une ville d’une caractère italien se révèle évident de cet angle. Effet de la lumière Jean Nouvel 3-Opéra de Lyon:
    200. 200. Un opéra sous le double signe de noir et de rouge: Le noir de la nuit et des aménagements intérieurs. Le rouge de l’éclairage de la voûte et de péristyle annonçant l’éclates satiné des sas acoustique d’accès à la grand salle ,il ne s’agis portant ici que des lieus de passage Jean Nouvel 3-Opéra de Lyon:
    201. 201. De nombreux thèmes se retrouvent de façon répétitive dans le travail de NOUVEL, la transparence et la présence, la fonction et la réponse, la matérialité et l'absence, la technologie et le propos. Son architecture s'enracine dans un processus de pensée, dans des idées; mais non au sens où il appliquerait à chaque projet une idéologie ou un cadre conceptuel de travail figé (contraint) de façon modulaire bien plutôt au travers d'une analyse intellectuelle formelle de la signification et de l'objet de chaque immeuble, de son site, de son contexte. Donc Jean Nouvel c’est l’un des architectes postmodernistes qui utilise la haute technologie pour explorer son architecture. 5/Conclusion générale:
    202. 202. 1-Modernes et postmodernes/1971-1987/Joseph Belnont. 2-Les architectures postmodernes/1997/Diane Chirardo Morgan. 3-Jean Nouvel : Les élément de l’architecture/1999/Conway Llayd. 4-Jean Nouvel/1994/Patrice Goulet. 5-Jean Nouvel/2001/Boissiere Olivier. 6-Jean Nouvel 77-83/Février 1984/AA 231. 7-Jean Nouvel/1994/AA 296. 8-Jean Nouvel : 25 projets (revue amc, hors série 2001). 9-Conception et projets en architecture/1999/Olivier Tric. 10-Les objets singuliers : Jean Nouvel avec Jean Boudrillard . 11-AU 316 : galerie de la Fayette. 6/Bibliographie:
    203. 203. 12-AM 031 : logements Némausus, Nîmes. 13-L’architecture des monument parisienne/2001/Joseph Belmont. 14-Design et architecture/Juin- Juil 1993/AA 254. 15-Tadao Ando/IMA/Février 1998/AA 255 A-L. 16-Un siécle d’architecture en France/Déc 1999/AMC. 17-Le centre national d’art et de culture/1976/Habitat. 18-Le centre national d’art et de culture G.P/1977/Bauen, Wohnen. 19-Habitation individuelles/ Dec 1984/AA236. 20-Renzo Piano/ Dec 1996/AA308. 21-Le site web : www.google.fr. 22-Collection Microsoft ® Encarta ® 2005. 6/Bibliographie:

    ×