“Les	
  Français	
  et	
  les	
  Campagnes	
  «	
  Santé	
  »”	
  
Une	
  enquête	
  réalisée	
  par	
  Future	
  Thinking...
2
UK	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  I	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  FRANCE	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  I	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
...
3
•  Une visibilité non négligeable pour les campagnes « Santé », avec près d’un Français sur
deux déclarant en voir ou en...
4
A1. Diriez-vous que vous voyez ou entendez des campagnes d’informations ou des publicités sur des sujets de santé –
comm...
5
Sans surprise, la Télévision et la Presse Santé sont les premiers
supports cités pour les campagnes
A2 Diriez-vous que v...
6
Les Laboratoires largement identifiés comme émetteurs des campagnes
Produits. Les sociétés savantes, les organismes fina...
7
Les campagnes des Sociétés Savantes, de l’Etat et des associations de patients
bénéficient d’une forte crédibilité. Ce n...
8
Les campagnes Produit incitent un Français sur deux à se renseigner sur Internet.
Quatre sur 10 en parlent à leur médeci...
9
20	
  
34	
  
18	
  
18	
  
28	
  
33	
  
33	
  
26	
  
40	
  
25	
  
40	
  
44	
  
12	
  
8	
  
9	
  
11	
  
Vous	
  in...
10
19	
  
31	
  
18	
  
18	
  
31	
  
33	
  
32	
  
30	
  
40	
  
27	
  
40	
  
38	
  
11	
  
9	
  
10	
  
14	
  
Vous	
  ...
11
•  Il est important de rappeler qu’il s’agit d’une étude de perception de la communication santé auprès
du grand public...
12
Future Thinking France
Bureaux:
Future	
   Thinking	
   se	
   posi0onne	
   au	
  
cœur	
  de	
  la	
  connaissance	
 ...
www.lafnim.com
La FNIM, fondée en 1976, regroupe à ce jour plus de soixante adhérents
tous spécialisés en information et c...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

“Les Français et les Campagnes «Santé»” Enquête Future Thinking / FNAIM - Fév 2015

345 vues

Publié le

Communication santé grand public : quelle influence sur le patient-consommateur ?
Une enquête réalisée par Future Thinking France en partenariat avec la FNIM (Fédération Nationale de l’Information Médicale) Février 2015
http://www.lafnim.com/fnim-rendez-vous.asp?id=47
L’enquête :
http://www.lafnim.com/userfiles/document/Enquete-Future-Thinking-FNIM-022015.pdf

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
345
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

“Les Français et les Campagnes «Santé»” Enquête Future Thinking / FNAIM - Fév 2015

  1. 1. “Les  Français  et  les  Campagnes  «  Santé  »”   Une  enquête  réalisée  par  Future  Thinking  France   en  partenariat  avec  la  FNIM  (Fédéra6on  Na6onale  de  l’Informa6on  Médicale)   Février  2015     www.futurethinking.fr    www.lafnim.com  
  2. 2. 2 UK              I              FRANCE              I              GERMANY              I              ITALY Les Français et les Campagnes « Santé » Enquête réalisée du 9 au 13 février par internet auprès de 500 adultes
  3. 3. 3 •  Une visibilité non négligeable pour les campagnes « Santé », avec près d’un Français sur deux déclarant en voir ou en entendre plutôt ou très souvent (44%). •  Les premiers supports mémorisés sont sans surprise la TV (51% souvent) et la presse Santé (50%). La presse féminine apparait à hauteur de 37% chez les femmes. •  Des campagnes relativement bien attribuées ; ainsi 81% des Français attribuent les campagnes produits aux Laboratoires, près de la moitié attribuent les campagnes sur les pathologies aux Sociétés savantes (49%), aux organismes financiers (47%) ou à des organismes d’Etat (42%). Enfin ce sont les organismes d’Etat qui sont en tête dès lors qu’il s’agit des campagnes de prévention (62%). •  En termes de crédibilité des émetteurs, on retrouve à égalité en haut du podium les Sociétés Savantes (85% plutôt ou très crédibles), les organismes d’Etat (84%), les associations de patients (83%). Viennent ensuite les organismes financiers (57%) et les Laboratoires (50%) avec des taux de « très crédibles » faibles (resp 5% et 7% contre 20% pour les premiers cités) et, loin derrière, l’industrie agro-alimentaire (29% dont seulement 3% de « très crédibles). •  L’incitation à l’action est relativement élevée pour les campagnes. Internet apparait comme étant un support des plus incontournables quelle que soit la campagne. Ainsi se renseigner sur Internet, en parler à son médecin ou à son entourage sont des actions mentionnées par plus de 4 Français sur 10 après exposition à une campagne « Santé ». L’incitation à l’achat de médicament n’est mentionnée que par un quart des Français dont seulement 3% souvent. Synthèse
  4. 4. 4 A1. Diriez-vous que vous voyez ou entendez des campagnes d’informations ou des publicités sur des sujets de santé – comme par exemple des communications sur des médicaments, des informations de prévention, des informations sur des maladies . 10   33   42   12   2   Très   souvent   Plutôt   souvent   De  temps   en  temps    Rarement   Jamais   TOTAL SAMPLE - % 44% N=500 Près de la moitié des Français déclarent voir ou entendre régulièrement des campagnes « Santé » Visibilité des campagnes sur des sujets de santé Seulement 33% chez les 65+
  5. 5. 5 Sans surprise, la Télévision et la Presse Santé sont les premiers supports cités pour les campagnes A2 Diriez-vous que vous voyez ou entendez ce type de campagnes… ? 17 34 35 11 3 Très souvent Plutôt souvent De temps en temps Rarement Jamais N=491 7 22 38 23 10 7 24 31 16 22 23 27 19 12 19 B. Internet C. Presse feminine D. Presse santé E. Presse Quotidienne F. RadioA. TV 5 17 36 26 16 5 17 35 27 16 D 31% vs 37% chez les femmes Supports des campagnes Jeunes ++
  6. 6. 6 Les Laboratoires largement identifiés comme émetteurs des campagnes Produits. Les sociétés savantes, les organismes financiers et l’Etat pour les campagnes sur les pathologies. Enfin l’Etat pour la Prévention A3. Selon vous, quels sont tous les émetteurs des campagnes de publicités pour des médicaments, sur des maladies, ou sur de la prévention que vous voyez ou entendez ? MR N=491 Campagnes  émises…   Pour  des   médicaments     Sur  des  Maladies     Sur  de  la  préven6on   Par  des  Laboratoires  Pharmaceu6ques     81   16   15   Par  des  sociétés  savantes  de  Médecine   11   49   40   (par  ex  groupements  de  cardiologues  ou  d’autres   spécialistes)   Par  des  associa6ons  de  pa6ents       11   39   36   Par  des  organismes  d’état  (assurance  maladie   ministère  de  la  santé,  INPES  etc…)   21   42   62   Par  L’industrie  agro  alimentaire     14   13   24   Par  des  organismes  financiers  de  type  Mutuelles   ou  assureurs     25   47   32   Emetteurs des campagnes sur des sujets de santé Jeunes ++
  7. 7. 7 Les campagnes des Sociétés Savantes, de l’Etat et des associations de patients bénéficient d’une forte crédibilité. Ce n’est pas le cas pour les Laboratoires, les organismes financiers et encore moins pour l’industrie agroalimentaire 15   4   5   4   25   11   35   10   12   12   45   32   43   59   64   60   26   52   7   27   19   24   3   5   Par  des  Laboratoires  Pharmaceu6ques     Par  des  sociétés  savantes  de  Médecine(par  ex   groupements  de  cardiologues  ou  d’autres  spécialistes)   Par  des  associa6ons  de  pa6ents       Par  des  organismes  d’état  (assurance  maladie  ministère   de  la  santé,  INPES  etc…)   Par  L’industrie  agro  alimentaire     Par  des  organismes  financiers  de  type  Mutuelles  ou   assureurs     A6. D’une manière générale, diriez-vous que vous les campagnes sur des sujets santé émises par les émetteurs suivants sont… ? N=500 50   85   83   84   29   57   % TOTAL CREDIBLES Tout à fait crédibles Plutôt crédibles Plutôt pas crédibles Pas du tout crédibles Crédibilité des campagnes selon les émetteurs Jeunes ++ Jeunes ++
  8. 8. 8 Les campagnes Produit incitent un Français sur deux à se renseigner sur Internet. Quatre sur 10 en parlent à leur médecin, leur pharmacien ou leur entourage 23   28   25   22   33   33   32   36   29   42   35   32   31   39   23   9   7   8   10   3   Vous  incite  à  en  parler  à  votre  médecin     Vous  amène  à  en  parler  à  Votre  pharmacien   Vous  incite  à  en  parler  à  Votre  entourage  (famille,   collègues,  amis,…)     Vous  incite  à  vous  renseigner  sur  internet   Vous  incite  à  acheter  le  médicament     A7. D’une manière générale, diriez-vous les campagnes publicitaires sur des médicaments que vous avez vues, lues ou entendues N=500 44   39   40   49   25   % TOP2BOX SouventDe temps en tempsRarementJamais Impact des campagnes Produit 65+ ans ++ 65+ ans ++ 65+ ans --
  9. 9. 9 20   34   18   18   28   33   33   26   40   25   40   44   12   8   9   11   Vous  incite  à  en  parler  à  votre  médecin     Vous  amène  à  en  parler  à  Votre  pharmacien   Vous  incite  à  en  parler  à  Votre  entourage  (famille,   collègues,  amis,…)     Vous  incite  à  vous  renseigner  sur  internet   A8. D’une manière générale, diriez-vous les campagnes d’information sur des maladies que vous avez vues, lues ou entendues N=500 52   33   49   55   % TOP2BOX SouventDe temps en tempsRarementJamais Impact des campagnes sur les pathologies Les campagnes sur les pathologies incitent plus d’un Français sur deux à se renseigner sur Internet, à en parler à leur médecin. Le pharmacien est moins consulté 65+ ans ++ 65+ ans ++ Jeunes ++
  10. 10. 10 19   31   18   18   31   33   32   30   40   27   40   38   11   9   10   14   Vous  incite  à  en  parler  à  votre  médecin     Vous  amène  à  en  parler  à  Votre  pharmacien   Vous  incite  à  en  parler  à  Votre  entourage  (famille,   collègues,  amis,…)     Vous  incite  à  vous  renseigner  sur  internet   A9. D’une manière générale, diriez-vous les campagnes de prévention que vous avez vues, lues ou entendues N=500 50   36   50   52   % TOP2BOX SouventDe temps en tempsRarementJamais Impact des campagnes de prévention Les campagnes de prévention incitent un Français sur deux à se renseigner sur Internet, à en parler à leur médecin ou à leur entourage. Le pharmacien est moins consulté 65+ ans ++ 65+ ans ++
  11. 11. 11 •  Il est important de rappeler qu’il s’agit d’une étude de perception de la communication santé auprès du grand public, et non d’un état des lieux de la réalité de la communication santé grand public •  Visiblement, les campagnes santé trouvent leur public, elles sont plutôt bien entendues des français , et sans trop de surprise, la télé est en tête des médias vus, avec la presse santé et la presse féminine •  Internet, qui a des scores moindres, en 1ere visibilité de campagne, est, par contre, un excellent media de relai, puisque suite à une campagne santé, c’est quasi le 1er reflexe des français, d’aller se renseigner sur internet = reflexe aussi développé que celui d’en parler au médecin •  Les émetteurs de campagne médicaments sont identifies comme les Laboratoires, par contre les émetteurs de campagne Maladie ou prévention ne sont pas identifies Laboratoires mais institutionnels •  Comme si un Laboratoire ‘ne pouvait pas communiquer sur de la prévention ou de la Maladie ?’ •  Avec une vraie question sur la crédibilité d’un émetteur Laboratoires : meilleure que celle de L’industrie ’agro alimentaire, mais moins bonne que celle des associations de patients, ou des organismes d’état et sociétés savantes… •  Quid de l’amélioration de la crédibilité des campagnes Laboratoires ? Surtout connus pour leurs marques Produits mais assez peu corporate ? •  Finalement ces Campagnes Santé atteignent leurs objectifs dans le sens où elles incitent effectivement à aller voir le médecin, mais aussi, et au même niveau : à consulter ses pairs : via internet, qui s’impose comme le relai clef de campagne qu’il ne faut absolument pas négliger, sous peine de se décrédibiliser , soit via l’échange direct avec son entourage , le buzz en quelque sorte… •  Le médecin, c’est-à-dire, l’expert santé, n’est plus le seul relai d’information : le pair (consommateur lambda) l’est au même niveau ! Conclusions
  12. 12. 12 Future Thinking France Bureaux: Future   Thinking   se   posi0onne   au   cœur  de  la  connaissance  client  avec   des  ou0ls  qualita0fs  et  quan0ta0fs   innovants,   en   spécialiste   de   l’an0cipa0on   des   comportements   des   consommateurs   /   clients,   conscients  ou  non   1er groupe d’études indépendant au Royaume-Uni Depuis 2011
  13. 13. www.lafnim.com La FNIM, fondée en 1976, regroupe à ce jour plus de soixante adhérents tous spécialisés en information et communication santé. Ils représentent plus de douze métiers complémentaires : Presse & Edition, Agences de communication, Etudes de marché, Conseil réglementaire, Conseil stratégique, Visite médicale, RP et Evènementiel, Formation, Design de marque et Packaging, Conseil et Achat média, Marketing relationnel, Marketing opérationnel, Digital, Internet et multimédia… La FNIM, mieux nous connaître pour valoriser nos métiers et agir auprès des acteurs industriels et institutionnels du monde de la Santé. www.futurethinking.fr    www.lafnim.com  

×