1
Exercice 1 :
Vous êtes responsable de l’approvisionnement du produit A. Les conditions d’achat, pour
l’année 2005, sont ...
2
Questions :
1/ Quelle serait la périodicité commune si on décidait l’approvisionnement de ces sept références
simultaném...
3
Quelle quantité de commande allez-vous retenir ?
Quel doit être par ailleurs votre point de commande ?
3/ En quoi votre ...
4
b) On cherche à bénéficier du rabais de 5 %. Calculez la quantité à commander et le coût total
annuel. Quelle conclusion...
5
1/ Calculer le nombre optimal de cycles de production par an ainsi que la longueur de chaque
cycle.
2/ Calculer le coût ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

exercices gestion de stock

13 734 vues

Publié le

exercices gestion de stock exercices gestion de stock

Publié dans : Formation
2 commentaires
10 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Exercices très pertinents. Par contre serait-il svp possible d'obtenir la correction? Merci d'avance pour votre retour
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Bonjour, Auriez-vous la correction des exercices ci-dessous svp ?
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
13 734
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
31
Actions
Partages
0
Téléchargements
432
Commentaires
2
J’aime
10
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

exercices gestion de stock

  1. 1. 1 Exercice 1 : Vous êtes responsable de l’approvisionnement du produit A. Les conditions d’achat, pour l’année 2005, sont de 50 euros par unité quelle que soit la quantité commandée, avec un délai d’un mois. La demande prévue s’élève à 2 400 unités pour l’année et peut être considérée comme stable. Le taux de possession s’élève à 24% par an. Le coût de passation d’une commande a été estimé à 400 euros. Question 1 : On décide de gérer ce produit selon un système à point de commande 1/1. Quel serait le niveau de ce point de commande? (on retiendra dans ce cas un stock de sécurité permettant de satisfaire la demande pendant 15 jours). 1/2. Déterminer la quantité économique de réapprovisionnement. 1/3. Déterminer le coût annuel de cette politique. 1/4. Le fournisseur ne vend que par quantités multiples de 500. Quel est le coût correspondant à cette politique ? Quelles en seront les conséquences ? 1/5. Le fournisseur vous propose maintenant 1% de remise si vous lui achetez une quantité égale ou supérieure à 1 000 unités. Cette offre vous semble-t-elle intéressante ? Question 2 : On décide maintenant de gérer ce produit selon un système à recomplètement Périodique 2/1. Déterminer la périodicité de commande (sans tenir compte des contraintes de quantité minimum). 2/2. Déterminez le niveau de recomplètement (on retiendra dans ce cas un stock de sécurité de 3 semaines de vente). Exercice 2 : La société ABS.SA distribue des accessoires ménagers. Parmi les références qu’elle achète, sept sont approvisionnées auprès d’un même fabricant. Le tableau de la page suivante présente pour chaque référence sa valeur unitaire et la prévision de consommation annuelle. Le coût unitaire de passation de commande est de 150 € et le coût de détention en stock est de 25 % du prix d’achat. On constate que les coûts fixes de passation de commande représentent environ 100 €, alors que le coût marginal par ligne de commande est d’environ 50 € (ce coût correspond au contrôle de réception dépendant des lignes de commande). Série d’exercices 1 : Gestion des stocks Cycle Licence Informatique et Gestion Industrielle
  2. 2. 2 Questions : 1/ Quelle serait la périodicité commune si on décidait l’approvisionnement de ces sept références simultanément ? Justifiez de plus le choix préférentiel d’un système à recomplètement périodique. Exercice 3 : Les Établissements Dupont SA distribuent des matériels et composants électroniques avec comme clientèle les artisans réparateurs de matériel hi-fi grand public. Monsieur François Dupont, le responsable des achats, est en train de redéfinir la politique d’approvisionnement pour une famille d’articles. Dans tous les cas étudiés, ses fournisseurs lui proposent des remises sur les quantités commandées selon un système dégressif. Il s’adresse à vous pour le guider dans sa réflexion. Il vous fournit l’exemple d’un transistor XUV dont le prix d’achat au tarif de base est de 16 € et dont la consommation de 1 500 unités sur l’année est à peu près régulière. Monsieur Dupont a évalué le coût unitaire de passation de commande à 25 €. Par ailleurs, étant donné l’évolution technique rapide et les risques d’obsolescence associés, il a décidé d’appliquer un taux élevé de détention en stock : 50 % par an. Récemment, son fournisseur habituel lui a fait les propositions suivantes qui lui paraissent intéressantes. Contrat n°1 : Prix de vente de 16 € quelles que soient les quantités commandées à chaque fois. Contrat n°2 : Prix de vente de 16 € pour les 500 premières unités, et 8 € pour celles excédant ce seuil. Ce second contrat est soumis au paiement d’une somme fixe de 500 € par an. Contrat n°3 : Prix de vente de 16 € pour les 500 premières unités, de 8 € pour les suivantes jusqu’à un seuil de 4 000, et 6 € seulement pour les quantités dépassant ce seuil. L’obtention de ce dernier contrat est soumise au versement d’une somme fixe annuelle de 1 000 €. Questions 1/ Que lui conseillez-vous si l’objectif est de retenir le contrat minimisant les coûts de gestion et d’achat rapportés à l’année ? 2/ Quel inconvénient pourrait néanmoins avoir l’application de cette politique d’achat ? Exercice 4 La société Le Sanitaire Alsacien distribue des ensembles de salle de bains, ainsi que des équipements séparés (porte-savons, porte-serviettes, tablettes, etc.). Pour une tablette, le fournisseur proposait a priori, pour 1996, le maintien des conditions de prix suivantes : 20 € l’unité, quelles que soient les quantités commandées avec un délai de réapprovisionnement d’un mois respecté en général. La demande annuelle prévue pour le produit est à peu près stable et porte sur 2 500 unités. Le taux de détention des articles en stock est de 25 % du prix d’achat. La commande vous coûte environ 150 €. Ce produit est géré par un système à point de commande. Questions : 1/ On vous demande de calculer, dans ces conditions, la quantité optimale de commande. 2/ Votre fournisseur après réflexion vous propose, cette année, à l’occasion de la négociation annuelle, les conditions suivantes de remises sur les quantités achetées : − commande inférieure à 500 articles, prix : 20,00 €, − commande de 500 à 999 articles, prix : 18,50 €, − commande de plus de 1 000 articles, prix : 16,50 €. Ces prix s’entendent pour l’ensemble des quantités commandées, à partir du moment où l’on dépasse les seuils respectifs.
  3. 3. 3 Quelle quantité de commande allez-vous retenir ? Quel doit être par ailleurs votre point de commande ? 3/ En quoi votre réponse à la question 2 serait-elle modifiée si le rabais proposé par le fournisseur ne s’appliquait qu’aux quantités commandées dépassant le seuil ? Exercice 5 L’entreprise Paretor achète à des fournisseurs extérieurs un millier de références de matières et composants qui représentent un chiffre d’achat annuel de 10 000 000 € et qui se répartissent en trois catégories homogènes A, B et C, dont les caractéristiques sont les suivantes : Catégorie Nombre de références Pourcentage du CA A 20 75% B 200 20% C 780 5% Dans la méthode utilisée jusqu’à présent, toutes les références sont commandées chaque mois, et livrées également une fois par mois. Le coût d’approvisionnement est égal à 100 € par commande, le taux de détention à 30 % l’an. Questions 1/ Le cadencement choisi pour les livraisons est-il judicieux ? 2/ Proposez un autre principe de gestion introduisant plusieurs périodicités de commande que vous préciserez. 3/ Évaluez l’avantage de ce nouveau système et indiquez comment déterminer la quantité à commander. Exercice 6 Vous êtes responsable des approvisionnements de deux produits A et B auprès d’un même fournisseur. Le coût de détention, du fait de la nature des produits, est élevé : 50 % par an de la valeur du stock. Le coût de commande, qui comprend, entre autres, le coût de transport est de 1 200 € si l’on commande un seul produit et de 2 000 € si l’on commande les deux produits simultanément. Le fournisseur propose des rabais sur facture : − 5 % si le montant de la facture atteint 200 000 €, − 7 % si le montant de la facture atteint 500 000 €. La demande pour le produit A est de 2 400 unités par an, son prix tarif est de 800 €. La demande pour le produit B est de 600 unités par an, son prix tarif est de 360 €. N.B. : Le coût de la commande ne doit pas être pris en compte dans le montant de la facture. Questions 1/ Étude du produit A géré séparément a) On ne cherche pas à bénéficier des rabais proposés. Calculez la quantité économique de commande, le montant de chaque facture et le coût total annuel.
  4. 4. 4 b) On cherche à bénéficier du rabais de 5 %. Calculez la quantité à commander et le coût total annuel. Quelle conclusion en tirez-vous ? c) On cherche à bénéficier du rabais de 7 %. Calculez la quantité à commander et le coût total annuel. Quelle conclusion en tirez-vous ? 2/ Les articles A et B sont commandés simultanément a) On ne cherche pas à bénéficier des rabais proposés. Calculez le nombre optimal de commandes par an, la quantité commandée pour A, la quantité commandée pour B et le coût total annuel. b) On cherche à obtenir le rabais de 5 %. Calculez le nombre optimal de commandes par an, la quantité commandée pour A, la quantité commandée pour B et le coût total annuel. Quelles conclusions en tirez-vous ? Exercice 7 Un grossiste en denrées périssables vend 1 200 unités par semaine d’un produit acheté 30 € l’unité. Le coût de passation de commande est estimé à 40 € et le coût de possession à 25% par an. On retiendra, pour les calculs, une demande stable répartie sur une année de 50 semaines de 6 jours. L’entreprise pourrait acheter un conservateur permettant d’allonger la durée de conservation du produit qui est actuellement de 6 jours : 200 € par jour suffiraient pour la faire passer à 12 jours. Questions 1/ Déterminer la quantité optimale de réapprovisionnement et le coût annuel correspondant. Calculer le coût supplémentaire que la courte durée de vie du produit entraîne pour la gestion des stocks. Le grossiste a-t-il intérêt à utiliser le conservateur ? 2/ Le fournisseur propose une remise de 19% sur le prix d’achat. Cette remise s’applique à la totalité de la commande lorsque celle-ci atteint ou dépasse 2 000 unités. Quelle est alors la meilleure politique d’approvisionnement, avec usage éventuel du conservateur ? Que devient alors le coût total de cette politique ? Exercice 8 Un même équipement fabrique successivement six produits selon un cycle régulier (A, B, C, D, E, F, A, B, C, etc.). On a par ailleurs recueilli les données qui figurent dans le tableau suivant. La demande est supposée régulière. On considère qu’il y a 250 jours ouvrables dans l’année. Le coût de détention par article et par an correspond au coût unitaire d’un article multiplié par le taux de détention annuel. Questions
  5. 5. 5 1/ Calculer le nombre optimal de cycles de production par an ainsi que la longueur de chaque cycle. 2/ Calculer le coût variable total de la politique de production et de stockage ainsi définie. 3/ Calculer le coût variable total dans le cas où les articles n’ont pas à être fabriqués en séquence sur une seule machine. Expliquer la différence entre les deux coûts calculés. Exercice 9 Le distributeur Prector achète un de ses articles chez un fournisseur qui lui propose le calendrier promotionnel suivant : Les commandes s’effectuent chaque mois et le fournisseur livre dans un délai de quelques heures. Le prix de l’article (hors remise) est de 50 €. Le coût de possession mensuel est évalué à 2% de la valeur du stock final de chaque mois calculé sur le prix hors remise. La consommation moyenne est de 320 articles par mois. On souhaite, pour des raisons d’organisation interne, conserver à tout moment un stock correspondant à un mois de consommation. Questions 1/ Sachant que l’on dispose, début janvier, d’un stock de 600 articles, doit-on passer une commande en janvier ? 2/ Proposez un plan d’approvisionnement pour le premier semestre qui minimise la somme des coûts d’achat et de stockage. 3/ Comment évolue ce plan optimal si on prend en compte des frais de passation de commande qui s’élèvent à 1 000 € par commande ?

×