BILAN  MISE EN ŒUVRE PROGRAMME 6 ème 2005/2006
POINTS POSITIFS: <ul><li>APPROCHE NATURALISTE </li></ul><ul><li>- Intérêt, motivation des élèves </li></ul><ul><li>- conna...
Mais aussi des points négatifs à corriger dès l’an prochain: <ul><li>Non respect de l’horaire hebdomadaire - élève  obliga...
<ul><li>2. Enseignement trop livresque </li></ul><ul><li>3. Trop peu d’utilisations du réel, du concret au cours des séanc...
5.  Une application  non satisfaisante  du programme <ul><li>Qu’est-ce qu’appliquer un programme?  </li></ul><ul><li>c’est...
Quel est donc l’esprit du programme de 6 ème ? <ul><li>CONNAISSANCE DE QUELQUES ASPECTS DE L’ENVIRONNEMENT PROCHE  </li></...
Comment donner du sens au programme? <ul><li>EN LUI DONNANT DE LA  COHERENCE :  </li></ul><ul><li>En ayant  </li></ul><ul>...
<ul><li>Identification des composantes essentielles et répartition des êtres vivants  de cet environnement </li></ul><ul><...
<ul><li>Le  fil conducteur  du programme de 6 ème :  l’environnement proche </li></ul><ul><li>A L’EXCLUSION DE TOUT AUTRE ...
QUE FAIRE? <ul><li>IL FAUT DONC  ABANDONNER  SANS ETAT D’AME, EN  APPRENTISSAGE  ET EN  EVALUATION </li></ul><ul><li>Les e...
QUE  RECHERCHONS-NOUS? <ul><li>QUE LES ELEVES  COMPRENNENT </li></ul><ul><li>TOUT CE QU’ON LEUR DIT </li></ul><ul><li>TOUT...
<ul><li>« Quelle que soit l’activité choisie, il ne s’agira pas pour l’élève d’appliquer systématiquement des consignes ma...
ALORS NOUS POUVONS CHOISIR LES TITRES  DES LECONS ET DES PARAGRAPHES … <ul><li>Annoncer d’emblée « les êtres vivants ne so...
<ul><li>Première formulation:  </li></ul><ul><li>C’est l’intitulé du programme </li></ul><ul><li>le résultat est donné (mé...
<ul><li>Seconde formulation: </li></ul><ul><li>C’est un objectif du programme </li></ul><ul><li>La conclusion exprimera la...
<ul><li>Troisième formulation (et d’autres encore): </li></ul><ul><li>remarques précédentes valables </li></ul><ul><li>niv...
NOUS AVONS AUSSI LE CHOIX LORS DU BILAN … <ul><li>Ne nous y trompons pas: </li></ul><ul><li>Il est possible de répéter les...
<ul><li>Par contre, il est aussi possible d’exprimer  la même idée scientifique  en  d’autres termes  que ceux du texte </...
<ul><li>« les traces écrites doivent être construites avec les élèves et adaptées au public concerné; elles ne sauraient s...
Un exemple? <ul><li>« Dans notre environnement, les conditions de vie et la répartition des êtres vivants varient en fonct...
<ul><li>Suite aux observations faites: </li></ul><ul><li>Dans notre environnement, l’eau a une influence sur la répartitio...
QU’EST-CE  QU’ENSEIGNER? <ul><li>C’EST CHOISIR  LES MEILLEURES SOLUTIONS  POUR FAIRE  PARTAGER   LES CONNAISSANCES,  EN TE...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bilan6ème

532 vues

Publié le

Le bilan de la mise en oeuvre du programme de sixième

Publié dans : Formation, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
532
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
133
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bilan6ème

  1. 1. BILAN MISE EN ŒUVRE PROGRAMME 6 ème 2005/2006
  2. 2. POINTS POSITIFS: <ul><li>APPROCHE NATURALISTE </li></ul><ul><li>- Intérêt, motivation des élèves </li></ul><ul><li>- connaissance du milieu </li></ul><ul><li>- matériel disponible </li></ul><ul><li>Contenu à la portée des élèves </li></ul><ul><li>Activités et activités pratiques </li></ul><ul><li>Projets en relation avec l’EEDD </li></ul><ul><li>FAISABLE EN 30 SEMAINES </li></ul>
  3. 3. Mais aussi des points négatifs à corriger dès l’an prochain: <ul><li>Non respect de l’horaire hebdomadaire - élève obligatoire dans quelques collèges: </li></ul><ul><li>1 heure de cours en classe entière </li></ul><ul><li>½ heure de TP en groupe </li></ul><ul><li>(P= PRATIQUES) </li></ul><ul><li>2 questions capitales à se poser pour chaque séance de TP: </li></ul><ul><li>-quelle(s) notion(s)? </li></ul><ul><li>-quel(s) matériel(s)? </li></ul>
  4. 4. <ul><li>2. Enseignement trop livresque </li></ul><ul><li>3. Trop peu d’utilisations du réel, du concret au cours des séances de TP, pas assez pratiques… </li></ul><ul><li>4. Insuffisante prise en compte du milieu étudié au début de l’année comme fil conducteur de l’ensemble du programme </li></ul>
  5. 5. 5. Une application non satisfaisante du programme <ul><li>Qu’est-ce qu’appliquer un programme? </li></ul><ul><li>c’est essentiellement </li></ul><ul><li>RESPECTER L’ESPRIT, TOUT L’ESPRIT MAIS RIEN QUE L’ESPRIT DU TEXTE </li></ul><ul><li>Ce n’est pas nécessairement </li></ul><ul><li>REPRENDRE OBLIGATOIREMENT MOT A MOT LES TITRES ET LES FORMULATIONS DU TEXTE </li></ul><ul><ul><ul><li>… une dérive qu’il faut absolument éviter </li></ul></ul></ul>
  6. 6. Quel est donc l’esprit du programme de 6 ème ? <ul><li>CONNAISSANCE DE QUELQUES ASPECTS DE L’ENVIRONNEMENT PROCHE </li></ul><ul><li>AU TRAVERS DE TOUTES (5) LES PARTIES </li></ul><ul><li>« SUR LA BASE D’UNE DIVERSIFICATION PEDAGOGIQUE QUI PRIVILEGIE LES ACTIVITES PRATIQUES » </li></ul>
  7. 7. Comment donner du sens au programme? <ul><li>EN LUI DONNANT DE LA COHERENCE : </li></ul><ul><li>En ayant </li></ul><ul><li>un fil conducteur </li></ul><ul><li>bien identifié </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Identification des composantes essentielles et répartition des êtres vivants de cet environnement </li></ul><ul><li>Compréhension du peuplement de cet environnement </li></ul><ul><li>Origine de la matière des êtres vivants de cet environnement </li></ul><ul><li>Analyse des pratiques au service de l’alimentation humaine dans cet environnement </li></ul><ul><li>Découverte de la diversité, des parentés et de l’unité des êtres vivants de cet environnement </li></ul>
  9. 9. <ul><li>Le fil conducteur du programme de 6 ème : l’environnement proche </li></ul><ul><li>A L’EXCLUSION DE TOUT AUTRE ENVIRONNEMENT </li></ul>
  10. 10. QUE FAIRE? <ul><li>IL FAUT DONC ABANDONNER SANS ETAT D’AME, EN APPRENTISSAGE ET EN EVALUATION </li></ul><ul><li>Les exemples «exotiques» et se contenter de ceux observés </li></ul><ul><li>Les références au climat à 4 saisons (inutile de parler de l’hiver et de ses rigueurs…) nos 2 saisons suffisent </li></ul><ul><li>L’influence de la température et privilégier celle de l’eau </li></ul><ul><li>Et tout ce qui ne relève pas de l’environnement proche des élèves </li></ul>
  11. 11. QUE RECHERCHONS-NOUS? <ul><li>QUE LES ELEVES COMPRENNENT </li></ul><ul><li>TOUT CE QU’ON LEUR DIT </li></ul><ul><li>TOUT CE QU’ILS FONT </li></ul><ul><li>TOUT DE SUITE, PAS PLUS TARD </li></ul>
  12. 12. <ul><li>« Quelle que soit l’activité choisie, il ne s’agira pas pour l’élève d’appliquer systématiquement des consignes mais d’en comprendre l’intention. C’est la condition nécessaire à une véritable démarche de construction des connaissances et d’enrichissement des compétences méthodologiques et techniques » p19 </li></ul>
  13. 13. ALORS NOUS POUVONS CHOISIR LES TITRES DES LECONS ET DES PARAGRAPHES … <ul><li>Annoncer d’emblée « les êtres vivants ne sont pas répartis au hasard » </li></ul><ul><li>Ou </li></ul><ul><li>« Comment les êtres vivants sont-ils répartis dans le milieu? » </li></ul><ul><li>Ou </li></ul><ul><li>« Où avons-nous trouvé les êtres vivants dans le milieu? » </li></ul><ul><li>… localisés, situés, …. </li></ul>
  14. 14. <ul><li>Première formulation: </li></ul><ul><li>C’est l’intitulé du programme </li></ul><ul><li>le résultat est donné (méthode inductive) </li></ul><ul><li>(est-il nécessaire de chercher?) </li></ul><ul><li>On est plus du côté du professeur … </li></ul><ul><li>Intérêt, motivation? … </li></ul><ul><li>Il faut dialoguer pour expliciter et aboutir à </li></ul><ul><ul><li>-quelle répartition? (observation, constat) </li></ul></ul><ul><ul><li>-quelles causes pour expliquer le constat? </li></ul></ul><ul><ul><li>-conclusion possible (répartition / pas hasard / causes) </li></ul></ul>
  15. 15. <ul><li>Seconde formulation: </li></ul><ul><li>C’est un objectif du programme </li></ul><ul><li>La conclusion exprimera la notion (méthode déductive) </li></ul><ul><li>Ce qui est recherché est annoncé </li></ul><ul><li>(démarche d’investigation) </li></ul><ul><li>intérêt, motivation? … </li></ul><ul><li>on est plus du côté de l’élève … </li></ul>
  16. 16. <ul><li>Troisième formulation (et d’autres encore): </li></ul><ul><li>remarques précédentes valables </li></ul><ul><li>niveaux de langue différents : adaptation aux possibilités des élèves </li></ul><ul><li>même préoccupation scientifique (fond) </li></ul><ul><li>autre manière de dire (forme / adaptation) </li></ul>
  17. 17. NOUS AVONS AUSSI LE CHOIX LORS DU BILAN … <ul><li>Ne nous y trompons pas: </li></ul><ul><li>Il est possible de répéter les formulations du texte sans pour autant traiter le programme! </li></ul><ul><li>Par affirmation gratuite, après une mauvaise démonstration, par extension, … </li></ul>
  18. 18. <ul><li>Par contre, il est aussi possible d’exprimer la même idée scientifique en d’autres termes que ceux du texte </li></ul><ul><li>Pour tenir réellement compte des possibilités des élèves qui comprennent mieux ainsi </li></ul>
  19. 19. <ul><li>« les traces écrites doivent être construites avec les élèves et adaptées au public concerné; elles ne sauraient se réduire à de simples reprises des énoncés du programme.» p19 </li></ul>
  20. 20. Un exemple? <ul><li>« Dans notre environnement, les conditions de vie et la répartition des êtres vivants varient en fonction de causes locales: par exemple, la présence d’un sol, la présence d’eau, selon l’exposition, selon l’heure du jour.» </li></ul>
  21. 21. <ul><li>Suite aux observations faites: </li></ul><ul><li>Dans notre environnement, l’eau a une influence sur la répartition des êtres vivants. </li></ul><ul><li>Ou </li></ul><ul><li>… détermine la répartition… </li></ul><ul><li>… agit sur la répartition … </li></ul><ul><li>Des façons différentes d’exprimer la même idée. </li></ul>
  22. 22. QU’EST-CE QU’ENSEIGNER? <ul><li>C’EST CHOISIR LES MEILLEURES SOLUTIONS POUR FAIRE PARTAGER LES CONNAISSANCES, EN TENANT EN PERMANENCE COMPTE DES ELEVES, TELS QU’ILS SONT. </li></ul>

×