Pays du maghreb

1 062 vues

Publié le

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 062
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
33
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pays du maghreb

  1. 1. Réalisé par : BELFELLAH Younes Les pays du Maghreb : Cadre de coopération et stratégie de relance 1
  2. 2. 2 • Chapitre 1 : Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : • Chapitre 2 : Analyse de la situation : Partie 1 : Essai de synthèse et d’analyse sur l’UMA : • Chapitre 1 : Bilan des réalisations : • Chapitre 2 : Scénarios de développement : le possible, le probable et le désiré : Partie 2 : Perceptions, handicapes et modalités de la Co- intégration maghrébine :
  3. 3. 3 Partie 1 : Essai de synthèse et d’analyse sur l’UMA :
  4. 4. Renforcer les liens de fraternité qui unissent les Etats membres et leurs peuples. Réaliser le progrès et la prospérité des sociétés qui les composent et la défense de leurs droits. Contribuer à la préservation de la paix fondée sur la justice et l’équité. Poursuivre une politique commune dans différents domaines. Œuvrer progressivement à réaliser la libre circulation des personnes, des services, des marchandises et des capitaux. 4 Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Missions
  5. 5. La zone géographie • Tous les pays de l'UMA se situent dans l‘Afrique du nord La langue • La langue commune est l'arabe suivie du berbère qui se diversifie selon la région La religion • L'islam est la religion reconnue par la constitution et les mœurs des cinq pays 5 Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Facteurs communs
  6. 6. Elle est bordée au nord par la mer méditerranée, à l'ouest par l’Algérie et la Tunisie, au sud par le Niger et le Tchad et à l'est par le Soudan et l‘Egypte. Elle s’étend sur 1 759 540 kilomètres carrés, ce qui la place au quatrième rang africain et au dix-huitième rang mondial. Sa population est estimée entre 6 et 8 millions d'habitants. Elle se concentre sur les côtes, l’intérieur du pays étant désertique. Sa capitale est Tripoli Sa capitale, Alger, est située au nord, sur la côte méditerranéenne. Doté d'une superficie de 2 381 741 km², c'est à la fois le plus grand pays d‘Afrique, du monde arabe et du bassin méditerranéen. Il partage au total plus de 6 385 km de frontières terrestres est un pays situé dans le nord-ouest de l’Afrique. La Mauritanie fait partie de la Ligue arabe et de l'OMVS. Elle est située sur la côte nord-ouest du continent et se situe entre 15 et 27 degrés de latitude nord et 5 et 17 degrés de longitude ouest. Elle possède une côte de 600 km sur l‘Océan Atlantique s'étirant de Ndiago au sud jusqu'à Nouadhibou au nord.. 6 Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Description
  7. 7. Sa capitale politique est Rabat alors que la capitale économique et la plus grande ville du pays est Casablanca. Le pays est bordé par l’océan atlantique à l’ouest, par l’Espagne, le détroit de Gibraltar et la mer Méditerranée au nord, par l’Algérie à l’est. Au sud, le Maroc est bordé par le Sahara Occidental, territoire non autonome selon l’ONU, mais annexé majoritairement par le Maroc qui, de ce fait, contrôle notamment la partie sud de sa frontière avec la Mauritanie. Le Maroc est membre de la Ligue des États arabes. Elle est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’Algérie avec 965 kilomètres de frontiè re commune et au sud-est par la Libye avec 459 kilomètres de frontièr e. Sa capitale Tunis est située dans le nord-est du pays, au fond du golfe de Tunis. Plus de 30 % de la superficie du territoire est occupée par le désert du Sahara, le reste étant constitué de régions montagneuses et de plaines fertiles, berceau de la civilisation carthaginoise qui atteignit son apogée au iiie siècle av. J.-C., avant de devenir le « grenier à blé » de l’Empire romain. 7 Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Description
  8. 8. 8 Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Intégration Mauritanie Maroc Libye Tunisie Algérie Produits agricoles Pétrole Pétrole Produitsdelapêche Matières premières + Gaz naturel Fer + Poison Gaznaturel Produitsagricoles+services
  9. 9. Maroc Algérie Tunisie Lybie Mauritanie Pétrole X X Gaz Naturel X X X Phosphate X X Poisson X X Fer X Tableau des Ressources 9 Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Intégration
  10. 10. L'ensemble des échanges tunisiennes ne représente, pour l'heure, que 7% du commerce entre les cinq pays de l'Union du Maghreb Arabe (UMA). 10 Les échanges commerciaux entre le Maroc et les autres pays de l'UMA ont ainsi totalisé un montant de 8,9 milliards de dirhams En 2007. L'Algérie pour sa part représente le premier partenaire commercial du Maroc au Maghreb et en Afrique avec un montant de 7 milliards de dirhams d'échanges dont 6,4 milliards de dirhams d'importations. Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Intégration
  11. 11. 1948 : création du comité pour la libération du Maghreb 1964 : les premières tentatives des pays du Maghreb pour établir une unité ont été menées au lendemain des indépendances 1988 : La Mauritanie adhéra au CPCM 17 février 1989 : les rédacteurs du Traité constitutif de l'UMA ont tenu, dans le Préambule, à mettre en exergue les liens solidaires qui unissent les peuples du Maghreb Arabe. Juillet 1990 : l'adoption d'une "stratégie maghrébine commune de développement" 10 mars 1991: l'adoption d'une convention commerciale et tarifaire maghrébine mars 1991 : l’adoption d’une convention en vue de mettre sur pied une banque maghrébine d’investissement et de commerce extérieur 14 juillet 1993 : l'adoption d'une convention portant sur les échanges de produits agricoles 24 décembre 2003 : le septième Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement, prévu de se tenir en Algérie, a été reporté à la demande de la Libye. 11 Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Etapes de création
  12. 12. • Démantèlement des droits de douane et des taxes d'effet équivalent • L'adoption du principe de la concurrence loyale entre les producteurs des pays de l'UMA Sur le plan commercial • Les pays de l'UMA ont adopté des règles communes relatives à la garantie des investissements et à leur encouragement Sur le plan de la réglementation des investissements 12 Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Cadre institutionnel et fonctionnel
  13. 13. L'Union est dotée d'un Conseil Présidentiel composé des chefs d'Etat membres et qui est l'organe suprême de l'Union L'Union comprend un Conseil des ministres des Affaires Etrangères qui prépare les sessions du Conseil Présidentiel et examine les questions L'Union est dotée de Commissions ministérielles spécialisées instituées par le Conseil Présidentiel qui en définit les compétences L'Union est dotée d'un Secrétariat Général permanent créé par le Conseil Présidentiel qui en fixe le siège et les attributions et désigne le Secrétaire Général L'Union dispose d'un Conseil Consultatif composé de vingt représentants par pays L'Union est dotée d'une Instance Judiciaire composée de deux juges de chaque Etat, qui seront désignés pour une période de six ans, et renouvelée par moitié tous les trois ans 13 Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Cadre institutionnel et fonctionnel
  14. 14. La centralisation du pouvoir au niveau du conseil de la présidence La Banque maghrébine d’investissement et de commerce extérieur (BMICE) tarde à voir le jour Absence d’ingénierie institutionnelle qui permettra à mieux gérer les différentes commissions et institutions 14 Axe n°1: Contextes politiques, économiques et socioculturels de l’UMA : Cadre institutionnel et fonctionnel
  15. 15. Objectifs Plan international Plan économique Plan culturel Plan de la défense 15 Axe n°2: Analyse de la situation: Objectifs
  16. 16. Au nord, l'Atlas tellien forme avec l’Atlas saharien, plus au sud, deux ensembles de reliefs parallèles se rapprochant en allant vers l’est, et entre lesquels s'intercalent de vastes plaines et hauts plateaux. Densité : 13 hab./km2 Espérance de vie hommes : 71,7 ans Espérance de vie des femmes : 74,9 Taux de croissance de la pop. : 1,22 % Taux de natalité : 17,14 ‰ Taux de mortalité : 4,61 ‰ Taux de mortalité infantile : 29,87 ‰ Le pays recèle plusieurs gisements aussi notamment de gypse, de calcaire, de sable, d’argile, de dolomie, des carrières d’agrégats, des gîtes pour la fabrication de ciments. Géographie Démographie Ressources naturelles 16 Axe n°2: Analyse de la situation: Caractéristiques
  17. 17. Plus de 9/10 de la superficie, constitue une des parties les plus arides du Sahara. Il est essentiellement composé de vastes plateaux désertiques constitués d'ergs sablonneux ou de regs rocailleux, qui descendent en pente douce vers la Méditerranée. La population est concentrée en majeure partie dans les trois plus grandes villes du pays Tripoli, Benghazi et Al Bayda. Tripoli (1,5 million d'habitants), la capitale du pays et de la région de la Tripolitaine, est une ancienne cité qui remonte à l'Antiquité (Oea). Le pétrole fournit en 2005 93 % des recettes du pays et 95 % de ses exportations. La part des revenus du pétrole dans le PNB est particulièrement forte puisqu'elle est le double de celle de l'Arabie saoudite et le triple de celle de l'Iran. En 2006 la production est de 1,8 million de barils par jour (2010) essentiellement concentrée sur le bassin de Syrte dont 270 000 sont consommés sur place et le reste exporté en majorité (85 %) dans les pays européens. Géographie Démographie Ressources naturelles 17 Axe n°2: Analyse de la situation: Caractéristiques
  18. 18. Created with GMT from publicly available GLOBE data. 18 Axe n°2: Analyse de la situation: Caractéristiques Le Maroc compte environ 32 millions d'habitants. Le pays compte aujourd'hui une trentaine de villes de plus de 100 000 habitants (alors qu'il n'en existait aucune un siècle auparavant ; trois agglomérations comptent plus d'un million d'habitants : Casablanca, Rabat-Salé et Fès. La pêche : emploie directement plus de 450 000 salariés directs et indirects, et fait vivre 2,5 millions de personnes avec une production globale de 896 000 tonnes. Le phosphate: Le Maroc détient 47% des réserves mondiales de phosphate. Il est le 3ème producteur mondial de phosphates et premier exportateur.
  19. 19. Les terres cultivées représentent 4,9 millions d’hectares dont 1,6 consacré à la culture des céréales, 1,6 consacré à la culture de l’olivier et 400 000 hectares consacrés aux cultures irriguées. Le désert du Sahara occupe une superficie comprise entre 33 % et 40 % du territoire. La Tunisie a dépassé le cap des dix millions d’habitants en 2005, ce qui correspond à un triplement de sa population depuis 1956 (3 448 000 habitants) et à un doublement depuis le début des années 1970. La Tunisie est le 6ème producteur de phosphate au monde. Elle possède des réserves prouvées de pétrole brut estimées à 308 millions de barils en janvier 2006. Géographie Démographie Ressources naturelles 19 Axe n°2: Analyse de la situation: Caractéristiques
  20. 20. Juridique • Absence d’un droit des communautés maghrébines • Absence d’organes juridictionnels propre à l’UMA Economique • Economie dépendante de l’union européenne et basée sur la sous-traitance. • Exportation des ressources naturelles à l’état brut . Politique • Le conflit du Sahara. • Batail de leadership entre les pays de l’UMA. 20 Axe n°2: Analyse de la situation: Limites de la coopération
  21. 21.  La politique étrangère: 21 Axe n°2: Analyse de la situation: Diagnostic stratégique
  22. 22.  La situation géopolitique: • Le printemps arabe. • L’affaire du Sahel. • La dynamique du changement en Europe. 22 Axe n°2: Analyse de la situation: Diagnostic stratégique
  23. 23. La dette externe. La servilité. La gouvernance. L’immigration. Le développement humain. La paix sociale. 23 Axe n°2: Analyse de la situation: Diagnostic stratégique
  24. 24. Indicateur Pays % de la dette externe dans le PIB Taux de croissance Classement Doing Business Classement Competitiveness Index Classement Indice Développement Humain 58% 3% 114 75 126 4,9% 5% 136 86 104 60% 2% 66 32 94 0% 2% 177 100 60 80% 1% 165 135 154 24 Axe n°2: Analyse de la situation: Diagnostic stratégique Source: Banque mondiale, 2011.
  25. 25. Co-intégration maghrébine 25 Partie 2 : Perceptions, handicapes et modalités de la Co-intégration maghrébine :
  26. 26. L’investissement Les pays du Maghreb peinent à attirer les investissements directs étrangers pour divers contraintes : les contraintes institutionnelles économiques et financières. Commerce intra bloc Le volume des flux commerciaux est moins élevé entre les pays membres de l'UMA par rapport à ceux des autres pays du monde notamment avec l'UE. 26 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Handicapes
  27. 27. Compétitivité Les pays maghrébins se révèlent peu compétitifs sur le plan de la technologie et des compétences Social En matière d’emploi, les pays du Maghreb connaissent des taux de chômage élevé. 27 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Handicapes
  28. 28. Politique la faiblesse de l'intégration régionale de l'UMA peut s'expliquer par le déficit démocratique des régimes politiques de chaque pays. 28 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Handicapes
  29. 29. Le taux d’échanges intra magrébins :14,5 % Les échanges commerciaux : 8,6 milliards DH Le taux d’échanges avec l’UE: 65% L’effort en Recherche et développement :0,7% du PIB 29 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Handicapes Statistiques de 2011.
  30. 30. Complémentarité • Les pays maghrébins pourraient multiplier leurs échanges directs qui sont, en partie, complémentaires. En particulier, l'Algérie représente un marché porteur pour l'agriculture et les filières agro-alimentaire et manufacturière issues du Maroc et de la Tunisie, qui représentent eux même des marchés porteurs pour les produits énergétiques de l'Algérie et de la Lybie. Enjeu géopolitique • L’Europe constitue un enjeu géopolitique majeur pour le Maghreb. Les échanges économiques avec l’Espagne, la France et l’Italie sont importants et le développement du port de Tanger, au Maroc, adapte les infrastructures en vue de la mise en place d’une zone de libre-échange euro- méditerranéenne. 30 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Enjeux
  31. 31. Les atouts • Une population jeune éduquée et en pleine expansion, sur un vaste territoire. • Une homogénéité culturelle que renforce l'unité linguistique. • L'existence d'une élite importante et de qualité. • Des moyens financiers appréciables qui placent la région en position confortable par rapport aux autres régions en développement. • Un potentiel énergétique, industriel et agricole prometteur, même s'il est inégalement réparti. • La proximité de l'énorme marché européen. 31 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Enjeux
  32. 32. • Une politique d’ouverture de l’économie nationale sur son environnement régional et mondial. La Politique économique • Le secteur primaire à savoir l’agriculture et la production des phosphates. Le Secteur privilégié 32 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Stratégies étatiques
  33. 33. •l’économie algérienne est protectionniste La Politique économique •le secteur secondaire, plus précisément la branche énergie. Le Secteur privilégié 33 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Stratégies étatiques
  34. 34. • Une politique d’ouverture mise en route qui a permis une reprise durable de la croissance économique, contrairement à ce que vivent d’autres pays de la région La Politique économique • Le secteur tertiaire, notamment les services Le Secteur privilégié 34 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Stratégies étatiques
  35. 35. • L’économie libyenne se caractérise par sa grande dépendance des ventes d’hydrocarbures, • une série de décisions économiques erratiques (abolition du secteur privé et socialisation de l’économie à partir de 1973, secteur public pléthorique et inefficace) La Politique économique • Du secteur Pétrolier, qui composent la presque totalité des exportations et plus de la moitié du produit intérieur brut (PIB) Le Secteur privilégié 35 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Stratégies étatiques
  36. 36. • La Mauritanie adopte des politiques économiques axées sur l’encouragement de la croissance et sur la lutte contre la pauvreté accompagnée d’un effort soutenu pour la mobilisation des ressources financières nécessaires à la mise en œuvre de ces politiques La Politique économique • Le secteur primaire, notamment la pêche. Le Secteur privilégié 36 Axe n°3 : Bilan des réalisations : Stratégies étatiques
  37. 37.  Créer un espace économique commun.  Par définition intégration régionale implique la division du travail et la mobilité des biens et facteurs…  Une Intégration économique qui met l’accent sur l’allocation optimale des ressources.  Caractéristiques : création d’alliances stratégiques, libre circulation des biens et personne, amélioration des infrastructures surtout de transport, développement du libre investissement… 37 Axe n°4 : Scénarios de développement : le possible, le probable et le désiré : Nouvelle approche
  38. 38.  Vers une intégration institutionnelle rénovée.  Harmonisation des réglementations qui assure, au minimum, la viabilité de cette libéralisation réciproque.  Légalisation des prix des biens et des facteurs à l’intérieur de l’UMA, libre circulation des biens, développement de complémentarités régionales (par ex: la coproduction ). 38 Axe n°4 : Scénarios de développement : le possible, le probable et le désiré : Nouvelle approche
  39. 39. Pour qu’elle réussisse, il faut :  Une exigence de réciprocité dans la levée des obstacles aux mouvements bilatéraux des biens, des services et des facteurs et un certain nombre de règles communes sur les plans de: la lutte contre la fraude, la corruption et l’immigration clandestine, développement de l’équité homme vs femme, amélioration de la démocratie… 39 Axe n°4 : Scénarios de développement : le possible, le probable et le désiré : Nouvelle approche
  40. 40.  Vers une intégration monétaire.  La théorie des « zones monétaires optimales » (Mundell, MacKinnon, etc.) conclut en faveur d’une Union monétaire entre pays quasi-semblables…  Mettre en parallèle des politiques d’ajustement structurelles.  Assouplissements des accords commerciaux, engendrer des convergences structurelles. 40 Axe n°4 : Scénarios de développement : le possible, le probable et le désiré : Nouvelle approche
  41. 41. Scénario possible  Plus de stabilité et de coopération dans les relations bilatérales.  La coordination sécuritaire contre le risque du terrorisme.  Ouverture des frontières et la prolifération du droit de circulation, de l’investissement, de transaction et de transport.  Vers une zone de libre –échange. 41 Axe n°4 : Scénarios de développement : le possible, le probable et le désiré : Scénarios
  42. 42. Scénario probable  La contribution de l’union pour la méditerrané et du groupement 5+5 dans l’émergence de l’UMA.  L’entré de l’Egypte dans ce groupement peut avancer le projet, grâce à son rôle central dans l’axe arabe.  Le redressement du projet vers une Co-intégration fructueuse pour les différentes parties. 42 Axe n°4 : Scénarios de développement : le possible, le probable et le désiré : Scénarios
  43. 43. Scénario désiré  Le zéro problème : Résolution pacifique du problème du Sahara et ouverture des différentes frontières entre les pays.  Union fédérale reposant sur le dénominateur arabe : monnaie unis, parlement unis, banque centrale maghrébine… 43 Axe n°4 : Scénarios de développement : le possible, le probable et le désiré : Scénarios
  44. 44. 44 Axe n°4 : Scénarios de développement : le possible, le probable et le désiré : Scénarios « … Profondément convaincu que l’intégration maghrébine est une aspiration populaire profonde, une nécessité stratégique pressante, et un impératif économique devenu inéluctable en ces temps de regroupements et de globalisation. » Extrait du discours Royale, Roi Mohammed VI, Fête du trône, 2011.
  45. 45. 45 Merci de votre attention

×