Les détecteurs photo-électriques
Fonction : Les détecteurs photo-électriques  permettent la détection d’objets de toutes natures, opaques, transparents, ré...
2 procédés : - Blocage du faisceau par la cible :   pas de lumière sur le récepteur  =  détection   2 systèmes  de base fo...
Selon les modèles de détecteurs, l’émission se fait en infrarouge (invisible) ou en lumière verte ou rouge. Un détecteur p...
a) Le montage de type « barrage »   L’émetteur et le récepteur sont situés dans deux boîtiers séparés et placés l’un en fa...
 
Contrôle d’alignement entre émetteur et récepteur :     L’alignement est correct : fonctionnement normal. Le faisceau  lum...
b) Le montage de type « reflex »   L’émetteur et le récepteur sont insérés au sein d’un même boîtier ; c’est un miroir réf...
 
c)   Le montage de type « proximité »   L’émetteur et le récepteur sont insérés au sein d’un même boîtier ; c’est l’objet ...
Ad) Application particulière :Le  capteur à fibres optiques  Le capteur à fibres optiques fonctionne sur le même principe ...
Maintenance :   Il est conseillé de dépoussiérer les cellules lors des opérations de maintenance de 1 er  et 2 e  niveau. ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cellule

1 631 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 631
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
30
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cellule

  1. 1. Les détecteurs photo-électriques
  2. 2. Fonction : Les détecteurs photo-électriques permettent la détection d’objets de toutes natures, opaques, transparents, réfléchissants. Principe de fonctionnement : Un détecteur photo-électrique réalise la détection d’une cible au moyen d’un faisceau lumineux. La détection est effective quand la cible pénètre dans le faisceau lumineux et modifie suffisamment la quantité de lumière reçue par le récepteur pour provoquer un changement d’état de sa sortie.
  3. 3. 2 procédés : - Blocage du faisceau par la cible : pas de lumière sur le récepteur = détection 2 systèmes de base fonctionnent selon ce principe d’absorption de la lumière par la cible : barrage et reflex. - Renvoi du faisceau par la cible : lumière sur le récepteur = détection 1 système de base fonctionne selon ce principe de renvoi de la lumière par la cible : proximité .
  4. 4. Selon les modèles de détecteurs, l’émission se fait en infrarouge (invisible) ou en lumière verte ou rouge. Un détecteur photo-électrique est caractérisé par : -          - Sa portée nominale qui définit la zone de détection. -          - Sa tension d’alimentation, alternatif ou continu. -          - Sa technique de raccordement (2 ou 3 fils, PNP ou NPN).
  5. 5. a) Le montage de type « barrage » L’émetteur et le récepteur sont situés dans deux boîtiers séparés et placés l’un en face de l’autre. BLOCAGE DU FAISCEAU Lorsque la cible à détecter coupe le faisceau, le récepteur ne reçoit plus de lumière, il commute et envoie le compte-rendu à la partie commande. C’est le système qui autorise les plus longues portées (Sn), jusqu’à 30 m pour certains modèles.
  6. 7. Contrôle d’alignement entre émetteur et récepteur :   L’alignement est correct : fonctionnement normal. Le faisceau lumineux n’arrive pas sur le récepteur. De la lumière arrive sur le récepteur, mais le niveau est insuffisant pour faire commuter la sortie. Le niveau du signal lumineux est suffisant pour faire commuter la sortie, mais le fonctionnement est instable.
  7. 8. b) Le montage de type « reflex » L’émetteur et le récepteur sont insérés au sein d’un même boîtier ; c’est un miroir réflecteur qui permet de renvoyer le faisceau lumineux. BLOCAGE DU FAISCEAU : Lorsque la cible coupe le faisceau de l’émetteur, l’électronique du récepteur ne reçoit plus de lumière et commute. La portée est plus faible que le système barrage (10 m). Le réflecteur : Il doit être plus petit que l’objet à détecter. Le réflecteur doit être monté dans un plan perpendiculaire à l’axe optique de l’ensemble émetteur récepteur.
  8. 10. c) Le montage de type « proximité » L’émetteur et le récepteur sont insérés au sein d’un même boîtier ; c’est l’objet à détecter lui-même qui permet de réfléchir le faisceau lumineux. Ce montage est donc réservé à la détection d’objets ayant un pouvoir réfléchissant important. Sa portée dépend de  : la couleur, du pouvoir réfléchissant et des dimensions de la cible. ( utilisation déconseillée en environnement pollué )
  9. 11. Ad) Application particulière :Le capteur à fibres optiques Le capteur à fibres optiques fonctionne sur le même principe que la cellule photo-électrique, mais le faisceau lumineux est véhiculé par un câble optique qui peut être composé de plusieurs fibres.   ·    - Ils peuvent être utilisés en système barrage ou en système proximité. ·         - La portée peut aller jusqu’à 300 mm en barrage et jusqu’à 20 mm en proximité. Ces détecteurs sont utilisés pour la détection de pièces de très petites dimensions et lorsque la place disponible est insuffisante.
  10. 12. Maintenance : Il est conseillé de dépoussiérer les cellules lors des opérations de maintenance de 1 er et 2 e niveau. Lors d’une défaillance :   -         vérifier l’information sur les entrées de l’automate ; -   -      vérifier le réglage du détecteur ; -   -      ces composants ne se réparent pas ; - procéder au remplacement.

×