Rapport 93

3 072 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 072
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
136
Actions
Partages
0
Téléchargements
37
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport 93

  1. 1. ARABEN. ABdElmAgid
  2. 2. Remerciements p2 I. Présentation p4 1. l’historique p4 2. Les type de bières produites p5 3. La production et la diffusion de la bière p6 II. Localisation p8 III. Organisation de l’entreprise p9 IV. Fabrication de la bière p11 1. Le brassage p12 2. La fermentation p12 3. la garde p12 4. La filtration p12 5. Le conditionnement p12 V. Présentation de l’équipement p14 A- Description succincte des sections machine p14 1. Tapis entrée (guides ; couloirs et détecteurs) p14 2. Station de groupage p15 3. Station de Synchronisation p15 4. Magasin Film (mandrins support bobines) p15 5. Station Soudure Bobine p15 6. Station danseur p15 7. station transport film p15 8. station de fardelage p16 B- Autre section machine p16 VI. Etude de la problématique p20 1. Le thème de l’étude p20 2. Le type de maintenance mis en œuvre sur le système p20 3. Amélioration ou modification de bien p20 4. Argumentation technique de l’intervention p29 2
  3. 3. Partie gestion p30 1. Fiche signalétique de l’entreprise p30 2. Thèmes d’économie-gestion p31 3
  4. 4. Je tiens tout d’abord, à remercier Monsieur D’AUBREBY, président, Monsieur DESSY, Directeur Technique et l’ensemble du personnel des Brasseurs de Gayant pour m’avoir accueilli au sein de l’entreprise afin d’y accomplir ma période de stage. Je tiens également à remercier M. René BIELAWSKI, Responsable Conditionnement, pour m’avoir accueilli et permis de travailler au sein de la bouteillerie, ainsi que M. Ludovic DEVAUX pour sa bonne humeur, ses conseils et pour avoir su me transmettre son savoir faire. Je ne peux faire de remerciement sans évoquer l’équipe d’opérateurs de la chaîne de conditionnement, grâce à leur sympathie, mon intégration dans le service en a été que plus facilité. 4
  5. 5. I. Présentation : 1. Historique Après la première guerre mondiale, il y eut de nombreuses destructions. A Douai, beaucoup de brasseries comptent sur les « dommages de la guerre », indemnités versées par les Allemand au titre de réparation pour reconstruire et reprendre leur activité est donc difficile voire impossible. La seul solution est le regroupement, c’est comme cela que plusieurs brasseries douaisiennes (Brasserie Caudrelier à Râches, les Brasserie Delfolie, Belle et Maronnier à Douai) se sont réunies pour former la grande brasserie coopérative des enfants de Gayant. Cette appellation est choisie en l’honneur des Géants protecteurs de Douai et grands amateurs de bière. Cette nouvelle brasserie ne vend ses bières qu’à domicile dans un rayon de 2 kilomètres pour une consommation familiale en tonneaux de bois de 30, 50 et même de 75 litres. Ensuite grâce aux charrettes, ils ont pu livrer dans les estaminets situés à 15 km à la ronde des barriques de 100, 150 et 170 litres. Après la seconde guerre mondiale, grâce à la mécanisation, ils distribuent les bières de plus en plus loin, d’autant plus que les clients augmentent car de nombreuses brasseries cessent leur activité. C’est en 1954, que Monsieur Jean-Pierre d’Aubreby rachètes la brasserie avec Emile Caudrelier. L’activité commence avec une production annuelle de 25000 hectolitres, 4camions et 39 personnes. Ils la font prospérer en privilégiant toujours la qualité à la quantité. En 1970, ils lancent la celta qui est une bière sans alcool et qui rencontre un succès national. Depuis 1987, l’entreprise familiale est dirigée par Patrick d’Aubreby dans le respect d’un savoir-faire légué par son père. Patrick est ingénieur de l’école CERIA à Bruxelles, il a suivi une spécialisation à l’école de brasserie de Nancy avant de se perfectionner en microbiologie à l’ENSIA de Douai. A ses côtés Alain Dessy, ingénieur brasseur de l’Université de Louvain. Il est directeur technique et l’inventeur des nouvelles bières. En 1994, « La grande brasserie des enfants de Gayant » change son nom et devient « les brasseurs de Gayant » Ce nom est plus court afin de le retenir plus facilement, gardant aussi « Gayant » permettant de situer la région de l’entreprise. Les brasseurs de Gayant préfèrent l’innovation avec leurs bières de spécialité telles que l’Amadeus, la bière du désert, la bière de démon, la goudale, la saint landelin et la téquiéros. Pour cela, ils se sont dotés dans les années 1990, d’une micro brasserie d’une capacité de 1000L qui permet à Monsieur Dessy de tester régulièrement ses nouvelles recettes. 5
  6. 6. Aujourd’hui cette société anonyme, qui comporte 10 actionnaires dont l’actionnaire principal est Mr D’Aubreby, possède un capital d’environ 635 milles euros. Elle produit environ 180 milles hectolitres par an commercialisés en fûts, bouteilles et boîtes. 2. Les types de bières produites : Chez les brasseurs de Gayant on brasse différentes bières : - La Celta : (1970) C’est une bière sans alcool de qualité supérieure, elle est légère en calories. Sa fraîcheur et son goût font d’elle une vraie bière. Blonde ou brune, elle laisse sur le palais une délicate sensation d’amertume. Cette bière est issue d’une fermentation légère grâce à une levure qui a la particularité de ne produire que très peu d’alcool. -La Bière du démon : (1985) Bières blonde, brassée avec une quantité de malt supérieure à celle des autres bières. Ensemencée par une levure spéciale, soumise à une fermentation de 15 jours et mise en garde pendant 1 mois, elle est toujours la bière blonde la plus forte (12°) du monde. -La Bière du désert : (1988) Bière blonde à fermentation basse, titrant 7.2% d’alcool par volume, elle est brassée avec des malts de printemps pâles qui lui confèrent sa blondeur caractéristique. Son amertume la fait apprécier des connaisseurs. -La Saint Landelin : (1990) C’est la seul bière d’abbaye française, elle trouve ses origines en abbaye de Crespin. Les moines eurent l’idée d’édifier une brasserie sur les lieux – même où leur fondateur, ST Landelin, fit jaillir une source. Cette bière au goût fruité trouve ses origines en 1032. Elle existe en blonde : fruitée, moelleuse et légère et en ambrée au goût caramel croisée. Elle est brassée dans la tradition des bières d’abbaye : eau, malts spéciaux, houblons type anglais, épices tels que la coriandre et l’écorce d’orange amère. -La goudale : (1994) Bière de garde de haute fermentation, tout droit issue d’une recette du moyen âge, la goudale tire son nom de son histoire au XIVème siècle on appelait les bonnes bières « good ale ». Cette bière populaire apparue à Douai au XVIème siècle. Faite à partir de malts spéciaux, aromatisée aux houblons des Flandres, c’est une bière dorée, dense, goûteuse et longue en bouche pour 7.2% d’alcool par volume. 6
  7. 7. -L’Amadeus : (1995) C’est une bière non filtrée, à base de froment de blé et d’aromate qui lui confèrent sont goût fruité et acidulé. Elle subit deux fermentations hautes successives. L’utilisation du blé donne au produit une excellente tenue de mousse ainsi qu’une couleur pâle. C’est une bière très rafraîchissante qui se boit frais ou accompagnée d’une petite rondelle de citron. -La Téquiéros : (1998) L’histoire raconte sue lors des grandes conquêtes espagnoles du XVIème siècle, les conquistadores ramenèrent un alcool spécial appelé la « tequila ». La curiosité d’un maître brasseur lui valut d’être associé à la bière. Cette bière est donc aromatisée aux arômes de tequila et de citron vert. Son degré est de 5.6% d’alcool par volume, elle est fermentée à basse température et subit une garde prolongée en cuves avant son conditionnement. -La Madison : (1999) C’est une bière aromatisée à la liqueur de grand Marnier où l’alcool est de 7.2% d’alcool par volume. -La Goldenberg : Cette bière spéciale est une bière blonde, brassée avec ses malts d’orge du printemps pâles. Elle est soumise à une fermentation à basse température prolongée, permettant un équilibre aromatique avec 5.9% d’alcool par volume. -La Saaz old lager : Elle tire son nom d’une variété de houblon le plus réputé du monde. C’est une bière de type pils à fermentation basse titrant 5.2% d’alcool par volume. Son goût se caractérise par une ambiance dont la finesse aromatique réside dans l’utilisation des houblons, les plus fins de la Bavière et D’alsace. 3. La Production et la diffusion de la bière : Aujourd’hui 22.7 millions d’hectolitres de bière se vendent en France par an. (Les Brasseurs de Gayant représentent 0.8% du marché ce qui est peu mais cependant leurs produits sont reconnus). Il s’agit sans doute d’un secteur alimentaire qui connaît les mutations les plus importantes. Si la consommation de bière reste essentiellement masculine, les femmes sont de plus en plus nombreuses à se laisser tenter par les bières de spécialités. Celles-ci enregistrent une progression constante des ventes de 12% par an. D’après l’étude des Brasseurs de France, la diversité des bières (blonde, blanche, ambrée…) est un élément qu’apprécient deux français sur trois soit environ 64% en particuliers les jeunes adultes (82% des 25-34 ans). Autres atouts de la bière mis en avant par plus d’un français sur deux, ses vertus rafraîchissantes (53%), et le fait qu’on puisse en trouver facilement en magasin (50%). Avec la loi de juin 2005 et les 7
  8. 8. campagnes de communication contre la consommation d’alcool, se sont rendu compte que les français apprécient le faible degré d’alcool de la bière, son prix et le fait que c’est une boisson naturelle. Face aux autres brasseries comme Heineken, Interbrew qui affiche une immense puissance commerciale, les Brasseurs de Gayant répondent par une volonté d’innover en proposant des produits de qualités. Actuellement, ils occupent la 6ème place des brasseries française sur le marché grâce à une production de 180 milles hectolitres par an, elle est leader des brasseries françaises indépendantes sur le marché des bières spécial avec 8% en valeur du marché total des bières et de spécialité avec 24% en valeur du marché total des bières. Ils ont depuis 1981 anticipé cette évolution de la consommation avec la fabrication de six bières de spécialité : Amadeus, Goudale, Désert, Démon, Téquiéros, Saint Landelin. De plus, ils exportent dans huit pays. Leurs produits sont commercialisés dans la plupart des circuits comme les CHR (café, hôtels, restaurants) GMS (Grandes et moyenne surfaces) et l’export. C’est grâces à ces trois types de ventes que les Brasseurs de Gayant ont un chiffre d’affaires d’environ 21 millions d’euros. CHR : représentent 1/3 de son chiffre d’affaires. Les Brasseurs de Gayant gardent des relations fidèles avec ses partenaires qui représentent 1500 cafés, hôtels et restaurant. Tout en continuant à livrer à domicile 2000 particuliers par l’intermédiaire de sa filiale « Brasserie André » GMS : représentent 1/3 de son chiffre d’affaire. Les produits issus des Brasseurs de Gayant sont de plus en plus fréquents dans les GMS et la distribution locale s’étend aussi. On y trouve tout les produits bouteilles en 25. 33. 65. 75cl et les boites de 50 cl. Les principales enseignes distributrices sont : Auchan, Carrefour, Cora, Champion, Match, Leclerc, Intermarché, Casino, Monoprix et Super U Enfin l exportation qui représente 1/3 de son chiffre d’affaires. On peut retrouver les produits en Europe : Italie, Grèce, Angleterre, Espagne, Belgique, Pays Bas et dans le monde avec le Japon, Singapour, Canada, Antilles française et l’Amérique latin. Pour tout ce qui est des frais d’exportation, ce sont les importateurs qui se chargent de tout les frais Les principaux concurrents de l’entreprise sont : Interbrew : Leur chiffre d’affaires est de 442,9 millions d’euros avec une vente de 2,6 millions hectolitres. Il se situe en troisième position sur le marché français avec comme marque : Leffe, Stella Artois, Hoegaarden, Boumerang, Bécasse et Guiness. 8
  9. 9. -Heineken : Leur chiffre d’affaire est de 592 millions d’euros pour 4,6 millions d’hectolitres vendus. Ils emploient près de 1322 personnes en France -Kronenbourg : Avec un chiffre d’affaires de 893 millions d’euros et plus de 8 millions d’hectolitres par ans, c’est le leader de la bière en France ? Ils emploient 1970 personnes en France. II. Localisation Les Brasseurs de Gayant sont implantés au sud de la ville de Douai (voir Figure1), dans le département du Nord, à environ 45 km de Lille, 25 km d’Arras ou de Lens. Figure N° 1 : Localisation des Brasseurs de Gayant 9
  10. 10. III. Organisation de l’entreprise Actuellement, l’entreprise compte une centaine d’employés. Elle possède au sein de sa structure : • Un service Commercial • Un service Administratif • Un service Technique (Fabrication + Conditionnement + Logistique + Maintenance + Garage) • Une cellule Qualité : Système Qualité + Contrôle Qualité Cet ensemble de services assure, aux Brasseurs de Gayant, une parfaite autonomie et une grande réactivité face aux décisions, changements et actions correctives à mener. La brasserie possède un pôle de conception / développement. Ce pôle fait appel à des compétences techniques, commerciales, marketings, mais également de négociation avec les fournisseurs afin d’assurer au produit ses qualités organoleptiques, nutritionnels et légales. Il existe au sein du service Commercial, un secteur juridique. En effet, la brasserie exerce une activité de créancier auprès des cafetiers. Ce secteur permet de répondre à toutes les formalités contractuelles. Il gère des éventuels contentieux. 10
  11. 11. Président Assistante de Direction Anne – Marie LEROY Patrick d’AUBREBY Ressources Humaines Cellule Qualité Responsable Qualité Produit Antonin MAES Responsable des Ressources Humaines Sabine FOUCONNIER Laboratoire Karine GODET Delphine TAK Assistante Ressources Humaines Ariane DEMORY Chargé de projet Qualité Marie-Ange HONORE Administratif et Financier Commercial Technique Directeur Administratif et Financier Directeur Technique Directeur des achats Directeur Commercial Hubert LERICHE Jean -François GUISNEL Alain DESSY Hervé BILLOT Fabrication Responsable EXPORT Standard Antonin MAES Bénédicte JOBERT Bruno KUCHINSKI Standardiste 10 Opérateurs Responsable GMS Comptabilité Pascale PREVOST Brigitte TRUYMAN 2 Chefs de secteurs Bouteillerie Comptables 15 Commerciaux René BIELAWSKI Facturière 10 Opérateurs Micro Brasserie Mécaniciens Dominique GAVEL Responsable SAV Caristes Damien PATTE Informatique 4 Techniciens Yann GLORIEUX Mise en Fûts Responsable JURIDIQUE Jean Pierre GARBEZ Marc FRANCOIS Maintenance Soutireur Henry NOVALI 1 Assistant Cariste Jacques HUBERT 20 Opérateurs Responsable CHR Thierry MULIER 1 Attaché administratif Logistique Bernard SAVARY 5 Commerciaux Contrôleur Caristes Préparateurs Chauffeur Figure N° 2 : Organigramme des Brasseurs de Gayant 11
  12. 12. IV. La fabrication de la bière BRASSAGE Eau Riz Drêche Blé Houblon Coriandre Cuve à Ecorces Maïche d’oranges Filtration du Ebullition Malt d’orge Empâtage moût Concassage Elimination du trub FERMENTATION (Whirlpool) Aération Coulage Levures Refroidissement Echangeur à plaques Trub Ensemencement Traversage Levurier FILTRATION Bière trouble CO2 Additifs Adjuvants GARDE Bière filtrée en TBF Embouteillage Pasteurisation Flash Conditionnement pasteurisation Enfûtage Sous-traitance Expédition en citerne CONDITIONNEMENT Figure N° 3 : Process de Fabrication de la bière chez les Brasseurs de Gayant 12
  13. 13. 1. Le brassage : Le Brassage permet de transformer les sucres non fermentescibles contenus dans les matières premières en sucres fermentescibles. C’est à ce stade que l’on ajoutera les condiments. 2. La fermentation : L’ajout de levure va permettre de transformer les sucres fermentescibles en alcool. Cette réaction consomme de l’oxygène et libère du CO2. 3. La garde : La garde permet de saturer la bière en gaz carbonique et de lui conférer sa finesse et son arôme. 4. La filtration : permet d’enlever toutes les levures encore présentes à ce stade. A cette étape on pourra réguler la saturation et la couleur. 5. L’embouteillage : La bière est conditionnée en bouteilles. Elle sera soit flash pasteurisée avant, soit pasteurisée après. A ce stade, les bouteilles seront étiquetées, conditionnées en différents packs, puis palettisées afin de pouvoir être stockées dans le magasin. 6. La mise en fûts : La bière est flash pasteurisée avant d’être soutirée en fûts de 20, 30 ou 50 L. Au sein de la zone de production des Brasseurs de Gayant, nous pouvons distinguer trois zones principales : • La Fabrication : se compose du brassage, de la fermentation garde et de la filtration. Photo N° 1 : Salle de Brassage 13
  14. 14. • Le Conditionnement : se compose de la bouteillerie et de la mise en fûts. Photo N° 2 : La Bouteillerie Photo N° 3 : Zone mise en fûts 14
  15. 15. • La Logistique Photo N° 4 : Magasin V. Présentation de l’équipement Cette machine KISTERS est une fardeleuse du type 191/70Z. Cette fardeleuse est conçue pour traiter des bouteilles PET de 1L diamètre 76 et 0.5L diamètre 62 sur piste. Cette machine produit des fardeaux de 6 et 8 bouteilles de 1L, et 4,6 et 12 bouteilles de 0.5L La commande machine est assurée par un automate KISTERS PC040. A- Description succincte des sections machine 1. TAPIS ENTREE (guides ; couloirs et détecteurs) Sur ce tapis les produits sont répartis dans des couloirs pour préparer le groupage. Ces couloirs correspondent au nombre de produits qui doivent former le pack dans le travers de la machine. Ce tapis possède son propre moteur régulé par un Altivar. 15
  16. 16. 2. STATION DE GROUPAGE La Station de groupage est composée de deux servos moteur qui entraînent chacun deux chaînes et deux barres équipées de doigts de retenue. Les moteurs sont contrôlés par codeur. Cette station est destinée à faire les groupages désirés. C’est la vitesse des moteurs qui détermine la longueur du groupage dans le sens machine. La station de groupage est commandée par l’automate : si toutes les conditions sont requises la station démarre. 3. STATION DE STNCHRONISATION OU ‘‘CYCLEUR’’ Cette Station composée de chaînes et de barres permet d’obtenir le pas de la machine. Cette section donne le pas de la machine. Il est important que cette section reste toujours synchronisée car elle assure synchronisation entre le film et le produit. Cette section est protégée contre les dures mécaniques par deux systèmes : un limiteur de couple et un vérin accouplé à des détecteurs de proximité. 4. MAGASIN FILM (mandrins support bobines) Ce magasin est composé de deux mandrins support bobines. Une bobine en travail une bobine en attente. Le diamètre des bobines est continuellement contrôlé. Les mandrins porte bobine sont équipés de frein et d’expanseur pneumatique. 5. STATION SOUDURE BOBINE Permet le raboutage de deux bobines de film. 6. STATION DANSEUR Cette station permet de compenser les inerties dues aux accélérations et freinage de la bobine cette station régule les freins de support bobine. Pour permettre un enfilage plus aisé du film, le danseur est équipé de vérins pneumatiques qui permettent de mette l’ensemble du danseur en position haute. 7. STATION TRANSPORT FILM Cette section forme un module indépendant. La station de transport film possède son propre entrainement. Grâce à ce système d’entrainement la machine est capable de produire avec film imprimé sans modifications importantes et la longueur de film peut être changée en fonction du format produit sans aucune modification mécanique. Le film est tiré ou plutôt déroulé grâce a des bobines par de rouleaux (2 paires de rouleaux caoutchouc et acier). Une paire de rouleaux est équipée d’un embrayage et d’un frein qui commandés par des canaux définissent le cycle film. Un couteau rotatif qui coupe selon un cycle régulier grâce à 16
  17. 17. une came située dans l’armoire mécanique. Un tapis composé de courroies et d’un bâti dans lequel est provoqué du vide. Ce tapis sert à la montée du film coupé. 17
  18. 18. 8. STATION DE FARDELAGE Cette section est composée de deux chaînes reliées par des barres pour le fardelage des packs. B- Autre section machine Ce système est aussi composé d’un four en sorti. Ce four permet de coller le film au pack grâce a la température qu’il fournit (température conseillé 180°C) 18
  19. 19. 19
  20. 20. Fonction globale W E C R PACKS SANS FILM PACKS AVEC FILM EMBALLER PACKS AVEC LE FILM FILM FARDELEUSE W : (Energies) pneumatiques et électriques E : (Dialogue homme / machine) film ajouté par l’opérateur sur le system C : (Données de configuration) R : (Réglage) 20
  21. 21. Structure de l’installation de production (décomposition en systèmes) Regroupage Bouteilles regroupées bouteille Formation des packs Packs formés W E C R Packs recouvert avec le film Packs recouvert Chauffage Packs chauffé packs Film collé aux Film collée packs Packs emballé Emballer packs 21
  22. 22. 22
  23. 23. VI. Etude de la problématique 1) Le thème de l’étude Tout d’ abord, mon intervention sera faite sur le four de la fardeleuse. Cette intervention aura pour but le remplacement de plusieurs pièces usagé comme l’Axe d entée, Arbre d’entrainement, Chaîne complète, Rail de guidage …. . Cette usure à était commise par la forte utilisation du system et du temps. 2) Le type de maintenance mis en œuvre sur le système J’ai décidé de mettre en œuvre un maintenance préventive cette maintenance permettra de renouveler le four cella ne sera que bénéfique pour la bon fonctionnement de la fardeleuse. 3) Amélioration ou modification de bien Descriptions des interventions réalisées avec utilisation des matériels techniques et outillages adaptés : Tout d’ abord j’ai commencé par démonter les flasques de sortie du four à l’aide de clé six pant creux et de tournevis. 23
  24. 24. Après avoir démonté les flasques j’ai pu retirer l’arbre d’entrainement sans outil particulier. J’ai du aussi retiré la petite chaine qui est entrainé par le moteur. Après sa j’ai démonté les flasques d’entré du four avec l’aide de clé six pant creux et de tournevis. 24
  25. 25. Après avoir démonté les flasques j’ai pu retirer l’axe d’entrée sans outil particulier. Puis après j’ai pu retirer la chaine (12 mètres). Avec l’aide d’un tournevis pour pouvoir enlever un maillon. (Sur cette photo je vérifie si la nouvelle chaine est à la bonne longueur). 25
  26. 26. Après avoir retiré la chaine j’ai pu enlever les rails de guidage avec l’aide de clé six pant creux. 26
  27. 27. Après avoir retiré les rails de guidage je lé est remplacé par les nouveaux avec l’aide de clé six pans creux. Après avoir monté les nouveaux rails de guidage j’ai pu entamer le processus de remontage de la chaine : 27
  28. 28. J’ai commencé par remonter l’axe d’entrainement sans outillages particulier. Après j’ai pu remonter les nouveau flasques Sans oublier de remonter l’arrivé e d’huile 28
  29. 29. Après j’ai remonté le nouveau axe d’entée sans outillage particulier. Puis j’ai remonté les nouveau flasque. Sans oublier l’arrivée de l’huile. 29
  30. 30. Sur cette photo j’ai en roulé la chaine et je les mise sur un transpalette pour pouvoir la mettre à la même hauteur du four. Sur cette photo je suis dans le four et je tire la chaine jusque la sortis de four. Faire attention à bien positionner la chaine sur les rails de guidage. 30
  31. 31. Après avoir tiré la chaine Jusque au bout, je les repositionnée sur l’axe d’entrainement. Après avoir placé la chaine sur l’axe j’ai pu faire le retour de la chaine en actionnent la manivelle. Puis après j’ai pu remettre le maillon. 31
  32. 32. Apres j’ai pu remonter la petite chaine sur l’axe d’entrainement. 4) Argumentation technique de l’intervention Cette intervention a permis de renouvelé le four, cela a était que bénéfique pour le bon fonctionnement de la fardeleuse. Elle a aussi permis d’éviter les pannes récurrentes qui compromettaient la production : 32
  33. 33. 1) Fiche signalétique de l’entreprise Raison sociale : Les Brasseurs de Gayant Adresse : 63 Faubourg de Paris 59502 Téléphone : 03-27-93-26-22 Forme juridique : Société anonyme Capital social : 640 000 € Chiffre d’affaires : 25 000 000 € N° S.I.R.E.T : 04575098700065 Effectif : 123 salariés Domaine d’activité : Entreprise Secteur d’activité : Brasserie Branche d’activité : Alimentaire Principaux concurrent : Interbrew, Heineken et Kronenbourg 33
  34. 34. 2) Thèmes d’économie-gestion : L’environnement de l’entreprise La concurrence : Interbrew, Heineken et Kronenbourg Positionnement des brasseurs de gayant Par rapport au chiffre d’affaire Heineken Interbrew Kronembourg Les braeeurs de Gayant 34

×