SE TRA - 01602_B_F - Rév. 0 27/06/2005
I - LE MEULAGE........................................................................
01602_B_F
1
I - LE MEULAGE
1 - DANGERS DU MEULAGE
Les accidents susceptibles de survenir lors des opérations de meulage so...
01602_B_F
2
2 - VÉRIFICATION ET ENTRETIEN DU MATÉRIEL
Les meules doivent faire l'objet de vérifications et de soins perman...
01602_B_F
3
b - Précautions systématiques
– Des extincteurs doivent être positionnés à proximité et toute source inflammab...
01602_B_F
4
II - LE SOUDAGE À L’ARC ÉLECTRIQUE
1 - PRINCIPE DU SOUDAGE
Le soudage manuel à l’arc avec électrodes enrobées ...
01602_B_F
5
Desserte
Raccord
Câbles
Câble de
masse
Positionneur
Volant de réglage
Capots amoviblesGénérateur
(poste de sou...
01602_B_F
6
2 - MISE EN ŒUVRE DU SOUDAGE À L'ARC
L'arrêté du 14 Novembre 1988 fixe les mesures à prendre pour les circuits...
01602_B_F
7
Un générateur ne doit être mis sous tension que lorsque :
- les câbles de soudage, porte-électrode et masse so...
01602_B_F
8
4 - RISQUES D’INTOXICATION - VOIES PULMONAIRES
Les fumées sont formées de gaz et de poussières (alvéolaires) t...
01602_B_F
9
Flexible
Torche
aspirante
Manchon de
protection
Groupe
d'aspiration
Évacuation
Portique pivotant
Poste de soud...
01602_B_F
10
4 - ÉQUIPEMENT DE PROTECTION PENDANT L’OPÉRATION DE SOUDAGE À L'ARC
– Port du casque spécial pour le soudeur....
01602_B_F
11
III - LE SOUDAGE OXY-ACÉTYLÉNIQUE
1 - LES PRINCIPAUX DANGERS DE CE TYPE DE SOUDAGE
Le danger dans ce domaine ...
01602_B_F
12
2 - PRÉCAUTIONS LORS DE LA MISE EN ŒUVRE
Il est interdit :
- de placer des bouteilles à l'intérieur des espac...
01602_B_F
13
3 - OPÉRATION D'OXYCOUPAGE
Les risques d'incendie sont importants compte tenu de la température élevée des pa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

H2 7

357 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
357
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

H2 7

  1. 1. SE TRA - 01602_B_F - Rév. 0 27/06/2005 I - LE MEULAGE............................................................................................................................ 1 1 - Dangers du meulage....................................................................................................................1 2 - Vérification et entretien du matériel..............................................................................................2 3 - Précautions lors de la mise en œuvre..........................................................................................2 II - LE SOUDAGE À L’ARC ÉLECTRIQUE .................................................................................... 4 1 - Principe du soudage.....................................................................................................................4 2 - Mise en œuvre du soudage à l’arc...............................................................................................6 3 - Dangers du soudage à l’arc pour l’être humain - Protections ......................................................7 5 - Risques d’intoxication - Voies pulmonaires..................................................................................8 5 - Équipement de protection pendant l’opération de soudage à l’arc ............................................10 III - LE SOUDAGE OXY-ACÉTYLÉNIQUE....................................................................................11 1 - Les principaux dangers de ce type de soudage.........................................................................11 2 - Précautions lors de la mise en œuvre........................................................................................12 3 - Opération d’oxycoupage ............................................................................................................13 HH22--77SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX TRAVAUX DE MEULAGE - SOUDAGE Sécurité dans les Opérations  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Ce document comporte 14 pages Ingénieurs en Sécurité Industrielle
  2. 2. 01602_B_F 1 I - LE MEULAGE 1 - DANGERS DU MEULAGE Les accidents susceptibles de survenir lors des opérations de meulage sont essentiellement dus : - à l'éclatement de la meule - au contact fortuit avec la meule en rotation - à l'inhalation des poussières - à la projection des particules abrasives ou incandescentes (risques de brûlures ou d’explosion) Carter de protection Gâchette de sécurité Manche Raccords externes Air DSEC1508A Détails d’une meule DSEC1509A Projection de particules incandescentes HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  3. 3. 01602_B_F 2 2 - VÉRIFICATION ET ENTRETIEN DU MATÉRIEL Les meules doivent faire l'objet de vérifications et de soins permanents : - la vitesse de rotation de l'arbre porte meule sera fonction de la nature de l'agglomérat et des dimensions de la meule à utiliser. En aucun cas la vitesse périphérique ne doit dépasser la vitesse d'emploi donnée par le constructeur - les machines à meule fixe doivent être protégées par des carters enveloppants - les meules portatives ne doivent subir aucun choc, elle doivent être munies d'un crochet de suspension ou d'un dispositif permettant de les reposer - les manettes de maintien en service doivent être du type "homme mort" - le stockage et l’utilisation des meules sont très importants : • manipuler les meules avec soin et éviter les chocs • sonner les meules pour déceler les fissures • ranger les meules avec soin dans les casiers appropriés dans un local sec et aéré • utiliser les meules par ordre d'ancienneté et les choisir en fonction du travail à effectuer (tronçonnage, ébarbage) L'entretien des meules est une affaire de spécialiste, il est généralement effectué à l'atelier mécanique par le spécialiste outillage. 3 - PRÉCAUTIONS LORS DE LA MISE EN ŒUVRE a - Équipements de protection individuelle – Porter les équipements de protection individuelle : masque facial, masque anti-poussières, gants, combinaison pour couvrir les jambes, chaussures de sécurité, casque antibruit ou bouchons d’oreilles, lunettes de protection adéquates (les lunettes de circulation ne sont pas suffisantes). Bouchons d'oreille Masque facial Gants Combinaison Chaussure/Bottes de sécurité Zone dégagée de matériaux combustibles Masque poussière Porter des protections auditives Porter des gants de sécurité Porter un masque anti- poussière Porter des lunettes de protections adéquates DSEC1510A HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  4. 4. 01602_B_F 3 b - Précautions systématiques – Des extincteurs doivent être positionnés à proximité et toute source inflammable absente de la zone de travail pour éviter le risque d’incendie. – Les pièces à travailler doivent être solidement immobilisées. – Pour arrêter la machine, attendre l’arrêt complet du disque avant de reposer la meuleuse. – Ne pas poser de meuleuse ou de disque sur le sol pour éviter de l’endommager. – Avant tout travail, faire tourner la meuleuse à vide pendant 30 secondes environ et s’assurer qu’elle ne vibre pas et que le disque tourne rond. DSEC1531A Il est associé à un permis de travail Il détermine les consignes particulières de sécurité Il impose les consignes particulières de sécurité Avant tout démarrage du travail, il doit être signé par les responsables DEPF BACHAGE D'INSTALLATION CONTRÔLE D'EXPLOSIVITÉ AVANT ET PENDANT LES TRAVAUX PLATRAGE D'ÉGOUT ÉCRAN DE PROTECTION BALISAGE SURVEILLANT AVEC EXTINCTEUR Exemple de protections Ne pas oublier de consigner la meule portative utilisée sur les chantiers pour le changement du disque (fermeture du robinet d’arrêt sur l’alimentation en air, débranchement, …). HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  5. 5. 01602_B_F 4 II - LE SOUDAGE À L’ARC ÉLECTRIQUE 1 - PRINCIPE DU SOUDAGE Le soudage manuel à l’arc avec électrodes enrobées permet d’assembler des éléments ou des pièces métalliques au moyen de cordon de soudure. L’énergie nécessaire à la fusion du métal est fournie par un arc électrique jaillissant entre les pièces à souder et une électrode fusible fournissant le métal d’apport. U2 U0 U2 U0 Porte-électrode isolé Électrode enrobée consommable Connecteur de piècePièce à assembler Conducteur (isolé) de retour Conducteur (isolé) de soudage Générateur de courant de soudage DSEC1530A Circuit de soudage DSEC1529A Groupe portatif Groupe mobile Exemples de générateur de courant de soudage HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  6. 6. 01602_B_F 5 Desserte Raccord Câbles Câble de masse Positionneur Volant de réglage Capots amoviblesGénérateur (poste de soudage) Ventilateur Branchement Terre Appareil de coupure (interrupteur) Borne de couplage Prise de masse Pince porte électrode ou pistolet de soudage Électrode Pièce à souder Massesmétalliquesvoisines dupostedetravaildusoudeur DSEC1164B Détails d’un poste de soudage à l’arc Il est formellement interdit : - de déplacer un générateur en tirant sur les câbles - de modifier le réglage d'un générateur lorsque l'arc jaillit - d'utiliser des câbles épissurés. Les raccords doivent être réalisés au moyen de prolongateurs isolés et verrouillables HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  7. 7. 01602_B_F 6 2 - MISE EN ŒUVRE DU SOUDAGE À L'ARC L'arrêté du 14 Novembre 1988 fixe les mesures à prendre pour les circuits électriques mis en œuvre dans le soudage électrique à l'arc et dans les techniques connexes : alimentation, isolation, mise à la terre, conception et utilisation des porte-électrodes. De plus des mesures spéciales doivent être prises lors des travaux à l'intérieur des enceintes conductrices exiguës, concernant : l'équipement du travailleur, la tension à vide, l'isolation minimale du porte-électrode, la protection de l'alimentation, la source de courant à l'extérieur de l'enceinte. Les générateurs doivent être mis à la terre avant branchement sur le réseau. Câble de masse Câble de masse Câble de masse Ressort Ressort Pièce à souder DSEC1165B Il y a risque d’échauffement de la prise de masse en cas de contact défectueux. La prise de masse doit donc être spécialement étudiée pour bien se fixer sur la pièce. Dans le cas où la liaison à la pièce est réalisée à l'aide d'un écrou, le câble doit comporter une cosse, en particulier s'il s'agit d'un conducteur toronné. Dans le cas exceptionnel où la réglementation admet l'introduction de l'appareil de soudage dans une enceinte conductrice (cuve, chaudière, réservoir, ballast,…), la prise de masse doit être soudée. HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  8. 8. 01602_B_F 7 Un générateur ne doit être mis sous tension que lorsque : - les câbles de soudage, porte-électrode et masse sont branchés - la mise à la terre du poste est effective Un générateur inutilisé ne doit pas être laissé sous tension. 3 - DANGERS DU SOUDAGE À L’ARC POUR L’ÊTRE HUMAIN - PROTECTIONS Le soudage à l'arc expose le corps humain à un certain nombre de risques qu’il importe de faire connaître aux utilisateurs. Chaque zone du corps encourt des risques particuliers. Il faut en connaître les causes afin de choisir au mieux les moyens de protection. INFLAMMATION DE LA CORNÉE ET DE LA CONJONCTIVITE par les rayons ultraviolets de l'arc électrique BRÛLURES par projection de particules incandescentes et contact avec des pièces chaudes Coupures lors de la manipulation des pièces ÉLECTRISATION/ÉLECTROCUTION par contact de deux parties du corps avec des points présentant une différence de potentiel dangereuse, permettant le passage du courant à travers le corps ÉBLOUISSEMENT, LÉSION DE LA RÉTINE par les rayons visibles intenses de l'arc électrique CATARACTE par les rayons infrarouges dûs à l'arc électrique LÉSION DE LA CORNÉE par projection de métal — en cours de soudage — lors du piquage du laitier INTOXICATION — par les gaz toxiques — par les fumées de soudage NON OUI DSEC1166B Dangers du soudage à l’arc HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  9. 9. 01602_B_F 8 4 - RISQUES D’INTOXICATION - VOIES PULMONAIRES Les fumées sont formées de gaz et de poussières (alvéolaires) tels que présentés sur le tableau suivant qui donne les différentes catégories de toxiques classés en fonction des principales affections qu'ils peuvent engendrer. Fumées de soudage Poussières Silice amorphe Fer Étain Poussières réputées de surcharge Poussières fibrogènes Entraînant des pneumoconioses Poussières entraînant la bérylliose À potentialité cancérogène Irritants pulmonaires Inhibiteurs d'hématose Chrome (VI) Nickel Béryllium Ozone Dioxyde d'azote (NO2) Oxyde de carbone Monoxyde d'azote (NO) Cobalt Béryllium Aluminium Antimoine Baryum Béryllium Cadmium Chrome Cuivre Fluorures Magnésium Manganèse Molybdène Nickel Plomb Titane Vanadium Zinc Zirconium Irritantes Toxiques Allergisantes Gaz DSEC1162A Les fumées produites par le soudage à l’arc doivent être évacuées : - en atelier par captage localisé ou à la source à l’aide d’une torche aspirante - à l’intérieur de capacité, une ventilation ou une aspiration des fumées doit être mise en place DSEC1163B Exemple de captage localisé HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  10. 10. 01602_B_F 9 Flexible Torche aspirante Manchon de protection Groupe d'aspiration Évacuation Portique pivotant Poste de soudage et dévidoir électrode fil Réglages des débits Gaz protecteur Collecteur de rejet DSEC1511A Exemple de captage à la source La norme NF A 81-040 établit une classification des produits d'apport (figurant sur l'emballage des électrodes) s'exprimant par : - une lettre (A ou B) représentant la production de poussières : A : si ≤ 4 mg/m3 B : si > 4 mg/m3 (Rappel législation : < 5 mg/m3) - un chiffre (1 à 4) correspondant au débit d'émissions des fumées : 1 si débit > 120 g/h 2 si 60 < débit ≤ 120 g/h 3 si 30 < débit ≤ 60 g/h 4 si débit ≤ 30 g/h Penser aux risque d’anoxie (manque d’oxygène), dans une capacité, lors de l’utilisation de soudage sous atmosphère inerte (argon par exemple). HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  11. 11. 01602_B_F 10 4 - ÉQUIPEMENT DE PROTECTION PENDANT L’OPÉRATION DE SOUDAGE À L'ARC – Port du casque spécial pour le soudeur. – Port de lunettes noires pour l'aide. – Port de gants à manchettes longues et vêtements boutonnés. – Port d'un tablier en cuir ou en tissus ignifugé. – Port de lunettes à coques latérales pendant le piquage du laitier. – Toutes les personnes se trouvant dans une zone de soudage à l'arc doivent être protégées des radiations de l'arc (écrans). DSEC1532A Soudeur équipé, au travail HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  12. 12. 01602_B_F 11 III - LE SOUDAGE OXY-ACÉTYLÉNIQUE 1 - LES PRINCIPAUX DANGERS DE CE TYPE DE SOUDAGE Le danger dans ce domaine est surtout représenté par les différents types de bouteilles : OXYGÈNE - couleur de l'ogive : Blanche AZOTE - couleur de l'ogive : Noire AIR - couleur de l'ogive : Noire + bandes blanches ACÉTYLÈNE - couleur de l'ogive : Marron HYDROGÈNE - couleur de l'ogive : Rouge ARGON - couleur de l'ogive : Jaune La confusion entre les bouteilles oxygène et air est grave et ne jamais utiliser d'oxygène en remplacement d'air. Les bouteilles doivent être manipulées avec précaution, elles ne seront utilisées debout que si elles sont solidement fixées. L'utilisation normale est : bouteille légèrement inclinée, robinet en haut et sur un chariot. Le stockage au soleil ou près d'une source de chaleur est à prohiber. Les tuyaux doivent toujours être en bon état, il est interdit de les intervertir. L’acétylène est un gaz instable et largement imprévisible. Dans certains cas, l’inflammation de l’acétylène est intérieure aux bouteilles et peut résulter d’un retour de flammes de chalumeau. Le processus de décomposition peut alors conduire à une explosion. Les robinets doivent être en bon état et les tuyaux munis de clapets au départ de la bouteille et au chalumeau. DSEC1512A Exemple de bouteilles pour soudage Exemple de supportage Si les bouteilles d’acétylène sont prises dans un incendie, il faut immédiatement essayer de les refroidir, avec de l’eau par exemple, afin d’éviter la décomposition et donc l’explosion. HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  13. 13. 01602_B_F 12 2 - PRÉCAUTIONS LORS DE LA MISE EN ŒUVRE Il est interdit : - de placer des bouteilles à l'intérieur des espaces confinés ou sur les structures - de graisser les robinets - d'utiliser des fûts pleins ou vides comme support de travail - d'interposer des raccords autres que ceux prévus à cet usage - d'utiliser une flamme pour rechercher la fuite - de purger la bouteille O2 avant détendeur - de démonter ou de tenter de resserrer les garnitures d'une bouteille de gaz - de réchauffer à la flamme ou à la vapeur des détendeurs givrés par le froid - d'accrocher un chalumeau allumé à une bouteille - d'utiliser un briquet à gaz pour l'allumage - d'utiliser des éléments en cuivre sur l'acétylène - d’utiliser d’azote en atmosphère confiné Comme pour le soudage à l'arc, il est nécessaire d'évacuer les fumées provenant du métal de base, du métal d'apport, du revêtement des pièces à souder ou des flux de brasage. Aspiration des fumées au point d'émission Refoulement air pollué Ventilateur Bouteilles à soudure placées sous abri hors des chocs, chutes d'objet ,… Bouteilles d'air comprimé Surveillant compétent en attente avec moyens de protection et d'alerte Extincteur attaché Éclairage très basse tension Masque avec apport d'air frais si besoin Air frais Air Chalumeau allumé à l'extérieur du ballon Joint plein Joint plein Joint plein Joint plein DSEC1146B Vers zone sécurisée Soudage dans une capacité L'équipement de protection pour le soudage oxy-acétylénique se compose essentiellement de : - tablier, veste, gants (cuir) difficilement combustibles et non souillés de graisse - lunettes à coque avec verres teintés Lors de travaux dans des capacités, allumer le chalumeau à l'extérieur de l'enceinte. HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training
  14. 14. 01602_B_F 13 3 - OPÉRATION D'OXYCOUPAGE Les risques d'incendie sont importants compte tenu de la température élevée des particules de matériaux projetées et les précautions qui s’imposent doivent être prises (bâches de protection, arrosage de points de chute des particules incandescentes, …). Le claquement d’un chalumeau disperse à une grande distance des particules métalliques à haute température qui peuvent provoquer un incendie. Les chutes d’électrodes entraînent le même risque. 2,10 m 3,30 à 5,95 4,20 à 7,80 5,80 à 10,20 DSEC1513A Portée des projections de particules métalliques à haute température en fonction de la hauteur de l’ouvrage et de la pression de l’oxygène de coupe HH 22--77  2005 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

×