Production de l'énergie éolienne

1 782 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 782
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
128
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Production de l'énergie éolienne

  1. 1. Université ABDELMALEK ESSADI Faculté des Sciences Tétouan Réalisé par: Encadré par:  BENHLIMA Sihame HANI Achraf Mr. Jaouad DIOURI Année universitaire : 2010/2011 17/06/2011
  2. 2. Plan • • • • • • • • • • Introduction Historique Définition de l’énergie éolienne Principaux composants d’une éolienne Les différents types d’éoliennes Fonctionnement d’une éolienne Energie cinétique du vent (loi de Betz) Conversion en énergie mécanique Conversion électromagnétique Conclusion
  3. 3. Introduction
  4. 4. Historique Irrigation Moudre des céréales Pompage de l’eau •Production de l’énergie électrique •1er moulin à vent Dès l’an 600 AVJC en Perse •1891: 1er aérogénérateur Danemark •1920: Bipale 20m de diamètre France •1941: Bipale de 1,25 KW USA •1950/1960: Tripale D 30m 800 KW Tripale D 35m 800 MW •1985: Près de 400 MW Californie Wind-rush californien
  5. 5. Définition de l’énergie éolienne
  6. 6. Qu’est-ce que l’énergie éolienne? L'énergie cinétique contenue dans les déplacements de masses d'air est appelée ÉNERGIE ÉOLIENNE
  7. 7. Conversion de l’énergie cinétique du vent
  8. 8. Principaux composants d’une éolienne Eolienne industrielle MM92, du constructeur Repower.
  9. 9. Les différents types d’éoliennes Eolienne à axe vertical •Génératrice pouvant placée au sol •Moins d’encombrement •Intégrable au bâtiment •Rendement moins important Eoliennes à axe horizontal •Moins de contraintes mécaniques •Coût moins important •Efficacité très élevé •Dimensions : 10*3*4 m
  10. 10. Fonctionnement d’une éolienne
  11. 11. Loi théorique de Betz Cp Pm Pmt 1 1 2 Pm : Puissance extraite par le rotor éolien Pmt : Puissance théorique maximale extractible d'un vent non perturbé Cp : Coefficient de puissance de l'éolienne λ : Vitesse relative de l'éolienne Coefficient de puissance 2
  12. 12. Coefficient de puissance pour différents types d'éoliennes
  13. 13. Conversion d’énergie Puissance disponible sur l’arbre de la génératrice : Pm 1 Cp ( ) 2 2 3 1 R V ; avec R KV1 2 V1,V2 : Vitesse du vent en amont et en aval de l'éolienne R : Rayon de l’aérogénérateur 3 ρ : densité de l'air 1,225 kg.m Pm : Puissance extraite par le rotor éolien Cp : Coefficient de puissance de l'éolienne λ : Vitesse relative de l'éolienne K: Coefficient du multiplicateur Ω 1,Ω2 : Vitesse de rotation de l'éolienne respectivement avant et après le multiplicateur
  14. 14. Puissance théorique disponible pour un type d'éolienne
  15. 15. Production optimale d’énergie Fonctionnement de l'éolienne à Cp max. quelle que soit la vitesse du vent : Cp=Cp max pour = opt opt R opt .v ( zone II )
  16. 16. Nécessité de la partie électronique de puissance La génératrice fournit alors de l'énergie électrique à fréquence variable et il est nécessaire d'ajouter une interface d'électronique de puissance entre celle-ci et le réseau (Figure). Cette interface est classiquement constituée de deux convertisseurs (un redresseur et un onduleur) connectés par l'intermédiaire d'un étage à tension continue. interface d'électronique de puissance
  17. 17. Conversion électromécanique machine asynchrone Génératrice asynchrone
  18. 18. Conversion électromécanique machine asynchrone Pour avoir un générateur, il faut que le rotor tourne plus vite que le champ magnétique tournant. g=(ns-n)/ns Cas limites : Au synchronisme ns=n donc g=0 lorsque la vitesse dépasse la vitesse de synchronisme n +∞ et g -∞ N sera en avance par rapport à ns car le rotor est entrainé par un moteur d’entrainement n˃n donc g˃0. s Pour assurer un fonctionnement stable, la génératrice devra garder une vitesse comprise entre 1500 et 1600 tr/min
  19. 19. Conversion électromécanique machine asynchrone MAS à cage directement reliée au réseau Consommateur d’énergie réactive globale au réseau. détériore le facteur de puissance Le facteur de puissance peut être améliorer par l’adjonction de capacités.
  20. 20. Conversion électromécanique machine asynchrone Machine asynchrone à double stator Un stator de faible puissance à grand nombre de paires de pôles pour les petites vitesses de vent. Un stator de forte puissance à faible nombre de paires de pôles permettant de fonctionner aux vitesses de vent élevées.
  21. 21. Conversion électromécanique machine asynchrone Machine asynchrone à double alimentation type "brushless" bobinages est directement connecté au réseau et est destiné au transfert de puissance. Le second bobinage, dont la section des conducteurs est moins élevée, permet de faire varier les courants d'excitation de la machine.
  22. 22. Conversion électromécanique machines à structures spéciales MS à aimants permanents discoïde Machine à réluctance variable excitée par des courants statoriques triphasés Machine à réluctance variable non-excitée
  23. 23. CONCLUSION
  24. 24. bibliographie http://membres.multimania.fr/kromm/asynchrone.html http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/05/47/78/PDF/These_Frederic_POITIERS.pdf http://www.energieplus-lesite.be/energieplus/page_16660.htm http://tpeperrineolienne.free.fr/index-1.html http://www.energiepropre.net/eolien.htm#top

×