SlideShare une entreprise Scribd logo

Td3 pg2-corrige

1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
1
Partie I:Révision&Compréhension
Activité 1:Conceptsclés&Lexique
1. Explicitez en vos propres termes les notions suivantes : (voir cours et lexique)
a. Solvabilité : capacité de l’entreprise à honorer ses dettes exigibles (remboursement d’emprunts,
règlement fournisseurs, etc.)
b. Dépréciation monétaire : cours, diapo 14
c. Coût du capital ; voir lexique
d. BFR : voir lexique + cours, diapo 10
e. Fond propres : voir lexique
f. Capacité d’autofinancement : voir lexique
2. Trois affirmations, parmi les quatre suivantes, sont erronées. Lesquelles ? Corrigez-les.
a. La rentabilité se mesure en rapportant les bénéfices d’une entreprise au chiffre d’affaire.
La rentabilité se mesure en rapportant les bénéfices d’une entreprise aux capitaux propres.
b. Les fonds propres constituent la valeur comptable nette du patrimoine de l’entreprise. Juste.
c. Quand une entreprise accorde des crédits à ses clients sur des délais plus longs que ceux des crédits que
lui accordent ses fournisseurs, son fond de roulement est élevé.
Quand une entreprise accorde des crédits à ses clients sur des délais plus longs que ceux des crédits que
lui accordent ses fournisseurs, son besoin en fond de roulement est élevé.
d. Pour être solvable, une entreprise doit pouvoir couvrir ses engagements financiers par ses fonds
propres.
Pour être solvable, une entreprise doit pouvoir couvrir ses engagements financiers par sa trésorerie
prévisionnelle.
Activité 2:Réflexion,compréhensionetrévision
1. Quelles sont les éléments qui constituent la valeur de l’entreprise ? Comment la fonction financière peut-
elle contribuer à maximiser cette valeur? Cours diapo 4 : ses richesses accumulée soit son patrimoine + ses
revenus futurs (bénéfices attendus). La FF contribue à la maximisation de la valeur de l’entreprise
notamment pas des choix d’investissement appropriés : en engageant l’entreprise dans des projets rentables
sur le long terme.
2. Quels sont les différents risques financiers que l’entreprise peut affronter ? Quelle est la mission de la
fonction financière par rapport à ces risques ? Voir cours diapos 7 et 8 pour les 4 types de risques. La
mission de la FF ‘est pas d’annuler ces risque, ni de les minimiser, mais de les maîtriser, c'est-à-dire de les
connaitre, de les prévoir et d’amener les décideurs à agir en connaissance de cause.
Niveau d’étude 1ère
année LAG
Année Universitaire 2013- 2014
Module PRINCIPES DE GESTION II
Thème La fonction financière
TRAVAUX DIRIGES
Série n°3 - Corrigée
2
3. Quels sont les objectifs contradictoires que la fonction financière essaye de concilier ? Pourquoi sont-ils
contradictoires ? Cours, diapo 5 :
 Rentabilité à court terme et à Long terme : Contradictoires parce que générer une rentabilité à Long
Terme présuppose d’investir régulièrement sur des projets porteurs ce qui affecte la rentabilité à CT.
 Rentabilité élevée et risque faible : Contradictoires parce que les projets les moins risqués sont
souvent les moins rentables et inversement.
4. Pourquoi l’investissement est-il une décision stratégique ? Cours, diapo 12 (choix irréversible, engage
l’entreprise sur le LT, nécessite des fonds importants, affecte la rentabilité de l’entreprise, son endettement,
etc.)
5. Expliquez le lien entre le risque d’exploitation et la notion d’économie d’échelle.
Le risque d’exploitation est lié à la part des couts fixes dans le prix de revient. Plus cette dernière est élevée
plus les bénéfices seront aléatoires et variables, car très dépendants des volumes de vente, eux même
incertains. Les économies d’échelle décrivent la baisse de la part des coûts fixes dans le prix de revient
grâce à des échelles de production importantes. On peut dire donc que les économies d’échelles si elles se
produisent baissent le risque d‘exploitation.
6. Pourquoi un endettement élevé est-il un risque pour l’entreprise ? Cours diapo 7 et 11
L’endettement élevé a deux conséquences : des charges financières élevées (remboursement du principal
et versement d’agios) et un risque de perte d’autonomie (la banque peut interférer dans la gestion de
l’entreprise si celle-ci a des difficultés à rembourser). L’endettement affecte donc la rentabilité de
l’entreprise (charges), crée un risque de perte d’autonomie, de perte de moyens de production (saisie et
vente des biens hypothéqués) et d’insolvabilité (pouvant entrainer la mise en faillite).
PartieII:Applications
Activité1:Actualisation&Capitalisation
En considérant un taux d’intérêt de 10%, calculez :
1. la somme des valeurs actuelles de ces flux monétaires au début de la première année ;
2. la somme des capitalisations de ces flux monétaires à la fin de la 5ème
année.
Année 1 2 3 4 5
Fluxmonétaires 1 000 DT 1 200 DT 1 500 DT 1 700 DT 2 000 DT
1. V0=1000(1,1)-1
+1200(1,1)-2
+1500(1,1)-3
+1700(1,1)-4
+2000(1,1)-5
=5430,725
2. V5= 1000(1,1)4+..........+2000 = 8746,300
Activité2:VANetIP
Soit un projet d’investissement de 10.000 Dt permettant d’obtenir des cash-flows de :
 Année 1 : 3.000 Dt
 Année 2 : 4.000 Dt
3
 Année 3 : 5.000 Dt
 Année 4 : 2.000 Dt
Le taux d’actualisation est de 10%.
1) Calculez la VAN.
2) Calculez l’IP ?
Corrigé :
1) La VAN est :
𝑉𝐴𝑁 = −𝐷0 + (∑ 𝐶𝐹 × (1 + 𝑟)−𝑛
𝑛
𝑖=1
)
𝑉𝐴𝑁 = −10.000 + (3.000 × (1 + 0,1)−1) + (4.000 × (1 + 0,1)−2) + (5.000 × (1 + 0,1)−3)
+ (2.000 × (1 + 0,1)−4)
𝑉𝐴𝑁 = −10.000 + 11.155,66
𝑉𝐴𝑁 = 1.155,66
2) L’IP est :
𝐼𝑃 = 1 +
𝑉𝐴𝑁
𝐷0
𝐼𝑃 = 1 +
1.155,66
10.000
𝐼𝑃 = 1,115566
Activité3:VAN,TRI
Un investissement « X » de 150.000 Dt dont la durée économique est de 4 ans, permet d’obtenir les
cash-flows suivants :
 Année 1 : 40.000 Dt
 Année 2 : 70.000 Dt
 Année 3 : 80.000 Dt
 Année 4 : 60.000 Dt
Le taux d’actualisation est de 13%.
1) Calculez la VAN du projet.
2) Le projet est-il acceptable à un taux de 20% ?
3) Détermine le TRI de l’investissement.
4
Corrigé :
1) La VAN du projet est :
𝑉𝐴𝑁 = −𝐷0 + (∑ 𝐶𝐹 × (1 + 𝑟)−𝑛
𝑛
𝑖=1
)
𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + (40.000 × (1 + 0,13)−1) + (70.000 × (1 + 0,13)−2) + (80.000 × (1 + 0,13)−3)
+ (60.000 × (1 + 0,13)−4)
𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + 182.461,63
𝑉𝐴𝑁 = 32.461,63
 Le projet est donc rentable.
2) Le projet est-il acceptable à un taux de 20% ?
𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + (40.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−1) + (70.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−2) + (80.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−3)
+ (60.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−4)
𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + 157.175,92
𝑉𝐴𝑁 = 7.175,92
 Le projet est rentable à 20%.
3) On calcule TRI par interpolation linéaire:
On calcule VAN au taux de 23%.
𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + (40.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−1) + (70.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−2) + (80.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−3)
+ (60.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−4)
𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + 147.993,6
𝑉𝐴𝑁 = −2006,4
20% + 7.175
X 0
23% - 2006
𝑋 − 20
23 − 20
=
−7.175
−9.181
𝑋 =
(−7.175) × 3
−9.181
+ 20
𝑋 = 22,34%
5
C’est le taux pour lequel la VAN est nulle. Pour que le projet soit acceptable, il faut que le taux de
rentabilité minimum exigé par l’investisseur soit supérieur à 22,34%.
Activité4:Cashflow,VAN,IP
L’analyse d’un projet d’investissement comporte :
 Des dépenses d’investissement de 1.000 Dt engagé en totalité à la date « 0 » et amortissable en linéaire
sur 5 ans.
 Une variation de BFR négligeable.
 Un chiffre d’affaires :
o Année 1 : 1.000 Dt
o Année 2 : 1.100 Dt
o Année 3 : 1.210 Dt
o Année 4 : 1.331 Dt
o Année 5 : 1.464 Dt
 Des charges Variables de 60% du chiffre d’affaires.
 Des charges fixes évaluées à 200 Dt hors amortissement.
 Une valeur résiduelle égale à 12,24 nette d’impôt.
 Un taux de rentabilité minimum exigé de 10%.
 Un taux d’impôt de 30%.
1) Déterminez les cash-flows.
2) Calculez la VAN et l’IP du projet.
Corrigé :
Éléments 1 2 3 4 5
Chiffre d’affaire
Charges fixes
Charges variables
Amortissement
1.000
200
600
200
1.100
200
660
200
1.210
200
726
200
1.331
200
798,6
200
1.464
200
878,4
200
Résultat avant l’impôt
- Impôt sur la société (IS)
0
0
40
12
84
25,2
132,6
39,72
185,6
55,68
Résultat net 0 28 58,8 92,68 129,92
Cash-flows 200 228 258,8 292,68 329,92
Cash-flows (5ème année) = 329,92 + 12,24 = 342,16
𝑉𝐴𝑁 = −𝐷0 + (∑ 𝐶𝐹 × (1 + 𝑟)−𝑛
𝑛
𝑖=1
)
𝑉𝐴𝑁 = −1.000 + (200 × (1 + 0,1)−1) + (228 × (1 + 0,1)−2) + (258,8 × (1 + 0,1)−3)
+ (292,68 × (1 + 0,1)−4) + (342,16 × (1 + 0,1)−5)
𝑉𝐴𝑁 = −22,95
6
𝐼. 𝑃 = 0,97
 Donc le projet n’est pas rentable parce qu’un dinar investi nous fait perdre 0,97 Dt.
Activité5:Choixd’investissement
La société GAMMA envisage de produire des enregistreurs de DVD. Le montant à investir est de 500 000 DT. Cet
investissement sera amorti linéairement sur 5 ans (qui constituent la durée de vie du projet) et sa valeur résiduelle
sera nulle. La société prévoit de produire 10000 enregistreurs par an. Le prix de vente unitaire sera de 110 DT et le
coût variable unitaire est de 70 DT. Les frais fixes autres que l'amortissement sont de 200 000 DT. Sachant que la
société est imposée à un taux de 35% et que le coût du capital de l'entreprise est de 12%, on demande de:
1. CalculerlaVANetleTRIduprojet.
2. QuelledécisiondevraitprendrelasociétéGAMMA?
Remarques LesCash-flows correspondentàlanotiondegains(G)utiliséeauniveaudesformulesducours
OnretiendralaformulesuivantepourcalculerlesCash-flows:CF= (1-T) x (R-D) + T x A
T étant le taux d’imposition, R les revenus, D les dépenses et A les amortissements.
Oncalculd'abordleCFannuel
CF=(1-T)(R-D)+TA=0,65(1100000-700000-200000)+0,35*100000=165000
(a)VAN=-500000+165000*1-(1,12)-5/0,12=94788,073
(b)PourcalculerleTRI,onessayedecalculerlaVANavecuntauxd'actualisationde20%,cequidonne:
K=12% K=20%
VAN 94788,073 -6548,977
TRI=12%+8%(94788,073-0/94788,073-(-6548,977)=19,4%
Leprojetestrentable.Eneffet, laVANest positive etleTRIestsupérieuraucoutducapital(12%)
Activité3:Choixd’investissement
 Un projet d’investissement présente les caractéristiques suivantes :
 Capital investi : 1 000 000 DT de matériels amortissables linéairement en 5ans ;
 Durée de vie 5ans ;
 Valeur résiduelle, nette d’impôt, au terme des 5ans : 30 000 DT
Les prévisions d'exploitation sont fournies ci-dessous:
Années 1 De 2 à 5
Chiffred’affairesHTenmilliersdeDT 1 000 1 100
Charges variablesenmilliersdeDT 300 450
Charges fixes(horsamortissements)enmilliersdeDT 310 340
1. Calculezlescash-flowsnetsattendusduprojet(tauxd’imposition:35%)
2. CalculezlaVANautauxde9% ainsiquel’indicederentabilité

Recommandé

série d'exercices décisions financières et choix d'investissement
série d'exercices décisions financières et choix d'investissementsérie d'exercices décisions financières et choix d'investissement
série d'exercices décisions financières et choix d'investissementLotfi TALEB, ESSECT
 
Exercices gestion financière et choix d’investissement en avenir certain
Exercices gestion financière et choix d’investissement en avenir certain Exercices gestion financière et choix d’investissement en avenir certain
Exercices gestion financière et choix d’investissement en avenir certain Lotfi TALEB, ESSECT
 
Choix des investissements en avenir incertain
Choix des investissements en avenir incertainChoix des investissements en avenir incertain
Choix des investissements en avenir incertainLotfi TALEB, ESSECT
 
Choix des investissements exercice + corrigé
Choix des investissements exercice + corrigéChoix des investissements exercice + corrigé
Choix des investissements exercice + corrigéMehdi Bensalim
 
série d'exercices structure financière et coût de capital
série d'exercices structure financière et coût de capitalsérie d'exercices structure financière et coût de capital
série d'exercices structure financière et coût de capitalLotfi TALEB, ESSECT
 
choix investissement
choix investissementchoix investissement
choix investissementMejdoubi Amal
 
6 investissement choix-d_investissement
6 investissement choix-d_investissement6 investissement choix-d_investissement
6 investissement choix-d_investissementBassem Jallouli
 
Exercice d'application des choix d'investissement
Exercice d'application des choix d'investissement Exercice d'application des choix d'investissement
Exercice d'application des choix d'investissement Hajar EL GUERI
 

Contenu connexe

Tendances

Exercices corrigés
Exercices corrigésExercices corrigés
Exercices corrigéshadhoum
 
Exercices de Gestion Financière
Exercices de Gestion Financière Exercices de Gestion Financière
Exercices de Gestion Financière Lotfi TALEB, ESSECT
 
Passage du résultat comptable au résultat fiscal
Passage du résultat comptable au résultat fiscalPassage du résultat comptable au résultat fiscal
Passage du résultat comptable au résultat fiscalAllaeddine Makhlouk
 
Master CCA : Cas de synthèse n 1
Master CCA : Cas de synthèse n 1Master CCA : Cas de synthèse n 1
Master CCA : Cas de synthèse n 1Lotfi TALEB, ESSECT
 
Cours analyse-financière- Passage de Bilan Comptable au bilan Financier semes...
Cours analyse-financière- Passage de Bilan Comptable au bilan Financier semes...Cours analyse-financière- Passage de Bilan Comptable au bilan Financier semes...
Cours analyse-financière- Passage de Bilan Comptable au bilan Financier semes...Jamal Yasser
 
Exercices corrigés de mathématiques financières
Exercices corrigés de mathématiques financièresExercices corrigés de mathématiques financières
Exercices corrigés de mathématiques financièreseri8p7f4ku
 
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corrigesCours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corrigesHabiba MEZYANI
 
Comptabilite generale exercices et corriges 1
Comptabilite generale exercices et corriges 1Comptabilite generale exercices et corriges 1
Comptabilite generale exercices et corriges 1sousoukayna
 
Gestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'actionGestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'actionHicham Talbi
 
choix des investissements en avenir certain.
 choix des investissements en avenir certain. choix des investissements en avenir certain.
choix des investissements en avenir certain.Lotfi TALEB, ESSECT
 
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exerciceCours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exerciceAllaeddine Makhlouk
 
Comptabilite generale exercices et corriges 2
Comptabilite generale exercices et corriges 2Comptabilite generale exercices et corriges 2
Comptabilite generale exercices et corriges 2Tanger Outlets
 
Chapitre 5: Le tableau de financement
Chapitre 5: Le tableau de financement Chapitre 5: Le tableau de financement
Chapitre 5: Le tableau de financement Lotfi TALEB, ESSECT
 
Comptabilité générale s2_provisions
Comptabilité générale s2_provisionsComptabilité générale s2_provisions
Comptabilité générale s2_provisionsPolycope Fsjest
 
Comptabilité des societes ch1 cas de l actionnaire défaillant (s4) mr. mazzine
Comptabilité des societes ch1 cas de l actionnaire défaillant (s4) mr. mazzineComptabilité des societes ch1 cas de l actionnaire défaillant (s4) mr. mazzine
Comptabilité des societes ch1 cas de l actionnaire défaillant (s4) mr. mazzineJamal Yasser
 
l'impot sur le revenu professionnel (Télécharger sur www.coursdefsjes.com)
l'impot sur le revenu professionnel (Télécharger sur www.coursdefsjes.com)l'impot sur le revenu professionnel (Télécharger sur www.coursdefsjes.com)
l'impot sur le revenu professionnel (Télécharger sur www.coursdefsjes.com)cours fsjes
 
Exercices corrigés de la comptabilité des sociétés la constitution des sa
Exercices corrigés de la comptabilité des sociétés la constitution des saExercices corrigés de la comptabilité des sociétés la constitution des sa
Exercices corrigés de la comptabilité des sociétés la constitution des saJamal Yasser
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)穆罕 默德穆罕
 

Tendances (20)

Exercices corrigés
Exercices corrigésExercices corrigés
Exercices corrigés
 
Exercices de Gestion Financière
Exercices de Gestion Financière Exercices de Gestion Financière
Exercices de Gestion Financière
 
Passage du résultat comptable au résultat fiscal
Passage du résultat comptable au résultat fiscalPassage du résultat comptable au résultat fiscal
Passage du résultat comptable au résultat fiscal
 
Master CCA : Cas de synthèse n 1
Master CCA : Cas de synthèse n 1Master CCA : Cas de synthèse n 1
Master CCA : Cas de synthèse n 1
 
Cours analyse-financière- Passage de Bilan Comptable au bilan Financier semes...
Cours analyse-financière- Passage de Bilan Comptable au bilan Financier semes...Cours analyse-financière- Passage de Bilan Comptable au bilan Financier semes...
Cours analyse-financière- Passage de Bilan Comptable au bilan Financier semes...
 
Exercices corrigés de mathématiques financières
Exercices corrigés de mathématiques financièresExercices corrigés de mathématiques financières
Exercices corrigés de mathématiques financières
 
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corrigesCours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
 
Comptabilite generale exercices et corriges 1
Comptabilite generale exercices et corriges 1Comptabilite generale exercices et corriges 1
Comptabilite generale exercices et corriges 1
 
Gestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'actionGestion de portefeuille d'action
Gestion de portefeuille d'action
 
choix des investissements en avenir certain.
 choix des investissements en avenir certain. choix des investissements en avenir certain.
choix des investissements en avenir certain.
 
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exerciceCours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
 
Comptabilite generale exercices et corriges 2
Comptabilite generale exercices et corriges 2Comptabilite generale exercices et corriges 2
Comptabilite generale exercices et corriges 2
 
Chapitre 5: Le tableau de financement
Chapitre 5: Le tableau de financement Chapitre 5: Le tableau de financement
Chapitre 5: Le tableau de financement
 
Comptabilité générale s2_provisions
Comptabilité générale s2_provisionsComptabilité générale s2_provisions
Comptabilité générale s2_provisions
 
Diagnostic financier
Diagnostic financierDiagnostic financier
Diagnostic financier
 
Comptabilité des societes ch1 cas de l actionnaire défaillant (s4) mr. mazzine
Comptabilité des societes ch1 cas de l actionnaire défaillant (s4) mr. mazzineComptabilité des societes ch1 cas de l actionnaire défaillant (s4) mr. mazzine
Comptabilité des societes ch1 cas de l actionnaire défaillant (s4) mr. mazzine
 
l'impot sur le revenu professionnel (Télécharger sur www.coursdefsjes.com)
l'impot sur le revenu professionnel (Télécharger sur www.coursdefsjes.com)l'impot sur le revenu professionnel (Télécharger sur www.coursdefsjes.com)
l'impot sur le revenu professionnel (Télécharger sur www.coursdefsjes.com)
 
Gestion de tresorerie
Gestion de tresorerieGestion de tresorerie
Gestion de tresorerie
 
Exercices corrigés de la comptabilité des sociétés la constitution des sa
Exercices corrigés de la comptabilité des sociétés la constitution des saExercices corrigés de la comptabilité des sociétés la constitution des sa
Exercices corrigés de la comptabilité des sociétés la constitution des sa
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
 

En vedette

Geomarketing Y Atlas Comercial
Geomarketing Y Atlas ComercialGeomarketing Y Atlas Comercial
Geomarketing Y Atlas Comercialguest06f596
 
Ame gallery bas-relief d'antoine mercier -ceci est ma rolex-
Ame gallery bas-relief d'antoine mercier -ceci est ma rolex-Ame gallery bas-relief d'antoine mercier -ceci est ma rolex-
Ame gallery bas-relief d'antoine mercier -ceci est ma rolex-Antoine Mercier-ame
 
Reflex client 2013 cubes architecture
Reflex client 2013 cubes   architectureReflex client 2013 cubes   architecture
Reflex client 2013 cubes architecturekbuleon
 
Conejo Al Estilo De Lorolisto
Conejo Al Estilo De LorolistoConejo Al Estilo De Lorolisto
Conejo Al Estilo De LorolistoIsa Gon
 
Comment améliorer économiquement les services rendus par l’it de votre entrep...
Comment améliorer économiquement les services rendus par l’it de votre entrep...Comment améliorer économiquement les services rendus par l’it de votre entrep...
Comment améliorer économiquement les services rendus par l’it de votre entrep...Patricia NENZI
 
Nevada En Torrejon
Nevada En TorrejonNevada En Torrejon
Nevada En TorrejonIsa Gon
 
Powerpoint carrière
Powerpoint carrièrePowerpoint carrière
Powerpoint carrièrelougau
 
No Renunciare
No RenunciareNo Renunciare
No Renunciarealmapv
 
T=Cnicas Y Ter=Pias Thermae
T=Cnicas Y Ter=Pias ThermaeT=Cnicas Y Ter=Pias Thermae
T=Cnicas Y Ter=Pias ThermaeAcquanews
 

En vedette (20)

La Mujer De Hoy
La Mujer De HoyLa Mujer De Hoy
La Mujer De Hoy
 
Geomarketing Y Atlas Comercial
Geomarketing Y Atlas ComercialGeomarketing Y Atlas Comercial
Geomarketing Y Atlas Comercial
 
CALOR
CALORCALOR
CALOR
 
celebracion dia de computacion
celebracion dia de computacioncelebracion dia de computacion
celebracion dia de computacion
 
Libritos
LibritosLibritos
Libritos
 
Ame gallery bas-relief d'antoine mercier -ceci est ma rolex-
Ame gallery bas-relief d'antoine mercier -ceci est ma rolex-Ame gallery bas-relief d'antoine mercier -ceci est ma rolex-
Ame gallery bas-relief d'antoine mercier -ceci est ma rolex-
 
Urdu 40
Urdu 40Urdu 40
Urdu 40
 
Reflex client 2013 cubes architecture
Reflex client 2013 cubes   architectureReflex client 2013 cubes   architecture
Reflex client 2013 cubes architecture
 
La Garrotxa
La GarrotxaLa Garrotxa
La Garrotxa
 
Monétisation
MonétisationMonétisation
Monétisation
 
[Run Reloaded] Qué hay de nuevo en ASP.NET 4.0 (Eugenio Serrano)
[Run Reloaded] Qué hay de nuevo en ASP.NET 4.0 (Eugenio Serrano)[Run Reloaded] Qué hay de nuevo en ASP.NET 4.0 (Eugenio Serrano)
[Run Reloaded] Qué hay de nuevo en ASP.NET 4.0 (Eugenio Serrano)
 
Conejo Al Estilo De Lorolisto
Conejo Al Estilo De LorolistoConejo Al Estilo De Lorolisto
Conejo Al Estilo De Lorolisto
 
[Andrés Aguiar] Descubriendo patrones de diseño de UX
[Andrés Aguiar] Descubriendo patrones de diseño de UX[Andrés Aguiar] Descubriendo patrones de diseño de UX
[Andrés Aguiar] Descubriendo patrones de diseño de UX
 
[Run Reloaded] Descubriendo la nueva Plataforma Sharepoint 2010 (Fabián Imaz ...
[Run Reloaded] Descubriendo la nueva Plataforma Sharepoint 2010 (Fabián Imaz ...[Run Reloaded] Descubriendo la nueva Plataforma Sharepoint 2010 (Fabián Imaz ...
[Run Reloaded] Descubriendo la nueva Plataforma Sharepoint 2010 (Fabián Imaz ...
 
Comment améliorer économiquement les services rendus par l’it de votre entrep...
Comment améliorer économiquement les services rendus par l’it de votre entrep...Comment améliorer économiquement les services rendus par l’it de votre entrep...
Comment améliorer économiquement les services rendus par l’it de votre entrep...
 
Nevada En Torrejon
Nevada En TorrejonNevada En Torrejon
Nevada En Torrejon
 
Powerpoint carrière
Powerpoint carrièrePowerpoint carrière
Powerpoint carrière
 
No Renunciare
No RenunciareNo Renunciare
No Renunciare
 
[Code Camp 2009] Las novedades de XNA 3.1 (Miguel Laborde)
[Code Camp 2009] Las novedades de XNA 3.1 (Miguel Laborde)[Code Camp 2009] Las novedades de XNA 3.1 (Miguel Laborde)
[Code Camp 2009] Las novedades de XNA 3.1 (Miguel Laborde)
 
T=Cnicas Y Ter=Pias Thermae
T=Cnicas Y Ter=Pias ThermaeT=Cnicas Y Ter=Pias Thermae
T=Cnicas Y Ter=Pias Thermae
 

Similaire à Td3 pg2-corrige

Td3 pg2-2013-2014
Td3 pg2-2013-2014Td3 pg2-2013-2014
Td3 pg2-2013-2014Rosa Blanka
 
Petite résumé pour la Gestion Financière
Petite résumé pour la Gestion FinancièrePetite résumé pour la Gestion Financière
Petite résumé pour la Gestion FinancièreHabiba MEZYANI
 
dscg2_corriges.pdf
dscg2_corriges.pdfdscg2_corriges.pdf
dscg2_corriges.pdfssuserd4607a
 
Cours de gestion de projet Pr Falloul
Cours de gestion de projet Pr FalloulCours de gestion de projet Pr Falloul
Cours de gestion de projet Pr FalloulProfesseur Falloul
 
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans Photos
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans PhotosAmphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans Photos
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans PhotosRMS
 
Math finan i
Math finan iMath finan i
Math finan iMa Ac
 
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
Exercice  tresorerie + ingenierie financiereExercice  tresorerie + ingenierie financiere
Exercice tresorerie + ingenierie financiereAnas Mansour
 
Dscg 2014-corrige-ue2-finance
Dscg 2014-corrige-ue2-financeDscg 2014-corrige-ue2-finance
Dscg 2014-corrige-ue2-financeanirahya
 
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...Hajar EL GUERI
 
Math financier Chapitre 2
Math financier Chapitre 2Math financier Chapitre 2
Math financier Chapitre 2Cours Fsjest
 
Séance N° 3 - Gestion finacière Séan N° 1.pdf
Séance N° 3 - Gestion finacière Séan N° 1.pdfSéance N° 3 - Gestion finacière Séan N° 1.pdf
Séance N° 3 - Gestion finacière Séan N° 1.pdfSadikLahcen
 
Exercicescorrigs 130111070052-phpapp01
Exercicescorrigs 130111070052-phpapp01Exercicescorrigs 130111070052-phpapp01
Exercicescorrigs 130111070052-phpapp01moussking
 
finance_modigliani.pdf
finance_modigliani.pdffinance_modigliani.pdf
finance_modigliani.pdfOmri6
 
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptxDocPadraigCharafeddi
 
Présentation de Jacques Tierny du 7 juillet 2015
Présentation de Jacques Tierny du 7 juillet 2015Présentation de Jacques Tierny du 7 juillet 2015
Présentation de Jacques Tierny du 7 juillet 2015First_Finance
 

Similaire à Td3 pg2-corrige (20)

Td3 pg2-2013-2014
Td3 pg2-2013-2014Td3 pg2-2013-2014
Td3 pg2-2013-2014
 
Petite résumé pour la Gestion Financière
Petite résumé pour la Gestion FinancièrePetite résumé pour la Gestion Financière
Petite résumé pour la Gestion Financière
 
dscg2_corriges.pdf
dscg2_corriges.pdfdscg2_corriges.pdf
dscg2_corriges.pdf
 
Cours de gestion de projet Pr Falloul
Cours de gestion de projet Pr FalloulCours de gestion de projet Pr Falloul
Cours de gestion de projet Pr Falloul
 
Le%20 t.r.i.
Le%20 t.r.i.Le%20 t.r.i.
Le%20 t.r.i.
 
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans Photos
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans PhotosAmphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans Photos
Amphi Creativite Entrepreneuriale Oct Dec 2006 Sans Photos
 
Math finan i
Math finan iMath finan i
Math finan i
 
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
Exercice  tresorerie + ingenierie financiereExercice  tresorerie + ingenierie financiere
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
 
Dscg 2014-corrige-ue2-finance
Dscg 2014-corrige-ue2-financeDscg 2014-corrige-ue2-finance
Dscg 2014-corrige-ue2-finance
 
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
 
Math financier Chapitre 2
Math financier Chapitre 2Math financier Chapitre 2
Math financier Chapitre 2
 
Séance N° 3 - Gestion finacière Séan N° 1.pdf
Séance N° 3 - Gestion finacière Séan N° 1.pdfSéance N° 3 - Gestion finacière Séan N° 1.pdf
Séance N° 3 - Gestion finacière Séan N° 1.pdf
 
Appli Finance 1&2.pdf
Appli Finance 1&2.pdfAppli Finance 1&2.pdf
Appli Finance 1&2.pdf
 
Exercicescorrigs 130111070052-phpapp01
Exercicescorrigs 130111070052-phpapp01Exercicescorrigs 130111070052-phpapp01
Exercicescorrigs 130111070052-phpapp01
 
econom fy.docx
econom fy.docxeconom fy.docx
econom fy.docx
 
BerkDeMarzo - chap9.ppt
BerkDeMarzo - chap9.pptBerkDeMarzo - chap9.ppt
BerkDeMarzo - chap9.ppt
 
BerkDeMarzo - chap6.ppt
BerkDeMarzo - chap6.pptBerkDeMarzo - chap6.ppt
BerkDeMarzo - chap6.ppt
 
finance_modigliani.pdf
finance_modigliani.pdffinance_modigliani.pdf
finance_modigliani.pdf
 
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
 
Présentation de Jacques Tierny du 7 juillet 2015
Présentation de Jacques Tierny du 7 juillet 2015Présentation de Jacques Tierny du 7 juillet 2015
Présentation de Jacques Tierny du 7 juillet 2015
 

Plus de Rosa Blanka

Les methodes-de-fixation-du-prix
Les methodes-de-fixation-du-prixLes methodes-de-fixation-du-prix
Les methodes-de-fixation-du-prixRosa Blanka
 
Chapitre 5-la-fonction-marketing
Chapitre 5-la-fonction-marketingChapitre 5-la-fonction-marketing
Chapitre 5-la-fonction-marketingRosa Blanka
 

Plus de Rosa Blanka (7)

Td5 pg2
Td5 pg2Td5 pg2
Td5 pg2
 
Td4 pg2-corrige
Td4 pg2-corrigeTd4 pg2-corrige
Td4 pg2-corrige
 
Td2 pg2-corrige
Td2 pg2-corrigeTd2 pg2-corrige
Td2 pg2-corrige
 
Td2 pg2-2013-14
Td2 pg2-2013-14Td2 pg2-2013-14
Td2 pg2-2013-14
 
Les methodes-de-fixation-du-prix
Les methodes-de-fixation-du-prixLes methodes-de-fixation-du-prix
Les methodes-de-fixation-du-prix
 
Td4 pg2
Td4 pg2Td4 pg2
Td4 pg2
 
Chapitre 5-la-fonction-marketing
Chapitre 5-la-fonction-marketingChapitre 5-la-fonction-marketing
Chapitre 5-la-fonction-marketing
 

Dernier

Modulation Fm Tp presentation avancée USTHB
Modulation Fm Tp presentation avancée USTHBModulation Fm Tp presentation avancée USTHB
Modulation Fm Tp presentation avancée USTHBUsaPlay2
 
antigone de jean Anouilh la tragédie moderne
antigone de jean Anouilh la tragédie moderneantigone de jean Anouilh la tragédie moderne
antigone de jean Anouilh la tragédie moderneayoubrhammadi2
 
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)Gabriel Gay-Para
 
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdfMarseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdfNadineHG
 
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie Darrieussecq
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie DarrieussecqFabriquer une femme.Livre écrit par Marie Darrieussecq
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie DarrieussecqTxaruka
 
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...Michael Barbour
 
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024Paulo Marques
 
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptx
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptxOffres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptx
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptxMissionLocale
 
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024frizzole
 
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024Français langue étrangère: L'impératif présent 2024
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024Paulo Marques
 

Dernier (11)

Modulation Fm Tp presentation avancée USTHB
Modulation Fm Tp presentation avancée USTHBModulation Fm Tp presentation avancée USTHB
Modulation Fm Tp presentation avancée USTHB
 
antigone de jean Anouilh la tragédie moderne
antigone de jean Anouilh la tragédie moderneantigone de jean Anouilh la tragédie moderne
antigone de jean Anouilh la tragédie moderne
 
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)
Le langage n'est-il qu'un instrument de communication ? (V2)
 
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdfMarseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
 
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie Darrieussecq
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie DarrieussecqFabriquer une femme.Livre écrit par Marie Darrieussecq
Fabriquer une femme.Livre écrit par Marie Darrieussecq
 
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...
DLAC 2024 - L’état de l’apprentissage électronique de la maternelle à la 12e ...
 
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024
Français langue étrangère: Le but et l'obligation 2024
 
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptx
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptxOffres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptx
Offres d'emploi (Mise à Jour le 19/02).pptx
 
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024
Calendrier de la semaine du 19 au 23 février 2024
 
Cours prothèse dentaire bac professionnel
Cours prothèse dentaire bac professionnelCours prothèse dentaire bac professionnel
Cours prothèse dentaire bac professionnel
 
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024Français langue étrangère: L'impératif présent 2024
Français langue étrangère: L'impératif présent 2024
 

Td3 pg2-corrige

  • 1. 1 Partie I:Révision&Compréhension Activité 1:Conceptsclés&Lexique 1. Explicitez en vos propres termes les notions suivantes : (voir cours et lexique) a. Solvabilité : capacité de l’entreprise à honorer ses dettes exigibles (remboursement d’emprunts, règlement fournisseurs, etc.) b. Dépréciation monétaire : cours, diapo 14 c. Coût du capital ; voir lexique d. BFR : voir lexique + cours, diapo 10 e. Fond propres : voir lexique f. Capacité d’autofinancement : voir lexique 2. Trois affirmations, parmi les quatre suivantes, sont erronées. Lesquelles ? Corrigez-les. a. La rentabilité se mesure en rapportant les bénéfices d’une entreprise au chiffre d’affaire. La rentabilité se mesure en rapportant les bénéfices d’une entreprise aux capitaux propres. b. Les fonds propres constituent la valeur comptable nette du patrimoine de l’entreprise. Juste. c. Quand une entreprise accorde des crédits à ses clients sur des délais plus longs que ceux des crédits que lui accordent ses fournisseurs, son fond de roulement est élevé. Quand une entreprise accorde des crédits à ses clients sur des délais plus longs que ceux des crédits que lui accordent ses fournisseurs, son besoin en fond de roulement est élevé. d. Pour être solvable, une entreprise doit pouvoir couvrir ses engagements financiers par ses fonds propres. Pour être solvable, une entreprise doit pouvoir couvrir ses engagements financiers par sa trésorerie prévisionnelle. Activité 2:Réflexion,compréhensionetrévision 1. Quelles sont les éléments qui constituent la valeur de l’entreprise ? Comment la fonction financière peut- elle contribuer à maximiser cette valeur? Cours diapo 4 : ses richesses accumulée soit son patrimoine + ses revenus futurs (bénéfices attendus). La FF contribue à la maximisation de la valeur de l’entreprise notamment pas des choix d’investissement appropriés : en engageant l’entreprise dans des projets rentables sur le long terme. 2. Quels sont les différents risques financiers que l’entreprise peut affronter ? Quelle est la mission de la fonction financière par rapport à ces risques ? Voir cours diapos 7 et 8 pour les 4 types de risques. La mission de la FF ‘est pas d’annuler ces risque, ni de les minimiser, mais de les maîtriser, c'est-à-dire de les connaitre, de les prévoir et d’amener les décideurs à agir en connaissance de cause. Niveau d’étude 1ère année LAG Année Universitaire 2013- 2014 Module PRINCIPES DE GESTION II Thème La fonction financière TRAVAUX DIRIGES Série n°3 - Corrigée
  • 2. 2 3. Quels sont les objectifs contradictoires que la fonction financière essaye de concilier ? Pourquoi sont-ils contradictoires ? Cours, diapo 5 :  Rentabilité à court terme et à Long terme : Contradictoires parce que générer une rentabilité à Long Terme présuppose d’investir régulièrement sur des projets porteurs ce qui affecte la rentabilité à CT.  Rentabilité élevée et risque faible : Contradictoires parce que les projets les moins risqués sont souvent les moins rentables et inversement. 4. Pourquoi l’investissement est-il une décision stratégique ? Cours, diapo 12 (choix irréversible, engage l’entreprise sur le LT, nécessite des fonds importants, affecte la rentabilité de l’entreprise, son endettement, etc.) 5. Expliquez le lien entre le risque d’exploitation et la notion d’économie d’échelle. Le risque d’exploitation est lié à la part des couts fixes dans le prix de revient. Plus cette dernière est élevée plus les bénéfices seront aléatoires et variables, car très dépendants des volumes de vente, eux même incertains. Les économies d’échelle décrivent la baisse de la part des coûts fixes dans le prix de revient grâce à des échelles de production importantes. On peut dire donc que les économies d’échelles si elles se produisent baissent le risque d‘exploitation. 6. Pourquoi un endettement élevé est-il un risque pour l’entreprise ? Cours diapo 7 et 11 L’endettement élevé a deux conséquences : des charges financières élevées (remboursement du principal et versement d’agios) et un risque de perte d’autonomie (la banque peut interférer dans la gestion de l’entreprise si celle-ci a des difficultés à rembourser). L’endettement affecte donc la rentabilité de l’entreprise (charges), crée un risque de perte d’autonomie, de perte de moyens de production (saisie et vente des biens hypothéqués) et d’insolvabilité (pouvant entrainer la mise en faillite). PartieII:Applications Activité1:Actualisation&Capitalisation En considérant un taux d’intérêt de 10%, calculez : 1. la somme des valeurs actuelles de ces flux monétaires au début de la première année ; 2. la somme des capitalisations de ces flux monétaires à la fin de la 5ème année. Année 1 2 3 4 5 Fluxmonétaires 1 000 DT 1 200 DT 1 500 DT 1 700 DT 2 000 DT 1. V0=1000(1,1)-1 +1200(1,1)-2 +1500(1,1)-3 +1700(1,1)-4 +2000(1,1)-5 =5430,725 2. V5= 1000(1,1)4+..........+2000 = 8746,300 Activité2:VANetIP Soit un projet d’investissement de 10.000 Dt permettant d’obtenir des cash-flows de :  Année 1 : 3.000 Dt  Année 2 : 4.000 Dt
  • 3. 3  Année 3 : 5.000 Dt  Année 4 : 2.000 Dt Le taux d’actualisation est de 10%. 1) Calculez la VAN. 2) Calculez l’IP ? Corrigé : 1) La VAN est : 𝑉𝐴𝑁 = −𝐷0 + (∑ 𝐶𝐹 × (1 + 𝑟)−𝑛 𝑛 𝑖=1 ) 𝑉𝐴𝑁 = −10.000 + (3.000 × (1 + 0,1)−1) + (4.000 × (1 + 0,1)−2) + (5.000 × (1 + 0,1)−3) + (2.000 × (1 + 0,1)−4) 𝑉𝐴𝑁 = −10.000 + 11.155,66 𝑉𝐴𝑁 = 1.155,66 2) L’IP est : 𝐼𝑃 = 1 + 𝑉𝐴𝑁 𝐷0 𝐼𝑃 = 1 + 1.155,66 10.000 𝐼𝑃 = 1,115566 Activité3:VAN,TRI Un investissement « X » de 150.000 Dt dont la durée économique est de 4 ans, permet d’obtenir les cash-flows suivants :  Année 1 : 40.000 Dt  Année 2 : 70.000 Dt  Année 3 : 80.000 Dt  Année 4 : 60.000 Dt Le taux d’actualisation est de 13%. 1) Calculez la VAN du projet. 2) Le projet est-il acceptable à un taux de 20% ? 3) Détermine le TRI de l’investissement.
  • 4. 4 Corrigé : 1) La VAN du projet est : 𝑉𝐴𝑁 = −𝐷0 + (∑ 𝐶𝐹 × (1 + 𝑟)−𝑛 𝑛 𝑖=1 ) 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + (40.000 × (1 + 0,13)−1) + (70.000 × (1 + 0,13)−2) + (80.000 × (1 + 0,13)−3) + (60.000 × (1 + 0,13)−4) 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + 182.461,63 𝑉𝐴𝑁 = 32.461,63  Le projet est donc rentable. 2) Le projet est-il acceptable à un taux de 20% ? 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + (40.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−1) + (70.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−2) + (80.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−3) + (60.000 × (1 + 𝟎, 𝟐)−4) 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + 157.175,92 𝑉𝐴𝑁 = 7.175,92  Le projet est rentable à 20%. 3) On calcule TRI par interpolation linéaire: On calcule VAN au taux de 23%. 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + (40.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−1) + (70.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−2) + (80.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−3) + (60.000 × (1 + 𝟎, 𝟐𝟑)−4) 𝑉𝐴𝑁 = −150.000 + 147.993,6 𝑉𝐴𝑁 = −2006,4 20% + 7.175 X 0 23% - 2006 𝑋 − 20 23 − 20 = −7.175 −9.181 𝑋 = (−7.175) × 3 −9.181 + 20 𝑋 = 22,34%
  • 5. 5 C’est le taux pour lequel la VAN est nulle. Pour que le projet soit acceptable, il faut que le taux de rentabilité minimum exigé par l’investisseur soit supérieur à 22,34%. Activité4:Cashflow,VAN,IP L’analyse d’un projet d’investissement comporte :  Des dépenses d’investissement de 1.000 Dt engagé en totalité à la date « 0 » et amortissable en linéaire sur 5 ans.  Une variation de BFR négligeable.  Un chiffre d’affaires : o Année 1 : 1.000 Dt o Année 2 : 1.100 Dt o Année 3 : 1.210 Dt o Année 4 : 1.331 Dt o Année 5 : 1.464 Dt  Des charges Variables de 60% du chiffre d’affaires.  Des charges fixes évaluées à 200 Dt hors amortissement.  Une valeur résiduelle égale à 12,24 nette d’impôt.  Un taux de rentabilité minimum exigé de 10%.  Un taux d’impôt de 30%. 1) Déterminez les cash-flows. 2) Calculez la VAN et l’IP du projet. Corrigé : Éléments 1 2 3 4 5 Chiffre d’affaire Charges fixes Charges variables Amortissement 1.000 200 600 200 1.100 200 660 200 1.210 200 726 200 1.331 200 798,6 200 1.464 200 878,4 200 Résultat avant l’impôt - Impôt sur la société (IS) 0 0 40 12 84 25,2 132,6 39,72 185,6 55,68 Résultat net 0 28 58,8 92,68 129,92 Cash-flows 200 228 258,8 292,68 329,92 Cash-flows (5ème année) = 329,92 + 12,24 = 342,16 𝑉𝐴𝑁 = −𝐷0 + (∑ 𝐶𝐹 × (1 + 𝑟)−𝑛 𝑛 𝑖=1 ) 𝑉𝐴𝑁 = −1.000 + (200 × (1 + 0,1)−1) + (228 × (1 + 0,1)−2) + (258,8 × (1 + 0,1)−3) + (292,68 × (1 + 0,1)−4) + (342,16 × (1 + 0,1)−5) 𝑉𝐴𝑁 = −22,95
  • 6. 6 𝐼. 𝑃 = 0,97  Donc le projet n’est pas rentable parce qu’un dinar investi nous fait perdre 0,97 Dt. Activité5:Choixd’investissement La société GAMMA envisage de produire des enregistreurs de DVD. Le montant à investir est de 500 000 DT. Cet investissement sera amorti linéairement sur 5 ans (qui constituent la durée de vie du projet) et sa valeur résiduelle sera nulle. La société prévoit de produire 10000 enregistreurs par an. Le prix de vente unitaire sera de 110 DT et le coût variable unitaire est de 70 DT. Les frais fixes autres que l'amortissement sont de 200 000 DT. Sachant que la société est imposée à un taux de 35% et que le coût du capital de l'entreprise est de 12%, on demande de: 1. CalculerlaVANetleTRIduprojet. 2. QuelledécisiondevraitprendrelasociétéGAMMA? Remarques LesCash-flows correspondentàlanotiondegains(G)utiliséeauniveaudesformulesducours OnretiendralaformulesuivantepourcalculerlesCash-flows:CF= (1-T) x (R-D) + T x A T étant le taux d’imposition, R les revenus, D les dépenses et A les amortissements. Oncalculd'abordleCFannuel CF=(1-T)(R-D)+TA=0,65(1100000-700000-200000)+0,35*100000=165000 (a)VAN=-500000+165000*1-(1,12)-5/0,12=94788,073 (b)PourcalculerleTRI,onessayedecalculerlaVANavecuntauxd'actualisationde20%,cequidonne: K=12% K=20% VAN 94788,073 -6548,977 TRI=12%+8%(94788,073-0/94788,073-(-6548,977)=19,4% Leprojetestrentable.Eneffet, laVANest positive etleTRIestsupérieuraucoutducapital(12%) Activité3:Choixd’investissement  Un projet d’investissement présente les caractéristiques suivantes :  Capital investi : 1 000 000 DT de matériels amortissables linéairement en 5ans ;  Durée de vie 5ans ;  Valeur résiduelle, nette d’impôt, au terme des 5ans : 30 000 DT Les prévisions d'exploitation sont fournies ci-dessous: Années 1 De 2 à 5 Chiffred’affairesHTenmilliersdeDT 1 000 1 100 Charges variablesenmilliersdeDT 300 450 Charges fixes(horsamortissements)enmilliersdeDT 310 340 1. Calculezlescash-flowsnetsattendusduprojet(tauxd’imposition:35%) 2. CalculezlaVANautauxde9% ainsiquel’indicederentabilité
  • 7. 7 3. CalculezleTRI; 4. Calculezledélaiderécupération,autauxderentabilitéminimumexigéestde9%; 5. Quepensez-vousdeceprojet? 1. Cash-flows prévisionnels : 0 1 2 3 4 5 Investissement 1 000 Chiffre d’affaires 1000 1100 1 100 1100 1100 Charges variables 300 450 450 450 450 Charges fixes 310 340 340 340 340 Amortissements 200 200 200 200 200 Résultat avant impôt 190 110 110 110 110 Résultat net 123,5 71,5 71,5 71,5 71,5 Valeur résiduelle 30 Cash-flows nets - 1 000 323,5 271,5 271,5 271,5 301,5 2. VAN au taux de 9% VAN = 323,5(1,09)-1 + 271,5(1,09)-2 + 271,5(1,09)-3 +271,5(1,09)-4 + 301,5 (1,09)-5 - 1000 1 124 – 1 000 =124 VAN =124 IR= 1,24 3. TRI 1 000 = 323,5(1+ x)-1 + 271,5(1+ x)-2 + 271,5(1+ x)-3 +271,5(1+ x)-4 + 301,5 (1+ x)-5 Année Cash-flow Facteur d’actualisation 12% Facteur d’act. 13% Facteur d’act. 14% 1 323,5 0,8928 289 0,8849 286 0,8771 284 2 271.5 0,7971 216 0,7831 213 0,7694 209 3 271,5 0,7117 193 0,6930 188 0,6749 183 4 271,5 0,6355 173 0,6133 167 0,5920 161 5 301,5 0,5674 171 0,5427 164 0,5193 157 Total 1124 1018 994 TRI = 13% + x%, x = (1018 – 1000) / (1018 – 994) TRI = 13,75%
  • 8. 8 4. Délai de récupération Années Flux Monétaires Flux actualisés à 9% Cumul 1 323.5 297 297 2 271.5 229 526 3 271.5 210 736 4 271.5 192 928 5 271.5 196 1 124 Au bout de la 4ème année, le cash-flow cumulé est de 928. Il nous faut une somme de (1000 – 928) soit 72 pour récupérer le montant de l’investissement. Ce montant de 72 nécessite une période inférieur à une année (c’est-à-dire moins que le montant de 196 généré au bout de la 5ème année) Le délai sera obtenu par interpolation linéaire : (1000 – 928)/ 196 x 12 (mois) = 4.4 mois Le temps requis pour généré 72 est de : 4,4 mois. Le délai de récupération du capital est de 4 ans 4,4 mois 5. Van positive, IR supérieur à 1, TRI supérieur au minimum exigé, et délais de récupération des investissements inférieur à la durée de vie du projet : le projet est rentable !