Marché du carbone - Survol du contexte, des marchés et des standards de vérification André Boisclair – Consultant Changeme...
Plan de la présentation <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Présentation Ernst & Young  </li></ul><ul><li>Contexte mond...
Présentation Ernst & Young <ul><li>Notre avantage : </li></ul><ul><ul><li>Notre équipe a fourni des conseils à des société...
Notre approche
Contexte mondial
Contexte canadien <ul><li>L’environnement est une compétence partagée entre le fédéral et les provinces. </li></ul><ul><li...
Contexte canadien - suite <ul><ul><li>«  Nous nous sommes engagés à élaborer et à mettre en œuvre un système nord américai...
Le marché volontaire <ul><li>Définition : </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Le marché volontaire est un mécanisme d’échange de...
Marché règlementé vs marché volontaire <ul><li>Acheteurs sur le marché règlementé : </li></ul><ul><ul><ul><li>Pays de l’an...
Le marché volontaire <ul><li>Quelques concepts : </li></ul><ul><ul><ul><li>L’additionnalité </li></ul></ul></ul><ul><ul><u...
Le marché volontaire en quelques chiffres Source : Hamilton et al. 2007 225 20 New South Wales 141 16 Joint Implementation...
Le marché des crédits volontaire <ul><li>Croissance du marché volontaire de 200 % entre 2005 et 2006 </li></ul><ul><li>Vol...
Un premier système de crédits compensatoires – Alberta <ul><li>Alberta - Environnement </li></ul><ul><li>Émetteurs régleme...
La Bourse de Montréal (MCeX) <ul><li>Co-entreprise de la Bourse de Montréal et du Marché climatique de Chicago. </li></ul>...
La vérification, de quoi s’agit-il? Règles Critères <ul><li>IMPORTANCE RELATIVE </li></ul><ul><li>RÉACTIVITÉ </li></ul><ul...
La vérification, de quoi s’agit-il? – suite Étape Objet <ul><li>2) Remise en question du protocole   </li></ul><ul><li>Éta...
Comparaison des standards Source : UNEP, 9 septembre 2008 2,5-9,5 + UTCAF Oui Non Non = Petit ONG Environnementales et soc...
Voluntary Carbon Standard (VCS) <ul><li>Standard de compensation volontaire le plus répandu dans le monde. Lancé en novemb...
Voluntary Gold Standard  <ul><ul><li>La norme du  Voluntary   Carbon  Standard  a été développée par le groupe  Climate  G...
Coûts de réalisation des projets Source: UNEP, 10 septembre 2008   * Cas d’un projet à Petite échelle  < 5 000 tCO2/an. Le...
Cadre d’utilisation de l’ ISO 14065 avec l’ISO 14064-1, ISO 14064-2, ISO 14064-3 ISO 14064-1 Conception et inventaire des ...
Perspective  <ul><li>L’Association canadienne de normalisation gère le registre EcoDépart. </li></ul><ul><li>Le registre a...
Ma référence favorite
Bibliographie  <ul><li>Hamilton, K., Bayon, R., Turner, G., & Higgins, D. (2007).  State of the Voluntary Carbon Markets 2...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Marché Du Carbone PréSentation Fasken Finale

1 944 vues

Publié le

Voluntary carbon market

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 944
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
122
Actions
Partages
0
Téléchargements
41
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • For information on applying this template onto existing presentations, refer to the notes on slide 2 of this presentation. The Input area of the Beam can be customized to reflect the content of the presentation. The Input area is an AutoShape with a picture fill. To change this, ensure you have the image you wish to use (ideally a .jpg or a .png file) in an accessible folder. The image should have a ratio of 1:1 to ensure it does not appear distorted. Acceptable images for importing into the Input area of the Beam are the three approved graphics (lines), and black and white photography or illustrations which follow the principles laid out on The Branding Zone. Color images should never be imported into this area. To create a thank you slide with a picture in the Input area of the Beam, duplicate this master slide and create a new master slide. If using the graphic on the title slide the same should be used on the thank you slide. If using a picture in the Input area of the Beam in the title slide, the same or different but related picture can be used on the thank you slide. Customize the Input area of the Beam as described below. Click on the View tab from the menu bar and select Master&gt;Slide Master Right-click on the Input graphic and select Format AutoShape From the Fill menu, under the Color and Lines tab, click on the drop-down arrow next to Color and select the Fill Effects menu From the Picture tab, click on Select Picture . Navigate to the folder containing the image you wish to insert in the Input area. Highlight the image and tick the Lock picture aspect ratio box. Click on OK . You can now preview the image before continuing. If you are happy with how it looks, click Ok to continue. Otherwise, repeat the process until you are happy with your selected image To exit from Master View , click on View&gt;Normal . The change you made to the Input graphic should now be visible on the title slide
  • Marché Du Carbone PréSentation Fasken Finale

    1. 1. Marché du carbone - Survol du contexte, des marchés et des standards de vérification André Boisclair – Consultant Changements climatiques et développement durable Le 18 mars 2009
    2. 2. Plan de la présentation <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Présentation Ernst & Young </li></ul><ul><li>Contexte mondial </li></ul><ul><li>Contexte canadien </li></ul><ul><li>Le marché volontaire définition et quelques chiffres </li></ul><ul><li>L’exemple de l’Alberta et de la Bourse de Montréal (MCeX) </li></ul><ul><li>La vérification, de quoi s’agit-il? </li></ul><ul><li>Comparaison des standards </li></ul><ul><ul><ul><li>Volontary Carbon Standard (VCS) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Gold Standard </li></ul></ul></ul><ul><li>Cadre d’utilisation de la norme ISO 14065 </li></ul><ul><li>Perspective </li></ul><ul><li>Quelques références </li></ul>
    3. 3. Présentation Ernst & Young <ul><li>Notre avantage : </li></ul><ul><ul><li>Notre équipe a fourni des conseils à des sociétés chef de file dans un grand nombre de secteurs. Nous offrons une vaste expérience technique et sectorielle et nous adaptons notre approche à votre situation particulière. </li></ul></ul><ul><ul><li>Nous pouvons vous aider à relever le défi climatique grâce à une équipe multidisciplinaire formée en comptabilité, droit, économie, génie, politique internationale et sciences. </li></ul></ul><ul><li>Nos services : </li></ul><ul><ul><li>Certification des stocks de gaz à effet de serrre (GES) et crédits de carbone </li></ul></ul><ul><ul><li>Services consultatifs sur les changements climatiques et les risques liés à l’énergie </li></ul></ul><ul><ul><li>Services consultatifs sur la comptabilisation des crédits de carbone et la mise en œuvre du MDP </li></ul></ul>
    4. 4. Notre approche
    5. 5. Contexte mondial
    6. 6. Contexte canadien <ul><li>L’environnement est une compétence partagée entre le fédéral et les provinces. </li></ul><ul><li>Il y a absence de consensus entre les intervenants gouvernementaux et entre les représentants des différentes industries et parfois même entre les représentants d’une même industrie. </li></ul><ul><li>Deux approches dominantes : </li></ul><ul><ul><li>Fédéral et Alberta: réduction de l’ intensité des émissions </li></ul></ul><ul><ul><li>Québec, Ontario, CB, Manitoba: réduction totale des émissions </li></ul></ul><ul><li>Tout indique que le cadre fédéral publié en mars 2008 sera revu en profondeur par le ministre Jim Prentice. </li></ul>
    7. 7. Contexte canadien - suite <ul><ul><li>« Nous nous sommes engagés à élaborer et à mettre en œuvre un système nord américain de plafonnement des échanges des droits d’émission de gaz à effet de serre. » Jim Prentice, Poznan, décembre 2008 </li></ul></ul><ul><ul><li>En juillet 2007, l’Alberta devient la première juridiction en Amérique du Nord à adopter une réglementation qui oblige les grands émetteurs (>100 000 t) à diminuer de 12 % l’intensité des émissions. Elle adopte aussi un système de compensation. </li></ul></ul><ul><ul><li>En décembre 2008, l’Ontario publie un premier document de consultation sur un mécanisme de plafonnement et d’échange de crédits de carbone. </li></ul></ul>
    8. 8. Le marché volontaire <ul><li>Définition : </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Le marché volontaire est un mécanisme d’échange de crédits de carbone non lié à une réglementation nationale ou internationale. </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Le principe sous-jacent à la compensation est qu’une quantité donnée des GES émise dans un lieu peut être compensée par la réduction d’une quantité équivalente de GES en un autre lieu. Une personne substitue en tout ou en partie ses propres émissions en achetant auprès d’un tiers une quantité équivalente de crédits. </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Bien que le marché ne soit pas règlementé, certains standards ont été élaborés afin d’assurer une réduction réelle et vérifiable des GES. </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>La valeur dépend de la qualité et de l’intégrité du projet. </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>Enjeu : </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>Nécessité de standards de mesure, par exemple ISO 14064 ou MDP </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Nécessité d’un standard de compétence pour les firmes vérificatrices ISO 14065 </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Nécessité d’un registre pour éviter une double comptabilité </li></ul></ul></ul></ul>
    9. 9. Marché règlementé vs marché volontaire <ul><li>Acheteurs sur le marché règlementé : </li></ul><ul><ul><ul><li>Pays de l’annexe 1 du Protocole de Kyoto </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Entreprises inclues dans des systèmes d’échanges de quotas </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Acteurs soumis à des obligations de réduction d’émissions </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Motivation principale : respecter la loi </li></ul></ul><ul><li>Acheteurs sur le marché volontaire : </li></ul><ul><ul><li>Entreprises - Deux motivations : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Spéculation sur les prix futurs. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Respect d’engagements volontaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Individus – Motivation: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Convictions environnementales </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>(Surtout pour compenser des déplacements) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Différents standards on été créés sur le modèle du MDP </li></ul></ul>
    10. 10. Le marché volontaire <ul><li>Quelques concepts : </li></ul><ul><ul><ul><li>L’additionnalité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Le scénario de référence </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La quantification du bénéfice </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La permanence </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La propriété </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La vérification </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>L’enregistrement </li></ul></ul></ul>
    11. 11. Le marché volontaire en quelques chiffres Source : Hamilton et al. 2007 225 20 New South Wales 141 16 Joint Implementation 444 25 Secondary Clean Development Mechanism 4,813 450 Primary Clean Development Mechanism 24,357 1,101 EU ETS Trading Scheme 54.9 13.4 Voluntary OTC Offset Market 36.1 10.3 CCX 91 23.7 Total Voluntary Market Other GHG Trading Schemes 2006 Value (US$ Million) 2006 Volume (Million CO 2 )
    12. 12. Le marché des crédits volontaire <ul><li>Croissance du marché volontaire de 200 % entre 2005 et 2006 </li></ul><ul><li>Volume de transactions plus faible sur le marché volontaire </li></ul>
    13. 13. Un premier système de crédits compensatoires – Alberta <ul><li>Alberta - Environnement </li></ul><ul><li>Émetteurs réglementés </li></ul><ul><ul><li>Acheminement du rapport de conformité </li></ul></ul>Enregistrement du projet dans le registre Protocole de qualification approuvé par le gouvernement Étape Phase Outils <ul><li>Vérification par unité </li></ul><ul><li>Plan de vérification </li></ul><ul><li>Déclaration du vérificateur </li></ul><ul><li>Conflits d’intérêt </li></ul><ul><li>Déclaration de compétence </li></ul>Développement Implantation Divulgation Offre de compensation <ul><li>Déclaration de projet </li></ul><ul><li>Rapport GES </li></ul><ul><li>Opinion du vérificateur </li></ul><ul><li>Gestion de données </li></ul><ul><li>Plan de contrôle et de collecte </li></ul><ul><li>Plan de compensation </li></ul><ul><li>Étendue </li></ul><ul><li>Scénario de référence </li></ul><ul><li>Plan de quantification </li></ul><ul><li>Plan de contrôle </li></ul>
    14. 14. La Bourse de Montréal (MCeX) <ul><li>Co-entreprise de la Bourse de Montréal et du Marché climatique de Chicago. </li></ul><ul><li>Le 25 juillet 2007, la bourse de Montréal annonce le lancement d’un contrat à terme lié à des crédits canadiens de GES. Inauguration du marché le 30 mai 2008. </li></ul><ul><li>Faible volume. L’absence de règles claires freine le développement du marché. Les contrats se transigent sous la barre des 10$. </li></ul>
    15. 15. La vérification, de quoi s’agit-il? Règles Critères <ul><li>IMPORTANCE RELATIVE </li></ul><ul><li>RÉACTIVITÉ </li></ul><ul><li>EXHAUSTIVITÉ </li></ul><ul><li>ÉQUILIBRE </li></ul><ul><li>CLARTÉ </li></ul><ul><li>EXACTITUDE </li></ul><ul><li>RAPIDITÉ </li></ul><ul><li>COMPARABILITÉ </li></ul><ul><li>CONTEXTE </li></ul><ul><li>FIABILITÉ </li></ul>Protocole des GES du WRI, ISO 14064 <ul><li>NORME INTERNATIONALE D’ASSURANCE (ISAE3000, ICCA 5025) </li></ul>Norme internationale d’assurance Méthode solide fondée sur les risques Critère d’assurance clair fondé sur les objectifs Travail exécuté par une équipe chevronnée Valeur ASSURANCE RAISONNABLE ASSURANCE MODÉRÉE Méthode mondiale de vérification d’EY Besoins et attentes du client / Nos responsabilités / Normes professionnelles Valeur / Connaissances / Travail d’équipe Observations de valeur fondées sur les risques Livrer un travail de confiance (positive) (négative)
    16. 16. La vérification, de quoi s’agit-il? – suite Étape Objet <ul><li>2) Remise en question du protocole </li></ul><ul><li>Établir le caractère raisonnable des hypothèses et des méthodes du protocole de déclaration. </li></ul><ul><li>Passer en revue les processus d’établissement des divisions et des activités visées. </li></ul><ul><li>Tester l’exactitude et l’exhaustivité des données utilisées, le caractère approprié des sources de données et les calculs, par rapport au protocole de déclaration. </li></ul><ul><li>Tester l’application du protocole de collecte et de consolidation des données. </li></ul><ul><li>Nous pouvons déterminer : </li></ul><ul><li>L’application du protocole de déclaration. </li></ul><ul><li>La qualité des données sur la RSE présentées. </li></ul><ul><li>3) Vérification des données </li></ul><ul><li>Passer en revue les processus de collecte des données sur place, et la consolidation des données du groupe. </li></ul><ul><li>Corroboration des déclarations, hypothèses et données principales. </li></ul><ul><li>Passer en revue les procédés par rapport à notre compréhension des activités de la société. </li></ul><ul><li>Remettre en question la méthode utilisée pour regrouper les données, et l’étendue du rapport. </li></ul><ul><li>Nous pouvons conclure : </li></ul><ul><li>Évaluer l’exactitude du protocole. </li></ul><ul><li>4) Déclaration d’assurance et rapport à la direction </li></ul><ul><li>Tirer des conclusions sur les données et/ou le rapport sur la RSE (le cas échéant). </li></ul><ul><li>Dresser l’ébauche de la déclaration d’assurance. </li></ul><ul><li>Préparer la rétroaction pour la direction, pour renforcer les processus internes. </li></ul><ul><li>Déclaration d’assurance : </li></ul><ul><li>Ébauches en circulation pour commentaires, permettant des modifications aux données et/ou au rapport au besoin. </li></ul><ul><li>Rapport à la direction : </li></ul><ul><li>Lettre de recommandations et constatations. </li></ul><ul><li>Points à considérer à l’avenir. </li></ul><ul><li>Recommandations sur des points à traiter à l’avenir. </li></ul><ul><li>Attentes à l’égard de nos recommandations. </li></ul><ul><li>Établir les responsabilités liées à la collecte, au calcul et à la présentation de données. </li></ul><ul><li>Déterminer les contrôles internes mis en œuvre et le système de gestion de données en place. </li></ul><ul><li>Élaborer une stratégie de vérification et un plan d’action. </li></ul><ul><li>Nous pouvons réaliser : </li></ul><ul><li>Planifier une méthode de vérification efficiente et efficace. </li></ul><ul><li>Sélectionner les emplacements à visiter. </li></ul><ul><li>1) Planification et suivi de l’examen </li></ul><ul><li>Organiser une réunion pour planifier la vérification. </li></ul><ul><li>Obtenir une compréhension de la structure et de l’information de la société / son processus de consolidation («protocole de déclaration»). </li></ul>
    17. 17. Comparaison des standards Source : UNEP, 9 septembre 2008 2,5-9,5 + UTCAF Oui Non Non = Petit ONG Environnementales et sociales Plan Vivo 5-10 + UTCAF Absence Non Oui = Grand pour les projets UTCAF ONG Environnementales et grandes entreprises Climate, Community and Biodiversity Standards (CCBS) 5-15 - CDM sauf grands projets d’hydro Oui Non Non = Petit, en extension Acteurs du marché du carbone (ex. T Ü V S Ü D) VER+ VERs: 10-20 - Tous, sauf HFC En cours Non Oui = Nouveau, en extension Acteurs du marché du carbone (ex. Caisse des Dépots) Voluntary Carbon Standard 2007 (VCS 2007) 14-30 + Efficacité Energétique Énergie Renouvelable En cours Oui Oui =/+ Petit, en extension ONG environnementales (ex. WWF) Gold Prix du crédit ( €/tCO2e) Co-bénéfices par rapport au MDP Types de projets Registre Séparation entre vérification et approbation Vérification par une tierce partie Addition- nalité par rapport au MDP Type de marché Acteurs impliqués
    18. 18. Voluntary Carbon Standard (VCS) <ul><li>Standard de compensation volontaire le plus répandu dans le monde. Lancé en novembre 2007 au London Stock exchange. L’index de prix a chuté de 40% en début d’année à 3,70$ US la tonne. </li></ul><ul><li>VCS a conçu un système de registres. Ces registres émettent, détiennent, changent et suppriment des « Voluntary Carbon Units » représentant chacune une tonne de réduction de GES. Fonctionnel depuis septembre 2008. Aux États-Unis, c’est la Bank of New-York-Mellon qui tient les registres. </li></ul><ul><li>La norme ISO 14064 permet de démontrer la rigueur. </li></ul>
    19. 19. Voluntary Gold Standard <ul><ul><li>La norme du Voluntary Carbon Standard a été développée par le groupe Climate Group , l'Association de Commerce Internationale d'Émissions ( International Emissions Trading Association - IETA) et le Registre Mondial des Gaz à Effet de Serre du Forum Économique du Monde ( World Economic Forum Global Greenhouse Register - WEF) et a été la première fois publiée en mars 2006. </li></ul></ul><ul><ul><li>Le Gold Standard est la norme la plus élevée. Elle favorise des projets d'énergie renouvelable et d'efficacité énergétique. </li></ul></ul><ul><ul><li>La désignation à titre d’«operational entity » (DOE) est requise pour vérifier des projets de réduction </li></ul></ul><ul><ul><li>Selon www.carboncatalog.com les prix moyen se situe près de 30$ la tonne. </li></ul></ul>
    20. 20. Coûts de réalisation des projets Source: UNEP, 10 septembre 2008 * Cas d’un projet à Petite échelle < 5 000 tCO2/an. Le coût d’un projet à Grande Échelle est significativement plus élevé. > 25 000 > 65 000 > 160 000 Total approximatif 2 500 5 000 10 000 Vérification périodique (coût par vérification) 2 500 7 500 15 000 Vérification initiale Variable Variable Variable Suivi du projet (périodique) 5 000 10 000 20 000 Transaction négociation et contrat 5 000 12 500 30 000 Frais d’enregistrement 5 000 12 500 30 000 Validation 2 500 5 000 10 000 Consultation des parties prenantes et approbation par le pays hôte 7 500 20 000 45 000 Document descriptif de projet Voluntary Gold standard* Projet MDP – Petite échelle Projet MDP – Grande échelle Activité Estimation des coûts ($US)
    21. 21. Cadre d’utilisation de l’ ISO 14065 avec l’ISO 14064-1, ISO 14064-2, ISO 14064-3 ISO 14064-1 Conception et inventaire des GES ISO 14064-2 Conception et mise en œuvre des projets GES Inventaire des GES documentation et rapport Projet GES documentation et rapport Déclaration des GES Vérification Déclaration des GES Validation et/ou Vérification ISO 14064-3 Processus de vérification – Processus de validation ISO 14065 Exigences pour les organismes de validation et de vérification
    22. 22. Perspective <ul><li>L’Association canadienne de normalisation gère le registre EcoDépart. </li></ul><ul><li>Le registre a été conçu en tant que portail centralisé d’enregistrement et d’inscription à la liste pour permettre aux entreprises, aux organismes, aux particuliers et aux autres parties intéressées </li></ul><ul><ul><ul><li>de connaître la signification du bilan carbone neutre et la façon dont ils peuvent l’obtenir; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>d’établir et de documenter les engagements, les mesures, les résultats et les reconnaissances associés aux émissions des GES; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>d’enregistrer les inventaires de GES, les affirmations liées aux GES et les déclarations liées aux GES d’une manière ouverte et transparente qui est conforme aux principes de la norme ISO 14064 . </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Pour le moment, aucune firme de vérification ne détient l’accréditation ISO14065 émise par le Conseil canadien des normes. </li></ul></ul>
    23. 23. Ma référence favorite
    24. 24. Bibliographie <ul><li>Hamilton, K., Bayon, R., Turner, G., & Higgins, D. (2007). State of the Voluntary Carbon Markets 2007 : Picking Up Steam. EcoSystem Marketplace and New Carbon Finance. Disponible sur : http://ecosystemmarketplace.com/documents/acrobat/StateoftheVoluntaryCarbonMarket17July.pdf </li></ul><ul><li>Kollmuss A., Zink H., Polycarp C . (March 2008). MakingSense of the Voluntary Carbon Market A Comparison of Carbon Offset Standards. Disponible sur : http://assets.panda.org/downloads/vcm_report_final.pdf </li></ul><ul><li>http://www.carboncatalog.org/ </li></ul>

    ×