Baudouin Yves (baudouin.yves@uqam.ca)
Département de géographie, UQAM
Cavayas François (francois.cavayas@umontreal.ca)
Dép...
Source: en.wikipedia.org
Nations Unies, 2011
ž Projets

réalisés avec: Centre de sécurité
civile (ville de Montréal), CRE de Laval
(MAM, etc.), DSP de Montréal,
Envir...
• Imagerie

satellitale:
Landsat 5 (120m), Landsat 7
(60m), Landsat 8 (100m) et Aster
(90m)
• Période couverte 1984 -2013
...
• Liens

avec les cartes d’utilisation/
occupation des sols
• Liens étroits avec NDVI et NDBI
• Confections de cartes ther...
35

oC
30

25

20

15

10

5

0

Source : Calcul de base issu d’une image Landsat 5, par Berthé et Martin 2011.
Source: Houle C.
Les villes plus petites ne sont pas épargnées …

Source: Marc Chikhani

11
ž Besoin

de meilleures résolutions:

Temporelle
Spatiale
Spectrale
Radiométrique
ž Séparation

de l’émissivité et de la...
Environnement
et santé

Environnement
Canada
- chaleur
accablante
- veille
canicule
- qualité de
l’air

Ville de
Montréal
...
Situation en 2010 (Environnement Canada)

Moyenne annuelle des
concentrations
quotidiennes
maximales sur une
période de hu...
ž 

ž 

ž 

Les signes sont de plus en plus clairs que dans les milieux urbains le
degré d’exposition des individus, à ...
ž Université

de Montréal

(15,000$)
ž  Université

ž Travaux

du Québec à Montréal

Publics Canada
ž Arrondissement N...
ž Division

de la géomatique, ville de
Montréal
ž Sciences atmosphériques et enjeux
environnementaux, Région Québec,
Env...
N. Vézina
Louvain-la-Neuve, Belgique
Toit vert au Peggy NoteBaert Nature Museum (Museum of the
Chicago Academy of Sciences); Source:...
Impact thermique de la végétation
en milieu résidentiel

Surface végétalisée en milieu urbain

Source: Marc Chikhani

24
Source: Terreal, octobre 2012
Source: Terreal, octobre 2012
Source « sur les toits », www.surlestoits.net
• Utilisation

de l’imagerie aéroportée de la compagnie ITRES
de Calgary:
CASI hyperspectral jusqu’à 228 bandes (,38-1,05 ...
• Tests

effectués les 2-3 septembre 2012 à 80
cm avec CASI ainsi qu’à 80 cm et 25 cm pour
TABI
• Vols nocturne et diurne
Source: Pipia et al., 2010
ž  CASI

environ
80 cm (72
bandes
spectrales)
ž  TABI environ
80 cm (1
bande) jour
+nuit
ž  TABI la nuit
extra 5 lignes...
ž  augmentation

notoire de la précision des
résultats, tant radiométrique que géométrique;
ž  analyse des matériaux de ...
Source: Olivier Canuel-Ouellet
Vue optique et réalité thermique

Source: A. Berthé
Immeuble complexe
Immeuble complexe
Desjardins centre
ville Montréal
Desjardins centre ville

Montréal

Image	
  TABI	
  n...
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère

501 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
501
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Utilisation de l'imagerie aéroportée dans l'évaluation des îlots de chaleur ainsi qu'aux particules fines dans l'atmosphère

  1. 1. Baudouin Yves (baudouin.yves@uqam.ca) Département de géographie, UQAM Cavayas François (francois.cavayas@umontreal.ca) Département de géographie, UdeM
  2. 2. Source: en.wikipedia.org
  3. 3. Nations Unies, 2011
  4. 4. ž Projets réalisés avec: Centre de sécurité civile (ville de Montréal), CRE de Laval (MAM, etc.), DSP de Montréal, Environnement Canada, Fonds d’action changement climatique (FACC), ville de Granby, Ouranos, SCHL (Montréal et Toronto), etc.; ž Plus d’une vingtaine d’étudiants diplômés.
  5. 5. • Imagerie satellitale: Landsat 5 (120m), Landsat 7 (60m), Landsat 8 (100m) et Aster (90m) • Période couverte 1984 -2013 • Villes abordées: Montréal, Toronto et Granby
  6. 6. • Liens avec les cartes d’utilisation/ occupation des sols • Liens étroits avec NDVI et NDBI • Confections de cartes thermiques estivales • Tests effectués en période hivernale • Évaluation des pratiques d’aménagement et de la réglementation municipale
  7. 7. 35 oC 30 25 20 15 10 5 0 Source : Calcul de base issu d’une image Landsat 5, par Berthé et Martin 2011.
  8. 8. Source: Houle C.
  9. 9. Les villes plus petites ne sont pas épargnées … Source: Marc Chikhani 11
  10. 10. ž Besoin de meilleures résolutions: Temporelle Spatiale Spectrale Radiométrique ž Séparation de l’émissivité et de la température ž Effets atmosphériques (corrections)
  11. 11. Environnement et santé Environnement Canada - chaleur accablante - veille canicule - qualité de l’air Ville de Montréal Aérosol (PM 2.5) -impact sur la santé -interventions possibles Îlots de chaleur -plan de mesures d’urgence en cas de chaleur extrême -mesures de mitigation -schéma d’aménagement
  12. 12. Situation en 2010 (Environnement Canada) Moyenne annuelle des concentrations quotidiennes maximales sur une période de huit heures Moyenne annuelle des concentrations quotidiennes moyennes sur une période de 24 heures Moyenne annuelle des concentrations quotidiennes moyennes sur une période de 24 heures Moyenne annuelle des concentrations quotidiennes moyennes sur une période de 24 heures Tendances globales qui ne reflètent pas les particularités localement et temporellement
  13. 13. ž  ž  ž  Les signes sont de plus en plus clairs que dans les milieux urbains le degré d’exposition des individus, à court et à long termes, aux polluants atmosphériques a un impact majeur sur la morbidité/ mortalité cardiovasculaire et pulmonaire. Dans un milieu urbain donné, pour mieux comprendre cette association pollution-santé on a besoin, entre autres, de données sur les concentrations des polluants dans l’air ambiant à une échelle locale (ex. un quartier) par période de temps (horaire, saisonnière, annuelle, etc.) Qu’en-est-il de Montréal? Que peuvent nous apporter les technologies géo-spatiales dans ce domaine?
  14. 14. ž Université de Montréal (15,000$) ž  Université ž Travaux du Québec à Montréal Publics Canada ž Arrondissement NDG/CDN ž Centre de sécurité civile (ville de Montréal) TOTAL (15,000$) (10,000$) (5,000$) (5,000$) (50,000)$
  15. 15. ž Division de la géomatique, ville de Montréal ž Sciences atmosphériques et enjeux environnementaux, Région Québec, Environnement Canada
  16. 16. N. Vézina
  17. 17. Louvain-la-Neuve, Belgique Toit vert au Peggy NoteBaert Nature Museum (Museum of the Chicago Academy of Sciences); Source: S. Lefebvre, juin 2011
  18. 18. Impact thermique de la végétation en milieu résidentiel Surface végétalisée en milieu urbain Source: Marc Chikhani 24
  19. 19. Source: Terreal, octobre 2012
  20. 20. Source: Terreal, octobre 2012
  21. 21. Source « sur les toits », www.surlestoits.net
  22. 22. • Utilisation de l’imagerie aéroportée de la compagnie ITRES de Calgary: CASI hyperspectral jusqu’à 228 bandes (,38-1,05 µm) TABI (3-5 µm) et TASI hyperspectral 32 ou 64 bandes (8-11 µm) • Utilisation d’imagerie thermique manuelle: NEC, R300Z, 340 X 240, 8-12 µm et d’Ibutton
  23. 23. • Tests effectués les 2-3 septembre 2012 à 80 cm avec CASI ainsi qu’à 80 cm et 25 cm pour TABI • Vols nocturne et diurne
  24. 24. Source: Pipia et al., 2010
  25. 25. ž  CASI environ 80 cm (72 bandes spectrales) ž  TABI environ 80 cm (1 bande) jour +nuit ž  TABI la nuit extra 5 lignes de vol à 25 cm Source: F. Cavayas
  26. 26. ž  augmentation notoire de la précision des résultats, tant radiométrique que géométrique; ž  analyse des matériaux de surface (toiture blanche, verte, etc.); ž  analyse des surfaces perméables/imperméables, ž  évaluation des mesures de mitigation; ž  analyse de l’influence des végétaux, (nombre et disposition des végétaux); ž  analyse de la déperdition de chaleur; ž  calculs de divers paramètres ž  développement d’expertise.
  27. 27. Source: Olivier Canuel-Ouellet
  28. 28. Vue optique et réalité thermique Source: A. Berthé
  29. 29. Immeuble complexe Immeuble complexe Desjardins centre ville Montréal Desjardins centre ville Montréal Image  TABI  nuit   2  septembre  2012   Résolu9on  25cm   Source: A. Berthé

×