SlideShare une entreprise Scribd logo
La curation

               Les 5 à 7 de l'ADBS
                    Le 13 mars 2012

Par Christophe Deschamps
Conseil et formation en veille et gestion de l’information
www.outilsfroids.net




                                                             1
Introduction




               2
Définitions, précision
     En anglais le terme "curator" signifie "commissaire
      d'exposition"
      ◦ Celui qui :
          choisit les œuvres à exposer
          les organise
          les commente
     Définition n° 1 : « L’art de trouver, d’agréger, de
      filtrer, de sélectionner (…) et de republier des
      informations de qualité sur des thématiques
      spécifiques (…) ou pour une audience ayant des
      centres d’intérêt particuliers » - Robin Good (Luigi
      Canali de Rossi)


                                                         3
Définitions, précision (2)
  « La curation de contenu (…) est une pratique qui consiste à
   sélectionner, éditorialiser et partager les contenus les plus
   pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné » -
   (Définition de la Wikipedia)
  Il manque selon nous un élément essentiel :

    ◦ Partager un flux thématique de découvertes permet au
      curateur de montrer son expertise  motivation forte en
      terme d'e-réputation
    ◦ Utilisation individuelle de ces services pour leur capacité
      à archiver les éléments sélectionnés afin de les retrouver
      ultérieurement.
       Logique de personal knowledge management qui doit
        être prise en compte



                                                                    4
Historique des pratiques




                           5
En 2008 :
   Steve Rubel (blog
    Micropersuasion)
    ◦ Utilise le terme de "digital
       curator"
        Il explique que les
         curateurs sont des experts
         d’une thématique nageant
         dans des flots
         d’informations
         numériques et qui en
         extraient les plus
         pertinentes et
         importantes afin de les
         partager
   Robin Good
    ◦ Pose un nom sur une activité
       qu'il pratiquait depuis des
       années et qualifiait de
       "newsmastering"



                                      6
Oui mais
   Le terme est utilisé depuis
    longtemps dans certain
    domaines de recherche
     ◦ Désigne un travail de
       sélection et de nettoyage
       dans des données stockées
       dans des bases.
        traquer des
          enregistrements mal
          renseignés, invalides,
          erronés
        nécessaire pour que les
          données puissent être
          traitées dans des outils de
          datamining, cartographie
     ◦ Ex : Apollo, logiciel de
       curation pour la génomique

(cf. l’article de Gabriel Gallezot, L'apport
    de la curation dans les pratiques d'accès à
    l'information des chercheurs. Doc & SI )


                                                  7
2009
 Le blogueur "star" Robert
  Scoble fait appel aux
  startups pour qu'elles s'y
  lancent et évoque une
  opportunité à "un milliard
  de dollars"
 Steve Rosenbaum, PDG de
  la start-up Magnify
   ◦ Articles dans le
     HuffingtonPost
   ◦ Présente la curation
     comme un remède à
     l'"Information overload"
   ◦ Publie en 2011 l'ouvrage
     "Curation nation"


                                8
2010
    France
     ◦ La curation présentée comme un concept
       émergent lors de la conférence Web10
       (Paris)




 (Pour l’aspect historique de la curation, cf. l’article de Véronique Mesguich, Qu'est-ce
    qu'un curateur ? .Doc & SI )



                                                                                            9
Pratiques correspondantes
sont anciennes sur le web
    Notamment le social bookmarking
     ◦ Delicious (2003)
     ◦ Diigo (2006)




                                       10
Contexte et enjeux
   En 2010, nous avons produit
    ◦ Soit de quoi remplir
      75 milliards d'iPads
      (16 gigabyte)
     ◦ Une étude de 2011 du
        Gartner Group indique
        que la quantité de
        données non-structurées
        va encore croître de 80%
        dans les cinq ans qui
        viennent
   Les contenus numériques se
    multiplient et circulent de
    plus en plus vite
   Le problème n'est pas
    l'information overload mais
    l'échec du filtre


                                   11
Contexte et enjeux (2)
    L'idée principale de la curation est de
     permettre la mise en place de filtres
     humains capables de :
     ◦   repérer
     ◦   ordonner
     ◦   hiérarchiser
     ◦   éditorialiser




                                           12
Exemple de services de
curation
    En entreprise
     ◦ Exemple de partage
        Jamespot.pro
    Social bookmarking
     ◦ www.diigo.com
    Curation
     ◦ Scoop.it
        Ex : Veille, curation, tendances
     ◦ Pearltrees
        Projet curation
        Veille documentaire outils
     ◦ Storify


                                            13
Exemple de services de
curation (2)
   Journal automatique
    ◦ Paper.li

    ◦ Memolane




                          14
Benchmark : quels services
pour faire de la curation?




                             15
En entreprise
    La majorité des réseaux sociaux
     d'entreprise permettent de pratiquer
     la curation en interne




                                            16
En entreprise




  Positionnement de RSE par axes fonctionnels. Cf. l’article de Guillaume
    Guérin (Lecko). Voir son article complet dans Doc & SI.



                                                                            17
Usage individuel




                   18
Comparatif de 12 solutions permettant la curation
du web




                                                    19
32 critères retenus
    Sources : comment le service de curation est-il alimenté en informations
     nouvelles susceptibles d’être diffusées ?
     ◦ Externes : le curateur choisit les éléments à partager au fur et à mesure
       de sa navigation sur le web
     ◦ Internes manuelles : le curateur choisit d’utiliser certaines sources
       proposées par le service de curation. Il peut par exemple ajouter des
       flux RSS ou encore interroger un moteur de recherche généraliste
       (Google, Bing) à l’intérieur même du service et sélectionner les résultats
       à diffuser.
     ◦ Internes via recommandations personnalisées : le curateur définit ses
       thèmes d’intérêt avec des mots-clés et le service lui propose des items
       issus de l’actualité (presse, blogs,…). Il peut également s’agir d’un
       algorithme de recommandation basé sur l’historique de
       consultation/diffusion du curateur
     ◦ Intégration des réseaux sociaux : le curateur peut ajouter ses comptes
       de réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, …) au service de
       curation et rediffuser des items qui en sont issus.
     ◦ Agrégateur de flux RSS : possibilité d’intégrer son propre agrégateur en
       ligne, généralement Google Reader, comme source.
                                                                                  20
32 critères retenus (2)
    Types de contenus intégrés : quels sont les types de contenus publiés par l’outil de curation ?
     ◦   URL
     ◦   Images
     ◦   Vidéos
     ◦   Clipping web : il s’agit d’extraits de la page qui sont « découpés » par le curateur (images,
         textes)
     ◦   Fichiers bureautiques : .doc, .ppt, .pdf,…
    Livrables proposés : quels types de livrables le service de curation permet-il de diffuser ?
     ◦   Page publique personnalisée : le curateur crée une page personnalisée et publique sur laquelle
         sont diffusés les éléments qu’il aura filtré.
     ◦   Diffusion manuelle vers les médias sociaux : le service se connecte aux médias sociaux du
         curateur et lui permet de diffuser manuellement les items sélectionnés.
     ◦   Diffusion automatisée vers les médias sociaux : le service se connecte aux médias sociaux et
         diffuse automatiquement les items que vous sélectionnez.
     ◦   Contenu embarqué (embedded) : le contenu peut être publié sur un blog ou un site web tiers via
         la génération d’un code à copier-coller.
     ◦   Email : possibilité d’envoyer un item par email
     ◦   Création d’une newsletter : possibilité de générer une synthèse de la curation quotidienne et
         de la diffuser via email sous forme de newsletter
     ◦   Flux RSS reprenant les items partagés
     ◦   Optimisation du rendu pour smartphones, iPad,…

                                                                                                          21
32 critères retenus (3)
   Optimisation pour l’usage personnel :
    ◦ Lecture optimisée : le service se concentre sur l’amélioration de
      l’expérience de lecture des sources sélectionnées (sous forme d’un
      magazine par exemple)
    ◦ Utilisation mobile : l’interface de curation peut être utilisée sur
      smartphone, tablettes, iPhones,… (apps, widgets)
    ◦ Catégorisation par tags
    ◦ Autre système de catégorisation : le service propose un système de
      classement amélioré des éléments sélectionnés (ex : possibilité de
      classer par catégories, listes, groupes, bundles,…)
    ◦ Possibilité de conserver des éléments en privé (non publics)




                                                                            22
32 critères retenus (4)
    Aspect social et pratiques collaboratives
     ◦ Réseau social : création de profils et fonctionnalités de mise
       en réseau (devenir « ami » avec, suivre untel)
     ◦ Possibilité de commenter les items publiés sur la page
       publique pour les lecteurs
     ◦ Possibilité de noter ou d’approuver un item (notes chiffrées,
       étoiles, « like »…)
     ◦ Curation collaborative : possibilité de créer des groupes et
       de mettre en œuvre une curation à plusieurs sur un même
       thème.
     ◦ Curation collaborative privée : idem, avec la possibilité de
       créer des groupes privés




                                                                        23
32 critères retenus (5)
   Editorialisation
    ◦ Possibilité de « pousser » un item en Une
    ◦ Personnalisation du thème de la page publique
    ◦ Possibilité pour le curateur d’ajouter des
      commentaires aux items sélectionnés
   Moteur de recherche
    ◦ Présence d’un moteur permettant aux
      internautes de rechercher en plein-texte dans
      les contenus que vous avez enregistré.




                                                      24
Résultats : critères cumulés par
catégorie et par outil




                                   25
Fonctionnalités les plus rares
    Variétés des sources que l'on peut intégrer




                                                   26
Fonctionnalités les plus rares (2)
    Editorialisation




                                     27
Classement par usages
   Usage personnel et capitalisation




                                        28
Classement par usages
   Diffusion et partage




                           29
Classement par usages
   Curation collaborative




                             30
Attention
Au final, tout dépend (toujours) de vos besoins.
Certains besoins spécifiques ne sont adressés correctement que par
  quelques services. Par exemple :

   Usage en situation de mobilité
    ◦ Flipboard
    ◦ Storify
    ◦ Scoop.it
    ◦ Pearltrees

 Curation de vidéos et d’images
   ◦ Pinterest
 Il faut donc pondérer vos critères de classement en fonction de ces
  besoins !
 Il faut prendre en compte l'expérience utilisateur
   ◦ Certains services sont particulièrement addictifs et agréables à
      utiliser, même s’ils proposent moins de fonctionnalités que leurs
      concurrents (ex : Flipboard)

                                                                          31
3 principes
  Mener un veille sur les services
   émergents afin de rester ouvert aux
   nouvelles possibilités qu’ils offrent,
  Les évaluer sur la base de critères
   fonctionnels et ergonomiques…
  …et les confronter à des logiques
   d’usage.



                                            32
Curation et organisations




                            33
Marc Rougier (Scoop.it)
     « ... l’usage est très varié, allant des très
      petites structures qui utilisent Scoop.it
      essentiellement pour contribuer à leur e-
      réputation,
     aux organisations qui utilisent Scoop.it
      pour de la veille / communication interne,
     aux grands groupes qui nourrissent leur
      présence web, y compris leur site
      corporate, de contenus issu de leur
      publication via Scoop.it. »

                                                      34
Différences entre curateur et
veilleur
Voir diapos suivantes

(Cf. notamment l’article de Camille Alloing, Le
curateur est-il un veilleur ? Doc & SI.




                                                  35
Différence n°1
   Veilleur            Curateur
    ◦ répond à une       ◦ « répond à des
      demande              attentes au niveau
                           informationnel,
                           mais pas à des
                           demandes très
                           précises ».




                                                36
Différence n°2
   Veilleur                    Curateur
    ◦ Peut théoriquement         ◦ Plus un expert
      mettre en place un           thématique qui a «
      dispositif de veille         bricolé » un
      sur tous types de            dispositif pour
      sujets                       partager ses
                                   découvertes




                                                        37
Différence n°3
   Veilleur                    Curateur
    ◦ Filtre l’information       ◦ Est son propre
      qui remonte en               commanditaire
      fonction des
      précisions de ses
      commanditaires




                                                    38
Différence n°4
   Veilleur                           Curateur
    ◦ Principale                        ◦ Volonté de mettre en
      préoccupation est de                scène l’information
      capitaliser les                     qu’il trouve et va
      résultats de la veille              s’orienter vers des
      (stockage, indexation)              solutions offrant des
      afin qu’ils soient                  fonctionnalités en ce
      aisément retrouvables               sens
      et réutilisables, ou
      encore compilables
      dans des livrables.
       La base de données
        (aspect utilitaire de
        l’information), prime
        donc généralement
        chez les veilleurs sur sa
        mise en page

                                                                  39
Différence n°5
   Veilleur                      Curateur
    ◦ Doit souvent rendre          ◦ On n’attend pas de lui
      explicite son analyse          qu’il analyse
      pour justifier de              l’information qu’il
      l’intérêt d’un article         diffuse
      qu’il aura sélectionné          Le simple choix
                                        d’articles qu'il
                                        effectue à la
                                        lumière de son
                                        expertise est le
                                        résultat de l'«
                                        analyse » implicite
                                        qu’ il en a faite et
                                        lui donne sa valeur.

                                                           40
Que faire des curateurs dans les
organisations?
 Le slogan du « tous veilleurs », souvent repris au début des
  années 2000, a vécu.
  ◦ Les collaborateurs dont ce n’était pas le métier ne se sont
    pas mis naturellement à faire de la veille puisque rien ne les
    y obligeait.
 Les pratiques de curation en entreprise ne sont pas une redite
  de cette approche.
  ◦ Les 1ères nécessitaient qu’ils aient en tête les grandes
    lignes du plan de veille et disposent de quelques
    compétences techniques
  ◦ Ne leur demandent rien d’autre que de s’intéresser à leurs
    thématiques métiers habituelles.


                                                                 41
Que faire des curateurs dans les
organisations? (2)

    Parce que les technologies de curation issues du web
     2.0 apportent des solutions à des problèmes de gestion
     personnelle de l’information (s’informer, conserver
     des pages web ou des favoris,…), elles ont le potentiel
     pour en apporter aussi des solutions à un niveau
     collectif :
        faire circuler l’information
        la capitaliser
        permettre son enrichissement par les avis opinions
         et idées de tous



                                                           42
Que faire des curateurs dans
les organisations? (3)
    Le service de veille - documentation doit se positionner comme le
     coordinateur et l’ « agrégateur » des efforts de tous. Il pourra par
     exemple :
     ◦ Former les collaborateurs à l’utilisation des fonctionnalités de
        curation proposées par le RSE.
     ◦ Tirer parti des fonctionnalités des RSE permettant de créer des
        communautés d’intérêt afin de donner aux collaborateurs des
        espaces où ils pourront partager l’information issue de leurs
        pratiques de curation et enrichir ainsi sa veille.
     ◦ Faire vivre ces communautés et retrouver le rôle d’animateurs
        qui a pu être le sien à l’époque où la veille se faisait
        essentiellement sur le terrain et était pratiquée par des
        commerciaux et des techniciens nomades.




                                                                        43
Que faire des curateurs dans les
organisations? (4)




                                   44

Contenu connexe

Tendances

120313 curation5 7_adb_sb
120313 curation5 7_adb_sb120313 curation5 7_adb_sb
120313 curation5 7_adb_sbADBS
 
Outils de recherche et de veille sur l'actualité
Outils de recherche et de veille sur l'actualité Outils de recherche et de veille sur l'actualité
Outils de recherche et de veille sur l'actualité
URFIST de Rennes
 
La curation et ses différents outils infoMatinale ADBS/Doc Forum Curation inf...
La curation et ses différents outils infoMatinale ADBS/Doc Forum Curation inf...La curation et ses différents outils infoMatinale ADBS/Doc Forum Curation inf...
La curation et ses différents outils infoMatinale ADBS/Doc Forum Curation inf...François Magnan
 
La curation de contenu : de nouvelles pratiques de lecture
La curation de contenu : de nouvelles pratiques de lectureLa curation de contenu : de nouvelles pratiques de lecture
La curation de contenu : de nouvelles pratiques de lectureAgence web Moody Communication
 
formation_veille.pdf
formation_veille.pdfformation_veille.pdf
formation_veille.pdf
GuesmiAlia
 
Présentation de l'atelier sur la "curation de contenus", par le p. Stéphane L...
Présentation de l'atelier sur la "curation de contenus", par le p. Stéphane L...Présentation de l'atelier sur la "curation de contenus", par le p. Stéphane L...
Présentation de l'atelier sur la "curation de contenus", par le p. Stéphane L...
UADF_CEF
 
Quels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils du web
Quels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils du webQuels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils du web
Quels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils du web
URFIST de Rennes
 
Petite introduction à la veille collaborative en bibliothèque
Petite introduction à la veille collaborative en bibliothèquePetite introduction à la veille collaborative en bibliothèque
Petite introduction à la veille collaborative en bibliothèque
Le Lirographe
 
Charles Biberson - thèse professionnelle - curation et création de valeur ...
Charles Biberson  - thèse professionnelle - curation et création de valeur ...Charles Biberson  - thèse professionnelle - curation et création de valeur ...
Charles Biberson - thèse professionnelle - curation et création de valeur ...
Charles Bib
 
Les outils de recherche et veille sur le web
Les outils de recherche et veille sur le webLes outils de recherche et veille sur le web
Les outils de recherche et veille sur le web
echangeurba
 
Stage Construire un projet collaboratif : démarche et outils - 2016-05-31
Stage Construire un projet collaboratif : démarche et outils - 2016-05-31Stage Construire un projet collaboratif : démarche et outils - 2016-05-31
Stage Construire un projet collaboratif : démarche et outils - 2016-05-31
URFIST de Rennes
 
Veille 2.0
Veille 2.0Veille 2.0
Veille 2.0
Zebrure
 
Qu'est-ce que la "curation de contenus"_Stéphane Lemessin_13ème rencontre des...
Qu'est-ce que la "curation de contenus"_Stéphane Lemessin_13ème rencontre des...Qu'est-ce que la "curation de contenus"_Stéphane Lemessin_13ème rencontre des...
Qu'est-ce que la "curation de contenus"_Stéphane Lemessin_13ème rencontre des...UADF_CEF
 
Veille documentaire, flux rss, agrégateurs de flux et social bookmarking
Veille documentaire, flux rss, agrégateurs de flux et social bookmarkingVeille documentaire, flux rss, agrégateurs de flux et social bookmarking
Veille documentaire, flux rss, agrégateurs de flux et social bookmarking
Claire Chignard
 
Diffuser les résultats de la veille avec les outils de "curation" : Scoop.it,...
Diffuser les résultats de la veille avec les outils de "curation" : Scoop.it,...Diffuser les résultats de la veille avec les outils de "curation" : Scoop.it,...
Diffuser les résultats de la veille avec les outils de "curation" : Scoop.it,...
URFIST de Rennes
 
Les enjeux de la curation de contenus en entreprise
Les enjeux de la curation de contenus en entrepriseLes enjeux de la curation de contenus en entreprise
Les enjeux de la curation de contenus en entreprise
Lydia GRACIA
 
Atelier Wikipédia_EF_septembre 2012
Atelier Wikipédia_EF_septembre 2012Atelier Wikipédia_EF_septembre 2012
Atelier Wikipédia_EF_septembre 2012UADF_CEF
 
Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...Jean-Baptiste Dayez
 
Stage diigo delicious-2012-11-22
Stage diigo delicious-2012-11-22Stage diigo delicious-2012-11-22
Stage diigo delicious-2012-11-22
URFIST de Rennes
 

Tendances (20)

120313 curation5 7_adb_sb
120313 curation5 7_adb_sb120313 curation5 7_adb_sb
120313 curation5 7_adb_sb
 
Outils de recherche et de veille sur l'actualité
Outils de recherche et de veille sur l'actualité Outils de recherche et de veille sur l'actualité
Outils de recherche et de veille sur l'actualité
 
La curation et ses différents outils infoMatinale ADBS/Doc Forum Curation inf...
La curation et ses différents outils infoMatinale ADBS/Doc Forum Curation inf...La curation et ses différents outils infoMatinale ADBS/Doc Forum Curation inf...
La curation et ses différents outils infoMatinale ADBS/Doc Forum Curation inf...
 
La curation de contenu : de nouvelles pratiques de lecture
La curation de contenu : de nouvelles pratiques de lectureLa curation de contenu : de nouvelles pratiques de lecture
La curation de contenu : de nouvelles pratiques de lecture
 
formation_veille.pdf
formation_veille.pdfformation_veille.pdf
formation_veille.pdf
 
Présentation de l'atelier sur la "curation de contenus", par le p. Stéphane L...
Présentation de l'atelier sur la "curation de contenus", par le p. Stéphane L...Présentation de l'atelier sur la "curation de contenus", par le p. Stéphane L...
Présentation de l'atelier sur la "curation de contenus", par le p. Stéphane L...
 
Quels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils du web
Quels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils du webQuels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils du web
Quels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils du web
 
Petite introduction à la veille collaborative en bibliothèque
Petite introduction à la veille collaborative en bibliothèquePetite introduction à la veille collaborative en bibliothèque
Petite introduction à la veille collaborative en bibliothèque
 
Charles Biberson - thèse professionnelle - curation et création de valeur ...
Charles Biberson  - thèse professionnelle - curation et création de valeur ...Charles Biberson  - thèse professionnelle - curation et création de valeur ...
Charles Biberson - thèse professionnelle - curation et création de valeur ...
 
Les outils de recherche et veille sur le web
Les outils de recherche et veille sur le webLes outils de recherche et veille sur le web
Les outils de recherche et veille sur le web
 
Stage Construire un projet collaboratif : démarche et outils - 2016-05-31
Stage Construire un projet collaboratif : démarche et outils - 2016-05-31Stage Construire un projet collaboratif : démarche et outils - 2016-05-31
Stage Construire un projet collaboratif : démarche et outils - 2016-05-31
 
Veille 2.0
Veille 2.0Veille 2.0
Veille 2.0
 
Qu'est-ce que la "curation de contenus"_Stéphane Lemessin_13ème rencontre des...
Qu'est-ce que la "curation de contenus"_Stéphane Lemessin_13ème rencontre des...Qu'est-ce que la "curation de contenus"_Stéphane Lemessin_13ème rencontre des...
Qu'est-ce que la "curation de contenus"_Stéphane Lemessin_13ème rencontre des...
 
Veille documentaire, flux rss, agrégateurs de flux et social bookmarking
Veille documentaire, flux rss, agrégateurs de flux et social bookmarkingVeille documentaire, flux rss, agrégateurs de flux et social bookmarking
Veille documentaire, flux rss, agrégateurs de flux et social bookmarking
 
Diffuser les résultats de la veille avec les outils de "curation" : Scoop.it,...
Diffuser les résultats de la veille avec les outils de "curation" : Scoop.it,...Diffuser les résultats de la veille avec les outils de "curation" : Scoop.it,...
Diffuser les résultats de la veille avec les outils de "curation" : Scoop.it,...
 
Les enjeux de la curation de contenus en entreprise
Les enjeux de la curation de contenus en entrepriseLes enjeux de la curation de contenus en entreprise
Les enjeux de la curation de contenus en entreprise
 
Atelier Wikipédia_EF_septembre 2012
Atelier Wikipédia_EF_septembre 2012Atelier Wikipédia_EF_septembre 2012
Atelier Wikipédia_EF_septembre 2012
 
Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
 
Diffuser La Veille
Diffuser La VeilleDiffuser La Veille
Diffuser La Veille
 
Stage diigo delicious-2012-11-22
Stage diigo delicious-2012-11-22Stage diigo delicious-2012-11-22
Stage diigo delicious-2012-11-22
 

En vedette

Amazon.com : l'Empire caché
Amazon.com : l'Empire cachéAmazon.com : l'Empire caché
Amazon.com : l'Empire caché
Fabernovel
 
Effect of Biofield Treatment on Structural and Morphological Properties of Si...
Effect of Biofield Treatment on Structural and Morphological Properties of Si...Effect of Biofield Treatment on Structural and Morphological Properties of Si...
Effect of Biofield Treatment on Structural and Morphological Properties of Si...
Mahendra Kumar Trivedi
 
Teaching with Poster Tools
Teaching with Poster ToolsTeaching with Poster Tools
Teaching with Poster Tools
Shelly Sanchez Terrell
 
Les outils de veille sur la e-reputation
Les outils de veille sur la e-reputationLes outils de veille sur la e-reputation
Les outils de veille sur la e-reputation
Nicole Corsyn
 
L' Homme Augmente
L' Homme AugmenteL' Homme Augmente
L' Homme Augmente
UNITEC
 
30 chiffres-clés Social Media pour l’année 2011
30 chiffres-clés Social Media pour l’année 201130 chiffres-clés Social Media pour l’année 2011
30 chiffres-clés Social Media pour l’année 2011
Mediaventilo
 
Parcours EMI 2016/17 : Collège Saint Jean
Parcours EMI 2016/17 : Collège Saint JeanParcours EMI 2016/17 : Collège Saint Jean
Parcours EMI 2016/17 : Collège Saint Jean
Hélène MULOT
 
les outils de veille
les outils de veilleles outils de veille
les outils de veille
Anne-Gaëlle Gaudion
 
L'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen ÂgeL'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen Âge
xosea
 
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est toutTwitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
Christophe Batier
 
Tuto Twitter
Tuto TwitterTuto Twitter
Tuto Twitter
ofnik
 
Prêter des livres numériques en bibliothèque : pourquoi ? comment ?
Prêter des livres numériques en bibliothèque : pourquoi ? comment ?Prêter des livres numériques en bibliothèque : pourquoi ? comment ?
Prêter des livres numériques en bibliothèque : pourquoi ? comment ?
Céline MEYER
 
Louise Merzeau : Identité numérique. Des empreintes... à la présence
Louise Merzeau : Identité numérique. Des empreintes... à la présenceLouise Merzeau : Identité numérique. Des empreintes... à la présence
Louise Merzeau : Identité numérique. Des empreintes... à la présence
Documentation Rouen
 
L'opendata
L'opendata L'opendata
L'opendata
liberTIC
 
La Classe Capovolta - Come capovolgere la classe e perché - Conferenza Bosso...
La Classe Capovolta -  Come capovolgere la classe e perché - Conferenza Bosso...La Classe Capovolta -  Come capovolgere la classe e perché - Conferenza Bosso...
La Classe Capovolta - Come capovolgere la classe e perché - Conferenza Bosso...
Fabio Biscaro
 
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèque
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèqueLa bibliothèque hybride et les services en bibliothèque
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèqueThomas Chaimbault-Petitjean
 
Pratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectives
Pratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectivesPratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectives
Pratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectives
Michel Guillou
 
Tourisme et Medias Sociaux
Tourisme et Medias SociauxTourisme et Medias Sociaux
Tourisme et Medias Sociaux
Mathieu BRUC
 
Understanding Digital Student Development
Understanding Digital Student DevelopmentUnderstanding Digital Student Development
Understanding Digital Student Development
Paul Brown
 

En vedette (20)

Amazon.com : l'Empire caché
Amazon.com : l'Empire cachéAmazon.com : l'Empire caché
Amazon.com : l'Empire caché
 
Effect of Biofield Treatment on Structural and Morphological Properties of Si...
Effect of Biofield Treatment on Structural and Morphological Properties of Si...Effect of Biofield Treatment on Structural and Morphological Properties of Si...
Effect of Biofield Treatment on Structural and Morphological Properties of Si...
 
Teaching with Poster Tools
Teaching with Poster ToolsTeaching with Poster Tools
Teaching with Poster Tools
 
Les outils de veille sur la e-reputation
Les outils de veille sur la e-reputationLes outils de veille sur la e-reputation
Les outils de veille sur la e-reputation
 
L' Homme Augmente
L' Homme AugmenteL' Homme Augmente
L' Homme Augmente
 
30 chiffres-clés Social Media pour l’année 2011
30 chiffres-clés Social Media pour l’année 201130 chiffres-clés Social Media pour l’année 2011
30 chiffres-clés Social Media pour l’année 2011
 
Parcours EMI 2016/17 : Collège Saint Jean
Parcours EMI 2016/17 : Collège Saint JeanParcours EMI 2016/17 : Collège Saint Jean
Parcours EMI 2016/17 : Collège Saint Jean
 
les outils de veille
les outils de veilleles outils de veille
les outils de veille
 
L'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen ÂgeL'essor des villes au Moyen Âge
L'essor des villes au Moyen Âge
 
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est toutTwitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
Twitter : C'est 140 caratères et pis c'est tout
 
Tuto Twitter
Tuto TwitterTuto Twitter
Tuto Twitter
 
Prêter des livres numériques en bibliothèque : pourquoi ? comment ?
Prêter des livres numériques en bibliothèque : pourquoi ? comment ?Prêter des livres numériques en bibliothèque : pourquoi ? comment ?
Prêter des livres numériques en bibliothèque : pourquoi ? comment ?
 
Louise Merzeau : Identité numérique. Des empreintes... à la présence
Louise Merzeau : Identité numérique. Des empreintes... à la présenceLouise Merzeau : Identité numérique. Des empreintes... à la présence
Louise Merzeau : Identité numérique. Des empreintes... à la présence
 
L'opendata
L'opendata L'opendata
L'opendata
 
La Classe Capovolta - Come capovolgere la classe e perché - Conferenza Bosso...
La Classe Capovolta -  Come capovolgere la classe e perché - Conferenza Bosso...La Classe Capovolta -  Come capovolgere la classe e perché - Conferenza Bosso...
La Classe Capovolta - Come capovolgere la classe e perché - Conferenza Bosso...
 
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèque
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèqueLa bibliothèque hybride et les services en bibliothèque
La bibliothèque hybride et les services en bibliothèque
 
Pratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectives
Pratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectivesPratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectives
Pratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectives
 
Veille Informationnelle
Veille InformationnelleVeille Informationnelle
Veille Informationnelle
 
Tourisme et Medias Sociaux
Tourisme et Medias SociauxTourisme et Medias Sociaux
Tourisme et Medias Sociaux
 
Understanding Digital Student Development
Understanding Digital Student DevelopmentUnderstanding Digital Student Development
Understanding Digital Student Development
 

Similaire à Vous avez dit "curation" ? 5 à 7 ADBS, 13 mars 2012

Veille et curation
Veille et curationVeille et curation
Veille et curation
Claire Chignard
 
Curation et curateurs en vogue sur le web
Curation et  curateurs en vogue sur le webCuration et  curateurs en vogue sur le web
Curation et curateurs en vogue sur le web
paolinem
 
Projets collaboratifs : les benefices pour votre entreprise
Projets collaboratifs : les benefices pour votre entrepriseProjets collaboratifs : les benefices pour votre entreprise
Projets collaboratifs : les benefices pour votre entreprise
Ideo - Groupe Netapsys
 
Lacantine 2010-fr -v2
Lacantine 2010-fr -v2Lacantine 2010-fr -v2
Lacantine 2010-fr -v2
Spectrum Groupe
 
Veille professionnelle avec le web 2.0 mars 2010
Veille professionnelle avec le web 2.0   mars 2010Veille professionnelle avec le web 2.0   mars 2010
Veille professionnelle avec le web 2.0 mars 2010
Jean-Michel Mermet
 
Cours projet web collaboratif - partie 2 : Stratégie éditoriale, version 2019
Cours projet web collaboratif - partie 2 : Stratégie éditoriale, version 2019Cours projet web collaboratif - partie 2 : Stratégie éditoriale, version 2019
Cours projet web collaboratif - partie 2 : Stratégie éditoriale, version 2019
Eric Giraudin
 
L'identité professionnelle d'un GIDO : Les débouchés possibles et les outils ...
L'identité professionnelle d'un GIDO : Les débouchés possibles et les outils ...L'identité professionnelle d'un GIDO : Les débouchés possibles et les outils ...
L'identité professionnelle d'un GIDO : Les débouchés possibles et les outils ...ORoselys
 
Pour faire face à l’infobésité, il faut utiliser la veille et la curation
Pour faire face à l’infobésité, il faut utiliser la veille et la curationPour faire face à l’infobésité, il faut utiliser la veille et la curation
Pour faire face à l’infobésité, il faut utiliser la veille et la curation
Tison Bruno
 
Crowdsourcing : redocumentarisation, veille documentaire et curation
Crowdsourcing : redocumentarisation, veille documentaire et curationCrowdsourcing : redocumentarisation, veille documentaire et curation
Crowdsourcing : redocumentarisation, veille documentaire et curation
Claire Chignard
 
Outil de curation scoop it
Outil de curation scoop itOutil de curation scoop it
Outil de curation scoop it
eya zaier
 
Pearltrees, un outil de Social Bookmarking pour les professeurs documentalistes
Pearltrees, un outil de Social Bookmarking pour les professeurs documentalistesPearltrees, un outil de Social Bookmarking pour les professeurs documentalistes
Pearltrees, un outil de Social Bookmarking pour les professeurs documentalistes
Claire Chignard
 
Veille et curation synthèse
Veille et curation synthèseVeille et curation synthèse
Veille et curation synthèse
MarieCcileMichallet
 
Curation : Convergence des tendances de sélection, organisation et mise à dis...
Curation : Convergence des tendances de sélection, organisation et mise à dis...Curation : Convergence des tendances de sélection, organisation et mise à dis...
Curation : Convergence des tendances de sélection, organisation et mise à dis...
Elium
 
Scoop.it : Knowledge Sharing Solution
Scoop.it : Knowledge Sharing SolutionScoop.it : Knowledge Sharing Solution
Scoop.it : Knowledge Sharing Solutionscoopit_fr
 
Veille et social bookmarking
Veille et social bookmarkingVeille et social bookmarking
Veille et social bookmarking
Claire Chignard
 
Atelier Social Bookmarking : Diigo
Atelier Social Bookmarking : DiigoAtelier Social Bookmarking : Diigo
Atelier Social Bookmarking : Diigo
Bibliothèque de l'enssib
 
Animer un portail documentaire - E-sidoc
Animer un portail documentaire - E-sidocAnimer un portail documentaire - E-sidoc
Animer un portail documentaire - E-sidoc
Claire Chignard
 

Similaire à Vous avez dit "curation" ? 5 à 7 ADBS, 13 mars 2012 (20)

Veille et curation
Veille et curationVeille et curation
Veille et curation
 
Curation et curateurs en vogue sur le web
Curation et  curateurs en vogue sur le webCuration et  curateurs en vogue sur le web
Curation et curateurs en vogue sur le web
 
Projets collaboratifs : les benefices pour votre entreprise
Projets collaboratifs : les benefices pour votre entrepriseProjets collaboratifs : les benefices pour votre entreprise
Projets collaboratifs : les benefices pour votre entreprise
 
Lacantine 2010-fr -v2
Lacantine 2010-fr -v2Lacantine 2010-fr -v2
Lacantine 2010-fr -v2
 
Lacantine 2010-fr -v2
Lacantine 2010-fr -v2Lacantine 2010-fr -v2
Lacantine 2010-fr -v2
 
Veille professionnelle avec le web 2.0 mars 2010
Veille professionnelle avec le web 2.0   mars 2010Veille professionnelle avec le web 2.0   mars 2010
Veille professionnelle avec le web 2.0 mars 2010
 
Cours projet web collaboratif - partie 2 : Stratégie éditoriale, version 2019
Cours projet web collaboratif - partie 2 : Stratégie éditoriale, version 2019Cours projet web collaboratif - partie 2 : Stratégie éditoriale, version 2019
Cours projet web collaboratif - partie 2 : Stratégie éditoriale, version 2019
 
L'identité professionnelle d'un GIDO : Les débouchés possibles et les outils ...
L'identité professionnelle d'un GIDO : Les débouchés possibles et les outils ...L'identité professionnelle d'un GIDO : Les débouchés possibles et les outils ...
L'identité professionnelle d'un GIDO : Les débouchés possibles et les outils ...
 
Pour faire face à l’infobésité, il faut utiliser la veille et la curation
Pour faire face à l’infobésité, il faut utiliser la veille et la curationPour faire face à l’infobésité, il faut utiliser la veille et la curation
Pour faire face à l’infobésité, il faut utiliser la veille et la curation
 
Crowdsourcing : redocumentarisation, veille documentaire et curation
Crowdsourcing : redocumentarisation, veille documentaire et curationCrowdsourcing : redocumentarisation, veille documentaire et curation
Crowdsourcing : redocumentarisation, veille documentaire et curation
 
Outil de curation scoop it
Outil de curation scoop itOutil de curation scoop it
Outil de curation scoop it
 
Pearltrees, un outil de Social Bookmarking pour les professeurs documentalistes
Pearltrees, un outil de Social Bookmarking pour les professeurs documentalistesPearltrees, un outil de Social Bookmarking pour les professeurs documentalistes
Pearltrees, un outil de Social Bookmarking pour les professeurs documentalistes
 
Veille et curation synthèse
Veille et curation synthèseVeille et curation synthèse
Veille et curation synthèse
 
Curation : Convergence des tendances de sélection, organisation et mise à dis...
Curation : Convergence des tendances de sélection, organisation et mise à dis...Curation : Convergence des tendances de sélection, organisation et mise à dis...
Curation : Convergence des tendances de sélection, organisation et mise à dis...
 
Scoop.it : Knowledge Sharing Solution
Scoop.it : Knowledge Sharing SolutionScoop.it : Knowledge Sharing Solution
Scoop.it : Knowledge Sharing Solution
 
Veille informationnelle
Veille informationnelleVeille informationnelle
Veille informationnelle
 
Veille et social bookmarking
Veille et social bookmarkingVeille et social bookmarking
Veille et social bookmarking
 
Xd 2013 form_offre_com
Xd 2013 form_offre_comXd 2013 form_offre_com
Xd 2013 form_offre_com
 
Atelier Social Bookmarking : Diigo
Atelier Social Bookmarking : DiigoAtelier Social Bookmarking : Diigo
Atelier Social Bookmarking : Diigo
 
Animer un portail documentaire - E-sidoc
Animer un portail documentaire - E-sidocAnimer un portail documentaire - E-sidoc
Animer un portail documentaire - E-sidoc
 

Plus de ADBS

Usage mobile de l'information. "5 à 7 ADBS", 4 décembre 2012
Usage mobile de l'information. "5 à 7 ADBS", 4 décembre 2012Usage mobile de l'information. "5 à 7 ADBS", 4 décembre 2012
Usage mobile de l'information. "5 à 7 ADBS", 4 décembre 2012
ADBS
 
“Open Data” & “Big Data” présentation de Romain Lacombe, mission Etalab, févr...
“Open Data” & “Big Data” présentation de Romain Lacombe, mission Etalab, févr...“Open Data” & “Big Data” présentation de Romain Lacombe, mission Etalab, févr...
“Open Data” & “Big Data” présentation de Romain Lacombe, mission Etalab, févr...ADBS
 
Big Data, Charles Huot, Aproged,février 2013
Big Data, Charles Huot, Aproged,février 2013Big Data, Charles Huot, Aproged,février 2013
Big Data, Charles Huot, Aproged,février 2013ADBS
 
Open data territorial benjamin jean vf
Open data territorial   benjamin jean vfOpen data territorial   benjamin jean vf
Open data territorial benjamin jean vfADBS
 
20121006 open data-adbs-charles népote
20121006   open data-adbs-charles népote20121006   open data-adbs-charles népote
20121006 open data-adbs-charles népoteADBS
 
Archivage du web quelle mise en oeuvre 5à7_sep2012
Archivage du web   quelle mise en oeuvre 5à7_sep2012Archivage du web   quelle mise en oeuvre 5à7_sep2012
Archivage du web quelle mise en oeuvre 5à7_sep2012ADBS
 
Archiva duweb
Archiva duwebArchiva duweb
Archiva duwebADBS
 
Medline 2.0 : les alternatives à PubMed
Medline 2.0 : les alternatives à PubMedMedline 2.0 : les alternatives à PubMed
Medline 2.0 : les alternatives à PubMed
ADBS
 
Innovation 2.0 : solution Seek & Share pour le documentaliste embarqué dans l...
Innovation 2.0 : solution Seek & Share pour le documentaliste embarqué dans l...Innovation 2.0 : solution Seek & Share pour le documentaliste embarqué dans l...
Innovation 2.0 : solution Seek & Share pour le documentaliste embarqué dans l...
ADBS
 
Internet Santé, quel intérêt pour le patient ?
Internet Santé, quel intérêt pour le patient ?Internet Santé, quel intérêt pour le patient ?
Internet Santé, quel intérêt pour le patient ?
ADBS
 
Introduction aux médias sociaux pour la santé
Introduction aux médias sociaux pour la santéIntroduction aux médias sociaux pour la santé
Introduction aux médias sociaux pour la santé
ADBS
 
Enquete MIS
Enquete MISEnquete MIS
Enquete MIS
ADBS
 
Atelier adbs 27 mars 2012 présentation pmb
Atelier adbs 27 mars 2012   présentation pmbAtelier adbs 27 mars 2012   présentation pmb
Atelier adbs 27 mars 2012 présentation pmb
ADBS
 
"Recherche d’informations & veille en PME industrielle" Jacques Loigerot
"Recherche d’informations & veille en PME industrielle" Jacques Loigerot"Recherche d’informations & veille en PME industrielle" Jacques Loigerot
"Recherche d’informations & veille en PME industrielle" Jacques LoigerotADBS
 
"Méthode et outils de veille e-réputation" Marie Paniez, AltnetPlanet
"Méthode et outils de veille e-réputation" Marie Paniez, AltnetPlanet"Méthode et outils de veille e-réputation" Marie Paniez, AltnetPlanet
"Méthode et outils de veille e-réputation" Marie Paniez, AltnetPlanetADBS
 
Magali Guibert de Eric Salmon & Partners
Magali Guibert de Eric Salmon & PartnersMagali Guibert de Eric Salmon & Partners
Magali Guibert de Eric Salmon & Partners
ADBS
 
Asuncion valderrama unesco
Asuncion valderrama unescoAsuncion valderrama unesco
Asuncion valderrama unesco
ADBS
 
Solutions de gestion de l’information en Saas et cloud. (2) Quel cloud pour l...
Solutions de gestion de l’information en Saas et cloud. (2) Quel cloud pour l...Solutions de gestion de l’information en Saas et cloud. (2) Quel cloud pour l...
Solutions de gestion de l’information en Saas et cloud. (2) Quel cloud pour l...
ADBS
 
Evolutions des compétences des professionnels de l'information
Evolutions des compétences des professionnels de l'informationEvolutions des compétences des professionnels de l'information
Evolutions des compétences des professionnels de l'informationADBS
 
Métiers compétences
Métiers compétencesMétiers compétences
Métiers compétencesADBS
 

Plus de ADBS (20)

Usage mobile de l'information. "5 à 7 ADBS", 4 décembre 2012
Usage mobile de l'information. "5 à 7 ADBS", 4 décembre 2012Usage mobile de l'information. "5 à 7 ADBS", 4 décembre 2012
Usage mobile de l'information. "5 à 7 ADBS", 4 décembre 2012
 
“Open Data” & “Big Data” présentation de Romain Lacombe, mission Etalab, févr...
“Open Data” & “Big Data” présentation de Romain Lacombe, mission Etalab, févr...“Open Data” & “Big Data” présentation de Romain Lacombe, mission Etalab, févr...
“Open Data” & “Big Data” présentation de Romain Lacombe, mission Etalab, févr...
 
Big Data, Charles Huot, Aproged,février 2013
Big Data, Charles Huot, Aproged,février 2013Big Data, Charles Huot, Aproged,février 2013
Big Data, Charles Huot, Aproged,février 2013
 
Open data territorial benjamin jean vf
Open data territorial   benjamin jean vfOpen data territorial   benjamin jean vf
Open data territorial benjamin jean vf
 
20121006 open data-adbs-charles népote
20121006   open data-adbs-charles népote20121006   open data-adbs-charles népote
20121006 open data-adbs-charles népote
 
Archivage du web quelle mise en oeuvre 5à7_sep2012
Archivage du web   quelle mise en oeuvre 5à7_sep2012Archivage du web   quelle mise en oeuvre 5à7_sep2012
Archivage du web quelle mise en oeuvre 5à7_sep2012
 
Archiva duweb
Archiva duwebArchiva duweb
Archiva duweb
 
Medline 2.0 : les alternatives à PubMed
Medline 2.0 : les alternatives à PubMedMedline 2.0 : les alternatives à PubMed
Medline 2.0 : les alternatives à PubMed
 
Innovation 2.0 : solution Seek & Share pour le documentaliste embarqué dans l...
Innovation 2.0 : solution Seek & Share pour le documentaliste embarqué dans l...Innovation 2.0 : solution Seek & Share pour le documentaliste embarqué dans l...
Innovation 2.0 : solution Seek & Share pour le documentaliste embarqué dans l...
 
Internet Santé, quel intérêt pour le patient ?
Internet Santé, quel intérêt pour le patient ?Internet Santé, quel intérêt pour le patient ?
Internet Santé, quel intérêt pour le patient ?
 
Introduction aux médias sociaux pour la santé
Introduction aux médias sociaux pour la santéIntroduction aux médias sociaux pour la santé
Introduction aux médias sociaux pour la santé
 
Enquete MIS
Enquete MISEnquete MIS
Enquete MIS
 
Atelier adbs 27 mars 2012 présentation pmb
Atelier adbs 27 mars 2012   présentation pmbAtelier adbs 27 mars 2012   présentation pmb
Atelier adbs 27 mars 2012 présentation pmb
 
"Recherche d’informations & veille en PME industrielle" Jacques Loigerot
"Recherche d’informations & veille en PME industrielle" Jacques Loigerot"Recherche d’informations & veille en PME industrielle" Jacques Loigerot
"Recherche d’informations & veille en PME industrielle" Jacques Loigerot
 
"Méthode et outils de veille e-réputation" Marie Paniez, AltnetPlanet
"Méthode et outils de veille e-réputation" Marie Paniez, AltnetPlanet"Méthode et outils de veille e-réputation" Marie Paniez, AltnetPlanet
"Méthode et outils de veille e-réputation" Marie Paniez, AltnetPlanet
 
Magali Guibert de Eric Salmon & Partners
Magali Guibert de Eric Salmon & PartnersMagali Guibert de Eric Salmon & Partners
Magali Guibert de Eric Salmon & Partners
 
Asuncion valderrama unesco
Asuncion valderrama unescoAsuncion valderrama unesco
Asuncion valderrama unesco
 
Solutions de gestion de l’information en Saas et cloud. (2) Quel cloud pour l...
Solutions de gestion de l’information en Saas et cloud. (2) Quel cloud pour l...Solutions de gestion de l’information en Saas et cloud. (2) Quel cloud pour l...
Solutions de gestion de l’information en Saas et cloud. (2) Quel cloud pour l...
 
Evolutions des compétences des professionnels de l'information
Evolutions des compétences des professionnels de l'informationEvolutions des compétences des professionnels de l'information
Evolutions des compétences des professionnels de l'information
 
Métiers compétences
Métiers compétencesMétiers compétences
Métiers compétences
 

Dernier

Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
OCTO Technology
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
Université de Franche-Comté
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
UNITECBordeaux
 
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO Technology
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Laurent Speyser
 
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
OCTO Technology
 

Dernier (6)

Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
 
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdfOCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
OCTO TALKS : 4 Tech Trends du Software Engineering.pdf
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
 
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
Le Comptoir OCTO - Équipes infra et prod, ne ratez pas l'embarquement pour l'...
 

Vous avez dit "curation" ? 5 à 7 ADBS, 13 mars 2012

  • 1. La curation Les 5 à 7 de l'ADBS Le 13 mars 2012 Par Christophe Deschamps Conseil et formation en veille et gestion de l’information www.outilsfroids.net 1
  • 3. Définitions, précision  En anglais le terme "curator" signifie "commissaire d'exposition" ◦ Celui qui :  choisit les œuvres à exposer  les organise  les commente  Définition n° 1 : « L’art de trouver, d’agréger, de filtrer, de sélectionner (…) et de republier des informations de qualité sur des thématiques spécifiques (…) ou pour une audience ayant des centres d’intérêt particuliers » - Robin Good (Luigi Canali de Rossi) 3
  • 4. Définitions, précision (2)  « La curation de contenu (…) est une pratique qui consiste à sélectionner, éditorialiser et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné » - (Définition de la Wikipedia)  Il manque selon nous un élément essentiel : ◦ Partager un flux thématique de découvertes permet au curateur de montrer son expertise  motivation forte en terme d'e-réputation ◦ Utilisation individuelle de ces services pour leur capacité à archiver les éléments sélectionnés afin de les retrouver ultérieurement.  Logique de personal knowledge management qui doit être prise en compte 4
  • 6. En 2008 :  Steve Rubel (blog Micropersuasion) ◦ Utilise le terme de "digital curator"  Il explique que les curateurs sont des experts d’une thématique nageant dans des flots d’informations numériques et qui en extraient les plus pertinentes et importantes afin de les partager  Robin Good ◦ Pose un nom sur une activité qu'il pratiquait depuis des années et qualifiait de "newsmastering" 6
  • 7. Oui mais  Le terme est utilisé depuis longtemps dans certain domaines de recherche ◦ Désigne un travail de sélection et de nettoyage dans des données stockées dans des bases.  traquer des enregistrements mal renseignés, invalides, erronés  nécessaire pour que les données puissent être traitées dans des outils de datamining, cartographie ◦ Ex : Apollo, logiciel de curation pour la génomique (cf. l’article de Gabriel Gallezot, L'apport de la curation dans les pratiques d'accès à l'information des chercheurs. Doc & SI ) 7
  • 8. 2009  Le blogueur "star" Robert Scoble fait appel aux startups pour qu'elles s'y lancent et évoque une opportunité à "un milliard de dollars"  Steve Rosenbaum, PDG de la start-up Magnify ◦ Articles dans le HuffingtonPost ◦ Présente la curation comme un remède à l'"Information overload" ◦ Publie en 2011 l'ouvrage "Curation nation" 8
  • 9. 2010  France ◦ La curation présentée comme un concept émergent lors de la conférence Web10 (Paris) (Pour l’aspect historique de la curation, cf. l’article de Véronique Mesguich, Qu'est-ce qu'un curateur ? .Doc & SI ) 9
  • 10. Pratiques correspondantes sont anciennes sur le web  Notamment le social bookmarking ◦ Delicious (2003) ◦ Diigo (2006) 10
  • 11. Contexte et enjeux  En 2010, nous avons produit ◦ Soit de quoi remplir 75 milliards d'iPads (16 gigabyte) ◦ Une étude de 2011 du Gartner Group indique que la quantité de données non-structurées va encore croître de 80% dans les cinq ans qui viennent  Les contenus numériques se multiplient et circulent de plus en plus vite  Le problème n'est pas l'information overload mais l'échec du filtre 11
  • 12. Contexte et enjeux (2)  L'idée principale de la curation est de permettre la mise en place de filtres humains capables de : ◦ repérer ◦ ordonner ◦ hiérarchiser ◦ éditorialiser 12
  • 13. Exemple de services de curation  En entreprise ◦ Exemple de partage  Jamespot.pro  Social bookmarking ◦ www.diigo.com  Curation ◦ Scoop.it  Ex : Veille, curation, tendances ◦ Pearltrees  Projet curation  Veille documentaire outils ◦ Storify 13
  • 14. Exemple de services de curation (2)  Journal automatique ◦ Paper.li ◦ Memolane 14
  • 15. Benchmark : quels services pour faire de la curation? 15
  • 16. En entreprise  La majorité des réseaux sociaux d'entreprise permettent de pratiquer la curation en interne 16
  • 17. En entreprise Positionnement de RSE par axes fonctionnels. Cf. l’article de Guillaume Guérin (Lecko). Voir son article complet dans Doc & SI. 17
  • 19. Comparatif de 12 solutions permettant la curation du web 19
  • 20. 32 critères retenus  Sources : comment le service de curation est-il alimenté en informations nouvelles susceptibles d’être diffusées ? ◦ Externes : le curateur choisit les éléments à partager au fur et à mesure de sa navigation sur le web ◦ Internes manuelles : le curateur choisit d’utiliser certaines sources proposées par le service de curation. Il peut par exemple ajouter des flux RSS ou encore interroger un moteur de recherche généraliste (Google, Bing) à l’intérieur même du service et sélectionner les résultats à diffuser. ◦ Internes via recommandations personnalisées : le curateur définit ses thèmes d’intérêt avec des mots-clés et le service lui propose des items issus de l’actualité (presse, blogs,…). Il peut également s’agir d’un algorithme de recommandation basé sur l’historique de consultation/diffusion du curateur ◦ Intégration des réseaux sociaux : le curateur peut ajouter ses comptes de réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, …) au service de curation et rediffuser des items qui en sont issus. ◦ Agrégateur de flux RSS : possibilité d’intégrer son propre agrégateur en ligne, généralement Google Reader, comme source. 20
  • 21. 32 critères retenus (2)  Types de contenus intégrés : quels sont les types de contenus publiés par l’outil de curation ? ◦ URL ◦ Images ◦ Vidéos ◦ Clipping web : il s’agit d’extraits de la page qui sont « découpés » par le curateur (images, textes) ◦ Fichiers bureautiques : .doc, .ppt, .pdf,…  Livrables proposés : quels types de livrables le service de curation permet-il de diffuser ? ◦ Page publique personnalisée : le curateur crée une page personnalisée et publique sur laquelle sont diffusés les éléments qu’il aura filtré. ◦ Diffusion manuelle vers les médias sociaux : le service se connecte aux médias sociaux du curateur et lui permet de diffuser manuellement les items sélectionnés. ◦ Diffusion automatisée vers les médias sociaux : le service se connecte aux médias sociaux et diffuse automatiquement les items que vous sélectionnez. ◦ Contenu embarqué (embedded) : le contenu peut être publié sur un blog ou un site web tiers via la génération d’un code à copier-coller. ◦ Email : possibilité d’envoyer un item par email ◦ Création d’une newsletter : possibilité de générer une synthèse de la curation quotidienne et de la diffuser via email sous forme de newsletter ◦ Flux RSS reprenant les items partagés ◦ Optimisation du rendu pour smartphones, iPad,… 21
  • 22. 32 critères retenus (3)  Optimisation pour l’usage personnel : ◦ Lecture optimisée : le service se concentre sur l’amélioration de l’expérience de lecture des sources sélectionnées (sous forme d’un magazine par exemple) ◦ Utilisation mobile : l’interface de curation peut être utilisée sur smartphone, tablettes, iPhones,… (apps, widgets) ◦ Catégorisation par tags ◦ Autre système de catégorisation : le service propose un système de classement amélioré des éléments sélectionnés (ex : possibilité de classer par catégories, listes, groupes, bundles,…) ◦ Possibilité de conserver des éléments en privé (non publics) 22
  • 23. 32 critères retenus (4)  Aspect social et pratiques collaboratives ◦ Réseau social : création de profils et fonctionnalités de mise en réseau (devenir « ami » avec, suivre untel) ◦ Possibilité de commenter les items publiés sur la page publique pour les lecteurs ◦ Possibilité de noter ou d’approuver un item (notes chiffrées, étoiles, « like »…) ◦ Curation collaborative : possibilité de créer des groupes et de mettre en œuvre une curation à plusieurs sur un même thème. ◦ Curation collaborative privée : idem, avec la possibilité de créer des groupes privés 23
  • 24. 32 critères retenus (5)  Editorialisation ◦ Possibilité de « pousser » un item en Une ◦ Personnalisation du thème de la page publique ◦ Possibilité pour le curateur d’ajouter des commentaires aux items sélectionnés  Moteur de recherche ◦ Présence d’un moteur permettant aux internautes de rechercher en plein-texte dans les contenus que vous avez enregistré. 24
  • 25. Résultats : critères cumulés par catégorie et par outil 25
  • 26. Fonctionnalités les plus rares  Variétés des sources que l'on peut intégrer 26
  • 27. Fonctionnalités les plus rares (2)  Editorialisation 27
  • 28. Classement par usages  Usage personnel et capitalisation 28
  • 29. Classement par usages  Diffusion et partage 29
  • 30. Classement par usages  Curation collaborative 30
  • 31. Attention Au final, tout dépend (toujours) de vos besoins. Certains besoins spécifiques ne sont adressés correctement que par quelques services. Par exemple :  Usage en situation de mobilité ◦ Flipboard ◦ Storify ◦ Scoop.it ◦ Pearltrees  Curation de vidéos et d’images ◦ Pinterest  Il faut donc pondérer vos critères de classement en fonction de ces besoins !  Il faut prendre en compte l'expérience utilisateur ◦ Certains services sont particulièrement addictifs et agréables à utiliser, même s’ils proposent moins de fonctionnalités que leurs concurrents (ex : Flipboard) 31
  • 32. 3 principes  Mener un veille sur les services émergents afin de rester ouvert aux nouvelles possibilités qu’ils offrent,  Les évaluer sur la base de critères fonctionnels et ergonomiques…  …et les confronter à des logiques d’usage. 32
  • 34. Marc Rougier (Scoop.it)  « ... l’usage est très varié, allant des très petites structures qui utilisent Scoop.it essentiellement pour contribuer à leur e- réputation,  aux organisations qui utilisent Scoop.it pour de la veille / communication interne,  aux grands groupes qui nourrissent leur présence web, y compris leur site corporate, de contenus issu de leur publication via Scoop.it. » 34
  • 35. Différences entre curateur et veilleur Voir diapos suivantes (Cf. notamment l’article de Camille Alloing, Le curateur est-il un veilleur ? Doc & SI. 35
  • 36. Différence n°1  Veilleur  Curateur ◦ répond à une ◦ « répond à des demande attentes au niveau informationnel, mais pas à des demandes très précises ». 36
  • 37. Différence n°2  Veilleur  Curateur ◦ Peut théoriquement ◦ Plus un expert mettre en place un thématique qui a « dispositif de veille bricolé » un sur tous types de dispositif pour sujets partager ses découvertes 37
  • 38. Différence n°3  Veilleur  Curateur ◦ Filtre l’information ◦ Est son propre qui remonte en commanditaire fonction des précisions de ses commanditaires 38
  • 39. Différence n°4  Veilleur  Curateur ◦ Principale ◦ Volonté de mettre en préoccupation est de scène l’information capitaliser les qu’il trouve et va résultats de la veille s’orienter vers des (stockage, indexation) solutions offrant des afin qu’ils soient fonctionnalités en ce aisément retrouvables sens et réutilisables, ou encore compilables dans des livrables.  La base de données (aspect utilitaire de l’information), prime donc généralement chez les veilleurs sur sa mise en page 39
  • 40. Différence n°5  Veilleur  Curateur ◦ Doit souvent rendre ◦ On n’attend pas de lui explicite son analyse qu’il analyse pour justifier de l’information qu’il l’intérêt d’un article diffuse qu’il aura sélectionné  Le simple choix d’articles qu'il effectue à la lumière de son expertise est le résultat de l'« analyse » implicite qu’ il en a faite et lui donne sa valeur. 40
  • 41. Que faire des curateurs dans les organisations?  Le slogan du « tous veilleurs », souvent repris au début des années 2000, a vécu. ◦ Les collaborateurs dont ce n’était pas le métier ne se sont pas mis naturellement à faire de la veille puisque rien ne les y obligeait.  Les pratiques de curation en entreprise ne sont pas une redite de cette approche. ◦ Les 1ères nécessitaient qu’ils aient en tête les grandes lignes du plan de veille et disposent de quelques compétences techniques ◦ Ne leur demandent rien d’autre que de s’intéresser à leurs thématiques métiers habituelles. 41
  • 42. Que faire des curateurs dans les organisations? (2)  Parce que les technologies de curation issues du web 2.0 apportent des solutions à des problèmes de gestion personnelle de l’information (s’informer, conserver des pages web ou des favoris,…), elles ont le potentiel pour en apporter aussi des solutions à un niveau collectif :  faire circuler l’information  la capitaliser  permettre son enrichissement par les avis opinions et idées de tous 42
  • 43. Que faire des curateurs dans les organisations? (3)  Le service de veille - documentation doit se positionner comme le coordinateur et l’ « agrégateur » des efforts de tous. Il pourra par exemple : ◦ Former les collaborateurs à l’utilisation des fonctionnalités de curation proposées par le RSE. ◦ Tirer parti des fonctionnalités des RSE permettant de créer des communautés d’intérêt afin de donner aux collaborateurs des espaces où ils pourront partager l’information issue de leurs pratiques de curation et enrichir ainsi sa veille. ◦ Faire vivre ces communautés et retrouver le rôle d’animateurs qui a pu être le sien à l’époque où la veille se faisait essentiellement sur le terrain et était pratiquée par des commerciaux et des techniciens nomades. 43
  • 44. Que faire des curateurs dans les organisations? (4) 44