Article 02 (1)

1 004 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 004
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Article 02 (1)

  1. 1. MON 2ÈME ARTICLE RÉFLXIF :- LE ROLE DU PROFESSEUR DANS UNE CLASSE FLE  Publié par adeel safdar le 8 avril 2016 à 12:30  Afficher le blog L’enseignant a toujours un important respect de la part des apprenants. L’enseignant se doit d’établir des relations cordiale avec eux et de pouvoir établir le confiance favorable à l’enseignement. Une situation d’apprentissage comporte trois pôles : l’enseignant, les apprenants, le contenu. L’enseignant doit pouvoir réaliser des interactions entre ces trois pôles. Il réalise un processus d’animation avec ses relations avec les apprenants et un processus d’enseignement dans sa relation avec le contenu ce qui lui permet de transmettre de façon efficace ce contenu. Le contenu peut consister de fiches pédagogiques, textes écrites, des images, un article ou des livres tel que Studio 100, Taxi ou Mobile. Pour les apprenants qui sont capable d’écrire des phrases et de comprendre des textes écrite, le professeur pourrait utiliser Le Mauger qui est un excellent livre de grammaire déductive. Le Mauger explique clairement les règles de la grammaire, donne des paragraphes de textes qui montrent l’utilisation de ces règles grammaticaux et finalement des exercices pour pratiquer ces règles grammaticaux. L’enseignant transmet ses compétences linguistiques, culturelles et pédagogiques au service de l’apprenant car il restera sa personne ressource. L’utilisation des images pendant les cours est également un moyen efficace de pratiquer l’oral et l’écrit en classe. Le professeur peut montrer aux apprenants l’image d’un politicien, d’une vedette, d’un joueur de cricket, d’un chanteur ou d’un écrivain. Le professeur peut demander aux apprenants de décrire la personne. Par exemple si il montre l’image d’un roi aux apprenants ,dans ce cas il peut leur demander ou habite le roi ?Quel est son âge ? Est-ce qu’il est marié ? Est- ce qu’il a des enfants ? Combien d’enfants a-t-il ? Ou est-ce qu’il est née ? Quelle est sa nationalité ? Quelle langue est-ce qu’il parle ? Quelle est le nom , l’âge et la nationalité de son épouse ? etc.. Une deuxième méthode d’apprentissage est la diffusion des vidéos Français sous-titrées en classe FLE. Le professeur peut jouer la vidéo et l’ arrêter après chaque phrase. Les apprenants peuvent écouter une phrase ,la prononcer chacun et l’écrire sur leur cahier. Le professeur peut faire jouer une phrase plusieurs fois. Comme ça les apprenants peuvent maîtriser l’accent et l’écriture en même temps. Le professeur peut diffuser des desseins animés qui contiennent des dialogues simple et facile à comprendre.
  2. 2. Le début d’une formation ou d’un stage linguistique est très important car c’est une découverte de la part de l’enseignant et de la part des apprenants. Plusieurs peurs inquiètent les participants au début d’une session . Les apprenants ont des craintes par exemple est-ce que le professeur sera cordiale avec les apprenants ? Est-ce que les autres apprenants ne vont pas leur critiqué ? Si on arrive pas à prononcer correctement le Français ,est-ce que dans ce cas les autres vont rigolés sur nous ou pas ? Est-ce que nous pourrons suivre le cours sans difficultés, quels seront les sujets et les compétences traités, quels seront les devoirs, la compréhension orale par le biais d’outils audio ou vidéo va-t-elle être compréhensible, y aurait-il un test et quelles seront les questions…etc. Ces craintes subsistent tant que le groupe n’a pas fait connaissance. Le professeur ne doit jamais entrer directement dans le sujet, mais au contraire de commencer par des phrases de bienvenue et de présentation de soi .Cela permet d’instaurer la confiance, une certaine intimité avec les apprenants et une complicité profitable pour développer l’apprentissage. Il faut donc prendre contact avec le groupe et s’introduire avant d’avoir des échanges intellectuels. L’enfant ou le jeune adulte est plus privilégié pour apprendre une langue étrangère. Il a un cerveau avec des facultés intellectuelles, cognitive et psycholinguistique qui sont très actives. L’enfant et le jeune adulte ont une capacité intellectuelles d’apprendre et de mémoriser des textes linguistique très efficacement. L’adulte possède la motivation d’apprendre une langue et la capacité de travail. Néanmoins les facultés intellectuelles des adultes sont faibles et ils n’apprennent pas une langue aussi efficacement que les enfants. il nous faut chercher comment faciliter l’apprentissage des adultes. Il faut connaître leurs exigences et leurs besoins. Il faut savoir quel est leur but d’apprendre le Français ? Est-ce que c’est pour une raison professionnelle ? Nous devons leur enseigner le contenu qui répond à leurs besoins. Il faut aussi savoir si l’étudiant apprend la langue volontairement ou il est forcé de l’apprendre. Les apprenants se sentent en difficulté dans un cours si la méthode et la méthodologie choisies ne leur plaisent pas, ou ne répondent pas à leurs besoins. L’enseignant doit faire son possible pour attirer l’attention et l’intérêt de ses apprenants et si nécessaire changer de méthodologie. Il faut savoir les objectifs des apprenants. Les objectifs facilitent l’évaluation car s’ils ont été atteints cela prouve l’efficacité de l’enseignement. Ils permettent l’évaluation de l’apprenant et de la méthode et méthodologie utilisées. Ils permettent de construire de meilleures actions d’apprentissage adaptées aux besoins et de mieux choisir ce qui peut permettre aux apprenants
  3. 3. d’atteindre les objectifs visés. Il faut faire la différence entre les objectifs généraux de toutes les formations en FLE et les objectifs spéciaux de chaque cours qui dépendent du niveau des apprenants et du niveau qu’ils veulent atteindre. Le professeur doit utiliser le vocabulaire selon le niveau d’apprentissage des apprenants. Pour les débutants il faut utiliser des mots et des phrases courtes et simple qui décrivent des activités simples de la vie quotidienne. L’objectif d’un professeur FLE est d’inciter les apprenants à mobiliser leurs réflexion en français. Le professeur doit remédier à certains manques et besoins identifiés, corriger l’orthographe, améliorer l’accent etc.. Le professeur doit inscrire le FLE dans un cadre actuel et vivant, c’est à dire apprendre l’utilisation quotidienne de la langue Française aux apprenants. Le professeur doit valoriser et choisir les différents types de supports comme articles de presse, documents audiovisuels, essais, interviews écrites et orales, tableaux, statistiques, chansons, publicités, films, caricatures, desseins animés, poésies, jeux etc.. Il peut utiliser ces médias de la langue et de la culture francophones en classe. Le professeur doit valoriser les apprenants en reconnaissant la spécificité de leur statut et niveau par un examen. Des petits examen écrites et orales peuvent être organisés par le professeur deux ou trois fois par mois. Le professeur doit transformer la classe en groupes de travail. Il convient donc de permettre aux apprenants de communiquer entre eux. Ils ont besoin de s’entendre et de se faire entendre et cela dès le début de la première séance. Certains mouvements spontanés de participation doivent être contrôlés par le professeur. Certaines habitudes seront intégrées pendant les cours comme le lever de main, la demande de parole…etc.. L’apprenant en entrant dans la classe, veut apprendre la langue cible et il compte pour cela sur les échanges qu’il va avoir avec son enseignant et ses collègues. L’enseignement de la langue étrangère doit se faire avec le moins possible de recours à la langue maternelle des apprenants. Pour cela, il a plusieurs outils, dont les premiers sont ses mains et son corps. Il peut compter sur le jeu d’acteur pour expliquer une expression ou un mot, et de ce fait il pousse l’apprenant à comprendre naturellement. L’utilisation de synonymes, images, photos, desseins et d’exemples peut aussi êtres très efficace. L’enseignant peut aussi compter sur le tableau qu’il peut utiliser comme planche de dessein. Le professeur peut leur demander en classe de venir au tableau pour écrire leurs réponses pour pouvoir voir les erreurs des uns et des autres. Comme ça les apprenants se mettent en état d’activité créatives ce qui leur permet d’assimiler plus vite les informations que nous leur communiquons.
  4. 4. Dans la communication orale il vaut mieux utiliser des phrases courtes, simples et indépendantes et éviter les phrases avec conjonction et avec pronom relatif qui sont plutôt du domaine de la communication écrite. L’utilisation des mots très spécialisés peut être un mauvais choix surtout si le niveau des étudiants n’y correspond pas. Avant de rédiger des fiches pédagogique le professeur doit essayer d’établir le profil des apprenants ç’est a dire leur intérêts et leur niveau. L’enseignant de FLE doit rendre la langue française intéressante pour les apprenants. Pour cela il se doit de la rendre associée à des choses plaisantes. Il est préférables de raconté des choses amusantes comme anecdotes. Comme ça les apprenants peuvent apprendre en s’amusant. Il doit encourager les commentaires et questions des apprenants. Dans le cas d’un groupe hétérogène le professeur peut encourager les activités de tutorats, les avancés expliquent au débutants ce qu’ils devaient savoir. Il peut essayer de discuter avec les apprenants et de connaître leurs difficultés pour leur conseiller des activités. Il doit adapter le contenu du cours à la moyenne sans le rendre trop facile pour les uns et trop difficile pour les autres. Par rapport à lui-même, l’objectif de l’enseignant sera d’acquérir des nouvelles techniques d’enseignement.

×