SlideShare une entreprise Scribd logo
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016
60MIN
D’INATTENDUS
NUMÉRIQUES
ANTOINE CHOTARD
Chef de Projets
Transformation Numérique
ADI @ANTOINECHOTARD
INTERNET, ÇA NE
MARCHERA JAMAIS !
PASCAL NÈGRE, 2001
DU DENI ….
USAGES WEB
AU SERVICE
DU RÉEL…
….A LA PRISE DE CONSCIENCE
EFFET D’ENTRAINEMENT DIGITAL
PRISE DE CONSCIENCE
DE L’IMBRICATION
DU NUMÉRIQUE DANS
L’ÉCONOMIE
TRADITIONNELLE
WEB MOBILE,
OBJETS CONNECTES,
ECO COLLABORATIVE…
PRISE DE CONSCIENCE
DE L’ITERATION PAR
L’USAGE DANS
L’ÉCONOMIE
TRADITIONNELLE
WEB MOBILE,
OBJETS CONNECTES,
ECO COLLABORATIVE…
PRISE DE CONSCIENCE
DE L’ITERATION PAR
L’USAGE DANS
L’ÉCONOMIE
TRADITIONNELLE
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016
MISE EN SOURDINE
D’UNE TRADITION RÉCURRENTE :
PARTIR DE LA TECHNOLOGIE
POUR LUI TROUVER UN BESOIN
>>> DÉMULTIPLIER LES POINTS
D’ACCROCHE À PARTIR
DU DÉTERMINISME D’USAGES
RENVERSEMENT DE PERSPECTIVE
PHILDAR ET LE MAGASIN CONNECTÉ SOURCE
AVANT
LA PRATIQUE DU COMMERÇANT TRADITIONNEL :
AVOIR LE BON PRODUIT, AU BON MOMENT, AU
BON ENDROIT POUR VOIR LE CONSOMMATEUR
RENTRER DANS SON MAGASIN ET EN RESSORTIR
AVEC SES ACHATS.
AUJOURD’HUI (OU DEMAIN)
L’OMNICANAL
> LA CAPACITÉ D'UNE ENSEIGNE À OFFRIR À SES
CLIENTS LA POSSIBILITÉ DE FAIRE LEURS ACHATS
AUSSI BIEN EN MAGASIN QUE SUR LA TOILE OU VIA
LEUR SMARTPHONE,
> DE SE LES FAIRE LIVRER À DOMICILE OU DE LES
RETIRER EN MAGASIN OU DANS UN POINT DE
COLLECTE,
> ENFIN, DE LES RETOURNER ÉVENTUELLEMENT
DANS UN POINT DE VENTE OU DIRECTEMENT PAR
UN TRANSPORTEUR
SOURCE LE CAS JOHN LEWIS / NRF
MISE EN SOURDINE
D’UNE TRADITION RÉCURRENTE :
PARTIR DE LA TECHNOLOGIE
POUR LUI TROUVER UN BESOIN
>>> DÉMULTIPLIER LES POINTS
D’ACCROCHE À PARTIR
DU DÉTERMINISME D’USAGES
RENVERSEMENT DE PERSPECTIVE
PHILDAR ET LE MAGASIN CONNECTÉ SOURCE
PHARMA - SOURCE
L’INNOVATION
DEMOCRATISEE EN FORMAT
« GOOD ENOUGH »
AMINO LAB - SOURCE
> TESTING D’USAGE
> ITERATION SUR DES
USAGES PARADOXALEMENT
PLUS FORTS A LA MAISON
INVESTISSEMENTS DANS LES START-UPS
PAR INDUSTRIES 2009-14
CESONTLESSTARTUPS QUI LÈVERONT
ENTRE$1MET$20M EN2015 ET10FOIS
PLUSEN2016-2017 QUI MENACERONT
LESPOSITIONS D’ACTEURS ÉTABLIS EN
2018-2022 ! ELLES SONTENCORE SOUS
LERADAR!
OLIVIEREZRATTY SOURCE
SOURCE BPII
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016
ISATIO N
STRATEGIE DIGITALE
DU GROUPE ACCOR
SOURCE
TOUS AUX ABRIS !
EVOLUTION
DES MODÈLES D’AFFAIRES
POUR LUTTER CONTRE
L’UBERISATION ET RESTER
DANS LA COURSE
RECOMPOSITION DE LA CHAINE DE VALEUR SUR UN SCHEMA TYPE
QUAND FAUT Y ALLER ! FAUT Y ALLER ??
SOURCE
1 SUJET DE
PRÉOCCUPATIONS
POUR LES CHEFS
D’ENTREPRISES ?
PAS SI SUR !
SOURCE
1 SUJET DE
PRÉOCCUPATIONS
POUR LES CHEFS
D’ENTREPRISES ?
PAS SI SUR !
LA VALEUR AUX
DÉFRICHEURS
ET PEU DE PLACE
POUR LES SUIVEURS
SOURCE ACCENTURE
LA TRANSITION
NUMÉRIQUE EST UN
ENJEU IMPORTANT….
POUR
9 DIRIGEANTS
DE TPE-PME
SUR 10
SOURCE HARRIS INTERACTIVE POUR L'ORDRE DES
EXPERTS-COMPTABLES 2015
ÉTAT DES LIEUX DES USAGES DU DIGITAL DANS LES
ENTREPRISES DE MOINS DE 500 SALARIÉS
SEULS 59%
ESTIMENT QUE
C’EST IMPORTANT
POUR LEUR PROPRE
ENTREPRISE
MAIS CELA
CONCERNE PLUTÔT
LES AUTRES.
ET LES ETI ?
1. DÉMARCHES ADMINISTRATIVES (81 %)
2. GESTION DE L'ENTREPRISE (74 %)
3. COMMUNICATION ET PUBLICITÉ (48 %)
4. CONCEPTION (35 %)
5. COMMERCIALISATION DE
PRODUITS OU SERVICES (34 %)
SOURCE HARRIS INTERACTIVE POUR L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 2015
ÉTAT DES LIEUX DES USAGES DU DIGITAL DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 500 SALARIÉS
LES ACTIONS
PRINCIPALES
97% DES PME DE +DE 50 SALARIÉS
(42% DES TPE ONT UN SITE ACTIF SELON GOOGLE)
MOINS D’1 SUR 2 (41 %)
30% DES TPE-PME
15% ONT DÉVELOPPÉ UNE APPLICATION POUR
SMARTPHONES OU TABLETTES.
UN SITE WEB…
…OUI MAIS RESPONSIVE ?
UN COMPTE SUR
LES RÉSEAUX SOCIAUX
UNE APPLICATION
48% AVEC - DE 50 SALARIÉS
ONT RECOURS AU NUMÉRIQUE POUR VENDRE LEURS
PRODUITS OU SERVICES.
60% DES PLUS PETITES SOCIÉTÉS ONT PROSPECTÉ DE NOUVEAUX
CLIENTS OU MARCHÉS GRÂCE À INTERNET.
11% À ACHETER DES ESPACES PUBLICITAIRES SUR INTERNET.
SOURCE HARRIS INTERACTIVE POUR L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 2015
ÉTAT DES LIEUX DES USAGES DU DIGITAL DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 500 SALARIÉS
USAGECOMMERCIAL
MOINS D‘1 SUR 10 SOUHAITE DE L’AIDE
DANS CE DOMAINE !!
SOURCE
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016
DES OUTILS DE PRODUCTIVITÉ
AVANT TOUT !
MAIS PAS DE
TRANSFORMATION VÉRITABLE
DU MODÈLE D’AFFAIRE
UNE ENQUÊTE4 RÉALISÉE SUR 505 ENTREPRISES DE PLUS DE 50 SALARIÉS MONTRE QUE LE GROUPE
D'ENTREPRISES AVEC UN ITN TRÈS ÉLEVÉ A UNE CROISSANCE DU CA ANNUEL
DE +3,8%, CONTRE +0,6% POUR UN ITN BAS
SOURCE ROLAND BERGER STRATEGY CONSULTANTS
LES ENTREPRISES
LES PLUS MATURES
ONT UNE CROISSANCE
6 FOIS PLUS ÉLEVÉE
QUE LES ENTREPRISES
LES PLUS EN RETARD
LES ÉTAPES DE TRANSFORMATION
DIGITALE SELON CAPGEMINI CONSULTING
RENFORCÉE :
L'ENTREPRISE DEVIENT UNE "ORGANISATION DIGITALE TRÈS
FLEXIBLE". ELLE EST CAPABLE DE S'ORGANISER OU SE
RÉORGANISER RAPIDEMENT POUR TIRER AVANTAGE
D'OPPORTUNITÉS DANS LE NUMÉRIQUE. ELLE A DÉVELOPPÉ
DES OUTILS NUMÉRIQUES AVANCÉS POUR AMÉLIORER
L'EXPÉRIENCE CLIENT, AINSI QUE L'EFFICACITÉ ET LA
CAPACITÉ DE TRAVAIL
ENGAGÉE :
L'ORGANISATION A AMORCÉ SA TRANSITION DIGITALE. ELLE
A DÉJÀ MIS EN ŒUVRE DES OUTILS POUR PERSONNALISER
L'EXPÉRIENCE CLIENT, SIMPLIFIER CERTAINES TÂCHES ET
AMÉLIORER LA COLLABORATION À TRAVERS L'ENTREPRISE.
ELLE EST CAPABLE DE DÉTECTER DES TENDANCES BUSINESS
ET DE RÉPONDRE RAPIDEMENT À DES ÉVOLUTIONS DE
BESOINS CLIENT.
INITIATRICE :
L'ORGANISATION EST MOBILISÉE POUR DÉBUTER SA
TRANSITION DIGITALE. ELLE INVESTIT EN EXPERTISES
DIGITALES ET SIGNE DES PARTENARIATS POUR SAISIR DES
OPPORTUNITÉS DANS CE DOMAINE. ELLE COMMENCE À
DIGITALISER SES OPÉRATIONS, NOTAMMENT EN VUE
D'AMÉLIORER SA COMMUNICATION ET SA COLLABORATION,
ET CONTRÔLER SON IMAGE DE MARQUE.
STAGNANTE :
L'ORGANISATION ÉTUDIE LES POSSIBILITÉS EN MATIÈRE DE
DIGITAL, MAIS NE SAIT PAS CLAIREMENT COMMENT
S'ENGAGER
commercialisation
distribution
entreprise
back-office
LIEN ÉTROIT AVEC LES
PROBLÉMATIQUES ET LES
MÉTHODES DESIGN
THINKING.
VISER L’INTÉGRATION DU NUMÉRIQUE
DANS LES PRODUITS ET SERVICES, LEUR
DISTRIBUTION, LEUR
COMMERCIALISATION, AFIN DE
• RENFORCER LE LIEN AVEC LE CLIENT
FINAL
• DIVERSIFIER LES MODÈLES
ÉCONOMIQUES
• ANTICIPER LES DISRUPTIONS
ENJEUX PRIS EN COMPTE DANS LE CADRE DU PROGRAMME
USINE DU FUTUR ET SES PROLONGEMENTS
produits
services
SE CONCENTRER SUR
L’INTERFACE DE L’ENTREPRISE
AVEC SON MARCHÉ
MÉCANISMES TRANSFORMATEURS
NoSQL
Désintermédiation -
réintermédiation
Automatisation
Dématérialisation
LES OUTILS ET TECHNOS SONT EN ÉVOLUTION
RAPIDE ET CONSTANTE, ET PLACENT
L’ENTREPRISE FACE À DES CHOIX DE BACK
OFFICE INDÉCIDABLES DANS UN UNIVERS
PROFUS, CONFUS, ET INSTABLE.
LES MÉCANISMES
TRANSFORMATEURS SONT STABLES,
ILS CONCERNENT LA STRATÉGIE DE
L’ENTREPRISE ET SON INSCRIPTION
DANS SON ENVIRONNEMENT.
VS. TECHNOS OUTILS
SOURCE TIMO ELLIOTT
LA TRANSFORMATION
NUMÉRIQUE PRÉTEXTE À
L’INNOVATION DANS LE
MODÈLE ET LA PERFORMANCE
DES PROCESSUS
LES CLÉS
DU SUCCÈS
STÉPHANE SCHULTZ
15 MARCHES NOV2015
5 LEVIERS DE TRANSFORMATION
LES CLÉS
DU SUCCÈS
STÉPHANE SCHULTZ
15 MARCHES NOV2015
5 LEVIERS DE TRANSFORMATION
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016
SOURCE
SOURCE
Y A-T-IL
UN PILOTE
DANS L’AVION ?
« LE NUMÉRIQUE TRANSFORME LA CHAÎNE DE
VALEUR ? LE COMPRENDRE, C'EST LUI DONNER SA
PLACE DANS LES CIRCUITS DÉCISIONNELS. EN CE
SENS, ACCOR, SIXIÈME GROUPE HÔTELIER
MONDIAL, A RÉCEMMENT NOMMÉ VIVEK
BADRINATH RESPONSABLE DE SA STRATÉGIE
NUMÉRIQUE. AVEC UNE PLACE AU COMITÉ
EXÉCUTIF. »
SOURCE MANPOWER GROUP
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016
• JAUGER L’ACCULTURATION
NUMÉRIQUE DES EMPLOYÉS
• POUR NE PAS QUE TRANSFORMATION
RIME AVEC RÉVOLUTION
• ADOPTER UNE POSTURE
CULTURELLE ET SOCIALE
• EMBARQUER LES ÉQUIPES /BOTTOM UP
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016
ADAPT OR DIE !
IN MONEY BALL (LE STRATÈGE 2011 )
LE DANGER
EST AUSSI
SURTOUT
EN INTERNE
QUEL EST LE FREIN LE PLUS FORT ?
LE MANQUE D’AGILITÉ DE LA SOCIÉTÉ
OU LA VITESSE D'ÉVOLUTION DE
L'ENVIRONNEMENT, DE LA CONCURRENCE,
DES NOUVEAUX ENTRANTS ?
EMBOURGEOISEMENT DE L’ENTREPRISE ?
IL NE FAUT PAS PENSER TOUT
DIGITAL POUR AUTANT
LA TRANSFORMATION
NUMÉRIQUE N’EST PAS UNE FIN
EN SOI
PAS DE RECETTE TOUT FAITE
DE SA TRANSFORMATION
NUMÉRIQUE
PAS DE META SOLUTION !
PAS DE META OUTIL
UN CHANGEMENT DE
RÉFÉRENTIEL QU'IL FAUT
INCARNER ET CRÉER
….PAS SEULEMENT PRÔNER
TRANSFONUM
=
CROISSANCE DU CA
+
RENTABILITE SUPÉRIEURE
À LA MOYENNE
… SI L’INTENSITÉ DU PROGRAMME DE
TRANSFORMATION EST IMPORTANT
>> UNE INNOVATION SANS STRATÉGIE N’A PAS DE BUT
>> UNE STRATÉGIE INSUFFISAMMENT INNOVANTE
RISQUE DE SE RÉVÉLER INEFFICIENTE
- OBJECTIF : GÉNÉRER DE NOUVEAUX AVANTAGE CONCURRENTIELS (LES NOUVEAUX
ENTRANTS NUMÉRIQUE POUSSENT À ÇA DAVANTAGE QU’À LA TRANSFORMATION DES
OUTILS)
- RÉFLÉCHIR CONSCIENCIEUSEMENT AUX PRIORITÉS PUIS INVESTIR DE FAÇON MESURÉE
POUR SE FORMER PROGRESSIVEMENT AUX PRATIQUES ET OUTILS ADAPTÉS À LA
STRATÉGIE RETENUE.
DEVENIR COMPÉTITIF
PAR LA DIFFÉRENCIATION
SE POSER DES QUESTIONS SIMPLES - 1
• ACHETEZ-VOUS EN LIGNE ?
• AVEZ-VOUS UN SITE INTERNET ?
• ETES VOUS VISIBLE SUR DES PLACES DE MARCHÉS ?
• VENDEZ-VOUS DES PRODUITS OU SERVICES EN LIGNE ?
• AVEZ-VOUS PENSEZ À DEVENIR PLACE DE MARCHÉS
POUR VOS CLIENT B2B ?
• QU’EST-CE QUI EST UNIQUE DANS MON OFFRE ?
• OU EST CONCENTRÉ LA VALEUR ?
QUELLES SONT LES NOUVELLES VALEURS
QUE JE SOUHAITE CRÉER ?
UNE
MÉTHODE
?
SE POSER DES QUESTIONS SIMPLES ! 2
 QUEL PRODUIT PUIS JE TRANSFORMER EN
SERVICE ? EN ABONNEMENT RECURRENT ?
 QUELS PROBLÈMES DU CLIENT REGLEZ-VOUS
AVEC CE SERVICE ?
 COMMENT LUI FACILITER TOUJOURS
PLUS LA VIE ?
 QUELLE EXPÉRIENCE DIFFÉRENCIANTE CELA
FAIT-IL VIVRE AU CLIENT ?
 POUR ETRE CONSIDÉRÉ LOW COST,
VOTRE PRIX DE VENTE EST IL 50%
MOINS CHER QUE LA CONCURRENCE ?
 A PARTIR DE QUEL VOLUME VOTRE PRIX
DE REVIENT BAISSE SUFISSAMENT POUR
INFLUER NETTEMENT SUR VOTRE MARGE
 VOTRE ACTIVITÉ GÉNÈRE-T-ELLE DES
DONNÉES ?
 COMMENT LES UTILISEZ-VOUS ?
 QUELLES SONT LES DONNÉES SOUS
EXPLOITÉESDE MON MARCHÉ À PARTIR
DESQUELLES JE POURRAIS INVENTER UNE
NOUVELLE OFFRE
 VOUS POUVEZ FAIRE FAIRE TOUT OU PARTIE
DU TRAVAIL PAR UN PARTENAIRE ?
ADOPTER UNE POSTURE FUTEE ET CREATIVE
 PROFITER DES COÛTS FAIBLES VOIRE
INEXISTANTS QU’OFFRE INTERNET POUR FAIRE
DE PETITES CAMPAGNES : SE PLUGGER SUR DES
INFRASTRUCTURES DE GAFAS, SUR LES
RÉSEAUX SOCIAUX
POUR AUGMENTER LA VISIBILITÉ DE
L’ENTREPRISE,
POUR ENGAGER UNE RELATION CLIENT
 RÉPONDRE GRATUITEMENT À UN ENJEU
CRITIQUE (RÈGLEMENTAIRE PAR EXEMPLE)
 AU LIEU DE OFFRIR À VOS SEULS CLIENTS,
OFFREZ-LE À TOUT LE MONDE: DÉPLOYEZ
SOUS VOTRE MARQUE UN PORTAIL
D’INFORMATION RÉGLEMENTAIRE DE 1ER
NIVEAU GRATUITE ET ACTUALISÉE
 EST-CE QUE JE RÉCOMPENSE ?
 RENFORCER LE COLLABORATIF EN EXT.
COMME EN INTERNE
SEMINAIRE D’EMERGENCE
DE PROJETS DIGITAUX
• SE REMETTRE
EN QUESTION
• MOINS DE TOP DOWN
• DECLOISONNER LES SILOS
Marché Coûts
Technologie
Business
model
Carré d’analyse
côté entreprise digitale
Comparer l’entreprise à un
pure player
Manque Coût
Temps Complexité
Carré d’analyse
côté consommateur / usager / client
Comparer le consommateur
à celui d’un pure player
UNE
MÉTHODE
?
TROUVER L’INSPIRATION
SOURCE THAESIS
PISO-BARRAIL LANCE GÉDÉOM
VENTE (DISTRIBUTION) DE
MATÉRIELS DE PESAGE « DU
GRAMME À LA TONNE »
DÉTECTION TENDANCE À
L’EXTERNALISATION DE LA
MÉTROLOGIE (EXTERNALISATION
DES PROCESS MAIS ÉGALEMENT
DES MÉTHODES ET
COMPÉTENCES)
PORTAIL DE SERVICES DOUBLE
ENTRÉE POUR LE SUIVI DU PARC:
- CLIENT: INFOS DE MAINTENANCE ET DE
CERTIFICATION, VEILLE RÉGLEMENTAIRE,
OUTILS DE FORMATION, REPORTING
FINANCIER CLÉ EN MAIN (RÉPARATION VS
RENOUVELLEMENT)
- TECHNICIENS PISO: PUSH DE PLANS DE
CHARGE, RAPPORT D'INTERVENTION, BON
D'INTERVENTION, BON DE LIVRAISON,
ETC.
BILAN À 3 ANS
• MEILLEURE PRODUCTIVITÉ
• FIDÉLISATION CLIENTS
• REVENUS ADDITIONNELS SUR
LES SERVICES
• DIVERSIFICATION MODÈLES DE
REVENU (RÉCURRENCE)
=> PISO-BARRAIL DEVENU LEADER
RÉGIONAL SUR SON MARCHÉ
PERSPECTIVES À 3 ANS
EVOLUTIONS VERS
• MACHINES CONNECTÉES
• MAINTENANCE PRÉDICTIVE
>>> NOUVELLE ACTIVITÉ DE VENTE
DU LOGICIEL DE SUIVI DE PARC EN
MODE SAAS.
FEDER axe 2 – 2007-2013
MAXIMILIEN BRABEC
NOVATÉGIE
SORTIR
DU
RÉVERBÈRE
PERSPECTIVE
PROSPECTIVE
OPÉRATIONNELLE
ETRE EN VEILLE
PERMANENTE POUR
VOIR VENIR
ISATION
7
CARACTÉRISTIQUES
INSPIRANTES DES
DISRUPTEURS
INSPIRATION CREADS
ACCUEIL HQS EMPATHIE ENGAGEMENT
RÉASSURANCE HOSPITALITÉ
FIDÉLISATION RÉTENTION
EXPERIENCE
CLIENT
UN BON ANGLE
DE DISRUPTION
1 OFFRE BASÉE SUR
UNE INSATISFACTION
CLIENT
=
QUALITÉ
PERÇUE DU SERVICE
PROPOSÉ MAXIMALE
+
UN MOYEN DE
S’INSCRIRE
GRATUITEMENT
AVEC UNE
PROMESSE DE
VALEUR FACILITANT
L’INSCRIPTION VIA
UN COMPTE
GRATUIT
1. MAXIMISATION
CONNAISSEZ-VOUS
VRAIMENT VOS
CLIENTS ?
http://www.duperrin.com/2015/06/08/le-fosse-entre-
marques-et-consommateurs-se-creuse/
CONNAISSEZ-VOUS
VRAIMENT VOS
CLIENTS ?
LE FOSSE SE CREUSE ENTRE MARQUES ET CONSOMMATEURS
VIA DUPERRIN
2. PROPOSITION
DE VALEUR SIMPLE
ET CLAIRE
MON PETIT BONBON ?
MON POT DE MIEL ?
MA RAISON D’ÊTRE EN
TANT QUE BUSINESS ?
SUIS-JE INDISPENSABLE
COMME ENTREPRISE ?
ET EN QUOI ?
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016
3. INTERFACE MOBILE
INTUITIVE FLUIDE
AU SERVICE DU REEL
ET DU GAIN DE TEMPS
DESIGN
UNE APPROCHE
ITÉRATIVE
PAR LE DESIGN
STÉPHANE SCHULTZ 15 MARCHES NOV2015
4. ETRE UNE
PLATEFORME
CONCENTRER LA VALEUR
PARCE QUE L’ON PORTE
LA RELATION
SOURCE
SURTRAITANCE
ET SUPPRESSION DES
INTERMÉDIAIRES
POUR UNE MEILLEURE
ADÉQUATION ENTRE SERVICE
ET DEMANDE
MESOIGNER.FR
COMMERCE CONNECTÉ
POUR LES PHARMACIES
5. L’AUTOMATISATION
ET LE TRAITEMENT
DE LA DONNÉE
« PRENDRE LA PLACE LAISSÉE
BÉANTE PAR LES STRUCTURES
MAL OU PEU DIGITALISÉES »
CREADS
RACHETÉ
PAR
LA RÉVOLUTION SILENCIEUSE DU DIGITAL INDUSTRIEL
Vincent Champain et Thomas Landspurg SOURCE
Le paradoxe est connu : les micro-économistes voient la multiplication de technologies prometteuses (intelligence artificielle, robotique, nanotechnologies,
génomique, Internet des objets, impression 3D...), alors que les macroéconomistes prédisent un ralentissement « séculaire » de la croissance. Mais il n'est pas étonnant
que ces derniers n'observent rien sur leur radar : la croissance qui s'annonce n'est pas liée à des causes macroéconomiques (baisse des taux d'intérêt, croissance des
émergents,...), elle est liée à la technologie.
La croissance vient du progrès technologique, pas de la science. Elle intervient lorsque la technologie arrive à maturité, à un niveau de coût et de simplicité tel qu'un
grand nombre d'innovateurs utilisent ces « briques technologiques » dans leurs projets. Ainsi Internet, né scientifiquement dans les années 1960, a attendu les années
1990 pour atteindre cette maturité, lorsque les sites Internet sont devenus simples à utiliser et à concevoir.
L'industrie du logiciel est en train de vivre deux révolutions. D'abord la baisse du prix des capteurs, de la capacité de calcul, de stockage ou de transmission des
données. Un « système sur puce » gros comme un ongle traitant 160 millions d'opérations par seconde, doté du wi-fi et de capteurs, coûte 2 euros. Stocker
1 gigaoctet coûte 2 centimes par mois. Pour quelques euros, on peut numériser odeurs ou vibrations. La « donnée industrielle » devient donc plus abondante et
moins coûteuse, ce qui augmente le besoin de logiciels pour la traiter.
La façon de développer un logiciel a aussi évolué. Il y a trente ans, cela consistait à dicter des tâches à un ordinateur, en réécrivant chaque fois une partie du code. De
plus en plus, il s'agit d'un jeu d'assemblage, à partir de composantes logicielles. On peut donc se focaliser sur ce qui a une valeur ajoutée : assembler des
composantes logicielles existantes pour répondre à un besoin et ne développer que celles qui n'existent pas
Pour en tirer parti, il faut d'abord une bonne connaissance de ces données : elles sont généralement sous-utilisées, et souvent cachées. Par exemple, des données sur
l'intensité du courant traversant un moteur permettant d'estimer la résistance au mouvement : pas besoin de capteurs pour cela. Il faut ensuite déterminer comment
tirer des informations utiles de ces données - le Big Data, c'est trouver « une aiguille d'information dans une botte de données ». On se ruinera à explorer cette botte
sans méthode
>>>> QUI SERA L’AMAZON DE L'IOT ?
“BY 2030, 90% OF ALL THE
NEWS WILL BE WRITTEN
BY COMPUTERS”
KRISTIAN HAMMOND
CTO OF NARRATIVE SCIENCES
SUR LES ALGOREDACTEURS
1 TRANSFORMATION NUMÉRIQUE
DU SERVICE PAR L’USAGE ET
L’HYBRIDATION AUTOMATISATION
+ EXPERTISE HUMAINE
ASSURER LE SERVICE
EN TÂCHE DE FOND
AVEC UNE INTELLIGENCE
ARTIFICIELLE SUPERVISÉE PAR
DES HUMAINS
INVISIBLE APPS
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016
LESMOTIFSDE
VOTREFÉCONDITÉ?
25 000 GROSSESSES EN 1 AN
1 START-UP DEVENUE LABO
ECO COLLAB. + BIGDATA
+ CROWDFUNDING
SOURCE
SOURCE
6. CONVERGENCE
DES SECTEURS
ET SCALABILITE
7. LE DISRUPTEUR
DISRUPTÉ ?
TOYOTA INVESTIT
L’INTELLIGENCE
ARTIFICIELLE SOURCE
> DÉMOCRATISATION
TECHNOLOGIQUE
> EMERGENCE D’ECOSYSTEME
D’INNOVATION OUVERTE
> PROFUSION DES LABS
(CELLULE ESSAIE ERREUR
PLUS
DE FEMMES
AUSSI
« ET SI LA BONNE RÉSOLUTION
POUR 2016 C’ÉTAIT VOTRE
TRANSFORMATION NUMÉRIQUE »
MERCI DE VOTRE ATTENTION
60MIN
D’INATTENDUS
NUMÉRIQUES
ANTOINE CHOTARD
Chef de Projets
Transformation Numérique
ADI
A.CHOTARD@AQUITAINE-DEV-INNOV.COM
@ANTOINECHOTARD
60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016

Contenu connexe

Tendances

Livre blanc 2021 : 14_chantiers_pour_reussir_la_transformation_de_lexperience...
Livre blanc 2021 : 14_chantiers_pour_reussir_la_transformation_de_lexperience...Livre blanc 2021 : 14_chantiers_pour_reussir_la_transformation_de_lexperience...
Livre blanc 2021 : 14_chantiers_pour_reussir_la_transformation_de_lexperience...
Aline Bousquet
 
Les 10 questions à se poser pour manager ses choix technologiques - sous l'an...
Les 10 questions à se poser pour manager ses choix technologiques - sous l'an...Les 10 questions à se poser pour manager ses choix technologiques - sous l'an...
Les 10 questions à se poser pour manager ses choix technologiques - sous l'an...
Olivier Lombart
 
Réussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETI
Réussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETIRéussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETI
Réussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETI
Microsoft Technet France
 
Manager de centre ville
Manager de centre villeManager de centre ville
Manager de centre ville
Karine-WCO
 
La transformation digitale au service des TPE/PME
La transformation digitale au service des TPE/PMELa transformation digitale au service des TPE/PME
La transformation digitale au service des TPE/PME
WiziShop
 
Le SHOT e-retail - novembre 2017
Le SHOT e-retail - novembre 2017 Le SHOT e-retail - novembre 2017
Le SHOT e-retail - novembre 2017
WAX Interactive
 
HUBREPORT - HUBFORUM Paris 2017
HUBREPORT - HUBFORUM Paris 2017HUBREPORT - HUBFORUM Paris 2017
HUBREPORT - HUBFORUM Paris 2017
HUB INSTITUTE
 
Transformation & Disruption Digitale - 5 tendances pour 2016 - HUBFORUM Paris
Transformation & Disruption Digitale - 5 tendances pour 2016 - HUBFORUM Paris Transformation & Disruption Digitale - 5 tendances pour 2016 - HUBFORUM Paris
Transformation & Disruption Digitale - 5 tendances pour 2016 - HUBFORUM Paris
HUB INSTITUTE
 
HUB Report - HUBFORUM Paris 2017
HUB Report - HUBFORUM Paris 2017HUB Report - HUBFORUM Paris 2017
HUB Report - HUBFORUM Paris 2017
HUB INSTITUTE
 
Réussir dans un monde en perpétuel changement
Réussir dans un monde en perpétuel changementRéussir dans un monde en perpétuel changement
Réussir dans un monde en perpétuel changement
Jean-Marc De Jonghe
 
De la transformation digitale à une nouvelle «révolution industrielle»
De la transformation digitale à une nouvelle «révolution industrielle»De la transformation digitale à une nouvelle «révolution industrielle»
De la transformation digitale à une nouvelle «révolution industrielle»
Harris Interactive France
 
[Entreprise digitale] savoir faire entreprise digitale
[Entreprise digitale] savoir faire entreprise digitale[Entreprise digitale] savoir faire entreprise digitale
[Entreprise digitale] savoir faire entreprise digitale
onepoint x weave
 
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovationTransformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
Mohamed ASHTEWY
 
Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris
Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris
Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris
Lucile Merra
 
Les clés de la transformation digitale
Les clés de la transformation digitaleLes clés de la transformation digitale
Les clés de la transformation digitale
Frederic CAVAZZA
 
Transformation Digitale
Transformation DigitaleTransformation Digitale
Transformation Digitale
Frederic CAVAZZA
 
Synthèse baromètre limelight opinion way 2012
Synthèse baromètre limelight opinion way 2012Synthèse baromètre limelight opinion way 2012
Synthèse baromètre limelight opinion way 2012
BVA Limelight
 
#HUBDMEXCO : trends de dmexco 2015
#HUBDMEXCO : trends de dmexco 2015#HUBDMEXCO : trends de dmexco 2015
#HUBDMEXCO : trends de dmexco 2015
HUB INSTITUTE
 
MarketingZ - Clair et Net
MarketingZ - Clair et NetMarketingZ - Clair et Net
MarketingZ - Clair et Net
MarketingZ
 
Transformation digitale du point de vente - RETAIL - MBAMCI
Transformation digitale du point de vente - RETAIL - MBAMCITransformation digitale du point de vente - RETAIL - MBAMCI
Transformation digitale du point de vente - RETAIL - MBAMCI
Laurence Thébault
 

Tendances (20)

Livre blanc 2021 : 14_chantiers_pour_reussir_la_transformation_de_lexperience...
Livre blanc 2021 : 14_chantiers_pour_reussir_la_transformation_de_lexperience...Livre blanc 2021 : 14_chantiers_pour_reussir_la_transformation_de_lexperience...
Livre blanc 2021 : 14_chantiers_pour_reussir_la_transformation_de_lexperience...
 
Les 10 questions à se poser pour manager ses choix technologiques - sous l'an...
Les 10 questions à se poser pour manager ses choix technologiques - sous l'an...Les 10 questions à se poser pour manager ses choix technologiques - sous l'an...
Les 10 questions à se poser pour manager ses choix technologiques - sous l'an...
 
Réussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETI
Réussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETIRéussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETI
Réussir votre transformation digitale grâce à "Connected Workforce" de SOGETI
 
Manager de centre ville
Manager de centre villeManager de centre ville
Manager de centre ville
 
La transformation digitale au service des TPE/PME
La transformation digitale au service des TPE/PMELa transformation digitale au service des TPE/PME
La transformation digitale au service des TPE/PME
 
Le SHOT e-retail - novembre 2017
Le SHOT e-retail - novembre 2017 Le SHOT e-retail - novembre 2017
Le SHOT e-retail - novembre 2017
 
HUBREPORT - HUBFORUM Paris 2017
HUBREPORT - HUBFORUM Paris 2017HUBREPORT - HUBFORUM Paris 2017
HUBREPORT - HUBFORUM Paris 2017
 
Transformation & Disruption Digitale - 5 tendances pour 2016 - HUBFORUM Paris
Transformation & Disruption Digitale - 5 tendances pour 2016 - HUBFORUM Paris Transformation & Disruption Digitale - 5 tendances pour 2016 - HUBFORUM Paris
Transformation & Disruption Digitale - 5 tendances pour 2016 - HUBFORUM Paris
 
HUB Report - HUBFORUM Paris 2017
HUB Report - HUBFORUM Paris 2017HUB Report - HUBFORUM Paris 2017
HUB Report - HUBFORUM Paris 2017
 
Réussir dans un monde en perpétuel changement
Réussir dans un monde en perpétuel changementRéussir dans un monde en perpétuel changement
Réussir dans un monde en perpétuel changement
 
De la transformation digitale à une nouvelle «révolution industrielle»
De la transformation digitale à une nouvelle «révolution industrielle»De la transformation digitale à une nouvelle «révolution industrielle»
De la transformation digitale à une nouvelle «révolution industrielle»
 
[Entreprise digitale] savoir faire entreprise digitale
[Entreprise digitale] savoir faire entreprise digitale[Entreprise digitale] savoir faire entreprise digitale
[Entreprise digitale] savoir faire entreprise digitale
 
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovationTransformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
Transformation Digitale des PME à l'ère de l'innovation
 
Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris
Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris
Presentation du cabinet de Talent Management, Eureka Time, Paris
 
Les clés de la transformation digitale
Les clés de la transformation digitaleLes clés de la transformation digitale
Les clés de la transformation digitale
 
Transformation Digitale
Transformation DigitaleTransformation Digitale
Transformation Digitale
 
Synthèse baromètre limelight opinion way 2012
Synthèse baromètre limelight opinion way 2012Synthèse baromètre limelight opinion way 2012
Synthèse baromètre limelight opinion way 2012
 
#HUBDMEXCO : trends de dmexco 2015
#HUBDMEXCO : trends de dmexco 2015#HUBDMEXCO : trends de dmexco 2015
#HUBDMEXCO : trends de dmexco 2015
 
MarketingZ - Clair et Net
MarketingZ - Clair et NetMarketingZ - Clair et Net
MarketingZ - Clair et Net
 
Transformation digitale du point de vente - RETAIL - MBAMCI
Transformation digitale du point de vente - RETAIL - MBAMCITransformation digitale du point de vente - RETAIL - MBAMCI
Transformation digitale du point de vente - RETAIL - MBAMCI
 

Similaire à 60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016

MATRANSFONUM
MATRANSFONUMMATRANSFONUM
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - LiteMagazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Visiativ
 
#PortraitDeCDO - François-Régis Martin - BNP Paribas Leasing Solutions
#PortraitDeCDO - François-Régis Martin - BNP Paribas Leasing Solutions#PortraitDeCDO - François-Régis Martin - BNP Paribas Leasing Solutions
#PortraitDeCDO - François-Régis Martin - BNP Paribas Leasing Solutions
OCTO Technology
 
#PortraitDeCDO - Marion Vincent-Ceyrat - Comexposium
#PortraitDeCDO - Marion Vincent-Ceyrat - Comexposium#PortraitDeCDO - Marion Vincent-Ceyrat - Comexposium
#PortraitDeCDO - Marion Vincent-Ceyrat - Comexposium
OCTO Technology
 
Revolutionner le Marketing dans le secteur du bâtiment - Oracle
Revolutionner le Marketing dans le secteur du bâtiment - OracleRevolutionner le Marketing dans le secteur du bâtiment - Oracle
Revolutionner le Marketing dans le secteur du bâtiment - Oracle
Guillaume Laban
 
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance
 
livre-blanc-digital-factory-web_juin2022.pdf
livre-blanc-digital-factory-web_juin2022.pdflivre-blanc-digital-factory-web_juin2022.pdf
livre-blanc-digital-factory-web_juin2022.pdf
rodolphe gilbert-collet
 
Doper votre entreprise aux nouvelles technologies
Doper votre entreprise aux nouvelles technologiesDoper votre entreprise aux nouvelles technologies
Doper votre entreprise aux nouvelles technologies
Louis-Alexandre Louvet
 
L'agile et la digitalisation
L'agile et la digitalisationL'agile et la digitalisation
L'agile et la digitalisation
Etienne Laverdière
 
#PortraitDeCDO - Laurent Assouad - Aéroport de Lyon
#PortraitDeCDO - Laurent Assouad - Aéroport de Lyon#PortraitDeCDO - Laurent Assouad - Aéroport de Lyon
#PortraitDeCDO - Laurent Assouad - Aéroport de Lyon
OCTO Technology
 
#PortraitDeCDO - Delphine Asseraf - Allianz France
#PortraitDeCDO - Delphine Asseraf - Allianz France#PortraitDeCDO - Delphine Asseraf - Allianz France
#PortraitDeCDO - Delphine Asseraf - Allianz France
OCTO Technology
 
Les 10 idées recues sur les startups
Les 10 idées recues sur les startupsLes 10 idées recues sur les startups
Les 10 idées recues sur les startups
myRHline
 
Conférence Transformation Digitale B2X
Conférence Transformation Digitale B2X Conférence Transformation Digitale B2X
Conférence Transformation Digitale B2X
DATASOLUTION
 
Le rôle du communicateur dans un projet d'intranet
Le rôle du communicateur dans un projet d'intranetLe rôle du communicateur dans un projet d'intranet
Le rôle du communicateur dans un projet d'intranet
Alogient - Experts en TI. Maîtres en affaires.
 
8 tendances digital 2018
8 tendances digital 20188 tendances digital 2018
8 tendances digital 2018
Pierre-Yves Trennec
 
#PortraitDeStartuper #77 - Denis Caromel - Activeeon
#PortraitDeStartuper #77 - Denis Caromel - Activeeon#PortraitDeStartuper #77 - Denis Caromel - Activeeon
#PortraitDeStartuper #77 - Denis Caromel - Activeeon
Sébastien Bourguignon
 
PortraitDeCDO - Juliette Bron - Macif
PortraitDeCDO - Juliette Bron - MacifPortraitDeCDO - Juliette Bron - Macif
PortraitDeCDO - Juliette Bron - Macif
OCTO Technology
 
sage-cpme-etude-transformation_digitale-tpe_sept2019.pdf
sage-cpme-etude-transformation_digitale-tpe_sept2019.pdfsage-cpme-etude-transformation_digitale-tpe_sept2019.pdf
sage-cpme-etude-transformation_digitale-tpe_sept2019.pdf
TEST494846
 
Séminaire Smile & Akeneo : e-commerce - J'ai mal à mon catalogue
Séminaire Smile & Akeneo : e-commerce - J'ai mal à mon catalogueSéminaire Smile & Akeneo : e-commerce - J'ai mal à mon catalogue
Séminaire Smile & Akeneo : e-commerce - J'ai mal à mon catalogue
Smile I.T is open
 
HUBFORUM : 8 Tendances de la transformation digitale pour 2018
HUBFORUM : 8 Tendances de la transformation digitale pour 2018 HUBFORUM : 8 Tendances de la transformation digitale pour 2018
HUBFORUM : 8 Tendances de la transformation digitale pour 2018
HUB INSTITUTE
 

Similaire à 60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016 (20)

MATRANSFONUM
MATRANSFONUMMATRANSFONUM
MATRANSFONUM
 
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - LiteMagazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
Magazine "Entreprise du Futur" 2016 1ère édition 2016 - Lite
 
#PortraitDeCDO - François-Régis Martin - BNP Paribas Leasing Solutions
#PortraitDeCDO - François-Régis Martin - BNP Paribas Leasing Solutions#PortraitDeCDO - François-Régis Martin - BNP Paribas Leasing Solutions
#PortraitDeCDO - François-Régis Martin - BNP Paribas Leasing Solutions
 
#PortraitDeCDO - Marion Vincent-Ceyrat - Comexposium
#PortraitDeCDO - Marion Vincent-Ceyrat - Comexposium#PortraitDeCDO - Marion Vincent-Ceyrat - Comexposium
#PortraitDeCDO - Marion Vincent-Ceyrat - Comexposium
 
Revolutionner le Marketing dans le secteur du bâtiment - Oracle
Revolutionner le Marketing dans le secteur du bâtiment - OracleRevolutionner le Marketing dans le secteur du bâtiment - Oracle
Revolutionner le Marketing dans le secteur du bâtiment - Oracle
 
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
 
livre-blanc-digital-factory-web_juin2022.pdf
livre-blanc-digital-factory-web_juin2022.pdflivre-blanc-digital-factory-web_juin2022.pdf
livre-blanc-digital-factory-web_juin2022.pdf
 
Doper votre entreprise aux nouvelles technologies
Doper votre entreprise aux nouvelles technologiesDoper votre entreprise aux nouvelles technologies
Doper votre entreprise aux nouvelles technologies
 
L'agile et la digitalisation
L'agile et la digitalisationL'agile et la digitalisation
L'agile et la digitalisation
 
#PortraitDeCDO - Laurent Assouad - Aéroport de Lyon
#PortraitDeCDO - Laurent Assouad - Aéroport de Lyon#PortraitDeCDO - Laurent Assouad - Aéroport de Lyon
#PortraitDeCDO - Laurent Assouad - Aéroport de Lyon
 
#PortraitDeCDO - Delphine Asseraf - Allianz France
#PortraitDeCDO - Delphine Asseraf - Allianz France#PortraitDeCDO - Delphine Asseraf - Allianz France
#PortraitDeCDO - Delphine Asseraf - Allianz France
 
Les 10 idées recues sur les startups
Les 10 idées recues sur les startupsLes 10 idées recues sur les startups
Les 10 idées recues sur les startups
 
Conférence Transformation Digitale B2X
Conférence Transformation Digitale B2X Conférence Transformation Digitale B2X
Conférence Transformation Digitale B2X
 
Le rôle du communicateur dans un projet d'intranet
Le rôle du communicateur dans un projet d'intranetLe rôle du communicateur dans un projet d'intranet
Le rôle du communicateur dans un projet d'intranet
 
8 tendances digital 2018
8 tendances digital 20188 tendances digital 2018
8 tendances digital 2018
 
#PortraitDeStartuper #77 - Denis Caromel - Activeeon
#PortraitDeStartuper #77 - Denis Caromel - Activeeon#PortraitDeStartuper #77 - Denis Caromel - Activeeon
#PortraitDeStartuper #77 - Denis Caromel - Activeeon
 
PortraitDeCDO - Juliette Bron - Macif
PortraitDeCDO - Juliette Bron - MacifPortraitDeCDO - Juliette Bron - Macif
PortraitDeCDO - Juliette Bron - Macif
 
sage-cpme-etude-transformation_digitale-tpe_sept2019.pdf
sage-cpme-etude-transformation_digitale-tpe_sept2019.pdfsage-cpme-etude-transformation_digitale-tpe_sept2019.pdf
sage-cpme-etude-transformation_digitale-tpe_sept2019.pdf
 
Séminaire Smile & Akeneo : e-commerce - J'ai mal à mon catalogue
Séminaire Smile & Akeneo : e-commerce - J'ai mal à mon catalogueSéminaire Smile & Akeneo : e-commerce - J'ai mal à mon catalogue
Séminaire Smile & Akeneo : e-commerce - J'ai mal à mon catalogue
 
HUBFORUM : 8 Tendances de la transformation digitale pour 2018
HUBFORUM : 8 Tendances de la transformation digitale pour 2018 HUBFORUM : 8 Tendances de la transformation digitale pour 2018
HUBFORUM : 8 Tendances de la transformation digitale pour 2018
 

60min pour l'Innovation dans la Transformation Numérique par Antoine Chotard / Aquitaine Développement Innovation / 28 janvier 2016

  • 2. 60MIN D’INATTENDUS NUMÉRIQUES ANTOINE CHOTARD Chef de Projets Transformation Numérique ADI @ANTOINECHOTARD
  • 3. INTERNET, ÇA NE MARCHERA JAMAIS ! PASCAL NÈGRE, 2001 DU DENI ….
  • 4. USAGES WEB AU SERVICE DU RÉEL… ….A LA PRISE DE CONSCIENCE
  • 5. EFFET D’ENTRAINEMENT DIGITAL PRISE DE CONSCIENCE DE L’IMBRICATION DU NUMÉRIQUE DANS L’ÉCONOMIE TRADITIONNELLE
  • 6. WEB MOBILE, OBJETS CONNECTES, ECO COLLABORATIVE… PRISE DE CONSCIENCE DE L’ITERATION PAR L’USAGE DANS L’ÉCONOMIE TRADITIONNELLE
  • 7. WEB MOBILE, OBJETS CONNECTES, ECO COLLABORATIVE… PRISE DE CONSCIENCE DE L’ITERATION PAR L’USAGE DANS L’ÉCONOMIE TRADITIONNELLE
  • 9. MISE EN SOURDINE D’UNE TRADITION RÉCURRENTE : PARTIR DE LA TECHNOLOGIE POUR LUI TROUVER UN BESOIN >>> DÉMULTIPLIER LES POINTS D’ACCROCHE À PARTIR DU DÉTERMINISME D’USAGES RENVERSEMENT DE PERSPECTIVE PHILDAR ET LE MAGASIN CONNECTÉ SOURCE
  • 10. AVANT LA PRATIQUE DU COMMERÇANT TRADITIONNEL : AVOIR LE BON PRODUIT, AU BON MOMENT, AU BON ENDROIT POUR VOIR LE CONSOMMATEUR RENTRER DANS SON MAGASIN ET EN RESSORTIR AVEC SES ACHATS. AUJOURD’HUI (OU DEMAIN) L’OMNICANAL > LA CAPACITÉ D'UNE ENSEIGNE À OFFRIR À SES CLIENTS LA POSSIBILITÉ DE FAIRE LEURS ACHATS AUSSI BIEN EN MAGASIN QUE SUR LA TOILE OU VIA LEUR SMARTPHONE, > DE SE LES FAIRE LIVRER À DOMICILE OU DE LES RETIRER EN MAGASIN OU DANS UN POINT DE COLLECTE, > ENFIN, DE LES RETOURNER ÉVENTUELLEMENT DANS UN POINT DE VENTE OU DIRECTEMENT PAR UN TRANSPORTEUR SOURCE LE CAS JOHN LEWIS / NRF MISE EN SOURDINE D’UNE TRADITION RÉCURRENTE : PARTIR DE LA TECHNOLOGIE POUR LUI TROUVER UN BESOIN >>> DÉMULTIPLIER LES POINTS D’ACCROCHE À PARTIR DU DÉTERMINISME D’USAGES RENVERSEMENT DE PERSPECTIVE PHILDAR ET LE MAGASIN CONNECTÉ SOURCE
  • 11. PHARMA - SOURCE L’INNOVATION DEMOCRATISEE EN FORMAT « GOOD ENOUGH »
  • 12. AMINO LAB - SOURCE > TESTING D’USAGE > ITERATION SUR DES USAGES PARADOXALEMENT PLUS FORTS A LA MAISON
  • 13. INVESTISSEMENTS DANS LES START-UPS PAR INDUSTRIES 2009-14 CESONTLESSTARTUPS QUI LÈVERONT ENTRE$1MET$20M EN2015 ET10FOIS PLUSEN2016-2017 QUI MENACERONT LESPOSITIONS D’ACTEURS ÉTABLIS EN 2018-2022 ! ELLES SONTENCORE SOUS LERADAR! OLIVIEREZRATTY SOURCE
  • 17. STRATEGIE DIGITALE DU GROUPE ACCOR SOURCE TOUS AUX ABRIS !
  • 18. EVOLUTION DES MODÈLES D’AFFAIRES POUR LUTTER CONTRE L’UBERISATION ET RESTER DANS LA COURSE RECOMPOSITION DE LA CHAINE DE VALEUR SUR UN SCHEMA TYPE
  • 19. QUAND FAUT Y ALLER ! FAUT Y ALLER ??
  • 20. SOURCE 1 SUJET DE PRÉOCCUPATIONS POUR LES CHEFS D’ENTREPRISES ? PAS SI SUR !
  • 21. SOURCE 1 SUJET DE PRÉOCCUPATIONS POUR LES CHEFS D’ENTREPRISES ? PAS SI SUR !
  • 22. LA VALEUR AUX DÉFRICHEURS ET PEU DE PLACE POUR LES SUIVEURS SOURCE ACCENTURE
  • 23. LA TRANSITION NUMÉRIQUE EST UN ENJEU IMPORTANT…. POUR 9 DIRIGEANTS DE TPE-PME SUR 10 SOURCE HARRIS INTERACTIVE POUR L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 2015 ÉTAT DES LIEUX DES USAGES DU DIGITAL DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 500 SALARIÉS SEULS 59% ESTIMENT QUE C’EST IMPORTANT POUR LEUR PROPRE ENTREPRISE MAIS CELA CONCERNE PLUTÔT LES AUTRES. ET LES ETI ?
  • 24. 1. DÉMARCHES ADMINISTRATIVES (81 %) 2. GESTION DE L'ENTREPRISE (74 %) 3. COMMUNICATION ET PUBLICITÉ (48 %) 4. CONCEPTION (35 %) 5. COMMERCIALISATION DE PRODUITS OU SERVICES (34 %) SOURCE HARRIS INTERACTIVE POUR L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 2015 ÉTAT DES LIEUX DES USAGES DU DIGITAL DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 500 SALARIÉS LES ACTIONS PRINCIPALES 97% DES PME DE +DE 50 SALARIÉS (42% DES TPE ONT UN SITE ACTIF SELON GOOGLE) MOINS D’1 SUR 2 (41 %) 30% DES TPE-PME 15% ONT DÉVELOPPÉ UNE APPLICATION POUR SMARTPHONES OU TABLETTES. UN SITE WEB… …OUI MAIS RESPONSIVE ? UN COMPTE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX UNE APPLICATION
  • 25. 48% AVEC - DE 50 SALARIÉS ONT RECOURS AU NUMÉRIQUE POUR VENDRE LEURS PRODUITS OU SERVICES. 60% DES PLUS PETITES SOCIÉTÉS ONT PROSPECTÉ DE NOUVEAUX CLIENTS OU MARCHÉS GRÂCE À INTERNET. 11% À ACHETER DES ESPACES PUBLICITAIRES SUR INTERNET. SOURCE HARRIS INTERACTIVE POUR L'ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 2015 ÉTAT DES LIEUX DES USAGES DU DIGITAL DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 500 SALARIÉS USAGECOMMERCIAL MOINS D‘1 SUR 10 SOUHAITE DE L’AIDE DANS CE DOMAINE !!
  • 28. DES OUTILS DE PRODUCTIVITÉ AVANT TOUT ! MAIS PAS DE TRANSFORMATION VÉRITABLE DU MODÈLE D’AFFAIRE
  • 29. UNE ENQUÊTE4 RÉALISÉE SUR 505 ENTREPRISES DE PLUS DE 50 SALARIÉS MONTRE QUE LE GROUPE D'ENTREPRISES AVEC UN ITN TRÈS ÉLEVÉ A UNE CROISSANCE DU CA ANNUEL DE +3,8%, CONTRE +0,6% POUR UN ITN BAS SOURCE ROLAND BERGER STRATEGY CONSULTANTS LES ENTREPRISES LES PLUS MATURES ONT UNE CROISSANCE 6 FOIS PLUS ÉLEVÉE QUE LES ENTREPRISES LES PLUS EN RETARD
  • 30. LES ÉTAPES DE TRANSFORMATION DIGITALE SELON CAPGEMINI CONSULTING RENFORCÉE : L'ENTREPRISE DEVIENT UNE "ORGANISATION DIGITALE TRÈS FLEXIBLE". ELLE EST CAPABLE DE S'ORGANISER OU SE RÉORGANISER RAPIDEMENT POUR TIRER AVANTAGE D'OPPORTUNITÉS DANS LE NUMÉRIQUE. ELLE A DÉVELOPPÉ DES OUTILS NUMÉRIQUES AVANCÉS POUR AMÉLIORER L'EXPÉRIENCE CLIENT, AINSI QUE L'EFFICACITÉ ET LA CAPACITÉ DE TRAVAIL ENGAGÉE : L'ORGANISATION A AMORCÉ SA TRANSITION DIGITALE. ELLE A DÉJÀ MIS EN ŒUVRE DES OUTILS POUR PERSONNALISER L'EXPÉRIENCE CLIENT, SIMPLIFIER CERTAINES TÂCHES ET AMÉLIORER LA COLLABORATION À TRAVERS L'ENTREPRISE. ELLE EST CAPABLE DE DÉTECTER DES TENDANCES BUSINESS ET DE RÉPONDRE RAPIDEMENT À DES ÉVOLUTIONS DE BESOINS CLIENT. INITIATRICE : L'ORGANISATION EST MOBILISÉE POUR DÉBUTER SA TRANSITION DIGITALE. ELLE INVESTIT EN EXPERTISES DIGITALES ET SIGNE DES PARTENARIATS POUR SAISIR DES OPPORTUNITÉS DANS CE DOMAINE. ELLE COMMENCE À DIGITALISER SES OPÉRATIONS, NOTAMMENT EN VUE D'AMÉLIORER SA COMMUNICATION ET SA COLLABORATION, ET CONTRÔLER SON IMAGE DE MARQUE. STAGNANTE : L'ORGANISATION ÉTUDIE LES POSSIBILITÉS EN MATIÈRE DE DIGITAL, MAIS NE SAIT PAS CLAIREMENT COMMENT S'ENGAGER
  • 31. commercialisation distribution entreprise back-office LIEN ÉTROIT AVEC LES PROBLÉMATIQUES ET LES MÉTHODES DESIGN THINKING. VISER L’INTÉGRATION DU NUMÉRIQUE DANS LES PRODUITS ET SERVICES, LEUR DISTRIBUTION, LEUR COMMERCIALISATION, AFIN DE • RENFORCER LE LIEN AVEC LE CLIENT FINAL • DIVERSIFIER LES MODÈLES ÉCONOMIQUES • ANTICIPER LES DISRUPTIONS ENJEUX PRIS EN COMPTE DANS LE CADRE DU PROGRAMME USINE DU FUTUR ET SES PROLONGEMENTS produits services SE CONCENTRER SUR L’INTERFACE DE L’ENTREPRISE AVEC SON MARCHÉ
  • 32. MÉCANISMES TRANSFORMATEURS NoSQL Désintermédiation - réintermédiation Automatisation Dématérialisation LES OUTILS ET TECHNOS SONT EN ÉVOLUTION RAPIDE ET CONSTANTE, ET PLACENT L’ENTREPRISE FACE À DES CHOIX DE BACK OFFICE INDÉCIDABLES DANS UN UNIVERS PROFUS, CONFUS, ET INSTABLE. LES MÉCANISMES TRANSFORMATEURS SONT STABLES, ILS CONCERNENT LA STRATÉGIE DE L’ENTREPRISE ET SON INSCRIPTION DANS SON ENVIRONNEMENT. VS. TECHNOS OUTILS
  • 33. SOURCE TIMO ELLIOTT LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE PRÉTEXTE À L’INNOVATION DANS LE MODÈLE ET LA PERFORMANCE DES PROCESSUS
  • 34. LES CLÉS DU SUCCÈS STÉPHANE SCHULTZ 15 MARCHES NOV2015 5 LEVIERS DE TRANSFORMATION
  • 35. LES CLÉS DU SUCCÈS STÉPHANE SCHULTZ 15 MARCHES NOV2015 5 LEVIERS DE TRANSFORMATION
  • 38. SOURCE Y A-T-IL UN PILOTE DANS L’AVION ? « LE NUMÉRIQUE TRANSFORME LA CHAÎNE DE VALEUR ? LE COMPRENDRE, C'EST LUI DONNER SA PLACE DANS LES CIRCUITS DÉCISIONNELS. EN CE SENS, ACCOR, SIXIÈME GROUPE HÔTELIER MONDIAL, A RÉCEMMENT NOMMÉ VIVEK BADRINATH RESPONSABLE DE SA STRATÉGIE NUMÉRIQUE. AVEC UNE PLACE AU COMITÉ EXÉCUTIF. » SOURCE MANPOWER GROUP
  • 40. • JAUGER L’ACCULTURATION NUMÉRIQUE DES EMPLOYÉS • POUR NE PAS QUE TRANSFORMATION RIME AVEC RÉVOLUTION • ADOPTER UNE POSTURE CULTURELLE ET SOCIALE • EMBARQUER LES ÉQUIPES /BOTTOM UP
  • 42. ADAPT OR DIE ! IN MONEY BALL (LE STRATÈGE 2011 )
  • 43. LE DANGER EST AUSSI SURTOUT EN INTERNE QUEL EST LE FREIN LE PLUS FORT ? LE MANQUE D’AGILITÉ DE LA SOCIÉTÉ OU LA VITESSE D'ÉVOLUTION DE L'ENVIRONNEMENT, DE LA CONCURRENCE, DES NOUVEAUX ENTRANTS ? EMBOURGEOISEMENT DE L’ENTREPRISE ?
  • 44. IL NE FAUT PAS PENSER TOUT DIGITAL POUR AUTANT LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE N’EST PAS UNE FIN EN SOI PAS DE RECETTE TOUT FAITE DE SA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE PAS DE META SOLUTION ! PAS DE META OUTIL UN CHANGEMENT DE RÉFÉRENTIEL QU'IL FAUT INCARNER ET CRÉER ….PAS SEULEMENT PRÔNER TRANSFONUM = CROISSANCE DU CA + RENTABILITE SUPÉRIEURE À LA MOYENNE … SI L’INTENSITÉ DU PROGRAMME DE TRANSFORMATION EST IMPORTANT
  • 45. >> UNE INNOVATION SANS STRATÉGIE N’A PAS DE BUT >> UNE STRATÉGIE INSUFFISAMMENT INNOVANTE RISQUE DE SE RÉVÉLER INEFFICIENTE - OBJECTIF : GÉNÉRER DE NOUVEAUX AVANTAGE CONCURRENTIELS (LES NOUVEAUX ENTRANTS NUMÉRIQUE POUSSENT À ÇA DAVANTAGE QU’À LA TRANSFORMATION DES OUTILS) - RÉFLÉCHIR CONSCIENCIEUSEMENT AUX PRIORITÉS PUIS INVESTIR DE FAÇON MESURÉE POUR SE FORMER PROGRESSIVEMENT AUX PRATIQUES ET OUTILS ADAPTÉS À LA STRATÉGIE RETENUE. DEVENIR COMPÉTITIF PAR LA DIFFÉRENCIATION
  • 46. SE POSER DES QUESTIONS SIMPLES - 1 • ACHETEZ-VOUS EN LIGNE ? • AVEZ-VOUS UN SITE INTERNET ? • ETES VOUS VISIBLE SUR DES PLACES DE MARCHÉS ? • VENDEZ-VOUS DES PRODUITS OU SERVICES EN LIGNE ? • AVEZ-VOUS PENSEZ À DEVENIR PLACE DE MARCHÉS POUR VOS CLIENT B2B ? • QU’EST-CE QUI EST UNIQUE DANS MON OFFRE ? • OU EST CONCENTRÉ LA VALEUR ? QUELLES SONT LES NOUVELLES VALEURS QUE JE SOUHAITE CRÉER ? UNE MÉTHODE ?
  • 47. SE POSER DES QUESTIONS SIMPLES ! 2  QUEL PRODUIT PUIS JE TRANSFORMER EN SERVICE ? EN ABONNEMENT RECURRENT ?  QUELS PROBLÈMES DU CLIENT REGLEZ-VOUS AVEC CE SERVICE ?  COMMENT LUI FACILITER TOUJOURS PLUS LA VIE ?  QUELLE EXPÉRIENCE DIFFÉRENCIANTE CELA FAIT-IL VIVRE AU CLIENT ?  POUR ETRE CONSIDÉRÉ LOW COST, VOTRE PRIX DE VENTE EST IL 50% MOINS CHER QUE LA CONCURRENCE ?  A PARTIR DE QUEL VOLUME VOTRE PRIX DE REVIENT BAISSE SUFISSAMENT POUR INFLUER NETTEMENT SUR VOTRE MARGE  VOTRE ACTIVITÉ GÉNÈRE-T-ELLE DES DONNÉES ?  COMMENT LES UTILISEZ-VOUS ?  QUELLES SONT LES DONNÉES SOUS EXPLOITÉESDE MON MARCHÉ À PARTIR DESQUELLES JE POURRAIS INVENTER UNE NOUVELLE OFFRE  VOUS POUVEZ FAIRE FAIRE TOUT OU PARTIE DU TRAVAIL PAR UN PARTENAIRE ?
  • 48. ADOPTER UNE POSTURE FUTEE ET CREATIVE  PROFITER DES COÛTS FAIBLES VOIRE INEXISTANTS QU’OFFRE INTERNET POUR FAIRE DE PETITES CAMPAGNES : SE PLUGGER SUR DES INFRASTRUCTURES DE GAFAS, SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR AUGMENTER LA VISIBILITÉ DE L’ENTREPRISE, POUR ENGAGER UNE RELATION CLIENT  RÉPONDRE GRATUITEMENT À UN ENJEU CRITIQUE (RÈGLEMENTAIRE PAR EXEMPLE)  AU LIEU DE OFFRIR À VOS SEULS CLIENTS, OFFREZ-LE À TOUT LE MONDE: DÉPLOYEZ SOUS VOTRE MARQUE UN PORTAIL D’INFORMATION RÉGLEMENTAIRE DE 1ER NIVEAU GRATUITE ET ACTUALISÉE  EST-CE QUE JE RÉCOMPENSE ?  RENFORCER LE COLLABORATIF EN EXT. COMME EN INTERNE
  • 49. SEMINAIRE D’EMERGENCE DE PROJETS DIGITAUX • SE REMETTRE EN QUESTION • MOINS DE TOP DOWN • DECLOISONNER LES SILOS
  • 50. Marché Coûts Technologie Business model Carré d’analyse côté entreprise digitale Comparer l’entreprise à un pure player Manque Coût Temps Complexité Carré d’analyse côté consommateur / usager / client Comparer le consommateur à celui d’un pure player UNE MÉTHODE ?
  • 52. PISO-BARRAIL LANCE GÉDÉOM VENTE (DISTRIBUTION) DE MATÉRIELS DE PESAGE « DU GRAMME À LA TONNE » DÉTECTION TENDANCE À L’EXTERNALISATION DE LA MÉTROLOGIE (EXTERNALISATION DES PROCESS MAIS ÉGALEMENT DES MÉTHODES ET COMPÉTENCES) PORTAIL DE SERVICES DOUBLE ENTRÉE POUR LE SUIVI DU PARC: - CLIENT: INFOS DE MAINTENANCE ET DE CERTIFICATION, VEILLE RÉGLEMENTAIRE, OUTILS DE FORMATION, REPORTING FINANCIER CLÉ EN MAIN (RÉPARATION VS RENOUVELLEMENT) - TECHNICIENS PISO: PUSH DE PLANS DE CHARGE, RAPPORT D'INTERVENTION, BON D'INTERVENTION, BON DE LIVRAISON, ETC. BILAN À 3 ANS • MEILLEURE PRODUCTIVITÉ • FIDÉLISATION CLIENTS • REVENUS ADDITIONNELS SUR LES SERVICES • DIVERSIFICATION MODÈLES DE REVENU (RÉCURRENCE) => PISO-BARRAIL DEVENU LEADER RÉGIONAL SUR SON MARCHÉ PERSPECTIVES À 3 ANS EVOLUTIONS VERS • MACHINES CONNECTÉES • MAINTENANCE PRÉDICTIVE >>> NOUVELLE ACTIVITÉ DE VENTE DU LOGICIEL DE SUIVI DE PARC EN MODE SAAS. FEDER axe 2 – 2007-2013
  • 54. ETRE EN VEILLE PERMANENTE POUR VOIR VENIR
  • 56. ACCUEIL HQS EMPATHIE ENGAGEMENT RÉASSURANCE HOSPITALITÉ FIDÉLISATION RÉTENTION EXPERIENCE CLIENT UN BON ANGLE DE DISRUPTION 1 OFFRE BASÉE SUR UNE INSATISFACTION CLIENT = QUALITÉ PERÇUE DU SERVICE PROPOSÉ MAXIMALE + UN MOYEN DE S’INSCRIRE GRATUITEMENT AVEC UNE PROMESSE DE VALEUR FACILITANT L’INSCRIPTION VIA UN COMPTE GRATUIT 1. MAXIMISATION
  • 58. CONNAISSEZ-VOUS VRAIMENT VOS CLIENTS ? LE FOSSE SE CREUSE ENTRE MARQUES ET CONSOMMATEURS VIA DUPERRIN
  • 59. 2. PROPOSITION DE VALEUR SIMPLE ET CLAIRE MON PETIT BONBON ? MON POT DE MIEL ? MA RAISON D’ÊTRE EN TANT QUE BUSINESS ? SUIS-JE INDISPENSABLE COMME ENTREPRISE ? ET EN QUOI ?
  • 61. 3. INTERFACE MOBILE INTUITIVE FLUIDE AU SERVICE DU REEL ET DU GAIN DE TEMPS
  • 64. STÉPHANE SCHULTZ 15 MARCHES NOV2015 4. ETRE UNE PLATEFORME CONCENTRER LA VALEUR PARCE QUE L’ON PORTE LA RELATION SOURCE
  • 65. SURTRAITANCE ET SUPPRESSION DES INTERMÉDIAIRES POUR UNE MEILLEURE ADÉQUATION ENTRE SERVICE ET DEMANDE
  • 67. 5. L’AUTOMATISATION ET LE TRAITEMENT DE LA DONNÉE « PRENDRE LA PLACE LAISSÉE BÉANTE PAR LES STRUCTURES MAL OU PEU DIGITALISÉES » CREADS
  • 69. LA RÉVOLUTION SILENCIEUSE DU DIGITAL INDUSTRIEL Vincent Champain et Thomas Landspurg SOURCE Le paradoxe est connu : les micro-économistes voient la multiplication de technologies prometteuses (intelligence artificielle, robotique, nanotechnologies, génomique, Internet des objets, impression 3D...), alors que les macroéconomistes prédisent un ralentissement « séculaire » de la croissance. Mais il n'est pas étonnant que ces derniers n'observent rien sur leur radar : la croissance qui s'annonce n'est pas liée à des causes macroéconomiques (baisse des taux d'intérêt, croissance des émergents,...), elle est liée à la technologie. La croissance vient du progrès technologique, pas de la science. Elle intervient lorsque la technologie arrive à maturité, à un niveau de coût et de simplicité tel qu'un grand nombre d'innovateurs utilisent ces « briques technologiques » dans leurs projets. Ainsi Internet, né scientifiquement dans les années 1960, a attendu les années 1990 pour atteindre cette maturité, lorsque les sites Internet sont devenus simples à utiliser et à concevoir. L'industrie du logiciel est en train de vivre deux révolutions. D'abord la baisse du prix des capteurs, de la capacité de calcul, de stockage ou de transmission des données. Un « système sur puce » gros comme un ongle traitant 160 millions d'opérations par seconde, doté du wi-fi et de capteurs, coûte 2 euros. Stocker 1 gigaoctet coûte 2 centimes par mois. Pour quelques euros, on peut numériser odeurs ou vibrations. La « donnée industrielle » devient donc plus abondante et moins coûteuse, ce qui augmente le besoin de logiciels pour la traiter. La façon de développer un logiciel a aussi évolué. Il y a trente ans, cela consistait à dicter des tâches à un ordinateur, en réécrivant chaque fois une partie du code. De plus en plus, il s'agit d'un jeu d'assemblage, à partir de composantes logicielles. On peut donc se focaliser sur ce qui a une valeur ajoutée : assembler des composantes logicielles existantes pour répondre à un besoin et ne développer que celles qui n'existent pas Pour en tirer parti, il faut d'abord une bonne connaissance de ces données : elles sont généralement sous-utilisées, et souvent cachées. Par exemple, des données sur l'intensité du courant traversant un moteur permettant d'estimer la résistance au mouvement : pas besoin de capteurs pour cela. Il faut ensuite déterminer comment tirer des informations utiles de ces données - le Big Data, c'est trouver « une aiguille d'information dans une botte de données ». On se ruinera à explorer cette botte sans méthode >>>> QUI SERA L’AMAZON DE L'IOT ?
  • 70. “BY 2030, 90% OF ALL THE NEWS WILL BE WRITTEN BY COMPUTERS” KRISTIAN HAMMOND CTO OF NARRATIVE SCIENCES SUR LES ALGOREDACTEURS
  • 71. 1 TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DU SERVICE PAR L’USAGE ET L’HYBRIDATION AUTOMATISATION + EXPERTISE HUMAINE
  • 72. ASSURER LE SERVICE EN TÂCHE DE FOND AVEC UNE INTELLIGENCE ARTIFICIELLE SUPERVISÉE PAR DES HUMAINS INVISIBLE APPS
  • 75. LESMOTIFSDE VOTREFÉCONDITÉ? 25 000 GROSSESSES EN 1 AN 1 START-UP DEVENUE LABO ECO COLLAB. + BIGDATA + CROWDFUNDING SOURCE
  • 77. 7. LE DISRUPTEUR DISRUPTÉ ? TOYOTA INVESTIT L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE SOURCE > DÉMOCRATISATION TECHNOLOGIQUE > EMERGENCE D’ECOSYSTEME D’INNOVATION OUVERTE > PROFUSION DES LABS (CELLULE ESSAIE ERREUR
  • 78. PLUS DE FEMMES AUSSI « ET SI LA BONNE RÉSOLUTION POUR 2016 C’ÉTAIT VOTRE TRANSFORMATION NUMÉRIQUE »
  • 79. MERCI DE VOTRE ATTENTION
  • 80. 60MIN D’INATTENDUS NUMÉRIQUES ANTOINE CHOTARD Chef de Projets Transformation Numérique ADI A.CHOTARD@AQUITAINE-DEV-INNOV.COM @ANTOINECHOTARD