SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  31
Université Hassan II – Mohammedia
Faculté des Lettres et des Sciences humaines de
Mohammedia
FILIERE DE SOCIOLOGIE
U.E. : ANTHROPOLOGIE AUDIOVISUELLE
Niveau: 4ème semestre
Année: 2007-2008
Enseignante: Souad AZIZI


LES REGLES DU CADRAGE
Techniques cinématographiques
LES REGLES DU CADRAGE


I.    VOCABULAIRE
II.   REGLES DE COMPOSITION




                              2
I. VOCABULAIRE

 1. Unités de construction d’une vidéo

 2. Les types de champ

 3. Les échelles de plan

 4. Les types d’angle de vue

 5. Les mouvements de la caméra


                                         3
II. REGLES DE COMPOSITION

 1.   Éléments du cadre
2. Règles de composition
3. Règles de continuité


                            4
Qu’est-ce que le cadrage ?

 L’organisation de l’image délimitée
 par le cadre (les 4 côtés de l’écran).
 Le cadrage joue avec l’échelle des
 plans, les angles de prises de vues, la
 profondeur de champ, les
 mouvements de caméra, l’éclairage et
 la composition.


                                       5
I.1 – Les unités de
construction d’une vidéo
 1. – Le Plan
 2. – La Séquence
 3. – Le Plan-Séquence
 4. – Les Prises




                           6
LE PLAN

 Unité de base d’une vidéo
 Le plan est tourné sans interruption et
 ne subit aucune coupure au moment
 du montage.




                                       7
LA SEQUENCE

 Ensemble de plans successifs
 constituant une unité de temps, de
 lieu ou d’action.




                                      8
LE PLAN-SEQUENCE

 Une séquence qui se déroule en un
 seul plan (pas d’arrêt au moment du
 filmage et pas de coupure au moment
 du montage).
 Les plans-séquences utilisent souvent
 un mouvement de caméra.
 Ils sont pour cela difficiles à réaliser.


                                         9
LES PRISES

 Filmages répétés d’un même plan.
 Identifications des différentes prises
 par l’usage d’un clap sur lequel sont
 notés les numéros de la séquence, du
 plan et de la prise.




                                      10
I.2. LES TYPES DE CHAMP


 LE CHAMP : C’est l’espace que peut
 voir le spectateur sur l’écran.




                                      11
LE CONTRE-CHAMP


 C’est l’opposé d'un champ. La
 technique du champ/contre-champ
 est très utilisée pour filmer des
 dialogues. Elle permet de passer d’un
 personnage à l’autre.



                                     12
LE HORS-CHAMP

 L’espace qui n’est pas visible au
 spectateur sur l’écran.
 Les réactions des personnages à ce
 qui se passe dans le hors-champ
 (notamment les jeux de regards :
 effroi, étonnement, amusement, etc.)
 permettent de créer un certain
 suspens.

                                        13
LA PROFONDEUR DE CHAMP

 C’est la mise en perspective des
 avants et arrières plans par le jeu de
 la netteté de l’image.




                                          14
LE BLOC OPTIQUE




                  15
LE BLOC OPTIQUE

 Un jeu de lentille qui projettent l’image
 cadrée sur le capteur CCD.
 Permet d’assurer la luminosité
 globale du caméscope et la qualité du
 piqué des images.




                                         16
Son réglage assure:

 LE ZOOM (ou focale)
 L’OUVERTURE (diaphragme)
 LA NETTETE DE L’IMAGE (focus)




                                 17
LE ZOOM

 Réglage manuel qui permet d’éloigner
 ou de rapprocher le sujet cadré.
 Une petite focale correspond à un
 grand angle (éloignement du sujet
 cadré) et une grande focale
 correspond à un zoom
 (rapprochement du sujet cadré).


                                    18
L’OUVERTURE
 Une série de pièces mécaniques (le
 diaphragme) qui se ferment ou s’ouvrent
 pour laisser passer plus ou moins de
 lumières après les lentilles. Ceci permet
 d’adapter la quantité de lumière sur le CCD
 pour assurer un éclairement ni trop fort, ni
 trop faible. En plein été le diaphragme sera
 fermé au maximum; pour un sujet à
 l’ombre il s’ouvrira pour compenser.

                                            19
LA NETTETE DE L’IMAGE
 Généralement automatique ( autofocus).
 L’autofocus se cale sur une zone centrale et
 assure en permanence le réglage qui permet
 d’avoir cette zone le plus nette possible.
 Si le sujet principal n’est pas au centre mais sur
 un bord l’autofocus risque de se perdre et l’image
 devient “flou”...
 Si une personne passe en avant-plan du sujet,
 l’aufocus cale sa netteté sur ce passant.
 Possibilité de débrailler l’automatisme pour passer
 en manuel.


                                                   20
La profondeur de champ dépend de
plusieurs paramètres :


 distance du sujet (focus)
 ouverture du diaphragme (luminosité)
 focale de l’objectif (zoom)




                                    21
Influence de ces paramètres
 Plus le sujet est éloigné du
 caméscope plus la profondeur de
 champ augmente.
 Plus la focale est petite (éloignement
 virtuelle du sujet cadré), plus la
 profondeur de champ augmente.
 Plus l’ouverture est petite
 (diaphragme fermé) plus la
 profondeur de champ augmente.
                                          22
I.3. LES ECHELLES DE PLAN

  LE PLAN D’ENSEMBLE (ou plan
  général)
Cadrage très large qui permet de présenter
  les lieux où se déroule l’action.
Souvent utilisé en début de scène pour situer
  l’action et en fin de séquence pour donner
  aux spectateurs l’impression de quitter le
  lieu de l’action.


                                            23
PLAN DE DEMI-ENSEMBLE
      (ou plan large)
Cadrage large qui permet de
présenter une partie des décors et
plusieurs protagonistes de l’action.




                                       24
PLAN MOYEN

Cadrage qui permet de présenter
le(s) personnage(s) en pied.




                                  25
PLAN ITALIEN

Cadrage présente seulement la partie
du corps des acteurs au dessus des
genoux.




                                   26
PLAN AMERICAIN

Cadrage qui coupe le corps des
acteurs à mi-cuisse.
Souvent utilisé pour filmer les scènes
de duels dans les westerns, d’où son
nom.




                                     27
PLAN RAPPROCHE
        (ou plan buste)
Cadrage qui coupe les personnages
au niveau de la ceinture. Dans les
films de fiction, le plan rapproché
permet aux spectateurs d’entrer dans
l’intimité des personnages.




                                   28
GROS PLAN
Cadrage serré qui permet de
présenter le visage (ou une autre
partie du corps) d’un acteur ou d’un
objet.
Dans les films de fiction, ce type de
cadrage permet de dramatiser, et de
mettre l’accent sur les émotions
exprimées par les personnages et
d’amener ainsi les spectateurs à les
ressentir.
                                        29
TRES GROS PLAN

 Gros plan très serré sur les yeux ou
 les mains par exemple.
 Dans les films de fiction, le très gros
 plan est utilisé pour attirer l’attention
 sur un détail dramatiquement
 important dans le récit.



                                             30
On peut faire varier l’échelle d’un plan
grâce aux mouvements de caméra et
grâce au zoom.




                                       31

Contenu connexe

Tendances

Comprendre les maladies nutritionnelles
Comprendre les maladies nutritionnellesComprendre les maladies nutritionnelles
Comprendre les maladies nutritionnellesLaëtitia Bricout
 
4. Quels impacts réels de la dépression de consanguinité
4. Quels impacts réels de la dépression de consanguinité4. Quels impacts réels de la dépression de consanguinité
4. Quels impacts réels de la dépression de consanguinitéInstitut de l'Elevage - Idele
 
Décapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la productionDécapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la productionInstitut de l'Elevage - Idele
 
Nutrition & Maladie D Alzheimer Pr T Constant
Nutrition & Maladie D Alzheimer Pr T ConstantNutrition & Maladie D Alzheimer Pr T Constant
Nutrition & Maladie D Alzheimer Pr T Constantalzheimer.tunisie
 
L'Espagne face à la flambée des coûts de production
L'Espagne face à la flambée des coûts de productionL'Espagne face à la flambée des coûts de production
L'Espagne face à la flambée des coûts de productionInstitut de l'Elevage - Idele
 
La coopération internationale avec les pays en développement dans le domaine ...
La coopération internationale avec les pays en développement dans le domaine ...La coopération internationale avec les pays en développement dans le domaine ...
La coopération internationale avec les pays en développement dans le domaine ...Jean Jacques Bernatas
 
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH) GBV Guidelines
 
Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)
Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)
Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)Lycée Français de Budapest
 
MMX2022 - Le dynamisme laitier étatsunien : éteint ou relancé ?
MMX2022 - Le dynamisme laitier étatsunien : éteint ou relancé ?MMX2022 - Le dynamisme laitier étatsunien : éteint ou relancé ?
MMX2022 - Le dynamisme laitier étatsunien : éteint ou relancé ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesamis-med
 
MMX2023 Lait - Etat des accords commerciaux adoptés et en préparation par l'U...
MMX2023 Lait - Etat des accords commerciaux adoptés et en préparation par l'U...MMX2023 Lait - Etat des accords commerciaux adoptés et en préparation par l'U...
MMX2023 Lait - Etat des accords commerciaux adoptés et en préparation par l'U...Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2022 - L'offre de viande bovine du Mercosur entre aléas climatiques et con...
MMX2022 - L'offre de viande bovine du Mercosur entre aléas climatiques et con...MMX2022 - L'offre de viande bovine du Mercosur entre aléas climatiques et con...
MMX2022 - L'offre de viande bovine du Mercosur entre aléas climatiques et con...Institut de l'Elevage - Idele
 
Manual da nikon D3100 rm (pt)03
Manual da nikon D3100 rm (pt)03Manual da nikon D3100 rm (pt)03
Manual da nikon D3100 rm (pt)03Alexandre Reis
 
L’acidose ruminale subaiguë dans les troupeaux caprins. Etat des connaissances.
L’acidose ruminale subaiguë dans les troupeaux caprins. Etat des connaissances. L’acidose ruminale subaiguë dans les troupeaux caprins. Etat des connaissances.
L’acidose ruminale subaiguë dans les troupeaux caprins. Etat des connaissances. Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (15)

Comprendre les maladies nutritionnelles
Comprendre les maladies nutritionnellesComprendre les maladies nutritionnelles
Comprendre les maladies nutritionnelles
 
4. Quels impacts réels de la dépression de consanguinité
4. Quels impacts réels de la dépression de consanguinité4. Quels impacts réels de la dépression de consanguinité
4. Quels impacts réels de la dépression de consanguinité
 
Décapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la productionDécapitalisation bovine et impacts sur la production
Décapitalisation bovine et impacts sur la production
 
Nutrition & Maladie D Alzheimer Pr T Constant
Nutrition & Maladie D Alzheimer Pr T ConstantNutrition & Maladie D Alzheimer Pr T Constant
Nutrition & Maladie D Alzheimer Pr T Constant
 
L'Espagne face à la flambée des coûts de production
L'Espagne face à la flambée des coûts de productionL'Espagne face à la flambée des coûts de production
L'Espagne face à la flambée des coûts de production
 
La coopération internationale avec les pays en développement dans le domaine ...
La coopération internationale avec les pays en développement dans le domaine ...La coopération internationale avec les pays en développement dans le domaine ...
La coopération internationale avec les pays en développement dans le domaine ...
 
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)
 
Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)
Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)
Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)
 
MMX2022 - Le dynamisme laitier étatsunien : éteint ou relancé ?
MMX2022 - Le dynamisme laitier étatsunien : éteint ou relancé ?MMX2022 - Le dynamisme laitier étatsunien : éteint ou relancé ?
MMX2022 - Le dynamisme laitier étatsunien : éteint ou relancé ?
 
Les différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgencesLes différentes immobilisations aux urgences
Les différentes immobilisations aux urgences
 
MMX2023 Lait - Etat des accords commerciaux adoptés et en préparation par l'U...
MMX2023 Lait - Etat des accords commerciaux adoptés et en préparation par l'U...MMX2023 Lait - Etat des accords commerciaux adoptés et en préparation par l'U...
MMX2023 Lait - Etat des accords commerciaux adoptés et en préparation par l'U...
 
MMX2022 - L'offre de viande bovine du Mercosur entre aléas climatiques et con...
MMX2022 - L'offre de viande bovine du Mercosur entre aléas climatiques et con...MMX2022 - L'offre de viande bovine du Mercosur entre aléas climatiques et con...
MMX2022 - L'offre de viande bovine du Mercosur entre aléas climatiques et con...
 
Manual da nikon D3100 rm (pt)03
Manual da nikon D3100 rm (pt)03Manual da nikon D3100 rm (pt)03
Manual da nikon D3100 rm (pt)03
 
SOC Resolution FR.docx
SOC Resolution FR.docxSOC Resolution FR.docx
SOC Resolution FR.docx
 
L’acidose ruminale subaiguë dans les troupeaux caprins. Etat des connaissances.
L’acidose ruminale subaiguë dans les troupeaux caprins. Etat des connaissances. L’acidose ruminale subaiguë dans les troupeaux caprins. Etat des connaissances.
L’acidose ruminale subaiguë dans les troupeaux caprins. Etat des connaissances.
 

En vedette

Le cinema francais_le_septieme_art
Le cinema francais_le_septieme_artLe cinema francais_le_septieme_art
Le cinema francais_le_septieme_artKendra Paupst
 
7ème festival du film Jeune Public Graines des Toiles
7ème festival du film Jeune Public Graines des Toiles7ème festival du film Jeune Public Graines des Toiles
7ème festival du film Jeune Public Graines des Toilesactumcl
 
Fine Art Photos
Fine Art PhotosFine Art Photos
Fine Art PhotosTung Thai
 
Cinema andreia 7_9_e
Cinema andreia 7_9_eCinema andreia 7_9_e
Cinema andreia 7_9_eanapia
 
Photographier les enfants
Photographier les enfantsPhotographier les enfants
Photographier les enfantsPierric CHALOIS
 
Make a film in one day
Make a film in one dayMake a film in one day
Make a film in one dayMoodmaker
 
L'alphabet du cadrage
L'alphabet du cadrageL'alphabet du cadrage
L'alphabet du cadrageSouad Azizi
 
23 films traitant de la maladie mentale
23 films traitant de la maladie mentale23 films traitant de la maladie mentale
23 films traitant de la maladie mentaleMichel Perrier
 
Souvenir des superstars anciennes et leurs automobiles by anais hanahis
Souvenir des superstars anciennes et leurs automobiles   by anais hanahisSouvenir des superstars anciennes et leurs automobiles   by anais hanahis
Souvenir des superstars anciennes et leurs automobiles by anais hanahisAnais Hanahis
 
Programme du festival cinealma 2014
Programme  du festival cinealma 2014Programme  du festival cinealma 2014
Programme du festival cinealma 2014Valerie Poussigue
 
Gestion de la production de films promotionnels - Projet en bases de données
Gestion de la production de films promotionnels - Projet en bases de donnéesGestion de la production de films promotionnels - Projet en bases de données
Gestion de la production de films promotionnels - Projet en bases de donnéesCédric Mouats
 
The Smalls Film Festival 2014
The Smalls Film Festival 2014The Smalls Film Festival 2014
The Smalls Film Festival 2014TheSmalls01
 
Développer une solution VOD pour les festivals de cinéma
Développer une solution VOD pour les festivals de cinémaDévelopper une solution VOD pour les festivals de cinéma
Développer une solution VOD pour les festivals de cinémadfeyer
 
ITALIAN.NEWS.ZURIGO: GIFFONI FILM FESTIVAL 2014
ITALIAN.NEWS.ZURIGO: GIFFONI FILM FESTIVAL 2014ITALIAN.NEWS.ZURIGO: GIFFONI FILM FESTIVAL 2014
ITALIAN.NEWS.ZURIGO: GIFFONI FILM FESTIVAL 2014Mariella Nica
 
Paris et le cinema
Paris et le cinemaParis et le cinema
Paris et le cinemafrancesnora
 
Creation d un_film
Creation d un_filmCreation d un_film
Creation d un_filmsjpalby
 
Comment faire de bonnes photos et vidéos ?
Comment faire de bonnes photos et vidéos ?Comment faire de bonnes photos et vidéos ?
Comment faire de bonnes photos et vidéos ?SWiTCH
 
Les affiches de cinema
Les affiches de cinemaLes affiches de cinema
Les affiches de cinemaguest09dfb43
 
Atelier scenario
Atelier   scenarioAtelier   scenario
Atelier scenarioAlbu33
 

En vedette (20)

Le cinema francais_le_septieme_art
Le cinema francais_le_septieme_artLe cinema francais_le_septieme_art
Le cinema francais_le_septieme_art
 
7ème festival du film Jeune Public Graines des Toiles
7ème festival du film Jeune Public Graines des Toiles7ème festival du film Jeune Public Graines des Toiles
7ème festival du film Jeune Public Graines des Toiles
 
Fine Art Photos
Fine Art PhotosFine Art Photos
Fine Art Photos
 
Cinema andreia 7_9_e
Cinema andreia 7_9_eCinema andreia 7_9_e
Cinema andreia 7_9_e
 
Photographier les enfants
Photographier les enfantsPhotographier les enfants
Photographier les enfants
 
Make a film in one day
Make a film in one dayMake a film in one day
Make a film in one day
 
L'alphabet du cadrage
L'alphabet du cadrageL'alphabet du cadrage
L'alphabet du cadrage
 
23 films traitant de la maladie mentale
23 films traitant de la maladie mentale23 films traitant de la maladie mentale
23 films traitant de la maladie mentale
 
Souvenir des superstars anciennes et leurs automobiles by anais hanahis
Souvenir des superstars anciennes et leurs automobiles   by anais hanahisSouvenir des superstars anciennes et leurs automobiles   by anais hanahis
Souvenir des superstars anciennes et leurs automobiles by anais hanahis
 
Welcome to Autumn
Welcome to AutumnWelcome to Autumn
Welcome to Autumn
 
Programme du festival cinealma 2014
Programme  du festival cinealma 2014Programme  du festival cinealma 2014
Programme du festival cinealma 2014
 
Gestion de la production de films promotionnels - Projet en bases de données
Gestion de la production de films promotionnels - Projet en bases de donnéesGestion de la production de films promotionnels - Projet en bases de données
Gestion de la production de films promotionnels - Projet en bases de données
 
The Smalls Film Festival 2014
The Smalls Film Festival 2014The Smalls Film Festival 2014
The Smalls Film Festival 2014
 
Développer une solution VOD pour les festivals de cinéma
Développer une solution VOD pour les festivals de cinémaDévelopper une solution VOD pour les festivals de cinéma
Développer une solution VOD pour les festivals de cinéma
 
ITALIAN.NEWS.ZURIGO: GIFFONI FILM FESTIVAL 2014
ITALIAN.NEWS.ZURIGO: GIFFONI FILM FESTIVAL 2014ITALIAN.NEWS.ZURIGO: GIFFONI FILM FESTIVAL 2014
ITALIAN.NEWS.ZURIGO: GIFFONI FILM FESTIVAL 2014
 
Paris et le cinema
Paris et le cinemaParis et le cinema
Paris et le cinema
 
Creation d un_film
Creation d un_filmCreation d un_film
Creation d un_film
 
Comment faire de bonnes photos et vidéos ?
Comment faire de bonnes photos et vidéos ?Comment faire de bonnes photos et vidéos ?
Comment faire de bonnes photos et vidéos ?
 
Les affiches de cinema
Les affiches de cinemaLes affiches de cinema
Les affiches de cinema
 
Atelier scenario
Atelier   scenarioAtelier   scenario
Atelier scenario
 

Similaire à Les règles du cadrage

Lexique du cinema
Lexique du cinemaLexique du cinema
Lexique du cinemasadmaximus
 
Lexiqueducinema
LexiqueducinemaLexiqueducinema
Lexiqueducinema21vlada86
 
Lexiqueducinema
LexiqueducinemaLexiqueducinema
Lexiqueducinemamasperez
 
Filmer / Enregistrer avec son Smartphone et sa Tablette
Filmer / Enregistrer avec son Smartphone et sa TabletteFilmer / Enregistrer avec son Smartphone et sa Tablette
Filmer / Enregistrer avec son Smartphone et sa TabletteJulien Devriendt
 
Découpage technique, intention de réalisation
Découpage technique, intention de réalisationDécoupage technique, intention de réalisation
Découpage technique, intention de réalisationMarine_mk
 
The real cinema en bibliotheque
The real cinema en bibliothequeThe real cinema en bibliotheque
The real cinema en bibliothequeViggo Huktor
 
Bac1 20122013 02
Bac1 20122013 02Bac1 20122013 02
Bac1 20122013 02mariiaaa
 
Bac1 20122013 02
Bac1 20122013 02Bac1 20122013 02
Bac1 20122013 02mariiaaa
 
5.cinéma test
5.cinéma test5.cinéma test
5.cinéma testmaggica
 
Tuto : filmer avec un smartphone, quelques règles de tournage
Tuto : filmer avec un smartphone, quelques règles de tournageTuto : filmer avec un smartphone, quelques règles de tournage
Tuto : filmer avec un smartphone, quelques règles de tournageJezabel Roullee
 
Guide
GuideGuide
Guidemmcdi
 
Notions d’optique
Notions d’optiqueNotions d’optique
Notions d’optiqueSouad Azizi
 
Bac2 20122013 03
Bac2 20122013 03Bac2 20122013 03
Bac2 20122013 03mariiaaa
 
Apprendre à faire des photos efficaces
Apprendre à faire des photos efficacesApprendre à faire des photos efficaces
Apprendre à faire des photos efficacesSud Vendée Tourisme
 
Presentation rien de grave
Presentation rien de gravePresentation rien de grave
Presentation rien de graveCinemaTICE
 
Photo étudiants
Photo étudiantsPhoto étudiants
Photo étudiantsmaggica
 

Similaire à Les règles du cadrage (20)

Lexique du cinema
Lexique du cinemaLexique du cinema
Lexique du cinema
 
Lexique du cinema
Lexique du cinemaLexique du cinema
Lexique du cinema
 
Lexiqueducinema
LexiqueducinemaLexiqueducinema
Lexiqueducinema
 
Lexiqueducinema
LexiqueducinemaLexiqueducinema
Lexiqueducinema
 
Filmer / Enregistrer avec son Smartphone et sa Tablette
Filmer / Enregistrer avec son Smartphone et sa TabletteFilmer / Enregistrer avec son Smartphone et sa Tablette
Filmer / Enregistrer avec son Smartphone et sa Tablette
 
Découpage technique, intention de réalisation
Découpage technique, intention de réalisationDécoupage technique, intention de réalisation
Découpage technique, intention de réalisation
 
The real cinema en bibliotheque
The real cinema en bibliothequeThe real cinema en bibliotheque
The real cinema en bibliotheque
 
Bac1 20122013 02
Bac1 20122013 02Bac1 20122013 02
Bac1 20122013 02
 
Bac1 20122013 02
Bac1 20122013 02Bac1 20122013 02
Bac1 20122013 02
 
5.cinéma test
5.cinéma test5.cinéma test
5.cinéma test
 
Tuto : filmer avec un smartphone, quelques règles de tournage
Tuto : filmer avec un smartphone, quelques règles de tournageTuto : filmer avec un smartphone, quelques règles de tournage
Tuto : filmer avec un smartphone, quelques règles de tournage
 
Formes scénarios
Formes scénariosFormes scénarios
Formes scénarios
 
Guide
GuideGuide
Guide
 
Caméra réglage (2)
Caméra réglage (2)Caméra réglage (2)
Caméra réglage (2)
 
Notions d’optique
Notions d’optiqueNotions d’optique
Notions d’optique
 
Bac2 20122013 03
Bac2 20122013 03Bac2 20122013 03
Bac2 20122013 03
 
Apprendre à faire des photos efficaces
Apprendre à faire des photos efficacesApprendre à faire des photos efficaces
Apprendre à faire des photos efficaces
 
Presentation rien de grave
Presentation rien de gravePresentation rien de grave
Presentation rien de grave
 
3 d en_3s_20140224
3 d en_3s_201402243 d en_3s_20140224
3 d en_3s_20140224
 
Photo étudiants
Photo étudiantsPhoto étudiants
Photo étudiants
 

Plus de Souad Azizi

Résumé des interventions Colloque international Usages et représentations de ...
Résumé des interventions Colloque international Usages et représentations de ...Résumé des interventions Colloque international Usages et représentations de ...
Résumé des interventions Colloque international Usages et représentations de ...Souad Azizi
 
Programme Colloque Usages et représentations de l'Internet au Maroc
Programme Colloque Usages et représentations de l'Internet au MarocProgramme Colloque Usages et représentations de l'Internet au Maroc
Programme Colloque Usages et représentations de l'Internet au MarocSouad Azizi
 
Azizi_Questions de méthodologie en anthropologie urbaine
Azizi_Questions de méthodologie en anthropologie urbaineAzizi_Questions de méthodologie en anthropologie urbaine
Azizi_Questions de méthodologie en anthropologie urbaineSouad Azizi
 
Azizi_Pionniers de l'anthropologie urbaine en france
Azizi_Pionniers de l'anthropologie urbaine en franceAzizi_Pionniers de l'anthropologie urbaine en france
Azizi_Pionniers de l'anthropologie urbaine en franceSouad Azizi
 
Azizi_Anthropologie urbaine et sociologie urbaine, quelle différence
Azizi_Anthropologie urbaine et sociologie urbaine, quelle différenceAzizi_Anthropologie urbaine et sociologie urbaine, quelle différence
Azizi_Anthropologie urbaine et sociologie urbaine, quelle différenceSouad Azizi
 
Azizi_Approche dynamique & Socioanthropologie de la ville africaine
Azizi_Approche dynamique & Socioanthropologie de la ville africaineAzizi_Approche dynamique & Socioanthropologie de la ville africaine
Azizi_Approche dynamique & Socioanthropologie de la ville africaineSouad Azizi
 
Azizi_Conditions d'émergence de l'Anthropologie urbaine
Azizi_Conditions d'émergence de l'Anthropologie urbaineAzizi_Conditions d'émergence de l'Anthropologie urbaine
Azizi_Conditions d'émergence de l'Anthropologie urbaineSouad Azizi
 
Azizi_Descriptif de cours en Anthropologie urbaine
Azizi_Descriptif de cours en Anthropologie urbaineAzizi_Descriptif de cours en Anthropologie urbaine
Azizi_Descriptif de cours en Anthropologie urbaineSouad Azizi
 
Azizi descriptif & bibliographies anthropologie urbaine
Azizi descriptif & bibliographies anthropologie urbaineAzizi descriptif & bibliographies anthropologie urbaine
Azizi descriptif & bibliographies anthropologie urbaineSouad Azizi
 
Azizi_Les Idaw Facebook Typologie de groupes amazighs sur un réseau social vi...
Azizi_Les Idaw Facebook Typologie de groupes amazighs sur un réseau social vi...Azizi_Les Idaw Facebook Typologie de groupes amazighs sur un réseau social vi...
Azizi_Les Idaw Facebook Typologie de groupes amazighs sur un réseau social vi...Souad Azizi
 
Azizi usages populaires des forêts périurbaines le cas de ghabat oued el-male...
Azizi usages populaires des forêts périurbaines le cas de ghabat oued el-male...Azizi usages populaires des forêts périurbaines le cas de ghabat oued el-male...
Azizi usages populaires des forêts périurbaines le cas de ghabat oued el-male...Souad Azizi
 
Godelier_Représentations de la conception et valence différentielle des sexes
Godelier_Représentations de la conception et valence différentielle des sexesGodelier_Représentations de la conception et valence différentielle des sexes
Godelier_Représentations de la conception et valence différentielle des sexesSouad Azizi
 
Héritier La notion de valence différentielle des sexes
Héritier La notion de valence différentielle des sexesHéritier La notion de valence différentielle des sexes
Héritier La notion de valence différentielle des sexesSouad Azizi
 
Mead Le concept de construction sociale des sexes
Mead Le concept de construction sociale des sexesMead Le concept de construction sociale des sexes
Mead Le concept de construction sociale des sexesSouad Azizi
 
Les trois dimensions du genre
Les trois dimensions du genreLes trois dimensions du genre
Les trois dimensions du genreSouad Azizi
 
Le genre approches et évolution conceptuelle
Le genre approches et évolution conceptuelleLe genre approches et évolution conceptuelle
Le genre approches et évolution conceptuelleSouad Azizi
 
Couverture ouvrage SAA
Couverture ouvrage SAACouverture ouvrage SAA
Couverture ouvrage SAASouad Azizi
 
Pour commander fdp migrants berbères
Pour commander fdp migrants berbèresPour commander fdp migrants berbères
Pour commander fdp migrants berbèresSouad Azizi
 
Azizi instruments coutumiers de domination masculine2
Azizi instruments coutumiers de domination masculine2Azizi instruments coutumiers de domination masculine2
Azizi instruments coutumiers de domination masculine2Souad Azizi
 
RACHIK_Anthropologie des plus proches
RACHIK_Anthropologie des plus prochesRACHIK_Anthropologie des plus proches
RACHIK_Anthropologie des plus prochesSouad Azizi
 

Plus de Souad Azizi (20)

Résumé des interventions Colloque international Usages et représentations de ...
Résumé des interventions Colloque international Usages et représentations de ...Résumé des interventions Colloque international Usages et représentations de ...
Résumé des interventions Colloque international Usages et représentations de ...
 
Programme Colloque Usages et représentations de l'Internet au Maroc
Programme Colloque Usages et représentations de l'Internet au MarocProgramme Colloque Usages et représentations de l'Internet au Maroc
Programme Colloque Usages et représentations de l'Internet au Maroc
 
Azizi_Questions de méthodologie en anthropologie urbaine
Azizi_Questions de méthodologie en anthropologie urbaineAzizi_Questions de méthodologie en anthropologie urbaine
Azizi_Questions de méthodologie en anthropologie urbaine
 
Azizi_Pionniers de l'anthropologie urbaine en france
Azizi_Pionniers de l'anthropologie urbaine en franceAzizi_Pionniers de l'anthropologie urbaine en france
Azizi_Pionniers de l'anthropologie urbaine en france
 
Azizi_Anthropologie urbaine et sociologie urbaine, quelle différence
Azizi_Anthropologie urbaine et sociologie urbaine, quelle différenceAzizi_Anthropologie urbaine et sociologie urbaine, quelle différence
Azizi_Anthropologie urbaine et sociologie urbaine, quelle différence
 
Azizi_Approche dynamique & Socioanthropologie de la ville africaine
Azizi_Approche dynamique & Socioanthropologie de la ville africaineAzizi_Approche dynamique & Socioanthropologie de la ville africaine
Azizi_Approche dynamique & Socioanthropologie de la ville africaine
 
Azizi_Conditions d'émergence de l'Anthropologie urbaine
Azizi_Conditions d'émergence de l'Anthropologie urbaineAzizi_Conditions d'émergence de l'Anthropologie urbaine
Azizi_Conditions d'émergence de l'Anthropologie urbaine
 
Azizi_Descriptif de cours en Anthropologie urbaine
Azizi_Descriptif de cours en Anthropologie urbaineAzizi_Descriptif de cours en Anthropologie urbaine
Azizi_Descriptif de cours en Anthropologie urbaine
 
Azizi descriptif & bibliographies anthropologie urbaine
Azizi descriptif & bibliographies anthropologie urbaineAzizi descriptif & bibliographies anthropologie urbaine
Azizi descriptif & bibliographies anthropologie urbaine
 
Azizi_Les Idaw Facebook Typologie de groupes amazighs sur un réseau social vi...
Azizi_Les Idaw Facebook Typologie de groupes amazighs sur un réseau social vi...Azizi_Les Idaw Facebook Typologie de groupes amazighs sur un réseau social vi...
Azizi_Les Idaw Facebook Typologie de groupes amazighs sur un réseau social vi...
 
Azizi usages populaires des forêts périurbaines le cas de ghabat oued el-male...
Azizi usages populaires des forêts périurbaines le cas de ghabat oued el-male...Azizi usages populaires des forêts périurbaines le cas de ghabat oued el-male...
Azizi usages populaires des forêts périurbaines le cas de ghabat oued el-male...
 
Godelier_Représentations de la conception et valence différentielle des sexes
Godelier_Représentations de la conception et valence différentielle des sexesGodelier_Représentations de la conception et valence différentielle des sexes
Godelier_Représentations de la conception et valence différentielle des sexes
 
Héritier La notion de valence différentielle des sexes
Héritier La notion de valence différentielle des sexesHéritier La notion de valence différentielle des sexes
Héritier La notion de valence différentielle des sexes
 
Mead Le concept de construction sociale des sexes
Mead Le concept de construction sociale des sexesMead Le concept de construction sociale des sexes
Mead Le concept de construction sociale des sexes
 
Les trois dimensions du genre
Les trois dimensions du genreLes trois dimensions du genre
Les trois dimensions du genre
 
Le genre approches et évolution conceptuelle
Le genre approches et évolution conceptuelleLe genre approches et évolution conceptuelle
Le genre approches et évolution conceptuelle
 
Couverture ouvrage SAA
Couverture ouvrage SAACouverture ouvrage SAA
Couverture ouvrage SAA
 
Pour commander fdp migrants berbères
Pour commander fdp migrants berbèresPour commander fdp migrants berbères
Pour commander fdp migrants berbères
 
Azizi instruments coutumiers de domination masculine2
Azizi instruments coutumiers de domination masculine2Azizi instruments coutumiers de domination masculine2
Azizi instruments coutumiers de domination masculine2
 
RACHIK_Anthropologie des plus proches
RACHIK_Anthropologie des plus prochesRACHIK_Anthropologie des plus proches
RACHIK_Anthropologie des plus proches
 

Dernier

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 

Dernier (18)

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 

Les règles du cadrage

  • 1. Université Hassan II – Mohammedia Faculté des Lettres et des Sciences humaines de Mohammedia FILIERE DE SOCIOLOGIE U.E. : ANTHROPOLOGIE AUDIOVISUELLE Niveau: 4ème semestre Année: 2007-2008 Enseignante: Souad AZIZI LES REGLES DU CADRAGE Techniques cinématographiques
  • 2. LES REGLES DU CADRAGE I. VOCABULAIRE II. REGLES DE COMPOSITION 2
  • 3. I. VOCABULAIRE 1. Unités de construction d’une vidéo 2. Les types de champ 3. Les échelles de plan 4. Les types d’angle de vue 5. Les mouvements de la caméra 3
  • 4. II. REGLES DE COMPOSITION  1. Éléments du cadre 2. Règles de composition 3. Règles de continuité 4
  • 5. Qu’est-ce que le cadrage ? L’organisation de l’image délimitée par le cadre (les 4 côtés de l’écran). Le cadrage joue avec l’échelle des plans, les angles de prises de vues, la profondeur de champ, les mouvements de caméra, l’éclairage et la composition. 5
  • 6. I.1 – Les unités de construction d’une vidéo 1. – Le Plan 2. – La Séquence 3. – Le Plan-Séquence 4. – Les Prises 6
  • 7. LE PLAN Unité de base d’une vidéo Le plan est tourné sans interruption et ne subit aucune coupure au moment du montage. 7
  • 8. LA SEQUENCE Ensemble de plans successifs constituant une unité de temps, de lieu ou d’action. 8
  • 9. LE PLAN-SEQUENCE Une séquence qui se déroule en un seul plan (pas d’arrêt au moment du filmage et pas de coupure au moment du montage). Les plans-séquences utilisent souvent un mouvement de caméra. Ils sont pour cela difficiles à réaliser. 9
  • 10. LES PRISES Filmages répétés d’un même plan. Identifications des différentes prises par l’usage d’un clap sur lequel sont notés les numéros de la séquence, du plan et de la prise. 10
  • 11. I.2. LES TYPES DE CHAMP LE CHAMP : C’est l’espace que peut voir le spectateur sur l’écran. 11
  • 12. LE CONTRE-CHAMP C’est l’opposé d'un champ. La technique du champ/contre-champ est très utilisée pour filmer des dialogues. Elle permet de passer d’un personnage à l’autre. 12
  • 13. LE HORS-CHAMP L’espace qui n’est pas visible au spectateur sur l’écran. Les réactions des personnages à ce qui se passe dans le hors-champ (notamment les jeux de regards : effroi, étonnement, amusement, etc.) permettent de créer un certain suspens. 13
  • 14. LA PROFONDEUR DE CHAMP C’est la mise en perspective des avants et arrières plans par le jeu de la netteté de l’image. 14
  • 16. LE BLOC OPTIQUE Un jeu de lentille qui projettent l’image cadrée sur le capteur CCD. Permet d’assurer la luminosité globale du caméscope et la qualité du piqué des images. 16
  • 17. Son réglage assure: LE ZOOM (ou focale) L’OUVERTURE (diaphragme) LA NETTETE DE L’IMAGE (focus) 17
  • 18. LE ZOOM Réglage manuel qui permet d’éloigner ou de rapprocher le sujet cadré. Une petite focale correspond à un grand angle (éloignement du sujet cadré) et une grande focale correspond à un zoom (rapprochement du sujet cadré). 18
  • 19. L’OUVERTURE Une série de pièces mécaniques (le diaphragme) qui se ferment ou s’ouvrent pour laisser passer plus ou moins de lumières après les lentilles. Ceci permet d’adapter la quantité de lumière sur le CCD pour assurer un éclairement ni trop fort, ni trop faible. En plein été le diaphragme sera fermé au maximum; pour un sujet à l’ombre il s’ouvrira pour compenser. 19
  • 20. LA NETTETE DE L’IMAGE Généralement automatique ( autofocus). L’autofocus se cale sur une zone centrale et assure en permanence le réglage qui permet d’avoir cette zone le plus nette possible. Si le sujet principal n’est pas au centre mais sur un bord l’autofocus risque de se perdre et l’image devient “flou”... Si une personne passe en avant-plan du sujet, l’aufocus cale sa netteté sur ce passant. Possibilité de débrailler l’automatisme pour passer en manuel. 20
  • 21. La profondeur de champ dépend de plusieurs paramètres : distance du sujet (focus) ouverture du diaphragme (luminosité) focale de l’objectif (zoom) 21
  • 22. Influence de ces paramètres Plus le sujet est éloigné du caméscope plus la profondeur de champ augmente. Plus la focale est petite (éloignement virtuelle du sujet cadré), plus la profondeur de champ augmente. Plus l’ouverture est petite (diaphragme fermé) plus la profondeur de champ augmente. 22
  • 23. I.3. LES ECHELLES DE PLAN LE PLAN D’ENSEMBLE (ou plan général) Cadrage très large qui permet de présenter les lieux où se déroule l’action. Souvent utilisé en début de scène pour situer l’action et en fin de séquence pour donner aux spectateurs l’impression de quitter le lieu de l’action. 23
  • 24. PLAN DE DEMI-ENSEMBLE (ou plan large) Cadrage large qui permet de présenter une partie des décors et plusieurs protagonistes de l’action. 24
  • 25. PLAN MOYEN Cadrage qui permet de présenter le(s) personnage(s) en pied. 25
  • 26. PLAN ITALIEN Cadrage présente seulement la partie du corps des acteurs au dessus des genoux. 26
  • 27. PLAN AMERICAIN Cadrage qui coupe le corps des acteurs à mi-cuisse. Souvent utilisé pour filmer les scènes de duels dans les westerns, d’où son nom. 27
  • 28. PLAN RAPPROCHE (ou plan buste) Cadrage qui coupe les personnages au niveau de la ceinture. Dans les films de fiction, le plan rapproché permet aux spectateurs d’entrer dans l’intimité des personnages. 28
  • 29. GROS PLAN Cadrage serré qui permet de présenter le visage (ou une autre partie du corps) d’un acteur ou d’un objet. Dans les films de fiction, ce type de cadrage permet de dramatiser, et de mettre l’accent sur les émotions exprimées par les personnages et d’amener ainsi les spectateurs à les ressentir. 29
  • 30. TRES GROS PLAN Gros plan très serré sur les yeux ou les mains par exemple. Dans les films de fiction, le très gros plan est utilisé pour attirer l’attention sur un détail dramatiquement important dans le récit. 30
  • 31. On peut faire varier l’échelle d’un plan grâce aux mouvements de caméra et grâce au zoom. 31