Méthode d'observation photographique

1 320 vues

Publié le

Mis en ligne à l'attention des étudiants de la filière de sociologie de Mohammedia, par Mme Souad Azizi, le 31 décembre 2011.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 320
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Méthode d'observation photographique

  1. 1. Université Hassan II _Mohammedia Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Mohammedia Département de Philosophie, Sociologie et Psychologie Filière de Sociologie Parcours 2. « Anthropologie des Mondes Urbains » U.E. : Anthropologie audiovisuelle (5ème sem.) Professeur : Mme Souad AZIZIL’OBSERVATION ETHNOPHOTOGRAPHIQUE ÉLÉMENTS DE MÉTHODE
  2. 2. I. Etapes préparatoires du projet d’observation ethnophotographique1. Délimitation du sujet de l’enquête2. Définition des notions et concepts3. Définition de la problématique et des hypothèses4. Délimitation du terrain d’observation5. Elaboration du protocole d’observation ethnophotographique
  3. 3. II. Conditions préalables à la réalisationd’une observation ethnophotographique1. Exploration préalable du terrain/objet de l’observation.2. Maîtrise des techniques de collecte permettant d’assurer la validité des données visuelles.3. Connaissance de techniques de validation permettant d’éviter un maximum de biais et d’erreurs.4. Maîtrise des techniques de présentation de données photographiques.
  4. 4. II. 1. Exploration préalable du terrain/objet a. Ne jamais commencer une observation photographique en touriste (appareil photo au cou). b. Commencer par une exploration non outillée des espaces et événements objets de l’étude. c. Repérage des éléments signifiants, des structures permanentes des lieux, des catégories d’usagers et des catégories d’activités et de pratiques. Avantages de cette exploration préalable  S’imprégner de l’ambiance des lieux  Ne pas se faire repérer par les acteurs en présence OU établir une certaine familiarité et confiance  Collecte des premières informations utiles pour l’élaboration de l’échantillon photographique Retour
  5. 5. II. 2. Techniques de collecteII.2.1. Elaboration d’un échantillonnage photographique a. Repérage et délimitation des objets de l’acte photographique. b. Justification du choix des espaces, évènements, acteurs à photographier.II.2.2. Programmation de prises de vue réfléchie en fonction de l’objet et des objectifs de la recherche a. Choix et justification des types de cadrages et des angles de prise de vue. b. Justification du type d’appareil et d’objectif utilisé, de la distance à l’objet… c. Choix et justification des temporalités. d. Définition du nombre de photographies à faire. Retour
  6. 6. II. 3. Techniques de validation3.1. Pendant l’acte photographique3.2. Après l’acte photographique3.3. Mesure du degré d’influence sur lessujets de l’observation
  7. 7. II.3.1. Pendant l’acte photographique a) Tenir un journal ethnophotographiquePour chaque photographie spécifier : l’identité des objets/sujets photographiés l’heure et le lieu de la prise de vue La réaction des sujets ou toute autre information le type d’appareil et d’objectif utilisé, etc. b) Travailler en binôme ou en groupe Permet d’atténuer la subjectivité du photographe qui peut se manifester dans certains choix (composition, éclairage, distance à l’objet …) Permet de comparer les images d’un même objet prises par des personnes différentes, dans un même temps et même espace.
  8. 8. II.3.2. Après l’acte photographique a) Comparer photos, notes du journal ethnophotographique et informations orales. b) Comparer les photos des membres du groupe.Objectifs de ces comparaisons :  Vérifier la réalisation des premiers objectifs de connaissance  Neutraliser les influences personnelles de chaque photographe  Sélectionner des photographies à utiliser comme support d’entretien  Permettent parfois la découverte de nouvelles données ou de nouvelles interrogations
  9. 9. II.3.3. La mesure du degré d’influence Le degré d’influence 0Photo Volée : Sujets totalement inconscients de la présence du photographe et/ou del’appareil.Photo prise à l’improviste : Sujets totalement absorbés par leur activité.Attitudes et comportements « naturels » dans les deux cas. Le degré d’influence 1Acceptation de l’acte photographique : Sujets semblant ne pas être dérangés par lephotographe et/ou son appareil.Indifférence simulée : Sujets faisant semblant d’avoir oublié sa présence.Modifications du comportement visibles malgré le semblant de « naturel » des attitudes. Le degré d’influence 2Réactions négatives : Sujets visiblement gênés et dérangés (visages fermés/détournés;mains levées, protégeant le visage; expressions des yeux (peur, embarras, colère…)Réactions positives : Sujets contents d’être photographiés (sourires, poses…) Le degré d’influence 3Manipulation de la situation volontaire de la part du photographeObjectif: observer les réactions à sa présence/à son appareil
  10. 10. Degré d’influence 0 Photos prises à l’improvisteSujets totalement absorbés par leurs activités rituelles
  11. 11. Degré d’influence 1Acceptation de l’acte photographique
  12. 12. Degré d’influence 1Indifférence simulée
  13. 13. Degré d’influence 3Réaction positive à gauche et réaction négative à droite
  14. 14. II.4. Techniques de présentation des données photographiquesTechnique de la juxtaposition Présentation de plusieurs photographies sur une même planche. Faire un commentaire général avec description du contenu de chacune des photographies. Faire des renvois d’une photographie à une autre sur une même planche ou d’une planche à une autre. Objectifs et avantages Mettre en relief les ressemblances et les différences Rendre les photos plus lisibles Faire des généralisations (« comme s’il s’agissait de retenir pour chaque image des informations valables pour l’ensemble »)
  15. 15. Technique de la juxtaposition illustrée Evolution des usages rituels du costume nuptial féminin 1. Planche 1 : Costume d’une mariée amazighophone (espace rural) 2. Planche 2 : Costume d’une mariée arabophone (espace périurbain) 3. Planche 3 : Costume d’une mariée amazighopone (espace urbain)
  16. 16. Photo Photo Photo Photo1 2 3 4Photo 5 Photo 6 Photo 7 Photo 8
  17. 17. Photo 9 Photo 10 Photo 11 Photo 12 Photo 13
  18. 18. Photo 14 Photo 15 Photo 16 Photo 17Photo 18 Photo 20 Photo 19 Photo 21 Photo 22 Photo 23

×