1
----------
------------------------------------------------------- ----------------------------------
------------------...
2
Je dédie ce travail à :
A ma très chère mère Fatima
Affable, honorable, aimable : Tu représentes pour moi le symbole de ...
3
Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparaît opportun
de commencer ce rapport de stage par...
4
Dédicace ………………………………..……………………………………………………………………………………........ 2
Remerciement ……………………………………………………………………………………………………………...
5
7. Dossier de demande d’Attestation administrative ……………………………………... 20
Suivant la loi 519 depuis DGEFP
II. Atelier …………...
6
L’Office National de l’Electricité gère le réseau de transport et de distribution
qui permet de satisfaire la demande en...
7
I. Présentation de l’entreprise
1. Petradis En Bref
Créée en 2004 à Salé (Maroc) par la volonté de Mr. Ahmed DRABLI pour...
8
Forme juridique S.A.R.L
Capital social 1 MDHS
Date de création 24/01/2004
CNSS 6515425
I.F 03356728
Patente 29071540
Reg...
9
II. Secteur d’activité
1. Domaine d’activités de Petradis
Pour satisfaire et répondre à la demande de leur très variée c...
10
Poste de transformation HTA/BT.
Poste de livraison HTA.
Les installations électriques des usines.
Les installations de ...
11
La surface brute du local de l’entreprise est environ de 200m² dont 100m² de bureau
et le reste de surface est celle de...
12
Dans ce chapitre, j’irai résumer les missions que j'ai accomplies et les compétences
qu'elles m'ont apportées durant ce...
13
Critères d’attribution des marchés publics
Les appels d’offres pour les marchés publics sont attribués suivant des crit...
14
projet, ainsi que les fonctionnalités désirées par le maître d’ouvrage. Le maître d’œuvre doit
avoir une vision globale...
15
-Phase 3 : Analyse financière comparative des offres
A l’issue de cette phase, chaque proposition sera dotée d’une note...
16
3. Logiciels d’études Technique pour l’élaboration des Plans/Schémas électrique
Au service technique, dans le cadre du ...
17
Les pièces suivantes sont à fournir pour la constitution du dossier d'agrément :
Pièces administratives :
 une lettre ...
18
Références techniques :
 Liste des travaux ou prestations réalisés dans le domaine du réseau électrique par
l'entrepri...
19
a. LES CRITERES D'OBTENTION D'UNE QUALIFICATION
Sont de trois ordres:
 Administratif : registre du commerce; identités...
20
6. Dossier de demande d’Attestation administrative suivant la loi 519 depuis
DGEFP (délégation générale à l’emploi et à...
21
III. Chantier
Durant ce stage j’ai assisté des travaux d’installation des équipements de la ligne de
transport à Sidi Y...
22
3. Consistance des prestations
Les prestations à exécuter au titre de ce marché comprennent :
 Démontage et mise en dé...
23
La température moyenne annuelle est de 18° avec un minimum de 4 °C et
un maximum de 40 °C.
L’hygrométrie moyenne annuel...
24
Marque Schneider Electric
Type SM6
Tension nominale 24 kV sur isolé
Courant nominale 400 A
Tension assignée de tenue à ...
25
-Un sectionneur tripolaire 400A en aval des transformateurs de courant à
commande manuelle avec contacts auxiliaires de...
26
iv. Cellule « protection transformateur type combiné interrupteur fusible »
Cellule SM6-QM
Cette cellule sera équipée d...
27
3. Marché N°183 DR4/2013 : Installation en eau potable de la plateforme
industrielle intégrée de Kénitra.
Lot : lignes ...
28
-Liaison Basse Tension qui sera en câble série U1000rO2v 4x1x95
-Disjoncteur débrochable verrouillage 4x160A
-batterie ...
29
d. Description technique du projet :
On peut résumer le matériel installé sous la forme d’un tableau selon le numéro
po...
30
e. Détail de pièces à poser :
Nom Image
NAII
NV (nappe voute)
Herse d’ancrage pour
l’IACM
31
Herse d’arrêt
Manchon d’ancrage à
sertir +
Pince à sertir
Connecteur TST
(travaux sous- tension):
Ce type de connecteur...
32
Chaine en composite
+
Ball- sockets
Goupille
IACM
+
Pince d’ancrage
+
Tire vite
+
Plaque signalétique de
L’IACM installé
33
Pince d’ancrage
Raccord à griffe :
Ce raccord est utilisé
pour assurer la liaison
entre deux câbles
Bras métallique
env...
34
Armement H170 moisé
Cosse concentrique : C’est cosse sont
très utilisé pour assurer la liaison
entre le câble aérien (a...
35
Isolateurs composites
Supériorité du SILICONE
Les caractéristiques particulières des isolateurs composites MAX
 Excell...
36
INES fabrique une gamme complète d’accessoires de chaînes pour les lignes moyenne et
haute tension. La galvanisation à ...
37
Pinces
Pinces d’alignement
Caractéristiques techniques
Référence
Diamètre
conducteur
Dimensions en mm
Nombre
d’étriers
...
38
Caractéristiques techniques
Référence
Diamètre conducteur Dimensions en mm
Charge de rupture Poids
Min Max A B C M E
AG...
39
Manchon
Manchons d’ancrage
Manchons d’ancrage : utilisés pour répondre à tous les problèmes rencontrés en ancrage pour
...
40
Schéma d’installation :
41
42
43
Interrupteur IACM
Présentation
L’interrupteur sectionneur aérien à coupure en charge et à commande
manuelle IACM MAX-50...
44
 Tresse en cuivre étamé permet d’atteindre les courants assignés et offre des mouvements
d’ouverture et de fermeture e...
45
Schéma du montage
46
Observations
Remarque 1 :
Après l’installation de tous ces accessoires selon le tableau de plan d’exécution du
marché é...
47
Remarque 2 :
De même on fait enterrer deux piquets de terre cuivré dans le trou qui porte l’IACM et le
transformateur h...
48
4. Bordereau d’envoi N°0073/08/16 : Aménagement du poste de
transformateur HTA/BT de la SNRT
i. Objet
Aménagement du po...
49
7ème étape : réalisé deux trous (1.4x1.4x2 m) pour le levage de poteaux
8ème étape : le levage de poteaux après l’obten...
50
51
Description technique de matériels :
Transformateur à haut poteau:
IACM : Interrupteur aérien à commande manuel
52
Batterie Condensateur
Le choix de cette batterie
repose sur le principe de
compensation de 6% de la
puissance apparente...
53
Fichier de choix de la section de câble :
Dans notre cas, la batterie de condensateur utilisé pour compenser l’énergie ...
54
Parafoudre :
Disjoncteur installé au local de SNRT :
-Le parafoudre est mis à la terre via un
câble en cuivre isolé de ...
55
Ce stage que j'ai passé au sein de la société Petradis m'a permis vraiment de mettre en
œuvre l'ensemble des connaissan...
56
https://www.marchespublics.gov.ma/pmmp/
http://www.one.org.ma/
http://www.ines-max.com/accueil
http://www.mhpv.gov.ma/?...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

version finale de rapport de stage

300 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
300
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

version finale de rapport de stage

  1. 1. 1 ---------- ------------------------------------------------------- ---------------------------------- --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ----------- ----------------------------------------------------------- ----------------------------------------------- --------------------------------------------- Sujet : Initiation au métier d’ingénieur électricien chargé d’affaire . Et au monde de gestion des entreprises Réalisé par : Encadrants : Elève ingénieur ED-DAOUY Abdelaziz D.G. Mr. Drabli Ahmed Ing. El Mouket Abdellatif . Année universitaire : 2015/2016 Rapport de Stage
  2. 2. 2 Je dédie ce travail à : A ma très chère mère Fatima Affable, honorable, aimable : Tu représentes pour moi le symbole de la bonté par excellence, la source de tendresse et l’exemple du dévouement qui n’a pas cessé de m’encourager et de prier pour moi. Ta prière et ta bénédiction m’ont été d’un grand secours pour mener à bien mes études. Aucune dédicace ne saurait être assez éloquente pour exprimer ce que tu mérites pour tous les sacrifices que tu n’as cessé de me donner depuis ma naissance, durant mon enfance et même à l’âge adulte. Tu as fait plus qu’une mère puisse faire pour que ses enfants suivent le bon chemin dans leur vie et leurs études. Je te dédie ce travail en témoignage de mon profond amour. Puisse Dieu, le tout puissant, te préserver et t’accorder santé, longue vie et bonheur. A la mémoire de mon Père ED-DAOUY Arbi Aucune dédicace ne saurait exprimer l’amour, l’estime, le dévouement et le respect que j’ai toujours eu pour vous. Rien au monde ne vaut les efforts fournis jour et nuit pour mon éducation et mon bien être. Ce travail est le fruit de tes sacrifices que tu as consentis pour mon éducation et ma formation. A mon très cher frère Oussama Mon cher petit frère présent dans tous mes moments d’examens par son soutien moral et ses belles surprises sucrées. Je te souhaite un avenir plein de joie, de bonheur, de réussite et de sérénité. Je t’exprime à travers ce travail mes sentiments de fraternité et d’amour.
  3. 3. 3 Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparaît opportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements, à ceux qui m’ont beaucoup appris au cours de ce stage, et même à ceux qui ont eu la gentillesse de faire de ce stage un moment très profitable. Je tiens à remercier vivement mon maitre de stage, Mr. Drabli Ahmed, Directeur Générale de Petradis et le Chef de la Direction Technique et Commercial, pour son accueil, le temps passé ensemble et le partage de son expertise avant et après la création de son propre entreprise. Grâce aussi à sa confiance j'ai pu m'accomplir totalement mes missions. Il fut d'une aide précieuse dans les moments les plus délicats. Je tiens tout particulièrement à remercier mes maitres de stage Mr. DRABLI Mohammed, Chef Chantier, et Mr. MOUKIT Abdellatif, Responsable Qualité, pour leur accueil chaleureux, ainsi que Mr. Herman Jamaâ, Chef Chantier. Je remercie également toute l'équipe d’exécution des travaux sur chantier pour leur accueil, leur esprit d'équipe et en particulier Mr.Baydi Abdelouahed, Chef de chantier, et Mr. El Aouani Ahmed, Monteur de ligne, qui m'ont beaucoup aidé à comprendre les problématiques rencontrées durant l’exécution des travaux de ligne de transport. Enfin, je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont conseillé lors de la rédaction de ce rapport de stage.
  4. 4. 4 Dédicace ………………………………..……………………………………………………………………………………........ 2 Remerciement …………………………………………………………………………………………………………………. 3 Sommaire ………………………………………………….......................................................................................... 4 Introduction ………………………………………………………………………….……………………………………….. 6 Chapitre I : L’entreprise et son secteur d’activité …………………………………………………….. 7 I. Présentation de l’entreprise …………………………………………………………………………………. 7 1. Petradis En Bref ……………………………………………………………………………………………... 7 2. Directeur Générale de Petradis ………..…………………………………………………................................ 7 3. Carte d’identité de Petradis ………………………………………………………………………………........ 8 4. Evolution du chiffre d’affaire …………………………………………………………………………….…. 8 II. Secteur d’activité ……………………………………………………………………………….................... 10 1. Domaine d’activités de Petradis …………………………………………………………………………. 10 2. Principaux clients ……………………………………………………………………………………………. 11 3. Qualification de l’entreprise …………………………………………………………………………………. 10 5. Liste matériel de Petradis …………………………………………………………………………………... 11 Chapitre II : Déroulement de stage …………………………………………………………………………….. 12 I. Bureau ………………………………………………………………………………………………………….. 12 1. Introduction …………………………………………………………………………………………………….... 12 2. Marché Public …………………………………………………………………………………………………….. 12 3. Logiciels d’études Technique pour l’élaboration des Plans/Schémas électrique ………… 16 4. Logiciels Administratifs ……………………………………………………………………………………..... 16 5. Dossier de demande d'Agrément de l’ONE MT/BT 2 ………………………………………………… 16 6. Dossier de demande de qualification et Classification des Entreprises ……………………… 18 Du secteur de l’habitat
  5. 5. 5 7. Dossier de demande d’Attestation administrative ……………………………………... 20 Suivant la loi 519 depuis DGEFP II. Atelier ………………………………………………………………………………………………………………… 22 III. Chantier ………………………………………………………………………………………………………………. 21 1. Marché N°6/2015 : Fourniture et installation de cellules moyenne Tension 22kv …… 21 De la station de pompage ouest 2 du casier Tnine Gharbia. 3. Marché N°183 DR4/2013 : Installation en eau potable de la plateforme ………………......... 27 Industrielle intégrée de Kénitra. Lot : lignes électriques et postes transformations 4. Bordereau d’envoi N°0073/08/16 : Aménagement du poste ……………………………… 48 De transformateur HTA/BT de la SNRT Conclusion ……………………………………………………………………………………………………………………… 55
  6. 6. 6 L’Office National de l’Electricité gère le réseau de transport et de distribution qui permet de satisfaire la demande en électricité et d’assurer les mouvements d’énergie entre ses usines, les producteurs indépendants et les points d’interconnexions qu’il a avec les pays voisins, d’un côté, et les distributeurs et utilisateurs de l’électricité de l’autre. C’est dans ce contexte et pour faire face à une forte croissance de la demande conjuguée à des retards importants d’investissement, l’ONE a lancé un vaste plan d’amélioration des performances de ses ouvrages industriels et le renforcement du réseau de Transport et de Distribution. Dans le cadre de mes études en Génie Electrique à l'Ecole Nationale des Sciences Appliquées de Kenitra, j'ai souhaité réaliser mon stage dans une entreprise répondant à ces enjeux du futur en matière de mode de transport et distribution d’électricité, tout en me formant aux métiers de l’ingénierie d’électricité, que j'ai découvert durant ce stage et que ma formation propose comme débouché. Les chantiers assistés durant mon stage m'ont attiré particulièrement car je souhaitais savoir si ce type de métier pouvait m'intéresser puisque je m'oriente dans ma formation et professionnellement vers l’ingénierie d’électricité. Aussi l'entreprise Petradis, créée en 2004, s'est fait connaitre avec succès pour ses travaux réalisés. J'ai voulu intégrer ses équipes pour pouvoir découvrir leurs méthodes techniques reconnus sur le marché de travail et leur stratégie managériale parce que dans l’avenir je voudrai créer mon propre entreprise. Les chantiers assistés s’ont avérés très intéressant et très enrichissant pour mon expérience professionnelle. Grâce à ce stage, j’ai travaillé sur des projets qui m’ont permis d’entrevoir en quoi consiste la profession d’ingénieur et de technicien dans ce secteur d’activité. Je vous expose dans ce rapport en premier lieu une présentation de l’entreprise. Ensuite, je vous explique les différents aspects de mon travail durant ces deux mois et 20 jours et enfin, en conclusion, je résume les rapports de ce stage.
  7. 7. 7 I. Présentation de l’entreprise 1. Petradis En Bref Créée en 2004 à Salé (Maroc) par la volonté de Mr. Ahmed DRABLI pour se spécialiser dans le domaine des installations électriques moyenne tension et basse tension (HTA/BT), la société PETRADIS aménage le cadre de vie et contribue à le faire évoluer en maitrisant la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance des installations électriques. Avec une équipe compétente, PETRADIS propose des services et des solutions techniques performantes qui répondent aux enjeux actuels et futurs de ses clients. Aujourd’hui, PETRADIS compte à son effectif plus de trente collaborateurs, tous répartis suivant les différents domaines d’intervention de l’entreprise. 2. Directeur Générale de Petradis Formation : 2008-2010 : Mastère en efficacité énergétique à l’EMI Rabat 1990-1992 : DUT en Génie Electrique option Electrotechnique à l’EST de Casablanca 1987-1989 : Baccalauréat Electrotechnique au lycée technique de Mohammedia Expérience professionnelle 06/1992-04/1996 : Chargé d’affaire à la Société SEVOLTA à Casablanca 05/1996-05/1997 : Directeur Technique de la société ENELEC à Rabat 06/1997-05/1998 : Technico-commercial à la société ERAF à Kenitra 06/1998-04/1999 : Responsable de Service Electrique à l’hôpital Cheikh Zaid à Rabat 05/1999-10/1999 : Directeur Technique de la société ECOREL à Kénitra 11/1999-05/2003 : Directeur Générale de la société CEMDEC à Salé 06/2003-02/2004 : Directeur général de la société ECOREL à Kénitra Depuis le 03/2004 : Président Directeur Général de la société PETRADIS à Salé 3. Carte d’identité de Petradis Raison social La société Petradis
  8. 8. 8 Forme juridique S.A.R.L Capital social 1 MDHS Date de création 24/01/2004 CNSS 6515425 I.F 03356728 Patente 29071540 Registre de commerce 6593 Objet Activité Installation électrique HTA/BT Adresse AV. 6 Novembre, Résidence Jardin de la gare, Imm.E4, Appt.n°1, TABRIQUET SALE – Maroc Téléphone Tel. +212 5 37 85 14 01 Fax Fax. +212 5 37 85 06 89 Email contact@petradis.com Site web www.petradis.com Marchés  40% public 60% semi public Principaux marchés actuels  Ste Al Omrane  Sureté National  Ministère de l’Agriculture et de la pèche maritime  ONEE B.O Rabat  SNRT ORMVAD Pays Maroc (100%) Chiffre d’affaire en DHS 2015 12 MDHs 2014 7.4 MDHs Effectif Cadre 03 Technicien 05 Ouvrier 08 Ouvrier occasionnel 10 4. Evolution du chiffre d’affaire Durant ces dernières années, la société Petradis a pu réaliser des travaux d’électrifications dans plusieurs secteurs d’électricité avec une gamme très variée de clientèle. Les lesdits travaux permettent la société de réalisé des chiffres d’affaires très satisfaisants malgré la crise économique dont la Maroc a vécu durant ces années. En plus ça, la concurrence est devenue un peu sévère surtout pour les petites entreprises. Année Chiffre d’affaire (en DH) Taux de croissance Résultats net (%) 2015 12 000 000 62.5% 360% 2014 7 381 711 -35% 206% 2013 11 373 626 87% -5% 2012 6 082 562 31.76% 83 % 2011 4 616 238 -31.7% 2010 6 763 219 Années de référence Chaque personne peut consulter ces travaux à travers le site web de l’entreprise : http://www.petradis.com/?page_id=13243 5. Organigramme de Petradis et liste de personnelles Mr. Drabli Ahmed Direction Générale
  9. 9. 9 II. Secteur d’activité 1. Domaine d’activités de Petradis Pour satisfaire et répondre à la demande de leur très variée clientèle, Petradis proposons plusieurs catégories de services relatives aux installations électriques moyen tension et basse tensions (HTA/BT). Leur services aident et accompagnent les clients quels que soient leurs besoins. Fourniture et Installation PETRADIS s’occupe de la conception, l’équipement et l’installation de tout ce qui est relatif aux activités relevant du domaine électrique. o Poste de transformation HTA/BT. o Poste de livraison HTA. o Electrification des Lotissements en HTA, BT et l’éclairage public. o Equipement des tableaux de distribution BT (TGBT). o Etude et correction du cosinus phi. o Installation et mise en service des onduleurs. o Electricité des bâtiments. o Station de pompage. o Détection incendie et intrusion. Maintenance PETRADIS s’occupe de la réalisation des contrats d’entretien et de maintenance pour : Mr. Drabli Ahmed Direction Technique et Commercial Mr El Moukit Abdellatif Responsable Qualité Mme Rachidi Lalla Malika Direction Administrative Financière et RH Mr. Drabli Ahmed Direction Commercial Mlle Oueld El Mabtoul Siham Assistante de Direction Mr Drabli Mohammed Chef de chantier Mr Jamaâ Herman Chef chantier Mr Baydi Abdelouahed Chef chantier
  10. 10. 10 Poste de transformation HTA/BT. Poste de livraison HTA. Les installations électriques des usines. Les installations de pompage. Les systèmes de la détection incendie. 2. Principaux clients 3. Qualification de l’entreprise Petradis possède les différents agréments attestant sa capacité à réaliser et maintenir les installations électriques. Ces qualifications attestent le sérieux et les compétences de ses équipes, comme elles attestent l’engagement de sa Direction. -Agrément ONEE-branche électricité dans le domaine de construction des réseaux électriques. -Agrément ONEE-branche électricité pour travaux BT (CREELEC). - Certificat de Qualification et de Classification des Entreprise intervenant dans le Secteur de l'Habitat. - Certificat de Qualification et de Classification des Entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics. -CERTIFICAT QUALITÉ ISO 9001 VERSION 2008. 4. Moyens matériel de Petradis
  11. 11. 11 La surface brute du local de l’entreprise est environ de 200m² dont 100m² de bureau et le reste de surface est celle de l'atelier. Le bureau est organisé de la façon suivante: une réception des clients, une partie administrative (4 bureaux, salle de réunion) et une partie cuisine et relaxation, une pièce sanitaire. L'atelier est réservé pour les travaux de menuiserie métallique et le stockage des équipements. Les équipements de l'entreprise sont du matériel de gestion de l’entreprise( les ordinateurs, imprimantes, scanner, photocopieur, traceur, logiciels,…), de mesure & contrôle (contrôleur universel, telluromètre, pince ampère-métrique, détecteur de tension BT et contrôleur de champs tournant, mesureur d’isolement,…), d’installation des équipements et leur entretien (Camion plateau avec grue, tire-vite, pince universelle, pince à sertir pour les manchons et les extrémités des câbles, tournevis, ….), de sécurité (casques, gants isolants, blouses, chaussures,…), de menuiserie métallique, et de maçonnerie. Tous ces matériels sont en bon état, car ils ont été achetés neufs et surtout ils sont très bien entretenus par les électriciens et par les ouvriers après chaque utilisation. Une utilisation raisonnable ainsi qu'un très bon entretien permettent d'avoir du matériel qui va durer dans le temps.
  12. 12. 12 Dans ce chapitre, j’irai résumer les missions que j'ai accomplies et les compétences qu'elles m'ont apportées durant ce stage. Le stage est divisé en trois parties : Bureau, Atelier et Chantier. I. Bureau 1. Introduction La 1ère étape de mon stage a commencé à partir du bureau de l’entreprise dont l’adresse est AV. 6 Novembre, Résidence Jardin de la gare, Imm.E4, Appt.n°1, TABRIQUET SALE – Maroc. Durant cette période de stage, C’est Mr. El Mouket Abdellatif (Ingénieur d’état en Génie Electrique et Responsable de Qualité) qui s’occupe de me fournir toutes les données concernant l’entreprise et sa méthode de travail. A travers nos rencontres, j’ai pu familiariser avec les tâches attribuées à Mr. Abdellatif. Il a vraiment m’aider pour comprendre les procédures de passation des marchés publics. En plus de ça, Il m’a donné l’occasion de participer dans certaines tâches comme la rédaction de certains dossiers : dossier de demande de l’Agrément de l’ONE MT/BT 2, dossier de demande de Qualification et Classification des Entreprises du Secteur de l’Habitat et dossier de demande de l’Attestation Administrative suivant la loi 519 depuis la délégation de l’emploi. Ensuite , j’ai assisté certaines visites de chantier en cours d’exécution ou bureaux des administrations comme le bureau de l’ONE de Rabat (séance d’ouverture des plis) et celle de Kenitra, soit pour surveiller le déroulement des travaux, soit pour prendre des mesures nécessaires afin de réaliser le plan d’exécution et le carnier de piquetage, soit pour discuter les problèmes rencontrées dans le chantier avec le mettre d’œuvre ONE et signature de PV sous l’encadrement de Mr. Drabli Ahmed. En fin, Mr. Drabli Ahmed m’a donné l’occasion de travailler sur le plan d’exécution d’un projet de maitre d’ouvrage EL Omrane en utilisant AUTOCAD. 2. Marché Public Introduction Un marché public est un contrat conclu à titre onéreux entre des pouvoirs adjudicateurs (collectivités publiques : État,…) et des personnes publiques ou privées et qui répond aux besoins de ces pouvoirs adjudicateurs en matière de fournitures, services et travaux. La passation des marchés publics doit obéir aux principes de liberté d’accès à la commande publique, d’égalité de traitement des concurrents et de transparence dans les choix du maître d’ouvrage. Elle doit également obéir aux règles de bonne gouvernance, d’équité et de garantie des droits des concurrents. La passation des marchés publics doit mettre en valeur le respect de l’environnement et prendre en compte les objectifs du développement durable en conciliant les impératifs du développement économique et la protection et la mise en valeur de l’environnement. Ces principes permettent d’assurer l’efficacité de la commande publique et la protection de l’environnement. Ils exigent une définition préalable des besoins de l’administration, le respect des obligations de publicité et de mise en concurrence et le choix de l’offre économiquement la plus avantageuse. Ces obligations sont mises en œuvre conformément aux règles définies par le présent décret.
  13. 13. 13 Critères d’attribution des marchés publics Les appels d’offres pour les marchés publics sont attribués suivant des critères définis dans le règlement de consultation (RC). Les critères les plus fréquents sont les suivants :  le prix  une notice technique décrivant les moyens en personnels et matériels pour la réalisation du chantier  une notice relative à la procédure de réalisation du chantier  le délai s’il ne figure pas au cahier des charges  l’emploi de personnel en formation et d’intégration  une notice écologique portant sur le retraitement des déchets et la génération de pollution lors de la réalisation des travaux, mais également dans la proposition de produits (lampe à basse consommation, produits à faible émissivité). La somme de ces critères détermine une note qui sert au classement des entreprises pour l’attribution du marché. La méthode de calcul est détaillée dans chaque Règlement de Consultation (RC). DEROULEMENT D’UN MARCHE PUBLIC Dans ce chapitre, je vous décrirai les différentes phases de la constitution d’un dossier de projet pour le lancement d’un marché public, en passant par la réception des offres des candidats, le choix d’une entreprise ainsi que le suivi et la conclusion du projet. Cela permettra de mieux comprendre le phasage entre le dossier de consultation et l’offre technico-commerciale. De plus, cela apportera un éclairage sur le rôle du maître d’œuvre et de la maîtrise d’ouvrage. a. Le marché public pour le choix du maître d’œuvre Dans le cadre des marchés publics, mais également pour certains marchés privés, un appel d’offres ou un marché public à procédure adapté est passé par un maître d’ouvrage à plusieurs entreprises de maîtrise d’œuvre afin d’obtenir une possibilité de choix dans les solutions techniques et les tarifs proposés. Le maître d’ouvrage est le commanditaire du projet. C’est donc lui le financeur du projet. Le maître d’ouvrage établit un programme et définit un dossier de consultation. Ce dossier est fourni aux entreprises de maîtrise d’œuvre souhaitant rédiger une réponse. Chaque entreprise consultée rédige une réponse à l’appel d’offre, proposant une solution au projet, prenant en compte les composantes suivantes :  Solutions techniques,  Enveloppe financière (prix des études, engagement sur le coût total du projet),  Organisation et délais du projet,  Moyens mis en œuvre (humains et techniques). Sur la base de ces critères, le maître d’ouvrage analyse les réponses et choisit un maître d’œuvre pour assurer l’étude du projet. Une fois le maître d’œuvre choisi, le maître d’ouvrage lui notifie le marché, ce qui lance officiellement l’étude du projet. b. Avant-projet Après avoir désigné le maître d’œuvre, le maître d’ouvrage notifie à celui-ci le marché ; le maître d’œuvre commence alors le DIAG ou l’esquisse. Il peut ensuite débuter la phase d’avant-projet. Lors de cette phase, le maître d’œuvre récolte les informations nécessaires à la réalisation du
  14. 14. 14 projet, ainsi que les fonctionnalités désirées par le maître d’ouvrage. Le maître d’œuvre doit avoir une vision globale du projet, car il devra traduire le cahier de charge du maître d’ouvrage en spécifications techniques pour les entreprises qui réaliseront les travaux. Pour cela, il doit réaliser une étude approfondie des contextes du projet (technique, politique, financier) afin de définir des solutions pérennes correspondant aux attentes du maître d’ouvrage, ainsi qu’aux contraintes de l’environnement du projet. Les solutions de la maître d’œuvre sont ensuite soumises au maître d’ouvrage et discutées avec ce dernier, afin d’aboutir sur un premier document définissant et arrêtant les architectures générales ainsi que les principes de réalisation du projet. Ce document, appelé Avant-projet, est fourni au maître d’ouvrage pour validation. c. Projet et consultation des entreprises Après la validation de l’avant-projet par le maître d’ouvrage, c’est-à-dire une fois les grands principes du projet définis en accord avec lui, les solutions techniques sont développées de manière plus approfondie et appliquées au projet concerné. Les spécifications techniques sont alors définies de manière à fournir aux entreprises susceptibles de réaliser les travaux un document leur permettant de comprendre la globalité du projet ainsi que la mission qui leur est demandée. Le maître d’œuvre transcrit le cahier de charge du maître d’ouvrage en termes techniques permettant aux entreprises de proposer une solution. Ces spécifications peuvent être plus ou moins précises, en fonction du degré de liberté que l’on souhaite donner à l’entreprise dans la réalisation. Le projet définitif est soumis au maître d’ouvrage et après validation de ce dernier, il est intégré au Dossier de Consultation des Entreprises (DCE). Ce document comprend également une partie contractuelle et administrative. A présent, l’appel d’offres peut être lancé auprès des entreprises qui devront donner une réponse sur la base des critères suivants : prix, organisation, notice technique, notice financière, action environnementale et insertion professionnelle qui figure dans le règlement de consultation (RC). Les réponses devront être reçues dans le délai imparti sous peine de non recevabilité. La réponse de l’entreprise à chaque marché doit contenir un dossier administratif, un dossier technique, l’offre technique, l’offre financière. Les fichiers qui constituent chaque dossier sont mentionnés sur le règlement de consultation(RC). Les fichiers qui constituent les dossiers précédents se défère généralement d’un marché à l’autre c’est pour cela il faut lire le règlement de consultation (RC) avant de procéder à préparer ce dossier. d. Analyse des offres réalisées par les entreprises Les offres des concurrents admis à l’issue de l’examen des dossiers administratifs, techniques seront notées sur la base de critères d’évaluation selon les phases suivantes : -Phases 1 : Etude préliminaires. Une offre substantiellement conforme est une offre respectant toutes les stipulations et conditions des documents de l’appel d’offres sans aucune divergence. -Phase 2 : Evaluation technique des offres Pendant cette phase, il sera procédé, à la comparaison technique des offres sur la base des éléments contenus dans les dossiers des concurrents, et une note technique (T) sur 1000 points sera attribuée à chaque offre sur la base d’un barème indiquer le règlement de consultation (RC).
  15. 15. 15 -Phase 3 : Analyse financière comparative des offres A l’issue de cette phase, chaque proposition sera dotée d’une note (F) sur 1000 : La note 1000 Sera attribuée à l’offre la moins disant. Pour les autres offres la note sera calculée au moyen de la formule: F=1000xPmin/P P : le coût global de l’offre (travaux+ maintenance) et Pmin : l’offre la moins-disante -Phase 4 : Analyse Technico-Financière La meilleure proposition, sera celle qui, répondant aux spécifications du cahier des prescriptions spéciales, aura la meilleure note : N=0.6* T+0.4* F T : note Technique et F : note financière e. Suivi et réception du chantier Durant toute la période des travaux, le maître d’œuvre suit la réalisation pour s’assurer de son bon déroulement, du respect des délais, des coûts et des spécifications techniques définies dans le Cahier des Prescriptions Spéciales (CPS). En cas de non-respect des délais et des spécifications techniques attendues, des pénalités financières peuvent être infligées à l’entreprise réalisant les travaux. Le montant de ces pénalités est défini à l’avance dans le CCAP. A la fin des travaux, le maître d’œuvre, en tant que représentant du maître d’ouvrage propose la réception des travaux et vérifie que les travaux correspondent aux spécifications techniques demandées ainsi qu’aux spécifications techniques souhaitées par le maître d’ouvrage. En d’exécution l’entrepreneur remettra au maître d’ouvrage les plans de recollement (un calque et 5 cinq tirages de dessins), pilés au format 21x29.7 de tous les ouvrages et non visibles tels qu’ils ont été posés, repérés par des symboles et teintes conventionnellement utilisés avec indication des sections et autres caractéristiques. Sélection des appels d’offres Bien évidemment, nous ne pouvons pas répondre à tous les appels d’offres, c’est pour cela qu’un processus de sélection a été mis en place au sein de Petradis. C’est Mr. DRABLI Ahmed, Directeur Général qui sélectionne les marchés publics sur le site officiel https://www.marchespublics.gov.ma. Pour cela, il tient compte du planning de charge des chargés d’affaires, mais également de la taille des chantiers en fonction de l’effectif disponible pour la période prévue des travaux. D’autres critères tels que le type de travaux, la complexité de ceux-ci.
  16. 16. 16 3. Logiciels d’études Technique pour l’élaboration des Plans/Schémas électrique Au service technique, dans le cadre du chiffrage, nous utilisons principalement quatre logiciels de CAO :  AutoCAD : C’est un logiciel de dessin assisté par ordinateur, créé par Autodesk en 1982. Il est utilisé par de nombreux corps de métiers (électricien, architecte, mécanicien, topographe, …). Il est actuellement le logiciel de DAO le plus répandu dans le monde. C'est un logiciel de dessin technique pluridisciplinaire.  DESA Logiciel DS-Elec est un logiciel pour schémas électriques de commande, puissance, automatismes, de tableaux de distributions, hydrauliques, pneumatiques, de climatisations/chauffage, grafcet.  Electrical Expert & Electrical Bulding & SEE Calculation Toutes les fonctionnalités et commandes de SEE Electrical sont faciles à utiliser et ont été pensées pour faciliter l’ingénierie dans le domaine de l’électricité et la conception des installations électriques. Son interface intuitive permet aux utilisateurs de produire très vite, avec un minimum de formation.  XRelais  Canneco BT 4. Logiciels Administratifs Ces logiciels sont très utilisés au sein de la société Petradis pour la gestion du paiement du personnel et la gestion des relations avec les clients et les fournisseurs:  AtlasPaie  AtlasCom  AtlasCompta  Paie JBS 5. Dossier de demande d’Agrément de l’ONE MT/BT 2 De nos jours, l’agrément de l’ONE est devenu indispensable pour compléter le dossier administratif pour postuler à un marché public. C’est pour cela, toutes les entreprises qui visent ce genre de marchés doivent absolument avoir cet agrément. Sont recevables uniquement les dossiers de demandes d'agrément émanant des entreprises répondant aux exigences suivantes :  Etre une entreprise marocaine ;  Avoir un statut juridique de personne moral, à l'exception des domaines d'agrément pour lesquels il n'y a pas d'exigence d'un capital minimum, conformément au catalogue des agréments en vigueur.
  17. 17. 17 Les pièces suivantes sont à fournir pour la constitution du dossier d'agrément : Pièces administratives :  une lettre de demande d'agrément dûment signée, cachetée et datée par l'entreprise ;  le bordereau de versement des frais du dossier d'agrément au compte bancaire de l'Office dédié à cet effet ;  la fiche de renseignements de l'entreprise postulante selon, dûment remplie, signée et cachetée par l'entreprise;  extrait du certificat d'immatriculation au registre de commerce;  statuts de la société;  le certificat de capacité financière pour les domaines d'agrément (MT-BT3, LHT, L225, PHT et P225) ;  les bilans des 3 derniers exercices, reconnus conformes par les services du fisc ;  l'attestation de la CNSS pour soumissionnaires aux marchés publics, en cours de validité ;  l'attestation fiscale pour soumissionnaires aux marchés publics, en cours de validité ;  l'attestation d'assurances en cours de validité : Accident de travail et Responsabilité civile ;  l'attestation de chiffres d'affaires des 3 dernières années, délivrée par les services des impôts directs et taxes assimilées ;  les bordereaux préétablis par la CNSS des 6 derniers mois, donnant la liste du personnel employé et affilié à cet organisme, accompagnés des ordres de virements bancaires correspondants ;  les déclarations sur l'honneur, d'intégrité et l'engagement de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) légalisées. Important : ne sont acceptés que les originaux des documents suscités ou des copies certifiés conformes. Moyens humains :  organigramme de la société comportant les noms et les fonctions des responsables ;  liste du personnel de l'Entreprise ; accompagnée des CV et copies certifiées conformes des justificatifs de qualifications (Diplômes s'il y a lieu, et Attestations des anciens employeurs..); La qualification du personnel en matière de prévention et sécurité est justifiée par :  une attestation de participation à des actions de formation ou de sensibilisation sur les risques auxquels il est exposé (électriques, travaux en hauteur, incendie, secourisme, etc.) pour le personnel non habilité ;  un titre d'habilitation justifiant son poste dans l'entreprise (Habilitation H0 et/ou B0 pour les non électriciens, Habilitation H1 et/ou B1 pour les exécutants électriciens ou Habilitation H2 et/ou B2 pour les chargés de travaux) pour le personnel habilité ;  et un diplôme justifiant sa formation pour le responsable QHSE. Moyens matériels :  Liste à remplir pour les moyens matériels de l'entreprise postulante.
  18. 18. 18 Références techniques :  Liste des travaux ou prestations réalisés dans le domaine du réseau électrique par l'entreprise postulante  attestations des principales références (Originaux ou des copies certifiées conformes). Important :  Le dossier de demande d'agrément doit être complet et comporter l'ensemble des documents exigés.  Les documents assortis de validité doivent être valables lors du dépôt du dossier complet. Tout dossier de demande d'agrément incomplet sera rejeté et retourné au postulant.  Le dossier de demande d'agrément doit être présenté sous forme de classeur contenant les pièces se rapportant aux rubriques ci-avant, pour des commodités d'exploitation des dossiers et afin d'éviter la perte de document.  Toutes les pages du dossier de demande d'agrément doivent être dûment signées par le gérant de l'entreprise.  Seuls les documents originaux ou des copies certifiées conformes sont acceptés. 5. Dossier de demande de Qualification et Classification des Entreprises du secteur de l’habitat Le système de qualification et de classification des entreprises intervenant dans le secteur de l’habitat a état instauré, afin de procéder à l’appréciation des potentialités des entreprises en se basant sur l’évaluation de leurs capacités financières, matérielles et humaines. La mise en place de ce système est régie par l’arrêté du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Aménagement du Territoire de l’Environnement, de l’Urbanisme et de l’Habitat, chargé de l’Habitat n° 934-99 du Safar 1420 (21 Mai 1999) pour étendre au département de l’Habitat les dispositions du décret n° 2-94-223 du 6 moharrem 1415 (16 juin 1994) pour instituer une commission de qualification et de classification propre à ce Département pour les entreprises intervenant dans le secteur de l’habitat . Les objectifs de la mise en place du système de qualification et de classification des entreprises du secteur du Bâtiment sont les suivants :  Promouvoir l’entreprise nationale et l’inciter à s’organiser, s’encadrer et s’équiper;  Pallier à la dominance de l’informel;  Lutter contre la concurrence déloyale;  Structurer le secteur de l’habitat dans un cadre organisé;  Constituer une banque de données sur les entreprises;  Améliorer la transparence dans l’attribution des marchés;
  19. 19. 19 a. LES CRITERES D'OBTENTION D'UNE QUALIFICATION Sont de trois ordres:  Administratif : registre du commerce; identités et les justificatifs des expériences professionnelles des responsables légaux ; inscription à la CNSS  Technique : potentiel humain et matériel ainsi que les références de l'entreprise  Financier : chiffre d'affaires global sur les trois dernières années, ventilé ensuite éventuellement par secteur d’activité b. Liste des pièces et documents à fournir Par l’entreprise : * Extrait du certificat d’immatriculation de l’entreprise au registre de commerce. * Une attestation délivrée par la caisse nationale de sécurité sociale mentionnant la masse salariale par année qui lui a été déclarée par l’entreprise durant les trois derniers exercices ou depuis la création si cette dernière existe depuis moins de 3 ans. * Une attestation délivrée par les services des impôts directs et taxes assimilées mentionnant le chiffre d’affaires réalisé durant les trois dernières années ou depuis la création si l’entreprise existe moins de 3 ans * Les références techniques de l’entreprise en précisant notamment la nature et le montant des travaux exécutés, leur lieu et date d’exécution ainsi que les noms et adresses des maîtres d’ouvrage qui ont bénéficié desdits travaux et des hommes de l’Art qui les ont supervisés . Joindre les justificatifs des travaux ventilés par qualification et par année (décomptes/factures datés, signés et cachetés par les maîtres d’œuvre et d’ouvrage). N.B. : Les travaux réalisés en sous traitante doivent être accompagnés de l’accord du Maître d’Ouvrage conformément à la réglementation en vigueur, faute de quoi ils ne seront pas pris en considération. * Liste des matériels de l’entreprise en mentionnant les valeurs d’achats cachetée et signée justifiée par les factures d’achat et mode de paiement y compris les relevés bancaires. * Liste du personnel d’encadrement et les techniciens en précisant leurs qualifications, accompagnée des diplômes certifiés conformes aux originaux et des relevés historiques. * Les 3 derniers bordereaux de la C.N.S.S N.B : toutes les pages de ce formulaire doivent être cachetées et signées par l’entreprise c. Qualification visé par la société Petradis Secteur Qualification Classe valable Du 02/10/2012 Au 01/10/2015 Travaux d’électrification Réalisation de réseaux électriques :MT et BT 5< <10 MDH Pose de poteaux électriques 5< <10 MDH Installation de postes de transformation 5< <10 MDH Electricité Travaux d’installation électriques à usage domestique 1< <5 MDH Travaux d’installation électriques de grands ensembles 1< <5 MDH Travaux d’installation électriques à usage industriel 1< <5 MDH Téléphone- Sonorisation Travaux d’installations téléphoniques <2 MDH Travaux de détection et protection incendie automatisée <2 MDH
  20. 20. 20 6. Dossier de demande d’Attestation administrative suivant la loi 519 depuis DGEFP (délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle) Pour avoir cette attestation, on a préparé un dossier qui répond à l’exigence de DGEFP. Cette attestation sert pour la réception définitive du montant initial du marché N° 43/2010 relatif à des travaux de construction de l’Hôpital psychiatrie ERRAZI à Oujda : Electricité-Lustrerie et courant faible signé entre notre société et l’ONEP Direction Régionale de l’OUEST. Le dossier de demande doit contenir les fichiers suivants : -Demande adressées au délégué préfectoral ou régional de l’emploi pour l’obtention de l’attestation administrative -Copie du Marché -Déclaration sur l’honneur -Attestation de dispense de livre de paie coté et paraphé -Copie de l’ordre de service de commencement -Copie des divers arrêts et reprises -Copie du PV de réception définitive -Liste des employées qui ont travaillé dans le projet -Copies des bulletins de paie relatifs à la période de la réalisation des travaux -Copies des bordereaux de la CNSS relatifs à la période de la réalisation des travaux -Statut de la société -Attestation d’assurance couvrant la période d’exécution du marché II. Atelier Après une certaine durée que j’ai passé au sein de bureau, j’ai pu comprendre la vie professionnelle de la société, la stratégie organisationnelle de l’entreprise, les tâches réaliser par chaque personne, alors j’ai décide d’entamer le coté pratique. C’est pour cela j’ai demandé à mon encadrant la permission pour visiter l’atelier afin de faire un peu de pratique. Au sein de l’atelier, C’est Mr. Jamaâ HERMAN (Chef d’équipe (Ligne, poste de transformation et menuiserie métallique)) qui s’occupe de me fournir toutes les données concernant sa mission au sein de l’atelier. A travers nos rencontres, j’ai pu familiariser avec les tâches réalisées au sein de l’atelier. Il a vraiment m’aider pour se familiariser avec le matériel existant. En plus de ça, Il m’a donné l’occasion de participer dans certaines tâches comme la conception des armoires porteuses des TC (Transformateur de courant) pour un marché de l’Al Omrane à Sidi Kasem. L’atelier ressemble à une petite usine de menuiserie métallique. En effet, la fabrication des pylônes se fait au sein de cet atelier. J’ai de la chance de trouvé les dessins industriels des pylônes. J’ai passé un peu de temps pour se familiariser avec ces dessins. Le temps passé dans atelier ma permet de se familiariser avec le matériel employé pour la conception des pylônes métalliques. En fin, au sein de l’atelier on fait aussi la conception des armements de la ligne de transport de l’énergie électrique. Par exemple, On fait la conception des NAII, nappe voute HTA, Herse d’ancrage, Herse de dérivation, Herse d’arrêt, poutre d’ancrage, bras métallique et des corniers .... Après la fabrication de ces matériel, il faut les galvanisées à chaud ou à froid chez la société Galvacier à Kénitra avant de les transporter vers le chantier.
  21. 21. 21 III. Chantier Durant ce stage j’ai assisté des travaux d’installation des équipements de la ligne de transport à Sidi Yahya El Gharb et Khénifra et les matériels des postes de transformation à el Jadida sous l’encadrement des trois chef de chantier Mr. Drabli Mohammed, Mr. Jamaâ Herman et Mr. Baydi Abdelouahed. A travers nos rencontres, j’ai appris beaucoup de choses concernant la gestion de projet, réaliser des mesures nécessaire pour le plan d’exécution & le plan d’attachement et le plan de recollement. En bref on peut dire, j’ai appris beaucoup de technique d’installation, le câblage des cellules entre eux et entre le transformateur, le levage des poteaux, le tirage de câble en utilisant le tire-vite, pose de transformateur haute poteau et son câblage avec la batterie de condensateur & disjoncteur& armoire de comptage. En plus de ces trois chantiers, j’ai assisté des travaux de maintenance d’une ancienne installation électrique au sein de la DGI (Direction régional des Impôts)… 1. Marché N°6/2015 : Fourniture et installation de cellules moyenne Tension 22kv de la station de pompage ouest 2 du casier Tnine Gharbia. a. Généralité : Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres des prix n°4/2015 du 16/04/2015 en application de l’aliéna 2, paragraphe 1 de l’article 16 et paragraphe 1 de l’article 17 et l’alinéa 3, paragraphe 3 de l’article 17 du règlement des marchés de l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole des Doukkala, approuvé le 11 Mars 2014. Entre :  L’Office Régional de Mise en Valeur Agricole des Doukkala (ORMVAD), représenté par Monsieur Abderrahman NAILI, Directeur de l’ORMVAD, désigné ci-après par le terme « ORMVAD » ou « Maitre d’Ouvrage ».  Mr Ahmed DRABLI, gérant unique, agissant au nom et pour le compte de la société Petradis Salé, au capital de 1MDH,Patente n°29071540,inscrit au Registre de commerce de Salé sous le n°6593,Affilié à la CNSS sous n° 6515425,IF 03356728 et faisant élection de domiciel au AV. 6 Novembre, Résidence Jardin de la gare, Imm.E4, Appt.n°1, TABRIQUET SALE – Maroc. Désigné ci-après par le terme « Fournisseur » ou « titulaire ». b. Clauses administratives et financières 1. Objet du Marché Le présent marché a pour objet de fourniture de cellules Moyenne Tension 22kV à la station de pompage ouest 2 du casier Tnine Gharbia. 2. Pièces constitutives du Marché Les pièces constitutives du marché sont celles énumérées ci-après :  L’acte d’engagement ;  Le cahier des Prescriptions Spéciales (CPS) .  Le mémoire technique du Petradis.  Le bordereau des prix-détail estimatif ;  Le Cahier des Clauses Administratives Générales applicable aux marchés de travaux (CCAG-T).
  22. 22. 22 3. Consistance des prestations Les prestations à exécuter au titre de ce marché comprennent :  Démontage et mise en dépôts des anciennes cellules.  Fourniture, montage et branchement des nouvelles cellules avec toutes les adaptations nécessaires ;  Réalisation des différents verrouillages.  Réalisation de tous les essais du matériel conformément aux normes en vigueur ;  Fourniture de matériel de sécurité. 4. Validation du marché Le présent marché ne sera valable et définit qu’après son approbation par l’autorité compétente et son visa par le Contrôle d’Etat, lorsque son visa est requis. 5. Pénalités pour Retard A défaut par le titulaire du marché d’avoir terminé d’exécution des prestations objet du marché dans le délai précisé à l’article 9 susvisé, il lui sera appliqué une pénalité journalière de Zéro virgule cinq par mille(0.5%O) du montant initial du marché, modifié ou complété éventuellement par le montant des avenants intervenues. Lorsque le plafond des pénalités est atteint (dix pour cent 10% du montant initial du marché modifié ou complété éventuellement par le montant des avenants intervenues), l’autorité compétente est en droit de réaliser le marché après mise en demeure préalable et sans préjudice de l’application des mesures coercitives conformément aux dispositions de l’article 70 du CCAG-T. 6. Mesures de sécurité et d’hygiène Notre société qui s’engage à respecter les mesures de sécurité et d’hygiène conformément aux dispositions de l’article 30 du CCAG-T. 7. Garantie Le délai de garantie du matériel fourni est fixé à douze mois (12 mois). Il prend effet à compter de la date de la réception provisoire les prestations objet du marché. c. Description technique des prestations 1. Environnement des matériels et fournitures Climat : La région est caractérisée par un climat de type méditerranéen semi-aride à hiver et doux à été généralement chaud et sec. La pluviométrie annuelle varie de 400 mm sur la côte à 250-300 mm à l’intérieur, avec une moyenne de 330 mm enregistrée en 50 à 60 jours de pluie en moyenne entre Octobre et Mai.
  23. 23. 23 La température moyenne annuelle est de 18° avec un minimum de 4 °C et un maximum de 40 °C. L’hygrométrie moyenne annuelle est de 70 à 80 % et les vents sont à dominance Nord-Sud. Notre société Petradis doit tenir compte des conditions de l’environnement du matériel à fournir qu’il devra apprécier et mesurer lors de la visite des lieux. Le matériel doit être fourni avec les accessoires lui permettant de fonctionner dans les meilleures conditions compte tenu de l’environnement. 2. Caractéristiques techniques du matériel existant et matériel à fournir A. Caractéristiques techniques du matériel en service à la station de pompage Ouest 2 : La station de pompage Ouest 2 est alimentée en ligne électrique aérienne en tension 22 kV liée au poste MT au niveau du sectionneur aérien par une bretelle de quatre câbles multipolaires. Le poste MT existant est constitué de cellules préfabriquées dont les caractéristiques sont comme suit : Marque ALCATEL Type N700 Tension nominale 24 kV sur isolé Courant nominale 400 A Tension assignée de tenue à la fréquence industrielle 50 Hz-1mn 70 kV eff Tension assignée de tenue à l’onde de choc 1.2/50µs 125 kV (crête) Courant de courte durée admissible 12.5 kA eff Ce poste alimente et protège trois transformateurs :  Deux transformateurs principaux identiques de puissance 1600 kVA chacun et de tension 22 KV/500 V.  Un transformateur auxiliaire de puissance 100 KVA et de tension 22kV/400 V. B. Caractéristiques techniques du Nouveau matériel à fournir a. Condition du poste MT : Le poste moyenne tension sera constitué des cellules suivantes : -Une (1) cellule interrupteur sectionneur (cellule arrivée) ; -Une (1) cellule de comptage ; -Une (1) cellule de protection générale ; -Deux (2) cellules protection transformateurs par disjoncteur ; -Une (1) cellule protection transformateur type combiné interrupteur fusible ; b. Caractéristiques générales des cellules : Les cellules proposées seront du type préfabriqué avec coupure dans SF6 et auront comme caractéristiques :
  24. 24. 24 Marque Schneider Electric Type SM6 Tension nominale 24 kV sur isolé Courant nominale 400 A Tension assignée de tenue à la fréquence industrielle 50 Hz-1mn 70 kV eff Tension assignée de tenue à l’onde de choc 1.2/50µs 125 kV (crête) Courant de courte durée admissible 12.5 kA eff c. Description technique des cellules : i. Cellule arrivée « interrupteur-sectionneur »:Cellule SM6-IM Cette cellule sera équipée de : -Un jeu de barres 400 A -Un interrupteur-sectionneur 400 A, 3P, 24KV à commande manuelle -Un bloc de contacts O/F -Une commande manuelle CIT -Un sectionneur de mise à la terre -Trois voyants de signalisation de présence de tension -Une résistance de chauffage -Un verrouillage avec l’IACM ii. Cellule de comptage « T-P » : Cellule SM6-CM Cette cellule sera équipée de : -Un jeu de barres 400A -Un sectionneur 50A, 3P, 24 KV à commande manuelle -Un jeu de coupe-circuit BT -Une résistance de chauffage -Une boite à borne d’essais 1ére enroulement : 22000/100 50 VA classe 0.5 : Pour le comptage 2ème enroulement : 22000/100 50 VA classe 0.5 : Pour la mesure iii. Cellule « protection générale » : Cellule SM6-DM2 Cette cellule sera équipée de : -Un jeu de barres 400 A -Un sectionneur amont (des TC) 3P, 400 A, 24KV avec contacts auxiliaires de signalisation -Un disjoncteur tripolaire à commande électrique et manuelle :  Tension nominale : 24 KV  Courant nominal du disjoncteur : 400A  Pouvoir de coupure : 12.5 kA eff sous 24 kV  Une bobine d’enclenchement à émission de tension 48 Vcc.  Une bobine d’enclenchement à manque de tension 48 Vcc.
  25. 25. 25 -Un sectionneur tripolaire 400A en aval des transformateurs de courant à commande manuelle avec contacts auxiliaires de signalisation. -Trois transformateurs de courants doubles enroulements secondaires de caractéristiques :  1ère enroulement : 100/5 A, 24kV, 80 In(1s), 50 VA, classe 0.5.  2ème enroulement 100/5 A, 24kV, 80 In(1s), 30 VA, classe 1. -Une résistance de chauffage -Un coffret BT de « protection générale » renfermant d’une manière non limitative le matériel suivant :  Un relais de protection courant et tension type sepam 1000+S40  Deux boîtes à bornes d’essais  Un interrupteur de tranche  Un disjoncteur de tranche Chacune de ces cellules sera équipée de : -Un jeu de barres 400 A -Un sectionneur tripolaire 24 kV, 400A à commande manuelle avec contacts auxiliaires de signalisation ; -Un disjoncteur tripolaire à commande électrique et manuelle :  Tension nominale : 24 kV  Courant nominal du disjoncteur : 400A  Pouvoir de coupure : 12.5 kA eff sous 24 kV  Une bobine d’enclenchement à émission de tension 48 Vcc.  Une bobine d’enclenchement à manque de tension 48 Vcc. -Trois voyants de signalisation de présence de tension -Trois transformateurs de courant caractéristiques 50/5 A, 30 VA, classe 1, 24 kV. -Un sectionneur de mise à la terre -Une résistance de chauffage -Un coffret BT renfermant d’une manière non limitative de - matériel suivant :  Un relais de protection transformateur type sepam 1000+S40  Deux boîtes à bornes d’essais  Un interrupteur de tranche  Un disjoncteur de tranche
  26. 26. 26 iv. Cellule « protection transformateur type combiné interrupteur fusible » Cellule SM6-QM Cette cellule sera équipée de : -Un jeu de barres -Un interrupteur tripolaire de tension nominal 24 kV à commande manuelle et électrique avec contacts auxiliaires de signalisation. -Un sectionneur de mise à la terre amont -Un sectionneur de mise à la terre aval -Trois couples circuit à haut pouvoir de coupure de calibre approprié. -Une résistance de chauffage -Un verrouillage MT/Tr/BT C. Verrouillage Toutes les cellules fournies et installées sont munies des verrouillages nécessaires conformément aux normes et spécifications en vigueur. Ces verrouillages ont, notamment, pour but d’interdire :  L’ouverture des portes de cellules tant que appareils et conducteurs qui y sont installés ne sont pas mis hors tension et à la terre.  L’ouverture des sectionneurs en charge  La fermeture des sectionneurs de terre tant que les appareils amont sont encore fermés  L’accès aux transformateurs principaux et auxiliaire tant que ceux-ci sont sous-tension D. Equipements de contrôle et de sécurité Notre société Petradis a fourni le matériel de sécurité suivant :  Un tapis isolant sur toute la longueur du tableau  Une perche à corps  Un détecteur de tension avec magnéto d’essai  Deux tabourets isolant 36kV  Trois paires de gants isolants  Une lampe portable rechargeable sur réseau 220 V alternatif  Trois casques de protection E. Bordereau des prix-détail estimatif Désignation des prestations Prix total Fourniture et installation de cellules préfabriquées 22 kV en vue de la station Ouest 2 conformément aux articles 29 et 30 du marché y compris démontage et dépose de l’ancien tableau, équipements de contrôle et de sécurité, accessoires de montages et de raccordement touts façons et toutes sujétions. 516 000,0 Montant hors taxe 516 000.0 Montant de la TVA (20%) 103 200.0 Montant TTC 619 200.0
  27. 27. 27 3. Marché N°183 DR4/2013 : Installation en eau potable de la plateforme industrielle intégrée de Kénitra. Lot : lignes électriques et postes transformations a. Engagement des parties contractantes Marché passé après appel d’offres ouvert sur offres de prix en application de l’alinéa 14 du paragraphe 1.a et paragraphe 2.a de l’article 24 du règlement des achats de l’ONEP. Maitres d’ouvrage : ONEP- Direction Régionale de l’Ouest à Kénitra Maitre d’ouvre : ONEP-Direction Régionale de l’Ouest Entreprise d’exécution: Petradis b. Objet du marché : Le présent projet concerne l’électrification des stations de pompages prévues dans le cadre de projet d’alimentation en eau potable de la plate forme industrielle intégrée de Kénitra à la commune rurale d’Amer Seflia. Il s’agit de : Projet Station de pompage ou de reprise à électrifie Poste transformateur AEP de la plateforme industrielle intégrée de Kénitra à la commune rurale d’Amer Seflia SP 1 à Amer seflia 100 KVA type H61 SP 2 à Amer seflia 100 KVA type H61 SP 3 à Amer seflia 100 KVA type H61 SP 4 à Amer seflia 100 KVA type H61 SP 5 à Amer seflia 100 KVA type H61 Les travaux consistent en : -l’amenée des lignes électriques et la réalisation des postes transformateurs y compris équipements électriques accessoires pour la SP1, SP3 et SP4. -L’amenée des lignes électriques pour la SP2 et SP5. c. Document annexée au Marché -L’acte d’engagement -CCAFP -CCAFG -CCTP -Offre technique -Définition des prix -bordereau des prix format détails estimatifs d. Descriptions des ouvrages i. Poste de transformation Il incombé à notre société de construire et équiper ces postes de transformation comme suit : -fourniture et dressage du poteau béton armé classe B 12 M 1500daN suivant plan, approuvé par l’ONE y compris la menuiserie métallique. -Equipement Moyenne Tension qui sera composé d’un jeu de trois parafoudres 36 kV et d’un transformateur de puissance 100kV abaisseur 22kV à 400V (entre phases). -la liaison Moyen tension qui sera en câble Almélec 34,4
  28. 28. 28 -Liaison Basse Tension qui sera en câble série U1000rO2v 4x1x95 -Disjoncteur débrochable verrouillage 4x160A -batterie de condensateur à vide 10 KVAR -le matériel de sécurité ii. Branchement aérien à 22kV Le branchement aérien se constitue des supports en béton armé classe A ou classe B suivant les efforts, des armements, en menuiserie métallique galvanisée à chaud, des chaînes d’isolateurs et du câble Almélec 34.4 et 75.5 . iii. Canalisation souterraine La canalisation souterraine est le complément de la ligne de l’alimentation du poste de transformation sera en câble type PR 18/30kV (364kV)(s26) 1x50 Aluminium fabriqué selon la norme NFC33-226(S26), la descente du câble sera protégée mécaniquement par un capot en tôle galvanisée à chaud et électriquement par un jeu de trois parafoudres 36kV. Au départ de cette canalisation sera installé un interrupteur aérien à commande manuelle (IACM à C/c 50A-24 kV). e. Carnier de piquetage
  29. 29. 29 d. Description technique du projet : On peut résumer le matériel installé sous la forme d’un tableau selon le numéro porté par chaque poteau : Pylône métallique existant A ajouter : Une herse de dérivation e=1.30m + 3 chaine en composite N11-24kV + pince d’ancrage pour la dérivation+raccord et connecteur TST+DDA A poser : N°1 : 2xPBA(Poteau béton armé )14m-1000 daN+ poutre d’ancrage e=2.00m + 6 ch. en composite N11- 24kV + Manchon d’ancrage N°2 : 2xPBA(Poteau béton armé ) 14m-1500daN+ poutre d’ancrage e=2.00m+6 ch. en composite N11- 24kV + Manchon d’ancrage N°3 : IACM à C/C 50A-24kV+ Terre/ PBA 12m-1000daN+Herse d’ancrage e=1.30 m + 6 ch. en composite N11-36kV+ Manchon d’ancrage+Plaque IRD N°4,5 et 7 : PBA 12 M-300daN + NV3+ 3 ch. en composite N11-24kV+ pince d’alignement N°6,8 et 9 :PBA 14 M-1500daN + Bras métalliques enveloppants(C) + 6 ch. en composite N11-24kV + Manchon d’ancrage N° 10,11,12,13,14 et 15 : PBA 13 M-300daN + NV3 + 3 ch. en composite N11-24 daN+ pince d’alignement N° 16 : PBA 14 M-1500 daN + NAII+ 6 ch. en composite N11-24kV + Manchon d’ancrage+ 1 ch. en composite N11-24kV + Manchon d’alignement N°17 : PBA 14 M-1000daN+NAII+6 ch. en composite N11-24kV + 3 pince d’ancrage+ 3Manchon d’ancrage + Herse de dérivation e=1.30m+3 ch. en composite N11-24kV + pince d’ancrage +raccord et connecteur TST N° 18,19,20,21 et 22 :PBA 13m-300daN+NV4+3 ch. en composite N11-24kV + pince d’alignement N°23 :PBA 12M-1000daN+Armement H170 moisé+ 6 ch. en composite N11-24kV+pince d’ancrage+ Herse de dérivation e=1.30m+3ch. en composite N11-24 kV+pince d’ancrage+Raccord et connecteur TST N° 24 : PBA 14M-1000daN+NAII+6 ch. en composite N11-24kV+2 pinces d’ancrage + Manchon et connecteur TST+DDA Branchement PT F3 N° 2,3 et 4 : PBA 12M-300daN+NV4+3 ch. en composite N11-24kV+ pince d’alignement N°1 : IACM à C/C 25A- 24kV+Terre/PBA 12M-1000daN+Herse d’ancrage e=1.30m+ 6ch. en composite N11-36 kV +pince d’ancrage+ plaque IRD N°5 :PBA 12 M-500daN+ Armement NAII e=1.30m+ 6 ch. en composite N11-24kV+ pince d’ancrage Branchement PT F2 N°1 : IACM à C/C 25A-24kV+ Terre / PBA 12M-1000daN+ herse d’ancrage e=1.3m + 6 ch. en composite N11-36kV+ pince d’ancrage+ plaque IRD Branchement PT F4 N°1 : IACM à C/C 25A-24kV+ Terre / PBA 12M-1000daN+ Herse d’ancrage e=1.3m + 6 ch. en composite N11-36kV+ pince d’ancrage+ plaque IRD
  30. 30. 30 e. Détail de pièces à poser : Nom Image NAII NV (nappe voute) Herse d’ancrage pour l’IACM
  31. 31. 31 Herse d’arrêt Manchon d’ancrage à sertir + Pince à sertir Connecteur TST (travaux sous- tension): Ce type de connecteur est utilisé pour couper l’électricité du réseau HTA (22 kV) en présence de tension
  32. 32. 32 Chaine en composite + Ball- sockets Goupille IACM + Pince d’ancrage + Tire vite + Plaque signalétique de L’IACM installé
  33. 33. 33 Pince d’ancrage Raccord à griffe : Ce raccord est utilisé pour assurer la liaison entre deux câbles Bras métallique enveloppants (C)
  34. 34. 34 Armement H170 moisé Cosse concentrique : C’est cosse sont très utilisé pour assurer la liaison entre le câble aérien (avec un pince à sertir) et transfo ou d’autre armement avec un écrou + une rondelles. Le choix de cosse à utiliser dépond de la section du câble à installer a. Fournisseur des matériels de ligne Créée en 1980, avec un effectif de 400 personnes, INES couvre la majeure partie du marché marocain des isolateurs composites et accessoires pour lignes électriques aériennes MT et HT. INES dispose de 2 usines de production sur une superficie de 16000 m2 dotées d’une infrastructure technologique de pointe lui permettant de suivre l’évolution technique et d’améliorer ses positions commerciales. L’investissement systématique et la mise à niveau continue du personnel lui ont permis de se conformer aux spécifications les plus sévères dans le secteur électrique. INES a su constituer une équipe d’Hommes hautement qualifiée qui lui permet d’être présente sur le marché marocain et international en offrant un service, une qualité, des prix compétitifs et des produits de haute performance. Pour plus de détails concernant les accessoires de lignes fabriquées par INES vous pouvez consulter le site web suivant : http://www.ines-max.com/
  35. 35. 35 Isolateurs composites Supériorité du SILICONE Les caractéristiques particulières des isolateurs composites MAX  Excellent comportement électrique dans les conditions les plus sévères.  Une résistance élevée à l’arc de puissance.  Pas de risque de bris en cas de chutes de pierres, impacts de projectiles, séismes ou sollicitations dynamiques.  Facilité de montage et de transport en raison des risques minime de bris ou de détériorations et en raison de son poids réduit.  Très haute résistance mécanique par rapport au poids.  Une charge de rupture élevée avec limitation de l’encombrement.  La propriété hydrofuge de la silicone facilite l’action de lavage de la surface de l’isolateur avec de la pluie.  La grande résistance à la corrosion de la silicone protège l’isolateur de la salinité marine, des poussières et des fumées industrielles corrosives. Les avantages qu’offrent les isolateurs composites MAX  L’interchangeabilité totale avec les isolateurs en verre.  La combinaison optimale entre: Qualité, Prix et Délai de livraison. Isolateur MAX INES fabrique les isolateurs composites Max pour les lignes aériennes en partenariat avec les leaders mondiaux dans le domaine depuis 1998. Aujourd’hui, Elle fabrique plus de 150 000 isolateurs MT et HT par ans et à leur actif plus des 500 000 isolateurs en service à travers le Maroc et les pays d’Afrique. Design L’isolateur composite MAX est constitué de : Noyau : c’est l’élément mécanique porteur des isolateurs, il est composé d’une tige en résine Epoxy renforcée par des fibres de verre disposées dans une matrice à base de résine, la qualité des matériaux utilisés assure une résistance mécanique maximale en traction pour un fonctionnement fiable au cours du temps. Revêtement : Constitué d’un caoutchouc élastomère silicone de haute qualité, il offre à l’isolateur une remarquable résistance aux différentes sollicitations atmosphériques et aux intempéries. Une gaine intermédiaire réalisée par une matière isolante assure la liaison entre le revêtement et le noyau. Les extrémités métalliques : faites en acier forgé galvanisé à chaud et assemblées par une liaison mécanique à sertissage coaxial pour assurer une haute résistance mécanique et aussi pour éliminer les infiltrations d’eau. Type d’isolateurs : b. Accessoires de ligne NoyauRevêtementLes extrémités métalliques
  36. 36. 36 INES fabrique une gamme complète d’accessoires de chaînes pour les lignes moyenne et haute tension. La galvanisation à chaud de ces d’accessoires répond à la norme internationale ISO 1461. Les dimensions des assemblages à rotule et logement de rotule des accessoires de chaînes MAX suivent la norme IEC 120. Les pinces d’ancrage et de suspension MAX sont compactes et économiques, la bonne répartition du serrage à l’aide des étriers garantit une bonne tenue du conducteur. Les matériaux utilisés permettent d’assurer une tenue dans le temps de toutes les caractéristiques mécaniques et électriques des accessoires de chaînes. Voilà une liste d’accessoires de chaînes pour lignes MT et HT tension : Etriers Référence Dimensions en mm Charge de rupture Poids A L M l Bride 14x70 70 120 14 75 70 kN 400g Bride 18x70 70 134 18 80 120 kN 750g Nature des matériaux  Corps en acier galvanisé à chaud.  Ecrous en acier galvanisé à chaud. Ball-sockets Caractéristiques techniques Référence Dimensions en mm Charge de rupture Poids D L L P BSM 11 25 15 60 100 70 40kN 260g BSM O11 24 12 40 85 70 40kN 300g BSM O16 20 20 56 100 70 70kN 650g BSM O16-2 20 22 56 100 70 120kN 800g Nature des matériaux Corps en acier galvanisé à chaud. Goupille en acier inoxydable ou en laiton
  37. 37. 37 Pinces Pinces d’alignement Caractéristiques techniques Référence Diamètre conducteur Dimensions en mm Nombre d’étriers Charge de rupture Poids Min max B C D L PSM 11 5.5 10 12 25 12 90 2 25kN 560g PSM 16 17 23 54 27 16 190 2 45kN 1100g Pinces d’alignement AGS Pinces d’alignement AGS : utilisés pour la protection des conducteurs aux points de suspension, les points de suspension sont vulnérables à être endommagés par des phénomènes de fatigue dus à la concentration des contraintes mécaniques. Ces contraintes sont réduites quand les conducteurs sont protégés par des Armor Rods. La durée de vie des conducteurs est sensiblement augmentée et leur utilisation dans des conditions optimales rend indispensable l’usage des pinces AGS MAX. Nature des matériaux  Corps et serre câble en alliage d’aluminium AS13.  Etrier, manille, écrou, rondelle et axe en acier galvanisé à chaud.  Goupille en acier inoxydable.
  38. 38. 38 Caractéristiques techniques Référence Diamètre conducteur Dimensions en mm Charge de rupture Poids Min Max A B C M E AGS 59.7 9.75 10.25 25 31 56 16 63 50kN 1620g AGS 148 15.76 16.25 22 33 66 16 90 75kN 1900g AGS 181.6 17.26 17.75 22 33 68 16 96 85kN 2350g Nature des matériaux  Corps en alliage d’aluminium AS13 de première fusion  Coquille en néoprène renforcée intérieurement en tôle en inox  Collier étrier en alliage d’aluminium ou en inox  Ecrou et axe en acier galvanisé à chaud  Goupille en acier inoxydable Pinces d’ancrage Caractéristiques techniques Référence Diamètre conducteur Dimensions en mm Nombre d’étriers Charge de rupture Poids Min Max A B M D L PAM 11 5.5 10 30 93 10 16 120 2 25kN 460g PAM 16 10 16 30 145 12 16 245 3 45kN 1300g Nature des matériaux  Corps et serre câble en alliage d’aluminium AS13 de première fusion.  Etrier, écrou et axe en acier galvanisé à chaud.  Goupille en acier inoxydable.  Rondelles de Grower.
  39. 39. 39 Manchon Manchons d’ancrage Manchons d’ancrage : utilisés pour répondre à tous les problèmes rencontrés en ancrage pour les conducteurs en aluminium ou alliage d’aluminium. Les manchons d’ancrage permettent d’assurer les caractéristiques mécaniques et électriques identiques à celles des conducteurs sur lesquels ils sont montés. Caractéristiques techniques Référence Conducteurs Dimensions en mm Poids Diamètre Section D E F L MAX MA 59.7 9.90 59.7 20 19 40 270 450g MAX MA 148 15.75 148 30 19 45 360 2000g MAX MA 181.6 17.50 181.6 30 19 45 360 2000g Nature des matériaux  Corps et cosse en aluminium 99%de pureté ou alliage d’aluminium selon la nature des conducteurs.  Manchon en acier galvanisé à chaud  Ecrou et axe en acier galvanisé à chaud  Goupille en acier inoxydable
  40. 40. 40 Schéma d’installation :
  41. 41. 41
  42. 42. 42
  43. 43. 43 Interrupteur IACM Présentation L’interrupteur sectionneur aérien à coupure en charge et à commande manuelle IACM MAX-50A se trouve généralement à l’origine des dérivations et permet d’isoler une grappe de postes et d’assurer le sectionnement et le bouclage, il est placé sur un support simple en béton d’une ligne électrique aérienne à moyenne tension jusqu’à 36kV. Cet appareil est conforme à la spécification technique de l’Office National d’Electricité STD60-L60 et à la norme internationale IEC 60265-1. L’interrupteur aérien convient à tout type de réseau et notamment à ceux qui nécessitent des manœuvres fréquentes dans des conditions climatiques sévères (humidité saline, vent de sable, neige, altitude élevée, pollution industrielle, zone à forte densité de pollution….) Cet appareil est constitué d’un interrupteur muni d’un dispositif de coupure dans l’air constitué par des fouets en acier inoxydable à grande vitesse. Il est muni d’une commande manuelle à accumulation d’énergie donnant une vitesse de fermeture et d’ouverture indépendante de l’opérateur et garantissant le pouvoir de fermeture. Conçus à partir d’une longue expérience, en coopération avec les exploitants des réseaux électriques de distribution aériens publics et privés. Les interrupteurs aériens IACM sont extrêmement fiables et présentent des caractéristiques de sécurité très élevées permettant de les exploiter en toute confiance. Composant Détails constructifs  Châssis en profilé acier galvanisé à chaud suivant la norme ISO1461.  Articulation : tourillonnement sur bague en bronze.  Les isolateurs sont en porcelaine et les armatures métalliques sont en acier galvanisé à chaud à scellement externe.  Antenne (ou dispositifs de coupure à fouet) en acier inoxydable supportée par un ressort de torsion permettant un temps réduit d’extinction de l’arc.  Bloc antenne en nylon sans graissage pour amortir le mouvement de l’antenne.  Dispositif de fermeture brusque par trois ressorts agissant directement sur l’arbre mobile sans entraîner la commande qui ne fait que l’amorce du mouvement.
  44. 44. 44  Tresse en cuivre étamé permet d’atteindre les courants assignés et offre des mouvements d’ouverture et de fermeture efficace et facile.  Chaises supports constitués de deux éléments symétriques en profilés soudés et galvanisés assurant la fixation de l’interrupteur sur tout support.  La poignée est isolante, double, indémontable et saisissable par les deux mains, fabriquée d’un matériau résistant aux UV.  L’immobilisation en position «ouverte» ou «fermée» de la commande se fait au moyen d’un verrou en fer qui est percé de trois trous de diamètre 8mm.  La tringlerie est réalisée pour une longueur de 12m à 14m.  Toutes les pièces sous tension servant à l’assemblage sont en acier inoxydable. Caractéristiques techniques Caractéristiques techniques Interrupteur MAX Tension nominale kV 24 24-36 Fréquence nominale Hz 50 50 Ligne de fuite mm 552 722 Tension de tenue à fréquence industrielle kV 55 70 Tension de tenue aux chocs de foudre kV 140 170 Courant assigné en service continu A 400 400 Courant de courte durée admissible assignée kA 8.5 8.5 Valeur de crête du courant admissible assigné kA 22 22 Durée du courant de courte durée admissible s 1 1 Pouvoir de coupure Charge principale active A 25 25 Boucle fermé A 400 400 Transformateur à vide A 2.5 2.5 Ligne à vide A 10 10 Poids approximatif kg 105 112 Poids de la commande kg 9 9 Poids de tiges de renvois kg 16 16
  45. 45. 45 Schéma du montage
  46. 46. 46 Observations Remarque 1 : Après l’installation de tous ces accessoires selon le tableau de plan d’exécution du marché élaboré par Mr. Drabli Ahmed tout en respectant le CPS, on fait pour chaque poste de transformation deux trous de 1.5x1.5x2 m. Pour chaque trou, on enterre trois piquets de terre cuivré pour avoir résistance de terre très faible(Chaque piquet est équivalent à une résistance, alors la résistance équivalent des trois sera beaucoup très faible de trois( 3 résistances montés en parallèles  une résistance équivalent est une division par 3 car ces trois résistance ont résistance presque égale). Le trou qui donne une résistance inférieur à 5 sera réservé pour le neutre et le trou qui donne une résistance inférieur à 3 sera réservé pour la masse. Dans certain cas et selon la nature du sol, on ne peut pas réaliser ces deux résistances. C’est pour cela envisage à ajouter des excréments des animaux + de l’eau La mesure de la résistance de terre est réalisé par le telluromètre suivant :
  47. 47. 47 Remarque 2 : De même on fait enterrer deux piquets de terre cuivré dans le trou qui porte l’IACM et le transformateur haut poteau. Remarque 3 : Les dimensions des trous réalisés pour le levage des poteaux sont de l’ordre (1.4x1.4x2 m). Remarque 4 : Au de départ de la ligne de transport, on a utilisé un câble almélec de section 75.5 (du poteau N°1 jusqu’à poteau N°6) ; puis on continue à travailler avec un câble almélec de section 34.4 . Le choix de la section est fait par le maitre d’œuvre ONE. Le choix de la section dépond essentiellement du courant à acheminer (c.à.d. de la puissance installée au niveau de l’utilisateur) et de la portée (Quand la portée augmente le chute de tension augment d’où la nécessité d’augmenter la section tout en respectant le facteur de prix et le poids du câble). La ligne installé sert à alimenter la zone industriel en particulier le projet de Peugeot cétroïne de Kénitra.
  48. 48. 48 4. Bordereau d’envoi N°0073/08/16 : Aménagement du poste de transformateur HTA/BT de la SNRT i. Objet Aménagement du poste de transformateur HTA/BT N°3528 de la SNRT à JBEL BOUHAYATI à la commune MOHA OU HAMMOU ZAYANI ii. Apport de chantier 1.Matériels installés On peut résumer le matériel installé sous la forme d’un tableau selon le numéro porté par chaque poteau : Pylône métallique existant A ajouter : Une herse de dérivation e=1.30m + 3 chaine en composite N11-24kV + pince d’ancrage pour la dérivation+raccord et connecteur TST+DDA A poser : N°1 : IACM à C/C 50A-24kV+ Terre/ PBA 13m-1500daN+Herse d’ancrage e=1.30 m + 6 ch. en composite N11-36kV+ Manchon d’ancrage+Plaque IRD Poste de Transformation : PBA 12m-1500daN +Transfo. haut poteau 100kVA-22k/400 V+batterie de condensateur à vide 10kvar+ disjoncteur Ir 30/40/50/60+Herse d’arrêt+ 3 ch. en composite N11-24kV+ 3 pinces d’ancrage+ 3 parafoudre+ +armoire de comptage 2. Etapes de travail : 1ère étape : programmation de la coupure d’électricité avec le maitre d’œuvre ONE 2ème étape : Coupure d’électricité avec des IACMs installés dans la ligne 3ème étape : Réalisé des testes d’existence de tension avec des détecteurs de tensions 4ème étape : couper les lignes aériennes existantes après la mise à la terre de deux pylônes existants et proches de chantier. 5ème étape : démontage des équipements existants (transfo. Haut poteau 25 kVA - 22k/400 V & IACM 50A-24kV & Herse d’ancrage & les éclateurs & Herse d’arrêt ….) 6ème étape : détruire les anciens poteaux bétons armés
  49. 49. 49 7ème étape : réalisé deux trous (1.4x1.4x2 m) pour le levage de poteaux 8ème étape : le levage de poteaux après l’obtention de l’accord de l’ONE avec Camion plateau avec grue en utilisant 2.5 de sable tout-venant + 2.5 de gravats + 15x50 kg de ciment pour fixer chaque poteau. 9ème étape : montage des autres équipements de poteaux (herse d’ancrage, herse d’arrêt, IACM & sa commande, Transfo haut poteau, disjoncteur et sa commande, batterie de condensateur, chaine en composite, parafoudre…) 10ème étape : réalisation de tranché pour le câble sous-terrain BT 4x95 (3 phase+ neutre) et un câble de cuivre 25 . 11ème étape : réalisation deux trou pour la mise à la terre (de la même manière que le projet de Sidi Yahya) 12ème étape : lié l’armoire de comptage avec un disjoncteur installé à l’intérieur du local de SNRT. Câblage :  Le câble de la ligne aérien est un câble almélec de section S=34.4  La suite de câblage des équipements est réalisée avec un câble RDV 1x 95 .  De la ligne aérienne vers le primaire de transformateur on utilise 3 câbles (3 phases) 3x1x95  De secondaire de transformateur vers le disjoncteur, on a utilisé un câble armé 4x6 .  De secondaire de transformateur vers le disjoncteur, on utilise un câble RDV 4x1x95 (3 phases + neutre)  De disjoncteur vers l’armoire, on a utilisé un câble RDV 4x1x95 (3 phases + neutre)  De l’armoire vers le disjoncteur installé à l’intérieur de local de SNRT, on utilise 5 câbles (3 phases + neutre avec un câble RDV 1x 95 et un câble en cuivre 25 ).
  50. 50. 50
  51. 51. 51 Description technique de matériels : Transformateur à haut poteau: IACM : Interrupteur aérien à commande manuel
  52. 52. 52 Batterie Condensateur Le choix de cette batterie repose sur le principe de compensation de 6% de la puissance apparente de transformateur
  53. 53. 53 Fichier de choix de la section de câble : Dans notre cas, la batterie de condensateur utilisé pour compenser l’énergie réactive consommé au niveau de l’utilisateur est de 10kVAr. C’est pour cela la section de câble utilisé pour liée cette batterie à le transformateur est 6 . Donc on a utilisé un câble armé 4x6 . Disjoncteur haut poteau
  54. 54. 54 Parafoudre : Disjoncteur installé au local de SNRT : -Le parafoudre est mis à la terre via un câble en cuivre isolé de section 25 - Les parafoudres remplacent les éclateurs existants A partie de ce disjoncteur, SNRT peut répondre à ces besoins en électricité pour alimenter ces équipements :
  55. 55. 55 Ce stage que j'ai passé au sein de la société Petradis m'a permis vraiment de mettre en œuvre l'ensemble des connaissances théoriques acquis lors de mon parcours à l'ENSA de Kenitra. Surtout le domaine des installations électriques, dimensionnements des équipements, et les armements de la ligne de transport sans oublier l’installation des cellules de protections et les poste de transformations. A travers ce stage, j’ai vécu le monde de gestion des entreprises et la gestion de projet surtout à travers la discussion avec Mr. Drabli Ahmed de son parcours professionnel avant et après la création de son propre entreprise. Ce stage m’a aussi permis de comprendre que les missions de chargés d’affaires étaient les plus adaptées pour moi. Je préfère m’orienter vers le métier d’ingénieur d’électricité qui me convient mieux. Fort de cette expérience et en réponse aux enjeux du marché de travail, j’aimerai beaucoup par la suite essayer de m’orienter via un prochain stage, vers le secteur électricité en particulière le métier ingénieur chargé d’affaire avec le même entreprise, pour que je puisse bien se familiariser avec ce métier d’avenir.
  56. 56. 56 https://www.marchespublics.gov.ma/pmmp/ http://www.one.org.ma/ http://www.ines-max.com/accueil http://www.mhpv.gov.ma/?page_id=117 http://www.emploi.gov.ma/index.php/fr/ http://www.schneider-electric.fr/fr/ http://www.nexans.fr/ http://www.petradis.com/ http://www.chauvin-arnoux.com/sites/default/files/D00VDU62_0.PDF http://fc-elec.pagesperso-orange.fr/doc%20pdf/SECTION%20CABLES.pdf https://www.swissgrid.ch/dam/swissgrid/company/publications/fr/mastbilder_freileitungen_fr.pdf http://www.tdee.ulg.ac.be/userfiles/file/6.pdf

×