( 2) introduction a la ppa

596 vues

Publié le

بسم الله الرحمن الرحيم

Publié dans : Sciences
0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
596
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
36
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

( 2) introduction a la ppa

  1. 1. II. L’équation de la prothèse amovible partielle II.1. Aspects positifs
  2. 2. II.1.1. L’esthétique • Motif de consultation de plus en plus fréquent chez nos patients. • Demande à laquelle une p.a.p. bien conçue et bien réalisée peut répondre.
  3. 3. II.1.2 La phonation • Le remplacement des dents antérieures manquantes améliore la phonation de façon significative. • la perte de ces dents peut empêcher la reproduction de certains sons, particulièrement le « F » et le « S » produits par le contact entre la lèvre inférieure et le bord libre des incisives maxillaires.
  4. 4. II.1.3. La mastication • Les espaces provoqués par la perte des dents réduisent l’efficacité masticatoire en permettant au bol alimentaire de se placer dans ces zones édentées et ainsi d’échapper à l’action sécante et broyeuse des dents restantes. • Une prothèse bien adaptée empêche cet échappement du bol alimentaire et contribue à améliorer l’efficacité masticatoire.
  5. 5. II.1.4. La prévention des mouvements dentaires indésirables • Lorsque des dents sont absentes, les dents bordant l’édentement peuvent migrer en direction de celui-ci. (versions) • Plus le secteur édenté reste non compensé et plus le risque de mouvement dentaire augmente. • Lorsque l’édentement se situe sur une arcade antagoniste, une égression peut se produire, ayant les mêmes conséquences néfastes sur la santé bucco-dentaire.
  6. 6. II.1.5. Répartition harmonieuse des charges occlusales • La perte d’un grand nombre de dents provoque une surcharge fonctionnelle sur les dents résiduelles. • L’augmentation de la charge occlusale peut accélérer la destruction des attaches parodontales des dents restantes qui deviennent mobiles. • La surcharge occlusale peut dans certains cas provoquer une abrasion dentaire importante.
  7. 7. II. L’équation de la prothèse amovible partielle II.2. Aspects négatifs
  8. 8. II.2.1. Augmentation du dépôt de plaque bactérienne • Le port d’une p.a.p. modifie la qualité mais surtout la quantité de plaque bactérienne qui se dépose sur les dents restantes. • Si l’hygiène du patient n’est pas rigoureuse:  risques de caries (collet,faces proximales)  risques d’inflammation gingivale (stomatite prothétique)
  9. 9. II.2.2. Traumatismes liés aux composants prothétiques • La muqueuse buccale est très sensible aux traumatismes directs que peuvent provoquer les composants d’une prothèse amovible. • La plupart de ces traumatismes peuvent être évités dans la mesure où toutes les étapes de conception et de réalisation de la prothèse sont rigoureuses.
  10. 10. II.2.3. Transmission de forces excessives • Les forces de mastication sont transmises par la prothèse aux tissus de soutien avec lesquels elle rentre en contact. • Si les forces transmises à la muqueuse et à l’os de la zone édentée sont trop importantes, on observe une inflammation gingivale et une résorption osseuse. • La conséquence directe de ce phénomène est la perte irréversible d’une partie du support de la prothèse.
  11. 11. II. L’équation de la prothèse amovible partielle II.3. Résolution de l’équation
  12. 12. • Il est aujourd’hui démontré que le port d’une prothèse adjointe partielle est compatible avec une bonne santé bucco-dentaire. • Ce résultat satisfaisant dépend du travail de trois personnes:  Le praticien  Le technicien de laboratoire  Le patient.
  13. 13. II.3.1. Rôle du praticien • Responsable de la phase de conception (architecte). • Doit effectuer les étapes de réalisation clinique avec précision • Doit communiquer les informations à son prothésiste et vérifier toutes les étapes de laboratoire.
  14. 14. II.3.2. Rôle du technicien de laboratoire • Responsable de toutes les étapes de réalisation technique. • Doit respecter scrupuleusement toutes les étapes de la chaîne technologique jusqu’à la livraison du produit fini.
  15. 15. II.3.3. Rôle du patient • Importance de la contribution du patient à l’équation prothétique par:  sa motivation  sa coopération lors des étapes cliniques  son aptitude à éliminer les dépôts de plaque  son souci de maintenance sur le long terme
  16. 16. III. Prothèse amovible partielle et implantologie
  17. 17. Pour remplacer les dents absentes …. • Il existe deux dispositifs prothétiques dépendants (qui ont une action iatrogène sur le reste de la denture): < les bridges < les prothèses amovibles partielles.
  18. 18. Les dents piliers de bridge …. • Si la prothèse est réalisée dans les meilleures conditions (parodontie, occlusodontie): < à 10 ans, 15% piliers perdus < à 15 ans, 35% des piliers perdus < à 20 ans, 65% des piliers perdus
  19. 19. Les dents supports de crochets de prothèse partielle amovible … • A 10 ans, les dents supports de crochets ont un taux de survie de 56%. • En cas d’abstension thérapeutique, le taux de survie de ces mêmes dents a été évalué à 81%.
  20. 20. Pour remplacer les dents absentes …. • Il existe un dispositif prothétique indépendant et autonome, qui n’a aucun impact sur le reste de la denture: < la solution implantaire.
  21. 21. La prothèse implantaire est devenue le traitement de choix de l’édentement, avant toutes les autres options thérapeutiques. 11 implantologieimplantologie 22 bridgebridge 33 ppappa
  22. 22. • Quel que soit le type d’édentement, la prothèse implantaire doit toujours être envisagée en première intention. • C’est seulement face à une contre-indication (anatomique,médicale, financière..) qu’une solution traditionnelle peut être proposée.
  23. 23. Quel avenir pour la prothèse partielle amovible ?

×