Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Anomalies dentaires[1]

1 691 vues

Publié le

1

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

Anomalies dentaires[1]

  1. 1. ANOMALIES DENTAIRES Anomalie= Déviation / la normale Développement normal = processus long, complexe Durée 3 à 4 ans : Dents Temporaires 7 à 12 ans : Dents Définitives
  2. 2. Anomalies dentaires Traumatismes Produits chimiques Maladies Expressions génètiques erronés
  3. 3. 1- ANOMALIES DE NOMBRE 1.1 REDUCTIONS 1.1.1 AGENESIES  Définition Absence de l’ébauche embryonnaire d’un ou de ++++ germes Etiologie Héréditaire
  4. 4.  Fréquence Facteurs de variation - Selon le sexe: fille +++ - Selon la race : race noir ou jaune - Type facial : face courte -Agénésie unilaterale : ¾ des cas Associée : • retard de formation du germe symétrique • Microdontie •Anomalie de forme
  5. 5.  Ordre de fréquence -Dent de sagesse - Incisive latérale sup, 2ème PM inf - 2ème PM sup - Incisive centrale inf Diagnostic Radiographie panoramique - Confirme absence du germe - Elimine : Inclusion, retard d’éruption, éctopie, extraction ancienne
  6. 6. 1.1.2 OLIGODONTIE Manque d’au moins 25% du nombre total de dents 1.1.3 ANODONTIE - Absence totale de dents - Exceptionnelle - 1 ou 2 dentures - Uni ou bimaxillaire - Associée à la dysplasie éctodermique anhydrotique Illustrations
  7. 7. 1.2 AUGMENTATIONS = Polyodontie = Hyperodontie 1.2.1 CLASSIFICATION  Hyperodontie eumorphique ou dent supplémentaire Caractéristiques : Morphologie identique/ série normale Localisation : Maxillaire sup Position L ou V Ligne d’arcade
  8. 8. Dents affectées: Incisive latérale sup Incisive inf Molaires, PM  Hyperodontie dysmorphique ou dent surnumeraire = Mésiodens – Odontoïde Définition : Dent de forme atypique, conoïde, volume réduit Localisation : Région inter incisive centrale sup
  9. 9.  Hyperodontie molaire et PM  Molaires surnuméraires: - Forme rudimentaire - Siègent en arrière dents de sagesse - Incluses  PM supplémentaires - Stade d’élaboration peu avancé - Développement // au bord basilaire de la mandibule Hyperodontie syndromique Dysostose cleido-cranienne
  10. 10. 1.2.2 ETIOLOGIES - Perturbation dans la croissance de la lame Dentaire - Formation d’un germe dentaire Supplémentaire - Division du germe - Hérédité
  11. 11. 1.2.3 CONSEQUENCES - Empêcher l’éruption d’une dent définitive -Dévier l’évolution de dents permanentes voisines -Malpositions, diastèmes, versions -Résorptions pathologiques -Encombrement si dent surnuméraire évoluée Illustrations
  12. 12. 2. ANOMALIES DE VOLUME, POSITION ET FORME 2.1 VOLUME 2.1.1 MACRODONTIE - Rare - Localisée à une dent ou groupe de dents - Incisives maxillaires +++ ETIOLOGIES - Héréditaire - Endocrinienne
  13. 13. 2.1.2 MICRODONTIE - Isolée ou généralisée - Incisive latérale maxillaire et dent de sagesse ETIOLOGIE - Héréditaire - Endocrinienne ILLUSTRATIONS
  14. 14. 2.2 ANOMALIES DE POSITION 2.2.1 INCLUSION Dent retenue dans l’os après sa date d’éruption normale ETIOLOGIES •Manque de place sur l’arcade • Dent surnuméraire • Malposition du bourgeon • Traumatisme ( incisive temporaire sup ) • Extractions prématurées
  15. 15. FREQUENCE - Dents permanentes : 8 inf 8 sup 3 sup 1 sup 5 inf 3 inf 6 - Dents surnuméraires - Molaires temporaires
  16. 16. CONSEQUENCES - Dents voisines  Résorption radiculaire - Dents incluse  Ankylose  Coudure radiculaire
  17. 17. 2.2.2 TRANSPOSITION = Inversion dans la position habituelle de 2 dents Ex : Inc latérale en situation de canine 2.2.3 HETEROTYPIE - Canine près de l’orbite - Dent de sagesse dans la branche montante ILLUSTRATIONS
  18. 18. 2.3 ANOMALIES DE FORME 2.3.1 TAURODONTISME Dent à cavité pulpaire prolongée apicalement au dépend des canaux pulpaire 2.3.2 DENT INVAGINEE « dens in dent » Due à l’invagination de la couche épithéliale interne dans la papille mésenchymateuse Dent concernée = Inc latérale
  19. 19. 2.3.3 DILACERATIONCORONO- RADICULAIRE Coudure corono-radiculaire Choc sur dent temporaire 2.3.4 FUSION, GEMINATION,CONCRESCENCE Fusion : Union de 2 germes dentaires voisins Gémination : Union d’1 germe normal à 1 germe Surnuméraire Concréscence : Union des racines par du cément ILLUSTRATIONS
  20. 20. 3. ANOMALIES DE STRUCTURE 3.1 GENERALITES 3.1.1 TERMINOLOGIE Érosion, stigmate, hypoplasie, dysplasie, dyschromie 3.1.2 CLASSIFICATION - Anomalies génétiques - Anomalies congénitales - Anomalies acquises permanentes - Anomalies acquises passagères
  21. 21. 3.2 DYSPLASIES D’ORIGINE GENETIQUE 3.2.1 DEFINITION -Affection héréditaire - Email , dentine ou les 2 touchés - Isolées ou associées à des syndromes systémiques 3.2.2 DIAGNOSTIC - Signes cliniques et radiographiques bilatéraux et symétriques - Plus d’une dent ou plus d’un groupe de dent sont touchés - Apparition familiale - Preuves biologiques d’altérations structurales
  22. 22. 3.2.3 AMELOGENESE IMPARFAITE  AMELOGENESE IMPARFAITE HYPOPLASIQUE • Défiçit matriciel • Volume d’émail réduit ou absent • Forme de la dent affectée • Surface coronaire irrégulière (bosses, stries, fissures, puits) • A la radiographie : • Stries transversales radioclaires
  23. 23.  AMELOGENESE IMPARFAITE HYPOMINERALISEE • Epaisseur de l’émail normale à l’éruption • Email mou, disparaît par attrition • A la radiographie • Densité faible • Jonction amélo-dentinaire invisible
  24. 24.  AMELOGENESE IMPARFAITE HYPOMATURE • Email tacheté ou opaque • Couleur blanchâtre ou brune • Surface rugueuse • Email hypo mature est moins dur que émail normal/ plus dur que émail hypo minéralisé
  25. 25. 3.2.4 DYSPLASIE DENTINAIRE  DENTINOGENESE IMPARFAITE • Usure coronaire plus ou moins intense • Coloration ambrée translucide • Email bleuté, se détache facilement • A la radiographie • Couronnes globuleuses • Racines courtes « battant de cloche » • Chambres pulpaires invisibles
  26. 26.  DYSPLASIE DENTINAIRE DYSPLASIE DENTINAIRE CORONAIRE DD type II • Atteinte des dents de lait • Aspect ambré • Chambre pulpaire caractéristique « chardon » • Dents permanentes : aspect normal
  27. 27. DYSPLASIE DENTINAIRE RADICULAIRE DD type I = dents sans racines • Couleur et aspect couronnes normales • Racines courtes ou absentes • Chambres pulpaires absentes
  28. 28.  DYSPLASIES AMELO-DENTINAIRES = ODONTODYSPLASIE • Localisée à un quadrant • Dents jaunes, taille hypoplasiques et hypo calcifiées • Éruption retardée et incomplète • A la radiographie • Radio transparence +++ Dents fantômes
  29. 29. 3.3 ANOMALIES CONGENITALES 3.3.1 PORPHYRIE CONGENITALE • Coloration verte, toutes les dents sont touchées 3.3.2 ICTERE HEMOLYTIQUE NEONATAL • Colorations jaunes ou bleues / zones formées à la naissance
  30. 30. 3.4 ANOMALIES AQUISES PERMANENTES 3.4.1 FLUOROSE •Altération de la structure des tissus durs de la dent • Liée à des ingestions chroniques de doses de fluor pendant la minéralisation des dents•Formes cliniques variables / quantité ingérée moment et durée d’ingestion Tâche blanchâtre Perte de substance + dyschromies
  31. 31. 3.4.2 TETACYCLINES • Dyschromies jaunes, grises ou brunes • Si administration à  l’enfant de – 8 ans Atteinte des dents permanentes  La femme enceinte Atteinte des dents temporaires • Mécanisme d’action : Colorant au niveau des cyclines Affinité pour les tissus durs dentaires
  32. 32. 3.4.3 AUTRES ETIOLOGIES  TRAUMATISMES - hypoplasies de l’émail - 1 ou 2 dents (incisives max) INFECTIONS Dent temporaire Dent de Turner Généralisées Hypoplasies symétriques
  33. 33.  MALADIES SYSTEMIQUES - Perturbations du métabolisme Hypovitaminose A, D et C Hypocalcémie néonatale - Perturbations hormonales Hypothyroïdie Hypoparathyroîdie
  34. 34. 3.5 ANOMALIES ACQUISES PASSAGERES Colorations de la dent ayant achevé sa formation et en place sur l’arcade  Colorations de la plaque  Rétentions de substances colorés ( thé, café…..)  Productions de composants colorés par des bactéries chromogènes colorations vertes ou noires

×