SlideShare une entreprise Scribd logo
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITE-BADJI MOKHTAR D’ANNABA
FACULTE DE MEDECINE
Département de CHIRURGIE DENTAIRE
Module de PROTHESE
Préparé par :
DR.HAMLAOUI MALIKA
m.hamlaoui@facmed-annaba.com
LA COURONNE À INCRUSTATION VESTIBULAIRE
(CIV)
• Programme : prothèse conjointe
• Cours : 4° année
• Année universitaire : 2012-2013
LA COURONNE À INCRUSTATION
VESTIBULAIRE (CIV)
Définition
• La C.I.V est une couronne à recouvrement total
métallique dont la face vestibulaire comporte une
incrustation cosmétique en résine ou en céramique
à des fins esthétiques.
• La CIV avec une incrustation en céramique est
une restauration céramo-
métallique simplifiée
AVANTAGES DE LA CIV
• Coiffe robuste tout en étant esthétique
• Solide par rapport à la couronne jacket
• faible mutilation du moignon par rapport à la
CCM
INCONVÉNIENTS DE LA CIV
• La situation partielle de la céramique ne permet
pas de réaliser des prothèses très esthétiques.
• Manque d’adhérence entre le métal et l’élément
cosmétique d’où le risque :
• de discoloration ,d’usure et de décollement des
facettes en résine
• de décollement et de fracture des
facettes en céramique
INDICATIONS
• Indiquée sur les dents antérieures supérieures et inférieures
pulpées ou dépulpées après consolidation.
• sur les prémolaires > et sur les molaires supérieures dans le
cas d’un sourire large. Pour les PM et les M< , la face
vestibulaire est cachée par les joues ,une CCM sera
proposée
• moignon qui ne permet pas une taille profonde
• lors d’une occlusion serrée , lorsque la D.V.O. ne permet
pas une C.C.M
• Indiquée comme élément unitaire ou pilier de bridge
CONTRE-INDICATIONS
• Les contre-indications des CIV sont limitées et
sont essentiellement celles de la prothèse fixée
en général.
• Voir le cours de la CC
PRINCIPES DE PRÉPARATION DE LA CIV
La CIV est caractérisée par:
• Une réduction importante de la FV jusqu’au point de
contact (1,2 mm ).
• Cette réduction permet la mise en place de deux
matériaux :le métal et la céramique ou la résine
• sur les autres faces, La réduction sera limitée (0,6 à
0,8 mm)
LA FORME DE LA LIMITE CERVICALE DE LA
CIV AU NIVEAU DE LA FV
on a soit un congé avec chanfrein
selon
STEIN pour un joint métal-dent
Soit un congé large pour un joint
céramique- métal-dent selon
WEISS-
KUWATA
Soit un épaulement à angle interne
arrondi d’une largueur de 1 à 1,2
mm
pour un joint céramique-dent
métalcéramique
dent
LA FORME DE LA LIMITE CERVICALE
DE LA CIV AU NIVEAU DE LA FV
FORME ET LOCALISATION DE LA LIMITE CERVICALE DE LA CIV
AU NIVEAU DES AUTRES FACES:
juxta-gingivale avec un joint céramique-dent
qui est la solution de choix du point de vue
esthétique
Peut-être
Ou sous gingivale avec un joint métal-dent ,à
condition que le collier métallique soit enfoui
dans le sulcus
LA LOCALISATION DE LA LIMITE
CERVICALE DE LA CIV AU NIVEAU DE LA FV
Un congé biseauté juxta ou supra-
gingival sera réalisé
Dans le cas de hauteur coronaire
réduite le congé biseauté sera sous-
gingival
FORME ET LOCALISATION DE LA LIMITE
CERVICALE DE LA CIV
AU NIVEAU DES AUTRES FACES
INSTRUMENTATION
• Turbine
• Fraise diamantée à bout rond
• fraise à congé diamantée
• fraise conique diamantée fine
et courte pour les faces proximales
Fraises diamantées à bout plat
Pour l’épaulement
- Une fraise à sulcus
Une fraise roue pour la FP
Une grosse fraise boule et une petite
• fraise à finir en carbure de tungstène
• et meulettes en caoutchouc .
TECHNIQUES DE PRÉPARATION
• C’est la technique de la pénétration contrôlée :
faire des rainures d’une profondeur déterminée
pour avoir une réduction nécessaire et suffisante
PRÉPARATION DE L’ INCISIVE CENTRALE
SUPÉRIEURE
• La préparation de l’ incisive centrale supérieure
est réalisée selon 5 étapes:
• préparation de la face vestibulaire
• préparation de la face palatine
• réduction des faces proximales
• réduction du bord incisif
• finitions, contrôle et polissage de la préparation
PRÉPARATION DE LA FACE VESTIBULAIRE
SUR INCISIVE CENTRALE SUPÉRIEURE
• La face vestibulaire
est réduite selon deux plans :
un tiers cervical et
deux tiers incisifs
pour éviter toute
lésion pulpaire et pour
avoir une épaisseur égale
du matériau prothétique
La préparation de cette face se fait suivant 4 temps
1°tps de la taille de la FV
CRÉATION D’UNE GORGE CERVICALE
• avec une fraise boule , faire une gorge
cervicale semi-lunaire (C5) supra-gingivale qui
suit la concavité de la gencive marginale
• La gorge aura une profondeur de 0,8 mm
2°temps de la taille de la FV
CRÉATION DES ENCOCHES DE PÉNÉTRATION
• Avec une fraise diamantée à bout plat,
faire des encoches de pénétration en
nombre ± suffisants (2à 3) sur la FV
• pour les ⅔ incisifs ,l’ inclinaison est
de 30° par rapport à l’axe de la dent
• Pour le tiers cervical ,la fraise est tenue
parallèlement à l’axe de la dent
3°temps de la taille de la FV
CRÉATION DES ENCOCHES DE
PÉNÉTRATION
• Au niveau du tiers cervical prolonger
ces encoches jusqu’au niveau de l’encoche
cervicale en tenant la fraise
Parallèlement à l’axe de la dent
3°temps de la taille de la FV
BALAYAGE DE LA FV
• Régulariser la FV par un
mouvement de balayage
de la fraise de droite à gauche
4°temps de la taille de la FV
RÉGULARISATION DE LA GORGE CERVICALE EN
ÉPAULEMENT
• fraise diamantée conique à bout plat tenue
parallèlement au plan cervico-vestibulaire régularise la
gorge cervicale en épaulement qui se prolonge sur les
faces proximales au delà des points de contact
• cet épaulement est d'abord taillé à un niveau juxta-
gingival puis descendu à son niveau définitif sous
gingival à l’aide de la fraise de SCHAER (fraise à
parois lisses et à extrémité abrasive) pour des raisons
esthétiques.
PRÉPARATION DE LA FACE PALATINE SUR
INCISIVE CENTRALE SUPÉRIEURE
La réduction palatine est réalisée
en 2 temps :
• Réduction de la paroi axiale cervicale:
La fraise à congé tenue parallèlement à la partie
Cervicale ,permet simultanément la
réduction de la face et la réalisation d'une
limite en forme de congé.
• Réduction de la concavité palatine à l’aide
d’une fraise olive ou d’une fraise roue. il faut
ménager un espace suffisant pour
l'épaisseur du métal (0,8mm)
RÉDUCTION DE LA FACE PALATINE
ANNEAU DE RETENTION
• La paroi axiale palatine est
parallèle au 1/3 cervical de la
face vestibulaire
et forme un anneau cylindrique
qui constitue la principale zone
de rétention de la CIV au niveau
des incisives et des canines.
RÉDUCTION DES FACES PROXIMALES
• une fraise conique fine et courte plaquée dans
l'encoche proximale franchit le point de
contact
• La taille se fait du coté
vestibulaire et du coté lingual
simultanément jusqu'à la
suppression du point de contact
mésial puis distal.
RÉDUCTION DES FACES PROXIMALES
• une fraise conique fine et courte plaquée dans
l'encoche proximale franchit le point de
contact
• La taille se fait du coté
vestibulaire et du coté lingual
simultanément jusqu'à la
suppression du point de contact
mésial puis distal.
RÉDUCTION DES FACES PROXIMALES
• une fraise conique fine et courte plaquée dans
l'encoche proximale franchit le point de
contact
• La taille se fait du coté
vestibulaire et du coté lingual
simultanément jusqu'à la
suppression du point de contact
mésial puis distal.
TAILLE DU BORD LIBRE
• La réduction du bord incisif (1,5 mm) est
ajustée après les préparations vestibulaire et
palatine.Dans le cas d'une canine, il faut
respecter les deux pans de la pointe
cuspidienne.
FINITIONS, CONTRÔLE ET POLISSAGE DE LA
PRÉPARATION
• Il faut arrondir tous les angles et arrêtes.
• Faire le polissage du moignon avant la prise de
l’empreinte
• Avant de libérer le patient,
il faut protéger la préparation
avec une coiffe provisoire pour
rétablir l'esthétique et la fonction.
Réalisation au laboratoire
• La chape est réalisée selon la technique de la cire
perdue (voir le cours de la couronne coulée)
• La chape ainsi obtenue est ébarbée
• puis vérifiée sur le modèle et peut
alors être essayée en bouche.
• Après validation clinique (points de contact,
adaptation cervicale, place pour la céramique…),
• la céramique peut être réalisée.
MONTAGE DE LA CÉRAMIQUE
• Pour obtenir la liaison métal-céramique, la
chape subit un traitement de surface
mécanique et thermique permettant d’obtenir
la couche d’oxyde nécessaire à cette liaison.
• Puis la céramique est montée, couche par
couche, en commençant par l’opaquer qui
masque le métal.
MONTAGE DE LA RÉSINE
• Pour obtenir la liaison métal-résine
des dispositifs de rétention sont mis
en place avant la coulée de la chape
• Sculpture de la facette à la cire rose
• Polymérisation à chaud de la résine après
l’application sur le métal d’une fine couche
d’opaquer pour masquer le métal

Contenu connexe

Tendances

Inlay core
Inlay coreInlay core
Inlay coremii va
 
Parallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixéeParallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixéeAbdeldjalil Gadra
 
obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude Abdeldjalil Gadra
 
L'occlusion en prothèse totale amovible : POP-DVO-RC
L'occlusion en prothèse totale amovible : POP-DVO-RC L'occlusion en prothèse totale amovible : POP-DVO-RC
L'occlusion en prothèse totale amovible : POP-DVO-RC ChouroukOmari
 
Traitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accèsTraitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accèsOussama Dahili
 
Les reconstitutions complexes
Les reconstitutions complexesLes reconstitutions complexes
Les reconstitutions complexesResidanatDentaire
 
Qa en-odf-version-2019
Qa en-odf-version-2019Qa en-odf-version-2019
Qa en-odf-version-2019mii va
 
Therapeutique orthopedique
Therapeutique orthopediqueTherapeutique orthopedique
Therapeutique orthopediquefati guzel
 
les articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciauxles articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciauxAbdeldjalil Gadra
 
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totale
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totaleResorption alveolaire et montage des dents en prothese totale
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totaledrjamel
 
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe Abdeldjalil Gadra
 
Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2rika duos
 
Technique Edgewise
Technique EdgewiseTechnique Edgewise
Technique EdgewiseMede Space
 
Anomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieAnomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieBlood Breaking
 
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copieTraitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copieAbdeldjalil Gadra
 

Tendances (20)

Inlay core
Inlay coreInlay core
Inlay core
 
Parallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixéeParallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixée
 
obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude
 
L'occlusion en prothèse totale amovible : POP-DVO-RC
L'occlusion en prothèse totale amovible : POP-DVO-RC L'occlusion en prothèse totale amovible : POP-DVO-RC
L'occlusion en prothèse totale amovible : POP-DVO-RC
 
Lesion interradiculaires
Lesion interradiculairesLesion interradiculaires
Lesion interradiculaires
 
Traitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accèsTraitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accès
 
Montage des dents en ppma
Montage des dents en ppmaMontage des dents en ppma
Montage des dents en ppma
 
Les reconstitutions complexes
Les reconstitutions complexesLes reconstitutions complexes
Les reconstitutions complexes
 
Qa en-odf-version-2019
Qa en-odf-version-2019Qa en-odf-version-2019
Qa en-odf-version-2019
 
Therapeutique orthopedique
Therapeutique orthopediqueTherapeutique orthopedique
Therapeutique orthopedique
 
les articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciauxles articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciaux
 
L'examen clinique en odf
L'examen clinique en odfL'examen clinique en odf
L'examen clinique en odf
 
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totale
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totaleResorption alveolaire et montage des dents en prothese totale
Resorption alveolaire et montage des dents en prothese totale
 
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
 
Le chassis metalique
Le chassis metalique   Le chassis metalique
Le chassis metalique
 
Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2
 
Les differentes conception
Les differentes conception Les differentes conception
Les differentes conception
 
Technique Edgewise
Technique EdgewiseTechnique Edgewise
Technique Edgewise
 
Anomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieAnomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifie
 
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copieTraitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
 

En vedette

Prothese elements du chassis 2
Prothese elements du chassis 2Prothese elements du chassis 2
Prothese elements du chassis 2Abdeldjalil Gadra
 
Prothese etapes preprothetiques
Prothese etapes preprothetiquesProthese etapes preprothetiques
Prothese etapes preprothetiquesAbdeldjalil Gadra
 
Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.ADELLL
 
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...Abdeldjalil Gadra
 
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpairesThérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpairesAbdeldjalil Gadra
 
6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissusAbdeldjalil Gadra
 
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontaleAbdeldjalil Gadra
 
1 generalites chirurgie parodontale
1  generalites chirurgie parodontale1  generalites chirurgie parodontale
1 generalites chirurgie parodontaleAbdeldjalil Gadra
 

En vedette (20)

Memoire ch dentaire
Memoire ch dentaireMemoire ch dentaire
Memoire ch dentaire
 
Prothese elements du chassis 2
Prothese elements du chassis 2Prothese elements du chassis 2
Prothese elements du chassis 2
 
Prothese etapes preprothetiques
Prothese etapes preprothetiquesProthese etapes preprothetiques
Prothese etapes preprothetiques
 
Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.
 
Prothese pap resine
Prothese pap resineProthese pap resine
Prothese pap resine
 
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
Les urgences dues aux inflammations et infections pulpaires etou périapicales...
 
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpairesThérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
 
( 2) introduction a la ppa
( 2) introduction a la ppa( 2) introduction a la ppa
( 2) introduction a la ppa
 
Paralléliseur
ParalléliseurParalléliseur
Paralléliseur
 
Alliages dentaire
Alliages dentaire Alliages dentaire
Alliages dentaire
 
Dentisterie communautaire
Dentisterie communautaireDentisterie communautaire
Dentisterie communautaire
 
6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus
 
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale4 la reaction de l’hote dans  la  maladie  parodontale
4 la reaction de l’hote dans la maladie parodontale
 
1 generalites chirurgie parodontale
1  generalites chirurgie parodontale1  generalites chirurgie parodontale
1 generalites chirurgie parodontale
 
Les amalgames dentaires
Les amalgames dentairesLes amalgames dentaires
Les amalgames dentaires
 
4 gingivectomie
4  gingivectomie4  gingivectomie
4 gingivectomie
 
Adam
AdamAdam
Adam
 
Preparation mecanisée
Preparation mecaniséePreparation mecanisée
Preparation mecanisée
 
Atlas prothése partielle
Atlas prothése partielleAtlas prothése partielle
Atlas prothése partielle
 
Les adhésifs
Les adhésifsLes adhésifs
Les adhésifs
 

Similaire à La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3

Forme de préparations pour prothèse scellée et collée.pptx
Forme de préparations pour prothèse scellée et collée.pptxForme de préparations pour prothèse scellée et collée.pptx
Forme de préparations pour prothèse scellée et collée.pptxamineiguid
 
Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Abdeldjalil Gadra
 
268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2mii va
 
Prothese elements du chassis
Prothese elements du chassisProthese elements du chassis
Prothese elements du chassisAbdeldjalil Gadra
 
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...Dr Sylvain Chamberland
 
les indices biologiques.pdf
les indices biologiques.pdfles indices biologiques.pdf
les indices biologiques.pdfSeifEddine29
 
Traitement endodontique
Traitement endodontiqueTraitement endodontique
Traitement endodontiqueSaoussene Hs
 

Similaire à La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3 (8)

Forme de préparations pour prothèse scellée et collée.pptx
Forme de préparations pour prothèse scellée et collée.pptxForme de préparations pour prothèse scellée et collée.pptx
Forme de préparations pour prothèse scellée et collée.pptx
 
Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2
 
268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2
 
Prothese elements du chassis
Prothese elements du chassisProthese elements du chassis
Prothese elements du chassis
 
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...
1_Multisiciplinary treatment in orthodontics operative dentistry-endodontics_...
 
Orthodontie adulte
Orthodontie adulteOrthodontie adulte
Orthodontie adulte
 
les indices biologiques.pdf
les indices biologiques.pdfles indices biologiques.pdf
les indices biologiques.pdf
 
Traitement endodontique
Traitement endodontiqueTraitement endodontique
Traitement endodontique
 

Plus de Abdeldjalil Gadra (20)

Asepsie
AsepsieAsepsie
Asepsie
 
6 la poche parodontale
6   la poche parodontale6   la poche parodontale
6 la poche parodontale
 
5 les parodontolyses
5   les parodontolyses5   les parodontolyses
5 les parodontolyses
 
3 classification des maladies parodontales
3   classification des maladies parodontales3   classification des maladies parodontales
3 classification des maladies parodontales
 
Terminologie en o
Terminologie en oTerminologie en o
Terminologie en o
 
Croissance cranio faciale
Croissance cranio facialeCroissance cranio faciale
Croissance cranio faciale
 
Mesure de la d
Mesure de la dMesure de la d
Mesure de la d
 
L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.
 
L'examen clinique en odf
L'examen clinique en odfL'examen clinique en odf
L'examen clinique en odf
 
Le diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basalesLe diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basales
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
 
la Gencive
la Gencivela Gencive
la Gencive
 
Cours desmodonte
Cours desmodonteCours desmodonte
Cours desmodonte
 
Cours cement
Cours cementCours cement
Cours cement
 
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_pChoix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
 
Anatomie du maxillaire
Anatomie du maxillaireAnatomie du maxillaire
Anatomie du maxillaire
 
Instrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaireInstrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaire
 
Protections dentino pulpaires
Protections dentino pulpairesProtections dentino pulpaires
Protections dentino pulpaires
 
Biofilm dentaire
Biofilm dentaireBiofilm dentaire
Biofilm dentaire
 
Anesthesie locale
Anesthesie locale Anesthesie locale
Anesthesie locale
 

La couronne à incrustation vestibulaire (civ) 3

  • 1. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE-BADJI MOKHTAR D’ANNABA FACULTE DE MEDECINE Département de CHIRURGIE DENTAIRE Module de PROTHESE Préparé par : DR.HAMLAOUI MALIKA m.hamlaoui@facmed-annaba.com LA COURONNE À INCRUSTATION VESTIBULAIRE (CIV) • Programme : prothèse conjointe • Cours : 4° année • Année universitaire : 2012-2013
  • 2. LA COURONNE À INCRUSTATION VESTIBULAIRE (CIV) Définition • La C.I.V est une couronne à recouvrement total métallique dont la face vestibulaire comporte une incrustation cosmétique en résine ou en céramique à des fins esthétiques. • La CIV avec une incrustation en céramique est une restauration céramo- métallique simplifiée
  • 3. AVANTAGES DE LA CIV • Coiffe robuste tout en étant esthétique • Solide par rapport à la couronne jacket • faible mutilation du moignon par rapport à la CCM
  • 4. INCONVÉNIENTS DE LA CIV • La situation partielle de la céramique ne permet pas de réaliser des prothèses très esthétiques. • Manque d’adhérence entre le métal et l’élément cosmétique d’où le risque : • de discoloration ,d’usure et de décollement des facettes en résine • de décollement et de fracture des facettes en céramique
  • 5. INDICATIONS • Indiquée sur les dents antérieures supérieures et inférieures pulpées ou dépulpées après consolidation. • sur les prémolaires > et sur les molaires supérieures dans le cas d’un sourire large. Pour les PM et les M< , la face vestibulaire est cachée par les joues ,une CCM sera proposée • moignon qui ne permet pas une taille profonde • lors d’une occlusion serrée , lorsque la D.V.O. ne permet pas une C.C.M • Indiquée comme élément unitaire ou pilier de bridge
  • 6. CONTRE-INDICATIONS • Les contre-indications des CIV sont limitées et sont essentiellement celles de la prothèse fixée en général. • Voir le cours de la CC
  • 7. PRINCIPES DE PRÉPARATION DE LA CIV La CIV est caractérisée par: • Une réduction importante de la FV jusqu’au point de contact (1,2 mm ). • Cette réduction permet la mise en place de deux matériaux :le métal et la céramique ou la résine • sur les autres faces, La réduction sera limitée (0,6 à 0,8 mm)
  • 8. LA FORME DE LA LIMITE CERVICALE DE LA CIV AU NIVEAU DE LA FV on a soit un congé avec chanfrein selon STEIN pour un joint métal-dent Soit un congé large pour un joint céramique- métal-dent selon WEISS- KUWATA Soit un épaulement à angle interne arrondi d’une largueur de 1 à 1,2 mm pour un joint céramique-dent métalcéramique dent LA FORME DE LA LIMITE CERVICALE DE LA CIV AU NIVEAU DE LA FV
  • 9. FORME ET LOCALISATION DE LA LIMITE CERVICALE DE LA CIV AU NIVEAU DES AUTRES FACES: juxta-gingivale avec un joint céramique-dent qui est la solution de choix du point de vue esthétique Peut-être Ou sous gingivale avec un joint métal-dent ,à condition que le collier métallique soit enfoui dans le sulcus LA LOCALISATION DE LA LIMITE CERVICALE DE LA CIV AU NIVEAU DE LA FV
  • 10. Un congé biseauté juxta ou supra- gingival sera réalisé Dans le cas de hauteur coronaire réduite le congé biseauté sera sous- gingival FORME ET LOCALISATION DE LA LIMITE CERVICALE DE LA CIV AU NIVEAU DES AUTRES FACES
  • 11. INSTRUMENTATION • Turbine • Fraise diamantée à bout rond • fraise à congé diamantée • fraise conique diamantée fine et courte pour les faces proximales Fraises diamantées à bout plat Pour l’épaulement - Une fraise à sulcus Une fraise roue pour la FP Une grosse fraise boule et une petite • fraise à finir en carbure de tungstène • et meulettes en caoutchouc .
  • 12. TECHNIQUES DE PRÉPARATION • C’est la technique de la pénétration contrôlée : faire des rainures d’une profondeur déterminée pour avoir une réduction nécessaire et suffisante
  • 13. PRÉPARATION DE L’ INCISIVE CENTRALE SUPÉRIEURE • La préparation de l’ incisive centrale supérieure est réalisée selon 5 étapes: • préparation de la face vestibulaire • préparation de la face palatine • réduction des faces proximales • réduction du bord incisif • finitions, contrôle et polissage de la préparation
  • 14. PRÉPARATION DE LA FACE VESTIBULAIRE SUR INCISIVE CENTRALE SUPÉRIEURE • La face vestibulaire est réduite selon deux plans : un tiers cervical et deux tiers incisifs pour éviter toute lésion pulpaire et pour avoir une épaisseur égale du matériau prothétique La préparation de cette face se fait suivant 4 temps
  • 15. 1°tps de la taille de la FV CRÉATION D’UNE GORGE CERVICALE • avec une fraise boule , faire une gorge cervicale semi-lunaire (C5) supra-gingivale qui suit la concavité de la gencive marginale • La gorge aura une profondeur de 0,8 mm
  • 16. 2°temps de la taille de la FV CRÉATION DES ENCOCHES DE PÉNÉTRATION • Avec une fraise diamantée à bout plat, faire des encoches de pénétration en nombre ± suffisants (2à 3) sur la FV • pour les ⅔ incisifs ,l’ inclinaison est de 30° par rapport à l’axe de la dent • Pour le tiers cervical ,la fraise est tenue parallèlement à l’axe de la dent
  • 17.
  • 18. 3°temps de la taille de la FV CRÉATION DES ENCOCHES DE PÉNÉTRATION • Au niveau du tiers cervical prolonger ces encoches jusqu’au niveau de l’encoche cervicale en tenant la fraise Parallèlement à l’axe de la dent
  • 19. 3°temps de la taille de la FV BALAYAGE DE LA FV • Régulariser la FV par un mouvement de balayage de la fraise de droite à gauche
  • 20. 4°temps de la taille de la FV RÉGULARISATION DE LA GORGE CERVICALE EN ÉPAULEMENT • fraise diamantée conique à bout plat tenue parallèlement au plan cervico-vestibulaire régularise la gorge cervicale en épaulement qui se prolonge sur les faces proximales au delà des points de contact • cet épaulement est d'abord taillé à un niveau juxta- gingival puis descendu à son niveau définitif sous gingival à l’aide de la fraise de SCHAER (fraise à parois lisses et à extrémité abrasive) pour des raisons esthétiques.
  • 21.
  • 22. PRÉPARATION DE LA FACE PALATINE SUR INCISIVE CENTRALE SUPÉRIEURE La réduction palatine est réalisée en 2 temps : • Réduction de la paroi axiale cervicale: La fraise à congé tenue parallèlement à la partie Cervicale ,permet simultanément la réduction de la face et la réalisation d'une limite en forme de congé. • Réduction de la concavité palatine à l’aide d’une fraise olive ou d’une fraise roue. il faut ménager un espace suffisant pour l'épaisseur du métal (0,8mm)
  • 23. RÉDUCTION DE LA FACE PALATINE
  • 24. ANNEAU DE RETENTION • La paroi axiale palatine est parallèle au 1/3 cervical de la face vestibulaire et forme un anneau cylindrique qui constitue la principale zone de rétention de la CIV au niveau des incisives et des canines.
  • 25. RÉDUCTION DES FACES PROXIMALES • une fraise conique fine et courte plaquée dans l'encoche proximale franchit le point de contact • La taille se fait du coté vestibulaire et du coté lingual simultanément jusqu'à la suppression du point de contact mésial puis distal.
  • 26. RÉDUCTION DES FACES PROXIMALES • une fraise conique fine et courte plaquée dans l'encoche proximale franchit le point de contact • La taille se fait du coté vestibulaire et du coté lingual simultanément jusqu'à la suppression du point de contact mésial puis distal.
  • 27. RÉDUCTION DES FACES PROXIMALES • une fraise conique fine et courte plaquée dans l'encoche proximale franchit le point de contact • La taille se fait du coté vestibulaire et du coté lingual simultanément jusqu'à la suppression du point de contact mésial puis distal.
  • 28. TAILLE DU BORD LIBRE • La réduction du bord incisif (1,5 mm) est ajustée après les préparations vestibulaire et palatine.Dans le cas d'une canine, il faut respecter les deux pans de la pointe cuspidienne.
  • 29. FINITIONS, CONTRÔLE ET POLISSAGE DE LA PRÉPARATION • Il faut arrondir tous les angles et arrêtes. • Faire le polissage du moignon avant la prise de l’empreinte • Avant de libérer le patient, il faut protéger la préparation avec une coiffe provisoire pour rétablir l'esthétique et la fonction.
  • 30. Réalisation au laboratoire • La chape est réalisée selon la technique de la cire perdue (voir le cours de la couronne coulée) • La chape ainsi obtenue est ébarbée • puis vérifiée sur le modèle et peut alors être essayée en bouche. • Après validation clinique (points de contact, adaptation cervicale, place pour la céramique…), • la céramique peut être réalisée.
  • 31. MONTAGE DE LA CÉRAMIQUE • Pour obtenir la liaison métal-céramique, la chape subit un traitement de surface mécanique et thermique permettant d’obtenir la couche d’oxyde nécessaire à cette liaison. • Puis la céramique est montée, couche par couche, en commençant par l’opaquer qui masque le métal.
  • 32. MONTAGE DE LA RÉSINE • Pour obtenir la liaison métal-résine des dispositifs de rétention sont mis en place avant la coulée de la chape • Sculpture de la facette à la cire rose • Polymérisation à chaud de la résine après l’application sur le métal d’une fine couche d’opaquer pour masquer le métal