SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  22
Obtention et analyse des moulages
d’étude
Cours PPA, P2, 2006-2007, Dr JOULLIE
I. Obtention des moulages d’étude
I.1. Le choix du type de porte-empreinte du
commerce
• Les empreintes préliminaires
sont réalisées à l’aide de
porte-empreintes du
commerce.
• En métal ou en matière
plastique
• Perforés ou non
• Préférence pour les pe
métalliques pleins avec
retreints
I.2. Le choix de la taille
• Disponibles dans de nombreuses
tailles et formes.
• P.e maxillaires U (Upper) U1, U2,
U3, U4, U5.
• P.e. mandibulaires L (Lower) L1,
L2, L3, L4, L5.
• Les dimensions du p.e. sont
choisies surtout en fonction de la
largeur de l’arcade.
• Les dents doivent être centrées
dans le p.e.
• On peut estimer la largeur de
l’arcade à l’aide d’un compas à
extrémités mousses.
• A la mandibule, repères pris
sur les faces internes des
trigones.
• Au maxillaire, repères pris sur
les faces externes des
tubérosités ou des
dernières molaires.
• On doit respecter un espace
de 4 mm entre le bord du p.e.
et les faces vest et pal/ling des
dents pour ménager une
épaisseur de matériau
d’enregistrement suffisante.
• Comme le choix de p.e de
série n’est pas illimité, on ne
trouve pas toujours le porte-
empreinte idéal.
I.3.L’adaptation du porte-empreinte
• Un p.e insuffisamment étendu
(hauteur,largeur) doit être
prolongé par adjonction de cire
dure (Moyco) ou de pâte
thermoplastique.
• Dans certaines zones, le p.e
n’est pas suffisamment adapté
aux tissus sous-jacents
(palais, crêtes).
• Les espaces vides doivent être
comblés par de la cire de
façon à ce que le p.e. soit
uniformément espacé des
dents et des zones édentées.
• Le matériau à empreinte doit
avoir une épaisseur homogène
et suffisante permettant une
élasticité optimale au moment
de la désinsertion.
I.4. Essayage du porte-empreinte
• Avant toute prise d’empreinte,
le p.e doit être essayé
(dépistage des patients
atteints de troubles nerveux, et
surtout de réflexes nauséeux
incoercibles).
• Pour l’empreinte mandibulaire,
le patient a le buste droit.
• Pour l’empreinte maxillaire, il
est légèrement plus incliné
vers l’arrière puis redressé.
I.5. Préparation de la bouche
• Le film salivaire qui pourrait
empêcher le contact direct du
matériau sur les dents doit être
éliminé à la seringue à air
(surtout au niveau des
logettes).
• Les espaces interdentaires
très larges doivent être
comblés à la cire afin
d’empêcher le matériau de
fuser sous les points de
contact et de verrouiller
l’empreinte; (idem inters de
bridge …..)
I.6. Le matériau d’empreinte
• Utilisation d’un hydrocolloïde
irréversible: l’alginate.
• Matériau d’utilisation facile,
peu onéreux, précis,fidèle, qui
se gélifie rapidement.
• 2 degrés de précision: Classe
A : 20 µm Classe B : 50 µm
• 2 temps de gélification:
Type I : Tp < 3mn
Type II : Tp > 3mn
I.7. La prise d’empreinte
• Le p.e. est chargé.
• Enduction digitale possible des
dents et zones de contre-dépouille.
• En partielle, le p.e peut (dans
certains cas où la voûte palatine
est très marquée)être inséré
d’abord dans la région antérieure,
centré,puis mis en place lentement
jusqu’à apparition du matériau au-
delà de ses limites postérieures.
• Les lèvres, les joues et la langue
sont mobilisées.
I.8. La désinsertion
• Une fois le matériau gélifié (1mn 30), le p.e. est désinséré d’un
mouvement franc et net
• selon l’axe dentaire
• par traction sur le manche ou en s’aidant des index placés dans les
parties vestibulaires postérieures pour favoriser le passage de l’air
sous les bords.
• L’empreinte est rincée puis séchée modérement.
• La coulée du modèle ne doit pas être différée de plus d’une heure.
I.9.Evaluation de l’empreinte
• L’empreinte est évaluée à
partir de trois zones:
1. les régions qui seront
concernées par les bords de
la prothèse
2. les crêtes édentées
3. les dents.
EMPREINTE PRELIMINAIRE
MOULAGE D’ETUDE
2.. Observation des moulages
• Importance et répartition des
segments édentés.
• Visualisation de l’axe des
dents.
• Prévoir l’axe général
d’insertion de la future
prothèse (étude complétée
au paralléliseur)
• Permettent d’avoir une vue
interne de l’occlusion.
• Permettent au patient de
visualiser directement les
perturbations de sa denture.
• Servent de référence tout au
long des travaux de
réhabilitation et de preuve en
cas de recours.
2.1.Visualisation de la courbe de Spee
• Courbe de compensation dans le plan
sagittal
• Part de la pointe canine et suit les
pointes cuspidiennes des PM et M.
• Due aux différentes inclinaisons des
dents de l’arcade mandibulaire.
• Une courbe de Spee idéale se
prolonge en arrière jusqu’au centre
du condyle.
• Son rayon est d’environ 10,4 cm.
2.2.Visualisation de la courbe de Wilson
• Courbe de compensation dans le
plan frontal
• Courbe transversale passant par les
pointes cuspidiennes vestibulaires et
linguales des dents mandibulaires.
• Cuspidées mandibulaires inclinées
en dedans, les cuspides linguales
étant plus basses que les
vestibulaires.
• Cuspidées maxillaires inclinées en
dehors, les cuspides vestibulaires
étant plus hautes que les palatines.
• La courbe de Wilson représente
l’angulation cuspidienne =
permet de voir si les PM et M
sont linguo ou vestibuloversées.
Un exemple de CW plate voire inversée…..
2.3. Visualisation de la courbe incisive
84,8%
1,3 %
13,9%
Ligne incisive convexe
Ligne incisive plate
Ligne incisive inversée,
concave
• Mais une situation qui peut paraître simple lorsque les arcades
sont séparées, peut devenir beaucoup plus complexe lorsque
les dents viennent au contact.
• Il est donc absolument nécessaire de ne pas se contenter de
manipuler les moulages dans la main, mais de les monter sur
un articulateur pour réaliser une étude dynamique des arcades
et permettre l’analyse occlusale.

Contenu connexe

Tendances

La place de la langue en odf
La place de la langue en odf   La place de la langue en odf
La place de la langue en odf Abdeldjalil Gadra
 
les articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciauxles articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciauxAbdeldjalil Gadra
 
Prothese elements du chassis
Prothese elements du chassisProthese elements du chassis
Prothese elements du chassisAbdeldjalil Gadra
 
La prothèse partielle en résine
La prothèse partielle en résineLa prothèse partielle en résine
La prothèse partielle en résineBougandoura Mehdi
 
Grands principe des_preparations
Grands principe des_preparationsGrands principe des_preparations
Grands principe des_preparationsAbdeldjalil Gadra
 
Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Abdeldjalil Gadra
 
Les liaisons selles- chassis
Les liaisons selles- chassis Les liaisons selles- chassis
Les liaisons selles- chassis Abdeldjalil Gadra
 
Montage des dents en prothèse adjointe partiel
Montage des dents en prothèse adjointe partielMontage des dents en prothèse adjointe partiel
Montage des dents en prothèse adjointe partielAbdeldjalil Gadra
 
Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle Abdeldjalil Gadra
 
Les traitements orthodontiques précoces
Les traitements orthodontiques précoces Les traitements orthodontiques précoces
Les traitements orthodontiques précoces GanadOr Hermana
 
Les analyses complémentaires en odf
Les analyses complémentaires en odfLes analyses complémentaires en odf
Les analyses complémentaires en odfAbdeldjalil Gadra
 
Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète Abdeldjalil Gadra
 
Anomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieAnomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieBlood Breaking
 

Tendances (20)

Le chassis metalique
Le chassis metalique   Le chassis metalique
Le chassis metalique
 
Prothese trace du chassis
Prothese trace du  chassisProthese trace du  chassis
Prothese trace du chassis
 
La place de la langue en odf
La place de la langue en odf   La place de la langue en odf
La place de la langue en odf
 
les articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciauxles articulateurs et les arcs faciaux
les articulateurs et les arcs faciaux
 
Prothese elements du chassis
Prothese elements du chassisProthese elements du chassis
Prothese elements du chassis
 
La prothèse partielle en résine
La prothèse partielle en résineLa prothèse partielle en résine
La prothèse partielle en résine
 
La couronne coulée 2
La couronne coulée 2La couronne coulée 2
La couronne coulée 2
 
Thérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinairesThérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinaires
 
Grands principe des_preparations
Grands principe des_preparationsGrands principe des_preparations
Grands principe des_preparations
 
Contention
ContentionContention
Contention
 
Montage des dents en ppma
Montage des dents en ppmaMontage des dents en ppma
Montage des dents en ppma
 
Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2
 
Les liaisons selles- chassis
Les liaisons selles- chassis Les liaisons selles- chassis
Les liaisons selles- chassis
 
Montage des dents en prothèse adjointe partiel
Montage des dents en prothèse adjointe partielMontage des dents en prothèse adjointe partiel
Montage des dents en prothèse adjointe partiel
 
Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle Examen clinique en prothèse partielle
Examen clinique en prothèse partielle
 
Les traitements orthodontiques précoces
Les traitements orthodontiques précoces Les traitements orthodontiques précoces
Les traitements orthodontiques précoces
 
Les analyses complémentaires en odf
Les analyses complémentaires en odfLes analyses complémentaires en odf
Les analyses complémentaires en odf
 
Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète Équilibration en prothèse totale complète
Équilibration en prothèse totale complète
 
Paralléliseur
ParalléliseurParalléliseur
Paralléliseur
 
Anomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieAnomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifie
 

Similaire à obtention et analyse des moulage d'etude

268464941 endodontie-cours-1
268464941 endodontie-cours-1268464941 endodontie-cours-1
268464941 endodontie-cours-1mii va
 
les indices biologiques.pdf
les indices biologiques.pdfles indices biologiques.pdf
les indices biologiques.pdfSeifEddine29
 
Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Abdeldjalil Gadra
 
1. diagnositic et plan de traitement slideshare
1. diagnositic et plan de traitement slideshare1. diagnositic et plan de traitement slideshare
1. diagnositic et plan de traitement slideshareJean-Marc Retrouvey
 
268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2mii va
 
Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.ADELLL
 
Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2rika duos
 
Instrumentation En macro-chirurgie by oussama khelif
Instrumentation  En macro-chirurgie by oussama khelifInstrumentation  En macro-chirurgie by oussama khelif
Instrumentation En macro-chirurgie by oussama khelifDenTeach
 
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxchirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxAyoub163291
 
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdfOLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
dépose prothétique format étudiant.pdf
dépose prothétique format étudiant.pdfdépose prothétique format étudiant.pdf
dépose prothétique format étudiant.pdfsimox05mh
 
Technique de l’avulsion dentaire [Autosaved] .pptx
Technique de l’avulsion dentaire [Autosaved] .pptxTechnique de l’avulsion dentaire [Autosaved] .pptx
Technique de l’avulsion dentaire [Autosaved] .pptxDouniaMira
 

Similaire à obtention et analyse des moulage d'etude (20)

268464941 endodontie-cours-1
268464941 endodontie-cours-1268464941 endodontie-cours-1
268464941 endodontie-cours-1
 
les indices biologiques.pdf
les indices biologiques.pdfles indices biologiques.pdf
les indices biologiques.pdf
 
Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2Inlay core et faux moignon 2
Inlay core et faux moignon 2
 
1. diagnositic et plan de traitement slideshare
1. diagnositic et plan de traitement slideshare1. diagnositic et plan de traitement slideshare
1. diagnositic et plan de traitement slideshare
 
Orthodontie adulte
Orthodontie adulteOrthodontie adulte
Orthodontie adulte
 
268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2268464949 endodontie-cours-2
268464949 endodontie-cours-2
 
Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.Coiffe Pédodontique Préformée.
Coiffe Pédodontique Préformée.
 
Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2Avulsion dentaire 2
Avulsion dentaire 2
 
Instrumentation En macro-chirurgie by oussama khelif
Instrumentation  En macro-chirurgie by oussama khelifInstrumentation  En macro-chirurgie by oussama khelif
Instrumentation En macro-chirurgie by oussama khelif
 
Prothese pap resine
Prothese pap resineProthese pap resine
Prothese pap resine
 
La couronne jacket
La couronne jacket La couronne jacket
La couronne jacket
 
Les empreintes en ppma
Les empreintes en ppmaLes empreintes en ppma
Les empreintes en ppma
 
Les empreintes en PPMA
Les empreintes en PPMA Les empreintes en PPMA
Les empreintes en PPMA
 
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxchirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
 
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
 
( 2) introduction a la ppa
( 2) introduction a la ppa( 2) introduction a la ppa
( 2) introduction a la ppa
 
dépose prothétique format étudiant.pdf
dépose prothétique format étudiant.pdfdépose prothétique format étudiant.pdf
dépose prothétique format étudiant.pdf
 
OR-EXTRACTIONS SERIEES (FILEminimizer).pptx
OR-EXTRACTIONS SERIEES  (FILEminimizer).pptxOR-EXTRACTIONS SERIEES  (FILEminimizer).pptx
OR-EXTRACTIONS SERIEES (FILEminimizer).pptx
 
Technique de l’avulsion dentaire [Autosaved] .pptx
Technique de l’avulsion dentaire [Autosaved] .pptxTechnique de l’avulsion dentaire [Autosaved] .pptx
Technique de l’avulsion dentaire [Autosaved] .pptx
 
L'examen clinique en odf
L'examen clinique en odfL'examen clinique en odf
L'examen clinique en odf
 

Plus de Abdeldjalil Gadra (20)

Asepsie
AsepsieAsepsie
Asepsie
 
6 la poche parodontale
6   la poche parodontale6   la poche parodontale
6 la poche parodontale
 
5 les parodontolyses
5   les parodontolyses5   les parodontolyses
5 les parodontolyses
 
3 classification des maladies parodontales
3   classification des maladies parodontales3   classification des maladies parodontales
3 classification des maladies parodontales
 
Terminologie en o
Terminologie en oTerminologie en o
Terminologie en o
 
Croissance cranio faciale
Croissance cranio facialeCroissance cranio faciale
Croissance cranio faciale
 
Mesure de la d
Mesure de la dMesure de la d
Mesure de la d
 
L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.
 
Le diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basalesLe diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basales
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
 
la Gencive
la Gencivela Gencive
la Gencive
 
Cours desmodonte
Cours desmodonteCours desmodonte
Cours desmodonte
 
Cours cement
Cours cementCours cement
Cours cement
 
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_pChoix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
 
Anatomie du maxillaire
Anatomie du maxillaireAnatomie du maxillaire
Anatomie du maxillaire
 
Instrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaireInstrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaire
 
Protections dentino pulpaires
Protections dentino pulpairesProtections dentino pulpaires
Protections dentino pulpaires
 
Biofilm dentaire
Biofilm dentaireBiofilm dentaire
Biofilm dentaire
 
Anesthesie locale
Anesthesie locale Anesthesie locale
Anesthesie locale
 
Anomalies dentaires[1]
Anomalies dentaires[1]Anomalies dentaires[1]
Anomalies dentaires[1]
 

obtention et analyse des moulage d'etude

  • 1. Obtention et analyse des moulages d’étude Cours PPA, P2, 2006-2007, Dr JOULLIE
  • 2. I. Obtention des moulages d’étude I.1. Le choix du type de porte-empreinte du commerce • Les empreintes préliminaires sont réalisées à l’aide de porte-empreintes du commerce. • En métal ou en matière plastique • Perforés ou non • Préférence pour les pe métalliques pleins avec retreints
  • 3. I.2. Le choix de la taille • Disponibles dans de nombreuses tailles et formes. • P.e maxillaires U (Upper) U1, U2, U3, U4, U5. • P.e. mandibulaires L (Lower) L1, L2, L3, L4, L5. • Les dimensions du p.e. sont choisies surtout en fonction de la largeur de l’arcade. • Les dents doivent être centrées dans le p.e.
  • 4. • On peut estimer la largeur de l’arcade à l’aide d’un compas à extrémités mousses. • A la mandibule, repères pris sur les faces internes des trigones. • Au maxillaire, repères pris sur les faces externes des tubérosités ou des dernières molaires.
  • 5. • On doit respecter un espace de 4 mm entre le bord du p.e. et les faces vest et pal/ling des dents pour ménager une épaisseur de matériau d’enregistrement suffisante. • Comme le choix de p.e de série n’est pas illimité, on ne trouve pas toujours le porte- empreinte idéal.
  • 6. I.3.L’adaptation du porte-empreinte • Un p.e insuffisamment étendu (hauteur,largeur) doit être prolongé par adjonction de cire dure (Moyco) ou de pâte thermoplastique. • Dans certaines zones, le p.e n’est pas suffisamment adapté aux tissus sous-jacents (palais, crêtes).
  • 7. • Les espaces vides doivent être comblés par de la cire de façon à ce que le p.e. soit uniformément espacé des dents et des zones édentées. • Le matériau à empreinte doit avoir une épaisseur homogène et suffisante permettant une élasticité optimale au moment de la désinsertion.
  • 8. I.4. Essayage du porte-empreinte • Avant toute prise d’empreinte, le p.e doit être essayé (dépistage des patients atteints de troubles nerveux, et surtout de réflexes nauséeux incoercibles). • Pour l’empreinte mandibulaire, le patient a le buste droit. • Pour l’empreinte maxillaire, il est légèrement plus incliné vers l’arrière puis redressé.
  • 9. I.5. Préparation de la bouche • Le film salivaire qui pourrait empêcher le contact direct du matériau sur les dents doit être éliminé à la seringue à air (surtout au niveau des logettes). • Les espaces interdentaires très larges doivent être comblés à la cire afin d’empêcher le matériau de fuser sous les points de contact et de verrouiller l’empreinte; (idem inters de bridge …..)
  • 10. I.6. Le matériau d’empreinte • Utilisation d’un hydrocolloïde irréversible: l’alginate. • Matériau d’utilisation facile, peu onéreux, précis,fidèle, qui se gélifie rapidement. • 2 degrés de précision: Classe A : 20 µm Classe B : 50 µm • 2 temps de gélification: Type I : Tp < 3mn Type II : Tp > 3mn
  • 11. I.7. La prise d’empreinte • Le p.e. est chargé. • Enduction digitale possible des dents et zones de contre-dépouille. • En partielle, le p.e peut (dans certains cas où la voûte palatine est très marquée)être inséré d’abord dans la région antérieure, centré,puis mis en place lentement jusqu’à apparition du matériau au- delà de ses limites postérieures. • Les lèvres, les joues et la langue sont mobilisées.
  • 12. I.8. La désinsertion • Une fois le matériau gélifié (1mn 30), le p.e. est désinséré d’un mouvement franc et net • selon l’axe dentaire • par traction sur le manche ou en s’aidant des index placés dans les parties vestibulaires postérieures pour favoriser le passage de l’air sous les bords. • L’empreinte est rincée puis séchée modérement. • La coulée du modèle ne doit pas être différée de plus d’une heure.
  • 13. I.9.Evaluation de l’empreinte • L’empreinte est évaluée à partir de trois zones: 1. les régions qui seront concernées par les bords de la prothèse 2. les crêtes édentées 3. les dents.
  • 15. 2.. Observation des moulages • Importance et répartition des segments édentés. • Visualisation de l’axe des dents. • Prévoir l’axe général d’insertion de la future prothèse (étude complétée au paralléliseur)
  • 16. • Permettent d’avoir une vue interne de l’occlusion. • Permettent au patient de visualiser directement les perturbations de sa denture. • Servent de référence tout au long des travaux de réhabilitation et de preuve en cas de recours.
  • 17. 2.1.Visualisation de la courbe de Spee • Courbe de compensation dans le plan sagittal • Part de la pointe canine et suit les pointes cuspidiennes des PM et M. • Due aux différentes inclinaisons des dents de l’arcade mandibulaire. • Une courbe de Spee idéale se prolonge en arrière jusqu’au centre du condyle. • Son rayon est d’environ 10,4 cm.
  • 18.
  • 19. 2.2.Visualisation de la courbe de Wilson • Courbe de compensation dans le plan frontal • Courbe transversale passant par les pointes cuspidiennes vestibulaires et linguales des dents mandibulaires. • Cuspidées mandibulaires inclinées en dedans, les cuspides linguales étant plus basses que les vestibulaires. • Cuspidées maxillaires inclinées en dehors, les cuspides vestibulaires étant plus hautes que les palatines.
  • 20. • La courbe de Wilson représente l’angulation cuspidienne = permet de voir si les PM et M sont linguo ou vestibuloversées. Un exemple de CW plate voire inversée…..
  • 21. 2.3. Visualisation de la courbe incisive 84,8% 1,3 % 13,9% Ligne incisive convexe Ligne incisive plate Ligne incisive inversée, concave
  • 22. • Mais une situation qui peut paraître simple lorsque les arcades sont séparées, peut devenir beaucoup plus complexe lorsque les dents viennent au contact. • Il est donc absolument nécessaire de ne pas se contenter de manipuler les moulages dans la main, mais de les monter sur un articulateur pour réaliser une étude dynamique des arcades et permettre l’analyse occlusale.