Preparation mecanisée

2 702 vues

Publié le

بسم الله الرحمن الرحيم

Publié dans : Sciences
0 commentaire
7 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 702
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
172
Commentaires
0
J’aime
7
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Preparation mecanisée

  1. 1. FACULTÉ DE MÉDECINE DÉPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE SERVICE ODONTOLOGIE CONSERVATRICE Présente par : -AZIZI ILHEM. -AHMED SEID LAMIA. -ABDI YAMINA. -AMAMRA AHLEM Enseignant: Dr. CHIRIFI Année universitaire: 2006-2007
  2. 2. 1- Introduction. 2-Historique. 3- Définition de la préparation canal aire mécanisée 4-Objectifs de la préparation. 5- Différentes techniques de la préparation. A-TECHNIQUE DE CROWN DOWN / a*Technique de Crown Down avec Le rispi . b*Technique de Crown Down en rotation continue ( NiTi ). 1*instruments non coupants (passifs, ou à méplat radiant). * SYSTEME PROFILE. *SYSTEME QUANTEC. *SYSTEME K3. Plan du travail
  3. 3. *SYSTEME GT ROTARY FILE. 2*instruments coupants : *SYSTEME HERO 642. *SYSTEME FLEX MASTER. *SYSTEME PROTAPER. B-TECHNIQUE ULTRASONIQUE. 6-LES ERREURS DE LA PREPARATION MECANISEE. 7-CONCLUSION.
  4. 4. INTRODUCTION A la lumière de connaissance scientifique, biologique et anatomique, la tendance va vers une simplification et rapidité des méthodes de préparation canal aire, pour cette raison, l’endodontie moderne est née. HISTORIQUE Depuis de nombreuses années il y a des évolutions sur le traitements endodontique en ce qui concerne l’instrumentation et sur les techniques elles mêmes sur la façon d’aborder un traitement endodontique. Il est importent de voir comment et d’où cela est venu et comment en est arrive à ce qu’on appelle aujourd’hui l’endodontie modern. Dans les années 60 ont utilisait des broches (lime+racleur) en acier non inoxydable. Lorsqu’on les mettait dans de l’hypochlorite elle s’oxydaient et se fragilisaient. Puis apparu le « Giromatic » ,un contre angle particulier qui faisait faire des quart de tour à droite et à gauche essentiellement avec des lime k. Ensuite apparu le « Canal Finder » de Mr Lévy qui en plus des ¼ de tour à droite et gauche faisaient des petits mouvements de marteau piqueur.
  5. 5. Shilder a standardisé le traitement endodontique avec des broches et des limes k en utilisant une instrumentation rotative avec les forets de Gates qui permettaient déjà d’instrumenter la parie coronaire du canal. En 1974, il mit le doigt sur point important en rotation continue, la conicité de préparation de la partie coronaire jusqu’à l’apex. Laurichesse qui est un français, dans les années 71 avait standardisé la préparation canal aire en la divisant en 3 parties à préparer successivement. Le 1/3 coronaire d’abord puis le 1/3 moyen et enfin le 1/3 apical. Le premier instrument réellement en rotation fut le « Canal master U », mais on avait toujours pas mal de « casse »au niveau des instruments endodontiques à cause des limitations du métal employé. Le NI TI permet actuellement de contourner ce problème en permettant un degré de torsion exceptionnel et une grande résistance.
  6. 6. DEFINITION DE LA PREPARATION ENDODONTIQUE MECANISEE La préparation endodontique mécanisée est une préparation qui consiste à utiliser des instruments d’élargissement montés sur un appareillage pour les mouvoir. Ces appareils permettent d’avoir un mouvement longitudinal alternatif pouvant être associé à une rotation.
  7. 7. LES OBJECTIVES Les Objectifs Biologiques Les objectifs biologiques, reposant sur le fait que les lésions d’origine endodontique ont leur étiologie dans le tissu enflammé, infecté ou nécrosé contenu à l’intérieur du système canal aire. Lorsque ces agents pathogènes sont supprimés, les phénomènes de réparation interviennent et les lésions péries apicales guérissent .les tissus parodontaux en liaison avec ces pathologies d’origine endodontique n’auront pas besoin de traitements séparés pour guérir. L’objectif biologique est conditionné par cinq principes ;  Parage canal aire : élimination de tout le tissu pulpaire.  Respect du péri apex ; confiner les instruments aux canaux.  Ne pas propulser de débris nécrotiques au-delà du foramen.  Créer un espace recevant les modifications et une petite quantité d’exsudat.  Rationalisation du travail. Les Objectifs Mécaniques Les objectifs mécaniques définissent les contours de la mise en forme, SHILDER a mis en avant quatre objectifs mécaniques ;
  8. 8.  Préparation conique : La préparation canal aire doit respecter la forme d’un cone de section régulière de l’apex radiculaire à la cavité coronaire.  Progression du diamètre transversal : Le diamètre transversal de la préparation doit être plus étroit dans la région apicale et plus large en tout point de la région coronaire.  La préparation calquée la forme originelle du canal : Elle doit être une reproduction fidèle en plus grand de la forme originelle du canal.  position du péri apex : La préparation doit respecter la position dans l’espace que possède le foramen apical par rapport à l’os et à la surface radiculaire. La conservation d’une petite ouverture apicale sera de règle.
  9. 9. DIFFERENTS TECHNIQUES DE LA PREPARATION ENDODONTIQUE MECANISEE TECHNIQUE DE CROWN DOWN *Définition : Appelé aussi préparation « corono-apicale »ou ampliation séquentielle assistée, c’est la préparation systémique après pénétration initiale des deux tiers coronaires du canal avant le tiers apicale avec des instruments adaptes à chaque région et à chaque phase de la préparation.
  10. 10. A*technique de « Crown down » avec le rispi : A1- Instrumentations : *Rispi monté sur Giromatic. *le Dynatrak et l’Heligiro . A2- séquence opératoire : *préparation des 2/3 coronaires : Sous irrigation, on met en place le premier Rispi sans tourner, jusqu’à 2 à 3mm de longueur de travail. - le Rispi travaille à vitesse lente avec une action de limage circonférentiel. (weine).donc l’instrument travaille sur toute les génératrices du canal. -Après contrôle de la vacuité canal aire sous irrigation on utilise le numéro suivi d’un contrôle. -L’ampliation se poursuivra ainsi jusqu’à obtention d’élargissement souhaité qui est évidemment en fonction de l’anatomie initiale du canal. -En générale le passage d’un à trois Rispi est suffisant, mais pour les canaux très volumineux peuvent être justifiables d’un autre choix.
  11. 11. * préparation du 1/3 apicale : Elle constitué l’acte le plus important le Dynark ou l’heligiro est monté sur Giromatic, introduit dans le canal en tournant le plus lentement possible, le premier instrument choisi correspondant au dernier numéro utilisé pour le cathétérisme poussé lentement par un mouvement de va et vient tout au long de la longueur de travail, lorsque l’instrument « flotte »latéralement dans le canal le travail est terminé. L’Ampliation du tiers apicale s’arrêtera généralement au numéro 25 au niveau de la limite apicale sauf dans le cas des canaux longs.
  12. 12. B*Nickel-Titane et préparation canal aire en rotation continue : *intérêt de la rotation continue : *mettre en forme le canal plus vite. *augmenter la capacité de coupe. *l’effet de gaine et de bouchon est moins produit. *très efficace en crown down.
  13. 13. .*Principes généraux d’utilisation des instruments rotatifs en Ni-Ti : -respect de la vitesse de rotation préconisée par le fabricant. -respect de la séquence instrumental propre au système utilise. -jamais introduire une lime en NiTi sans vérification de la perméabilité du canal. -travailler avec douceur accompagnée d’un mouvement de va et vient dans le sens vertical. -les instruments ne doivent pas être maintenus en rotation à la même longueur dans le canal sans mouvement de va et vient. -vérification des instruments après chaque passage. *Vitesse de la rotation : basse, varie en générale de 250 à 600 tr/mn. *Différents systèmes utilisés en rotation continue : 1* instruments non coupant (passif) : »à méplat radiant ». *Système Profile : présente une section en triple (U) et une masse centrale réduite ce qui lui confère une bonne flexibilité. Le profile est fourni avec une boite de rangement munie de flèches qui indiquent l’ordre selon lequel les instruments doivent être utilisées en fonction de l’anatomie du cas à traiter.
  14. 14. Les instruments Profile (de haut en bas ,les profile os,6%,4%,et 2%) Profile organiseur
  15. 15. *Système Quantec : présente une section asymétrique avec un angle de coupe plus actif que le profile. *Système k3 : c’est un mélange de certaines caractéristiques du profile et d’autres du quantec. C’est le moins flexible des systèmes à méplat radiant. *Système Gt Rotary file : il est composé de 3 à 4 séries d’instruments au sein de chaque série, chaque instrument possède des conicités différentes plus l’instrument est conique,plus sa partie active est courte . Le système GT ROTARY FILE : présente de gauche a droite 3 séries de 4 instruments de diamètre de pointe 20,30,et 40 ,en conicité 10%,8%, 6% et 4% , ainsi que 3 GT accessoires de conicité 12% en diamètre 50,70 et 90 .
  16. 16. *Avantages / *la présence de méplat radiant sur les instruments passifs évite l’auto taraudage et le vissage dans le canal. *limiter l’agressivité lors de la coupe au niveau des canaux courbes. *meilleur centrage dans les canaux. * Inconvénients / *manque d’efficacité à cause de la pression exercée sur les instruments. *complexité de la section des instruments. *rigidité.
  17. 17. 2*instruments coupants : * Système héro 642 : vient de haute élasticité en rotation : il a été supplanté aujourd’hui par le héro shaper. -ses lames fonctionnent comme un ciseau de bois en coupants des coupeaux de dentine. -la pointe de l’instrument est non active. -efficace en crown down avec évasement des 2/3 coronaires avec l’endo-flare (calas 2003). *le flex master : ou cone flex : comprend des instruments à section triangulaire convexe, et dont les caractéristiques sont proche du Héro 642. Le séquenceur.
  18. 18. Avantage : *efficacité lors du travail de coupe. *réduction de la pression nécessaire au travail des instruments. * flexibilité améliorée. Système pro taper : il a été mis au point en 2001-2002 par James West,Cliff Ruddle et Pierre Machtou , il comporte une conicité variable de 9 à 12 conicités différentes sur les mêmes instrument, il comporte des arrêtes coupantes . – il permet la préparation par secteur. - sa section est triangulaire. - il se compose de 2 types de limes :
  19. 19. Limes de mise en forme ( s ) ou shaping file : * Sx : travaille pour éliminer le méplat avec la technique de l’appui pariétal. * S1 : lime très courte (14mm), c’est l’équivalent de l’endoflare. Qui va permettre l’évasement du 1/3 coronaire. *S2 : travaille principalement dans le 1/3 médian Pro taper Profiles, de haut en bas S1, S2et SX
  20. 20. Limes de finition ( f ) « finiching file « : F1, F2, F3, elles sont utilisées dans le 1/3  apical. Pro taper Finishingfiles , de haut en bas F1,F2 et F3 
  21. 21. SEQUENSE PROTAPER  Radiographie préopératoire. Utilisation de pro taper S1 au  niveau de pénétration des limes  manuels.
  22. 22. la contrainte coronaire doit être  éliminée.  Utilisation du Pro taper Sx par un mouvement de  brossage pour relocaliser l’orifice canal aire.
  23. 23. Accès direct au canal grâce à  l’élimination de la contrainte. Utilisation des limes manuels 10 et 15 pour  déterminer la LT, et élargir le 1/3 apical.
  24. 24. Utilisation du Pro taper S1à la LT. Utilisation du Pro taper S2 à la LT.
  25. 25. Utilisation du Pro taper F1 à la LT. Radiographie postopératoire 
  26. 26. C* Préparation canal aire aux ultra sons : La préparation canal aire aux ultrasons a été développée par HAWARD MARTIN et CUNINGHAM entre 1976 et 1984. Ils ont l’idée d’introduire des sondes ultrasonores qui amènent la solution irriguant dans les moindres zones inaccessibles. LES INSTRUMENTS  *Les rispi-sonics :  *les shapers :  REMARQUE / ce principe de préparation n’était exploitable uniquement pour le rinçage et l’irrigation, mais pas pour la préparation canal aire.
  27. 27. LES ERREURS DE LA PREPARATION EN ROTATION CONTINUE 1*Formation du bouchon
  28. 28. 2*La fracture instrumentale : 2-1*La fracture par dépassement de la charge de rupture : 2-2*La fracture par fatigue cyclique :
  29. 29. 3*L’amincissement de la racine : 3-1*L’amincissement du à l’usage des Gates Glidden et des NiTi rotatifs :
  30. 30. 4*La déformation apicale par les Ni-Ti rotatifs :
  31. 31. LES PRECAUTION À PRENDRE LORS DE LA PREPARATION MECANISEE / Une séquence ayant une stratégie à cinq phases est proposée : Phase 1 : exploration et préparation de la perméabilité du canal dans sa partie coronaire. Phase 2 : évasement du trajet coronaire du canal. Phase 3 : détermination de la longueur exacte du canal et de la position du foramen apical. Phase 4 : confirmation de la perméabilité du tiers canal aire. Phase 5 : établissement de la conicité finale du canal : les instruments rotatifs en Ni-Ti de conicité 2%,4%, ou 6% sont utilisés par ordre croissant.
  32. 32. Les évolutions récentes opérées par les fabricants que ce soit au niveau des matériaux, de l’usinage et de l’électronique embarquée sur les moteurs font désormais de la préparation endodontique mécanisée la technique la plus sure et efficace. CONCLUSION

×