II.3. Les appuis dentaires
• Ce sont des éléments
métalliques prenant
appui sur la face
occlusale des dents.
• S’opposent ...
• Ils ne doivent pas
interférer avec l’occlusion
et doivent donc s’intégrer à
la morphologie de la dent.
• Préparation en ...
Préparation des logettes sur les dents postérieures
• L’appui occlusal peut subir
une force considérable
(780N);
• Cela né...
• La logette doit avoir une
forme de cuillère (éviter
tout angle vif).
• Préparation à la fraise
boule diamantée.
• Sa tai...
Logette en vue proximale
Forme de la logette en vue mésio-distale
• Le taquet occlusal doit:
- distribuer sur les dents
supports tout ou partie des
F développées sur les selles
pendant la ...
Préparation des logettes sur les dents antérieures
• Certaines canines
présentent un cingulum
marqué qui permet une
prépar...
• On distingue:
 les appuis dentaires
directs
- situés sur les dents limitant
les segments édentés
- faisant partie d’un ...
II.4. Les connexions
• Parties métalliques reliant
l’armature aux autres
éléments constituant le
châssis.
• Rôle: transmet...
Connexions et impératifs de confort
• Bien tolérées lorsqu’elles
sont situées sur les faces
proximales des dents
bordant l...
II.5. Les moyens de liaison
• La solidarisation de la
prothèse avec les dents
restantes est assurée
par:
- des crochets, p...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Prothese elements du chassis 2

2 244 vues

Publié le

يسم الله الرحمن الرحيم

Publié dans : Sciences
2 commentaires
10 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 244
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
153
Commentaires
2
J’aime
10
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Prothese elements du chassis 2

  1. 1. II.3. Les appuis dentaires • Ce sont des éléments métalliques prenant appui sur la face occlusale des dents. • S’opposent à tout enfoncement de la prothèse. • Différents types d’appui: - taquets occlusaux - appuis cingulaires - griffes incisives.
  2. 2. • Ils ne doivent pas interférer avec l’occlusion et doivent donc s’intégrer à la morphologie de la dent. • Préparation en bouche de logettes aux dépens de l’émail ou de restaurations. • Sur les PM et M, le taquet occupe généralement la fossette marginale mésiale ou distale. • L’appui sur les M,PM est toujours préférable, à défaut C et I.
  3. 3. Préparation des logettes sur les dents postérieures • L’appui occlusal peut subir une force considérable (780N); • Cela nécessite une préparation importante pour: - Eviter une fracture de l’élément métallique (au moins 1 mm d’épaisseur). - Ne pas provoquer d’interférences occlusales.
  4. 4. • La logette doit avoir une forme de cuillère (éviter tout angle vif). • Préparation à la fraise boule diamantée. • Sa taille est proportionnelle à celle de la dent concernée: 1/3 de la dimension mésio/distale pour une PM, le 1/4 pour une M. • Sa profondeur: entre 1 et 2 mm. • Sa largeur vestibulo- linguale: 3 mm.
  5. 5. Logette en vue proximale
  6. 6. Forme de la logette en vue mésio-distale
  7. 7. • Le taquet occlusal doit: - distribuer sur les dents supports tout ou partie des F développées sur les selles pendant la fonction. - transmettre ces F selon un axe le + proche possible du grand axe de la dent et solliciter la proprioception desmodontale.  La connexion verticale et l’appui occlusal doivent déterminer un angle inférieur à 90° pour que l’appui reste en contact étroit avec la dent et que les forces axiales soient transmises.
  8. 8. Préparation des logettes sur les dents antérieures • Certaines canines présentent un cingulum marqué qui permet une préparation classique. • Mais la plupart des antérieures ont une morphologie qui rend délicate ce type de préparation. • La fraise boule crée des contre-dépouilles indésirables. • Utilisation d’une fraise cylindrique.
  9. 9. • On distingue:  les appuis dentaires directs - situés sur les dents limitant les segments édentés - faisant partie d’un crochet (moyen de liaison)  les appuis dentaires indirects - situés à distance des segments édentés - ne faisant pas partie d’un complexe rétentif - fonction supplémentaire d’opposition aux mouvements de rotation
  10. 10. II.4. Les connexions • Parties métalliques reliant l’armature aux autres éléments constituant le châssis. • Rôle: transmettre aux dents supports les efforts développés pendant la mastication et accroître la résistance mécanique du châssis • Section de 1,5 à 2 mm • Le contact avec la gencive est proscrit (espacement de 0,2mm)
  11. 11. Connexions et impératifs de confort • Bien tolérées lorsqu’elles sont situées sur les faces proximales des dents bordant l’édentement • Désagréablement perçues par la langue quand elles sont en regard des secteurs dentés • Les placer dans l’espace interdentaire en leur donnant une section de forme grossièrement triangulaire.
  12. 12. II.5. Les moyens de liaison • La solidarisation de la prothèse avec les dents restantes est assurée par: - des crochets, pièces métalliques élaborées et coulées en même temps que l’infrastructure; - des attachements de précision ou de semi- précision.

×