• Utilisation du matériel
approprié: récipient en verre
épais et spatule en verre ou en
acier inoxydable.
• Suivre rigoure...
Les phases de formation de la pâte résine
• Sédimentation du polymère
dans le monomère : le
mélange présente un aspect
sab...
Les phases de formation de la pâte résine (suite)
• Phase plastique: les
particules de poudre sont
toutes dissoutes. La ma...
1.3.6. Bourrage
• Porter la résine dans le moufle
• Interposer une feuille de matière
plastique (polyéthylène) avant de
pr...
1.3.7. Polymérisation
• Moufle plongé dans un bain-marie.
• Le cycle de polymérisation doit
être long et effectué à basse
...
Les différents cycles de cuisson
• Cycle court: l’eau passe de la
température ambiante jusqu’à
80°C dans un laps de temps
...
1.3.8. Démouflage,Polissage,Finitions, conservation
• Polissage séquentiel en évitant
toute élévation thermique
susceptibl...
2. Les autres techniques de mise en moufle
Technique pressée
Cuisson bain-marie
Mise en moufle traditionnelle
(enrobage pl...
• Utilisation d’un hydrocolloïde inerte:
< le matériau est versé dans la contre-
partie à une température de 45°C
jusqu’au...
2.2. Mise en œuvre de la résine par injection
• 1. le collet des dents est recouvert
d’un silicone dur puis découpé à
angl...
Après séchage, les moufles sont refermés, canal d’injection
En métal et tube d’injection à l’intérieur.
La résine mise en ...
• Cuisson de la résine par micro-ondes
• Les moufles sont en acrylique renforcé
par de la fibre de verre pouvant passer
au...
3. Pourquoi est-il important pour un chirurgien-
dentiste de connaître les protocoles de mise en
moufle ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Prothese pap-mise en moufle2

1 199 vues

Publié le

يسم الله الرحمن الرحيم

Publié dans : Sciences
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 199
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
58
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Prothese pap-mise en moufle2

  1. 1. • Utilisation du matériel approprié: récipient en verre épais et spatule en verre ou en acier inoxydable. • Suivre rigoureusement les indications du fabricant pour le mélange poudre/liquide (3/1 en volume ou 2/1 en poids). • Le mélange devient homogène par diffusion du monomère dans le polymère (sans aucun malaxage) mais, pendant ce temps,le récipient doit être fermé pour éviter l’évaporation du monomère dangereux pour le système rénal. • Le stade pâteux est atteint lorsque le mélange ne colle pas au récipient et s’en détache en une seule masse. 1.3.5.Mise en œuvre de la résine
  2. 2. Les phases de formation de la pâte résine • Sédimentation du polymère dans le monomère : le mélange présente un aspect sableux. • Phase liquide: le monomère diffuse dans le polymère; le mélange présente un aspect mousseux.
  3. 3. Les phases de formation de la pâte résine (suite) • Phase plastique: les particules de poudre sont toutes dissoutes. La masse devient plastique, ne colle pas au pot; c’est la phase d’utilisation. • Phase élastique(ou évaporation): le monomère finit par disparaître par pénétration dans le polymère. Le mélange devient élastique et poreux; il ne peut plus être moulé.
  4. 4. 1.3.6. Bourrage • Porter la résine dans le moufle • Interposer une feuille de matière plastique (polyéthylène) avant de presser le moufle pour éviter l’adhérence de la résine à la contrepartie du moufle lors de la mise sous presse. • Presser lentement; 3 passages sous la presse. L’excés de résine périphérique sera enlevé après chaque passage, jusqu’à ce que les bords du moufle soient en contact intime, métal contre métal. • La feuille plastique est enlevée et le moufle sera pressé lentement mais fortement une dernière fois et vérrouillé. • La pression induite est contrôlée par le manomètre.
  5. 5. 1.3.7. Polymérisation • Moufle plongé dans un bain-marie. • Le cycle de polymérisation doit être long et effectué à basse température (8 h à 65°C) pour obtenir un taux résiduel de monomère et pour éviter une réaction exothermique trop importante qui engendrerait des porosités dues à l’ébullition du monomère. • Si la température du bain-marie dépasse 75°C, celle de la résine monte à 120/130 °C du fait de l’exothermie induite par la réaction de polymérisation. Or le monomère bout à 100,8°C … • Un refroidissement lent est également souhaité pour éviter un choc thermique (contraction ou retrait thermique de la résine).
  6. 6. Les différents cycles de cuisson • Cycle court: l’eau passe de la température ambiante jusqu’à 80°C dans un laps de temps d’une heure. Ce premier cycle terminé, la température est élevée à 95°C avec maintien pendant 2 heures. Le cycle de refroidissement s’opère seul (environ 10 heures). • Cycle long: montée lente en température, plateau de 8 heures à 65°C, refroidissement lent (toute une nuit). Déconseillé
  7. 7. 1.3.8. Démouflage,Polissage,Finitions, conservation • Polissage séquentiel en évitant toute élévation thermique susceptible d’entraîner une dépolymérisation du matériau. Ebarbage (fraise tungstène)/ silicone caoutchouc / brosse + ponce / polissage + lustrage
  8. 8. 2. Les autres techniques de mise en moufle Technique pressée Cuisson bain-marie Mise en moufle traditionnelle (enrobage plâtre) Utilisation de silicone, de gélatine Technique injectée Cuisson micro-ondes
  9. 9. • Utilisation d’un hydrocolloïde inerte: < le matériau est versé dans la contre- partie à une température de 45°C jusqu’au remplissage complet. < Après 10 à 15 mn à l’air libre,les moufles sont plongés dans l’eau froide afin de chercher une prise totale et homogène du matériau. < Ebouillantage des dents dans un panier < Les dents sont placées dans la partie du moufle en hydrocolloïde. . Avantages: < Pas de déformation des pièces prothétiques dues au plâtre < Démouflage plus facile < Pas d’incrustation de particules de plâtre dans la résine < Gain de temps important lors des étapes de finition 2.1. Utilisation d’un matériau d’enrobage autre que le plâtre
  10. 10. 2.2. Mise en œuvre de la résine par injection • 1. le collet des dents est recouvert d’un silicone dur puis découpé à angle vif afin d’offrir une rétention mécanique à la contre-partie. • 2.Mise en moufle au plâtre avec canaux d’injection placés en Y. • 3. Coulée de la contre-partie • 4. Ebouillantage du moufle • 5. Rétentions mécaniques au niveau des dents et isolant. (Microbase, Dentsply Detrey)
  11. 11. Après séchage, les moufles sont refermés, canal d’injection En métal et tube d’injection à l’intérieur. La résine mise en cartouches est injectée grâce à La presse sous 6 Kg de pression. La cartouche est dévissée afin de couper la résine, puis on visse le piston de post-compactage
  12. 12. • Cuisson de la résine par micro-ondes • Les moufles sont en acrylique renforcé par de la fibre de verre pouvant passer au micro-ondes; • Polymérisation dans le four pendant 3 minutes • Laisser refroidir l’ensemble pendant 5 minutes puis 30 minutes à température ambiante puis dans l’eau froide pendant 20 minutes. 2.3. Cuisson micro-ondes
  13. 13. 3. Pourquoi est-il important pour un chirurgien- dentiste de connaître les protocoles de mise en moufle ?

×