SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 1 / 12
CPGE PTSI/PT - Sciences Industrielles de l'Ingénieur PT
Convertisseurs statiques Cours
Rappels de PTSI v1.21
Lycée Jean Zay  21 rue Jean Zay  63300 Thiers  Académie de Clermont-Ferrand
Compétences visées:
A3-08 Analyser une association de pré actionneurs et d'actionneurs.
B2-10 Choisir la nature des interrupteurs de la cellule de commutation.
B2-11
Caractériser le comportement de l'association convertisseur, machine et charge associée en vue
de caractériser la réversibilité de la chaîne d'énergie.
B2-12 Identier les quadrants de fonctionnement d'une chaîne d'énergie.
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 2 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
Table des matières
1 L'électronique de puissance 3
2 Les composants de l'électronique de puissance 4
2.1 Notions de commutation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
2.2 Interrupteur idéal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
2.3 La diode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
2.3.1 Symbole et caractéristiques statiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
2.3.2 Fonctionnement en interrupteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
2.4 Le thyristor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
2.4.1 Symbole et caractéristiques statiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
2.4.2 Fonctionnement en interrupteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
2.5 Les transistors de puissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
2.5.1 Symbole et caractéristiques statiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
2.5.2 Fonctionnement en interrupteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2.6 Interrupteurs synthétisés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2.7 Choix des interrupteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
3 Les hacheurs 9
4 Les onduleurs 10
4.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
4.2 Onduleur monophasé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
4.2.1 Principe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
4.2.2 Commande MLI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
4.3 Onduleur triphasé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 3 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
1 L'électronique de puissance
L'électronique de puissance a pour objet l'échange d'énergie entre au moins deux systèmes élec-
triques. Pour cela, elle assure d'une part une fonction de modulation de l'énergie électrique en
rendant compatibles les caractéristiques (fonction de la tension, du courant et de la fréquence) de
ces deux systèmes et d'autre part (en général) une fonction de contrôle de cet échange d'énergie.
C'est, par conséquent, une discipline qui correspond au traitement de l'énergie électrique (en combi-
nant les aspects  conversion  et  contrôle ). Les dispositifs électriques permettant d'assurer ces
fonctions portent le nom générique de convertisseurs statiques (on devrait d'ailleurs plutôt parler
de modulateurs d'énergie).
Les fonctions de base de l'électronique de puissance trouvent leurs applications dans tous les do-
maines d'utilisation de l'électricité, c'est-à-dire dans toutes les industries et notamment dans la varia-
tion de vitesse des moteurs électriques.
Certains convertisseurs sont réversibles, c'est-à-dire qu'ils permettent de renvoyer l'énergie élec-
trique de la charge vers la source en permutant les rôles de l'entrée et de la sortie. Si la charge est
réversible (elle peut, par exemple, restituer de l'énergie : un train en descente) et qu'on souhaite
récupérer cette énergie, la source d'entrée et le convertisseur devront l'être aussi.
Les applications de l'électronique de puissance couvrent une large gamme de puissance :
(a) Lampe uorescente (15 W) (b) Véhicule hybride (35 kW) (c) Locomotive de fret (4,2 MW)
Figure 1  Exemples d'applications de l'électronique de puissance
Les systèmes chargés de manipuler l'énergie électrique sont les convertisseurs statiques qui
permettent d'adapter de manière réversible ou non la forme alternative ou continue de l'énergie
entre le réseau et la charge.
Ces transformations apparaissent sous quatre formes pour lesquelles sont associés quatre types de
convertisseurs :
• redresseur : conversion alternatif → continu ;
• hacheur : conversion continu → continu ;
• onduleur : conversion continu → alternatif ;
• gradateur : conversion alternatif → alternatif ;
Les fonctions de base peuvent être utilisées seules ou associées entre-elles pour adapter les modes
de conversion aux besoins de l'utilisateur.
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 4 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
Figure 2  Les diérents types de convertisseurs statiques
2 Les composants de l'électronique de puissance
Puisqu'ils sont destinés à traiter de l'énergie, ces dispositifs doivent être le siège de pertes aussi
faibles que possible, pour des raisons évidentes de rendement, mais aussi an de minimiser le poids et
le coût des dispositifs d'évacuation de ces pertes. Pour ce faire, les convertisseurs statiques utilisent
des composants jouant le rôle d'interrupteurs électroniques (ouverts ou fermés) selon un principe de
découpage complété par des circuits passifs de ltrage.
Figure 3  Architecture générique d'un convertisseur statique
2.1 Notions de commutation
On distinguera deux régimes de fonctionnement pour les circuits :
• régime statique : on distinguera deux types de régimes statiques qui conduiront chacun à un
type de commutation diérent :
l'état passant : l'interrupteur est dit conducteur ou fermé, résistance très faible (R = 0) ;
l'état bloqué : l'interrupteur est ouvert, résistance très grande (R → ∞).
• régime dynamique : entre ces deux états, il y a une commutation de mise en conduction ou
de blocage suivant les cas.
On distinguera deux types de commutations qui se rencontreront sur les diérents composants
d'électronique de puissance (interrupteurs électroniques) :
• commutations commandées : l'interrupteur électronique possède en plus des deux électrodes
principales une électrode de commande (mise en conduction, ou extinction, ou les deux).
• commutations spontanées : la condition de commutation ne dépend que des éléments du
circuit externe au composant, commutation de type naturelle.
Les modes de commutation correspondant à chaque type de composant se déduisent alors des
situations initiales et nales de celui-ci.
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 5 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
2.2 Interrupteur idéal
Un interrupteur idéal présente deux états correspondant aux deux caractéristiques ci-dessous.
interrupteur ouvert
v
interrupteur fermé
i
v
i
fermé
ouvert Commutation
Figure 4  Symbole et caractéristique statique idéale d'un interrupteur
Il possède les propriétés suivantes :
• supporte (bloque) des tensions directes ( 0) ou inverses ( 0) de valeur arbitraire avec un
courant nul à l'état ouvert ;
• conduit des courants de valeur arbitraire avec des chutes de tension nulles à l'état fermé;
• commute de façon instantanée de l'état fermé à l'état ouvert et réciproquement (sans perte
d'énergie) ;
• nécessite une puissance nulle pour la commande.
2.3 La diode
2.3.1 Symbole et caractéristiques statiques
La diode est le semi-conducteur élémentaire constitué par une seule jonction PN.
Dans l'étude des convertisseurs, on substitue à la caractéristique réelle la caractéristique idéale en
négligeant la chute de tension et le courant de fuite circulant en inverse. La diode joue alors le rôle
d'un interrupteur parfait, unidirectionnel en courant et en tension.
A
iD
K
vD
vD
iD
fermé
ouvert
Commutation
Figure 5  Symbole et caractéristique statique idéale d'une diode
2.3.2 Fonctionnement en interrupteur
L'interrupteur diode est caractérisé par le fonctionnement suivant :
• il se ferme pour vD = v0  0 (avec v0 tension de seuil de l'ordre du volt). Le courant iD est
alors imposé par le reste du circuit ;
• il s'ouvre dès que le courant iD le traversant s'annule et reste ouvert quand i ≤ 0. La tension
peut prendre des valeurs élevées sous l'eet du reste du circuit.
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 6 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
2.4 Le thyristor
2.4.1 Symbole et caractéristiques statiques
Le thyristor est un semi-conducteur à 3 jonctions. Outre l'anode A et la cathode K, il est muni en
plus d'une électrode de déblocage ou gâchette G.
A
iT
K
G
iG
vT
vT
iT
fermé
ouvert Commutation
Figure 6  Symbole et caractéristique statique idéale d'un thyristor
Ce composant unidirectionnel en courant mais bidirectionnel en tension permet de contrôler
l'énergie électrique dans diérents montages rencontrés électronique de puissance (gradateurs, redres-
seurs commandés,...)
2.4.2 Fonctionnement en interrupteur
L'interrupteur thyristor est caractérisé par le fonctionnement suivant :
• en l'absence de courant de gâchette iG, il est ouvert quel que soit le signe de vT ;
• amorçage : lorsque vT  0, il se ferme si on envoie une impulsion de courant iG dans la
gâchette. Après l'amorçage, la gâchette perd son pouvoir de contrôle (le courant iG peut être
supprimé).
• blocage (désamorçage) : une fois amorcé, l'interrupteur s'ouvre si iT ≤ 0, quelque soit vT .
2.5 Les transistors de puissance
2.5.1 Symbole et caractéristiques statiques
Un transistor est un interrupteur commandé à deux segments de même signe. En plus de ces
électrodes principales, un transistor possède une électrode de commande sur laquelle il est possible
d'agir pour provoquer son changement d'état de façon quasi-instantanée.
B
C
i
E
IGBT
u
G
S
i
D
MOSFET
u
i
fermé
ouvert
bl.
am.
Figure 7  Symbole et caractéristique statique idéale des transistors MOSFET et IGBT
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 7 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
On retrouve plusieurs technologies remplissant globalement la même fonction. Dans le cadre de ce
rappel de cours, nous ne nous intéresseront qu'aux transistors MOSFET (transistor à eet de champ,
Métal Oxyde Semi Conducteur) et IGBT (transistor bipolaire à grille isolée, Insulated Gate Bipolar
Transistor). Ce sont tous deux des composants unidirectionnels en tension et en courant.
2.5.2 Fonctionnement en interrupteur
L'interrupteur transistor est caractérisé par le fonctionnement suivant (cas du MOSFET) :
• il se ferme pour vGS  Vth  0 (tension de seuil - threshold voltage). Cette tension doit être
maintenue pendant tout l'intervalle de conduction du transistor mais aucun courant iG ne
circule.
• il s'ouvre pour vGS  Vth.
Pour le transistor IGBT, le comportement est sensiblement diérent, dans le sens où un IGBT est
commandé en courant (par le courant iB).
Remarque
2.6 Interrupteurs synthétisés
Il est possible de synthétiser un interrupteur à 3 segments en associant un transistor (MOSFET ou
IGBT) avec une diode.
Une association série permet d'avoir une réversibilité en tension et une association antiparal-
lèle permet d'avoir une réversibilité en courant.
L'association antiparallèle est appelée le transistor dual. C'est le composant utilisé dans les hacheurs
réversibles et les onduleurs de tension.
G
S
D
i
u vT
iT
bl.
am.
G
S
D
i
u vT
iT
bl.
am.
Figure 8  Association série et antiparallèle d'un transistor MOSFET avec une diode et caractéris-
tiques statique idéales associées
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 8 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
2.7 Choix des interrupteurs
Selon le composant utilisé, la fréquence de  découpage  f =
1
T
à laquelle est soumis le composant
change. En général, on cherche à utiliser la fréquence la plus élevée possible.
Cependant, plus la puissance nominale Pn d'un convertisseur est élevée, plus cette fréquence est
faible.
La Figure 9 ci-après présente un diagramme à échelle logarithmique des domaines d'utilisation de
chaque composant.
Figure 9  Diagramme puissance-fréquence des composants
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 9 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
3 Les hacheurs
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 10 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
Dans toutes les structures proposées, les IGBTs peuvent être remplacés par des transistors MOS de
puissance.
Remarque
4 Les onduleurs
4.1 Généralités
L'objectif d'un onduleur est de délivrer des tensions et des courants alternatifs à partir d'une source
d'énergie électrique continue.
Il utilise la technologie des interrupteurs de la même manière qu'un hacheur 4 quadrants. C'est
grâce à une loi de commande particulière qu'il permet d'obtenir un signal sinusoïdal.
4.2 Onduleur monophasé
4.2.1 Principe
Nous prendrons le cas d'une charge R, L qui est le cas d'un enroulement d'une phase d'un moteur
asynchrone ou synchrone.
U
K1
K2 K3
K4
MM
Figure 10  Onduleur monophasé
K1 à K4 sont des interrupteurs commandés à la fermeture et à l'ouverture (transistor bipolaire,
transistor MOS, transistor IGBT, GTO, thyristor avec circuit d'extinction).
4.2.2 Commande MLI
Il s'agit d'une commande symétrique (pas de décalage) présentant un grand nombre de commuta-
tions par période avec des ouvertures et des fermetures d'interrupteurs de durées modulées. La tension
de sortie vs (tension de charge) présente alors des  impulsions  de largeurs variables (Modulation de
Largeur d'Impulsion).
Un signal modulé est envoyé à l'onduleur an d'obtenir le signal souhaité. Ce modulé est déni à
partir de la comparaison du modulant et d'un signal triangulaire de même amplitude (porteuse) :
• modulant au dessus : le modulé vaut 1 ;
• modulant en dessous : le modulé vaut 0.
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 11 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
Figure 11  Génération du signal modulé
La simulation Scilab suivante présente un exemple d'allure de vs et de i en fonction du modulé.
Figure 12  Simulation avec Scilab
On remarque alors que :
• la forme de la tension est la même que celle du signal modulé,
• la forme du courant est lissée par la bobine.
4.3 Onduleur triphasé
Un onduleur triphasé peut être utilisé pour l'alimentation d'un moteur triphasé, comme le moteur
brushless, très utilisé en modélisme. Chaque entrée du moteur est connectée à une source de tension,
ces phases étant déphasées de ϕ =
2π
3
.
s2i.pinault-bigeard.com
Lycée Jean Zay - Thiers Page 12 / 12
CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours
U
K1
K2 K3
K4 K5
K6
M
Figure 13  Onduleur triphasé
La mesure de la tension et du courant dans chacune des bobines d'un moteur alimenté par un
onduleur triphasé est présentée sur le résultat de simulation ci-dessous.
Figure 14  Simulation avec Scilab
On constate que les formes des tensions et courants correspondent bien à celles présentées précé-
demment.
Références
[1] C. François : Génie électrique - Cours complet illustré. Ellipses, 2004.
[2] R. Costadoat : Cours de sciences de l'ingénieur, 2017. PTSI - Lycée Dorian - Paris.
[3] S. Gergadier : Cours de génie électrique, 2014. TSI2 - Lycée Richelieu - Rueil-Malmaison.
[4] F. Gosse : Cours de sciences de l'ingénieur, 2016. PT* - Lycée Baggio - Lille.
[5] F. Motard : Cours de sciences de l'ingénieur, 2017. PT* - Lycée Eiel - Bordeaux.

Contenu connexe

Tendances

Electronique de puissance
Electronique de puissanceElectronique de puissance
Electronique de puissancebadr zaimi
 
Chapitre IV : Les machines synchrones
Chapitre IV : Les machines synchronesChapitre IV : Les machines synchrones
Chapitre IV : Les machines synchronesMohamed Khalfaoui
 
Variateur de vitesse electronique de puissance
Variateur de vitesse   electronique de puissanceVariateur de vitesse   electronique de puissance
Variateur de vitesse electronique de puissanceBoubakri Mohamed
 
Cour installation electrique bedoui iset-ksar-hellal
Cour installation electrique bedoui iset-ksar-hellalCour installation electrique bedoui iset-ksar-hellal
Cour installation electrique bedoui iset-ksar-hellalhassen_be
 
Selectivite et filiation_en_basse_tension
Selectivite et filiation_en_basse_tensionSelectivite et filiation_en_basse_tension
Selectivite et filiation_en_basse_tensionFaikMustapha
 
PFE Réalisation d’un onduleur monophasé autonome commandé par PIC 16F877
PFE Réalisation d’un onduleur monophasé autonome commandé par PIC 16F877PFE Réalisation d’un onduleur monophasé autonome commandé par PIC 16F877
PFE Réalisation d’un onduleur monophasé autonome commandé par PIC 16F877RAMZI EL IDRISSI
 
124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011
124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011
124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011sunprass
 
Dimensionnement et commande d’un hacheur parallèle.pptx
Dimensionnement et commande d’un hacheur parallèle.pptxDimensionnement et commande d’un hacheur parallèle.pptx
Dimensionnement et commande d’un hacheur parallèle.pptxTriangledz Jamel
 
Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2babaoui mohamed
 
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieurExercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieurzahir99
 
Distribution et transport.ppt
Distribution et transport.pptDistribution et transport.ppt
Distribution et transport.pptChaabaneBOUALI2
 
Exercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphaseExercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphasemorin moli
 
Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
 Exercices corrigés sur le gradateur triphasé Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
Exercices corrigés sur le gradateur triphasémorin moli
 

Tendances (20)

Electronique de puissance
Electronique de puissanceElectronique de puissance
Electronique de puissance
 
Chapitre IV : Les machines synchrones
Chapitre IV : Les machines synchronesChapitre IV : Les machines synchrones
Chapitre IV : Les machines synchrones
 
Variateur de vitesse electronique de puissance
Variateur de vitesse   electronique de puissanceVariateur de vitesse   electronique de puissance
Variateur de vitesse electronique de puissance
 
Cours du réseau électrique
Cours du réseau électriqueCours du réseau électrique
Cours du réseau électrique
 
Ener1 - CM1 - Monophasé
Ener1 - CM1 - MonophaséEner1 - CM1 - Monophasé
Ener1 - CM1 - Monophasé
 
Cour installation electrique bedoui iset-ksar-hellal
Cour installation electrique bedoui iset-ksar-hellalCour installation electrique bedoui iset-ksar-hellal
Cour installation electrique bedoui iset-ksar-hellal
 
Selectivite et filiation_en_basse_tension
Selectivite et filiation_en_basse_tensionSelectivite et filiation_en_basse_tension
Selectivite et filiation_en_basse_tension
 
PFE Réalisation d’un onduleur monophasé autonome commandé par PIC 16F877
PFE Réalisation d’un onduleur monophasé autonome commandé par PIC 16F877PFE Réalisation d’un onduleur monophasé autonome commandé par PIC 16F877
PFE Réalisation d’un onduleur monophasé autonome commandé par PIC 16F877
 
CM Transformateur monophasé
CM Transformateur monophaséCM Transformateur monophasé
CM Transformateur monophasé
 
124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011
124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011
124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011
 
Dimensionnement et commande d’un hacheur parallèle.pptx
Dimensionnement et commande d’un hacheur parallèle.pptxDimensionnement et commande d’un hacheur parallèle.pptx
Dimensionnement et commande d’un hacheur parallèle.pptx
 
Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2
 
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieurExercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
 
Td triphasé
Td triphaséTd triphasé
Td triphasé
 
Distribution et transport.ppt
Distribution et transport.pptDistribution et transport.ppt
Distribution et transport.ppt
 
Exercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphaseExercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphase
 
Onduleurs
OnduleursOnduleurs
Onduleurs
 
Les transformateurs
Les transformateursLes transformateurs
Les transformateurs
 
Mcc
MccMcc
Mcc
 
Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
 Exercices corrigés sur le gradateur triphasé Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
 

Similaire à [C stat][co]convertisseurs statiques

cours machines electriques
cours machines electriquescours machines electriques
cours machines electriquesmorin moli
 
Les machines électriques industrielles générales
Les machines électriques industrielles généralesLes machines électriques industrielles générales
Les machines électriques industrielles généralesimad513771
 
fonctionnelle d’un système automatisé Le GRAFCET
fonctionnelle d’un système automatisé Le GRAFCETfonctionnelle d’un système automatisé Le GRAFCET
fonctionnelle d’un système automatisé Le GRAFCETmorin moli
 
Electronique de puissance cours complet www.cours-online.com
Electronique de puissance cours complet  www.cours-online.comElectronique de puissance cours complet  www.cours-online.com
Electronique de puissance cours complet www.cours-online.commorin moli
 
M207 Commande électronique des machines Mantaly.pptx
M207 Commande électronique des machines Mantaly.pptxM207 Commande électronique des machines Mantaly.pptx
M207 Commande électronique des machines Mantaly.pptxsaaid6
 
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissancestructure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissancemorin moli
 
Extrait du rapport pfa
Extrait du rapport pfaExtrait du rapport pfa
Extrait du rapport pfaOUSSA Mohamed
 
Analyse de circuits électronique de puissance.pptx
Analyse de circuits électronique de puissance.pptxAnalyse de circuits électronique de puissance.pptx
Analyse de circuits électronique de puissance.pptxNagiBrahim
 
Asg 5 departs_moteur
Asg 5 departs_moteurAsg 5 departs_moteur
Asg 5 departs_moteurAyoub Halimi
 
ONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptxONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptxAPLOGAN
 
[C elm][co]conversion electromecanique
[C elm][co]conversion electromecanique[C elm][co]conversion electromecanique
[C elm][co]conversion electromecaniquehassendvd
 
Intro electr puissance
Intro electr puissanceIntro electr puissance
Intro electr puissanceNaoufel Khaldi
 
Presentation-Suiveur-Solaire.pdf projets
Presentation-Suiveur-Solaire.pdf projetsPresentation-Suiveur-Solaire.pdf projets
Presentation-Suiveur-Solaire.pdf projetszakiamjd55
 
RÉSEAUX HTA À NEUTRE COMPENSÉ Fonctionnement et ... (1).pdf
RÉSEAUX HTA À NEUTRE COMPENSÉ Fonctionnement et ... (1).pdfRÉSEAUX HTA À NEUTRE COMPENSÉ Fonctionnement et ... (1).pdf
RÉSEAUX HTA À NEUTRE COMPENSÉ Fonctionnement et ... (1).pdfHichemZouaoui2
 
Mi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_frMi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_frKim Schmock
 
Mi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_frMi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_frKim Schmock
 
Mi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_frMi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_frKim Schmock
 

Similaire à [C stat][co]convertisseurs statiques (20)

cours machines electriques
cours machines electriquescours machines electriques
cours machines electriques
 
Les machines électriques industrielles générales
Les machines électriques industrielles généralesLes machines électriques industrielles générales
Les machines électriques industrielles générales
 
fonctionnelle d’un système automatisé Le GRAFCET
fonctionnelle d’un système automatisé Le GRAFCETfonctionnelle d’un système automatisé Le GRAFCET
fonctionnelle d’un système automatisé Le GRAFCET
 
Electronique de puissance cours complet www.cours-online.com
Electronique de puissance cours complet  www.cours-online.comElectronique de puissance cours complet  www.cours-online.com
Electronique de puissance cours complet www.cours-online.com
 
M207 Commande électronique des machines Mantaly.pptx
M207 Commande électronique des machines Mantaly.pptxM207 Commande électronique des machines Mantaly.pptx
M207 Commande électronique des machines Mantaly.pptx
 
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissancestructure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
structure-des-circuits-de-commande-et-de-puissance
 
Poly ep
Poly epPoly ep
Poly ep
 
Extrait du rapport pfa
Extrait du rapport pfaExtrait du rapport pfa
Extrait du rapport pfa
 
Analyse de circuits électronique de puissance.pptx
Analyse de circuits électronique de puissance.pptxAnalyse de circuits électronique de puissance.pptx
Analyse de circuits électronique de puissance.pptx
 
Asg 5 departs_moteur
Asg 5 departs_moteurAsg 5 departs_moteur
Asg 5 departs_moteur
 
ONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptxONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptx
 
[C elm][co]conversion electromecanique
[C elm][co]conversion electromecanique[C elm][co]conversion electromecanique
[C elm][co]conversion electromecanique
 
Intro electr puissance
Intro electr puissanceIntro electr puissance
Intro electr puissance
 
5225349.pdf
5225349.pdf5225349.pdf
5225349.pdf
 
Presentation-Suiveur-Solaire.pdf projets
Presentation-Suiveur-Solaire.pdf projetsPresentation-Suiveur-Solaire.pdf projets
Presentation-Suiveur-Solaire.pdf projets
 
Feu de carrefour
Feu de carrefourFeu de carrefour
Feu de carrefour
 
RÉSEAUX HTA À NEUTRE COMPENSÉ Fonctionnement et ... (1).pdf
RÉSEAUX HTA À NEUTRE COMPENSÉ Fonctionnement et ... (1).pdfRÉSEAUX HTA À NEUTRE COMPENSÉ Fonctionnement et ... (1).pdf
RÉSEAUX HTA À NEUTRE COMPENSÉ Fonctionnement et ... (1).pdf
 
Mi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_frMi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_fr
 
Mi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_frMi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_fr
 
Mi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_frMi452 a v8_um_fr
Mi452 a v8_um_fr
 

Dernier

Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxdocteurgyneco1
 
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueidelewebmestre
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairidelewebmestre
 
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineBOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresBOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresidelewebmestre
 
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en FranceCadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en Franceidelewebmestre
 
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en DordogneAgrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogneidelewebmestre
 
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileCompersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileMBouderbala
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsidelewebmestre
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsidelewebmestre
 
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesCours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesPierreFournier32
 
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...idelewebmestre
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airidelewebmestre
 
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...idelewebmestre
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSKennel
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresidelewebmestre
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinidelewebmestre
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesangevaleryn
 

Dernier (20)

Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptx
 
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
 
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineBOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
 
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresBOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
 
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en FranceCadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
 
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en DordogneAgrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
 
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileCompersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
 
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesCours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
 
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
 
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
 

[C stat][co]convertisseurs statiques

  • 1. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 1 / 12 CPGE PTSI/PT - Sciences Industrielles de l'Ingénieur PT Convertisseurs statiques Cours Rappels de PTSI v1.21 Lycée Jean Zay 21 rue Jean Zay 63300 Thiers Académie de Clermont-Ferrand Compétences visées: A3-08 Analyser une association de pré actionneurs et d'actionneurs. B2-10 Choisir la nature des interrupteurs de la cellule de commutation. B2-11 Caractériser le comportement de l'association convertisseur, machine et charge associée en vue de caractériser la réversibilité de la chaîne d'énergie. B2-12 Identier les quadrants de fonctionnement d'une chaîne d'énergie.
  • 2. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 2 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours Table des matières 1 L'électronique de puissance 3 2 Les composants de l'électronique de puissance 4 2.1 Notions de commutation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 2.2 Interrupteur idéal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 2.3 La diode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 2.3.1 Symbole et caractéristiques statiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 2.3.2 Fonctionnement en interrupteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 2.4 Le thyristor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 2.4.1 Symbole et caractéristiques statiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 2.4.2 Fonctionnement en interrupteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 2.5 Les transistors de puissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 2.5.1 Symbole et caractéristiques statiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 2.5.2 Fonctionnement en interrupteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 2.6 Interrupteurs synthétisés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 2.7 Choix des interrupteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 3 Les hacheurs 9 4 Les onduleurs 10 4.1 Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 4.2 Onduleur monophasé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 4.2.1 Principe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 4.2.2 Commande MLI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 4.3 Onduleur triphasé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
  • 3. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 3 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours 1 L'électronique de puissance L'électronique de puissance a pour objet l'échange d'énergie entre au moins deux systèmes élec- triques. Pour cela, elle assure d'une part une fonction de modulation de l'énergie électrique en rendant compatibles les caractéristiques (fonction de la tension, du courant et de la fréquence) de ces deux systèmes et d'autre part (en général) une fonction de contrôle de cet échange d'énergie. C'est, par conséquent, une discipline qui correspond au traitement de l'énergie électrique (en combi- nant les aspects conversion et contrôle ). Les dispositifs électriques permettant d'assurer ces fonctions portent le nom générique de convertisseurs statiques (on devrait d'ailleurs plutôt parler de modulateurs d'énergie). Les fonctions de base de l'électronique de puissance trouvent leurs applications dans tous les do- maines d'utilisation de l'électricité, c'est-à-dire dans toutes les industries et notamment dans la varia- tion de vitesse des moteurs électriques. Certains convertisseurs sont réversibles, c'est-à-dire qu'ils permettent de renvoyer l'énergie élec- trique de la charge vers la source en permutant les rôles de l'entrée et de la sortie. Si la charge est réversible (elle peut, par exemple, restituer de l'énergie : un train en descente) et qu'on souhaite récupérer cette énergie, la source d'entrée et le convertisseur devront l'être aussi. Les applications de l'électronique de puissance couvrent une large gamme de puissance : (a) Lampe uorescente (15 W) (b) Véhicule hybride (35 kW) (c) Locomotive de fret (4,2 MW) Figure 1 Exemples d'applications de l'électronique de puissance Les systèmes chargés de manipuler l'énergie électrique sont les convertisseurs statiques qui permettent d'adapter de manière réversible ou non la forme alternative ou continue de l'énergie entre le réseau et la charge. Ces transformations apparaissent sous quatre formes pour lesquelles sont associés quatre types de convertisseurs : • redresseur : conversion alternatif → continu ; • hacheur : conversion continu → continu ; • onduleur : conversion continu → alternatif ; • gradateur : conversion alternatif → alternatif ; Les fonctions de base peuvent être utilisées seules ou associées entre-elles pour adapter les modes de conversion aux besoins de l'utilisateur.
  • 4. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 4 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours Figure 2 Les diérents types de convertisseurs statiques 2 Les composants de l'électronique de puissance Puisqu'ils sont destinés à traiter de l'énergie, ces dispositifs doivent être le siège de pertes aussi faibles que possible, pour des raisons évidentes de rendement, mais aussi an de minimiser le poids et le coût des dispositifs d'évacuation de ces pertes. Pour ce faire, les convertisseurs statiques utilisent des composants jouant le rôle d'interrupteurs électroniques (ouverts ou fermés) selon un principe de découpage complété par des circuits passifs de ltrage. Figure 3 Architecture générique d'un convertisseur statique 2.1 Notions de commutation On distinguera deux régimes de fonctionnement pour les circuits : • régime statique : on distinguera deux types de régimes statiques qui conduiront chacun à un type de commutation diérent : l'état passant : l'interrupteur est dit conducteur ou fermé, résistance très faible (R = 0) ; l'état bloqué : l'interrupteur est ouvert, résistance très grande (R → ∞). • régime dynamique : entre ces deux états, il y a une commutation de mise en conduction ou de blocage suivant les cas. On distinguera deux types de commutations qui se rencontreront sur les diérents composants d'électronique de puissance (interrupteurs électroniques) : • commutations commandées : l'interrupteur électronique possède en plus des deux électrodes principales une électrode de commande (mise en conduction, ou extinction, ou les deux). • commutations spontanées : la condition de commutation ne dépend que des éléments du circuit externe au composant, commutation de type naturelle. Les modes de commutation correspondant à chaque type de composant se déduisent alors des situations initiales et nales de celui-ci.
  • 5. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 5 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours 2.2 Interrupteur idéal Un interrupteur idéal présente deux états correspondant aux deux caractéristiques ci-dessous. interrupteur ouvert v interrupteur fermé i v i fermé ouvert Commutation Figure 4 Symbole et caractéristique statique idéale d'un interrupteur Il possède les propriétés suivantes : • supporte (bloque) des tensions directes ( 0) ou inverses ( 0) de valeur arbitraire avec un courant nul à l'état ouvert ; • conduit des courants de valeur arbitraire avec des chutes de tension nulles à l'état fermé; • commute de façon instantanée de l'état fermé à l'état ouvert et réciproquement (sans perte d'énergie) ; • nécessite une puissance nulle pour la commande. 2.3 La diode 2.3.1 Symbole et caractéristiques statiques La diode est le semi-conducteur élémentaire constitué par une seule jonction PN. Dans l'étude des convertisseurs, on substitue à la caractéristique réelle la caractéristique idéale en négligeant la chute de tension et le courant de fuite circulant en inverse. La diode joue alors le rôle d'un interrupteur parfait, unidirectionnel en courant et en tension. A iD K vD vD iD fermé ouvert Commutation Figure 5 Symbole et caractéristique statique idéale d'une diode 2.3.2 Fonctionnement en interrupteur L'interrupteur diode est caractérisé par le fonctionnement suivant : • il se ferme pour vD = v0 0 (avec v0 tension de seuil de l'ordre du volt). Le courant iD est alors imposé par le reste du circuit ; • il s'ouvre dès que le courant iD le traversant s'annule et reste ouvert quand i ≤ 0. La tension peut prendre des valeurs élevées sous l'eet du reste du circuit.
  • 6. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 6 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours 2.4 Le thyristor 2.4.1 Symbole et caractéristiques statiques Le thyristor est un semi-conducteur à 3 jonctions. Outre l'anode A et la cathode K, il est muni en plus d'une électrode de déblocage ou gâchette G. A iT K G iG vT vT iT fermé ouvert Commutation Figure 6 Symbole et caractéristique statique idéale d'un thyristor Ce composant unidirectionnel en courant mais bidirectionnel en tension permet de contrôler l'énergie électrique dans diérents montages rencontrés électronique de puissance (gradateurs, redres- seurs commandés,...) 2.4.2 Fonctionnement en interrupteur L'interrupteur thyristor est caractérisé par le fonctionnement suivant : • en l'absence de courant de gâchette iG, il est ouvert quel que soit le signe de vT ; • amorçage : lorsque vT 0, il se ferme si on envoie une impulsion de courant iG dans la gâchette. Après l'amorçage, la gâchette perd son pouvoir de contrôle (le courant iG peut être supprimé). • blocage (désamorçage) : une fois amorcé, l'interrupteur s'ouvre si iT ≤ 0, quelque soit vT . 2.5 Les transistors de puissance 2.5.1 Symbole et caractéristiques statiques Un transistor est un interrupteur commandé à deux segments de même signe. En plus de ces électrodes principales, un transistor possède une électrode de commande sur laquelle il est possible d'agir pour provoquer son changement d'état de façon quasi-instantanée. B C i E IGBT u G S i D MOSFET u i fermé ouvert bl. am. Figure 7 Symbole et caractéristique statique idéale des transistors MOSFET et IGBT
  • 7. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 7 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours On retrouve plusieurs technologies remplissant globalement la même fonction. Dans le cadre de ce rappel de cours, nous ne nous intéresseront qu'aux transistors MOSFET (transistor à eet de champ, Métal Oxyde Semi Conducteur) et IGBT (transistor bipolaire à grille isolée, Insulated Gate Bipolar Transistor). Ce sont tous deux des composants unidirectionnels en tension et en courant. 2.5.2 Fonctionnement en interrupteur L'interrupteur transistor est caractérisé par le fonctionnement suivant (cas du MOSFET) : • il se ferme pour vGS Vth 0 (tension de seuil - threshold voltage). Cette tension doit être maintenue pendant tout l'intervalle de conduction du transistor mais aucun courant iG ne circule. • il s'ouvre pour vGS Vth. Pour le transistor IGBT, le comportement est sensiblement diérent, dans le sens où un IGBT est commandé en courant (par le courant iB). Remarque 2.6 Interrupteurs synthétisés Il est possible de synthétiser un interrupteur à 3 segments en associant un transistor (MOSFET ou IGBT) avec une diode. Une association série permet d'avoir une réversibilité en tension et une association antiparal- lèle permet d'avoir une réversibilité en courant. L'association antiparallèle est appelée le transistor dual. C'est le composant utilisé dans les hacheurs réversibles et les onduleurs de tension. G S D i u vT iT bl. am. G S D i u vT iT bl. am. Figure 8 Association série et antiparallèle d'un transistor MOSFET avec une diode et caractéris- tiques statique idéales associées
  • 8. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 8 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours 2.7 Choix des interrupteurs Selon le composant utilisé, la fréquence de découpage f = 1 T à laquelle est soumis le composant change. En général, on cherche à utiliser la fréquence la plus élevée possible. Cependant, plus la puissance nominale Pn d'un convertisseur est élevée, plus cette fréquence est faible. La Figure 9 ci-après présente un diagramme à échelle logarithmique des domaines d'utilisation de chaque composant. Figure 9 Diagramme puissance-fréquence des composants
  • 9. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 9 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours 3 Les hacheurs
  • 10. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 10 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours Dans toutes les structures proposées, les IGBTs peuvent être remplacés par des transistors MOS de puissance. Remarque 4 Les onduleurs 4.1 Généralités L'objectif d'un onduleur est de délivrer des tensions et des courants alternatifs à partir d'une source d'énergie électrique continue. Il utilise la technologie des interrupteurs de la même manière qu'un hacheur 4 quadrants. C'est grâce à une loi de commande particulière qu'il permet d'obtenir un signal sinusoïdal. 4.2 Onduleur monophasé 4.2.1 Principe Nous prendrons le cas d'une charge R, L qui est le cas d'un enroulement d'une phase d'un moteur asynchrone ou synchrone. U K1 K2 K3 K4 MM Figure 10 Onduleur monophasé K1 à K4 sont des interrupteurs commandés à la fermeture et à l'ouverture (transistor bipolaire, transistor MOS, transistor IGBT, GTO, thyristor avec circuit d'extinction). 4.2.2 Commande MLI Il s'agit d'une commande symétrique (pas de décalage) présentant un grand nombre de commuta- tions par période avec des ouvertures et des fermetures d'interrupteurs de durées modulées. La tension de sortie vs (tension de charge) présente alors des impulsions de largeurs variables (Modulation de Largeur d'Impulsion). Un signal modulé est envoyé à l'onduleur an d'obtenir le signal souhaité. Ce modulé est déni à partir de la comparaison du modulant et d'un signal triangulaire de même amplitude (porteuse) : • modulant au dessus : le modulé vaut 1 ; • modulant en dessous : le modulé vaut 0.
  • 11. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 11 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours Figure 11 Génération du signal modulé La simulation Scilab suivante présente un exemple d'allure de vs et de i en fonction du modulé. Figure 12 Simulation avec Scilab On remarque alors que : • la forme de la tension est la même que celle du signal modulé, • la forme du courant est lissée par la bobine. 4.3 Onduleur triphasé Un onduleur triphasé peut être utilisé pour l'alimentation d'un moteur triphasé, comme le moteur brushless, très utilisé en modélisme. Chaque entrée du moteur est connectée à une source de tension, ces phases étant déphasées de ϕ = 2π 3 .
  • 12. s2i.pinault-bigeard.com Lycée Jean Zay - Thiers Page 12 / 12 CPGE PT - S2I Convertisseurs statiques Cours U K1 K2 K3 K4 K5 K6 M Figure 13 Onduleur triphasé La mesure de la tension et du courant dans chacune des bobines d'un moteur alimenté par un onduleur triphasé est présentée sur le résultat de simulation ci-dessous. Figure 14 Simulation avec Scilab On constate que les formes des tensions et courants correspondent bien à celles présentées précé- demment. Références [1] C. François : Génie électrique - Cours complet illustré. Ellipses, 2004. [2] R. Costadoat : Cours de sciences de l'ingénieur, 2017. PTSI - Lycée Dorian - Paris. [3] S. Gergadier : Cours de génie électrique, 2014. TSI2 - Lycée Richelieu - Rueil-Malmaison. [4] F. Gosse : Cours de sciences de l'ingénieur, 2016. PT* - Lycée Baggio - Lille. [5] F. Motard : Cours de sciences de l'ingénieur, 2017. PT* - Lycée Eiel - Bordeaux.