L'intérêt des huiles essentielles
dans la médecine de l'avenir
Congrès International sur
les Plantes Médicinales,
Errachid...
La résistance des bactéries aux antibiotiques:
Raison urgente d’agir
• Résistance bactérienne aux antibiotiques
Une bactér...
• 13 288 tonnes d’antibiotiques ont été consommées
dans l’union européenne et en Suisse en 1999, dont
65% en médecine huma...
Historique
 40’s: utilisation de la pénicilline G en thérapeutique40’s: utilisation de la pénicilline G en thérapeutique
...
La résistance acquise
Antimicrobial Resistance in ICUs:Antimicrobial Resistance in ICUs:
Gram-negative bloodstream isolatesGram-negative bloodst...
Réponse = 1 chance sur 3
31,7
10,6
29,8
9,9
15,9
6,8
14
S.aureus
Autres Staph
P.aeruginosa
Acinetobacter spp
K.E.S
E.coli
...
Methicillin-ResistantMethicillin-Resistant
Staphylococcus aureusStaphylococcus aureus in Europein Europe
Voss et al, EJCMI...
Conséquences
Augmentation de la
consommation
Résistance augmente
SPIRALE de la RESISTANCE
La recherche de nouveaux
agents anti-bactériens
 Cribler des substances naturelles,
1. Bloquer les mécanismes de
résistan...
Huiles essentielles; une alternative incontournable !
L’aromathérapie, se soigner autrement
Définition d’une huile essentielle
 “Un extrait liquide concentré, très complexe,
obtenu après distillation d’une plante
...
Relation entre la composition biochimique des huiles
essentielles et leurs propriétés thérapeutiques (1)
Antimicrobiens
(b...
Anti-inflammatoire
Sesquiterpenes (chamazulene)
Aldéhydes terpéniques (citronellal)
Matricaria recutita,,
Tanacetum annuum...
CARVACROL : Origanum compactum Origan compact 30%
Origanum heracleoticum Origan de Grèce 50%
Origanum onites Origan de Tur...
CINNAMALDEHYDE Cinnamomum verum
Cannelier vrai (ou Ceylan) (éc)
Cinnamomum cassia
Cannelier chine (éc)
Cinnamomum loureiri...
Leptospermum citratum
(Leptosperme citronné)
Cymbopogon citratus
(Citronnelle des Indes)
Lippia citriodora
(Verveine citro...
Les alcools terpéniques ou terpénols :
Aniba rosaeodora
Bois de rose
Coriandrum sativum
Coriandre doux
Thymus vulgaris CT ...
Les phénols méthyl-éthers :
Ocimum basilicum
Basilic exotique
Artemisia dracunculus
Estragon
Laurus nobilis
Laurier noble
...
Alcool : alpha terpinéol, terpinène 1ol 4. Oxyde : 1,8 cinéole
Cinnamomum camphora cT cinéole
Ravintsara
Eucalyptus radiat...
Propriétés thérapeutiques :
 Puissant agent bactéricide, à très large spectre
 Antiviral et immunostimulant
 Fongicide
...
Efficacité des huiles essentielles
en tant qu’antibactériens
TRES BON
MOYEN
BON
PAS D’EFFET
L’AROMATOGRAMME
Micro-organisme CMI (%v/v) CMB (%v/v)
S. aureus 0.0078 0.0078
B. subtilis 0.0312 0.0312
E. faecium 0.0312 0.0312
Gram+
L. ...
CMI (%v/v) CMB (%v/v)
7 E. coli ≤ 0.1250 ≤ 0.2500
3 Ps. aeruginosa >1 >1
2 Enterobacter ≤ 0.1250 ≤ 0.1250
2 Enterococques ...
E. coli F1, résistante aux antibiotiques
Sensibles à l’huile essentielle d’Origanum compactum
CMI = CMB= 0.125% (v/v)
Amox...
PERSPECTIV
ES
 Etude du mécanisme d’action de cette huile sur les bactéries
 Etude in vivo de l’efficacité des huiles es...
La toxicité des huiles essentielles
"Toute substance est un poison … la
dose adéquate fait la différence entre
un poison e...
La toxicité des huiles essentielles
Efficace Dangereux
Rapport : Activité Bénéfices
Toxicité Risques
Ex : Canelle (Cinnamo...
La toxicité des huiles essentielles
Toxicité Molécules aromatiques HECT
(exemples)
Sensibilisation cutanée à la
lumière
Mo...
En collaboration avec Pr. M. Idaomar et son équipe
Unité de Biologie Cellulaire et Moléculaire (BCM),
Université Abd Elmal...
Ces dernières années l’aromathérapie est devenue une thérapie
complémentaire de plus en plus populaire, (cours formation,
...
Se soigner avec les huiles essentielles;
Caractéristiques particulières de cette approche
 Pas d’effet PLACEBO  Ca fonct...
Administration des huiles essentielles
1- Application sur la peau
Quelques vecteurs convenant pour l’application cutanée d...
Voies d’administration des huiles essentielles
2- Diffusion atmosphérique
 Suspension aérienne de micro-gouttelettes d’hu...
Voies d’administration des huiles essentielles
Les capsules mollesLes capsules molles Constituées de GELATINE
Issue de poi...
Merci pour votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'intérêt des huiles essentielles dans la médecine de l'avenir. 18.03.2005

2 431 vues

Publié le

L'intérêt des huiles essentielles dans la médecine de l'avenir.
Congrès International sur les Plantes Médicinales.
Maroc, Errachidia 16-19 Mars 2005

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 431
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'intérêt des huiles essentielles dans la médecine de l'avenir. 18.03.2005

  1. 1. L'intérêt des huiles essentielles dans la médecine de l'avenir Congrès International sur les Plantes Médicinales, Errachidia 16-19 Mars 2005 Université Moulay Ismail, Faculté des Sciences & Techniques Errachidia UFR Physiologie de la Nutrition & Pharmacologie Endocrinienne & Laboratoire de Valorisation et Préservation des Ressources Naturelles. Dr Abdesselam ZHIRI Directeur de recherche, Pranarôm International, Belgique Chercheur, Université Libre de Bruxelles Collaborateur Universitaire, Belgique-France-Espagne-Maroc
  2. 2. La résistance des bactéries aux antibiotiques: Raison urgente d’agir • Résistance bactérienne aux antibiotiques Une bactérie est résistante à un antibiotique quand la CMI de celui-ci est supérieure à la concentration sanguine maximale médicamenteuse susceptible d’être atteinte avec une posologie standard.  réalité présente - menace pour l ’avenir  Usage excessif et désordonné des antibiotiques Etat de la question • Maladies nosocomiales ?
  3. 3. • 13 288 tonnes d’antibiotiques ont été consommées dans l’union européenne et en Suisse en 1999, dont 65% en médecine humaine, 29% en usage vétérinaire et 6% en tant que promoteurs de croissance. • De leur côté, les Etats Unis ont produit 16 200 tonnes d’antibiotiques en l’an 2000, dont plus des 2/3 étaient destinés à l’élevage… Les données de la FEDESA (European federation of animal health):
  4. 4. Historique  40’s: utilisation de la pénicilline G en thérapeutique40’s: utilisation de la pénicilline G en thérapeutique ““ la guerre contre le risque infectieux est définitivement gagnée ” !!la guerre contre le risque infectieux est définitivement gagnée ” !!  50’s – 80’s : staphylocoques de sensibilité diminuée à la50’s – 80’s : staphylocoques de sensibilité diminuée à la pénicilline G puis résistantspénicilline G puis résistants  depuis 90’s: ère post antibiotiquedepuis 90’s: ère post antibiotique  émergence souches bactériennes R à (presque) tous les ATB connusémergence souches bactériennes R à (presque) tous les ATB connus  quasi absence de perspective de familles ATB réellement nouvellesquasi absence de perspective de familles ATB réellement nouvelles
  5. 5. La résistance acquise
  6. 6. Antimicrobial Resistance in ICUs:Antimicrobial Resistance in ICUs: Gram-negative bloodstream isolatesGram-negative bloodstream isolates PiperacillinPiperacillin Pip-tazobactamPip-tazobactam CeftriaxoneCeftriaxone ceftazidimeceftazidime ImipenemImipenem GentamicinGentamicin AmikacinAmikacin CiprofloxacinCiprofloxacin 00 1010 2020 3030 4040 5050 FranceFrance SpainSpain SwedenSweden Hanberger et al, JAMA 1999 118 hôpitaux, 9166 souches / 7308 patients118 hôpitaux, 9166 souches / 7308 patients Enterobacteriaceae 59 %,Enterobacteriaceae 59 %, Pseudomonas aeruginosaPseudomonas aeruginosa 24 %24 %
  7. 7. Réponse = 1 chance sur 3 31,7 10,6 29,8 9,9 15,9 6,8 14 S.aureus Autres Staph P.aeruginosa Acinetobacter spp K.E.S E.coli Agents fongiques Vincent JLJAMA 1995 ;274 :639 •Combien y a t-il de risque qu’un patient soit contaminé par agent causal de maladie nosocomiale ?
  8. 8. Methicillin-ResistantMethicillin-Resistant Staphylococcus aureusStaphylococcus aureus in Europein Europe Voss et al, EJCMID 1994 0 5 10 15 20 25 30 35 % SARM DK SW NL SWI GE AU BE SP FR IT
  9. 9. Conséquences Augmentation de la consommation Résistance augmente SPIRALE de la RESISTANCE
  10. 10. La recherche de nouveaux agents anti-bactériens  Cribler des substances naturelles, 1. Bloquer les mécanismes de résistance des bactéries aux agents anti-bactériens actuels 2. Identifier de nouvelles cibles
  11. 11. Huiles essentielles; une alternative incontournable ! L’aromathérapie, se soigner autrement
  12. 12. Définition d’une huile essentielle  “Un extrait liquide concentré, très complexe, obtenu après distillation d’une plante aromatique par entrainement à la vapeur d’eau (distillation)”  Complexe : peut contenir jusqu’à plus de 150 molécules différentes 1 litre d’huile essentielle peut être obtenu après distillation de : 7 kg de clou de girofle (Eugenia caryophyllus) 50 kg de lavandin (Lavandula hybrida super) 150 kg de lavande vraie (Lavandula angustifolia) 4000 kg de pétales de rose de Damas (Rosa damascena) jusqu’à 10.000 kg de mélisse (Melissa officinalis)
  13. 13. Relation entre la composition biochimique des huiles essentielles et leurs propriétés thérapeutiques (1) Antimicrobiens (bactéries, levures, champignons …..) Phenols (Thymol, carvacrol, eugenol, ..) Monoterpenols Aldéhydes aromatiques Thymus vulgaris Eugenia caryophyllus Origanum compactum Cinnamomum zeylanicum Parasiticides (acariens, vers, puces, poux , …) Phenols Aldéhydes aromatiques Cétones terpéniques Santolina ssp Anti-viraux Phenols, monoterpenols Oxydes terpéniques (1,- 8-cineole) Cinnamomum camphora Eucalyptus radiata Immunostimulants Phenols Monoterpenols Melaleuca alternifolia Thymus vulgaris linalol Aniba rosaeodora
  14. 14. Anti-inflammatoire Sesquiterpenes (chamazulene) Aldéhydes terpéniques (citronellal) Matricaria recutita,, Tanacetum annuum Eucalyptus citriodora Anti-douleur Spasmolytique Esters terpéniques (benzylbenzoate) Phenol-methylethers (Chavicol methylether Cananga odorata (Yalng ylang) Ocimum basilicum (basilic) Sedatives, relaxantes Aldéhydes terpéniques Esters (benzylbenzoate, linalylacetate Cananga odorata Lavandula angustifolia Stimulation du foie et de la bile Lactones, Coumarines, Cétones; verbénone Apium graveolens Romarin off. CT Verbénone Relation entre la composition biochimique des huiles essentielles et leurs propriétés thérapeutiques (2)
  15. 15. CARVACROL : Origanum compactum Origan compact 30% Origanum heracleoticum Origan de Grèce 50% Origanum onites Origan de Turquie 50% Coridothymus capitatus Origan d’Espagne60% Satureja montana Sarriette de montagne 40% Thymus vulgaris CT carvacrol Thym à carvacrol 40% THYMOL : Trachyspermum ammii Ajowan 35% Thymus vulgaris CT thymol Thym à thymol 37% EUGENOL : Eugenia caryophyllus Clou de girofle 77% Cinnamomum verum Cannelier (fe) 70% Les phénols aromatiques Huiles essentielles; une alternative incontournable !
  16. 16. CINNAMALDEHYDE Cinnamomum verum Cannelier vrai (ou Ceylan) (éc) Cinnamomum cassia Cannelier chine (éc) Cinnamomum loureirii Cannelier Vietnam (éc) Huiles essentielles; une alternative incontournable ! Les aldéhydes aromatiques :
  17. 17. Leptospermum citratum (Leptosperme citronné) Cymbopogon citratus (Citronnelle des Indes) Lippia citriodora (Verveine citronnée) Citrus aurantium ssp bergamia (fe) (Petit grain bergamote) Melissa officinalis (Mélisse officinale) Huiles essentielles; une alternative incontournable ! Aldéhydes terpéniques
  18. 18. Les alcools terpéniques ou terpénols : Aniba rosaeodora Bois de rose Coriandrum sativum Coriandre doux Thymus vulgaris CT linalol Thym CT linalol Thymus vulgaris CT thujanol Thym CT thujanol Origanum majorana CT thujanol Marjolaine des jardins CT thujanol Huiles essentielles; une alternative incontournable !
  19. 19. Les phénols méthyl-éthers : Ocimum basilicum Basilic exotique Artemisia dracunculus Estragon Laurus nobilis Laurier noble Melaleuca leucadendron Mélaleuque blanc Huiles essentielles; une alternative incontournable !
  20. 20. Alcool : alpha terpinéol, terpinène 1ol 4. Oxyde : 1,8 cinéole Cinnamomum camphora cT cinéole Ravintsara Eucalyptus radiata Eucalyptus radié Melaleuca alternifolia Tea Tree Origanum majorana Marjolaine des jardins ou à coquilles Huiles essentielles; une alternative incontournable !
  21. 21. Propriétés thérapeutiques :  Puissant agent bactéricide, à très large spectre  Antiviral et immunostimulant  Fongicide Indictions :  Infections bactériennes, fongiques, parasitaires, Contre-indications :  Dermocaustique : usage externe possible après dilution à min. 20% dans une huile végétale  Femmes enceintes, enfants en dessous de 3 ans. Huiles essentielles; une alternative incontournable !
  22. 22. Efficacité des huiles essentielles en tant qu’antibactériens TRES BON MOYEN BON PAS D’EFFET L’AROMATOGRAMME
  23. 23. Micro-organisme CMI (%v/v) CMB (%v/v) S. aureus 0.0078 0.0078 B. subtilis 0.0312 0.0312 E. faecium 0.0312 0.0312 Gram+ L. innocua 0.0312 0.0312 E. coli 0.0625 0.0625 P. mirabilis 0.0625 0.0625Gram- Ps. aeruginosa 0.2500 >1 • Concentration minimale inhibitrice et bactéricide de l’huile essentielle d’Origanum compactum (milieu liquide) Source : BCM, Maroc & Pranarôm, Belgique 2004 En collaboration avec Pr. J. Abrini et son équipe Unité de Biologie Cellulaire et Moléculaire (BCM), Université Abd Elmalek Essaadi, Tétouan, Morocco
  24. 24. CMI (%v/v) CMB (%v/v) 7 E. coli ≤ 0.1250 ≤ 0.2500 3 Ps. aeruginosa >1 >1 2 Enterobacter ≤ 0.1250 ≤ 0.1250 2 Enterococques = 0.0625 = 0.0625 2 Proteus ≤ 0.0625 ≤ 0.125 •Concentration minimale inhibitrice et bactéricide de l ’huile essentielle d’Origanum compactum contre les souches cliniques Source : BCM, Maroc & Pranarôm, Belgique 2004En collaboration avec Pr. J. Abrini et son équipe
  25. 25. E. coli F1, résistante aux antibiotiques Sensibles à l’huile essentielle d’Origanum compactum CMI = CMB= 0.125% (v/v) Amoxicilline + Acide clavulanique, Cefixime, Ceftriaxone, Céfuroxine,Céfalexine, Doxycyline, Trimétoprine + Sulfaméthoxazole, Ofloxacine et Ciprofloxacine. Amoxicilline + Acide clavulanique, Amoxicilline, Céfotaxine, Gentamicine, tétracycline, Trimétoprine + Sulfaméthoxazole, Furane,Ciprofloxacine, Acide nalidixique . Source : BCM, Maroc & Pranarôm, Belgique 2004 Enterobacter sp, résistante aux antibiotiques En collaboration avec Pr. J. Abrini et son équipe
  26. 26. PERSPECTIV ES  Etude du mécanisme d’action de cette huile sur les bactéries  Etude in vivo de l’efficacité des huiles essentielles contre les infections bactériennes  Pratiquer des tests cliniques  Etude de l’activité antioxydante des HE qui, associée à leurs action antibactérienne, permettrait leurs utilisation pour la conservation des aliments.
  27. 27. La toxicité des huiles essentielles "Toute substance est un poison … la dose adéquate fait la différence entre un poison et un remède." Paracelse, (1493-1541)
  28. 28. La toxicité des huiles essentielles Efficace Dangereux Rapport : Activité Bénéfices Toxicité Risques Ex : Canelle (Cinnamomum zeylanicum o.p. écorce) Activité Toxicité Tea Tree (Melaleuca alternifolia) Activité Toxicité OU
  29. 29. La toxicité des huiles essentielles Toxicité Molécules aromatiques HECT (exemples) Sensibilisation cutanée à la lumière Monoterpenes, furo-coumarines Les espèces de Citrus Khella Nephrotoxicité Certains monoterpènes après usage prolongé Pinus sylvestris Allergies Aldéhydes aromatiques, Lactones sesquiterpéniques Cinnamomum verum Inula graveolens Irritations cutanée (dermocausticité) Phenols, aldéhydes aromatiques Thymus ssp, Origanum ssp, Cinnamomum ssp Neurotoxicité, effet abortif Cétones !! Thuja ssp, Salvia ssp, Chenopodium, etc,….
  30. 30. En collaboration avec Pr. M. Idaomar et son équipe Unité de Biologie Cellulaire et Moléculaire (BCM), Université Abd Elmalek Essaadi, Tétouan, Morocco Etude la toxicité des huiles essentielles La Toxicologie Génétique des huiles essentielles : Etude et la recherche des agents capables d'altérer le matériel génétique des êtres vivants, mais aussi la vérification des capacités génoprotectrices de ces molécules.
  31. 31. Ces dernières années l’aromathérapie est devenue une thérapie complémentaire de plus en plus populaire, (cours formation, littérature abondante, inclusion croissante des thérapies complémentaires adoptées par les secteurs du service de santé. Quelques universités proposent maintenant la médecine complémentaire, y compris Aromatologie, comme itinéraire de degré. En conséquence, il y a des occasions valides se développant pour que des étudiants et des praticiens contribuent aux projets de recherche convenables. Essential oils: how do commercial suppliers respond to requests for information? • ARTICLE International Journal of Aromatherapy, Volume 13, Issues 2-3, 2003, Pages 65-70 L’avenir des huiles essentielles
  32. 32. Se soigner avec les huiles essentielles; Caractéristiques particulières de cette approche  Pas d’effet PLACEBO  Ca fonctionne ou ça fonctionne pas !  Impossible de jouer sur un « effet de mode », un « effet psychologique »  Résultats  Nécessité des résultats cliniques performants (min. 80% succès)  On ne tolère pas l’ « à peu près »  Si ECHEC  EXPLICATION TECHNICO-SCIENTIFIQUE L’aromathérapie est une science, une médecine
  33. 33. Administration des huiles essentielles 1- Application sur la peau Quelques vecteurs convenant pour l’application cutanée des HE Huiles essentielles PURES (exceptionnel, avec des HECT très sûres telles Ravintsara, Lavandula) Huiles végétales Jojoba, Sésame, Calendula, Germe de blé, etc, Gel neutre Carbopol gel 1% ou 2% Crèmes cosmétiques Emulsions Shampooings
  34. 34. Voies d’administration des huiles essentielles 2- Diffusion atmosphérique  Suspension aérienne de micro-gouttelettes d’huiles essentielles  Excellent pour assainir l’atmosphère, pour promouvoir la relaxation  Action préventive de maladies respiratoires,  Gestion des dépressions 3- Vecteurs solides et semi-solides  Miel, sirop  Morceaux de sucre - Argiles, Talc 4- Suppositoires  résorption sanguine immédiate via la veine hémorroïdaire  Effet et action au niveau local (dans l’intestin)  Bypass du système digestif (surtout du foie)
  35. 35. Voies d’administration des huiles essentielles Les capsules mollesLes capsules molles Constituées de GELATINE Issue de poissons/crustacés (gélatine marine) Les gélules 100% végétalesLes gélules 100% végétales Composées de HydroxyPropylMethylCellulose Très bonne tolérance gastrique et intestinale Offrent la possibilité de produire une gélule 100% végétale (HECT – Huile végétale - capsule) 5. Voie orale
  36. 36. Merci pour votre attention

×